Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Sam 8 Juin - 20:46

Je me délectais de l'air surpris d'Akira quand il se retrouva menotté au lit, ne perdant pas une miette de son air dubitatif alors qu'il réfléchissait pour tenter de savoir quoi penser de ma réaction. Aussi, quand je vis son sourire en coin, je me demandai ce qu'il allait me réserver. Je haussais un sourcil à sa réponse, avant de baisser les yeux sur ses poignets. Il avait apparemment tenté de les modifier pour échapper à ses entraves, mais malheureusement pour lui il n'était pas assez reposé pour y arriver. Quand je lui disais qu'il lui fallait attendre encore un peu...

Je ne pus m'empêcher de rire en le voyant se reprendre en stressant, avant de quitter le pied du lit pour m'avancer, me retrouvant au dessus de lui. Je posai ma main gauche sur son front en souriant.

_ C'est si gentiment demandé, je me dois d'exaucer ton vœu, murmurai-je avec un grand sourire.

Je me mis à jouer avec sa sécrétion d'endorphine, augmentant sa production suffisamment pour qu'il ressente la même chose qu'après un exercice physique... Quelque soit la sorte de l'exercice.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Sam 8 Juin - 22:27

Oh bon sang je n'aime pas ce sourire ! Il veut tout dire sans en dire assez ! En la voyant approcher, j'essayai encore plus de me débattre pour me libérer mais à par manquer de me tordre le poignet tout seul, je ne parvins pas à bouger de ma place. J'avalai ma salive lorsqu'elle se retrouva au-dessus de moi. Bon ben finalement je retire ce que j'ai pensé : ça ne me plaît pas du tout d'être dans cet état parce que là, dans mon état normal, il n'y aurait eu que pour une seule autre raison qu'on se retrouve comme ça !

- Non ! Arr- Pas touche ! Non ! Dégage ta main ou je mo- eeeeeeeeeeeeeeeeeeh ! M'exclamai-je, limite comme si j'étais défoncé, avec une tête de bienheureux lorsqu'elle posa sa main sur mon front.

Je me sentais de plus en plus patraque, comme si j'avais passé des heures à m'entraîner, mais je me sentais en même temps vachement bien. Je regardai Mana-san avec un sourire idiot.

- Je sais pas comment t'as fait mais c'est suuuuuuuuuuuuper ! En plus de là, je vois l'intérieur du yukata !

* Tu as vraiment dit ça ? *

* Hein ? *

* Tu viens vraiment de lui dire ça à haute voix ? *


* De quoi ? *


* ÇA ! *

* Hein ? Meuh non ! Je l'ai pensé ! J'aurais jamais dit ça haute voix, chui pas si con non plus ! *

* Pourtant, tu l'as vraiment dit. *

* ... *

Même si la sensation d'épuisement était toujours là, je venais de recouvrer à peu près mes esprits. Je plissai les yeux et fixai ceux de Mana-san (même si par moments, j'avais l'impression qu'ils se divisaient).

- Mais si tu m'en- wouaaaaah - dors maintenant, je vais... rester plus de deux heures. La prévins-je sans parvenir à retenir un premier bâillement mais en retenant de justesse le second.

Oh punaise, je sens que je ne vais pas tenir le choc bien longtemps si ça continue.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Lun 10 Juin - 13:42

Dès que ma main fut en contact avec le front d'Akira, ce dernier cessa de se débattre et de me menacer. Qu'il essaye de me mordre et je fais pareil... Je le regardais se détendre et prendre un air béas, avant de rire à sa remarque complètement perchée. Loin de m'inspirer de la gêne, cela m'amusa, au contraire.

_ Profite bien du spectacle alors...

Je m'apprêtai à l'endormir pour de bon quand je vis qu'il voulait parler. J'attendis donc un peu, avant de sourire en coin.

_ Ne t'inquiète pas pour ça, je saurais te réveiller quand je voudrais te mettre à la porte...

Ne lui laissant pas plus de temps pour répliquer, je le fis plonger dans le sommeil avant de me relever du lit, de jeter un plaid sur Akira pour qu'il n'ait pas froid et de prendre un livre avant de m'installer dans mon fauteuil, me plaçant confortablement au cas où la fatigue m'emporterait. Mais je n'y croyais qu'à moitié, j'allais plutôt rester ainsi jusqu'à ce qu'Akira s'en aille.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Lun 10 Juin - 16:11

- Hein ? Que- Non. Protestai-je de plus en plus faiblement tandis que la fatigue me submergeait.

Je tentai de résister pour rester éveillé, même si tout mon corps ne souhaitait plus qu'une chose : que j'arrête de résister et m'endorme enfin. Mes paupières finirent par devenir tellement lourdes qu'elles se fermèrent d'elles-même. J'entendais encore vaguement ce qui se passait autour de moi, même si j'avais de plus en plus l'impression que ces sons n'étaient que dans ma tête. Lorsque je commençai à sombrer et que j'entendis ma respiration devenir plus longue et régulière, je rouvris brutalement les yeux.

-Veuxpasdorm-

Mais je n'eus pas l'occasion de finir ma phrase et mes paupières se refermèrent, m'entraînant pour de bon au royaume du sommeil.

J'étais dans la cuisine de la maison familiale, à Hiroshima, ma mère était occupée à couper la viande en abaissant dessus le rouleau à pâtisserie comme une sorte de machette de cuisine (et ça marchait). Elle leva la tête vers moi et me demanda d'aller chercher les courses avec un sourire. Je lâchai ma manette (alors qu'il n'y a jamais eu d'écran dans la cuisine alors une console encore moins) et me dirigeai dans le salon. Une tranche de steak de taille humaine s'y trouvait. Dès que je débarquai dans le salon, elle s'avança vers moi. Je lui bondis dessus pour la renverser en arrière et la ruer de coups et coups de griffes jusqu'à ce qu'elle cesse de se débattre. Lorsque je me relevai, elle s'était divisée en plusieurs tranches empilées dans une assiette. Je pris cette dernière et m'installai devant la télé du salon. Je posai l'assiette sur mes genoux et attrapai la première tranche que je commençai à grignoter comme si je mangeais des chips. C'est alors que le présentateur de la télé se tourna vers moi, l'air super sérieux et se mit à gueuler mon nom.

J'ouvris grand les yeux, le cœur battant rapidement. Je mis quand même quelques secondes à tilter que je me trouvais dans un lit et que tout ça n'avait été qu'un rêve. Je fronçai tout de même les sourcils en ne reconnaissant pas tout de suite la chambre qui n'était manifestement pas la mienne. Mais la mémoire me revint vite. Je relevai la tête et aperçus Mana-san pas loin, assise sur son fauteuil, son livre posé sur ses cuisses. J'eus un sourire amusé en la voyant ainsi. Elle avait dû finir par s'endormir à son tour, ce qui explique pourquoi je m'étais réveillé moi-même. Je notai que pendant mon sommeil, elle m'avait recouvert d'une espèce de couverture, ce qui avait dû m'aider à dormir plus longtemps. En jetant un coup d’œil à la fenêtre je vis que la journée était déjà bien commencée. On devait être à la fin de la matinée, voir même en début d'après-midi. Juste deux heures hein !

Lorsque je voulus me relever, je fus de nouveau bloqué par ces fichues menottes. Elle ne me les a pas enlevées ?? Elle avait si peur que ça que je me barre avant la fin des deux heures (quoique, ça ne m'aurait pas vraiment étonné non plus que j'essaie de me barrer, même en dormant) ? Par contre, du coup, je fais quoi maintenant ? Je me libère tout seul et je me barre comme un voleur maintenant que j'en ai officiellement le droit, ou je la réveille (en me libérant tout seul ou non) ? Mais en la voyant endormie comme ça, un sourire de salaud (le même genre que grand frère Serizawa) se dessina sur les lèvres. Une occasion comme ça, ça risque de ne pas se reproduire avant longtemps.

En tâchant de rester le plus silencieux possible, je me libérai sans soucis de ces menottes en constatant avec joie que mon corps fonctionnait de nouveau normalement. Je glissai doucement hors du lit et m'approchai d'elle sur la pointe des pieds. Je sortis mon portable de ma poche (punaise ! Même après les évènements d'hier soir, il n'a rien subi ! Si ça, ce n'est pas avoir du bol !) et le pointai devant elle pour la prendre en photo sans me débarrasser de mon sourire. Par contre, il disparut bien vite lorsque mon portable imita le son d'une photo prise avec un appareil. Oh quel con ! J'ai oublié d'enlever le son !

Les yeux grands ouverts vers Mana-san, je me dépêchai d'éteindre et ranger mon portable dans ma poche et m'éloignai d'elle à reculons sur la pointe des pieds en priant pour qu'elle ne se réveille pas, prêt à détaller au moindre mouvement agressif.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Lun 10 Juin - 17:07

Après m'être mise à lire, mes yeux papillonnèrent légèrement. Je tentai de lutter mais succombai moi aussi au sommeil, fatiguée de ma nuit bien trop courte et des soins prodigués à Akira.

Une nouvelle fois, je rêvais de mon ancien maître. Mais ça n'était pas un souvenir, plutôt un cauchemar. Je l'imaginais revenir des Emirats pour me récupérer au Valhalla, toujours vivant. Il me forçait à repartir avec lui dans son palais, me punissait pour mon départ... Je vivais un véritable enfer, qui s'arrêta au son d'un appareil photo. Je me redressai brusquement, ne sachant plus où j'étais. Je regardais autour de moi, avant de voir Akira qui reculait loin de moi. Non seulement il était libérée de ses menottes, mais en plus il avait la tête de quelqu'un qui a fait une bêtise. Je le fixai, sceptique, sans remarquer l'heure.

_ Qu'est-ce que tu as fait ? demandai-je en plissant un peu les yeux.

Je sentais qu'il avait fait quelque chose qui pouvait me porter préjudice...


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Lun 10 Juin - 17:22

Et merde, ça l'a réveillée ! J'aurais dû prendre la photo de plus loin, j'aurais eu plus de chance qu'elle n'entende rien. Mais bon, ce n'est pas comme si j'avais prévu que mon portable allait faire du bruit. Pendant un instant, je fut tenté d'essayer de partir au pas de course pendant que j'étais encore hors de sa portée. Elle a de grandes jambes mais je pense que j'avais quand même mes chances de m'en tirer. Mais je risquais de me faire avoir dès que je passerais près de la moindre plante ou machin en bois et là, j'étais définitivement dans le pétrin. On va essayer de la jouer plus subtil temps qu'elle n'a que des soupçons.

- R- Rien du tout ! Je voulais pas faire de bruit mais j'ai... éternué. C'est- C'est rien, tu peux te rendormir.
Racontai-je avec un sourire pas très rassuré en continuant de reculer.

Si j'arrive à atteindre le couloir sans qu'elle ne soit à mes trousses, je me transforme illico en Corbeau et je m'échappe par la première fenêtre.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Mar 11 Juin - 21:15

Sa réflexion hésitante ne me rassura pas. Je me redressai, pour ensuite me lever alors qu'Akira reculait pour tenter de m'échapper. Je le regardai de haut en bas, avant de comprendre enfin qu'il avait prit une photo. Le rouge me monta aux joues quand je m'en rendis compte, avant de tendre la main vers lui.

_ Donne moi cet appareil. Tout de suite.

Il était hors de question que je le laisse partir avec une telle photo... Je détruirais son portable s'il le faut.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Mar 11 Juin - 21:27

Sur le coup, je dus faire un gros effort pour rester aussi sérieux que possible en voyant la tête qu'elle tira. Rien que pour ce moment, je ne regrettais pas d'être resté plus longtemps au lieu d'être directement parti en silence. Mouahahahah ! Par contre, ce fut à mon tour d'avoir les joues qui se colorèrent lorsqu'elle finit par comprendre ce que j'avais fait. Bon par contre, je fais quoi maintenant ? Je n'avais pas non plus l'intention de montrer la photo à tous les passants mais je n'avais pas non plus envie de l'effacer (je sens que j'ai bien fait de l'éteindre avant de le ranger dans ma poche).

- Un appareil ? Quel appa-

Mais je ne finis pas ma phrase et me précipitai vers la fenêtre au pas de course (la porte, c'était trop risqué).


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Mer 12 Juin - 13:36

La tête de coupable qu'il affichait me confirma qu'il avait bien une photo compromettante de moi en train de dormir. Qu'est-ce qui lui a prit ? Il voulait faire quoi de cette photo ? C'était hors de question qu'il reparte avec, définitivement. Je soupirais quand il fit l'innocent, avant d'ouvrir de grands yeux quand il courut vers la fenêtre. Je le suivis, mais avec un peu de retard, me retrouvant empêtrée dans mon yukata et dans les meubles qui se trouvaient sur mon chemin.

_ Reviens là tout de suite ! Je t'interdis de partir comme ça !

Je rêve ! Je le soigne et lui, tout ce qu'il trouve à faire c'est de se foutre de moi ?!


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Mer 12 Juin - 14:05


Je ne l'avais plus dans mon champ de vision mais je sentis bien qu'elle venait de se lancer à mes trousses. Mais les sons qu'il me sembla entendre derrière moi me rappelèrent quelque chose : ceux de quelqu'un qui manque de trébucher ou de percuter quelque chose (ça m'est arrivé tellement de fois ce genre de coup à la con que même aveugle je saurais que c'est en train d'arriver à quelqu'un). J'eus alors un petit espoir en me précipitant sur la fenêtre. Ça va se jouer au dixième de seconde, le temps de vite l'ouvrir et sauter, mais j'ai une petite chance de lui échapper ! Et j'avais intérêt à y arriver parce que si elle me choppe, je risque de ne pas quitter cette chambre avant un long moment.

Lorsque j'attrapai la poignée de la fenêtre, j'avalai ma salive en entendant Mana-san me crier dessus. Avec un rapide coup d'oeil sur le côté, je vis qu'elle était tout près, beaucoup trop près. Je me dépêchai de tourner la poignée mais ce n'était pas dans le bon sens.


- Putain putain ! Jurai-je, de plus en plus affolé en tournant la poignée dans l'autre sens.

La fenêtre finalement ouverte, je n'eus même pas le temps de penser à oui ou merde, je me jetai aussitôt dehors, en pose du saut de l'ange. Alors que l'apesanteur commençait à me faire retomber, je priai très fort pour que la sensation que j'avais aux chevilles n'était due qu'au rebord de la fenêtre que j'aurais éventuellement percuté pendant mon saut.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Mer 12 Juin - 19:58

Je commençais à le rattraper, mais il arriva à la fenêtre avec beaucoup trop d'avance sur moi. Je me dépêchai avec l'énergie du désespoir, retrouvant un peu de force quand je vis qu'Akira n'arrivai pas à ouvrir la fenêtre. J'arrivai à sa hauteur quand il ouvrit enfin la fenêtre et sauta dans le vide, mais je us assez rapide pour lui attraper les chevilles et le tirer avec force avant qu'il ne m'entraine. J'allongeai la branche d'un arbre à hauteur de ma chambre pour m'aider, et dans quelques secondes il se retrouva sur le sol de la pièce, les deux mains attachées au dessus de sa tête.

_ Evasion ratée jeune homme, lançai en cherchant où il avait caché son appareil.

Je fouillai ses poches de pantalon avant de tomber sur l'objet du crime. J'appuyai sur plusieurs touches avant de me rendre compte qu'il était éteint, puis me tournai vers Akira.

_ Bon, on va faire ça simplement : soit tu me dis comment je peux l'allumer et je supprime cette photo, soit je garde le portable et je le détruis pour évite toute fuite.

Je suis magnanime, je lui laisse le choix.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Mer 12 Juin - 20:42


Je perdis aussitôt l'équilibre et manquai de me prendre en pleine figure le mur contre lequel je retombais, heureusement je parvins à placer mes mains en protection pour amortir le choc. La tête en bas et les bras pendant dans le vide, je tournai la tête pour apercevoir Mana-san au-dessus de moi qui me tenait par les chevilles.

Je n'eus pas le temps d'envisager d'essayer de lui échapper : une branche d'un arbre proche vint l'aider à me remonter et à me faire re-rentrer dans la chambre. J'eus quand même un moment de bug lorsque je me retrouvai attaché, les mains au-dessus de la tête. ENCORE ?! Bon sang mais je n'en finirai jamais de me retrouver attaché si ça continue comme ça !

- TCH ! Sifflai-je en guise de réponse tout en me débattant comme je pouvais pour essayer de l'empêcher de me fouiller les poches.

Mais à par manquer de me tordre le bras, je ne parvins pas à grand chose et elle se retrouva vite avec mon portable dans les mains. En la voyant essayer d'obtenir quelque chose à l'écran que je savais parfaitement éteint, je fus tenté de lui donner un coup de pied dans les mains pour lui faire lâcher prise mais je m'en abstins (avec le bol que j'ai + la fenêtre ouverte, n'importe qui saurait comment ça finirait cette histoire). À la place, j'essayai de briser mes liens de force mais sans résultat.

Je retins une grimace lorsqu'elle m'exposa les choix qu'elle me laissait. En temps normal, j'aurais pris le risque mais, avec la somme des frais que j'avais dû dépenser à Kobe pour la chambre d'hôtel, je préférais ne pas pousser le bouchon trop loin en y ajoutant en prime l'achat d'un nouveau portable (je ne sais déjà pas combien de temps je vais encore passer sans que quelqu'un vienne me passer un savon). Mais d'un autre côté, si la photo finit par être supprimée, je n'aurais pas de moyens de la récupérer maintenant qu'Asuka n'est plus là (je suis sûr qu'elle aurait été capable de me la retrouver, même si elle est effacée).

- Et- Et si je promets que personne d'autre ne la verra, on ne pourrait pas essayer d'en discuter ? Ce n'est pas comme si la photo était compromettante, au contraire, t'es plutôt pas mal quand tu dors. Demandai-je en me doutant quand même de la réponse.

Elle m'a forcé à m'endormir et j'ai pris un gros risque en prenant cette photo, j'ai bien le droit d'essayer de sauver mon "trésor de guerre".


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Mer 12 Juin - 21:43

Je ne m'arrêtai même pas quand je vis qu'Akira se débattait pour m'échapper, voulant trouver son portable à tout prix. Une fois l'objet trouvé et ma demande faite, je haussai un sourcil magistral quand je le vis essayer de négocier. Il n'était pas vraiment dans la position rêvée pour tenter quoi que ce soir, même en m'amadouant...

_ Ca n'est pas une nouveauté... lançai-je avec un pointe de narcissisme.

Je soupirai légèrement.

_ Je ne prends pas ta parole pour argent comptant. Disons que cette photo efface la dette que tu as contracté auprès de moi pour les soins... Et les marques de dents dans l'oreiller.

Ca me suffira amplement.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Mer 12 Juin - 22:15


J'eus un instant de bug face à sa réponse puis ne pus m'empêcher de rigoler. Avoir de l'égo, c'est une chose. En avoir quand c'est justifié, savoir qu'on en a et limite le revendiquer, c'en est une autre quand même ! Je ne m'y étais tellement pas attendu que je n'avais pas pu m'empêcher de rigoler, malgré ma situation, d'autant plus que c'était loin de m'aider à l'arranger.

J'eus un moment d'hésitation lorsqu'elle me dit qu'effacer la photo effacerai ma dette (elle a réussi à me la rappeler finalement) ET les dégâts de son oreiller. Pendant un instant, je plissai les yeux et un début de sourire en coin apparut sur mon visage mais je recouvrai vite une expression normale. J'avais été tenté de pousser un peu plus loin en voulant négocier mon code pin contre l'oreiller, effacer la photo contre les soins et rajouter en prime le déverrouillage de mon écran de veille que j'aurais "accidentellement" enclenché contre... je ne sais pas encore en fait, mais j'étais quand même passé de la survie de mon portable à un "blanchiment d'ardoise", je préférais ne pas forcer davantage au risque de carrément tout perdre.

Je finis donc par lâcher un soupir défaitiste en laissant retomber ma tête en avant.

- Ok, ça marche. Répondis-je finalement.

- Je peux taper mon code pin moi-même ? Demandai-je en relevant finalement la tête.

- C'est personnel comme truc. Me justifiai-je en essayant d'avoir le plus crédible possible.

En fait, je m'en fichais un peu de donner mon code pin mais l'idée que quelqu'un fouille dans mon portable ne me plaisait pas trop.

- Promis, je ne tente plus de m'enfuir. Jurai-je avec un air solennel.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Jeu 20 Juin - 14:41

Je haussai un sourcil en le voyant rire, ne comprenant pas. Je n'avais pourtant rien dit de drôle, j'avais été honnête du début à la fin de mon intervention... Mais, quand je vis le sourire en coin naissant sur les lèvres d'Akira alors que j'évoquais l'oreiller, je ne pus m'empêcher de sourire également. Je ne savais pas vraiment à quoi il pensait, mais pour ma part je retenais une remarque très peu innocente...

Hochant légèrement la tête quand il accepta enfin mon marché, je le regardai ensuite, sceptique, quand il me demanda de taper son code PIN lui-même. J'aurais pu y croire s'il s'était agit de quelqu'un d'autre, mais venant de lui ça me paraissait suspect... Je lui tendis alors son portable, clavier vers lui, et desserra une de ses entraves.

_ Je garde le portable en main, tu tapes ce code et on en finit.

Je ne voulais pas prendre le risque qu'il se barre avec son butin...


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Jeu 20 Juin - 16:56

En voyant l'expression de son visage, je me retins de me mordre la lèvre inférieure pour éviter d'avoir l'air encore plus louche. Elle n'avait pas l'air de me faire confiance, malgré ce que je venais de dire. Bah je ne pouvais pas trop lui en vouloir : je venais d'essayer de me tirer alors qu'elle m'avait ordonné d'emblée d'effacer la photo. Mais ça n'empêchait que c'était quand même frustrant vu que, pour le coup, je comptais vraiment l'effacer sans plus faire d'histoires.

Je fronçai légèrement les sourcils, essayant de trouver une alternative, mais bon, l'icône de mes images était tout de suite accessible. Du coup, elle n'aura pas à chercher loin pour l'effacer. Je finis donc par lâcher un soupir en hochant la tête. Je tendis ma main libérée en avant et tapai mon code sans chercher à lui prendre le portable des mains. Lorsque ce fut fait, je laissai ma main retomber contre ma jambe.

- T'as à ce point pas confiance ou c'est juste un prétexte pour me garder attaché ? Lui demandai-je avec un sourire moqueur en la regardant balader ses doigts sur l'écran du portable.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Dim 30 Juin - 15:59

Une fois qu'Akira eut tapé son code, je récupérai le portable et trouvai rapidement la photo en question. Je l'observai un instant, penchant un peu la tête sur le côté. En soit, elle n'était pas honteuse, mais il n'avait aucune raison d'avoir ce genre de photos sur son portable et je n'avais même pas envie d'envisager ce qu'il pourrait faire avec ça. Une fois la photo supprimée, je relevai la tête vers le jeune homme avant de sourire légèrement.


Je me rapprochai d'Akira, frôlant son corps sans vraiment le toucher, me juchant à hauteur de son oreille avec un petit sourire taquin.

_ Je ne vois aucune raison à te garder attaché Akira... Tu as une idée à me suggérer peut-être ?

Je remis lentement son portable dans sa poche, soufflant légèrement dans son cou avant de me reculer et de défaire ses menottes.

_ Maintenant tu peux y aller, je ne te retiens pas.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Dim 30 Juin - 20:56

Une fois mon code tapé, je restai sur place et levai la tête vers Mana-san en attendant qu'elle supprime mon œuvre. En la voyant pencher la tête sur le côté, je plissai légèrement les yeux. Pendant un instant, je commençai à espérer qu'en fin de compte, elle allait revenir sur sa décision et, au contraire, me demande de la lui envoyer. Main en voyant son pouce appuyer sur l'écran de mon portable, mes espoirs tombèrent vite à l'eau. J'eus un bref sourire sans joie au visage. Tant pis, la prochaine fois je n'aurai qu'à couper le son de mon portable avant de tenter quoi que ce soit.

Lorsqu'elle se pencha au-dessus de moi et que je sentis son corps frôler le mien, j'inspirai longuement pour rester neutre. Sauf qu'elle était si près de moi que je pouvais parfaitement sentir l'odeur de sa peau grâce à mon flair plus développé que la moyenne, ce qui ne m'aida pas à garder mon sang froid.

Je mordis violemment le coin des lèvres en fermant mes poings comme si j'essayais de m'agripper à quelque chose lorsque lesdites idées commençaient à défiler dans ma tête. Je m'apprêtais à la défier du regard mais en sentant son souffle dans mon cou, je pris une nouvelle longue inspiration, moins discrète que la première, pour tenter de contenir les tremblements de mon corps.

Mes mains finirent par être libérées et retombèrent sur mes jambes. Même si je ne sentais quasi-rien, je me massai machinalement les poignets en les enroulant de mes mains. Je finis par me relever en fixant Mana-san avec un regard provocateur et un sourire en coin.

- Oh des idées, j'en ai même plusieurs. Lui répondis-je finalement avec un petit rire.

- Mais ce sont des idées pour des filles... imaginatives. Précisai-je avec un petit sourire qui voulait dire "mais bon, tant pis".

Je m'avançai alors vers elle.

- Merci pour tout en tout cas et encore désolé pour le dérangement. Lui dis-je une fois près d'elle en inclinant légèrement la tête avec un sourire reconnaissant avant de poursuivre ma route en direction de la sortie de la chambre.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Mer 17 Juil - 15:27

Je me délectai de sa réaction, regardant les frissons glisser sur la peau d'Akira, alors que je flirtais ouvertement avec lui. Mais je me reculai rapidement, le laissant libre en attendant sa réaction. Son regard provocateur m'amusa grandement et je ne pus retenir un petit rire en entendant sa réponse. Loin de m'offenser, je préférais ne rien répondre et le laisser partir sans le contredire. Il savait de quoi j'étais capable, je n'avais rien d'autre à prouver. M'appuyant sur le rebord de la fenêtre, je lui répondis d'un signe de tête en le laissant franchir la porte.

Une fois Akira parti, je débarrassai mon lit et le refis rapidement, avant de m'effondrer dessus. J'étais légèrement fatiguée du travail que j'avais eu à fournir et mon repos avait été de trop courte durée pour m'avoir entièrement requinqué. Fermant les yeux, je décidai de m'accorder quelques heures de farniente avant d'aller prévenir les Heren Istarions des révélations d'Akira.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Ven 13 Sep - 4:36

Une fois dans le couloir et la porte de la chambre de Mana-san refermée, je fis quelques pas devant moi avant de me poser contre le rebord d'une fenêtre ouverte. J'inspirai profondément, histoire de recouvrer totalement mes esprits sans pour autant me retenir de sourire. Il n'y a pas à dire, je préfère largement quand je ne suis pas en froid avec elle (et pas uniquement parce que ça apporte une ambiance plus détendue : elle a beau me faire rapidement tourner la tête lorsqu'elle flirte comme ça avec moi, c'est loin de me déplaire. Au contraire : ça me donne encore plus envie de la revoir !).

Je fermai un instant les yeux. Je "vis" à travers les yeux de Tiago où se trouvait ce dernier. Rouvrant les yeux avec un large sourire, je bondis souplement sur le rebord de la fenêtre pour atterrir dessus en position accroupie. Je jetai un rapide coup d’œil vers le sol pour évaluer la hauteur avant de bondir hors de mon perchoir. Mon corps se retrouva dans les airs et commença à tomber dans le vide. Je restai un moment ainsi, savourant le souffle du vent secouer mes vêtements de toutes pars avant d'écarter mes bras. Je me transformai en un Grand Corbeau et laissai retomber mes ailes pour prendre mon envol.

Je repris rapidement de l'altitude pour ensuite me laisser légèrement retomber en piquet pour prendre de la vitesse. Je vis la cour défiler rapidement sous mes yeux tandis que je la survolais, laissant rapidement place à la vision des plaines qui s'étendaient loin devant moi. Je volai ainsi pendant quelques minutes, me laissant par moments retomber si bas que je frôlais presque l'herbe au sol avant de reprendre de l'altitude.

Puis enfin, je l'aperçus. Il était posé près d'un arbre proche de l'entrée de la forêt. Je le vis tourner sa tête dans ma direction au moment même où je l'apercevais. Je me pressai d'entamer ma descente dans sa direction. Dès que je fus suffisamment proche du sol, je redevins humain et profitai de mon élan pour me mettre à courir vers Tiago dès que mes pieds touchèrent le sol et, dès qu'il fut à ma portée, j'ouvris grand les bras avant de plonger dans son poitrail pour le serrer de toutes mes forces contre moi tellement j'étais heureux de le revoir. Je plongeai mon visage dans ses plumes, profitant de leur douceur. Malgré moi, des larmes de joies s'échappèrent de mes yeux pour rapidement se perdre dans les plumes de mon Griffon. Maintenant qu'il était là, contre moi, j'avais la confirmation qu'il était bel et bien toujours présent, vivant et surtout que j'avais bien failli ne plus jamais avoir l'occasion de le serrer comme ça dans mes bras.

- Je suis tellement désolé.
M'excusai-je, ma voix à moitié étouffée dans son plumage.

- Pardon Tiago.
M'excusai-je de nouveau tandis que de nouvelles larmes m'échappaient.

* Ne t'en fais pas pour ça. Tu auras au moins vu ce que je ressens à chaque fois que tu fais n'importe quoi.*

*Je suis vraiment désolé Tiago.*

Pour me consoler, il posa une de ses pattes contre mon dos. Ce geste, pourtant tout bête, me fis plus de bien que n'importe qu'elle discours rassurant qu'il aurait pu me faire. A travers ce simple geste, je pouvais sentir que, quoi que je puisse dire, quoi que je puisse faire, quoi que je puisse devenir, il serait toujours là pour moi, que jamais il ne me laisserait tomber et, je ne sais pas si c'est le fait que ses pensées soient reliées au miennes mais je sentais également à quel point il tenait à moi, c'est à dire autant que moi je tenais à lui. C'était bien plus fort qu'une forte affection portée à un animal qu'on aime. C'était bien plus fort que l'amour qu'on pouvait porter à une personne. C'était à la fois indescriptible et parfaitement naturel comme sentiment. Il faisait réellement partie de ma vie, partie de moi, et pour rien au monde je ne voulais que ça change. Je me sentais pleinement heureux uniquement en sa présence. Avec lui, je me sentais capable de n'importe quel miracle.

Je ne sais pas combien de temps nous restâmes ainsi, blottis l'un contre l'autre. À vrai dire, je m'en fichais complètement. Tout ce qui m'importait, c'était d'être avec lui et rien d'autre. C'est aussi pour cette raison que je mis du temps à sentir que le temps se rafraîchissait. Tiago le sentit avant moi mais n'y prêta pas grande attention. Ce ne fut que lorsque je sentis quelque chose de froids toucher ma nuque que je sortis ma tête du plumage de mon Griffon. Je levai yeux vers ceux, identiques, de Tiago pour l'interroger du regard. Mais apparemment, il n'y était pour rien.

C'est alors que nous remarquâmes à quel point le temps avait changé. Quand j'était arrivé, le ciel était bien dégagé et il faisait plutôt bon, là il faisait si froid que de la buée s'échappait de ma bouche et de la neige tombait. C'était donc de la neige que j'avais senti contre ma nuque. Je fronçai les sourcils tandis que Tiago commençait à s'interroger également de son côté. Ce fut lorsque je vis que le ciel était toujours aussi découvert, sans l'ombre d'un nuage suffisamment gris pour être susceptible de faire tomber de la neige, que je compris ce qui se passait.

Et en me tournant vers l'entrée de la forêt, je constatai que la neige s'entassait en ligne droite jusqu'à dessiner un chemin. Je fermai un instant les yeux en laissant échapper un long soupir. Tiago se redressa, à la fois méfiant et menaçant. Je posai ma main contre son flanc avec un sourire rassurant pour l'aider à se calmer.

- Ça se passera bien. Lui assurai-je avec une voix basse, presque un murmure.

Et, sur ces mots, je m'engageai en compagnie de Tiago dans la forêt en suivant le chemin de neige. Ce dernier continuait de se former et de me guider au fur et à mesure que j'avançais. Je sentais également la température devenir de plus en plus basse au fur et à mesure que je progressais. Au bout d'un moment, je fus contraint de me recouvrir avec un long manteau noir que je fis apparaître tellement le froid devenait insupportable pour mon corps.

Le chemin de neige finit par arrêter de se former. Je m'arrêtai donc au bout dudit chemin, imité par Tiago, toujours aux aguets. On avait fini par se retrouver dans un espace où les arbres étaient si épais et si proches les uns des autres qu'on n'y voyait plus grand chose. Même avec ma vision plus développée que la moyenne, je peinais à distinguer ce qui se trouvait à plus de dix mètres de moi. Mais le froid qui régnait dans cet espace était suffisamment intense et m'était assez familier pour m'assurer que j'étais bien là où je devais être.

Guidé par mon odorat, je tournai légèrement la tête vers la droite et portai mon regard vers les arbres qui m'étaient le plus éloignés. Aussi droit, immobile et silencieux que lesdits arbres, comme s'il était né de leurs ombres, il se tenait debout, sur une surface d'herbe recouverte de givre dont la couleur blanche trahissait sa présence. Le cœur battant de plus en plus rapidement, je posai machinalement ma main sur la poignée de mon Katana sans quitter Anikeï-sama des yeux.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Anikeï le Mar 1 Oct - 22:11

 En le voyant arriver si lentement, je sentis que le peu de patience qu'il me restait commençait à m'échapper. Il avait eu toute la nuit pour remettre son corps en état et récupérer. C'était largement suffisant et pourtant, il n'est sorti que maintenant. Il aurait dû être là il y a une matinée de ça et pourtant il continuait d'avancer en prenant son temps. L'envie de transformer la neige en glace pour percer et dépecer son pathétique corps humain devenait de plus en plus forte. Elle devenait si forte que je cessai de matérialiser la neige, stoppant la formation du chemin que j'avais dû lui tracer tant son pathétique odorat l'empêchait de me flairer jusqu'ici.

Lorsqu'il me repéra, il préféra rester à sa place, ce qui lui sauva la vie. S'il avait tenté de s'approcher de moi après l'attente qu'il m'a imposé, je n'aurais pas résisté et l'aurais tué. Cette fois, il avait l'air d'avoir réfléchi un minimum, ce qui me calma légèrement. Mais mon envie de lui ouvrir la gorge et broyer son contenu me démangeait encore trop. Je restai donc à ma place en le fixant sans masquer mon envie de l'égorger. J'avais envie de le tuer mais j'étais obligé de lui expliquer des détails que n'importe quel abruti d'humain pourrait comprendre seul.

- Maintenant que la Marque est apparue sur toi, tu vas pouvoir tenter de devenir Valar. Sifflai-je, les dents serrées.

- Mais c'est toi qui choisiras si tu veux le devenir ou non. Précisai-je en fixant ses yeux.

Ce n'est qu'à partir de ce passage qu'il était en droit de ne pas connaître la suite de ce qui l'attendait, même si n'importe quel imbécile qui aurait cherché à en savoir plus sur le sujet saurait déjà tout ça. Mais celui-là était plus crétin que la moyenne, même pour un humain. Les chances qu'il connaisse déjà la suite des événements étaient quasi-nulles.

- Tu vas donc passer une semaine sans tes pouvoirs et sans pouvoir entendre les pensées de ton Animae.

Sur ces mots, je commençai enfin à m'avancer dans sa direction. L'herbe au sol se teintait de blanc en se recouvrant de givre à chacun de mes pas. Plus je m'approchais, plus son horrible odeur d'humain me piquait les narines, me donnant de plus en plus envie de planter mes crocs dans peau. Je finis par m'arrêter, laissant quelques pas entre nous.

- Pendant une semaine, tu seras ce que sont au fond tous les autres membres de ce lieu, même s'ils ne le reconnaîtront jamais : un simple humain. Conclus-je en sortant sa Dague dont il était séparé depuis quelques temps.


- Pauvre imbécile ! Combien de fois je devrai te répéter de veiller sur cette Dague quand un Valar ou Heren Istarion se trouve près de toi ?? Sifflai-je avec rage en mettant en évidence sa Dague que je venais, une nouvelle fois, de lui prendre sans qu'il ne s'en rende compte.

J'étais tellement énervé à le voir être si pathétique et imbécile que je ne me parvins plus à me retenir : d'un mouvement sec du poignet, je plantai sa dague dans son pied. Le cri qu'il poussa m'irrita les oreilles au point que l'envie de lui couper la langue devenait si forte que ma main avait déjà commencé à se tendre dans sa direction. Les dents serrées, je refermai tout de même mon poing que je ramenai vers moi.

Il était à moitié couché au sol. Du sang s'échappait légèrement de sa bouche et sa nouvelle blessure au pied allait l'empêcher de tenir correctement debout pendant un certain temps. Il n'échappera pourtant pas à ses exercices d'équilibre dans la zone remplie de lave dans quelques heures. Il attrapa la poignée de sa Dague et, avec un gémissement de douleur, retira cette dernière de son pied d'un mouvement sec. Il était déjà à bout de souffle et ne pouvait plus tenir correctement debout. Je n'arriverai pas à tirer autre chose de lui avant plusieurs heures maintenant.

Je serrai mes poings de rage, recouvrant mes gants d'une fine couche de glace qui se fissura et se brisa rapidement, avant de me retourner et m'éloigner de cette saleté d'humain.

- Je préfère... ne pas... la garder... sur moi. Souffla-t-il péniblement.

Je cessai d'avancer. Sans me retourner, je fermai brièvement les yeux, retenant un soupir d'exaspération. Il cherche vraiment à m'énerver plus que n'importe quel autre humain ou il est naturellement plus crétin que n'importe qui ? Je rouvris les yeux, fixant la roche des murs sans pour autant la voir.

- Et qu'est-ce que tu comptes faire d'autre ? Demandai-je en serrant les poings si violemment que mes phalanges craquèrent.

- La laisser là... où... elle sera le... plus en sécurité. Répondit-il péniblement.

- Il n'existe pas de tel lieu. Répliquai-je sèchement.

- Si. Insista-t-il.

Cette fois-ci, je craquai. Je me retournai et tendis mes griffes en direction de sa gorge, bien décidé à l'achever. Mais je stoppai mon mouvement en plein élan. Il était toujours dans le même état : étendu et gisant lamentablement au sol et pourtant il était en train de faire quelque chose à quoi je ne m'attendais pas : il tendait sa Dague dans ma direction, en signe d'offrande.

- Je ne connais pas de meilleur moyen de pleinement la protéger que de vous la confier. Déclara-t-il en levant ses yeux noirs vers les miens.



- Dans quelques jours, un humain te fera savoir le moment exact où tu devras te rendre à la salle du conseil pour y devenir ou non un Valar. Je t'accorde un dernier moment pour converser avec ton Animae.

Je maintins ma position tandis qu'ils étaient tournés l'un vers l'autre. Lorsque je fus certain qu'ils avaient terminé, j'enfermai son pouvoir de Moprhe dans sa Dague tandis que celui lié à l'Eau réintégrait le corps de son Griffon. Lorsque l'opération fut terminée, le silence s'installa de nouveau. Seuls les craquètements du givre et de la glace pouvaient être suffisamment audibles. Je dissimulai la Dague sous ma manche et, sans un mot, sans un bruit, je pris une forme me rendant indétectable pour de pathétiques sens humains.


avatar
Anikeï




Messages : 161
Age : 37

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Pouvoirs: Morphe et Contrôleur d'Ombres Eau
Animae: En quoi ça te regarde?

Voir le profil de l'utilisateur http://valhalla.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Lun 25 Nov - 2:13

Je tâchai d'afficher une mine aussi neutre que possible mais je n'en restais pas moins stressé. Je pouvais entendre mon cœur battre de plus en plus fort contre ma poitrine. Ça se voyait clairement qu'il voulait me couper quelque chose et/ou me tuer, et comme toutes les autres fois, je savais que, même si j'étais encore en pleine possession de mes moyens, s'il finissait par craquer et à se jeter sur moi, je ne pourrais rien faire à par prier pour que mes cris alertent quelqu'un à temps. Mais, contrairement ce à quoi je m'attendais, il ne semblait pas être venu pour les mêmes raisons que d'habitude. Apparemment, il était là pour m'expliquer la suite du programme pour mon passage au rang de Valar. J'avoue que ce n'est pas de sa part que je m'étais attendu à recevoir ce genre d'explications.

J'écoutai ses explications avec attention et sans le quitter des yeux, même dans un autre contexte que celui d'un entraînement, je savais que ça risquait de me coûter cher. Tiago le dévisageait avec colère. Je n'avais même pas besoin d'entendre ses pensées pour sentir à quel point il voulait bondir sur Anikeï-sama (sans doute autant que ce dernier voulait me bondir dessus). Je fronçai légèrement les sourcils lorsqu'il m'annonça que j'allais passer une semaine sans mes pouvoirs et surtout sans pouvoir communiquer avec Tiago. Pourquoi j'allais devoir passer une semaine "dans cet état" ?

* Pour rappeler au futur Valar qu'il y a d'autres modes de vie en plus de celui de Valhalla. *

* Comment tu peux savoir ça toi ? *

* Du bon sens. *

* Du bon sens ? *

* Je t'expliquerai un jour. *

* ... *

Je fus tiré des pensées idiotes de mon Animae en voyant Anikeï-sama sortir une Dague. C'était celle que je lui avais confié. Je ne sais pas s'il l'a apportée exprès pour cette occasion ou s'il la garde toujours sur lui, mais voir qu'il l'avait toujours en sa possession me fit presque... plaisir. Rien que le fait qu'il ne s'en soit pas débarrassé ou l'ai simplement détruite me flattait presque. C'est un peu comme s'il avait prêté attention à ce que je lui avais dit. Mais je me doutais bien qu'il l'avait surtout parce qu'il en avait besoin pour me reprendre mes pouvoirs.

Je me tournai vers Tiago lorsqu'Anikeï-sama m'annonça qu'il nous laissait un dernier moment pour discuter. Après ça, ce ne sera plus possible pendant toute une semaine. Je regardai le noir de ses yeux, de nos yeux, presque avec tristesse. L'idée que je n'allais plus pouvoir sentir sa présence ni ses pensées comme maintenant me faisait presque peur. Je n'étais plus du tout habitué à "ne pas avoir quelqu'un dans ma tête". Mon Griffon semblait également ne pas être ravi de cette situation. Il m'adressa un regard similaire au mien sans pour autant esquisser le moindre geste.

* Ce n'est pas parce que je ne pourrai pas te rappeler à l'ordre que tu devras en profiter pour faire plus de bêtises. *

* J'essaierai. Fais attention à toi. *

* Comme toujours. *

* Attaquer de plus grosses proies que toi n'est pas faire attention à toi. *

* Ils sont plus gros mais je suis plus dangereux ! *

* Mais oui mais oui. *

Je ne pus retenir un sourire d'amusement devant son excès de confiance. C'est vrai qu'en général, il attaque toujours des proies sur lesquelles il est sûr de l'emporter mais l'affrontement de cette nuit avec le Dragon de Kôsaku m'avait rendu légèrement parano. Mais bon, il n'était pas comme moi : même s'il passe plus de temps que moi au niveau des montagnes, j'avais toujours plus de chances que lui de tomber sur un Dragon enragé avec le bol que j'ai.

* À dans une semaine. *

* À dans une semaine. *

Je me tournai vers Anikeï-sama pour lui indiquer qu'on avait terminé et qu'il pouvait me reprendre mes pouvoirs. Lorsque ce fut terminé, le silence s'installa autour de nous trois. Un silence lourd, pesant. On n'entendait que le bruit du vent et du craquètement du givre étalé aux pieds d'Anikeï-sama. Mais le silence s'était également installé dans ma tête. Tiago n'était plus là. Il était physiquement toujours à côté de moi mais il me paraissait soudainement bien lointain, presque inaccessible. Mon corps se mit à trembler, et pas uniquement à cause du froid. Je ne sais pas pourquoi mais j'avais presque... peur. J'avais cette sensation qu'ont les enfants quand ils croient que leurs parents ne vont vraiment pas venir les chercher à l'école et qu'ils vont se retrouver tout seuls.

Je jetai un coup d’œil dans la direction d'Anikeï-sama. Mais il avait déjà disparu. Je me retournai vers Tiago. Il tournait la tête de droite à gauche, regardait dans toutes les directions, comme s'il était à la recherche de quelque chose. Je m'approchai tout de même de lui et le serrai tendrement dans mes bras. L'étreinte ne dura pas longtemps. Lorsque je me détachai de son poitrail, je lui adressai un léger sourire.

- À la semaine prochaine. Lui dis-je doucement.

À l'expression de son visage, je compris qu'il n'avait pas compris un mot de ce que je venais de dire. Sur le coup, ça me surprit mais je réalisai rapidement que, si je ne pouvais pas comprendre le langage des Griffons, il y avait peu de chances que Tiago comprenne celui des humains. Il m'adressa un dernier regard insistant que j'interprétai sans soucis par un "pas de bêtises" puis il déploya ses grandes ailes avant de prendre son envol. Je restai au même endroit jusqu'à ce que je le perde de vue et, une fois définitivement tout seul, j'écartai les bras puis me transfo- puis je réalisai que je n'avais bel et bien plus mes pouvoirs.

- Aaaah, elle va être longue cette semaine. Soupirai-je en me passant la main derrière la tête.

Et sur ces mots, je pris la direction du bâtiment de l'école à pied.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum