Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Titiana le Ven 31 Mai - 17:39

Voyant Alice accepter alors que ça semblait l'ennuyer au plus haut point, je souris, amusée.

- Merci Alice.

La voyant baisser les yeux sur Akira, j'en fis de même. Découvrant l'exploit qu'Akira venait de faire dans son état, je plissai les yeux. Pour parvenir à surmonter une telle douleur, il devait avoir un lien étroit avec son Animae pour que le sort de ce dernier le préoccupe à ce point. Un sourire se dessina sur mes lèvres. Pouvoir supporter la douleur ne sera pas un luxe avec l'ennemi qu'il s'est officiellement fait.

Laissant Alice le mener à la chambre de cette Mana, je rentrai dans la sienne. Voyant le désordre typique d'une chambre d'Alice, je croisai les bras contre ma poitrine, soupirant d'amusement. Elle n'avait apparemment pas changé sur ce point. Inspectant la chambre du regard, je trouvai une bouteille de vodka sur le bureau et une autre dépassant de sous un oreiller. Le tirant de son sommeil, Thorn, le cobra d'Alice se dressa devant moi en sifflant de colère. Mais, me reconnaissant, il se calma rapidement et vint à ma rencontre sans histoire. Tendant mon bras en avant, je le laissai s'y enrouler avec un sourire. Repérant son paquet de cigarettes à l'odeur, je saisis ce dernier avant de ressortir.

Repérant Alice quelques mètres plus loin dans le couloir, je la rejoignis. Entendant sa réaction lorsqu'elle découvrit la Marque d'Akira, je fronçai les sourcils.

- Un rencard ? Quel rencard ? Depuis quand vous avez un rencard tous les deux ? M'emportai-je en croisant les bras.

Ayant oublié la présence de Thorn, ce dernier siffla lorsqu'il se retrouva écrasé. Retournant au sol, il se dirigea vers Alice que je continuais à défier du regard. Mais on n'avait pas le temps. Alice frappait déjà à la porte en criant. Me baissant vers Akira, je fixai ce dernier avec un regard prévenant.

- Ne crois pas que tu es sorti d'affaire toi. Le prévins-je.

Attrapant son visage entre mes mains, je plaquai mes lèvres contre les siennes pour lui rouler une gamelle qu'il n'allait pas être prêt d'oublier. Commençant à être à bout de souffle, je le lâchai enfin et me relevai en le fixant avec un sourire. Ouvrant la fenêtre, je me hissai sur le rebord puis me transformai en une jeune dragonne, juste assez grande pour pouvoir porter une personne sur mon dos. Dès qu'Alice fut installée, je me dépêchai de m'envoler en direction de l'entrée de la forêt.
avatar
Titiana




Messages : 10

Feuille de personnage
Âge:
Pouvoirs:
Animae:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Ven 31 Mai - 20:29

Enveloppée dans les couvertures, lovée contre un corps chaud, je dormais profondément cette nuit-là, quand on vint tambouriner à ma porte. Je grognai légèrement avant d'enfouir mon visage dans le cou de ma compagne d'une nuit, pour tenter de me rendormir... Mais le visiteur n'avait pas l'air de lâcher prise et continua à frapper et hurler contre ma porte. Alors que j'allais me lever, décidée à frapper l'inopportun, je reconnus enfin la voix d'Alice. Tellement surprise de l'imaginer frapper à ma porte, je me levai, enfilai un yukata et ouvris la porte sous les faibles protestations de la jeune femme qui était à présent seule dans mon lit.

Alors que je sortais, je vis une ombre s'éloigner par la fenêtre, me laissant seule sur le pas de ma porte. Mais, une fois un peu plus réveillée, je me rendis compte que je n'étais pas vraiment seule. Je baissai les yeux sur le corps qui respirait faiblement à côté de ma chambre, reconnaissant sans mal Akira. Il était salement amoché et son énergie le quittait peu à peu. Je restai ainsi plusieurs secondes à le fixer sans bouger, avant de tourner la tête vers l'intérieur de ma chambre.

_ Mina, je suis désolée de te demander ça, mais tu vas devoir te lever pour me laisser, s'il te plait...

Je ne donnais pas plus de précisions à la jeune femme qui se leva en râlant. Je ne lui accordai pas plus d'importance, me retournant vers Akira en lui montrant un visage sans émotions.

_ Pourquoi Alice ne t'as pas soigné ?

S'il était comme ça à cause d'Anikeï, une nouvelle fois... De plus, je ne voulais pas le revoir, ou en tout cas le moins possible. C'était bien sûr hors de question que je le laisse mourir, mais je pouvais bien le laisser tranquillement par terre pendant quelques minutes...


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Ven 31 Mai - 22:11

Je n'étais pas spécialement rassuré à l'idée de laisser Tiago entre les mains d'Alice-san (surtout alors qu'on venait de la réveiller) mais je n'avais pas le temps, ni l'état de trouver un autre Guérisseur plus docile. Dans l'immédiat, tout ce qui m'importait, c'était qu'Alice-san soit une bonne Guérisseuse et qu'elle s'occupe de lui le plus vite possible. Lorsqu'elle accepta, je lâchai un faible soupir de soulagement. Tiens bon Tiago, tu seras bientôt sorti d'affaire.

Pendant que Titiana allait chercher à Alice ce dont elle avait besoin (j'espère quand même que c'est pour désinfecter les blessures de Tiago et pas pour autre chose les bouteilles de Vodka quand même) cette dernière me tira péniblement le long du couloir vers la porte de la chambre de Mana-san. Maintenant que j'y pense, je ne suis pas sûr que je vais finir la nuit soigné en ayant choisi Mana-san. Mais du temps que Tiago s'en sorte, ça m'est égal. Je rouvris les yeux et avalai ma salive en entendant la menace d'Alice-san pendant qu'elle me tirait le long du couloir.

- Ou-Oui, d'accord. Répondis-je, pas très rassuré.

Si c'était tout ce qu'elle demandait comme compensation pour sauver Tiago, ça ne va pas être dur à faire. Je fronçai quand même les sourcils lorsqu'elle finit par me lâcher sans que je ne sente de mur contre mon dos. Je me sentis basculer en arrière. J'écarquillai les yeux d'horreur. Attends elle fait quoi ? ELLE FAIT QU-

- URGH ! Gémis-je de douleur en sentant tous mes os de broyés être secoués.

Je levai les yeux vers Alice-san lorsqu'elle sembla remarquer que j'allais bientôt pouvoir passer Valar. C'est vrai que maintenant qu'elle me le dit, j'avais bel et bien eu une meilleur maîtrise de mes pouvoirs tout à l'heure. J'étais alors trop emporté pour vraiment réaliser ce que ça signifiait mais apparemment mon tatouage qui devait représenter un Griffon avait dû apparaître quelque part sur mon corps. J'avalai tout de même ma salive à la dernière réplique d'Alice-san. En temps normal, j'aurais croisé une fille qui aurait fait ça, j'aurais déjà commencé à perdre les pédales mais là, dans le contexte, ça faisait peur. C'est vrai que je devait toujours faire un combat contre elle.

Par contre, je détournai rapidement le regard pour le poser sur Titiana qui était revenue lorsque cette dernière commença à engueuler Alice-san. Attends, c'est quoi cette histoire là ? On dirait quelle est carrément en train de faire une crise de jalousie. Bah, je dois déjà être en train de planer et je m'imagine des scénarios bizarres au passage. Voir Titiana faire une crise de jalousie pour moi, ce serait un peu comme si j'étais avec Azylis-san : ce serait voir un fantasme se réaliser pour de vrai !

Par contre, je ne sais pas si j'étais vraiment en train de planer ou pas mais lorsqu'elle se pencha au-dessus de moi et se mit à me rouler un palot, je me sentis bien revenir à la réalité. On enlève quelques détails bien ciblés et on peut dire que je suis en train de passer l'une des meilleures nuits de ma vie ! Si je finis la nuit avec une fille (ou plusieurs), je peux mourir heureux, même si Mana-san ne me soigne pas !

Titiana et Alice-san se dépêchèrent de sortir par la fenêtre après que cette dernière ait tambouriné la porte de Mana-san. Quelques instants plus tard, cette dernière ouvrit la porte, vêtue d'un yukata. Lorsque je croisai à peu près son regard (étalé par terre, ce n'était pas facile), je me doutai que la suite n'allait pas être gaie. Elle n'était clairement pas ravie de me voir et je ne pouvais pas lui en tenir rigueur. Je ne m'étais toujours pas pardonné ce que j'avais fait (même avec l'excuse du "Anikeï-sama me l'avait ordonné") alors je n'avais aucune chance qu'elle l'ait fait elle-même.

J'eus un nouveau moment de bug quand je compris qu'elle n'était pas toute seule. Oh merde ! Finalement, j'aurais peut-être eu plus de chances de finir guéri avec Alice-san. Je sentis mes joues rougir lorsque j'entendis le nom de la personne qui dormait avec Mana-san : on dirait le nom d'une fille. Pour le coup, heureusement que Tiago n'est pas encore revenu à lui.

Je ne répondis pas tout de suite à sa question. Déjà parce que j'avais besoin de bien inspirer pour formuler une phrase à peu près audible dans mon état et parce qu'il fallait aussi que je fasse attention à ne pas mentionner Titiana qui n'avait rien à faire ici.

- Elle est partie... soigner... Tiago. Répondis-je, la respiration faible.

- Dé... solé pour le... dérangement. Je ne connaissais... aucun... Guérisseur... à part vous chez les... Valar. Expliquai-je en finissant par fermer les yeux pour rester concentrer jusqu'à la fin de ma phrase.

Le simple fait de parler me donnait l'impression que j'allais m'évanouir à la fin de chaque phrase que je pourrais dire. Mais je ne voulais pas aggraver mon cas auprès de Mana-san. Si j'avais pu choisir, j'aurais demandé à ce qu'on me mène chez n'importe qui d'autre mais elle était la seule Valar que je connaissais en dehors d'Alice-san. Et je ne pense pas qu'elles seraient parties en me laissant en plan. Je m'avançais peut-être sur le dernier point mais je préférais pas prendre le risque de perdre encore plus de temps.

- Vous pouvez... me laisser. Je ne m- URGH ! Gémis-je à cause de mes os cassés qui me firent de nouveau trop mal.

Je restai un moment, la respiration haletante, le souffle court, avant de prendre une longue inspiration.

- Je ne mérite pas... d'être... soigné par... vous.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Ven 31 Mai - 23:00

Mina, après s'être rapidement habillée, sortit de ma chambre, visiblement agacée, avant de s'arrêter devant Akira, le fixer un instant et se retourner vers moi. Je pris la peine de relever le regard vers elle en silence, alors qu'elle me murmurait "Bon courage", visiblement rassurée de voir que j'aurais mille fois préféré passer le reste de la nuit avec elle plutôt qu'avec ce qui pouvait vaguement ressembler à un corps. Quittant à contre coeur le regard de la jeune femme, je la laissai partir alors qu'Akira m'expliqua pourquoi Alice ne s'était pas occupé de lui. Ainsi, Tiago était aussi abimé... Je ne cherchai même pas à le questionner, à savoir comment il en était arrivé là. Après tout, ce garçon était masochiste et borné, je ne pourrais rien y faire et me mettre en rogne à chercher à savoir ne faisait que me fatiguer d'avantage.

Je l'observai en silence quand il parla laborieusement, s'embourbant dans de la politesse qui n'avait pas lieu d'être. J'étais réveillée à présent, et dérangée par la même occasion, donc c'était inutile qu'il s'excuse... Et il ferait mieux de m'épargner le couplet du "Je ne le mérite pas", qui, en plus d'être totalement inutile, me tapait sur le système. Je fis volte face et m'apprêtai à rentre dans ma chambre, mais m'arrêtai pour regarder une nouvelle fois Akira.

_ En effet, tu ne le mérite pas. Mais tu mérite encore moins d'être un poids sur ma conscience en mourant.

Je rentrais dans ma chambre sur ces mots, allumant les lumières. Je tirai les draps de mon lit avec brusquerie pour ramener ensuite quelques serviettes que j'étalai sur le matelas. Alors que je repartais dans la salle de bains pour récupérer plusieurs désinfectants, je fis sortir plusieurs grosses lianes de ma tête de lit. Elles glissèrent au sol avec rapidité pour passer sous le corps d'Akira et le soulever avec prudence, pour le ramener ensuite sur le lit. Une fois qu'il fut installé, je laissai tomber tout ce dont j'avais besoin à son chevet, avant de déchirer le reste de ce qui était un haut il y a quelques temps, pour voir l'ampleur des dégâts. Mon grand, t'as pas fini de souffrir, parce que je vais pas faire dans la dentelle.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Dim 2 Juin - 1:03

Je serrai les dents mais ne répondis rien. Elle avait raison : même si elle ne pouvait pas me blairer, maintenant qu'elle avait été réveillée et qu'elle savait que j'étais là dans cet état, si elle me laissait crever sans rien faire, elle l'aurait sur la conscience même si elle n'avait pas contribué à ce que je me retrouve dans cet état. J'avais beau le savoir, l'entendre à voix haute, surtout de sa bouche, ça me frustrait encore plus. Mais elle en avait parfaitement le droit, je ne pouvais rien lui reprocher contrairement à la réciproque.

J'eus quand même un doute lorsqu'elle retourna dans sa chambre, disparaissant de mon champs de vision. Elle fait quoi au final ? Elle est repartie se coucher ou elle a décidé de me soigner quand même mais sans ses pouvoirs et elle va revenir avec les scalpels et cie ? J'avais l'esprit tellement embrouillé que je n'arrivais plus à deviner ce qu'elle faisait grâce à mon ouïe. Mais rapidement, des lianes glissèrent jusque sous mon corps et me portèrent dans la chambre, jusqu'au lit. Je tournai la tête vers Mana-san pour la voir revenir avec toutes sortes de produits. Je laissai retomber ma tête sur l'oreiller et fixai le plafond. Ça va encore être une longue nuit.

Je la laissai m'examiner sans rien faire (de toute façon, même si je n'avais pas voulu la laisser faire, je n'étais pas en état) en prenant soin de tourner les yeux sur le côté pour ne pas croiser son regard. Si je la regarde dans les yeux, ça va me frustrer, m'irriter et m'énerver. Et si je suis énervé, je vais être tenté de serrer les poings ou quelque chose comme ça et ça ne me fera que souffrir d'avantage.

Lorsqu'elle commença les soins, ma respiration s'accéléra et mon souffle devint plus bruyant. Je me retrouvai très rapidement à devoir serrer les dents et à lutter pour ne pas le faire avec mes poings. Lorsqu'elle commença à s'attaquer aux zones plus délicates, je ne tins pas cinq secondes avant de me retrouver à hurler de douleur. Je me repliai aussitôt sur moi-même sous l'effet de la douleur (enfin, c'est plutôt mon corps qui a bougé par réflexe). Mais ça ne fit que me faire souffrir davantage et je hurlai de douleur de plus belle.

C'était atroce ! C'était comme si quelqu'un s'amusait à frapper sur mes os brisés et le moindre mouvement ne faisait qu'aggraver mon cas. Je ne pouvais même pas serrer les yeux. Mon corps était recouvert de sueurs froides et mon teint était de plus en plus pâle. Je devais faire des efforts surhumains pour bouger le moins possible mais j'étais totalement incapable de me retenir de hurler de douleur. C'était donc à ça que j'échappais chaque fois qu'Azylis-san me soignait lorsque j'étais inconscient après les passages d'Anikeï-sama ? Je secouais la tête dans tous sens, souhaitant plus que tout échapper à cette douleur atroce. Mais je n'arrivais pas à rester immobile malgré mes efforts et je hurlais de plus belle, les larmes aux yeux.

- ATTACHE-MOI ! ATTACHE-M- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! Hurlai-je en tournant les yeux dans sa direction sans arriver à la distinguer.

Ma vue était troublée depuis trop longtemps pour que je puisse espérer identifier quoi que ce soit autour de moi. À par m'endormir et/ou m'anesthésier, il n'y avait pas d'autres moyens de me maintenir immobile dans cette situation. En continuant de secouer désespérément la tête pour échapper à cette douleur, je parvins à identifier un coussin que je mordis désespérément pour essayer d'atténuer mes cris.

Je me sentais de plus en plus brûlant et de plus en plus faible. Je manquai plusieurs fois de tourner de l’œil mais parvins quand même à rester éveiller. Je gardais les dents bien plantées dans l'oreiller pour atténuer tant bien que mal mes hurlements et gémissements de douleurs. Il ne fallait surtout pas que je perde connaissance, malheureusement je sentais venir le moment où ça allait tout de même arriver.

Ma vision se troubla de nouveau par un voile blanc et, alors que j'étais de nouveau sur le point de perdre connaissance, je sentis quelque chose, une présence que j'avais eu peur de ne plus jamais sentir et qui me maintint éveillé.

* Tiago ! *


Je voulais parler avec lui, qu'il me confirme qu'il était bien tiré d'affaire, mais je n'arrivais pas à suffisamment me concentrer. Mais savoir qu'il était au moins de nouveau conscient me donna du courage. Si je tiens le coup jusqu'au bout, je pourrai retourner le voir encore plus tôt.

Je ne sais pas combien de temps la séance dura réellement mais elle me sembla s'éterniser des heures. Lorsque Mana-san eut finalement terminé, je restai étalé de tout mon long sur le lit, trempé de sueur et respiration haletante. J'avais tellement hurlé que j'en avais la gorge sèche. J'étais complètement épuisé et, au moindre relâchement, je savais que je m'endormirais.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Dim 2 Juin - 14:22

Une fois l'état des lieux fait, je fis craquer mes doigts et commençai le travail. Je nettoyai rapidement les plaies ouvertes, avant de poser mes mains au dessus d'elles pour les renfermer. Pour le moment, ça n'était pas trop douloureux, même si Akira devait le sentir bien plus vu son état. Je ne fis cependant aucun effort pour atténuer ses souffrance, après tout il m'avait demandé de le soigner, il n'avait pas préciser comment. Une fois la majorité des blessures refermées, je m'attaquai aux os brisés sous les cris du blessé, mais ne m'arrêtai pas pour autant. Sans anesthésiant ou morphine, il devait sentir ses os se ressouder et, pour l'avoir vécu, ça n'était vraiment pas agréable.

Quand il se replia sur lui-même en continuant de hurler, je m'arrêtai et me redressai, avant de l'attraper par les épaules pour le coller contre le lit avec force. Il avait beau être assez baraqué pour me résister, il était bien trop faible pour le faire. Des menottes en bois lui enserrèrent les poignets et les pieds, le tenant contre le lit alors qu'il mordait dans un de mes coussins.

_ Je note ça sur ta liste de dettes, murmurai-je en reprenant mes soins.

Je dus prendre une bonne heure pour réparer tous ses os, avant de m'attaquer à ses organes internes qui avaient pris de sacrés coups également. Lorsque je me redressai sur le corps remis à neuf d'Akira, l'aube était proche. Je défis les menottes et partis chercher de l'eau, avant de revenir au chevet du jeune homme. Je lui fis redresser la tête pour le faire boire, avant de partir m'assoir sur un de mes fauteuils.

_ C'est fini, mais je t'interdis de bouger pour le moment. Il te faut au moins deux heures d'immobilité pour que es soins soient efficaces. Tâche de dormir en attendant.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Dim 2 Juin - 18:28

Une fois les soins terminés, je ne remarquai même pas qu'elle s'était absentée pour aller me chercher de l'eau. J'étais trop épuisé pour ça. J'avais l'impression d'avoir couru des heures entières sans avoir fait la moindre pause. J'étais tellement à bout de souffle que j'avais presque l'impression d'avoir les poumons qui me brûlaient. J'étais tellement épuisé que j'en avais le corps qui tremblait et que le moindre courant d'air me donnait la chair de poule. Je fus donc surpris lorsqu'elle revint dans la chambre et m'aida à relever la tête. Mais lorsque je sentis l'eau au bout des lèvres, je m'empressai de l'avaler comme si ma vie en dépendait. Ma tête retrouva avec joie l'oreiller en commençant petit à petit à recouvrer mon souffle.

- Quoi ?? M'exclamai-je en écarquillant les yeux qui étaient de nouveau tous les deux noirs.

Deux heures ? Sans bouger ? À dormir ? ICI ? Non mais ça ne va pas non ? Il m'avait déjà semblé l'avoir entendue mentionner que je lui devrais une dette pour les soins (ou pour m'avoir menotté, je n'étais pas vraiment en état de bien saisir sur le coup) et je comptais bien partir en prétextant ne pas avoir été en état d'avoir bien entendu sur le coup pour pouvoir y échapper (elles se sont passé le mot entre Guérisseuses pour cette histoire de dette pour des soins ou quoi ??) alors pas question de lui donner deux heures pour me le rappeler.

- Ç-Ça va aller. J'arriverai à re... descendre dans... ma chambre. J'ai assez... squatté comme... ça. Merci quand même pour... les soins. Répondis-je en commençant péniblement à me redresser.

Même si ce n'était pas pour moi qu'elle l'avait fait, elle l'avait fait quand même et je ne voulais pas passer pour le gars ingrats en prime. Mais pas question de rester deux heures dans sa chambre. Je sentais suffisamment comme ça qu'elle ne pouvait pas me sentir (même si je sais qu'elle a toutes les raisons pour et que je le mérite, ça reste super désagréable), je n'avais pas l'intention de rester plus longtemps que nécessaire, surtout que c'était à peine l'aube, elle pouvait encore dormir quelques heures. Pas question de rajouter le squattage de son lit (et donc l'impossibilité de retourner se coucher) dans la liste des trucs qu'elle a à me reprocher ! Dans dix minutes, je suis dehors !


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Lun 3 Juin - 14:49

Alors que je soufflais enfin après mon travail, je surveillai du coin de l’œil Akira qui avait apparemment encore de l’énergie pour hurler. Tournant la tête vers lui quand il chercha à se redresser, je me levai rapidement, m'approchai du lit et le forçai à se recoucher en le fixant. Mon visage n'était qu'à quelques centimètres du sien, je fis donc attention à montrer un visage neutre pour ne pas dévoiler que je n'étais pas enchantée de le voir dans ma chambre. Mais j'avais accepté, c'était pour aller jusqu'au bout.

_ Ecoute moi bien Akira. Tu m'as demandé de te soigner, je l'ai fait et ces deux heures de repos font partie des soins. En plus de ça, maintenant que tu es ici, deux heures de plus ou de moins ne me changeront pas beaucoup. Je te laisse maintenant le choix : tu restes ici le temps que tu sois totalement rétabli, ou tu pars de ma chambre, mais crois-moi sur parole quand je te dis que tu la quitteras dans le même état qu'il y a quelques heures. Je ne me casse pas le c*l à faire des soins à moitié.

Une fois ma menace énoncée, je le lâchai et me redressai pour repartir m'assoir dans mon fauteuil, surveillant sa réaction.

_ Je me doute que tu ne dois pas être à l'aise ici, mais vu ton état tu ne devrais pas mettre longtemps avant de sombrer.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Lun 3 Juin - 18:32

Elle revint rapidement vers moi et me força à me recoucher aussi facilement que si j'avais été un mannequin (déjà qu'elle a naturellement une certaine force physique, même pour une femme, alors avec en plus le fait que je n'en avais plus aucune, je n'avais aucune chance de lui opposer la moindre résistance). J'évitai de bouger en voyant son visage si près du mien, si près que je sentais même son souffle se poser sur ma peau (au moins, c'était le signe que je commençais à recouvrer l'usage normal de mes sens). Même si l'expression de son regard était plus neutre que méprisant, j'avais l'impression de ne pas pouvoir regarder autre chose que ses yeux couleur glace. C'était comme si j'allais me faire bouffer au moindre mouvement. Il n'y a qu'à moi que ça arrive d'avoir à dos une fille pareille !

Je ne cherchai du coup pas à la contredire (en même temps, elle était mieux placée que moi pour savoir si j'avais bel et bien besoin de me reposer ou pas. Je me doutais qu'il devait lui tarder plus qu'à moi de me voir partir de sa chambre alors si elle me disait qu'il fallait que j'y reste encore deux heures, c'est qu'il le fallait vraiment et qu'il n'y avait pas moyen de raccourcir le délai). Je finis donc par rester allongé sur le lit sans plus chercher à résister, même après qu'elle m'ait lâché.

- Désolé quand même d'occuper ton lit. M'excusai-je en fermant les yeux.

Elle aurait pu me mettre par terre et récupérer son lit en attendant les deux heures, mais même ça, elle ne me le fit pas subir. Je serrai les dents de frustration. Je n'avais vraiment aucune excuse pour me montrer désagréable envers elle. Au point où j'en étais, je devais juste encaisser sa colère envers moi et surtout la boucler comme il faut.

J'aurais tout de même voulu être auprès de Tiago. Depuis que je savais qu'il était revenu à lui, la seule envie que j'avais était de le retrouver. Il avait failli mourir en voulant m'aider et cette idée me rendait malade. Je pensais être devenu bien meilleurs après avoir passé tant de temps avec Anikeï-sama dans les grottes. Mais j'avais toujours besoin de lui et il devait toujours prendre des risques alors que c'est ce que je voulais éviter.

* Tu aurais passé un an avec lui, ça aurait été pareil, andouille. Tu avais une Istari en colère et quatre Valar, dont un plus doué que la moyenne, contre toi. Tu as même réussi à en tuer deux. C'est plutôt un exploit. *

* J'ai surtout eu de la chance de les avoir pris par surprise grâce à des pouvoirs de Valar. Ils auraient été sur leurs gardes, je n'aurais pas eu autant de chance. *

* Savoir profiter de toutes les occasions, ça fait aussi la différence quand tu chasses une proie. *

* Mouais. *

* En tout cas, repose-toi, tu l'as quand même bien mérité. Il n'y a plus rien qui presse maintenant. *

* Ok. *

Je "voyais" qu'Alice-san et Titiana n'étaient pas auprès de Tiago. Elles avaient donc fini par partir. Tiago était lui aussi fatigué, il n'allait pas bouger tout de suite non plus. Je rouvris finalement les yeux vers Mana-san et lâchai un faible soupir avec un sourire sans joie aux lèvres. Au moins, elle avait conscience que je n'étais pas vraiment à l'aise.

Par contre, je sentais que j'allais quand même avoir du mal à dormir, même si je le voulais. Je sentis ma gorge se nouer et j'agrippai les draps du lit en serrant les dents tandis que mon œil droit virait de nouveau à l'orange. Je ne risquais pas de refermer l’œil avant un bon moment.

- Asuka. Michika Asuka, la disciple de Reia-san. Elle... Elle est... Elle est partie pour... rejoindre le camp des deux autres Heren.
Lâchai-je difficilement (et pas à cause de la fatigue cette fois) en tournant furieusement la tête sur le côté, trop honteux pour croiser n'importe quel regard.

Je ne savais pas si Mana-san en aurait quelque chose à faire ou non, ni même si elle avait ne serait-ce qu'entendu parlé d'Asuka, mais il fallait bien que je le dise à quelqu'un. Et au point où j'en étais, Mana-san ou n'importe qui d'autre, je m'en fichais pas mal. Même si elle ne la connaissait pas, si elle rapporte aux autres Valar et Heren Istarion qu'il s'agit de la disciple de Reia-san, il y en aura sûrement certains qui tilteront, ne serait-ce que Reia-san elle-même.

- Elle est partie. Et je n'ai pas pu l'arrêter.
Racontai-je en fixant furieusement le mur sur le côté sans le voir.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Mar 4 Juin - 22:15

Après l'avoir immobilisé, je repartis pour m'assoir, avant de secouer la main comme si je chassais un insecte à sa remarque. Pas la peine qu'il s'excuse, je n'avais pas pu faire autrement. S'il avait été plus transportable, je l'aurais trainé jusqu'à l'infirmerie, mais là c'était trop tard pour ça, j'avais du improviser sur le coup. Je me rassis et fermai un instant les yeux, laissant Kestrel se poser sur le dos de ma main. Soigner Akira... On me l'aurait dit, je ne l'aurais pas cru. Je ne voulais plus le voir, encore ulcérée de ce qu'il avait fait lors de notre mission et aussi terriblement gênée de la suite qu'avait pris cette dernière. Je m'en voulais toujours autant de ma réaction, mais toute la colère et la honte du monde n'y changeront rien, malheureusement.

Je rouvris les yeux quand j'entendis Akira se remettre à parler. Ecoutant attentivement, je haussai les sourcils à la mention des deux Heren déserteurs et me promis de le garder en tête pour la prochaine réunion. Ils ont réussi à rentrer dans l'enceinte du Valhalla pour substituer une élève, ça n'était pas anodin... Posant mes yeux sur le corps d'Akira, je soupirai légèrement à sa dernière remarque.

_ Tu n'es pas resté les bras croisés à la laisser partir, vu ton état... Tu n'as rien à te reprocher. Pourquoi est-elle partie ?

Avait-elle était forcée ou était-elle partie de son plein gré ? Car s'il commençait à démarcher des élèves directement dans l'Ecole, nous avions du souci à nous faire...


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Mer 5 Juin - 11:14

Je rouvris un instant les yeux et relevai tout de même péniblement la tête vers Mana-san en entendant des battements d'ailes dans sa direction. Lorsque je reconnus son Animae Rouge Gorge sur sa main, je laissai ma tête retomber sur l'oreiller.

Je me mordis le coin des lèvres lorsqu'elle dit que ça se voyait que je n'étais pas resté les bras croisés. Ce n'était qu'à moitié vrai mais je n'avais envie de commencer à entrer dans les détails tout de suite, trop furieux contre ce Kôsaku et moi-même. Même si c'est bel et bien la réaction que j'aurais eu si j'en avais eu le choix, je m'étais battu surtout parce que je m'étais fait attaqué. Mais même s'ils m'avaient laissé une chance de partir sans faire d'histoire, je sais que je me serais battu. Même si le résultat aurait été le même.

Je restai un moment silencieux, fixant toujours furieusement ce mur que je ne voyais même pas. Je n'avais pas vraiment envie de raconter ça à Mana-san. Mais d'un autre côté, c'était peut-être celle à qui je devrais le plus le raconter au contraire : au point où j'en étais, qu'elle me trouve encore plus pathétique ou moins, ça n'allait sans doute pas changer grand chose de l'opinion qu'elle a de moi. Je finis par lâcher un soupir.

- Ça a commencé l'année dernière. On était parti à Tokyo. Elle y a retrouvé sa mère. Elle ne l'a jamais vraiment connue mais elle restait la personne qu'elle aimait le plus. Puis un Morphe avec mon apparence l'a abattue devant elle. En le poursuivant, on a fini par tomber sur son père qui est un Valar du clan d'en face. Son demi-frère, qui est maintenant devenu un Valar, aussi. Son père est un chef Yakuza et a dans son clan des membres qui ont des pouvoirs. On a fini par s'en tirer et je n'ai pas eu de nouvelles depuis. Mais apparemment, Asuka a fini par retourner là-bas pour récupérer les cendres de sa mère. Mais apparemment, son père les avait déjà parce que c'est lui qui les lui a données. Mais en échange, elle a dû entrer dans son clan. Et, sûrement pour être sûr de pouvoir la garder, son demi-frère qui est Télépathe, lui a embrouillé l'esprit en lui faisant croire que c'était moi qui avais tué sa mère et pas un Morphe avec mon apparence.

Au fur et à mesure que je parlais, mon corps tremblait de plus en plus. Ma prise sur les draps aurait été plus ferme si mes mains étaient parfaitement opérationnelles. Mais bizarrement, j'arrivais à garder une voix assez calme malgré que mon corps tremblait de rage et que mon regard ne s'attendrissait pas.

- Et ce soir, ils sont venus la chercher pour de bon et elle les a suivi sans faire d'histoires.
Terminai-je.



avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Mer 5 Juin - 14:42

Le silence qui suivit ma question me mis dans le doute. Peut-être qu'il n'allait simplement pas me répondre. Après tout, ça n'était pas non plus crucial, elle était partie et c'était ce qui était le plus important. Ma question était plus de la simple curiosité qu'autre chose. M'apprêtant à laisser tomber, je fus tout de même surprise en l'entendant parler. Je me redressai, appuyant mes coudes sur mes cuisses pour regarder Akira alors qu'il m'expliquait ce qui s'était passé. Asuka avait été clairement manipulée par son père et son frère, la seule famille qui lui restait. C'était un acte abject mais c'était une méthode des plus efficaces... Manipuler les gens via leurs affections était ce qui marchait le mieux.

Je me levai du fauteuil et vint m'assoir sur le bord du lit sans quitter Akira des yeux, avant d'hésiter et de poser ma main sur son poignet pour tenter de le calmer. Son contact me procura une sensation étrange, bien loin que la colère ou que la gêne. Je me ressaisis vite et soupirai légèrement.

_ Son esprit était embrumé, je ne pense pas qu'elle se soit rendu compte de ce qu'elle faisait... Elle ne doit toujours pas le savoir. Les gens peuvent faire des folies pour un souvenir.

J'étais bien placé pour le savoir. Lâchant le poignet d'Akira, je restai silencieuse, le temps de reprendre mes esprits et de trouver comment annoncer la nouvelle au Conseil. Je fis passer mes cheveux sur mon épaule pour reprendre contenance avant de regarder de nouveau le jeune homme.

_ Tu as fait ce que tu as pu sur le moment. Dans quelques temps, elle sera peut-être plus lucide pour comprendre ce qui se trame autour d'elle. Je ne peux pas te promettre qu'on la ramènera, mais une mission sera surement lancée pour tenter de la récupérer et nous ferons tous ce qui est en notre pouvoir pour le faire.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Mer 5 Juin - 15:56

J'entendis Mana-san se lever de son fauteuil mais ne fis pas attention à l'endroit où elle se rendait, trop occupé à essayer de maintenir ma respiration calme. Mais c'était difficile. Je n'arrivais pas à effacer le visage de cet enfoiré de ma tête. Je faillis sursauter lorsque je sentis la main de Mana-san se poser sur mon poignet, me faisant presque l'effet d'une décharge. Je tournai vivement la tête vers cette dernière avec pour réflexe, l'envie de lui bondir dessus (même si j'en étais encore physiquement incapable). Je me "calmai" tout aussi vite, bien que mon œil droit resta orange, en réalisant qu'il ne s'agissait "que" d'elle. Je regardai un court instant sa main posée sur mon poignet et relevai les yeux vers les siens sans trop comprendre. Ce n'était pas un geste pour me maîtriser ni me blesser, au contraire la chaleur du contact de sa main sur ma peau encore froide me fit un effet bizarre, presque... du bien ? Je fermai un instant les yeux et lâchai un bref soupir en secouant doucement la tête tandis que je me redressais tant bien que mal contre l'oreiller (je n'aimais vraiment pas rester complètement allongé, je voulais au moins avoir le haut du corps redressé un peu).

- Si, elle le savait très bien. La seule chose qui avait changé dans sa tête, c'était l'identité de celui qui a tué sa mère. Le reste venait d'elle. Répondis-je avec amertume.

C'était ça le plus frustrant : au bout du compte, ils n'avaient eu besoin de ne modifier qu'un simple détail et les sentiments d'Asuka ont fait le reste. Je finis par relever les yeux vers Mana-san, toujours surpris par son attitude. Elle n'avait pas de sourire réconfortant ou quoi que ce soit du genre mais, elle avait l'air moins "agressive" que d'habitude. Je lui adressai un léger sourire sans joie.

- Merci. Mais même si vous faites ça, je ne pense pas que ça servira à grand chose si vous ne mettez pas la main sur son père. Même si on arrive à lui faire entendre raison, elle ne pourra pas revenir, même si elle le veut, maintenant qu'elle fait partie du clan Yakuza de son père. À moins de le tuer ou de le forcer à lui ordonner de revenir ici, elle sera forcée de rester avec eux. Répondis-je en comprenant en même temps que j'expliquais pourquoi il l'avait faite aussi entrer dans son clan.

- S'ils ont mis tout ça au point juste pour une Istari, ce n'est sûrement pas pour s'en débarasser ensuite. Reconnus-je à contrecœur.

- Vous prendriez de gros risques pour peut-être rien. Lâchai-je en détournant le regard.

- Et cet enfoiré est plus fort qu'un Valar moyen. Il avait trois Valar avec lui et il les menait tous à la baguette. Ils avaient même peur de lui. Précisai-je tandis que mon regard redevenait venimeux.

- Et son Animae est un Dragon deux fois plus grand que... mon... Griffon. Terminai-je en ayant du mal à finir ma phrase.

Le souvenir de ce que ce Dragon avait fait à Tiago était encore trop présent et me rendait toujours autant malade. Je plaquai ma main sur mon visage pour dissimuler les larmes que je sentais commencer à me monter aux yeux, les dents serrées.

- Je le tuerai. Je le tuerai ! J'y passerai des années s'il le faut mais je lui ferai la peau ! Jurai-je furieusement en me mordant la lèvres jusqu'au sang.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Mer 5 Juin - 17:00

Je ne répondis pas à sa remarque en sachant que je ne pouvais rien dire de pertinent. Je ne savais rien d'Asuka et de ce qui s'était passé durant cette mission, tenter de rassurer Akira avec des mensonges aurait été inutile, il était conscient de la situation et un mensonge n'aurait fait que l'énerver, j'en étais persuadée. Il n'en avait pas besoin. Le laissant parler en enregistrant les informations qu'il me donnait, je ne le coupais pas en pensant qu'il avait besoin de tout déballer pour aller un peu mieux. A la fin de son explication, je me redressai un peu.

_ Si les Heren Istarions décident de monter une mission pour aller la récupérer, nous le ferons même si nos chances de réussite sont infimes. Merci pour les précisions que tu viens de me donner, elle nous serons utiles. Et rappelle toi qu'il n'est pas le seul à avoir un dragon comme Animae.

Je me redressai en tiquant légèrement lorsqu'il parla de tuer le père de son amie. L'idée de tuer quelqu'un ne me choquait pas outre mesure, mais venant d'Akira, cette idée ne faisait que me rappeler le meurtre qu'il avait commis en Inde. M'empêchant cependant de partir au quart de tour, je fixais l'intéressé sans montrer la moindre émotion.

_ Tu penses vraiment que le tuer t'aidera à supporter son départ ? Tu penses vraiment qu'elle te pardonnera si tu le fais ? A toi de me dire, mais je ne pense pas que le tuer t’apportera grand chose de positif.

Ca le soulagera sur le moment, bien entendu, mais après ? Il ne lui restera qu'un gout amer de vengeance et Asuka sera convaincue définitivement qu'il a détruit sa vie et sa famille.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Mer 5 Juin - 19:20

La main toujours plaquée contre mon visage, je ne trouvai rien à lui répondre. Je savais bien que, même s'il est plus fort que la moyenne, il n'est pas invincible pour autant. S'ils menaient une attaque contre lui avec des Valar suffisamment doués et nombreux et accompagnés de "gros Animae" comme des Dragons, ils auraient des chances de l'avoir. Et cette pensée me fit de plus en plus mal à la tête. Je ne voulais pas voir des membres de Valhalla mourir ou être blessés en essayant de ramener quelqu'un qui ne le voulait plus. Il avait l'équivalent d'une troupe de Valar et cie sous ses ordres et il faisait lui-même partie des Valar du clan adverses, eux-mêmes dirigés par deux Heren Istarion. Mais malgré ça, la pensait qui m'effrayait le plus, c'était l'idée que quelqu'un d'autre que moi lui fasse la peau. Je savais que cette pensée était égoïste, dégueulasse et tout le reste mais je n'avais jamais autant voulu voir quelqu'un mourir que ce type-là. Je voulais le voir mort et être celui qui le tuerait.

Le visage toujours dissimulé sous ma main, je serrai les dents à la remarque suivante de Mana-san. Elle avait raison, pas en ce qui concerne le départ d'Asuka (vu que techniquement s'il meurt elle reviendra, il n'y aura alors plus à supporter son départ), mais même si c'est vrai que la dernière fois que je l'ai vue, elle détestait aussi son père, il reste, avec Hiro, sa seule famille. Et elle est trop gentille, elle finirait par regretter sa mort et pour le coup, elle pourrait vraiment me reprocher la mort d'un de ses parents.

- Putain ! URGH ! Jurai-je en laissant retomber mon poing sur le matelas, ce qui me fit mal à mon bras, pas encore vraiment remis.

Je fixai un instant Mana-san avec un regard furieux mais m'empressai de détourner les yeux. Elle n'y était pour rien et m'énerver sur elle n'arrangerait rien. Je fermai les yeux pour me concentrer sur ma respiration. Au bout de quelques secondes, mon souffle redevint plus régulier et ma colère, bien que toujours présente, s'atténua suffisamment. Je secouai doucement la tête avec un petit rire sans joie.

- Désolé. Non seulement tu es réveillée en pleine nuit par ma faute, tu finis par me soigner et en prime tu dois me supporter. Je suis vraiment pas un cadeau. Soupirai-je en rouvrant les yeux, de nouveau tous les deux noirs, pour les tourner vers les siens, prêt à encaisser une remarque cinglante sans broncher.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Mer 5 Juin - 21:54

Je laissai Akira se calmer tout seul après avoir tenté de le ramener à la raison. Soit il continuait sur sa lancée et je ne tentais plus rien, soit il abandonnait l'idée de se venger et on pourra peut-être continuer une discussion plutôt calme. J'accueillis son accès de colère sans un sursaut, le laissant se faire mal sans réagir. Il ne s'était rien cassé, il avait seulement réveillé sa douleur. Je répondis à son regard furieux par un air calme et neutre, attendant patiemment que l'ouragan passe. Je n'avais aucune raison de m'énerver à mon tour, je sentais qu'il comprenait ce que je venais de dire. Peut-être qu'il ne lâcherait pas l'idée de tuer ce Valar ennemi, mais peut-être allait-il réfléchir un peu.

Je répondis à son rire et à sa remarque par un faible éclat de rire. Je baissai les yeux au sol, ne répondant rien sur le coup. Vu que je m'étais légèrement baissé, ma chaine glissa hors de mon yukata, laissant voir les deux pendentifs qui y étaient accrochés. Je fis glisser entre mes doigts le pendentif que le jeune homme m'avait offert, me demandant seulement maintenant pourquoi je ne l'avais jamais enlevé. J'aurais pu le jeter, m'en débarrasser pour de bon, mais mon côté sentimental avait repris le dessus. On ne me faisait que si peu de cadeaux après tout...

_ Ne pas être un cadeau a l'air d'être ce que tu fais le mieux mon pauvre, répliquai-je en me levant du lit pour m'approcher de la fenêtre.

Je regardais dehors un instant, suivant des yeux les quelques êtres réveillés qui parcouraient l'enceinte de l'Ecole, avant de me retourner et de m'appuyer dos à la fenêtre pour fixer Akira. Après avoir laissé mon ressentiment de côté, pour gérer l'incident qui venait d'arriver, j'avais maintenant besoin de parler de ce moment où il avait assassiné cette petite fille et sa mère. Je n'en pouvais plus de cette colère sans cesse contenue, de cette haine, alors que ma vie au Valhalla pouvait enfin être plus calme, plus douce. Il fallait que je clos ce chapitre, pour faire sortir définitivement cet élève de mon esprit, ou pour tenter de me réconcilier avec.

_ J'ai besoin de savoir, plus que de t'excuser tu sais. Savoir pourquoi n'avancera à rien, à présent. Mais je veux savoir ce que tu ressens après ce que tu... Ce qui s'est passé à la fin de notre mission en Inde, me repris-je au dernier moment.

J'avais choisi soigneusement mes mots pour tenter de partir sur un terrain neutre. Je ne l'avais fait que de rares fois, seulement quand la situation l'exigeait. Et maintenant, pour ne braquer personne, je le refaisais sans quitter le regard de nuit d'Akira.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Jeu 6 Juin - 0:17

Je haussai un sourcil en la voyant rigoler à son tour. Ce n'est pas vraiment la réaction à laquelle je m'attendais de sa part. Au moins, j'ai échappé à une pique et/ou de prendre un nouveau coup.

* Tu te rends compte que tu finis par être surpris quand on ne te frappe pas maintenant ? *

* Euh... *

Punaise mais il a raison en plus ! J'ai VRAIMENT fini par raisonner comme ça !

* C'est ça ce que vous appelez être mas- *

* Pas du tout, ça n'a rien à voir ! *

* Alors c'est quoi ? *

* T'es pas humain, tu peux pas comprendre. *


* ... *

Je fus tout de même interpellé par un son de chaîne provenant de Mana-san. Je voulu éviter de regarder, de peur d'avoir l'air de loucher (ou loucher pour de bon) là où il ne fallait pas (j'avais eu du bol jusqu'à maintenant, je préférais éviter de pousser ma chance trop loin) mais la curiosité l'emporta très vite et mon regard pivota presque malgré moi. Je fronçai les sourcils en reconnaissant le pendentif qu'elle tenait entre ses doigts. C'était celui que je lui avais offert ! Elle n'avait pas fini par le jeter depuis le temps ?? Je commençais sérieusement à me demander si je n'avais finalement pas fini par m'évanouir sous l'effet de la douleur.

Elle finit par se lever en me lançant tout de même une pique qui n'était, mine de rien, pas si méchante. Le yukata lui allait bien mine de rien. Je restai un moment à contempler sa silhouette de dos sans vraiment m'en rendre compte, mais revins vite sur terre et détournai le regard lorsqu'elle finit par se retourner. Un silence pesant commença à s'installer. J'avais presque l'impression d'être revenu en cours au moment où le directeur faisait le compte rendu des moyennes de chacun. Comme j'avais à chaque fois de sales notes, je stressais à mort à me demander ce qui allait me tomber dessus comme punition, sans parler de celles que me réservait ma mère ensuite. J'avais à peut près la même impression là : qu'un sale truc allait me tomber dessus sans avoir aucune idée de ce que ça allait être.

Lorsque j'entendis ce qu'elle voulait finalement me dire, je me raidis aussitôt et je tournai soigneusement la tête sur le côté pour être sûr de ne pas regarder dans sa direction. Ce n'était pas comme si j'avais oublié ou même espéré que ça ne reviendrait jamais sur le tapis mais ce n'était pas pour autant que j'étais devenu à l'aise avec ce sujet, d'autant plus que là, je savais que j'avais intérêt à bien choisir mes mots si je ne voulais pas empirer mon cas.

Je baissai les yeux sur mes jambes sans dire un mot, laissant plusieurs secondes défiler. Le visage de cette petite fille et de sa mère me revenaient toujours aussi nettement en mémoire chaque fois que je pensais à elles. J'avalai difficilement ma salive, le cœur battant à toute allure.

- Je ne me suis jamais senti aussi mal que ce jour-là. Finis-je par répondre sans décoller les yeux de mes jambes.

- Je n'ai pas passé un seul jour sans y repenser. Même après tout ce temps, je me sens toujours malade rien qu'en y repensant. J'espérais que je finirais par m'y faire mais... non. Ça a fini par empirer au contraire. Précisai-je en sentant un nœud dans ma gorge au souvenir du moment où Anikeï-sama m'avait finalement fait comprendre qu'il n'y avait pas raison "philosophique" à ce geste.

- Si j'avais l'occasion de pouvoir changer ce que j'ai fait ou même ne serait-ce que partiellement me racheter, je le ferais sans hésiter. Affirmai-je fermement mais avec tout de même le regard en sachant que c'était parfaitement impossible.

- Si on veut résumer, je me sens toujours horriblement mal rien qu'en y pensant et, malgré la douleur, j'accepte chaque coup que je reçois comme une punition méritée même si ça ne suffira jamais et ne changera pas ce qui a été fait.
Conclus-je en tournant la tête vers les yeux de glace de Mana-san.

- Et pour le reste, je-

Mais je m'interrompis en me pinçant les lèvres pour contenir le sourire que je sentais naître.

- Non, rien. C'est pas approprié, désolé. M'excusai-je en détournant le regard, le visage partiellement coloré.

Même si ça restait dans la continuité des évènements de cette soirée, ce n'était pas pour autant le moment de plaisanter là-dessus.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Jeu 6 Juin - 0:48

Le silence qui suivit ma question me fit l'effet d'un mauvais pressentiment Je regardais Akira alors qu'il détournait le regard, me demandant s'il allait me répondre ou m'envoyer bouler. Quand enfin je le vis inspirer pour parler, je retins mon souffle sans le vouloir. J'espère entendre ce que je voulais, mais je craignais encore plus qu'il me réponde qu'il s'en fichait, qu'il n'y pensait plus... Aussi, à l'entente de ses premiers mots, je me détendis imperceptiblement et recommençai à respirer. L'écoutant en silence, je me sentis légèrement rassurée, apaisée. C'était égoïste et cruel de ma part, de ressentir du soulagement en sachant que lui souffrait en y pensant, mais ça me prouvait qu'il avait encore une conscience, un minimum de morale...

Je baissai les yeux, cherchant quoi lui répondre, quand il continua de parler, avant de se couper en plein élan. Légèrement surprise, je relevai les yeux en regardant son visage qui prenait des couleurs. Me décalant légèrement, je m'appuyais sur une épaule en croisant les bras sous ma poitrine, un demi-sourire flottant sur les lèvres. Ce n'était pas vraiment approprié, certes, mais au diable cette idée, le voir ainsi était bien trop amusant.

_ Tu... ?

Je cherchai à détendre un peu l'atmosphère, car je n'avais rien à répondre à sa révélation. J'avais entendu ce que je voulais entendre, c'était tout. A présent, même avec le fait qu'il ne pourra jamais revenir en arrière, ma colère contre lui s'apaisera peu à peu.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Ven 7 Juin - 0:05

J'avais beau avoir un nœud à la place de l'estomac en me remémorant ce passage, j'avais quand même une drôle d'impression. Je me sentais mal mais, je me sentais de moins en moins "menacé" (ou une sensation de ce genre en tout cas). Pourtant, ça ne pouvait pas être ça, pas avec ce sujet de conversation en tout cas ! Mais malgré tout, même si je me doutais que ça n'allait rien changé à ce qui avait été fait et à l'opinion que Mana-san avait de moi, ça me faisait du bien de dire à voix haute à quelqu'un ce que je ressentais vis-à-vis de ça, d'autant plus qu'elle m'avait juste demandé mon ressenti, même pas la raison de mon geste. Bon, je pense qu'elle devait se douter qu'il y avait du Anikeï-sama dans l'histoire, d'autant plus qu'elle ne peut pas le sentir, mais je ne pensais pas qu'elle me ferait cette fleur. J'ai quand même eu de la chance dans mon malheur ce soir (plusieurs fois même) !

Je tournai les yeux dans sa direction lorsqu'elle me demanda implicitement de poursuivre ma phrase. Je fronçai les sourcils sans comprendre en voyant sa posture et l'expression de son visage. Je rêve ou elle se paye ma tronche en prime ?? Attends un peu ! C'est ce qu'on va voir ! Je la fixai avec un regard et un sourire provocateurs.

- J'ai beau avoir trouvé le reste de la nuit embarrassant, vu les circonstances, ce n'est pas la partie de la mission que je chercherais à changer si j'en avais l'occasion, au contraire. Répondis-je en guettant sa réaction.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Ven 7 Juin - 15:53

Je remarquai qu'après son explication, Akira semblait plus léger, un peu plus apaisé. Je pouvais le comprendre après tout, il n'avait pas du en parler à grand monde, à part Anikeï peut-être... Mais ce dernier n'était pas le meilleur confident qu'on ait pu trouver. Il était normal qu'exposer tout haut ce qu'il pensait tout bas le soulage, je ne pouvais pas lui en tenir rigueur.

Adoucie par cette constatation et par la détresse qui l'avait habité après le départ de son amie, je me laissais aller à l'amusement et l'observais en souriant plus largement quand Akira me fixa, surpris. Quand je saisis son changement de regard et son sourire provocateur, j'attendis sa réponse avec impatience, avant de m'approcher du lit et de me pencher pour lui saisir le menton entre mes doigts, avec un sourire en coin.

_ Fais attention à ne pas trop profiter de la situation à l'avenir, cela pourrait te jouer des tours... répondis-je en haussant un sourcil.

Avant de donner ce conseil, je ferais mieux de l'appliquer à mon cas... Je lâchai Akira et me redressai, m'éloignant un peu en regardant Kestrel perchée sur le dossier de mon fauteuil.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Ven 7 Juin - 17:00

En la voyant s'approcher de moi, j'eus quand même un moment de doute. J'avais beau l'avoir prévenue que c'était déplacé, surtout le sujet de conversation de départ, mais j'avais peut-être un peu trop poussé sur ce coup. Lorsqu'elle approcha sa main vers mon visage, je fronçai légèrement les sourcils, m'apprêtant à encaisser une baffe ou un coup dans le genre. Mais elle attrapa juste mon menton entre ses doigts. En voyant l'expression de son regard, je fus content de ne pas encore être parfaitement capable de bouger : si j'avais été dans mon état normal, je ne pense pas que je me serais risqué à tenter quoi que ce soit mais la frustration aurait été bien plus grande précisément parce que j'aurais été physiquement capable de le faire. Là, c'était frustrant aussi mais pas autant vu que j'avais une bonne raison.

Je haussai tout de même les sourcils avec un sourire amusé à sa remarque.

- Je commence à avoir l'habitude maintenant.
Répondis-je avec ironie.

Même quand je ne cherche pas à en profiter, il finit toujours par m'arriver des bricoles. Et pas moyens de prévoir à l'avance si ce sera une bonne chose ou une nouvelle galère. Remarque, je n'ai au moins pas à me plaindre d'avoir une vie ennuyeuse. Bon d'accord, le jour où j'aurai besoin d'éviter tout stress je serai vraiment dans la merde mais au moins il s'en passe des choses dans ma vie !

Je regardai Mana-san s'éloigner avec un sourire en coin. Si on m'avait dit que je finirais la soirée (ou commencerai la journée plutôt vu les quelques rayons de soleil qui commencent à apparaître dehors) avec elle et avec cette ambiance, je lui aurais éclaté de rire à la tronche.

Je pliai et dépliai mes poings pour voir où ils en étaient. Mes bras étaient encore faibles (et mes jambes devaient être à peu près dans le même état) mais globalement, je sentais que je pouvais de nouveau les bouger correctement. Je regardai de nouveau Mana-san du coin de l’œil. Ça ne faisait pas encore deux heures mais la première devait être déjà bien entamée.

Je me redressai doucement et fis pivoter mes jambes sur le côté pour les laisser tomber dans le vide et poser mes pieds au sol. Je pris une bonne inspiration et me relevai. Mes jambes se mirent à pas mal trembler en supportant de nouveau mon poids (heureusement que je ne suis pas obèse). Je fis une petite grimace d'agacement. Ce n'est pas tout de suite que je vais reprendre les exercices d'équilibre. Quand j'avais vu que c'était l'un des tous premiers exercices qu'Anikeï-sama m'avait imposé pendant plusieurs jours dans les grottes, je n'en avais pas vu l'utilité à par peut-être me muscler les jambes. Mais quand il m'a fait découvrir l'astuce pour se mouvoir dans les airs grâce à l'Eau et que j'ai essayé pour la première fois, je me suis tout de suite rendu compte que s'il ne m'avait pas fait travailler mon équilibre avant, j'aurais eu beau être capable de former de l'eau sous mes chaussures et la "solidifier" assez pour qu'elle me supporte, je n'aurais jamais tenu debout dans les airs. Tenir dans les airs avec cette méthode, c'était presque comme tenir en équilibre sur une corde.

J'allais devoir marcher doucement et sans faire de grands pas et en m'appuyant contre les murs si je voulais rester debout. Maintenant, le truc allait être de la jouer subtile en priant pour que Mana-san ait fini par perdre la notion du temps.

* Et que ses pouvoirs de Guérisseuse l'empêchent soudainement de connaître ton état. *

* Exactement ! On est sur la même longueur d'onde ! *


* Oui c'est ça : sur la même longueur d'onde (andouille). *


- Bon ben, je me sens mieux maintenant ! Donc voilà ! Aurevoirmerciàlaprochainedésoléetmerciencore !
Dis-je de plus en plus vite pour avoir une chance de tout placer à temps tout en commençant à me diriger lentement vers la porte qui me semblait étrangement loin.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Sam 8 Juin - 16:47

Je ne répondis pas à la remarque d'Akira, le croyant sur parole. Me retournant vers mon Animae, je l'observai en silence, constatant que cela ne faisait qu'un peu plus d'une heure qu'Akira était allongé et qu'il voulait déjà partir. Je ne bougeai cependant pas, attendant de voir s'il allait vraiment partir comme un voleur.

# Tu vas vraiment le laisser partir ?

# C'est mal me connaitre Kestrel...

Quand je l'entendis parler à toute vitesse, je fis sortir une liane d'une plante proche. Cett dernière s'approcha dans le dos d'Akira et le poussa entre les deux omoplates, assez fort pour que ses jambes fragiles ne le portent plus.

_ J'étais sérieuse quand je te disais de rester allongé au moins deux heures... Ici c'est une liane, mais plus loin ce sera une marche et tu finiras en morceaux en bas des escaliers.

Je me retournai et fixai Akira, une expression de nouveau neutre sur le visage.

_ Tu es vraiment trop buté pour ton propre bien.


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Sam 8 Juin - 17:26

La porte était encore loin mais je m'en rapprochais petit à petit. Allez courage Aki' ! Tu peux le faire ! Je jetai un coup d’œil à Mana-san. Elle était toujours tournée vers son Animae et ne semblait pas chercher à m'arrêter. Tout va bien alors, je vais enfin pouvoir bouger un peu ! Je fronçai les sourcils en entendant un drôle de bruit derrière moi. Je tournai la tête sur le côté pour voir ce que c'était mais au même moment quelque chose me poussa dans le dos. Mes jambes ne tinrent pas le coup.

- Put- Jurai-je en tombant en avant.

J'amortis ma chute en plaquant mes mains au sol mais mes bras supportèrent mal mon poids et j'eus l'impression de recevoir une nouvelle décharge électrique le long de ces derniers. Je me mordis la lèvres inférieure pour ne pas émettre de bruit de douleur et tournai quand même la tête pour voir ce qui m'avait poussé. C'était une liane sortie d'une plante. Et merde ! C'était trop beau pour que je puisse sortir sans encombre.

- Mais ça fait presque deux heures ! Me plaignis-je (même si la première heure ne devait pas être non plus entamée à ce point).

- Je suis sûr que si je fais attention, je- Hein ?? M'exclamai-je en la regardant comme si elle était folle.

Une marche carrément ? Attends, elle parle carrément de me faire dégringoler dans les escaliers juste pour m'empêcher de me déplacer ? Ce n'était plus du suivi post opératoire là ! C'était... Je ne sais pas ce que c'était mais c'était un cran au-dessus !

- Ya des moyens moins violents pour séquestrer quelqu'un quand même ! Répliquai-je avec un air blasé.

Je ne cherchai pas à me relever et restai étalé par terre (je ne me sens pas le courage de refaire le trajet jusqu'au lit). Je lâchai un soupir de lassitude et me tournant sur le dos.

- Qu'est-ce que je vais faire en une heure ? J'ai même pas envie de dormir. Me plaignis-je, plus à moi-même qu'à Mana-san (elle avait déjà dû s'occuper de moi à l'improviste, c'était déjà pas mal, elle n'allait pas non plus s'emmerder à me trouver une occupation le temps que je puisse bouger sans risquer de me faire agresser).

Au moins, je n'aurai plus sur la conscience que je l'empêche de retourner dans son lit.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Mana le Sam 8 Juin - 17:55

Je regardai la chute d'Akira avec un amusement presque sadique, avant de secouer la tête. Il n'avait pas vraiment la notion du temps, s'il pensait que ça faisait deux heures qu'il se reposait.

_ Non, ça ne fait qu'une heure, tu as à peine atteint le quart d'heure suivant. Tu n'es pas encore en état.

Je haussai un sourcil en voyant sa mine choquée. J'avais pourtant raison, et il n'avait même pas besoin de moi pour tomber dans les escaliers. Avec un sourire en coin, j'utilisais la même liane pour le récupérer et le rallonger sur le lit, vérifiant s'il ne s'était pas abimé en tombant avant de créer des menottes pour le tenir aux poignets. Grimpant sur le lit, je m'assis sur le pied de mon lit en souriant en coin.

_ Tu préfères ce moyen peut-être ? demandai-je avec une esquisse de taquinerie.

_ Tu veux que je t'aide à dormir ? demandai-je ensuite.

S'il voulait, je pouvais l’assommer à coups d'endorphine, ça ne me dérangeait pas.


Dernière édition par Mana le Sam 8 Juin - 19:54, édité 1 fois


avatar
Mana




Messages : 401
Age : 25

Feuille de personnage
Âge: A peu près... 20 ans.
Pouvoirs: Guérison et contrôle du Bois
Animae: Kestrel, petit rouge gorge des plus sympatiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Akira le Sam 8 Juin - 19:50

Et merde, elle a quand même gardé la notion du temps. Même ce sujet de conversation, ça ne l'avait pas assez embrouillée pour que je tente le coup (remarque, si moi, je n’avais pas perdu la notion du temps, il y avait peu de chance que ce fusse le cas pour elle).

J'eus un instant de surprise lorsque la liane me souleva mais mais laisser être transporté jusqu'au lit sans bouger. C'était quand même une drôle de sensation de se faire transporter par une liane. Je me retrouvai donc de nouveau allongé sur le dernier lit sur lequel je me serais attendu à me retrouver en début de soirée. Retour à la case départ. J'allais lâcher un soupir de lassitude mais je sentis quelque chose s'enrouler autour de mes poignets. Je tournai la tête sur le côté et écarquillai les yeux en voyant que j'étais désormais menotté.

J'avalai ma salive en voyant l'expression du visage de Mana-san lorsqu'elle s'assit au pied du lit.

- Euuuh.

Dans d'autres circonstances, ça ne m'aurait pas déplu de me retrouver comme ça, surtout avec une fille comme elle en face, mais là pour le coup, je ne savais pas trop si je devais me sentir inquiet ou inspiré (ou les deux), mais bizarrement c'était la première version qui l'emportait pour l'instant. Je fronçai les sourcils à sa dernière remarque. Là encore, je ne savais pas trop comment l'interpréter : elle n'avait pas l'air d'avoir d'outils pour m'endormir mais comme les Guérisseurs peuvent directement agir le corps, ça ne m'étonnerait pas qu'elle puisse m'endormir sans équipement.

Mais il n'y avait pas qu'elle qui avait des pouvoirs. Se libérer de ce genre de liens, ce n'était plus ce qui me posait le plus de soucis. Je la fixai avec un sourire en coin.

- Pourquoi pas ? Tu es bien partie, ce serait dommage de- Urgh !

Je tournai les yeux vers mon poignet. J'avais essayer de transformer mes poignets et mes mains pour qu'ils soient suffisamment fins pour me permettre de me libérer mais mes bras m'avaient fait mal lorsqu'ils avaient commencé à changer. Oh merde ! Ils ne sont pas encore en assez bon état pour supporter une transformation. Je reportai mon attention sur Mana-san, beaucoup moins rassuré.

- A- Attends ! C'est- C'est pas ce que je voulais dire ! M'exclamai-je en me débattant sur place pour essayer de me libérer de ces menottes mais sans résultat.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que tu voulais me dire [Asuka, Titiana, Alice, Mana, Anikeï]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum