Je termine un livre et en ouvre un autre, celui du commencement [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je termine un livre et en ouvre un autre, celui du commencement [libre]

Message par Yusue le Dim 24 Mar - 20:07

Le petit matin venait de se lever et les oiseaux chantaient déjà à tue tête. Je m'étais endormie, oui, hier soir, dans la chambre de ma mère, au pied de son lit à baldaquin. Mais, où est-ce que je pouvais bien me trouver maintenant ? La texture des draps qui me recouvraient ne ressemblaient en rien à ceux de mon lit, et je ne trouvais pas la table de nuit, située habituellement à gauche de mon lit. J'entendais de nombreuses respirations, quelques fois des ronflements, mais rien qui ne correspondait à mes habitudes. Je décidais alors de me lever, découvrant avec stupéfaction que mes pieds ne touchaient pas le sol lorsque que je les mettaient par-dessus le lit. Je voulais crier, hurler, une personne de grande taille me pris dans ses bras, m'amenant dans une nouvelle pièce, où nous étions seuls. Il me mis assis sur une chaise inconfortable et bancale, et fit couler de l'eau. J'avais peur, très peur, mais devant cet inconnu, je ne savais pas quoi faire. J'aurais aimé voir pour découvrir ce lieu, qui, selon ma première impression, m'avait tout l'air d'être immense. De plus, l'homme, car vu le souffle et les pas, ça ne pouvait être qu'un homme, ne m'adressait pas une seule parole. J'étais peut-être aveugle, mais loin d'être muette. Alors, je murmurais rapidement et sèchement, essayant de vaincre tant bien que mal ma timidité

- << Mais qui êtes-vous ?>>

L'homme, en train de faire la toilette, se releva, pris une grande inspiration et posa l'objet de toilette.


- << Votre nouveau majordome, mademoiselle Hitsugaya, bienvenue à Valhalla, votre nouveau lieu de résidence. Nous allons faire le tour des installations aujourd'hui, si vous le voulez bien >>.


Je n'osai pas répondre, sentant dans la voix du jeune homme une pointe d'hypocrisie et d'énervement. Je n'avais rien demandé, moi, rien, et même si, contre toute attente, ma maison ne me manquait pas, je me sentais de plus en plus perdue dans ce nouveau lieu. Il me coiffa, m'habilla et maquilla mon visage comme le faisait ma mère pendant une heure durant. J'entendais derrière la mince porte des pas de différentes sortes ,mais il y avait uniquement des filles. Je percevais quelques-unes de leurs discussions, j'entendais des claquements de portes par-ci par là. J'en déduisis, vu le nom << Valhalla >> prononcé précédemment par le jeune homme, que mon père, encore trop chargé par son travail, avait dû m'envoyer dans un pensionnat lorsqu'il m'avait retrouvé inconsciente devant le lit de ma mère. Toutes ces personnes étaient-elles aveugles ou bien j'étais la seule dans cette posture ? J'étais finalement pressée de visiter ce lieu mystérieux. L'homme fini de boutonner ma robe et proposa de me porter jusqu'au << Hall d'entrée >>. Je refusais cette proposition, voulant découvrir par moi-même le sol qui était sous mes pieds, d'où le fait que j'avais refusé catégoriquement de mettre une paire de chaussure, bien que ce personnage est lourdement insisté. C'était ce genre de choses, que eux, les voyants, ne pouvaient pas comprendre. Leurs yeux leur suffisent pour découvrir le monde.Moi, c'était toute autre chose, j'avais besoin de mes pieds, de mes mains, pour découvrir le paysage qui m'entourait. A chaque matière différente correspondait une sensation différente, et chacune était une nouvelle découverte pour moi, même si, depuis toute petite, j'avais appris à reconnaître et mettre un nom sur une grande partie de ce qui m'entourait.

Nous partîmes alors vers ce nouvel endroit, avec, dans ma pensée, l'envie de découvrir et de connaitre. Nous traversâmes un long couloir, habillé d'un tapis de maigre qualité qui faisait mal au pied et qui le traversait tout le long, et nous arrivâmes dans une grande salle, remplie d'une dizaine de personnes. Elle était recouverte d'un sol carrelé, et devaient être immense, car chaque parole prononcée était entendue dix fois plus fort. J'avais peur, j'avais mal aux pieds, j'avais mal aux oreilles et j'étais totalement perdue. Je voulu me détacher de l'homme qui m'avait habillé, mais je perdis l'équilibre, n'ayant pas pu voir la marche qui se tenait devant moi.
avatar
Yusue




Messages : 13
Age : 20

Feuille de personnage
Âge: 17
Pouvoirs: Télékinésie
Animae: 4 pattes, des crocs et un gros nounourse poilus ! Reika, la tigresse argentée à l'apparence gentille, mais, ne la cherchez pas trop !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je termine un livre et en ouvre un autre, celui du commencement [libre]

Message par Fukuo le Dim 24 Mar - 21:32

J'ai trop la daaaaaaaaaaaalle ! Je veux manger... N'importe quoi ! Des oeufs, des gâteaux, des croissants... M'en fous mais je veux manger ! J'étais resté toute la nuit debout pour finir les esquisses que j'avais fait d'Azylis, m'attardant sur le drapé de son kimono pour qu'il rende bien et... J'étais plutôt fier du résultat. Je pourrais lui montrer à l'occasion, je suis sûr qu'elle va adorer !

M'enfin, en attendant j'étais affamé, et un peu fatigué par la même occasion. Donc un bon casse-croute, et puis au lit ! Emmitouflé dans un sweat-shirt gris, mes cheveux bruns un peu trop longs descendant sur mes épaules, je descendis les escalier d'un bon pas, passant le dernier palier avant le hall d'entrée... Et vit une jeune fille partir en arrière, surement déséquilibrée. Le type à côté d'elle n'avait pas l'air de mettre une grande volonté à la rattraper... Non mais c'est quoi ça ?! M'élançant en sautant quelques marches, je rattrapai la maladroite par la taille afin qu'elle garde l'équilibre.

- Oh là ma belle... Attention ! lançai-je en lui souriant, regardant le type qui se tenait près d'elle avec un air de reproche.

Je me désintéressai de lui pour baisser les yeux vers la jeune femme, détaillant sa chevelure blanche, puis ses grands yeux bleus... Ce voile terne me rappelait le regard aveugle de Wendy, une Valar que je croisais de temps à autre, toujours suivie de son ours d'Animae qui lui servait d'yeux. Etait-elle aveugle, elle aussi ? Alors, le jeune homme à ses côtés était là pour l'aider ? Il avait intérêt à s'y prendre d'une meilleure façon quand même, non mais oh !

- Ca va, rien de cassé ? demandai-je en lâchant sa taille, me tenant toujours devant elle.


Dernière édition par Fukuo le Ven 29 Mar - 22:08, édité 1 fois
avatar
Fukuo




Messages : 226
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 19 printemps insoucients ! *Trop !* Duchesse !
Pouvoirs: Viens, je vais te présenter ma famille de clones !
Animae: Mon amour de Duchesse, mon amour de chaton ! *...* Aïe, tes griffes !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je termine un livre et en ouvre un autre, celui du commencement [libre]

Message par Yusue le Dim 24 Mar - 22:40

Je senti rapidement le sol se dérober sous mes pieds. Une marche, pourtant à l'apparence si inoffensive, c'était mis au travers du chemin qui séparait la découverte de la blessure. Je sentais peu à peu l'air envelopper mon corps et la gravité l'attiré vers le sol. C'est alors que des bras me rattrapèrent au vol. L'air arrêta de défiler, et la gravité ne m'attirait plus. Il y avait juste moi, et ces bras qui avaient à peine plier en me rattrapant.

- Oh là ma belle... Attention !

Il me ramena sur un sol ferme, à l'abri des marches. Je pu constater grâce à sa voix que j'avais devant moi un jeune homme, et vu la longueur de ses bras, je pu constater qu'il était plus grand que le majordome qui était censé assurer ma sécurité. Je remis ma robe en place, avant de lui répondre:

<< Merci beaucoup Monsieur >>

Je ne pu m'empêcher de rougir, comme à mon habitude, en m'adressant à un étranger. Pourtant, sa voix avait été douce, et son geste des plus aimables, pourtant, il m'effrayait un peu, plus que ce qui m'entourait surement. Le fait de ne pas voir ma permettait de comprendre les gestes, et non de les voir, aujourd'hui, je me dit que j'aurais aimer pouvoir faire les deux, constatant qu'une rambarde était accrochée à l'escalier. L'homme me lâcha, et me dis en restant face à moi

- Ca va, rien de cassé ?

-<< Non Non, ne vous inquiétez pas, balbutiais-je, je suis juste un petit peu maladroite ces temps-ci >>

Je pris alors le temps de réfléchir : J'étais dans un nouvel endroit et je ne connaissais rien, et apparemment, la personne qui était censé m'aider n'était pas aussi motivé que moi car elle n'arrêtait pas de bâiller. Je pris mon courage à deux mains et prononça ces quelques mots :

<< Je suis Yusué Hitsugaya, nouvelle ici ... Ou sommes nous ? >>
avatar
Yusue




Messages : 13
Age : 20

Feuille de personnage
Âge: 17
Pouvoirs: Télékinésie
Animae: 4 pattes, des crocs et un gros nounourse poilus ! Reika, la tigresse argentée à l'apparence gentille, mais, ne la cherchez pas trop !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je termine un livre et en ouvre un autre, celui du commencement [libre]

Message par Fukuo le Dim 24 Mar - 22:59

Une fois que la jeune femme eut les pieds sur la terre ferme, je la lâchai avant de la regarder, surpris... Et de rire légèrement en me passant la main dans les cheveux. Monsieur ?... Ah ah ! Elle est trop mignonne, mais j'ai pas envie qu'on m'appelle "Monsieur" ou qu'on me vouvoie, je suis pas un vieillard !

- De rien, c'est toujours un plaisir de jouer les chevaliers servants, répondis-je sur un air de plaisanterie.

Euh, j'aurais peut-être pas du, elle est toute rouge là, j'ai du la gêner... Rooh, mais je comprends pas moi, pourquoi les gens rougissent ! Ca m'arrive jamais, donc j'ai du mal à saisir le pourquoi d'une telle réaction... Souriant alors qu'elle se présentait, j'inclinai la tête en guise de salutation.

- Enchanté Yusué, je suis Fukuo ! Tu peux me tutoyer, je ne suis pas si vieux... Tu viens d'arriver dans le hall d'entrée du Valhalla. On t'a expliqué ce que c'était ? demandai-je en fixant le type qui regardait consciencieusement ailleurs.

Sale gosse va, je vais t'apprendre moi !


Dernière édition par Fukuo le Ven 29 Mar - 22:08, édité 1 fois
avatar
Fukuo




Messages : 226
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 19 printemps insoucients ! *Trop !* Duchesse !
Pouvoirs: Viens, je vais te présenter ma famille de clones !
Animae: Mon amour de Duchesse, mon amour de chaton ! *...* Aïe, tes griffes !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je termine un livre et en ouvre un autre, celui du commencement [libre]

Message par Yusue le Ven 29 Mar - 21:34

J'entendais chacune des discussions autour de moi. On discutait de cour, de soucis sous importance, ou encore de ragot. Je pouvais sans mal dissocier chacune des discussions, tout en continuant à les comprendre. C'était surement le seul avantage d'être aveugle, on ne voit rien, mais on entend plus, bien que cela m'est coûté de nombreuses fois des larmes et des pleurs. Combien de fois avais-je entendu mes parents se disputer à mon sujet, essayant de chuchoter le plus possible, afin que je ne perçoive pas leur discussion ? Combien de fois avais-je entendu mon père discutant avec une de ses nombreuses maîtresses au téléphone ?

Je sortis de ma discussion intérieure quand le jeune homme me répondit, avec une pointe d'humour, qu'il aimait être un chevalier servant. C'était peut-être un grand lecteur des contes et histoires fantastiques, qui commencent par "il était une fois", et finissaient par "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" . Pour ma part, ma mère avait fait transcrire quelques-uns de ces livres ou le héros subit mille et un malheur pour ensuite avoir une fin heureuse, mais je ne les avais que trop peu appréciés. Tous s'éloignaient de la vie réelle, font croire aux fées et aux hommes parfaits, mais aucun ne traitaient les sujets difficiles, ceux ont parcouru ou parcouraient la vie de tous les jours. J'aimais beaucoup plus les romans anciens, écrit par de grands auteurs, tel que Zola, ou bien Maupassant. Leurs romans donnaient envie de se battre, de conquérir et parfois même, me dictais comment ne pas fléchir devant la société, bien que j'avoue que le roman "Bel Ami" de Maupassant, m'est plutôt dégouté en matière des hommes...

Je senti un léger mouvement d'air lorsque le jeune homme se présenta, toujours avec cette pointe d'humour dans la voix

- Enchanté Yusué, je suis Fukuo ! Tu peux me tutoyer, je ne suis pas si vieux... Tu viens d'arriver dans le hall d'entrée du Valhalla. On t'a expliqué ce que c'était ?

Sur que l'homme qui me suivait et qui était derrière moi actuellement avait été explicite sur le sur le sujet! Valhalla, hall d'entrée, m'avait-il dit, mais rien de plus. Je supposais juste que j'étais là pour mes études, et que mon père m'y avais envoyé parce que seul, il n'avait plus le temps de s'occuper de sa fille unique...

-" Je suis désolé, j'ai encore en moi l'éducation que j'ai reçue de ma mère, qui m'imposait la bienséance, dis-je timidement. Je viens d'une petite contrée Finlandaise, dans une maison où ma famille m'a enfermée depuis toute petite, j'avoue ne pas connaître le mode de vie des gens des villes, je ne m'y étais jamais confrontée. Je ne sais pas vraiment ce que je fais ici, je suppose que mon père m'a envoyé ici pour que je fasse quelques études..."

Je sentais l'homme derrière moi s'avancer petit à petit. Je lui fis un geste en arrière, pour le prier de s'arrêter, dont il ne tenu pas compte. Je me retournais brusquement, le rappelant qu'il était là pour m'aider, et non pour me coller et me mettre des bâtons dans les roues, ce qui du le surprendre, vu son pas reculant.
avatar
Yusue




Messages : 13
Age : 20

Feuille de personnage
Âge: 17
Pouvoirs: Télékinésie
Animae: 4 pattes, des crocs et un gros nounourse poilus ! Reika, la tigresse argentée à l'apparence gentille, mais, ne la cherchez pas trop !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je termine un livre et en ouvre un autre, celui du commencement [libre]

Message par Fukuo le Ven 29 Mar - 22:08

Après m'être présenté, j'attendais la réponse de Yusué en jetant quelques regard au type qui la suivait. Je sais pas pouvoir mais je sens pas ce type... J'aime pas trop sa façon de faire ! On a l'impression que suivre cette jeune fille l'embête profondément, il pourrait faire preuve d'un peu de bonne volonté ! Elle a l'air très gentille, pas méchante ou vulgaire... Je vois pas ce qu'il lui reproche, vraiment...

Tournant les yeux vers mon interlocutrice lorsqu'elle reprit la parole, je souris face à sa réponse timide. Mais elle est trop chou, elle s'excuse d'être polie ! C'est comme s'excuser de trop s'excuser ça !

- Ne t'inquiète pas, je ne veux pas te mettre mal à l'aise non plus... Si ça te dérange trop de me tutoyer, ou que je te tutoie, tu n'as qu'à me le dire et j'arrêterais, d'accord ? annonçai-je avec un sourire.

Alors qu'elle m'expliquait d'où elle venait, je vis Duchesse descendre tranquillement les marches pour venir à ma rencontre. Suivant des yeux le chat qui me servit d'Animae en prêtant toujours attention à ce que me disait Yusué, je remarquais soudain l'homme derrière elle s'avancer un peu, malgré qu'elle l'ait fait stopper. Mais à quoi il joue... Me redressant de toute ma hauteur -Qui n'était pas grand chose, vu que j'avais la taille d'un japonais moyen- je lançais au type un regard froid et mauvais. Je ne savais pas trop si je pouvais intervenir, après tout je ne savais pas qui il était... Il n'était assurément pas Valar, je l'aurais reconnu sinon... Peut-être une connaissance de Yusué, antérieure à son arrivée à l'Ecole ?... J'en doutais, vu la façon dont il agissait.

- Ne t'en fais pas, ici nous sommes dans une école totalement perdue dans la nature. La ville la plus proche est à des kilomètres ! Quant à la raison de ta venue... Ton père n'y est pour rien, je peux te l'assurer ! Si tu veux, je peux te fais visiter l'école en t'expliquant pourquoi tu es arriver ici... Ca te convient ? demandai-je en ne lâchant pas le jeune homme derrière elle du regard.

Valait mieux qu'elle soit avec moi plutôt qu'avec ce type, j'en étais persuadé !
avatar
Fukuo




Messages : 226
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 19 printemps insoucients ! *Trop !* Duchesse !
Pouvoirs: Viens, je vais te présenter ma famille de clones !
Animae: Mon amour de Duchesse, mon amour de chaton ! *...* Aïe, tes griffes !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je termine un livre et en ouvre un autre, celui du commencement [libre]

Message par Yusue le Ven 29 Mar - 22:51

Fukuo avait l'air dérangé par ma réponse, et j'avouais être moi-même très intimidée. Je ne parlais que très peu aux étrangers autrefois, outre que pour les saluer. De plus, je n'avais encore jamais tutoyer quelqu'un ! C'était très déstabilisant. De plus, je sentis une présence étrangère, légère et douce à la fois, qui s'approchait d'un pas léger vers mon interlocuteur. J'entendais quelques légers ron-ron, comme si j'avais affaire à un animal devant moi. Mais oui, ça y est ! Je venais de faire le lien avec mes toutes récente lectures sur les animaux terrestre ! Je devais surement avoir affaire à un félin, et vu le pas léger de cette bestiole, j'aurais même opter pour un chat. Mes différentes lectures m'avaient appris qu'ils étaient des êtres très subtils, et qu'ils n'aimaient la présence de l'homme que quand cela les arrangeaient. Je tenta tout de même une approche, étant très intriguée par un nouvel animal que je n'avais jamais touché. Je tendis la main vers le bas en l'appelant

-<< psss psss, vient, psss pss, ne t'inquiète pas, je ne te veux aucun mal >>

En même temps, j'écoutais mon interlocuteur, apparemment tout à fait à l'aise avec ce félin à coté de lui. C'était franchement bizarre, voir louche. Les animaux ne devraient pas être interdit dans les écoles, ou suis-je dans un des bas quartiers de la Finlande ? Il ne manquerait plus que je ressente la présence d'un renne, sa serait le bouquet ! Bien que l'homme m'assura que mon père n'y était pour rien, je continuais à me tourmenter l'esprit : Mon père aurait pu me mettre dans une école en me prévenant une semaine,voir un jour avant, mais pas me bazarder comme cela ! A cause de lui, je devais vaincre ma timidité pour parler à des inconnus, dévoiler mon corps à un homme que je ne connaissais pas, et subir l'humiliation du premier jour. C'était ... Horrible. Je crois que jamais je n'avais vécu une gène pareille.
Je tenta de cacher ma honte devant le jeune homme, qui essayait de me faire temps bien que mal comprendre que j'étais dans une école perdue. Il me proposa de me faire visiter, chose que je ne refusa pas.

-<< Je... je... je veux bien merci.... Je suis un peu perdue excusez euh, excuse moi. Ca aurait peut être été...plus simple si je voyais... Je suis désolé >>


Honte, humiliation,et quelques larmes pour couronner le tout...
avatar
Yusue




Messages : 13
Age : 20

Feuille de personnage
Âge: 17
Pouvoirs: Télékinésie
Animae: 4 pattes, des crocs et un gros nounourse poilus ! Reika, la tigresse argentée à l'apparence gentille, mais, ne la cherchez pas trop !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je termine un livre et en ouvre un autre, celui du commencement [libre]

Message par Fukuo le Ven 29 Mar - 23:11

A ma grande surprise, l'approche de Duchesse ne passa pas inaperçue à Yusué. Malgré son regard vide, elle avait entendu mon Animae arriver ?... La voyant tendre la main vers le bas en l'appelant, Duchesse s'assit à mes pieds, la queue enroulée autour de ses pattes.

Non mais pour qui me prend-t-elle ? Un vulgaire chat des rues ? On ne m'appelle pas de la sorte !

Vexée, elle entreprit de se lécher consciencieusement la patte, prenant bien soin d'ignorer la jeune aveugle. Ma Duchesse, toujours aussi indulgente et adorable... Elle avait bu son lait de soja de travers ce matin ou quoi ?! (Oui, parce que mon Animae refuse de boire autre chose que du lait de soja...) Soupirant légèrement de dépit, je me tournais de nouveau vers Yusué qui... Pleurait ? Mais... Mais non ! Faut pas qu'elle pleure ! C'est pas de sa faute ! Un peu paniqué, je me demandais quoi faire pour la consoler, n'osant pas trop l'approcher de peur qu'elle soit encore plus gênée.

Porte moi. Allez, espèce de crétin, porte moi !

Maiiiis, Duchesse, pourquoi t'es méchante avec moi comme ça ?! Je dois consoler Yusué d'abord !... Noooon, pas des griffes, je te porte ! Prenant le chat dans mes bras, je la vis tendre le museau en ronronnant vers la jeune femme et m'approchai donc... Duchesse, après avoir reniflé le visage fin de Yusué, frotta doucement sa tête contre son menton pour la consoler. Ooooh, adorable...

- Eh, ne t'excuse pas ! Ce n'est pas de ta faute... Et puis c'est loin de me déranger, je n'ai rien à faire de ma journée de toute façon, donc si je peux aider quelqu'un, moi je suis l'homme le plus heureux du monde !... Que dirais-tu d'aller à la cafétéria ? Ils ont tout plein de sucreries, des boissons, tout ce que tu veux ! Ca te remontra le moral avant que l'on enchaine sur autre chose...

Ouais, ouais, j'ai un peu honte... Mais j'ai trop faim là !


[HRP : Les paroles de Duchesse, en vert, sont des pensées que seul Fukuo entend ^^]
avatar
Fukuo




Messages : 226
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 19 printemps insoucients ! *Trop !* Duchesse !
Pouvoirs: Viens, je vais te présenter ma famille de clones !
Animae: Mon amour de Duchesse, mon amour de chaton ! *...* Aïe, tes griffes !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je termine un livre et en ouvre un autre, celui du commencement [libre]

Message par Yusue le Sam 30 Mar - 21:33

Je sécha les quelques larmes salées coulants sur mon visage. C'était mon premier jour dans ce nouvel établissement, et il fallait que je casse à jamais cette image de jeune fille fragile et rachitique. C'était très important pour moi qu'on me considère comme tout le monde, et pas comme une aveugle, car, après tout, je voyais les mêmes choses qu'eux, mais sous un angle différent.
Le félin avait tout l'air de se foutre royalement de ma main et de me tentative désespérée de voir à quoi pouvait ressembler cet étrange animal. Etait-il poilu ? Gros ? Maigre ? Avait t'il des pattes ou des pieds ? et, surtout, possédait t'il une queue comme tous les autres félins ? Avec toutes ses questions dans ma tête, j'avais bien du mal à cacher mon envie de faire connaissance avec le petit animal. Celui-ci, apparemment levé du pied gauche, gratta contre quelque chose avant que le jeune homme devant moi se baisse pour la porter. Elle devait surement lui appartenir, vu comment elle ronronnait de contentement. C'est alors qu'un petit objet doux et humide s'approcher de ma main. Il y avait un courant régulier qui soufflait autour de mes doigts qui était terriblement relaxant, contrairement à se que l'on pourrait penser. C'est alors que ce souffle se rapprocha lentement de mon visage, avant de se frotter contre moi. C'était doux, chaleureux, et très rassurant. Les ronrons recommencèrent et c'est alors que je compris que l'animal avait pris contact avec moi. Je frotta ma joue sur son poil brillant et la caressa doucement avec ma main. Le chat était de petite taille, avec de longs poils doux et soyeux.

-<< Qu'est ce que ce chat est doux, il est vraiment gentil >>


Dis-je au propriétaire de l'adorable animal. C'est alors que celui-ci me raconta qu'il aimait aider et que cela le rendait heureux. Que les gens étaient gentils ! Je n'avais jamais rencontrer de personne, outre ma mère, qui m'avaient proposé de l'aide. Il me proposa alors de m'amener dans un lieu nommé la cafétéria. Ce devait surement être un endroit pour boire du café autour d'une table, en vu du nom.

-<< C'est vraiment très gentil de ta part de me consacrer du temps. Je n'ai jamais été dans une cafétéria, mais je serais ravie que tu m'amènes dans celle de cette école. Là-bas, y a t'il quelque chose d'autre que des cafés à boire ? Car je n'ai pas mangé depuis hier midi, et, je t’avouerais que mon ventre commence sérieusement à avoir faim >>

Je remis au dessus de mon oreille la mèche de cheveux qui se baladait sur mon visage avant de sourire à Fukuo, puis je me retourna vers l'homme qui était censé m'aider, afin que je ne monopolise pas sa journée.

-<< Vous pouvez vous retirez Monsieur, je ne souhaite pas vous monopolisez durant toute la journée. Que diriez vous de me rejoindre ce soir pour ma toilette ? J'aurai besoin de votre aide... Et,au faite, comment dois-je vous nommer ?

-<< Sans problème, mademoiselle Histugaya >>

Il parti sans répondre à ma question. Je me retourna alors vers Fukuo en lui disant

-<< Nous pouvons y aller maintenant, nous devrions être tranquille >>

avatar
Yusue




Messages : 13
Age : 20

Feuille de personnage
Âge: 17
Pouvoirs: Télékinésie
Animae: 4 pattes, des crocs et un gros nounourse poilus ! Reika, la tigresse argentée à l'apparence gentille, mais, ne la cherchez pas trop !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je termine un livre et en ouvre un autre, celui du commencement [libre]

Message par Fukuo le Sam 30 Mar - 22:27

Alors que j'étais penché face à Yusué pour que Duchesse puisse l'approcher, je pus lire la surprise sur les traits de la jeune femme. Elle semblait découvrir le contact d'un animal pour la première fois... Je ne pus m'empêcher d'avoir de la peine pour elle. On l'avait vraiment enfermée depuis sa naissance, sans aucun contact avec l'extérieur. Serrant les dents, je sentais un début de colère monter en moi, contre ses parents. Ce n'est pas parce qu'elle est aveugle qu'elle ne doit pas découvrir le monde... Me reprenant rapidement, je ris légèrement quand elle caressa le long pelage isabelle de mon Animae.

- Elle est gentille quand bon lui semble... Je te présente Duchesse, mon Animae. Elle est ravie de te rencontrer !

Me redressant ensuite, éloignant Duchesse qui miaulait de ne pas avoir plus de câlins, je lui promis de la lâcher à la cafétéria, si elle avait encore envie de se faire câliner par Yusué. Quelque chose me disait que cette dernière avait de l'affection à revendre !

- De rien, ça me fait plaisir ! Dans une cafétéria, tu peux trouver toutes sortes de choses : Des boissons diverses et variées, mais aussi à manger ! C'est un peu comme un restaurant finalement, tu verras, lançai-je avec un clin d’œil.

Laissant à la demoiselle le soin de congédier son... Majordome ?, je fronçais les sourcils en le voyant partir sans avoir répondu à la question de Yusué. non mais quel malpoli ! Reposant Duchesse à terre, je pliai mon bras et le présentai à la jeune femme en souriant.

- Prends mon bras, je t'y conduis de ce pas ! Ce sera idiot de mourir de faim à peine arrivée ici quand même...
avatar
Fukuo




Messages : 226
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 19 printemps insoucients ! *Trop !* Duchesse !
Pouvoirs: Viens, je vais te présenter ma famille de clones !
Animae: Mon amour de Duchesse, mon amour de chaton ! *...* Aïe, tes griffes !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je termine un livre et en ouvre un autre, celui du commencement [libre]

Message par Yusue le Sam 30 Mar - 23:03

Je me retira de l'animal, sentant un petit ronchonnement de sa part. Lui avais-je plus ? Je ne savais pas vraiment ce qui pouvait lier un être humain à un animal, mais le lien qui était entre ce chat et Fukuo avait l'air d'une énorme intensité. Pour ma part, j'avais une fois pu caresser le chien de Mr Brounts, le chef financier de mon père, qui m'avais en premier fait peur, en vue de sa taille. En effet, je sentais celui-ci au niveau de la taille, et son énorme poids m'avais fait chuter par terre. C'était la première fois qu'il l'amenait, mais ce fut aussi la dernière, mes parents jugeant que ce serait surement trop dangereux. Mais, maintenant, j'avais vraiment envie de "partir à l'aventure", de découvrir le monde et tout ce qu'on m'avais caché jusque là.
Fukuo me présenta en riant son félin, qui était en faite une chatte répondant au nom de " Duchesse ". Ensuite, il m'expliqua le principe de la cafétéria: c'était un restaurant pour adolescent, si j'avais bien compris ! On pouvait boire et manger toutes sorte d'aliment différent, et la pensée d'un petit plat de pâte me fit languir. J'avais faim, j'avais vraiment faim. Puis, en dehors de mon ventre qui ne cessait de me faire des appels pour que je le nourrisse, une parole de Fukuo me fit tilt ...Animae? Qu'est ce que c'était encore ? Après mure réflexion, je demanda à Fukuo

- " Dit, un animaé, c'est quoi ? Dans mon pays, on appelait des chats, les chiens et tout : des animaux. C'est un peu la même chose chez vous?"

Puis je chercha rapidement son bras, qu'il venait gentillement de me proposer. Il était beaucoup plus haut que je ne l'aurai penser, finalement, rougissant à chaque fois que je touchais Fukuo sans trouver son bras. Celui-ci était peu musclé, mais on sentait l'envie de Fukuo de bien faire, et cela me rassurait. Il devait surement y avoir de nombreux regards sur nous, en vue des discussions que j'entendais autour de nous... C'était à la foi disgraciant, mais c'était vraiment palpitant d'entendre plus que les autres.

-" Combien de personnes nous regarde Fukuo ? Parce que leur conversation est axée sur nos comportement, si tu savais "

Je ri à l'entente des paroles des 3 jeunes filles, qui étaient à gauche de nous. Elles semblaient terriblement peste et méchante, exprimant presque... de la jalousie. Toutes ces petites conversations étaient tellement futile et tellement drôle que je ne pu m’empêcher de continuer à sourire, alors que les grandes bouches de ces filles continuaient de jacasser
avatar
Yusue




Messages : 13
Age : 20

Feuille de personnage
Âge: 17
Pouvoirs: Télékinésie
Animae: 4 pattes, des crocs et un gros nounourse poilus ! Reika, la tigresse argentée à l'apparence gentille, mais, ne la cherchez pas trop !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je termine un livre et en ouvre un autre, celui du commencement [libre]

Message par Fukuo le Lun 1 Avr - 19:09

Après avoir expliqué rapidement à Yusué ce qu'était la cafétéria, je ris un peu quand elle me demanda, après coup, ce qu'était un Animae.

- Je t'expliquerais plus tard, quand je t'aurais déjà parlé de ce qu'est cette Ecole et ce que tu vas y faire, sinon tu seras perdue, m'amusai-je.

Attendant qu'elle prenne mon bras, je souris un peu en voyant qu'elle ne le trouvait et m'avançai un peu plus. J'entendis une ou deux filles murmurer un peu plus fort que la main de Yusué, effleura mon torse, mais n'y prêtai pas plus d'attention. Une fois parés, je nous nous guidais dans le hall d'entrée pour aller vers la cafétéria. A la remarque de la jeune fille, je regardais autour de moi pour me rendre compte qu'en effet, des gens nous observaient. Les comptant rapidement, je joignis mon sourire à celui de Yusué en lui répondant.

- Une petite dizaine je dirais... tu les entends ? demandai-je, surpris.

Après quelques instants de marche, je rentrais dans la cafétéria en guidant Yusué. La place était bondée et les bruits des couverts se mêlaient aux conversations plus ou moins endormies des élèves. De la porte des cuisines, derrière les présentoirs, s'échappaient des odeurs alléchantes de nourriture.

- Nous y voilà ! lançai-je à Yusué alors que nous nous placions dans la file d'attente.
avatar
Fukuo




Messages : 226
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 19 printemps insoucients ! *Trop !* Duchesse !
Pouvoirs: Viens, je vais te présenter ma famille de clones !
Animae: Mon amour de Duchesse, mon amour de chaton ! *...* Aïe, tes griffes !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je termine un livre et en ouvre un autre, celui du commencement [libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum