J'ai du retard, désolé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'ai du retard, désolé.

Message par Akira le Dim 27 Jan - 17:26

Ça faisait maintenant quelques jours que j'étais revenu avec Katsue et les autres de mon excursion au Japon. Je n'avais pas encore eu l'occasion de les recroiser depuis qu'on s'était séparés une fois de retour, du coup, je ne savais pas trop s'ils avaient pu se réintégrer facilement (même si je ne me faisais pas trop de soucis là-dessus). J'espère juste que j'aurai l'occasion de les revoir avant qu'ils ne repartent vu qu'ils comptaient repartir après que Katsue serait promue Valar (ce qui devrait être une formalité pour elle, je suis sûr).

De mon côté, j'évitais autant que possible l'étage des Valar et des Heren Istarion : je ne savais pas trop comment ça fonctionnait pour le système des finances de l'école mais si quelqu'un surveillait les dépenses faites par ses membres, je risquais d'avoir pas mal d'emmerdes le jour où ils verraient la somme que j'ai dépensé pour rembourser les dégâts de ma chambre d'hôtel à Kobe (et je suis sûr qu'ils m'ont fait payer un supplément pour avoir un peu crié sur le directeur, les salauds).

J'avais bien essayé de reprendre mes entraînements (autant des armes que de mes pouvoirs) mais mon cœur était toujours trop faible et ne supportait pas longtemps les efforts de mon corps (la dernière fois, j'ai cru que j'allais retomber dans les pommes). Et comme je n'avais aucune envie d'aller à l'infirmerie ni de trouver un Guérisseur Valar (les seuls que je connais ce sont : Alice-san (qui risquait de plus aggraver mon état que le soigner), Mana-san (que j'évitais soigneusement depuis notre séjour en Inde) et après, il y avait Azylis-san mais comme ce n'est pas Anikeï-sama qui m'avait mis dans cet état, les soins ne seraient pas gratuits) et encore moins de devoir raconter dans quelles circonstances je m'étais retrouvé dans cet état, je préférais attendre que ça passe.

C'est ainsi que je me retrouvai devant la porte de la chambre d'Asuka-chan. Je n'avais même pas encore envisagé de frapper que j'avais un pincement au cœur et pas parce que ce dernier était faible : la dernière fois que je l'avais vue, on revenait de Tokyo où elle avait revu sa mère pour la première fois depuis des années pour finalement la voir se faire assassiner sous ses yeux avant de voir son propre père et un ami d'enfance (qui s'était révélé être son demi-frère) essayer de nous tuer en compagnie de grand frère Serizawa. La pauvre avait dû être complètement détruite par tout ce qui lui était arrivé en si peu de temps et c'était la première fois que je venais prendre de ses nouvelles. Tu parles d'un ami. Même grand frère Serizawa aurait été plus attentionné.

Je me sentais tellement nul que la simple idée de me retrouver devant elle me faisait presque aussi peur que celle de me retrouver devant Anikeï-sama. C'était obligé qu'elle devait avoir besoin de quelqu'un pour l'aider à traverser cette épreuve et j'étais le seul au courant de ce qui s'était passé. Et malgré tout, je n'avais pas été là pour elle. Anikeï-sama a raison : j'aurais été bien plus utile à n'importe qui si je n'existais pas. Mais je ne devais pas me dégonfler et assumer en "l'affrontant". Si elle m'en veut au point de vouloir couper les ponts avec moi, je l'aurai mérité et ne devrai m'en prendre qu'à moi-même.

Je pris une longue inspiration en avalant ma salive puis me décidai à frapper à la porte de sa chambre, le cœur battant de plus en plus rapidement à l'idée de voir cette dernière s'ouvrir.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Asuka le Mar 29 Jan - 19:09

Je ne sais pas depuis combien de temps je m'étais remise aux MMORPG. À vue de nez, je dirais trois-quatre mois, même si Akusa, mon Aigle Royal d'Animae, prétendait que ça faisait presque un an (mais je suis sûre qu'il exagère pour me donner mauvaise conscience !). En tout cas, j'étais très vite (trop vite même !) redevenue accro, alors que j'avais limite dû suivre une thérapie pour m'en passer il y a quelques années ! Ryo-kun avait carrément dû kidnapper le PC que j'avais à l'époque parce que, apparemment, je cédais trop facilement (il fallait bien que je vérifie au moins que les comptes de mes pesos n’avaient pas été piratés ! Ce n'est pas ma faute si, à peine connectée, il se passait à chaque fois un super truc qui m'obligeait à jouer cinq minutes (qui devenaient rapidement cinq heures, c'est fou ce que le temps passe vite des fois ! D'ailleurs, on dit que le temps défile toujours à la même vitesse mais je suis sûre que des fois, il se fait des petits trips genre "allez, on va leur faire un petit suspens : on va accélérer le rythme quelques secondes !" et pouf, en quelques instants, tu as joué cinq heures sans rien avoir vu passer !)).

Mais le soucis par rapport à l'époque, c'est que là, je n'étais plus obligée d'aller en cours ou des trucs dans le genre ! Du coup, je passais TOUT mon temps devant l'écran de mon ordi (un Apple bien sûr <3) à enchaîner les parties en ligne (là, j'en suis à quatre jeux à la fois, même si je n'arrive à jouer qu'avec deux jeux simultanément). Ma chambre ne ressemblait plus à une chambre, surtout à cause de toutes les cannettes de Coca et de Jus de Pomme qui traînaient un peu partout. En fait, les seuls moments où je n'étais pas devant l'ordi c'était quand j'allais à la salle de bain (je suis peut-être redevenue une No Life mais je ne tiens pas non plus à finir comme les clichés qui dégoûtent vraiment !) et à la salle d'entraînement (oui, parce que le stéréotype du No Life ne se contente pas de sentir la transpiration (entre autre), il prend vite du poids et les plats comme les chaussons aux pommes (<3) c'est pas ce qu'il y a de plus léger !) ou je faisais toutes sortes d'exercices pendant trois-quatre bonnes heures chaque soir quand il n'y avait plus personne dans la salle.

En fait, le seul contact humain que j'avais ne datait pas de bien longtemps. Au début, je me forçais quand même à descendre pour manger, histoire de me motiver à bouger un peu (et ne pas mourir de faim tant qu'à faire) mais si j'adore mes séances de sport à la salle d'entraînement, descendre à la cafète, ça m'a vite agacé (ben oui : quand c'est l'heure du repas, tout le monde part dans la même tranche horaire et c'est là qu'on peut droper les meilleurs objets sans risquer de se les faire piquer au dernier moment par un autre joueur qui te tue ton monstre au dernier moment après que t'aies fait le sale boulot ! Du coup, j'avais commencé à demander s'il y avait moyen de se faire livrer le repas dans sa chambre mais le serveur m'a carrément engueulée. Et c'est là que le miracle s'est produit : un type qui jouait à un même jeu que moi (mais moins souvent) se trouvait aussi à Valhalla et après quelques discussions, il a accepté de prendre mes commandes et m'apporter mon repas à ma chambre contre salaire (il s'appelle Endice apparemment).

J'étais donc en pleine partie, mon casque aux oreilles, accroupie sur ma chaise, limite à la façon L de Death Note, en train d'appuyer comme une folle sur la touche de mon clavier en regardant ma barre de vie chuter dangereusement.

- Allez allez allez ALLEZ ALLEZ ALLEZ !!!! M'exclamai-je en appuyant de plus en plus vite sur ma touche.

- YATA !! M'exclamai-je en voyant le monstre s'écrouler enfin avant de disparaître.

S'il m'avait tuée, j'étais bonne pour me refaire le trajet depuis le début, me refaire touuuuuuuuuuuuus les ennemis sur le chemin avant de recommencer ce fichu monstre/boss ! Lorsque j'eus enfin l'objet dropé par ce monstre, mettant fin à ma quête, je me laisser retomber sur ma chaise avec un long soupir de soulagement. Mais c'est là que j'entendis un drôle de bruit. Je me redressai aussitôt, pas sûre d'avoir vraiment entendu ce que j'avais entendu (déjà que je sens que ma vue a commencé à chuter avec toutes ces heures passées devant l'écran, si je me mets à entendre des voix, je vais finir par être interdite de toucher le moindre ordi pour le restant de mes jours, et là, je n'aurai plus qu'à me suicider ! ). Je jetai un coup d’œil à mon écran, au cas il y aurait quelque chose qui serait apparu quelque part, expliquant le son bizarre que j'avais entendu. C'est là que je l'entendis de nouveau. Ça ne venait pas de l'ordi, c'était la porte (enfin, c'était quelqu'un qui frappait à la porte, ce n'est pas non plus la porte qui s'amuse à faire des bruits toute seule ! Enfin, j'espère ! Mon dieu, et si le coup des portes dans Monstres et cie c'était pour de vrai ??? Ça voudrait dire, que je risquais de voir un Monstre débouler dans ma chambre n'importe quelle nuit ?? Mais non ! Ils ne font ça qu'avec les gosses et de toutes façon, avec toutes les bouteilles et cannettes qu'il y a par terre, si un monstre arrive à rentrer et à circuler sans se retrouver par terre, c'est qu'il y a un problème !).

Je retirai mon casque que je posai sur le bureau avant de me lever pour aller ouvrir la porte, dégageant quelques cannettes de mon passage avec mes pieds pour ne pas tomber (c'est vraiment devenu un terrain dangereux cette pièce mine de rien !). J'ouvris la porte en me demandant qui ça pouvait être (ça ne pouvait pas être Endice, il n'était même pas dix-sept heures !). J'écarquillai les yeux de surprise en reconnaissant mon visiteur.

- Ça alors ! Un revenant ! M'exclamai-je en posant ma main sur ma hanche avec un sourire aux lèvres.

Ça devait faire pas loin d'un an que je ne l'avais pas vu. Il n'avait pas l'air d'avoir changé : toujours le même style, toujours un sabre à la ceinture. Mais il y avait un petit je ne sais quoi qui me paraissait différent. Je n'arrive pas trop à mettre la main dessus, il avait l'air un peu plus "faible", "fatigué" que la dernière fois que je l'avais vu. Mais pas de la même faon que d'habitude. Je veux dire : je l'ai déjà vu complètement crevé après des efforts physique mais même dans ces moments-là, il donnait l'impression qu'il allait tomber dans les pommes n'importe quand tout en étant prêt à repartir à l'assaut. Là, je ne sais pas. Il n'avait pas l'air épuisé et pourtant, il m'avait l'air "fatigué". C'est peut-être aussi parce que je vois le monde en pixels depuis quelques temps, je ne sais pas.

- Viens, entre (et fais attention à pas tomber) ! L'invitai-je en m'écartant du passage pour le laisser entrer.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Akira le Jeu 7 Fév - 0:22

Je fronçai les sourcils en entendant les drôles de bruit provenant de l'intérieur de la chambre. Qu'est-ce qu'elle est encore en train de faire ? Puis, j'écarquillai les yeux d'horreur en sentant mes joues commencer à se réchauffer. Merde, si ça se trouve, elle n'est pas toute seule et j'arrive pile au mauvais moment ! Quoique, non attends, ce n'est pas le son d'un lit qui grince que j'entends avec ses "allez !". Non, ça ressemble plus au son d'une touche d'ordi' sur laquelle on appuie comme un malade. Et en entendant l'exclamation de victoire d'Asuka-chan, je fus quasiment convaincu que c'était bien ça et non pas... autre chose.

Par contre, elle n'avait pas l'air de m'avoir entendu frapper (ou alors elle me fout un magnifique vent). Dans le doute, lorsque le calme sembla être revenu dans sa chambre, je frappai de nouveau. Cette fois, je n'entendis absolument plus rien à l'intérieur, comme si elle s'était figée sur place. Et là, pour le coup, j'eus un gros doute : elle ne sait pas que c'est moi et n'ose pas venir ouvrir (ça m'est déjà arrivé de passer un après-midi chez quelqu'un et que, en pleine partie, quelqu'un soit venu frapper à la porte. La gars a juste coupé le son pour ne pas faire de bruit jusqu'à ce que la personne derrière la porte abandonne (par contre, il s'est vite reprit lorsque son portable a sonné et que sa mère l'incendie en lui apprenant que c'était elle qui avait frappé à la porte)) ou alors elle sait que c'est moi et elle ne veut pas m'ouvrir ? Mais non, comment elle pourrait savoir que c'est moi ? Je frappai une nouvelle fois à la porte en me disant que c'était la dernière fois. Et cette fois, j'entendis des pas approcher dans ma direction.

Quelques secondes plus tard, la porte s'ouvrit sur Asuka-chan. Son expression de surprise renforça encore plus mon sentiment de culpabilité (si j'étais venu la voir plus souvent, elle n'aurait pas été si surprise de ma visite). Je haussai un sourcil d'amusement face à sa vanne en repensant à mon séjour à l'hosto au Japon. Tu ne crois pas si bien dire.

- Salut, Asuka-chan. La saluai-je avec un petit sourire en coin.

Elle avait l'air d'aller plutôt bien (en même temps, ça faisait environ un an qu'on était revenu de Tokyo, il valait mieux pour elle qu'elle n'ait pas attendu ma venue pour s'en remettre sinon c'est son cadavre que j'aurais retrouvé dans sa chambre, mais, je ne sais pas pourquoi, j'avais quand même l'impression que j'allais la trouver plus ou moins abattue), ça me rassurait déjà pas mal. Je lui adressai un sourire reconnaissant lorsqu'elle m'invita à entrer.

- Merci. Et comment ça ne pas tomb- puuuuuuuut- itai ! M'exclamai-je en marchant sur une cannette par terre, puis sur une autre et encore une autre qui me firent perdre l'équilibre (mais heureusement, je me retrouvai contre le mur qui m'empêcha de tomber).

Je lâchai un soupir de soulagement puis me retournai pour voir l'état de la chambre. C'était toujours le genre de chambre que je rêvais d'avoir : on se croirait dans une chambre d'Otaku, mais, contrairement à la dernière fois que j'étais entré à l'intérieur, il y avait un sacré bazar, en particulier avec toutes ces bouteilles et cannettes qui trainaient au sol. Et puis, il y avait quelques petits indices qui laissaient supposer qu'Asuka-chan ne devait pas sortir souvent de sa chambre. Je reportai mon attention sur elle avec un sourire amusé.

- J'avais gardé de toi l'image d'une Otaku mais apparemment t'es carrément devenue une no-life ! M'exclamai-je avec amusement.

Et malgré tout, elle n'avait pas l'air d'avoir pris un gramme à rester enfermée là-dedans en permanence. Au contraire, elle avait une silhouette plus "athlétique" que dans mes souvenirs. J'ai dû avaler un truc illégal sans m'en rendre compte parce que c'est la première fois que je vois une No-life qui me fait paraître le concept si sexy !

* Tu n'as pas besoin d'avaler des choses bizarres pour avoir des goûts bizarres. *

* Non mais tu m'emmerdes à la fin toi ! *

* De toute façon, elle n'est pas une Guérisseuse. *


* Ça sort d'où cette nouvelle connerie ? *

* Devine. *

* Je te signale qu'Elle n'est pas une Guérisseuse et c'est quand même arrivé. *

* Non, mais elle peut prendre l'apparence d'une Guérisseuse si elle veut. *

* ... *

* Et ouais. *

* Me tarde vraiment que tu te trouves une Griffonne toi. *

Laissant tomber les remarques de Tiago, je reportai mon attention sur Asuka-chan.

- Je te dérange pas au moins ? Désolé, j'aurais peut-être dû t'envoyer un message avant de passer. Je savais pas trop comment m'y prendre a-après tout ce temps. M'excusai-je en passant ma main contre ma nuque.

On ne logerait pas à deux portes l'un de l'autre, ça n'aurait pas posé de problèmes : là le coup du sms, coulerait de source mais pour le coup, c'était moins évident.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Asuka le Mar 12 Fév - 17:36

Je fermai un œil en fronçant les sourcils en voyant Akira-kun dégringoler sur les cannettes par terre, prête à le voir se retrouver les quatre fers en l'air. Mais, coup de bol, se prendre le mur lui permit de stopper sa chute ! Avec un sourire en coin, je secouai doucement la tête avec un soupire amusé.

- Toi, si on ne t'avait pas, il faudrait t'inventer ! Rigolai-je en refermant la porte de ma chambre derrière moi.

Non mais vraiment ! Ce gars est un phénomène à lui tout seul ! On pourrait presque écrire des mangas ou des dessins animés rien qu'en recopiant sa vie ! Dès qu'il y a ne serait-ce qu'un seul coin à risque de gaffe, c'est sûr et certain qu'il va y foncer tête la première ! Il y a des fois où je me demande même si ce n'est pas volontaire toutes ces gaffes. Si ça se trouve, il est devenu le scénariste d'une nouvelle série de Cartoon, genre Bip Bip et le Coyote, et avant d'écrire le gag, il cherche à voir si c'est faisable en vrai ! C'est ça : en fait, il sera le scénariste du premier Cartoon dont les gags pourront être reproduits par les enfants ! C'est trop classe ! Dire que pendant un moment, je croyais qu'il était aussi maladroit que je vise mal ! Et si ça se trouve, c'est pour ça que le big boss antisocial a accepté de le prendre sous son aile : en fait Akira-kun écrira les scénarios/gags du Cartoon et le big boss sera le présentateur ! Ou alors je me trompe complètement : ce ne sera pas un Cartoon mais une sorte d'émission genre Fear Factor mais ce sera genre pour les enfants et celui qui réussira tous les gags gagnera la partie et ce sera le big boss de l'Eau qui sera l'animateur de l'émission !

Je haussai un sourcil en entendant sa remarque.

- Je dois le prendre comment ça ? Répondis-je en posant mes mains contre mes hanches.

Je jetai quand même un coup d’œil à l'ensemble de ma chambre. Oui bon d'accord, on a fait plus rangé mais ce n'est pas parce que j'ai un écran géant avec quasiment toutes les consoles qui sont sorties, des boîtes de jeux qui traînent un peu partout (en plus des bouteilles/cannettes de jus de pomme et de boissons énergétiques) et que j'ai mon casque posé sur mon ordi' toujours allumé que ça fait tout de suite de moi une No-life ! J'ai même pas de figurines exposées dans tous les coins (elles sont dans les cartons que j'ai reçu mais que j'ai pas encore déballés).

- Ça m'arrive de sortir de là aussi ! Lui dis-je avec un sourire amusé.

- Mais c'est vrai que c'est un peu le bazar. Avouai-je.

Je fixai du regard une partie des cannettes au sol. Quatre d'entre elles s'élevèrent dans les airs et, avec un petit froncement de sourcils, je le fis filer vers la poubelle dans tous les sens. Une d'entre elles, fila droit sur Akira-kun (un vrai aimant à gaffes !). J'écarquillai grand les yeux d'horreur et levai aussitôt ma main dans sa direction pour stopper la cannette à quelques centimètres de son visage pendant que les autres percutaient toutes un mur de la chambre avant de retomber par terre. Un silence de mort s'installa dans la chambre. Je finis par lâcher un long soupire en laissant retomber mon bras le long de mon corps, laissant au passage tomber la cannette aux pieds d'Akira-kun.

- Désolée. J'ai pas très bien visé. M'excusai-je avec un petit rire.

- Et non non, tu ne m'embêtes pas. Au contraire, la prochaine fois amène ton ordi', je pourrai t'installer des jeux et d'autres trucs utiles si tu veux ! Lui répondis-je avec un clin d’œil.

Ça m'a toujours frustrée de passer de mon ordi' (qui est boosté de partout, niveau antivirus, pare-feu et cie, il est limite mieux sécurisé que la NASA, et il peut avoir une vingtaine de programmes ouverts à la fois sans ralentir ou avoir de bugs) à un ordi' "normal". Ils sont tellement lents et à court d'option que je ne comprends pas comment font leurs propriétaires pour ne pas vouloir les balancer par la fenêtre ! C'est déjà un miracle que ces épaves captent Internet !
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Akira le Mer 20 Mar - 1:20

J'eus tout de même un moment d'hésitation en entendant sa remarque mais finis par arborer un sourire amusé.

- Je vais prendre ça pour un compliment. Rigolai-je.

Ça me faisait plaisir de la voir rigoler et sourire comme ça vu que la dernière fois que je l'avais vue, elle n'était pas du tout dans de bonnes conditions pour en faire de même (mais encore une fois, ça faisait limite un an maintenant, donc ça aurait été inquiétant qu'elle ait l'air déprimée) et j'étais d'autant plus content qu'elle n'avait, du coup, pas l'air de m'en vouloir d'avoir tant tardé à venir prendre de ses nouvelles.

- Euh.

Et merde, je n'ai aucune idée de ce que c'est la bonne réponse. Si je réponds que c'est bien et tout et qu'elle est une No-life qui ne s'assume pas, je risque d'avoir des soucis et pareil si je lui dis qu'elle est "malade" et qu'il faut la désintoxiquer alors qu'elle ne voudrait pas. Tiago, je dois faire quoi ? À l'aide !

* Chacun ses problèmes. *

* Dégonflé va ! *

Mais heureusement pour moi, Asuka-chan poursuivit avant d'attendre ma réponse.

- Ah ouais ? Ah ben c'est bien alors ! Ça veut dire que tu es ...

La deuxième fille parfaite.

- ... vraiment multifonction. Tu es capable de passer du mode Otaku au mode "normal" apparemment sans soucis !

Même si niveau rangement, ça n'a pas l'air d'être vraiment ça, quoiqu'il n'y a pas vraiment besoin d'être un Otaku pour être bordélique. Je tournai alors les yeux dans la direction que fixaient les siens et je vis alors que plusieurs cannettes s'étaient élevées dans les airs sans qu'elle n'ait levé le petit doigt. Elle avait l'air de s'être pas mal améliorée avec la Télékinésie ! Finalement, même si j'avais encore quelques doutes, elle avait l'air de vraiment sortir de temps en temps de sa chambre et ce, apparemment pour s'entraîner de son côté (quoique, c'est aussi la protégée de Reia, c'est peut-être cette dernière qui la force à sortir de temps en temps, quoique Asuka-chan est naturellement une fille énergique et sportive). Puis, la situation dégénéra en un instant : les canettes filèrent dans tous les sens à toute vitesse et bien sûr, il y en a une qui fila droit vers moi, bien trop vite pour que j'ai le temps de faire quoi que ce soit. Mais pour le coup, Asuka-chan eut de meilleurs réflexes que moi et tendit la main vers moi et la cannette se stoppa net dans sa course, à quelques centimètres de mon visage.

Je restai sur place, sans bouger d'un pouce tandis qu'une perle de sueur glissait le long de ma tempe. Soit un homme Akira. Reste digne et fier. Ne pleure pas et tout ira bien. Un gros silence s'installa dans la chambre pendant lequel j'espérais qu'on n'entendrait pas mes jambes trembler. Puis, finalement, la canette finit par tomber par terre. Je levai les yeux vers Asuka-chan en la fixant d'un air choqué en la voyant s'excuser en rigolant comme ça.

- Non mais c'est pas drôle ! T'as failli me tuer là !! M'exclamai-je en pointant du doigt la canette au sol.

C'est une folle furieuse là ! Je suis sûr qu'elle l'a fait exprès ! C'est pas possible de se chier à ce point pour viser ! Même moi je n'arriverais pas à me louper à ce point dans un domaine.

* Quoique, en cherchant bien. *

* Toi, ta gueule !! *

Mais, qu'elle l'ait fait exprès ou pas, j'avais pu voir qu'elle maîtrisait même très bien sa Télékinésie : non seulement elle arrivait à faire léviter plusieurs objets à la fois mais en plus, elle arrivait super bien à la contrôler : la canette n'avait pas "freiné" jusqu'à s'arrêter devant ma figure, elle s'était arrêtée net dans son élan. Je recouvrai mon calme mais continuai de fixer Asuka-chan avec un regard de plus en plus intrigué et intéressé. J'avais de plus en plus envie de l'affronter pour voir à quel point elle savait se débrouiller (déjà que sans ses pouvoirs, elle se débrouillait plutôt bien au corps à corps) mais non seulement, ça risquait de paraître bizarre comme demande et puis je savais que mon cœur ne tiendrait pas le coup bien longtemps (il faudrait peut-être que j'aille finalement trouver un Guérisseur pour arranger ça).

J'eus un bref haussement de sourcils lorsqu'elle me proposa de "booster" mon ordi et je lui adressai un sourire reconnaissant.

- Ah ben, si tu me le proposes carrément, je vais pas refus- Eh là, t'essayerais pas de me faire basculer du côté obscur en me tentant comme ça par hasard ? Finis-je par demander avec un sourire amusé au coin des lèvres en croisant les bras contre mon torse.

C'est à ce moment-là que quelque chose attira mon attention sur le haut de son armoire. C'était un objet que je n'avais pas vu la dernière fois et qui, j'en suis quasiment sûr, n'était pas là cette fois-là. Je ressentis un pincement à la poitrine et mon regard s'attrista un peu en me doutant de quoi il s'agissait.

- Cette urne là-haut, c'est... Commençai-je d'une voix faible sans oser terminer ma question, me sentant déjà assez mal d'aborder le sujet comme ça, d'un coup.



avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Asuka le Dim 7 Avr - 19:33

J'éclatai de rire devant sa remarque.

- Oui, on va dire ça comme ça ! Rigolai-je.

Bon, c'est vrai que, par rapport à ceux qui ne sortent vraiment jamais de leur chambre, j'ai l'impression d'avoir une vraie vie sociale, mais en fin de compte, à part Endice-kun et aujourd'hui Akira-kun, je ne croise jamais personne vu que les rares moments de la journée où je sors, c'est précisément quand il n'y a plus personne dans les environs. C'est peut-être comme ça que les Otaku en viennent à avoir peur des gens : ils finissent par tellement perdre l'habitude de voir de vrais gens que quand ils ont l'occasion d'en voir, c'est comme si on leur annonçait que le virus T de Resident Evil a été lâché et qu'en sortant, ils vont tomber sur des zombies sauf que là, ils n'ont pas le droit de porter d'armes pour se défendre ! Forcément, avec ce point de vue, ça donne encore moins envie de sortir, surtout que même s'ils n'ont pas spécialement peur des vrais gens, s'ils ont trop pris goût à voir des "gens parfaits" défiler sur leur écran, savoir que les gens qu'ils vont voir dehors ne sont pas aussi bien que ceux sur leur écran, ça ne donne pas non plus envie d'aller les voir !

En le voyant de plus en plus affolé comme ça, je rigolai de plus belle. Même si l'effet n'était pas exactement le même, j'avais l'impression de voir Zoro ou Nami ou Sanji ou... enfin n'importe qui de l'équipage de Luffy en train de piquer une crise de nerf après une énième bourde de leur capitaine !

- Mais non mais non, t'inquiète pas ! Rigolai-je.

- Et puis vraiment, même si c'était vrai, tu crois vraiment que ça aurait marché avec une canette vide ? Lui demandai avec un haussement de sourcils amusé en croisant les bras sous ma poitrine.

Je sais qu'un Geek peut finir par croire à des trucs énormes, genre qu'avec un simple coup de pied dans le ventre, on peut voler sur dix mètres avant de tomber par terre, qu'on peut sauter de dix mètres de haut et juste tomber au sol en position accroupie etc. mais tuer quelqu'un en lui lançant une canette vide à la figure, je ne l'ai encore jamais vue celle-là !

- Hein ? Quel côté obsc- Ah ! Finis-je par comprendre.

- Je n'y avais pas pensé mais maintenant que tu en parles ! Allez, rejoins-moi du côté obscur de la Toile. Ensemble, nous pouvons régner sur la galaxie ! L'invitai-je en tendant ma main vers lui pour rentrer dans le délire.

Puis, son regard dévia un peu sur le côté pour finir par s'attrister. J'eus un léger froncement de sourcils interrogateur mais il m'interrogea avant que je ne dise quoi que ce soit. Je me tournai alors vers l'urne que j'avais posé en haut de l'armoire. Ce fut au tour de mon regard de s'attrister lorsqu'il se posa sur ladite urne. Je me retournai vers Akira-kun en arborant un sourire sans joie.

- C'est ma mère, oui. Répondis-je doucement avec un hochement de la tête.

- Je ne voulais pas la laisser... là-bas. Je ne préférais pas penser à ce qu'on ferait de son corps quand quelqu'un l'aurait trouvée, du coup, je suis allée la chercher pendant que je le pouvais encore. Au moins, elle sera toujours avec moi maintenant. Expliquai-je en finissant par me retourner vers l'urne avec un sourire plus tendre.

C'était la première fois que j'avais l'occasion d'en parler à quelqu'un d'autre qu'Akusa, mon Animae, et le raconter à voix haute rendait le souvenir beaucoup plus précis que je ne l'aurais cru. Je sentis mon cœur se serrer dans ma poitrine et je dû retenir les larmes que je sentais commencer à me monter aux yeux. J'avais suffisamment pleuré comme ça, surtout devant Akira-kun, je n'allais quand même pas remettre ça alors qu'on ne s'était pas vus depuis un an.

- Et sinon ? Tu étais venu ici pour une raison particulière ? Finis-je par lui demander en me retournant vers lui avec un sourire un peu plus joyeux.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Akira le Mar 9 Avr - 19:59

"T'inquiète pas, t'inquiète pas", j'aimerais bien l'y voir à ma place ! Ça se voit que ce n’est pas elle qui vient de manquer d'y passer. De toute façon, personne ne comprend jamais ma doul-

- Et puis vraiment, même si c'était vrai, tu crois vraiment que ça aurait marché avec une canette vide ?

- ...

* Ah ben, pour le coup, tu peux être sûr que personne ne va la comprendre ta douleur. *

* Ta gueule. *

N'empêche que je soutiens que ce n'est humainement pas possible de pouvoir se louper à ce point sans que ce soit fait exprès ! Ou alors, elle me déteste inconsciemment et ses pouvoirs essaient de lui faire passer un message (heureusement que ce n'est pas l’Électricité qui s'est manifestée). Mais bon je peux toujours me dire que finalement, ce n'est pas plus mal : il n'y a pas que moi qui me retrouve dans des situations bizarres (ou créé lesdites situations). Mais si c'est bien le cas, alors pourquoi avec elle ça a l'air soit classe soit dangereux alors que quand c'est à moi que ça arrive, c'est ridicule et rien d'autre ???

Je ne pus m'empêcher de rigoler en voyant tendre la main vers moi pour suivre le délire.

- Oui maître. Enseignez-moi les secrets du côté obscur ! Répondis-je avec un petit rire en saisissant sa main.

L'expression de son visage, lorsqu'elle reporta son attention sur moi après s'être tournée vers l'urne, me confirma avant-même qu'elle ne me réponde que j'avais bien deviné : elle contenait les cendres de sa mère. Malgré moi, le souvenir de la scène de sa mort me revint à l'esprit. Je revis ce Morphe avec mon apparence devant la porte de la chambre, encore hors de ma portée. Je le/me vis rentrer à l'intérieur. J'entendis de nouveau le son du coup de feu puis le cri d'Asuka-chan, ce cri qui m'avait plus terrifié que le son du coup de feu. Je ne pus empêcher mon regarder de s'attrister davantage en la regardant. Même si elle n'avait jamais vraiment pu la connaître avant ce fameux jour, sa mère était clairement la personne la plus importante à ses yeux. Et elle l'a vu se faire assassiner sous ses yeux le jour-même où elles avaient enfin pu être réunies. Tout ça à cause de son père. Le pincement que je ressentais dans ma poitrine se fit de plus en plus sentir. Si seulement je l'avais tué dans cette salle pleine de Yakuza quand personne ne se doutait de ma présence à Osaka, Asuka-chan n'aurait jamais vécu ça. Je fronçai les sourcils pour garder mon œil droit (que je sentais être sur le point de changer de couleur) avec sa couleur noire.

Je finis par adresser un petit sourire à Asuka-chan.

- Oui, elle sera toujours avec toi maintenant. Approuvai-je en chuchotant presque.

- Mais comment tu as fait pour- pour aller la chercher ? Je veux dire : tu es partie toute seule ou quelqu'un t'a accompagnée ? Ne pus-je m'empêcher de lui demander, surpris à l'idée qu'elle ait voulu parler de tout ça à quelqu'un dans l'école (parce qu'à moins de faire le mur comme moi quand je suis allé à Kobe ou éventuellement sortir discrètement avec un Heren Istarion, le simple fait de demander la permission de sortir implique de donner une raison, raison qui sera ensuite connue d'au moins tous les Heren Istation (sauf éventuellement Anikeï-sama que j'ai du mal à voir s'intéresser à qui que ce soit dans cette école)).

Lorsqu'elle changea de sujet et d'expression, j'en conclus qu'il valait mieux ne pas s'attarder sur le sujet de sa mère, ce que je voulus respecter.

- À la base, je venais surtout pour prendre des nouvelles mais après le coup de l'Otaku qui ne sait pas viser, je vais t'embarquer pour une séance de tirs, tu en as pas mal besoin. Répondis-je avec un sourire amusé.

- Allez hop, on y va ! M'exclamai-je en attrapant sa main pour la forcer à me suivre.

Là-dessus, nous sortîmes de sa chambre et nous commençâmes à traverser le couloir sans que je ne la lâche au cas où.



avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Asuka le Mer 10 Avr - 16:09

Mon regard devint un petit peu plus amusé quand il me posa sa question.

- Je suis partie en douce. Je ne voulais pas risquer de mêler quelqu'un d'autre à cette histoire au cas où ça aurait encore mal tourné une fois là-bas. Lui répondis-je avec un sourire triste.

Je m'en étais déjà suffisamment voulue d'avoir impliqué Akira-kun la dernière fois. Bon en même temps, ce n'était pas complètement ma faute non plus, ce n'est pas comme si j'avais pu savoir que ça finirait comme ça, et puis, il y avait aussi son grand frère qui était là (franchement, il y avait combien de chances que ce genre de hasard puisse se produire ? Déjà, rencontrer ce Serizawa, le frère d'un quelqu'un que je connais, était déjà peu probable, alors le rencontrer en présence dudit frère, c'était encore moins possible ! Sauf si Akira-kun était de mèche avec eux et là, pour le coup, c'était déjà moins bizarre ! Mais ça m'étonnerait quand même que ce soit ça : il a quand même tué massacré le Morphe qui avait... et il s'était aussi battu contre Serizawa qui ne l'avait pas ménagé ! Quoique, c'est l'élève du Big boss sociopathe, il a l'habitude de prendre des coups bien plus graves et il a l'air d'avoir des tendances de maso, donc peut-être qu'il a quand même tout planifié ! Ah ben non : si c'était le cas, je serais morte là-bas parce qu'on était quand même sur le point de se faire tuer avant que cette fille inconnue n'intervienne). Mais même s'il y avait aussi Serizawa, ce dernier était sous les ordres de Père, il était là pour moi à la base, pas pour Akira-kun qui a quand même été mêlé à tout ça.

Mais, même si je regrette qu'il ait eu à partager cette épreuve avec moi, je suis quand même contente qu'il ait été là, ne serait-ce que pour rattraper et achever le Morphe à ma place (sans compter que c'est aussi lui qui nous a ramené à Valhalla alors qu'il était aussi dans un sale état). Je ne voulais pas risquer de renouveler l'expérience avec quelqu'un d'autre et/ou de refaire vivre ça à Akira-kun, il en avait déjà bien assez fait pour moi.

- Hein ? Qu- Naaaaaaaaaan ! M'exclamai-je en me faisant emporter de force (il n'a pas l'air de serrer énormément mais il a quand même une sacrée poigne, même pour un garçon !).

Non mais je veux rester là moi !!! Je me fais carrément enlevée là ! Akusa, viens m'aider ! Il va me tuer (ou se faire tuer sans faire exprès) !!

* Je prends le soleil. *

Et c'est tout l'effet que ça lui fait à celui-là ?! Je veux pas sortir, encore moins pour des leçons de tir : j'ai toujours été nulle et je le serai toujours !!! Et puis, plus important :

- Mon jus de pomme !! Je l'ai pas fini ! M'exclamai-je en tendant la main vers ma cannette qui était toujours sur mon bureau.

Je me dépêchai de l'attirer vers moi avec la Télékinésie pour la faire atterrir dans ma main la poubelle.

- ...

En voyant l'horreur du spectacle, je perdis toute combativité et laissai Akira-kun me trainer dehors, en plein déprime. Je suis vraiment un désastre pour viser ! C'est pas possible, on m'a lancé une malédiction ou un truc comme ça là ! Pourtant, même si je ne crois pas à tous ces trucs, je me suis toujours débrouillée pour ne pas passer sous les échelles, casser les miroirs, laisser le pain à l'endroit sur la table, etc. (encore heureux pour moi d'ailleurs).

- Bon d'accord, ça pourra peut-être m'aider un peu. Finis-je répondre, le regard vide de dépression.

C'est dans des moments comme ça qu'on a la sensation que notre vie et complètement nulle. Là, mon corps pouvait toujours bouger mais à l'intérieur, il n'y avait plus personne. Je vais m'envoler dans un monde meilleur ! Oh tiens, une lumière . Ah non, c'est une pomme ! Ça y est ? Je suis au royaume des pommes ? Oh, c'est la pomme qui brillait en fait ! C'est la pomme d'or ! Peut-être que je vais devenir Eris si je la prends !

* Tu as un peu trop regardé Saint Saga je crois.*

* C'est Saint Seiya d'abord ! *

Je fronçai alors les sourcils en réalisant qu'on venait d'arriver dans la salle d'entraînement. C'est fou comme le temps passe vite ! Mais je réalisai que si je venais de reprendre mes esprits, c'était surtout parce qu'Akira-kun venait de me lâcher la main (donc maintenant, le truc ça va être de réussir à regagner mon corps et rester debout toute seule, parce que si déjà ça, je n'y arrive pas, il ne va pas être déçu du voyage quand il va me mettre une arme dans les mains).

- T'es sûr que tu veux faire ça ? On peut très bien laisser tomber tu sais ! Ça fait des années que j'ai abandonné ! On peut tout aussi bien aller boire un coup à la cafète, ça fera moins de casse ! Lui demandai-je avec un sourire en coin.

* Et tu crois vraiment qu'il va marcher ? Il n'est pas si simplet non plus. *

* Je sais mais j'ai pas trouvé mieux ! *
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Akira le Lun 22 Avr - 18:55

- Je vois. Répondis-je avec un petit sourire en hochant de la tête.

Mais il n'empêche que ce n'était pas vraiment prudent de sa part d'y être retournée toute seule. Bon là, manifestement elle n'a pas eu de soucis vu qu'elle se tient devant moi mais elle aurait pu avoir un pépin en route et on n'aurait peut-être jamais su ce qui lui était arrivé si elle n'avait jamais pu revenir ici.

* Et c'est toi qui dit ça ? *

* C'est pas pareil : je n'avais pas de moyens de savoir ce qui m'attendait à Kobe alors qu'elle, elle est clairement partie en terrain hostile. *

* Ça se tient. *

Un petit rire m'échappa en la voyant essayer de se débattre comme ça mais quand je vis la tête qu'elle tira en loupant son coup avec son jus de pomme, j'éclatai de rire.

- Allez allez, t'en fais pas. Ça finira par aller mieux. Tentai-je de la rassurer en lui tapotant doucement l'épaule avec un sourire amusé aux lèvres.

Même si manifestement, il va lui falloir beaucoup de boulot. Bizarrement, elle n'eut plus la moindre réaction pendant tout le reste du trajet. Je tournai un instant la tête pour jeter un œil à son visage. Il n'y avait plus trace de vie dans ses yeux marron-chocolat. Ça l'a déprimée à ce point ? Finalement je me demande si c'est bien prudent de lui mettre une arme à feu dans les mains si elle déprime à ce point en loupant son coup (à condition qu'elle ne se tire pas dessus sans faire exprès avant).

Nous finîmes toutefois par arriver dans la salle d'entraînement. Par chance, elle était vide, même si les derniers visiteurs n'avaient même pas pris la peine de ranger les accessoires dont ils s'étaient servis. Je levai brièvement les yeux au ciel d'agacement mais ne fis pas de remarque (même si l'idée d'utiliser lesdits accessoires contre ces ploucs pour leur apprendre à respecter le matériel me démangeait). Je finis par lâcher la main d'Asuka-chan et me dirigeait vers la partie de la salle où on pouvait trouver des armes à feu. Je fis quelques pas avant d'entendre cette dernière me parler. Je me retournai alors vers elle.

- Ok ! Répondis-je aussitôt en revenant vers elle.

* Tu ne vas pas tomber dans ce genre de panneau quand même ?? Elle fait ça pour- *

* Tu sais qu'après "boire un coup" je n'ai plus rien entendu de ce qu'elle m'a dit hein ? *

* ... *

* En plus, à la cafète, il y aura à manger. *

* Tu as mangé il y a deux heures ! *

* Et ben quoi ? *

* On n'en tirera vraiment rien de bon.*

Je revins alors vers Asuka-chan et adressai un sourire à cette dernière une fois à sa hauteur.

- Par contre, on va faire ça : si tu n'arrives plus à boire de verres avant moi, tu devras revenir ici et t'entraîner à tirer jusqu'à ce que tu touches une fois le centre d'une cible (même sans faire exprès) et si c'est moi, je ferai un gage que tu choisiras, ok ? Lui proposai-je en plongeant mes mains dans mes poches et mes yeux dans les siens avec un sourire en coin.




avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Asuka le Mer 24 Avr - 1:11

- Hein ?

* Hein ? *

Attends, il a vraiment accepté comme ça ? Je n'ai même pas l'impression qu'il ait pris le temps de réfléchit un instant là ! À la base, j'avais dit ça en désespoir de cause, je ne pensais pas un instant qu'il allait marcher. Soit il on le mène à la baguette dès qu'on lui tend un morceau de viande et à boire soit...

* Soit c'est l'humain le plus simplet qu'on peut trouver ici. *

* Mais-Ben non, j'ai vraiment rien pour le rattraper là. *

C'est vraiment un sacré phénomène quand cet Akira-kun ! Mais bon, du temps que ça me permets d'échapper à la séance de tir et donc d'éviter de me ridiculiser encore plus, ça me va ! Il finit par revenir dans ma direction puis finit par s'arrêter devant moi. J'écoutai sa proposition en soutenant son regard avec un sourire amusé qui devint de plus en plus amusé.

- Ça marche ! M'exclamai-je en posant ma main sur ma hanche.

Je ne savais pas encore quel gage je pourrais lui imposer mais ce ne sont pas les idées qui manqueront ! Surtout qu'avec lui, je sais que je n'ai pas à m'inquiéter pour des problèmes d'égo : même si c'est un truc qui risque de le faire tourner au ridicule, même si ce ne sera pas forcément avec le sourire, il le fera et ne m'en voudra pas pour autant ! Mais bon, ce n'est pas pour autant que je vais essayer de lui trouver un truc exprès pour qu'il se ridiculise, encore moins en public, mais il faut que ça reste marrant quand même ! Je finirai bien par trouver ! Enfin, il faut déjà que je gagne, c'est vrai qu'il doit avoir plus l'habitude de boire que moi, surtout qu'en général, je me limite aux boissons où il y a des traces de pomme ! Mais je n'ai pas l'intention de le laisser gagner facilement pour autant ! Mais si ça se trouve, il sera d'accord pour qu'on ne soit pas obligés de boire la même chose au même moment et il serait bien capable de prendre des alcools plus forts que les miens et donc de finir ivre bien plus rapidement, ou alors il a tellement l'habitude de boire qu'en fait, ça ne fera que compenser pour qu'on soit à peut près à égalité. Si j'avais su, j'aurais mangé quelque chose tout à l'heure, si ça se trouve, je vais avoir la tête qui tourne après deux-trois verres à peine ! Je ne veux pas faire de séances de tir !!! Reia-san a essayé et je suis toujours aussi nulle !

On finit quand même par sortir de la salle d'entraînement pour prendre la direction de la cafétéria. Sur le chemin, on croisa quelques personnes même si j'étais incapable de savoir de quel rang ils pouvaient être qui allaient dans le sens opposé au notre ou qui étaient simplement assis sur des bancs pour discuter entre eux ou juste se détendre. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres. C'est dans des moments comme ça où j'ai la sensation d'être dans une Fac privée sans pour autant qu'on cherche à nous imposer tout pleins de règles pour éviter que quelqu'un ne nuise à la réputation de ladite Fac parce que justement, moins on en entendra parler dans le reste du monde, mieux c'est. Je jetai un rapide coup d’œil vers Akira-kun. Il avait l'air d'être dans son monde, complètement déconnecté de la réalité même s'il continuait à avancer dans la bonne direction, il doit avoir une fonction automatique ou un truc comme ça ! Je reportai mon regard devant moi sans me départager de mon sourire.

Quelques instants après, on arriva enfin à la cafétéria. Il y avait quelques personnes qui étaient déjà assis à quelques tables en train de jouer à différents jeux : certains jouaient à des jeux de cartes, d'autres à des consoles portables, il y en avait même deux qui avaient l'air d'être des Télékinésistes : ils tendaient chacun une main vers un verre posé au milieu de la table et semblaient super concentrés dessus tandis que ledit verre bougeait "tout seul" tantôt vers l'un, tantôt vers l'autre. D'autres personnes étaient simplement en train de boire une boisson et/ou mangeaient un petit truc en accompagnement. Mais malgré tout, par rapport à la taille de la cafétéria, il n'y avait pas beaucoup de tables d'occupées, on en avait encore beaucoup à disposition. Je me tournai alors vers Akira-kun avec un sourire.


- Vas chercher une table, je m'occupe des boissons, je peux en porter plus que toi. Lui dis-je avec un clin d’œil.

- Saké pour toi je suppose ? Je prends de la Manzana pour moi. Dis-je en m'avançant vers le comptoir.

Quelques instants après, je vins retrouver Akira-kun à la table qu'il avait choisie avec deux bouteilles dans chaque bras et trois autres suspendues dans les airs qui me suivaient. Je m'installais en face d'Akira-kun et posai prudemment les bouteilles sur la table ainsi que les verres que j'avais calé entre mes doigts.


- À toi l'honneur. Lui dis-je avec un sourire en lui faisant signe de prendre une bouteille.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Akira le Mer 24 Avr - 2:55

Sans me départager de mon sourire en coin, je continuai à soutenir son regard avec de plus en plus de malice dans le mien. Je n'ai jamais vu Asuka-chan bourrée, j'ai vraiment hâte de voir ce que ça donne quand ça arrive. Par contre, elle n'annonça pas ce qui m'attendait si jamais je perdais la partie. Bah, elle n'a pas peut-être pas d'idée maintenant, remarque je doute qu'elle ait l'esprit plus clair après avoir bu plusieurs verres pour réfléchir à la question. Bah on verra bien sur le coup (de toute façon, il faut déjà qu'elle gagne). Avec de la chance, elle ne trouvera rien sur le coup et me sortira le premier truc qui lui passera par la tête et si elle est bourrée, peut-être que-

* Ce n'est pas une Guérisseuse. *

* Hein ? Et alors ? *

* Alors ça n'arrivera pas et de toute façon tu n'as pas ma baptisation.*

* T'es encore sur ta théorie débile ?? Et on dit "bénédiction", pas "baptisation" gros malin. *

* N'empêche que tu ne l'as pas. *

* Manquerait plus que ça que j'ai besoin de ton accord pour ça, surtout pour une raison débile comme ça ! Et t'as rien d'autre à foutre de tes journées sans déconner ? *

* "Regarde" par toi-même. *

Je "vis" que Tiago était en train de finir de manger la carcasse d'un animal maintenant méconnaissable et que donc, pour le coup, il n'avait rien de mieux à faire que me les briser en mangeant tranquillement. Lorsque je revins à la réalité, je constatai qu'on était arrivés à la cafétéria. Certaines personnes y étaient déjà et étaient occupées à diverses activités sans que la salle ne soit bondée pour autant. Asuka-chan me demanda d'aller choisir une table pendant qu'elle allait chercher les boissons. J'eus un léger froncement de sourcils lorsqu'elle dit qu'elle pouvait porter plus de bouteilles que moi mais je tiltai rapidement qu'elle faisait allusion à sa Télékinésie.

- Ok. Répondis-je avec un sourire en hochant brièvement la tête.

J'eus un sourire amusé aux lèvres lorsqu'elle nomma la boisson qu'elle allait prendre pour moi. Bon ok, savoir que j'adore le Saké n'est pas le truc le plus dur à deviner quand on m'a croisé deux-trois fois (c'est un peu comme elle avec son addiction aux pommes : pas besoin de s'appeler Détective Conan pour le savoir) mais ça me fait toujours plaisir de voir quelqu'un connaître quelques uns de mes goûts sans avoir besoin de chercher à confirmer.

- Nickel, prends aussi de la Vodka pour varier un peu. Répondis-je avec un sourire.

Je me tournai ensuite vers les tables de libres et m'avançai jusqu'à l'une d'entre elles qui était contre la baie vitrée, offrant une vue sur la partie extérieure de la cafétéria mais aussi et surtout sur le ciel qui était bien dégagé aujourd'hui. Je restai un moment la tête en l'air à admirer ce bleu qu'on n'avait pas souvent vu ces derniers temps avec ce temps pourri. Ça faisait plaisir à voir. C'est avec un ciel comme celui-là qu'on sent que le printemps est tout de même là. Ça a toujours été ma saison préférée, la plus belle. Avec un ciel comme ça, quand on est en intérieur, on avait la sensation que la température à l'extérieur était super douce (alors que ce n'est pas toujours le cas pourtant).

En voyant trois oiseaux passer en volant, un sourire paisible se dessina sur mon visage. C'est aussi pour ça que j'aime le printemps : c'est la saison où les oiseaux reviennent, où la vie redémarre et c'est dans ces moments-là où j'apprécie plus qu'en temps normal de pouvoir voler sans limite à travers ce ciel bleu, où je me sens libre comme l'air. À certains moments, le fait que l'école soit isolée du reste du monde me donne un peu le cafard, l'animation des villes me manque parfois, mais à d'autres moments comme celui-là, je me rends compte que sur d'autres points, cette isolation est un vrai bonheur.

Je finis par reporter mon regard sur Asuka-chan qui était en train de prendre les bouteilles au comptoir et mon sourire ne fit que se consolider. C'est aussi grâce à l'isolation de cette école que j'ai pu rencontrer des gens comme elle et dans n'importe quelle ville, je n'aurais probablement jamais eu cette chance.

* Ça fait bizarre de t'entendre penser à des choses intelligentes parfois. *

* C'est ce qui arrive quand on m'interdit certains truc. *

* ... *

* Tu l'as cherchée celle-là. *

* J'avoue. *

Asuka-chan finit par venir jusqu'à la table, les bras remplis de bouteilles et suivie par autant de bouteilles qui flottaient dans les airs par Télékinésie (il est vraiment pratique ce pouvoir quand même). J'attrapai ces dernières pour les poser sur la table près de celles qu'Asuka-chan posait au cas où elle renouvellerait le coup qu'elle avait fait avec les cannettes. Je lui adressai un sourire presque provocateur lorsqu'elle m'offrit mon verre et me dit de commencer.

- Ok. T'as trouvé ce qui allait m'arriver si jamais je perdais ? Lui demandai-je en ouvrant une bouteille de Manzana avant d'en remplir nos verres.

Je reposai ensuite la bouteille à côté de moi et attrapai mon verre. Je le portai à mes lèvres et avalai le contenu cul-sec. Lorsque je reposai mon verre sur la table, mon ventre se mit à chanter. Je plaquai aussitôt mes mains dessus par réflexe (on l'avait déjà entendu, ça ne servait plus à rien de faire ça maintenant) en essayant de ne pas rougir de honte. Je jetai un coup d’œil au comptoir où il y avait des plats mis à disposition. Je jetai ensuite un coup d’œil implorant à Asuka-chan puis un coup d’œil au comptoir, puis un coup d’œil à Asuka-chan, puis un coup d’œil au comptoir, puis un coup d’œil à Asuka-chan, puis un coup d-

* C'est pas bientôt fini oui ?? Tu vas me donner le tournis mentalement à force ! *


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Asuka le Ven 3 Mai - 23:24

Je le regardai avec un sourire taquin quand il me demanda si je savais ce qui allait lui arriver s'il perdait.

- Pourquoi ? Ça t'inquiète ? Me moquai-je.

- Tu verras bien quand tu auras perdu. Finis-je par répondre en prenant le verre qu'il venait de remplir pour le lever à hauteur de visage avant de boire son contenu.

Alors que je reposais le verre sur la table, l'estomac d'Akira-kun se mit à gargouiller. Je le regardai d'abord avec un air surpris avant de rigoler en le voyant plaquer ses mains sur son ventre. Bah ça peut arriver à tout le monde ce genre de truc, surtout que c'est un vrai morfal alors s'il n'a pas mangé depuis une demie-heure, il doit être affamé là ! Je me demande vraiment comment il fait pour manger autant et quand même trouver le moyen d'avoir encore faim par derrière ! C'est sûrement un truc de Morphe ça : ils doivent avoir leur estomac qui s'est transformé sans qu'ils ne le sachent et s'ils ont l'impression de manger normalement, en fait il leur en faut plus pour pouvoir tout remplir, pour peu qu'il se soit mis à avoir deux estomacs, comme les vaches, il risque d'avoir encore de la marge avant d'être repu ! Pourtant, je ne l'ai jamais vu se transformer en vache, mais bon en même temps je ne l'ai pas vu depuis un an, il a peut-être changé ses habitudes et préfère brouter dans les prés que voler dans les airs. Ou alors il s'est reconverti dans l'agricole et il veut aider les paysans à sa manière !

Je haussai les sourcils en voyant son regard faire des vas et viens entre le comptoir et moi en me regardant comme un gosse suppliant sa mère de pouvoir avoir un bonbon. Je finis par lâcher un soupir amusé en secouant doucement la tête.

- Vas-y. Vas te chercher à manger, et ramène-moi une part de tarte aux pommes et une granny s'il te plaît ! Lui dis-je avec amusement.

Je le regardai se précipiter pour aller chercher à manger au comptoir avec mon sourire amusé qui ne faisait que s'accroître. Je profitai qu'il soit parti pour remplir à mon tour nos verres de Manzana. Il ne mit pas longtemps à revenir, les bras chargés de nourriture. Je pris le morceau de tarte aux pommes et la pomme qu'il m'avait ramené et mordis dans la part de tarte. Tout en mangeant, je regardai Akira-kun en essayant de l'imaginer avec une cloche autour du cou. Heureusement que j'étais en train de manger : même si mes lèvres s'étiraient, ça ne se remarquerait pas si c'était pendant que je mangeais.

Dès que j'eus avalé ma part, je pris de nouveau mon verre et fixai Akira-kun pour l'inciter à faire pareil. Avec ce qu'il avait rapporté, si on devait attendre qu'il ait fini pour reprendre le pari, j'avais le temps de retourner jouer dans ma chambre ! Dès qu'il eut pris son propre verre, j'avalai le contenu du mien.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Akira le Jeu 9 Mai - 0:10

- Hein ? Non non, c'est pour pour me faire une idée. Répondis-je avec un petit rire.

Ce n'est pas que ça m'inquiète, mais bon, si je pouvais avoir une idée du genre de truc qu'elle serait capable de me demander, je me sentirais un peu plus à l'aise. Quoique ce n'est pas non plus Azylis-san, je la vois mal me demander de faire un truc franchement humiliant mais je n'aime pas rester dans le vague comme ça !

* Donc, ça t'inquiète. *

* Mais non ! C'est- euuuh- *

* De l'inquiétude. *

* Mais tu vas te taire oui ? C'est- C'est comme de l'inquiétude mais ça n'en est pas ! *

* ... *

* T'es un Animae, tu peux pas comprendre. *

* Oui bien sûr, ça doit être ça. *


Je fixai Asuka-chan avec un sourire carnassier.

- Dans tes rêves. Répliquai-je avant de boire mon verre en même temps qu'elle.

Pendant un instant, je crus qu'elle allait refuser mais elle finit tout de même par accepter que j'aille chercher quelque chose à manger.

- Merci merci !! M'exclamai-je, déjà en pleine course vers le comptoir.

J'étais parti tellement vite que je failli ne pas entendre Asuka-chan me demander de lui rapporter quelque chose pour elle aussi (heureusement que j'ai maintenant une bonne ouïe sinon j'aurais vaguement cru qu'elle m'avait parlé sans rien avoir saisi). Une fois sur place, j'attrapai deux plateaux et commençai à les remplir.

Quelques instants après, le responsable qui entrepose les plats me regardait d'un air bizarre en me voyant repartir avec trois plateaux complètement remplis, pour la plupart, de plats américains (ça a beau ne pas être saint, être réputé pour faire grossir etc. ça n'empêche que j'adore la cuisine américaine !). Par contre, ce n'est déjà pas toujours évident de porter un seul plateau rempli sans rien renverser mais en porter trois d'un coup, ça tient de l'exploit. Pendant un moment, j'eus la sensation de commencer à perdre l'équilibre. Je crois que mon cœur n'a jamais battu si vite qu'à ce moment-là : je crus que ma vie/bouffe allait dégringoler sous mes yeux. Mais heureusement, la table où Asuka-chan m'attendait était juste à côté et je réussi à tout poser dessus à temps.

- Pfiouh ! Soufflai-je de soulagement.

Je finis par m'assoir et donnai à Asuka-chan la pomme et la part de tarte aux pommes qu'elle m'avait demandé. J'eus tout de même un petit sourire amusé en les lui passant. C'est quand même marrant cette passion qu'elle a pour les pommes.

* Il y en a bien qui sont passionnés des lames en toutes circonstances. *

* Ta gueule. *

Je commençai ensuite à attaquer le premier plateau qui me tombait sous la main. Je mordis avidement dans mon cheese et avalai ma bouchée en la mâchant à peine. Deux autres morsures dans le pain plus tard et j'en avais déjà fini avec le premier des six cheese que j'avais pris. Par contre, ça faisait tellement du bien de pouvoir enfin manger quelque chose que je dû me retenir de soupirer de soulagement (ça aurait fait suspect). Mais bon sang que a faisait du bien !

Lorsque je croisai le regard d'Asuka-chan, j'attrapai à mon tour mon verre et avalai son contenu en réalisant qu'elle avait déjà fini sa part de tarte (en même temps, juste une part, ça ne s'avale pas en dix ans). Tout en attrapant quelques frites, je jetai un coup d’œil à la bouteille en me demandant au bout de combien de verres on allait commencer à caler.

* Au fait, ce n'est pas censé être mauvais de boire de l'alcool quand tu as ton cœur dans cet état ? *

J'avalai alors de travers le morceau de steak que je venais d'entamer en ayant l'impression d'avoir les yeux qui allaient sortir de leurs orbites. Je sentis le morceau rester coincé dans ma poitrine sans plus pouvoir respirer. Je commençai à tousser en me frappant le torse mais le morceau restait quand même coincé. J'attrapai aussitôt la bouteille de Manzana et me dépêchai de boire plusieurs gorgées jusqu'à ce que je sente le morceau de steak pass-

* Pas d'alcool idiot ! *

Je recrachai la gorgée que j'étais en train de commencer (pas sur Asuka-chan heureusement) et recommençai à tousser en me tapotant le torse pour recouvrer mon souffle.

* Mais pourquoi t'as rien dit avant ?? *

* Je pensais que t'y avais déjà réfléchi mais c'était avant de me rappeler que tu ne sais pas faire ça. *

* De- Que- Te- Be- Que- Raaah ! *

Je le déteste ! Il a raison en plus ce con : ce n'est pas comme si mon cœur allait mieux, ne me dérangeait jamais ou autre. Au contraire, je suis constamment conscient qu'il est dans un sale état et qu'il ne faut pas trop le surmener sinon il risque de ne pas tenir le coup. Et malgré ça, je trouve quand même le moyen de faire ce genre de bourde ! Par contre, du coup comment je vais faire avec Asuka-chan ? Je ne vais quand même pas jeter l'éponge comme ça, sans raison, sans compter que ça voudrait dire que je me prendrais un gage en prime ?! Avec un peu de chance, elle ne tiendra pas le coup long-

* Si tu bois un autre verre, je t'emporte et je te noie dans le lac. *

Et merde. Finalement, j'aurais dû aller voir un Guérisseur.

* Oui t'aurais dû. *

Je me mordis le coin des lèvres en essayant de trouver une solution mais rien ne me vint à l'esprit. Je sentais juste Tiago qui était prêt à bondir sur la première connerie que je pourrais faire/dire/penser. Punaise, je ne vais quand même pas perdre à ce genre de jeu ! J'imaginais que la seule personne capable de me battre serait Alice-san ! En plus, je n'ai aucune idée de ce qu'Asuka-chan va me réserver comme gage ! Je finis par lâcher un soupire de d'agacement.

- J'abandonne. Finis-je par déclarer.

- J'ai- J'ai un entraînement de prévu avec- avec Alice-san. C'était une sorte de "faveur" qu'elle m'avait adressé et ça tombe aujourd'hui justement. Dans le feu de l'action, ça m'était sorti de la tête mais maintenant que j'y pense, je préfère avoir les idées claires quand je serai face à elle, je risque déjà de finir dans un sale état, pas la peine de risquer de prendre encore plus de coups bêtement. Expliquai-je en me passant la main sur la nuque en détournant le regard.

Bon ok, ce n'était pas correct au niveau de la date mais j'avais quand même bel et bien un affrontement de prévu avec Alice-san et le jour où ça tombera, j'ai bien l'intention de ne pas y aller avec un verre dans le nez. Au moins, l'excuse tient la route.

- D-Donc on remet ça à une autre fois ? Demandai-je avec un sourire innocent.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Asuka le Jeu 9 Mai - 14:55

J'éclatai de rire en le voyant se précipiter vers le comptoir comme ça. C'est VRAIMENT un gosse en fait ! C'est limite s'il n'a pas bondi de joie sur place quand je lui ai dit oui ! S'il réagi comme ça pour manger, je me demande ce que ça donnera le jour où il demandera une fille en mariage et qu'elle dira oui. D'ailleurs, je me demande si ça arrive que des gens d'ici se marient et partent vivre avec des gens normaux dans le monde normal ! Ils doivent du coup vivre comme des espions ou des agents secrets ! Ou alors, si ça se trouve, à chaque fois que quelqu'un avoue être un agent secret c'est parce qu'en fait c'est quelqu'un qui a des pouvoirs et on lui a enseigné de dire ce genre de truc pour éviter de réellement se faire griller ! C'est vrai que c'est toujours pratique de sortir un truc énorme pour en cacher un plus énorme encore ! Si ça se trouve, il n'y a jamais eu de CIA et cie. aux États-Unis ! En fait, c'est juste un nom de code pour pouvoir parler de Valhalla sans que personne ne sache que c'est en fait Valhalla ! Alors ça voudrait dire qu'en fait, on a rejoint une branche super importante qui dirige le Gouvernement dans l'ombre ? Si ça se trouve, devenir Valar, ça veut dire qu'on est finalement devenu des agents accomplis et s'ils peuvent sortir plus librement que les autres, c'est qu'en fait, ils sont envoyés en mission top secrète !

Akira-kun finit par revenir avec trois plateaux. Je haussai les sourcils d'amusement. Tu m'étonnes qu'il était si content que j'accepte : avec tout ce qu'il a pris, il devait crever la dalle ! Quoique, avec lui ce n'est pas sûr, si ça se trouve, il avait juste un petit creux. Pendant un instant, je crus qu'il allait nous créer une catastrophe en renversant tout ce qu'il transportait mais il parvint à poser les plateaux sur la table à temps, de toute façon, j'aurais pu essayer de sauver les meubles en retenant un plateau avec la Télékinésie !

J'écarquillai les yeux en voyant les doses qu'il avalait à chaque bouchée. Il s'entraîne à devenir un Gluttony mince ou quoi ?

- Eh ben ! Vas-y mollo, ils ne vont pas disparaître tes plat- et voilà ! Il fallait bien que ça arrive. Soupirai-je en le voyant commencer à s'étouffer.

Il s'était presque fourré le tiers du steak d'un coup, c'était sûr que ça n'allait pas passer. Je me levai rapidement pour venir l'aider mais il fut plus rapide et apparemment, vider la moitié du reste de la bouteille l'aida à tout faire descendre, même si je ne compris pas trop pourquoi il recracha sa dernière gorgée comme ça. S'il me dit que la Manzana c'est dégueulasse, je lui explose la bouteille sur la tête !

- Ça va m- Hein ?! M'exclamai-je en écarquillant les yeux de surprise.

C'est moi qui ai mal compris ou il a vraiment dit ce que je crois qu'il a dit ? Je fronçai un peu les sourcils et plissai les yeux en écoutant son explication. Je ne sais pas pourquoi mais ça avait l'air de tenir la route sans pour autant tenir la route. Je veux dire : l'histoire avec Alice-san n'avait pas l'air d'être du vent (ça aurait été quelqu'un d'autre qui m'aurait dit ça, j'aurais cru à un bobard mais Akira-kun est assez maso pour VRAIMENT avoir prévu un entraînement avec cette folle furieuse) mais, je sens qu'il me dit pas tout. Je fixai un instant ses yeux noirs fuyants en essayant de capter son regard mais de toute évidence, il n'avait pas envie d'en dire plus. Je finis par lâcher un soupir, je n'allais pas le blâmer pour ça de toute façon.

- Ok, on arrête là alors. Annonçai-je en attrapant ma pomme.

Par contre, j'éclatai de rire en le voyant tenter sa chance.

- Si tu tiens à recommencer, pas de soucis ! Mais en attendant, t'échapperas pas à ton gage. Lui dis-je avec un sourire moqueur.

- Hmm, qu'est-ce que je pourrai bien trouver ? Marmonnai-je en levant les yeux au ciel avant de croquer dans ma pomme.

Il faut dire qu'à la base, je ne m'attendais pas vraiment à gagner. Du coup, déjà que je n'avais pas d'idée au début, je n'avais pas vraiment vu l'intérêt d'y réfléchir vu que théoriquement, c'est lui qui aurait dû gagner. Du coup, qu'est-ce que je pourrais bien lui trouver à faire ou subir ? Voir combien de pommes il peut avaler au maximum pour voir s'il peut battre mon record ? Non, le connaissant, il pulvériserait mon score ! Lui faire faire une nouvelle cascade comme à Tokyo avec les vélos ? Ouais, pourquoi pas ? Ou alors... Je reportai un instant mon regard sur Akira-kun en sentant mon cœur commencer à frapper ma poitrine de plus en plus violemment. Non, ce n'est pas une bonne idée.

* Il finira bien par s'en rendre compte à un moment ou à un autre. *

J'avalai difficilement le morceau de pomme dans lequel je venais de croquer. Je sais bien qu'il finira par le savoir. Même s'il est plus simplet que la moyenne, ce genre de chose, ça finit toujours par se découvrir. Mais, et s'il ne l'acceptait pas ? Je ne suis pas sûre que j'arriverais à l'encaisser.

* Mais si tu ne lui en parles pas, ça va te ronger jusqu'à ce qu'il s'en rende compte. Au moins, tu seras fixée pour de bon. *

* Oui. *

* Ne t'en fais pas. Il est simplet mais il est loin d'être comme l'Heren Istarion d'eau. Je suis sûr que même s'il ne l'accepte pas, ça se passera bien entre vous. *

* J'espère. *

Je finis par prendre une grande inspiration en sentant mes jambes commencer à trembler.

- Ce soir, vers minuit, retrouve-moi à la clairière, juste à l'entrée de la forêt, j'aurai un truc à te dire. Lui dis-je avec un petit sourire.

Sur ces mots, je me levai de table en gardant ma pomme dans la main.

- Merci de m'avoir faite sortir de ma chambre un peu. Lui dis-je avec un clin d’œil en lui donnant un petit coup de poing à l'épaule.

Sur ce, je sortis de la cafétéria en priant pour que personne ne remarque mes jambes qui continuaient de trembler.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Akira le Dim 12 Mai - 2:04

Elle ne sembla pas vraiment croire à mon histoire (en même temps, vu comment je m'y suis pris pour présenter ça, je ne peux pas vraiment lui en vouloir de douter) mais heureusement pour moi, elle ne sembla pas chercher à en savoir plus. Pendant un instant, j'eus un début d'espoir lorsqu'elle accepta de remettre ça à une autre fois mais je redescendis vite sur terre lorsqu'elle précisa que cette partie compterait quand même. Bah, j'aurais essayé au moins.

J'avalai ma salive en la voyant réfléchir à ce qui allait m'arriver. Non mais vraiment, c'est super frustrant d'avoir perdu aussi bêtement ! Plus les secondes passaient, plus je stressais. Je ne savais pas du tout si ça lui prenait tant de temps parce qu'elle ne trouvait pas d'idée ou si au contraire elle en avait tellement qu'elle avait du mal à choisir laquelle serait la pire. Puis, elle finit par trouver.

- Hé ?

Mais je n'eus pas le temps de dire quoi que ce soit d'autre qu'elle se levait déjà. Attends, c'est sérieux comme truc ça ??

- Attends, tu rigoles ?? Qu'est-ce que c'est ? Pourquoi tu peux pas le dire maintenant ? Pourquoi je dois attendre si longt- Asuka-chaaaaaaaaaaaaan ! Revieeeeens ! M'exclamai-je en tendant la main vers cette dernière qui s'éloignait déjà vers la sortie.

Non là, c'est juste inhumain comme truc ! Comment je vais tenir jusqu'à minuit comme ça ? Pourquoi il faut attendre si tard ? Et pourquoi elle veut que je la retrouve dans un coin complètement isolé (enfin, ce n'est pas si isolé que ça mais pour le coup, vu l'heure à laquelle elle m'a demandé de venir, il ne risque pas d'y avoir grand monde dans les parages) ? Et pourquoi elle n'a pas voulu me dire ce qu'elle avait à me dire maintenant ? Et d'ailleurs qu'est-ce que c'est qu'elle veut me dire ? Je n'ai même pas d'indice ! Elle aurait été un gars et moi une fille, je me serais presque attendu à ce qu'elle me fasse une déclaration en mariage. Ou alors elle veut justement m'avouer un truc dans ce genre et préfère éviter qu'on soit vu au cas où je l'enverrais balader ? Rien qu'à cette pensée, je sentis mon cœur piquer un sprint hallucinant dans ma poitrine. Bon sang et si c'est ça ? Je secouai la tête pour me remettre les idées en place. Non, ce n'est pas possible que ce soit ça. Chaque fois qu'une fille me donne ce genre d'impression, ça reste toujours une impression (c'est pour ça que je préfère les filles qui font le premier pas : déjà elles font ce que je serais incapable de faire (sauf si ladite fille me fait plus que clairement comprendre que j'aurais droit à un oui si je lui demandais) et en plus, les filles qui n'y vont pas par quatre chemins, elles sont souvent moins prise de tête (même si elles ont pas mal de caractère pour compenser mais je les trouve justement plus intéressantes comme ça)), donc ça ne risque pas d'être ça. Non, je pense qu'Asuka-chan est plus du genre à demander ça franco (éventuellement dans un coin à part) plutôt qu'instaurer tout ce suspens ! Mais alors qu'est-ce que ça peut bien être ? Si ça se trouve, elle veut vraiment me tuer et a justement trouvé l'occasion de m'isoler en limitant les risques que quelqu'un débarque à la rescousse pour me sauver la mise sans que ça ne paraisse suspect ! Rah ça m'énerve ! Je vais tourner en rond tout le reste de la journée maintenant !

J'avalais tout de même rapidement le reste de mes plateaux avant de quitter à mon tour la cafétéria. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire en attendant minuit ? La première idée qui me vint à l'esprit fut de m'entraîner mais la raison qui m'avait fait perdre à ce jeu était toujours d'actualité : j'avais toujours le cœur dans un sale état. Je restai un moment sur place, au milieu du couloir, sans savoir quoi faire. Pendant un instant, j'envisageai d'aller harceler Asuka-chan jusqu'à ce qu'elle me dise ce qu'elle avait à me dire mais j'abandonnai vite l'idée. Poireauter jusqu'à minuit faisait aussi parti de mon gage, il fallait que je m'y tienne sans chercher à tricher.

- Rah fait chier ! Jurai-je en me remettant finalement en route.

L'idée de harceler Asuka-chan n'étant pas faisable, je n'avais plus que l'idée de m'entraîner qui me hantait de plus en plus. De toute façon, me dépenser me fera du bien (déjà parce que ça fait un certain temps que je n'ai pas pu le faire et puis parce que comme ça, ça me changera les idées). Mais avant, même si j'ai horreur de ça, il va falloir que je passe voir un Guérisseur pour qu'il/elle me remette en état. Je pensais d'abord à l'infirmerie mais j'avais peur qu'on m'annonce que je devrais quand même rester me reposer un peu. Du coup, je pensais à des "Guérisseurs Privés" auxquels je pourrais faire appel. Azylis-san ? Pas gratuit. Mana-san ? Non tout court. J'avalai ma salive en me représentant le visage de la dernière personne qui pourrait convenir : Alice-san. À bien y réfléhir, ce serait peut-être mieux d'aller à l'infirmerie en fait. Mais bon, avec Alice-san, je suis sûr qu'elle ne me posera pas de questions (au pire, elle suspectera Anikeï-sama, ce qui ne devrait pas vraiment la déranger) et elle ne sera pas aux petits soins avec moi avec des recommandations du genre "il faut se reposer".

Je pris donc la direction de l'étage des Valar en me disant que je risque finalement d'y avoir droit à mon exécution ma séance d'entraînement avec Alice-san.



avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai du retard, désolé.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum