C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Azylis le Mer 13 Juin - 3:31

J'avais retourné la question dans tous les sens, sans parvenir à trouver une réponse absolue. Je connaissais Hishigi depuis plusieurs années déjà, si jamais ça avait été le cas je m'en serais rendue compte ! Mais en même temps, il ne m'a jamais laissée aller très loin dans mes jeux avec lui, déjà ça c'est bizarre. Pire encore : il a beau être franchement pas mal, je ne l'ai jamais vu en compagnie d'une fille, du moins pas de façon romantique. Lors de mes séances d'espionnage, à chaque fois qu'une fille l'avait approché il s'était contenté de lui sourire gentiment en lui parlant jusqu'à ce qu'elle s'en aille. Sans dec, il y a vraiment quelque chose qui cloche chez lui ! Bien sûre, j'étais prête à l'accepter tel qu'il était, c'était pas le problème... après tout, on a tous nos préférences. Mais là, ça me travaillait vraiment ! Il fallait que je sache !
Face à la porte de sa chambre, j'inspirai un grand coup pour me donner du courage. L'heure de vérité avait sonné : je ne pouvais plus reculer. Le tout était d'être subtile... tant mieux, c'était ma spécialité ! Akira aurait sûrement tout fait foirer si je l'avais envoyé, c'était une bonne idée d'avoir prit les choses en main. Bon aller, quand faut y aller faut y aller ! Le tout c'est d'être subtile !

J'ouvris donc la porte à la volée avec un joyeux coup de pied, avant d'entrer avec un grand sourire.

- SALUT HISH... AAAARG !

Je m'étranglai avant la fin de ma phrase, mon dernier oeil menaçant de sauter de son orbite, en me retrouvant face à un homme aux cheveux blonds qui me tournait le dos. Bon, à la limite, ça ça n'est pas forcément dérangeant... ce qui l'est davantage par contre, c'est le fait qu'il soit CUL NU ! Et au vrai sens du terme en plus ! Bon ok, il était justement en train d'enfiler un jean... Mais quand même ! Pourquoi un homme inconnu au bataillon se rhabillait-il dans la chambre d'Hishi ? Qu'est-ce qui avait bien pu se passer ici avant que je ne rentre ?! Mon dieu, mon imagination s'emballe et c'est pas forcément joli joli ! Se pourrait-il qu'Hishigi soit vraiment...
Un rire appréciateur me tira de mon choc émotionnel tandis qu'une bande de nanas passait devant la chambre, toujours grande ouverte.
Ne parvenant pas à rassembler suffisamment mes idées (je crois que mon cerveaux a reçu un choc trop important et a réellement disjoncté cette fois), je ne pus que rester les bras ballants, un faible gémissement désespéré s'échappant de mes lèvres :

- Hishiiiiiiiii...


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Kazuma le Mer 13 Juin - 14:56

Ya franchement rien de mieux qu'une bonne grasse mat'. En même temps, être réveillé à deux heures du mat' par une bande trous duc' de Valar de mes deux qui se mettaient à faire la fiesta, ça aide pas à dormir. Bon ça va, chui vite allé gueuler pour leur dire de baisser le volume et ils ont arrêté, même si je pense que c'est plus le fait de voir un Dieu comme Moi débarquer à walp dans la piaule en gueulant qui les a calmé (j'allais pas non plus me mettre sur mon 31 pour leur pomme! Même si au bout du compte, le résultat était bien meilleur que sur un 31! Que je suis beaaaau!).

Je venais donc de me lever, les cheveux qui partaient un peu dans tous les sens (le style manga c'est tendance de toute façon) et étais en train d'enfiler mon falzar quand j'entendis la porte se faire enfoncer par un coup de pied (non mais je comprends : c'est chiant de baisser une poignée!). Je lâchai un soupire. Ça, c'est Alice-chan (cette fois, elle va se faire! Marre de lui prêter du fric qui revient jamais). Je finis de boutonner mon jean avant de me retourner.


-Saaaalut Ali... Oh non pas elle. Soupirai-je en perdant toute volonté en voyant qui c'était.

Au moins avec Alice-chan ça aurait été rapide : elle me disait ce qu'elle voulait, je disais oui ou non (mais plus non), selon comment elle le prenait, elle me pétait un truc qu'elle rafistolait ensuite et hop, elle était repartie. Alors que là, vais en avoir pour la journée avant qu'elle me lâche la grappe (faites des gosses qu'ils disaient, même par procuration c'est chiant). Je détournai vite fait le regard pour zyeuter le groupe de filles qui passa dans le couloir avec un sourire en coin avant de reporter mon attention sur Azy'-chan.

Elle me regardait comme si elle m'avait jamais vu (pourtant, c'est pas la première fois qu'elle voit ma tronche parfaite. Remarque, ça m'étonnerait que quelqu'un arrive un jour à s'habituer à une perfection pareil, même Moi j'ai du mal). Je fronçai les sourcils en l'entendant couiner ché pas quoi.


-Ché pas ce que tu miaules mais ça a intérêt à valoir le coup mais avant...

J'empoignai le dos de son haut et la soulevai de quelques centimètres au-dessus du sol. Je fis quelques pas avant de la reposer par terre.

-Répare tes conneries. Dis-je en pointant la serrure pétée.

La prochaine fois je dirai à un Métal de me faire une porte blindée, z'apprendront peut-être à ouvrir les portes comme des gens civilisés s'ils se défoncent le pied.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Azylis le Ven 15 Juin - 4:18

Oh merde ! Non mais dites moi que je rêve, c'est pas possible ! le type blond... ÉTAIT Hishigi ?! Voilà qui n'arrangeait rien à mon choc ! Ca fait beaucoup trop pour moi d'un coup, si tôt le matin. Je sentis à peine mes pieds décoller du sol, trop occupée à fixer le visage que je pensais bien connaitre. Ça ne pouvait définitivement pas être Hishigi ! Et pourtant, mêmes yeux mar... putain, ils sont bleus ! Mais c'est quoi ce bordel ? Bon, on oublie les yeux... même visage, mêmes pommettes, même souri... Il sourit pas !!! Olalala ça c'est bizarre. C'est même définitivement louche !
A peine je sentis de nouveau le sol sous mes pieds que je m'avançais vers Hishi en plissant les yeux. Non mais c'est quoi cette couleur de cheveux ?! Putain, si ça se trouve...

- Je te jure que si je mets la main sur le fumier qui t'a forcé à te teindre les tifs, j'lui refais le portrait version coup de tête dans le mur...

Parce qu'il n'avait pu que perdre un paris à la con pour avoir cette apparence ! Et comme il est trop honnête il n'a pas voulu se défiler. Aaah Hishi, ta bonté te perdra...

Bon par contre, il n'y a pas que sa tronche qui n'est pas comme d'hab : il a l'air sacrément de mauvais poil. Et en plus il sourit pas, c'est ça le plus flippant dans l'histoire ! Hishigi sans sourire c'est comme croiser Anikei en train de rire : c'est ultra flippant et ça prévoit rien de bon.
... Si ça se trouve c'est un morphe qui s'amuse à prendre l'apparence d'hishi ! L'enfoiré, il est en train de se payer ma tronche ! Mais j'ai ma botte secrète pour le démasquer...

Je pointais mon indexe sur le faux Hishigi :

- Capitale de la Colombie ?!


Car oui, Hishigi sait tout ! Il n'aura donc aucun mal à répondre à cette question ! Je suis géniale !


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Kazuma le Ven 21 Déc - 16:35

- Wooh là ! Wooh là ! Tout doux, je te vois très bien d'ici ! Alors on calme ses ardeurs et on recule. M'exclamai-je en pressant mon index contre sa poitrine, la forçant à reculer.

Non parce que, là je sais pas pourquoi elle s'est sentie obligée de faire un pas de plus vers Moi une fois au sol mais du coup, elle était limite collée à Moi maintenant (je l'avais pas reposée plus loin que la longueur de mon bras à la base). Enfin, quand je dis "je sais pas", c'est une expression hein. Je savais très bien pourquoi : c'est quand même de Moi dont on parle. En plus, elle a débarquée pendant que j'étais encore en train de m'habiller, forcément, c'était foutu d'avance pour elle, la pauvre. Elle pouvait pas résister, en même temps, qui le pourrait ? C'est d'ailleurs pour ça que j'ai viré le miroir que j'avais dans ma piaule : déjà que me voir tout court, c'est déstabilisant, alors me voir dans toute ma splendeur (quoique non, chui vraiment dans toute ma splendeur quand je suis à p-*censuré*) ça m'empêcherait carrément de quitter ma piaule et passer le reste de ma vie à me contempler encore et encore et encore et encore, roh bon sang que je suis parfait !

D'ailleurs, un moment, j'ai bien cru que j'allais pas réussir à le virer ce miroir : un coup d’œil de temps en temps et pouf, je voyais mon superbe reflet, et c'était reparti pour trois quart d'heure d'admiration (même quand j'ai la gueule ahurie par mon reflet, je suis irrésistiblement parfait, vive Moi !). Du coup, j'ai dû me taper le trajet jusqu'à la saldo sans regarder le miroir que je tenais devant moi, sauf qu'évidemment, ya eu un moment où je me suis mangé le mur (mais avec classe !) et le miroir a explosé. Et là, c'était l'horreur : miroir cassé -> des morceaux partout par terre -> des Moi partout par terre -> le vrai Moi devenant fou. Je crois d'ailleurs que j'avais jamais gueulé si fort de ma vie (mais super viril le cri hein, un pur cri de Lion, mais en mieux ! Après tout, chui le roi du monde et donc aussi le roi de la jungle !), en fait les seules fois où j'ai entendu quelqu'un gueuler si fort c'était quand je *re-censuré*.

Bon après, heureusement, mon superbe cri de roi des animaux a alerté le voisinage et deux Valar ont débarqué en catastrophe dans ma piaule (c'est quand même toujours beau de voir ses adorateurs prêts arriver n'importe quand, n'importe où pour Moi) et ils ont fini par rassembler et emporter les morceaux du miroir (j'ai quand même réussi à en sauver un morceau. Avec tout le temps qu'on a passé ensemble, je pouvais pas m'en débarrasser comme ça sans en garder un souvenir), me semble avoir aperçu Ed' passer un moment donné quand la porte était encore entrouverte mais chui pas sûr (mais si c'était lui, il s'est pas arrêté pour aider (je l'avais dit qu'il était impressionnant mon superbe cri)).

Mais bon, même si c'était parfaitement normal, fallait bien que je la ramène à la dure réalité avant qu-


- Hein ?

Ça veut dire quoi ça, exactement ?? Qu'elle trouve que j'ai une sale gueule ?? Espèce de *très longue censure* !!!

- Et moi, si je trouve celui qui t'a fait ça, je lui *censuré* sa *censuré* de *censuré* à ce sale *censuré* de *censuré*. *censuré* de *censuré*, *censuré* et *censuré* ! Parce qu'apparemment, il t'a embarqué le seul qui y voyait à peu près. M'exclamai-je en pointant mon doigt vers un de mes superbes yeux.

Non mais sans dec' ! Même si ça avait été fait contre mon gré (mooooort de rire !), il aurait fallu le bénir le plouc qui m'aurait donné ce physique de rêve, ce physique parfait, ce physique divin, ce physique qui est le mien ! Pour pas aimer, faudrait être un mec (et encore) ou- Au putain ! J'écarquillai mes superbes yeux en comprenant enfin. Qui l'aurait cru ? Pas Moi en tout cas (donc personne, pas même elle). Bon sang, d'abord on la laisse avec un œil de merde (ah merde, la censure est pas passée cette fois (ouais, parce que je marque aussi les censures dans ma tête)) et maintenant ça ? Nom de Moi, la pauvre enfant !

- Hein ? Bogotá mais plus important : tu es lesbienne, c'est ça (et t'as toujours intérêt à réparer cette *censuré* de serrure si tu veux pas que ma porte aille percuter la tienne) ? Demandai-je, super inquiet.

Elle aurait été bi', ça aurait été merveilleux, mais là, c'était carrément une catastrophe !
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Azylis le Sam 22 Déc - 2:22

Au fil des menaces et des insultes proférées par "Hishigi", je sentis toute trace de couleur disparaitre de mes joues et m'appliquai à me faire toute petite, l'oeil écarquillé : sans dec, là il est grave flippant ! Je n'avais JAMAIS entendus un tel chapelet de jurons sortir de la bouche de mon Valar préféré... je ne sais même pas si je l'ai un jour entendue dire "zut" depuis qu'on se connait ! Je n'avais jamais eu de père, mais là j'avais clairement l'impression de me faire passer un savon par une figure paternelle, même si je n'étais pas sa cible. Merde, mais il est passé où le gentil Hishigi qui m'aurait seulement fait remarquer que défoncer une porte n'est pas des plus polis et qu'en plus j'aurais pu me blesser au pied ?!

- C-c'était pas fait exprès j'te l'jure ! balbutiais-je... avant de me rendre compte de ma connerie. D'où j'essaye de me justifier d'abord ?! C'est pas moi qui me suis arrachée la bille toute seule que je sache !

M'en vais lui expliquer ma façon de penser moi, à ce petit insolent !

- Je-Je ne le referais plus...

*....*
*....*
*... c'était quoi cet espèce de couinement à peine audible ?*
*... T'occupe.*


Bon sang, j'espère qu'il était trop à fond dans sa tirade pour m'avoir entendue, je crève suffisamment de honte comme ça.
Bon, déjà j'ai eu confirmation que c'était bien Hishi-...

*Tu la connaissais toi, la réponse ?*
*Bien s... Oh et puis c'est pas le sujet !*



Donc je disais, au moins maintenant je sais que c'est Hishigi que j'ai devant moi... et c'est pas forcément rassurant.

- ... mais plus important : tu es lesbienne, c'est ça (et t'as toujours intérêt à réparer cette *censuré* de serrure si tu veux pas que ma porte aille percuter la tienne) ?

- Pardon ?! M'exclamais-je, abasourdie.

Moi ? Lesbienne ? Mais pourquoi ? j'ai fais/dis quoi pour qu'il arrive à cette conclusion ? Vu le nombre de fois qu'il a faillit passer à la casserole, il ose me poser cette question ? Il est pas bien réveillé, c'est ça ?

- T'as bu hier ? demandais-je, toujours sous le choc.

Par contre, le regard qu'il me lança quand le sujet "serrure pétée" revint sur la table m'enjoignis à raaaaaaaaapidement sortir mon carnet de dettes et à le feuilleter frénétiquement (c'est donc ça la sensation d'avoir "son père sur le dos" ? merde, c'est pas du tout agréable !). Tout de même, toute cette comédie pour une vulgaire serrure, si c'est pas pitoy... Ah, Trouvé ! Je sortis mon portable et composai rapidement un numéro. A peine entendis-je le son significatif montrant que quelqu'un est en ligne que je m'exclamai :

- Dean, t'as très exactement 15 minutes pour ramener tes fesses à l'étage des Valars. Et j'en ai rien à péter que ru sois en train de manger, t'avais qu'à pas te faire griller connement la dernière fois,
répliquais-je d'une voix ferme. T'as une chance d'effacer ta dette facilement, la loupe pas.

A peine eus-je finis ma phrase que je raccrochai et soupirai, satisfaite : une bonne chose de réglée ! Alors maintenant on se calme, et on affronte son p... Hishigi.

- Je suis très contente que tu abordes toi même le sujet, c'était un peu délicat ! dis-je d'une voix que je voulais décontractée.Tout d'abord, je ne sais pas où t'es allé chercher que je suis lesbienne, mais t'as tout faux : je suis 100% hétéro, et vu le nombre de fois que j'ai essayé de te sauter dess... que je t'ai taquiné, tu devrais le savoir.

Sans dec, il a fait la fiesta hier ? Il s'est tapé la tête contre le mur en glissant dans la douche ?

- J'aimerais maintenant te retourner la question ! Dis-moi, tu ne serais pas un peu gay par hasard ?

*... Niveau subtilité, on a vu mieux. Je me demande si au final Akira ne s'en serait pas mieux sortit*
*Mais non, je gère !*
*J'imagine facilement la tronche qu'il tire en ce moment même*


Sa tronche ? Qu'est-ce que qu'elle a sa tron... Sainte Mère de Dieu !

- Ne le prend pas mal hein ! Mais avec Akira on se demandait... Tu n'as pas l'air très attiré par la gente féminine ! Tu semble trop bien maitriser tes instincts de mâle comparé à lui /pardon Akira !/, alors je pensais que peut être... peut être tu les préférais "plus musclées"...

J'ai l'impression de creuser ma propre tombe. j'aurais du embarquer Akira de force finalement !

- Après, "les goûts et les couleurs ne se discutent pas" comme on dit... Je respecte tes choix et t'aimerais quand même quoiqu'il arrive...


... Au secours ?


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Kazuma le Sam 19 Jan - 23:05

- Je préfère !

Non mais ! C'est qui qui commande ici ? C'est pas parce qu'elle fait sa crise d'adolescence et que ça tombe sur moi qu'il faut la laisser faire (sinon je connais la chanson : elle va commencer à faire le mur, rentrera dans sa chambre au petit matin, elle va commencer à ramener et me présenter des types (et des filles vu comment c'est parti) qu'elle aura rencontré- je sais même pas où et vaut mieux pas que je sache d'ailleurs, elle va vouloir que j'enlève la caméra que j'avais installé dans sa piaule pour la surveiller (mais j'ai jamais réussi à la mettre en route cette saloperie, putain de technologie vas !), après faudra que je lui apprenne à conduire et après, si on a survécu, faudra que je lui achète une bagnole et dix mois plus tard, elle me ramènera un drôle et faudra que ce soit Moi qui m'en occupe et comme ce sera pas mon gosse, c'est elle qui commandera et tout ! Non non, faut mettre le ola dès le début avec les jeunes !)

Par contre, je la regardai bizarrement quand elle couina de nouveau. C'est quoi cette manie de couiner aujourd'hui ? Elle est malade (pourtant, c'est pas une Morphe, les maladie de couinement de Hamster ça devrait pas toucher les gens normaux, si ?) ? Ou alors c'est moi qui lui fait cette effet (finalement, je préfère le soupire d'extase habituel, ça fait cliché mais c'est déjà moins- space). Ou alors elle a commencé à muer, mais dans l'autre sens (sont foutus bizarrement ces chinois quand même).


- Hein ? M'étonnai-je.

Qu'est-ce que ça peut foutre si j'ai bu ou pas la veille ?


- Ché plus. Oui je crois, c'est assez flou : me rappelle même plus être revenu ici. Mais on s'en fout, c'est pas le sujet ! Répondis-je en la fixant de plus en plus bizarrement.

Elle doit être pas mal distraite pour changer de sujet comme ça, elle doit être amoureuse. Faudra que lui refasse une thérapie un de ces jours (en plus, j'ai commandé un putain de nouveau canapé l'autre jour, ce sera l'occasion de l'essayer), mais faudra attendre qu'elle soit un peu calmée pour ça, la seule fois où j'ai réussi à la convaincre d'en faire une, ça a eu l'air de plus la traumatiser qu'autre chose (c'est pas comme ça qu'il font les parents pour causer des MST avec leurs gosses ?).

Elle finit par appeler un type pour lui dire de rappliquer, sûrement pour ENFIN s'occuper de ma serrure (ou alors elle tient à me prouver qu'elle n'est pas lesbienne, j'espère quand même qu'elle fera pas ses saloperies dans ma piaule).


- Mouais. Ben pour le coup, ça se discute. Répliquai-je en croisant les bras contre mon puissant torse.

- J'ai jamais été aussi parfait et tu laisses entendre que j'ai une sale gueule ? Ya que les lesbiennes pour penser ça (et encore) !


- Dis-moi, tu ne serais pas un peu gay par hasard ?

- ...

___________________________________________________________________________________________________________________________

* Hishigi ? *

* ______ *

* Kazuma ? *

* ______ *

* Ça y est, on l'a perdu. *

- NOM DE DIEU DE PUTAIN DE BORDEL DE SALOPERIE DE MERDE !! Non mais ça sort d'où ces raisonnements et ces conclusions de mes deux ?? M'exclamai-je en décroisant les bras et en la fixant comme si elle était désespérément folle.

* Ouf, il est revenu. *

Nom mais là, c'est plus une thérapie qu'il lui faut, faut carrément l'enfermer ! Hein ?


- Ah parce que le piaf est aussi dans le coup ?

Oh celui-là, si je lui mets la main dessus, il va pas être déçu du voyage !

- Deux secondes. Finis-je par lâcher en sortant mon portable de ma poche.

Je cherchais rapidement dans mon répertoire avant de porter l'appareil à l'oreille. Une tonalité. Deux tonalité. Trois tona-


- Allo ? Alice-chan ? Oui, c'est moi ! Dis-m- hein ? Tu ? Dormais ? Ah ben tu sais, à cette heure, les gens normaux sont débout d'habitu- Allo ? Allo ?

La saloperie ! Elle m'a raccroché au pif nom de Moi ! Je la rappelai aussitôt. Une tonalité. Deux tonalités. Trois tonalités. Quatre tonalités. Cinq tonalités. Répondeur.

- Oh, c'est pas le moment de me courir sur le haricot ! Commençai à m'impatienter.

Je la rappelai une nouvelle fois.


- QUOI ? Hurla Alice-chan en décrochant aussitôt.

Nom de Moi ! Je dégageai aussitôt le portable de mon oreille, manquant de le lâcher par surprise, en le regardant comme s'il allait me sauter à la gueule d'un instant à l'autre. Bon, va falloir que je sois clair, bref et classe sinon je risque de voir la porte de sa chambre s'ouvrir et je peux toujours pas verrouiller la mienne en cas d'agression.


- Oui alors, tu te rappelles quand t'as dit que le pia- Akira-kun qu'il pouvait t'affronter s'il voulait. Ben il m'a dit que c'est ok. Donc tu peux passer le voir quand tu veux ! Dis-je avec un gros sourire bien fier sur mon splendide visage.

Puis un gros silence de mort tomba. J'attendais qu'elle réponde mais j'entendais que dalle à l'autre bout du fil. Elle s'est peut-être rendormie. Je zyeutai l'écran de mon portable. Ah ben je pouvais encore poireauter longtemps comme ça : elle a raccroché (encore). Bah je suppose qu'elle a reçu le message.


- Voi-là. Finis-je par dire d'un ton indifférent en rangeant mon portable dans ma poche.

- Maintenant à nous deux. Dis-je en me retournant vers Azy'-chan.

- Si le fait d'être sage me fait passer pour un homo'... Commençai-je en passant ma main dans son dos pour l'attirer contre moi.

- ... je peux toujours m'arranger pour avoir les mains plus baladeuses. Murmurai-je en approchant mes lèvres de son cou et en commençant à faire passer ma main de libre sous son haut.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Azylis le Dim 20 Jan - 2:24

Comment ça "ça se discute" ? Ça se discute de rien du tout oui ! Je ne suis pas lesbienne et puis c'est tout, il n'y a même pas à hésiter ! Il a des restes de vapeurs d'alcool dans le cerveaux, c'est pas possible !

- J'ai pas dit que t'avais une sale gueule, j'ai juste dis que t'avais une tron... que ça changeait beaucoup ton nouveau style. Je m'y attendais pas et j'ai cru que c'était un morphe qui faisait une blague à la con... marmonnai-je en évitant son regard à tout prix. Je préférais le bleu quand même...

Heu... son silence m'inquiète. Pourquoi y' parle plus le monsieur ? Il est cass...

- NOM DE DIEU DE PUTAIN DE BORDEL DE SALOPERIE DE MERDE !! Non mais ça sort d'où ces raisonnements et ces conclusions de mes deux ??

HOLY SHIT !!! Il m'a foutu une trouille bleue à hurler comme ça !
Je sentis le peu de couleurs qui me restait sur les joues disparaitre en une fraction de seconde : il a l'air vachement en colère pour le coup ! J'ai dépasser la limite à ne pas franchir c'est ça ? Toute ce que je lui ai fait subir pendant des années remonte d'un coup ?! Il va rien me faire hein ?!!

*Calme-toi, c'est Hishigi, il ne ferait pas de mal à une mouche*
*Ça se voit que tu l'as pas devant toi !!!*
*A ce point ?*
*On dirait qu'il est possédé... OH MON DIEU !!!*
*Ah non ça suffit ! Recommence pas avec ça !*
*Ça expliquerait pourtant bien des choses...*


Mince ! Je sens qu'Akira va en prendre pour son grade pour le coup ! La situation me glisse entre les doigts j'aime pas ça du tout !!! Il faut que j'essaye de rattraper ma bourde ! (pas envie que lui et Hishi soient en froid à cause moi, marre des embrouilles à la con !)

- Non mais, il a juste pas été capable de me répondre, c'est tout ! Il a rien dit, il a...
- Deux secondes.

Mais non pas deux secondes !!! Ecoute-moi bordel !!! Ça va encore être de ma faute cette histoire !

*C'est de ta faute.*
*Hein ?!*
*Tu fourres ton nez où il faut pas*
*Mais c'était super important de savoir si Hishi était gay ou pas !*
*Ca ne m'empêchait pas de dormir*
*Mais moi SI !*
*...*

Aaaaaah je maitrise plus rien, j'aime paaaaas ! Pourquoi il sort son portable ? Il va pas appelé Akira quand même ?! Non non non non !

- Hishi Attends ... !
- Allo ? Alice-chan ?

Qu... HEIN ?! Pourquoi il l'appelle ELLE ?! Elle n'a rien à voir là dedans ! Qu'est-ce qu'il lui veut ? Il va lui dire quoi ? Il va quand même pas envoyer Akira en pâture à cette folle ?! A la base je venais juste pour lui demander s'il était gay, j'ai jamais voulu que ça se finisse en exécution publique !
...
A tout les coups il veut effacer toutes personnes qui ont des doutes sur son orientation sexuelle ! Et j'ai... j'ai... condamné Aki à une mort longue et douloureuse !
...
Non faut que je me calme, je raconte n'importe quoi là. Hishigi ne ferait jamais une chose pareille, c'est un ange envoyé sur Terre, un être bon et gentil avec tout le monde. Tout ce qu'il veut, c'est me mettre dans le droit chemin. Oui c'est ça, il me fait marcher pour que je réfléchisse sur mes actions et arrête de me mêler de ce qui ne me regarde pas. Voilà... ouuuf, je me sens mieux ! Je vais lui dire que finalement ça ne me regarde pas, et si je suis motivée, j'irais même peut être m'excuser pour mon indiscrétion. Et comme ça, tout reviendra dans l'ordre ! Quelle plan parfait !

- Oui alors, tu te rappelles quand t'as dit que le pia- Akira-kun qu'il pouvait t'affronter s'il voulait. Ben il m'a dit que c'est ok. Donc tu peux passer le voir quand tu veux !
-... Heh ?

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!!!!!!!
Je lançai un regard horrifié à Hishi : il l'a fait le monstre ! Il a balancé Akira !!! Peut être... peut être qu'il est pas encore trop tard ! Peut être que je peux encore le sauver ! Je dégainai mon portable à la vitesse de la lumière : pas de temps à perdre, ses minutes sont peut être comptées !

~ Al...
- FUIS !
~ Qu...
-Fuis dans la forêt et vite ! Ta vie est gravement menacée, mais tu peux encore t'en sortir si tu fais vite ! Cache toi dans la forêt et ne reviens qu'une fois le printemps revenu : la tempête sera peut être apaisée d'ici là. Et surtout ne met plus jamais un pied à l'étage des valars tant que rien n'est réglé !

- Maintenant à nous deux.

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!!!
Je raccrochai brutalement et enfonçai mon portable dans ma poche arrière avant de faire vivement volte face vers Hishigi. C'est à mon tour maintenant ! Qu'est-ce qu'il va me faire ? Me menacer ? Me torturer ? Naaaaan je veux pas regarder d’émission culturelles ! Tout mais pas ça !
Pourquoi il s'approche autant ? Il va me faire quoi ? La vache, il a l'air tellement calme que s'en est encore plus flippant !
...
Pourquoi il me touche comme ça ?! Il a jamais fait ça avant, j'ai peur !
Je sentis son aura menaçante m'entourer en même temps que sa main glissait dans mon dos, me filant la chair de poule. Paradoxalement, savoir ses lèvres de plus en plus proches me provoqua des frissons le long de la peau, et mon coeur s'accéléra... d'angoisse !

- ... je peux toujours m'arranger pour avoir les mains plus baladeuses.

Je levais brusquement les mains en l'air pour les mettre bien en évidence.

- Non c'est bon ! Merci ! T'es pas gay ! T'es même super viril ! Une virilité digne d'un Dieux Grec ! Sauf que toi t'es purement Hétéro ! L'homme le plus hétéro qui soit ! Sorry ! Je remettrais plus ta nature en doute ! Plus jamais !

J'arrive pas à croire que je dise ça !


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Kazuma le Mar 22 Jan - 17:18

- Aaaaah ! Quand même ! Tu m'as fait peur pendant un moment ! M'exclamai-je en soupirant de soulagement.

Je me redressai en la relâchant sans prévenir (j'espère qu'elle était un minimum en équilibre et qu'elle va pas se retrouver par terre) avant de ressortir mon portable pour examiner mon reflet à travers l'écran en veille. Putain que je suis beau ! Je passai vite fait ma main sur mon visage pour passer en arrières quelques mèches qui me tombaient sur les yeux avec un sourire satisfait. Là, par-fait !


* T'as vu un peu comme je suis beau ? *

* Mais oui, mais oui. *

* Je le savais ! *

- Maintenant dis-moi une chose. Dis-je en m'adressant à Azy'-chan tout en rangeant mon portable dans ma poche.

- Admettons que le piaf ait compris ce que tu lui as raconté et qu'il obéisse (je dis bien "admettons" hein ! Même MOI, j'aurais peut-être pas trop percuté à sa place tellement c'est allé vite). Si Alice-chan essaye de le trouver sans jamais lui tomber dessus (alors qu'il est censé l'attendre), qu'est-ce qui risque de se passer le jour où elle finira par lui mettre la main dessus avec le temps qu'il lui aura fait perdre ? Lui demandai-je avec un sourire en coin, presque carnassier, comme si je lui posait une énigme avec un piège.

Mais j'espère sincèrement, très sincèrement, pour le piaf qu'il n'a rien compris à ce qui se passait et qu'il ne cherchera pas plus loin parce que bon, je voulais me venger mais pas à ce point non plus ! Pour le coup, c'était franchement pas la meilleure idée pour le sauver. À moins que- ! Je fixai Azy'-chan en la questionnant du regard.


- Oh putain ! M'exclamai-je avec le début d'un sourire.

Ça y est, j'ai pigé !


- Je sais pas ce qu'il t'a fait mais tu es géniale pour le punir comme ça ! Je suis tellement fier de toi ma petite Azy'-chan ! M'exclamai-je en la prenant et la serrant dans mes bras, limite les larmes aux yeux.

- Pour te féliciter, je t'achèterai plein de gâteaux ! Dire que je comptais te faire mâter un documentaire sur les aides pour les accouchements pour ensuite t'envoyer ché pas encore où pour la pratique ! M'exclamai-je en continuant de la bercer dans mes bras.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Azylis le Mar 29 Jan - 3:23

Ah ah... je suis ravie de te savoir rassuré. Vraiment. Pour moi par contre, t'es toujours aussi flippant...
La vache, j'ai vraiment l'impression de devenir dingue ! Je n'ai jamais vu Hishigi aussi... aussi à coté de ses pompes ! Et puis qu'est-ce qu'il a à zieuter son reflet avec autant de satisfaction ? ... Je rêve où il vient de se recoiffer en souriant de façon sexy ?
........
Mais c'est super glauque !!!

Bon, calmons-nous, il y a forcément une raison. Les restes d'alcool de la veille ? Eh beh, je ne sais pas ce qu'il s'est siroté, mais ça devait être puissant ! Trop puissant pour être vrai, donc ça doit forcément être autre chose... J'inspirai et expirai lentement pour retrouver mon calme et la maitrise de mes nerfs (autant dire que ce n'était pas une mince à faire) : j'avais totalement paniqué tout à l'heure, il ne fallait pas que ça se reproduise si je voulais comprendre la situation. Lorsqu'il m'interpella, je relevai la tête vers lui, ma jauge de méfiance à son maximum. Jauge qui implosa en voyant son sourire, me filant la chair de poule. Je sentis mes joues se décolorer en entendant les terribles mots qui signaient la fin violente et brutale d'Akira. Merde, je n'y avais pas pensé à ça.

- Tu pourrais aussi la rappeler pour lui dire que ce n'est plus la peine ?
tentais-je, sans aucune convictions.

Déjà, qu'il ait appelé cette folle était très surprenant, qu'elle ait décroché frôlait le miracle, et qu'il l'ait rappelée trois fois de suite alors qu'elle ne semblait pas disposée à causer relevait de la tentative de suicide.

- Nan laisse tomber, j'ai pas envie d'avoir à rassembler tes morceaux à toi aussi,
lâchai-je, avec un rire jaune. T'as quand même été vachement salaud sur ce coup là, le pauvre.

Au point où on en était, je pouvais au moins dire le fond de ma pensée, ça peut difficilement être pire. La vache, j'ai l'impression qu'on m'a aspirer toute mon énergie, je me sens vidée, mais vidée... J'aurais jamais cru que toutes ces émotions auraient un contre effet pareil. A croire que j'ai usé mon stock émotionnel pour la journée. Bon, qu'est-ce qu'il a à me fixer comme ça maintenant ? Qu'est-ce qu'il attend de moi ? J'ai loupé un truc ?

- Oh putain !
- Qu'est-ce que t'es vulgaire aujour-... OH PUTAIN ! M'exclamais-je lorsqu'il me broya me serra dans ses bras aussi brusquement. En fait si, la situation pouvait carrément empirer !

Je me figeai comme une statue, attendant avec fatalité ce qui allait encore me tomber dessus (je ne sais pas ce que c'est, mais qu'on en finisse, je vous en prie...)

- Je sais pas ce qu'il t'a fait mais tu es géniale pour le punir comme ça ! Je suis tellement fier de toi ma petite Azy'-chan !
- Ah ah ah... Je ne vois absolument pas de quoi tu parles mais merci quand même, marmonnais-je avec un sourire forcé, une goutte de sueur coulant le long de mon dos.

Je fais quoi ? Je le repousse ? Je le laisse faire ? Je le serre aussi ? Je n'osais esquisser le moindre geste, de peur de provoquer de terribles conséquences (quoiqu'au point où j'en étais cette fois).

- Pour te féliciter, je
t'achèterai plein de gâteaux ! Dire que je comptais te faire mâter un
documentaire sur les aides pour les accouchements pour ensuite t'envoyer
ché pas encore où pour la pratique !


... En fait, quand on pense avoir atteint la pire situation possible et imaginable, on découvre que ça peut toujours être pire. Je graverai cette leçon profondément dans mon coeur et ma mémoire.

- Ah... Ah ah... En effet, je l'ai carrément échappée belle,
murmurais-je d'une voix blanche, ma dernière séance "culturelle" me revenant douloureusement en mémoire. Sachez seulement que le cycle de reproduction de la blatte germanique n'a plus aucun secrets pour moi. Tu... Tu sais que j'ai horreur des gosses hein ? Surtout quand il sont dans la période gueulard ? hasardais-je, certaine de la réponse qui allait suivre.

Il le savait parfaitement l'enfoiré !
Bon et maintenant ? Je lui dis que c'était absolument pas volontaire ? Il risque d'être vachement déçu... Et de ne plus vouloir m'acheter les gâteaux. Mmmmh... Akira-Gâteaux... Gâteaux-Akira... le masochiste-les douceurs... Raaaah il sait me prendre par les sentiments ! Bon, essayons une autre approche !
Je posai mes mains sur ses épaules pour essayer de le détacher de moi, et pris un air préoccupé.

- Peut être qu'elle va oublier et le laisser tranquille, marmonnais-je en détournant le regard. Il risque d'y rester tu sais ? Se serait dommage. Tu avais l'air de bien l'aimer, et puis il est sympa et pas difficile à vivre. Il a déjà quelques cases en moins, se serait triste si elle lui tapait dessus trop fort... En plus son Animae risque d'en pâtir. Tu n'aimerais pas qu'Alina subisse quelque chose de semblable pas vrai ? Pense un peu à lui... Il t'as quand même offert du sake ! Franchement, tu le laisserais subir la frustration de cette folle juste pour le plaisir d'une petite vengeance ? Ne serait-ce pas plus amusant de le voir souffrir pendant un entrainement tout droit sortit de l'enfer, que nous aurions nous même concocté ?

Pardon Akira, mais je fais de mon mieux !


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Kazuma le Mer 13 Fév - 3:05

Alice-chan ? La rappeler ?

- AH AH AH AH ! Toujours aussi marrante ma petite Azy'-chan ! M'exclamai-je en hurlant de rire.

Rappeler Alice-chan après l'avoir emmerdée. On me l'avait jamais faite celle-là ! Je m'essuyai les larmes qui avaient commencé à couler aux bord des yeux.

- Moi, salaud ? Pas du tout, c'est lui qui a commencé en me traitant de gay. Répliquai-je en croisant les bras contre mon torse.

- Roh, ça va ! Joue pas les modestes avec Moi. La rassurai-je en lui caressant les cheveux sans pour autant la lâcher.

- Faire genre que t'essayes de lui sauver la mise mais tout en sachant que ça va l'empirer, c'est juste magnifique comme vengeance !

Je finis par la relâcher. Je la regardai avec un sourire fier. Ma petite Azy'-chan a fini par grandir, c'est un grand jour pour Moi. On attend tous ce moment avec impatience, on en rêve même et finalement, quand il arrive, on n'est pas vraiment prêt mais on ne peut pas s'empêcher de remarquer à quel point nos enfants sont devenus grands. D'ici peu de temps, elle deviendra même une adulte. Elle saura voler de ses propres ailes et n'aura plus besoin de Moi mais elle restera quand même ma petite Azy'-chan.

* Tu sais qu'elle est déjà adulte au moins ? *

Il faudra penser à organiser un grand goûter pour fêter sa majorité, on invitera tous ses petits camarades Heren et Valar (faudra que j'évite d'inviter trop de filles, elle pourrait finir par me bouder de voir que ses copines ne sont pas venues que pour son goûter).

- Tu... Tu sais que j'ai horreur des gosses hein ? Surtout quand il sont dans la période gueulard ?

- Ben oui, évidemment. Lui répondis-je avec un sourire doux.

- D'ailleurs, j'espère que tu te protèges bien quand tu couches avec tes-euh- partenaires ! Précisai-je en levant l'index à hauteur d'yeux en signe de prévenance, l'air super sérieux et tout.

Par contre, je la fixai de plus en plus bizarrement au fur et à mesure qu'elle essayait de me convaincre de ne pas envoyer Alice-chan chasser chercher le piaf. C'est vrai que l'idée de préparer Moi-même le terrain était assez tentante.

- Meuuuuuh non, t'inquiète ! Elle est gentille ma Alice-chan dans le fond. Enfin, à sa manière quoi. Chui sûr qu'elle s'arrêtera à temps. Et puis, c'est un grand garçon le corbac. Il a réussi à traîner avec Anikeï sans crever. Et puis merde hein, je vais pas perdre du temps à préparer une saloperie juste pour sa pomme, je l'aime bien (enfin beaucoup moins maintenant pour le coup) mais pas à ce point non plus, faut pas pousser. Répondis-je en me passant la main dans les cheveux.

- Et je préfère le vin, pas le saké. Précisai-je.

Je jetai un coup d’œil par dessus l'épaule d'Azy'-chan avant de reporter mon regard sur cette dernière.

- T'es sûre qu'il va se pointer ton gonz' ? Demandai-je, de plus en plus sceptique.

Je dégainai de nouveau mon portable de ma poche. Je jetai de nouveau un coup d’œil à mon reflet sur l'écran de veille avec un sourire appréciateur. Nom de Moi que je suis Beau. Je sentirais presque l'écran de mon portable sur le point d'exploser tellement mon reflet est difficile à réfléchir de manière aussi parfaite que je le suis !

- Vais mettre un peu de zik en attendant qu'il se pointe. Dis-je en commençant à pianoter l'écran de mon portable.

Par contre, je fronçai les sourcils en voyant la liste des chansons qu'il y avait sur mon portable. C'est quoi tous ces titres à la con ? Je les connais, c'est pas le soucis (je sais tout !), mais je sais pas (bon ok, pas tout) comment CES titres ont atterri dans mon portable ! Il y a peut-être eu un bug et les titres de mes chansons ont complètement changé. Je cliquai sur un titre au cas où pour voir ce que ça allait donner.

- Nom de Moi ! C'est quoi cette horreur ?? M'exclamai-je en sursautant lorsque j'entendis mon portable gueuler un chant d'Opéra.

Sauf que dans mon sursaut, j'ai aussi lâché mon portable de trouille et ce dernier alla joyeusement se fracasser par terre. J'écarquillai les yeux d'horreur en voyant des morceaux et des pièces partir dans tous les sens.

- Oh putain !

Je savais que l'écran risquait de ne plus tenir longtemps mais pas à ce point non plus ! Une main dans la poche, je regardai le cadavre du portable avec un soupire blasé.

- Bah tant pis. Tu me réveilles quand ton pote est arrivé ? Dis-je à Azy'-chan en enlevant ma chemise que je balançai sur la chaise de mon bureau avant de m'étaler sur mon pieux.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Azylis le Mar 19 Fév - 4:13

Mon dieu... Mais qui est cet homme qui se tient devant moi ? C'est pas Hishigi, c'est pas possible. Totalement inconcevable. Hishigi ne rirait jamais à gorge déployée comme ça, il ne me serrerait pas comme ça contre lui en situation normale, il ne mettrait pas la vie d'Akira en première ligne puis en rire... Et pourtant, physiquement, si on oublie les couleurs bizarres, c'est exactement le même ! Je ne comprends plus rien.

Je soupirai avec désespoir. J'ai jamais dis qu'Akira avait dit (vive les répétitions) qu'il était gay... Et aller, ça va encore être de ma faute si ça tourne au vinaigre !
Je tirais une tronche encore plus blasée quand il me complimenta, le laissant me caresser les cheveux, vaincue. Vous croyez qu'il est conscient qu'il me fait passer pour une sadique manipulatrice ? Mais qu'est-ce qu'il m'a pris de venir ici sans dec ? Ca m'apprendra à gérer ma curiosité tiens... Et puis tu peux y aller, il avoue sans vergogne qu'il connaissait parfaitement mon dégoût pour les gosses.

- Je ne te savais pas aussi sadique, je réfléchirais à deux fois avant de t'emmerder la prochaine fois
, lâchais-je, commençant à me poser de sérieuse questions sur notre rapport de force. D'habitude c'est moi qui mène le jeu (sauf quand je dépasse ses limites et qu'il dégaine un DVD ou une encyclopédie), alors pourquoi j'ai l'impression d'être totalement sous son autorité là ?

En entendant son sous entendu sur les contraceptifs, j'arborai le sourire le plus fier possible et le fixai droit dans les yeux.

- Je suis majeur depuis 3 ans maintenant, et donc une adulte à part entière : je sais ce que j'ai à faire ! Et j'ai pas l'intention de pondre un gosse tant que l'humanité n'est pas menacée d'extinction (et encore, c'est pas dit que je fasse l'effort). Ne t'en fais pas pour moi, je gère de ce coté là !

Vu la discussion entre quatre yeux qu'il m'avait imposée à ce sujet, valait mieux pour moi que je sois irréprochable. Pas envie de repasser 4h à jongler entre un exposé sur la contraception, le listing des MST et les "dangers" que peuvent représenter un homme pour une femme. Je crois que je n'y survivrais tout simplement pas.

Je sentis mon visage se décomposer en entendant son "elle est gentille ma Alice-chan dans le fond". Depuis quand est-ce qu'ils s'entendent aussi bien ces deux là ? Je sais qu'Hishigi ne lui reprochait jamais rien, mais de là à l'apprécier autant, il y a un monde ! Et surtout, depuis quand elle est "sa" Alice ?

- Ouais, ben faut creuser très profond alors, grognais-je. Je suis même sûre qu'on trouverait du pétrole avant de tomber sur sa pseudo gentillesse... Et si Aki' est toujours parmi nous aujourd'hui, c'est parce que je fais sa maintenance à chacune de ses rencontres avec l'autre psychotique, sinon ça fait belle lurette qu'il aurait clamsé dans un coin. Et enfin, qu'on soit clair, Akira n'a jamais dit que t'étais gay. Il est juste resté totalement silencieux quand je lui ai demandé son avis. Ça va encore être de ma faute s'il lui arrive quelque chose.

Pardon ? Depuis quand il aime le vin ? C'est pas du sake qu'il sirote d'habitude ?

- Depuis quand t'as des goûts de luxe comme ç-... Aaaah !!! C'était donc toi ! M'écriais-je en le pointant du doigt, les sourcils froncés. Le Cageot de 12 bouteilles de Ch... de Chadeau Ladourl, c'était toi ! Tu sais que ça coûte la peau du cul ce genre de vin ? J'espère que le fric sors de ta poche !

En temps normal, je ne me serais même pas posées la question, mais comme il est bizarre aujourd'hui, je ne veux pas prendre de risques.

- Vaut mieux pour lui qu'il rapplique,
le rassurais-je en levant mon nez en l'air avec satisfaction, sinon je lui fais dégager la neige de chaque Cour Intérieur au balai, et il le sait ! T'inquiète pas pour ça !

Non mais ! Qui est-ce qui commande ici ?

Je haussai des épaules quand il dit qu'il allait mettre de la musique, soupirant tristement. Je vais être bonne pour du classique, super. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'Hishi a des goûts de merde, on va juste dire qu'on a pas les mêmes. A tiens, Opéra finalement (quoique, ça se regroupe).

- Nom de Moi ! C'est quoi cette horreur ??

Je me tournai vers lui en le fixant avec surprise.

- Comment ça "horreur" ? T'es fiévreux ? Tu as toujours adoré ce genre de musique d'un autre temps (voir d'un autre univers), je ne vois pas ce qui t'étonne.

Je vais finir par croire qu'il me fait une crise de dédoublement de la personalité, c'est vraiment trop bizarre. Je posai mon regard sur les restes du portable. D"habitude, il prend largement plus soin de ses affaires... qu'il ne vienne pas me faire de remarques sur l'état de ma chambre la prochaine fois ! Mais au moins, mes oreilles n'auront pas à souffrir de la mélomanie bizarre d'Hishi.

- Tu ne vas quand même pas déjà te recoucher ? m'exclamais-je, étonnée, quand je suis arrivée t'enfilais à peine ton pantalon !

Décidément...

- Tu es vraiment bizarre aujourd'hui, je te reconnais à peine.


Je le regardai aller s'écrouler sur son lit, hésitant entre sourire et soupirer. Journée vraiment bizarre. Ne sachant quoi faire, je fis le tour de la chambre que je connaissais déjà, puis alla à la fenêtre, pour finalement m'accroupir à coté du lit. Après un moment d'hésitation, je triturai une mèche de ses cheveux pour attirer son attention.

- Dis Hishi... Comment tu ferais pour t'excuser, mais sans que l'autre parti sache que tu t'excuses, mais qu'il s'en doute quand même... Mais pas trop non plus ? demandais-je avec le plus d'innocence possible, en fixant résolument un point au dessus de sa tête.


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Kazuma le Jeu 28 Mar - 12:30

- Tant mieux, tant mieux ! Je sais que t'es majeure mais on ne sais jam- C'est vrai ça ?? T'es vraiment majeure ?? M'exclamai-je en la fixant avec de gros yeux.

Et depuis trois ans en plus ? Ma petite Azy'-chan est devenue majeure ? Nom de Moi, c'est fou comme le temps passe vite ! Il y a quelques temps encore, c'était une petite fille infernale qui adorait faire chier son monde et maintenant elle est devenue une petite fille infernale qui adore faire chier son monde. Ce n'est plus ma petite Azy'-chan, c'est maintenant ma petite Azy'-chan majeure ! C'est une grande fille maintenant.

- Mais ne t'en fais pas : pour Moi, tu resteras toujours ma petite Azy'-chan. Finis-je par dire avec un grand sourire en lui caressant les cheveux.

Pendant un instant, je faillis lui dire qu'avec son gosse, Alice-chan était une vraie maman gâteau mais si elle finissait par l'apprendre, on risquait de trouver sa gentillesse, elle-même sous le pétrole, avant qu'on trouve mon cadavre pour avoir lâché l'info.

- Meuh si. Tu verras, ouvre et libère tes chakras et dans ton cœur tu verras qu'elle peut être gentille (des fois). Tu pourras peut-être même voir que c'est une fille ! Répondis-je en ouvrant les bras pour entrer en transe.

D'habitude, ya toujours un rayon de soleil qui vient m'illuminer pour encore mieux révéler ma grande personne. Et là, bien sûr, maintenant qu'il y a quelqu'un à côté, il ne se passe rien ! Putains d'U.V ! Heureusement que les chœurs sont là pour rattraper le coup (ou c'est dans ma tête).

- Ah ouais ?? D'aaaaaccord ! Je me disais bien aussi que c'était bizarre que, même après l'avoir croisé plusieurs fois, le piaf soit toujours capable de courir comme un lièvre ! Par contre, putain, il doit être dans ton top 3 dans ton carnet de dettes ! Tiltai-je en plaignant le pauvre corbac pour une fois.

J'avais déjà essayé de mettre la main sur ce foutu bouquin mais j'ai pas encore réussi. Pour ce genre de saloperie, elle planque ça tellement bien que chercher le Saint Graal serait plus abordable. Je la fixai en plissant légèrement mes superbes yeux en l'entendant prendre la défense du piaf.

- Mouais. Le silence ou la confirmation c'est pareil. Il aurait dû direct contester. Et évidemment que c'est ta faute ! C'est toujours ta faute ! Confirmai-je avec un haussement de la tête en croisant les bras contre mon torse.

- Hein ?

Quoi c'est Moi ? Bah ça doit être évidemment Moi, quoi qu'il se passe, quelque soit le lieu, je suis plus ou moins directement toujours concerné vu que je suis TOUT ! Sauf qu'à être partout à la fois, je sais plus de quoi on me parle avec ce genre de remarque ! J'aurais dû être Télépathe, ça aurait été plus facile. Quoique non, c'est même pas la peine, je sais déjà à quoi les gens pensent quand je les croise : à Moi !

- Ah ça ?! Oui oui c'est bien Moi ! Et c'est ChâTeau LaToul-Latoulm-Lat-Putain ! Latoureuh ! Putains de noms français !

Heureusement que je passe pas les commandes par téléphone, voilà le bordel que ce serait. Surtout que des vins qui s'appellent Château machin truc, yen a je sais pas combien, c'est un coup à me retrouver avec un autre qui n'a rien à voir à la place (déjà que quand c'est commandé normalement, ils sont pas spécialement fut fut).

- Ah ah ah ! Si je les pay- Euh oui oui, c'est Moi qui l'ai payées. Moi et rien que Moi. Me repris-je en voyant la tronche qu'elle commençait à tirer en me voyant rigoler.

Non mais sérieux, fallait les payer de ma poche ?? Non mais elle a vu le prix que ça coûte ? À part Endice, personne peut s'acheter de cageots comme ça sans s'arracher la peau du cul, et je l'aime mon cul merde ! J'ai intérêt à vite trouver un blaireau pour porter le chapeau à ma place.

Nom de Moi de putain de bordel de saloperie de coup de merde ! Mon portable ! Comment je vais faire pour le remplacer maintenant ?? Ça va me prendre des jours pour en recevoir un nouveau !

- Keu-oi ? Moi ? Aimer cette horreur ? T'es sûre que c'est pas toi qui a de la fièvre plutôt ? M'étonnai-je en la regardant d'un air pas rassuré.

-Je vais pas laisser ton pingouin débouler dans ma piaule sans le tenir à l’œil et je vais pas rester perché comme un balai en attendant qu'il se pointe. Répondis-je en m'écroulant sur mon pieu.

- Meuh non, chui comme d'hab'. C'est tes hormones qui font cet effet, c'est tout. Répondis-je avec un sourire en coin en gardant les yeux fermés.

Je l'entendis se balader dans la piaule mais m'en souciai pas et continuai de me reposer en gardant les yeux fermés. Puis soudain, je la sentis en train de me tripoter les cheveux.

- Hmm ? Fis-je en rouvrant les yeux.

Encore son Hishi ?! Mais qu'est-ce qu'elle a à m'appeler comme ça depuis tout à l'heure ? Si encore ça avait un rapport avec mon divin nom, je veux bien mais ça ne se ressemble pas du tout ! Ça doit être un truc de chinois, vaut mieux pas creuser. Par contre, je beugai encore plus sur ce qu'elle me demanda. Je me redressai carrément pour la fixai d'un air soupçonneux.

- Vous êtes qui et vous avez fait quoi à ma Azy'-chan ? Demandai-je en plissant les yeux d'un air soupçonneux.

Non parce que là, elle avait été bizarre, ok, mais bizarre version Azy'-chan. Mais là, qu'elle demande des conseils pour S'EXCUSER ? Yavait un truc qui n'allait pas. D'ailleurs, c'est bizarre qu'elle ait cherché à prendre la défense du piaf tout à l'heure.

- Si jamais t'es le corbac et que t'as pris son apparence, tu vas te rappeler du voyage. La prévins-je avec un sourire en coin.

Mais manifestement c'était bien Azy'-chan.

- Ben putain, je sais pas auprès de qui tu veux t'excuser, mais tu dois bien l'aimer. Remarquai-je avec un sourire amusé.

Puis je levai les yeux au plafond pour essayer de réfléchir. Là, pour le coup, elle est pas allée voir la bonne personne : m'excuser, c'est un truc que je ne fais jamais, alors expliquer comment on fait, j'en parle même pas (d'autant plus qu'il a fallu qu'elle cherche des moyens super tordus pour s'excuser en prime).

- Euh, ben déjà, je crois que je ferais un petit geste que je ferais pas en temps normal, sans que ce soit un gros truc pour autant. Après, ça dépend de quoi tu veux t'excuser. Genre, si jamais t'as blessé quelqu'un, j'apporterai un médoc ou un truc dans le genre pour l'aider à se soigner. Enfin, un truc comme ça quoi. Répondis-je tout en continuant de réfléchir sur ce que je pourrais bien faire dans ce cas-là.

- T'as des questions franchement pas évidentes aussi. Finis-je par lui dire avec un sourire à la fois amusé et moqueur.

Je finis par poser ma main sur sa tête pour caresser doucement ses cheveux.

- Mais c'est déjà bien de commencer à faire ça. Ça prouve que tu grandis bel et bien. Lui dis-je avec un sourire plus doux.

Ma Azy'-chan a grandiiiiii !!!! Elle est VRAIMENT devenue majeure !!!
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Azylis le Sam 12 Oct - 3:40

Pas taper. Surtout ne pas Taper Hishigi. Même si là il le mérite amplement. Mais je commence à avoir un sérieux doute là : il plaisante ou il me prend vraiment pour une gamine ? Je me dégageai de sa main lorsqu'il me caressa les cheveux, lui lançant un regard à la fois préventif et indécis : il avait vraiment l'air fier quand il disais ça, et ça me ferait presque plaisir, si j'oubliais le contenue de ses paroles.

Ouais ben je maintiens qu'on trouvera quand même du pétrole avant de tomber sur la gentillesse d'Alice, si toutefois elle existe. Et je ne vois vraiment pas ce que mes "chakras" viennent faire là dedans.

Je fronçais les sourcils en essayant de me rappeler le compteur du corbeau.

- Il me semble qu'il en était à 4, mais que je lui en ai enlevée une... mais je ne suis plus très sûre, ça fait un bail que je ne lui en ai pas collé une. Comme il revient beaucoup trop souvent à moitié mort, j'ai décidé de lui mettre une dette uniquement quand la blessure ne concernait pas l'Autre Psycho, sinon le jeu perdait toute sa saveur.

Putain je rêve ! Depuis quand il a les moyens de se payer un vin à ce prix ?! Il est pété de thunes et il nous a rien dit ? Il a hérité d'un grand oncle millionnaire ? Il a découvert un trésor planqué dans une grotte depuis je en sais combien de temps ? J'ai quand même cru que j'allais avaler ma propre glotte en voyant le nombre de zéros à coté du libellé de la commande ! Je fronçai des sourcils devant son air amusé, prise d'un très désagréable doute. Même après sa confirmation, je continuai à lui lancer un regard méfiant et préventif : il valait mieux pour lui que son affirmation soit vraie.

- Tu as beau être toi, si jamais je découvre que c'est aux frais de l’École que tu as eu cette vinasse, tu entendras parler du pays... C'est clair ?  Je sais que tu es quelqu'un de confiance, et ça me décevrait énormément que tu m'aies menti.  Et si c'est bien de ta poche que ça sort... Merde, mais t'es Crésus ou quoi ? m'exclamais-je avec un sourire en coin.


"Keu-oi" ? Je commence vraiment à me demander si ce n'est pas un personnage qu'il joue : je ne reconnais absolument plus Hishi. On dirait un ado attardé quand il sort des mots comme ça, c'est complètement débile. J'espère qu'il va vite être satisfait de sa performance, parce que moi ça ne m'amuse pas du tout. Il commencerait presque à me manquer, mon Hishigi habituel (celui là fait trop peur).

- Je peux t'assurer que si tu regardes là où tu mets tes CDs, tu devrais trouver pleins d'albums de ce genre là.

Parce qu'Hishigi ne pouvait qu'être CONTRE le téléchargement illégal. Et les musiques sur son portable, je suis prête à parier qu'il les a achetées sur un site de téléchargement légal. Parce qu'Hishi, c'est quelqu'un de bien trop honnête, ça risque de lui jouer des tours plus tard.


- Meuh non, chui comme d'hab'. C'est tes hormones qui font cet effet, c'est tout.

J'eus une moue dubitative, que je ne cherchais même pas à dissimiler.

- Oula non, tu es totalement différent de d'habitude, et laisse mes hormones tranquilles. On dirait que tu joues un rôle, c'est à la fois bizarre et très déstabilisant. D'habitude tu est tellement.... tellement... je sais pas, "angélique" que ça me donne envie de te cogner pour te réveiller un bon coup. Mais là tu me fait plus penser à un démon. Je ne sais pas si tu es obnubilé par une nouvelle pièce de théâtre ou autre, mais je t'assure que c'est space comme comportement. En plus t'es presque flippant tant ça te change, je n'ai pas l'impression d'avoir mon Hishi en face de moi.


- Vous êtes qui et vous avez fait quoi à ma Azy'-chan ? Si jamais t'es le corbac et que t'as pris son apparence, tu vas te rappeler du voyage.

Mes joues s’empourprèrent violemment en une fraction de seconde devant sa réaction, et je me pris à souhaiter qu'une météorite désintègre l'Ecole, et moi avec.

- T'es bête... marmonnais-je à vois basse en détournant le regard, espérant du plus profond de mon coeur que la chaleur au niveau de mes oreille n'était qu'une illusion.

- Ben putain, je sais pas auprès de qui tu veux t'excuser, mais tu dois bien l'aimer.

.... Je veux mourir.
Le laissant tout à sa réflexion, je me traitai mentalement d'idiote : je me sentais tellement ridicule ! On aurait dit une gamine qui demandait conseil à son père pour se réconcilier avec sa copine ! (Endice aurait été ravi de cette comparaison, j'en suis certaine). Mais qu'est-ce qu'il m'a pris sérieux ? Bon d'accord, c'était en grande partie de ma faute... J'avais peut être eu la main un peu lourde pour quelque chose qui ne méritait pas forcément une telle réaction. Mais c'était aussi de sa faute : c'est un crétin d’abruti qui n'a aucun tact et qui fait toujours la gueule ! Avec en prime un humour de merde !
... Ugh.... Cette situation est pathétique.

- Euh, ben déjà, je crois que je ferais un petit geste que je ferais pas en temps normal, sans que ce soit un gros truc pour autant. Après, ça dépend de quoi tu veux t'excuser. Genre, si jamais t'as blessé quelqu'un, j'apporterai un médoc ou un truc dans le genre pour l'aider à se soigner. Enfin, un truc comme ça quoi. T'as des questions franchement pas évidentes aussi.

- Peut être, mais il n'y a qu'à toi que je peux le demander ce genre de choses, grognais-je, ne sachant plus où me foutre.

Je pris le temps de réfléchir une poignée de secondes avant de me lancer :

- Tu crois que si je lui apporte un gros pot de pommade format familial contre les chocs, un paquet de pansements et des packs de glace contre la douleur ça irait ? C'est quelqu'un de très rancunier alors bon... finis-je en détournant de nouveau le regard, attendant ses remontrances sur ma violence qui ne tarderaient sûrement pas à venir.

Quand il passa sa main dans mes cheveux, je rentrai la tête dans les épaules mais me laissai tout de même faire, les joues plus roses que rouges, appréciant néanmoins ce contact plus apaisant qu'on ne pourrait le croire. Ce n'était pas désagréable de se faire féliciter de temps en temps.

- Ne dis pas ça, on va croire que je suis un monstre de cruauté, plaisantai-je. Mais ça ne veut pas dire que je suis gentille pour autant ! Et arrête de me traiter comme une gamine, t'es pas mon père !

C'était humiliant à la fin !


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Kazuma le Sam 14 Juin - 6:00

- Mais oui, puisque je te dis que c'est Moi qui les ai payées ! Lui assurai-je avec un sourire du beau gosse que je suis.

Par contre, va falloir que j'appelle vite Endice dès qu'elle sera sortie pour que je lui fasse un emprunt (et connaissant l'artiste, je vais plus me ruiner à lui payer les intérêts qu'à lui rembourser la somme dont j'ai besoin mais là pour le coup, ya urgence : je pensais pas qu'Azy'-chan se rendrait compte si vite de l'achat des bouteilles).

- Hein ? Oui, ça je sais que j'ai des CD comme ça, on parle de Moi quand même : je sais reconnaître de la vraie musique ! Sauf que là, je sais pas ce que j'avais bu quand j'ai mis ça en sonnerie mais c'est clairement une reprise ! M'exclamai-je, toujours choqué que Moi, je puisse avoir une merde pareille sur Mon portable.

J'eus un petit rire à sa description.

- Nan, là c'est juste que niveau patience, j'ai épuisé mon stock pendant un temps. Du coup, ça devrait plus te rassurer qu'autre chose que j'ai l'air moins "angélique" que d'habitude, non ? Murmurai-je en approchant mon visage du sien avec un sourire en coin.

- D'ailleurs, à la prochaine séance dans la salle du conseil, je vais demander à changer mon nom de Valar : à partir de maintenant, ce sera Kazuma-sama. Mais je renonce pas à mon surnom de "Gueule d'ange". Précisai-je en passant ma main sur mon front pour relever une mèche de cheveu qui me tombait sur les yeux.

Ouais parce qu'il arrive que certains Valar se donnent des surnoms entre eux, souvent en lien avec leur fusion, et il se trouve que le mien était "Gueule d'ange" et pour le coup, ça m'allait comme un gant !

- Euuuuh.

Ouh là là. On sent que c'est sa première fois à la petite Azy'-chan. Sauf que là, c'est comme si elle s'était préparée à coucher avec quelqu'un pour la première fois sauf qu'en guise de capote, elle avait juste coupé le doigt d'un gant en latex : la forme peut coller mais ça marchera quand même pas. Je laissai ma tête tomber en avant avec un petit soupir.

- Bon, ma Azy'-chan, tu es maintenant assez grande pour qu'on ait cette fameuse conversation. Annonçai-je d'un ton grave en relevant la tête et en posant mes mains sur ses épaules.

- La conversation sur les cadeaux à offrir ! Annonçai-je avec fatalité.

- Alors, on va commencer par la base : la définition du cadeau. Expliquai-je en attrapant un dico posé sur l'étagère à côté.

- Bon là c'est en jap' donc je vais te faire la traduction : Un cadeau ou présent est une forme courante de don destiné à faire plaisir à une personne physique. Par extension, c’est quelque chose qui rend autrui heureux ou moins triste, une faveur, un acte de bonté et de pardon. Le cadeau peut être un objet, de l’argent, un droit à acheter ou à faire quelque chose (par exemple un voyage) ; le cadeau est généralement agrémenté d’un emballage (papier cadeau) ou d’une présentation festive. Lus-je à voix haute.

Là-dessus, je refermai le dico et relevai les yeux sur mon élève.

- Donc, pour résumer : un cadeau est destiner à faire un minimum plaisir. C'est un peu comme si tu offrais un cadeau d'anniversaire et tout ce qui est pansement, pommade et cie, à moins que soit offert à un clodo qui n'a pas les moyens de s'en acheter, ça ne fait PAS plaisir quand on en reçoit à son anniversaire. Ça fait à la fois foutage de gueule et ça peut laisser place à des sous-entendus du genre "t'es pas foutu d'en trouver toi-même" ou "t'es pas foutu de te soigner toi-même du coup, je te montre ce qu'il faut" etc. Expliquai-je.

- Un petit truc à offrir pour se faire pardonner, ça peut être un truc du genre : une pâtisserie, si c'est un collectionneur : un truc qu'il collectionne (même si au bout du compte, il l'a déjà, le geste sera assez symbolique). Tu peux aussi juste offrir un petit truc plutôt discret, pas trop moche qui peut faire office de déco. Après, si c'est un type véreux, du fric ça passera tout seul. Si c'est un type assez intéressé, tu peux toujours tenter un strip' (bon, ce conseil, ya qu'à toi que je peux le donner, évite de sortir le même à d'autres filles). Bref, c'est pas les choix qui manquent, mais surtout oublie pas : le but c'est de faire plaisir, comme pour un anniversaire. Répétai-je en levant mon index près de ma joue.

- Compris ?
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Azylis le Jeu 25 Sep - 3:52

Bon, si Hishigi dit que c'est lui qui les a payé, c'est que ça doit être le cas : profiter de l'argent de l'école et mentir n'est pas son genre. J'avais presque honte de l'avoir soupçonné pour le coup !

- Désolée, je ne voulais pas t'offenser. Je me méfie tellement des fraudeur que j'en viens à soupçonner l'une des seule personne qui ne ferait jamais un truc aussi méprisable, dis-je avec un sourire rassuré. Tu as bien le droit de te faire des petits plaisirs après tout.

Je le regardais avec un regard dubitatif, un sourcil en l'air : il arrivait à dire si c'était une reprise ou l'original du premier coup  d'oreille ? Il a l'oreille absolue ou quoi ? Bah, ça fait longtemps que j'ai renoncé à creuser tous ses talents, ça prendrait bien trop de temps. Même si ça m'étonne toujours autant !

- Nan, là c'est juste que niveau patience, j'ai épuisé mon stock pendant un temps. Du coup, ça devrait plus te rassurer qu'autre chose que j'ai l'air moins "angélique" que d'habitude, non ?

- Ooooh... Alors finalement, t'es un type normal ? Je commençais à désespérer de te voir faire ta crise d'adolescence un jour... ironisais-je avec un sourire franchement moqueur, ne bougeant pas d'un millimètre lorsqu'il s'approcha.

- D'ailleurs, à la prochaine séance dans la salle du conseil, je vais demander à changer mon nom de Valar : à partir de maintenant, ce sera Kazuma-sama. Mais je renonce pas à mon surnom de "Gueule d'ange".

Une expression quelque peu contrariée s'installa sur mon visage.

- Alors là je ne te promet rien. Ça peut paraitre étrange mais faire ça me donnerait l'impression que tu n'es plus le Hishigi que je connais, surtout avec ton changement de comportement, et ça ne me plait pas trop. Je ne veux pas perdre cet Hishigi là. Mais si c'est vraiment ce que tu veux, j'y réfléchirais. Par contre, le "-sama" tu peux te l'enfoncer où je pense, sans vouloir basculer dans le vulgaire, conclus-je, les bras résolument croisés sur ma poitrine.

Devant son expression embarrassée je penchai légèrement la tête sur le coté sans comprendre le soucis. pas très rassurée, je le regardais prendre cette attitude qu'il n'avait pas pris depuis un moment, à savoir celle du paternel s'apprêtant à donner une leçon de vie à sa fille. Et en général je n'en ressors pas indemne psychologiquement de ses leçons. Son cours sur les MST m'avait apparemment définitivement traumatisée. Mon expression changea sur tout au tout quand il m'annonça le sujet de son "exposé".

- Tu te fous de moi.... gémis-je en m'affalant sur le lit à sa place.

Je le laissai déblatérer sa définition, juste pour lui faire plaisir, mais continuai à le fixer avec un air désabusé.

- Donc, pour résumer : un cadeau est destiner à faire un minimum plaisir. C'est un peu comme si tu offrais un cadeau d'anniversaire et tout ce qui est pansement, pommade et cie, à moins que soit offert à un clodo qui n'a pas les moyens de s'en acheter, ça ne fait PAS plaisir quand on en reçoit à son anniversaire. Ça fait à la fois foutage de gueule et ça peut laisser place à des sous-entendus du genre "t'es pas foutu d'en trouver toi-même" ou "t'es pas foutu de te soigner toi-même du coup, je te montre ce qu'il faut" etc.

- C'est un peu toi qui m'a donné l'idée à la base, je t'ai juste pris au mot, marmonnais-je, consciente qu'il m'entendrait peut être pas tellement il semblait à fond dans son cours.

- Un petit truc à offrir pour se faire pardonner, ça peut être un truc du genre : une pâtisserie, si c'est un collectionneur : un truc qu'il collectionne (même si au bout du compte, il l'a déjà, le geste sera assez symbolique). Tu peux aussi juste offrir un petit truc plutôt discret, pas trop moche qui peut faire office de déco. Après, si c'est un type véreux, du fric ça passera tout seul. Si c'est un type assez intéressé, tu peux toujours tenter un strip' (bon, ce conseil, ya qu'à toi que je peux le donner, évite de sortir le même à d'autres filles). Bref, c'est pas les choix qui manquent, mais surtout oublie pas : le but c'est de faire plaisir, comme pour un anniversaire.
Compris ?

Je me relevais d'un coup en position verticale en lui lançant un regard choqué :

- Non mais je ne vais quand même pas vider ma tirelire pour une mandale dans la tronche, ça va pas ! M'exclamais-je, scandalisée. En plus connaissant l'engin ça ne lui plaira pas tant qu'il n'y a pas six zéros derrière le prix ! Non non, je vais simplement lui faire un gâteau maison puisque ma première idée ne marche pas, et lui dirais que c'est du chocolat de lu-...

- NON !

Je sursautais violemment à son cri et le fixai avec une totale incompréhension : quoi encore ? C'est pas bon ça non plus ? Mais merde, il ne faut pas déconner non plus ! Je veux bien faire des efforts (surtout que lui il en fait aucun de son coté !), mais faut pas pousser Mémé dans les orties !

- Mais quoi ? C'est quoi le problème cette fois ?!


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Kazuma le Ven 22 Avr - 16:24

- Y a pas de mal. Tu fais ton boulot. La rassurai-je avec un clin en lui caressant les cheveux.

C'est quand même beau l'innocence d'une petite fille qui croit aveuglément les paroles de son héros de père. Mais j'ai intérêt à vite rembourser tout ça avant qu'elle ne se rende compte que c'était du flan. Sinon elle va être tellement déçue qu'elle va sombrer dans la délinquance. Elle ira agresser des gens avec Alis, se prostituera avec Azy et endettera toute l'école de manière sournoise avec Ylis. Ce sera la panique et tout le monde se défoulera sur moi parce que j'aurais pas su m'occuper d'elle comme il faut. Heureusement que j'ai un plan de secours pour empêcher Endice de m'endetter avec son futur prêt, même si j'aurais préféré y avoir recours plus tard.  

Je la fixai avec un regard vide et un énorme silence pendant une bonne trentaine de secondes.

- Mais tu as VRAIMENT cogné quelqu'un en plus ?! Je disais ça pour déconner à la base. Finis-je par lâcher en plongeant mon visage dans ma main.

Par contre, j'avais maintenant une meilleure idée de qui elle causait. Un mec qui est capable de s'embrouiller avec ma Azy'-chan et qui aime les trucs chers et du coup, certainement le fric : ça sent le Endice de loin cette histoire. Mais bon, elle a l'air de ne pas vouloir dire clairement de qui il s'agit - sûrement pour ne pas avoir à reconnaître publiquement qu'elle se sent mal vis à vis de lui - du coup, on va jouer le gars qui sait pas.

- NON ! La coupai-je en criant malgré moi, le regard paniqué.

Mais bon, je repris de suite mon air serein avec classe et naturel avec un léger raclement de gorge. Là, va falloir faire preuve de subtilité mon grand Kazu !

- Je sais que ta cuisine est une tuerie...

Au sens littéral du terme : la dernière fois que je l'ai vue cuisiner, je suis presque sûr d'avoir entendu le four agoniser et que le moule avait commencé à fondre.

- ... mais un gâteau c'est... C'est pas assez subtil, pas assez naturel comme truc. Il verra de suite que c'est un geste d'excuse et rien d'autre. Et même pour tout autre plat, ça se sentira que c'est pas naturel.

Là c'est au sens propre comme au figuré : même à l'odeur, on sent vite que le truc va chercher à t'agresser dès la mise en bouche tellement ses réalisations sont tout sauf naturelles/normales. Si j'arrive à la convaincre d'abandonner son idée de le tuer avec sa bouffe, il me devra réellement la vie le Endice. Bon par contre à défaut de mieux, je vais devoir dire adieu à mon plan de secours que j'avais en réserve. Faut vraiment que j'aime beaucoup ma Azy'-chan pour prendre le risque de m'endetter comme ça.

- Mais si tu me dis qu'il aime les trucs de valeur, tu peux lui apprendre un truc que peux de gens savent ici. Il y a même pas mal de concernés qui l'ignorent toujours mais tu peux lui dire qu'il peut facilement s'enrichir si, à tout hasard, il a la chance de connaître un Valar Métal ou s'il est Métal lui-même vu que la principale source de revenus de l'école sont les Valar de Métal qui sont capables de produire les métaux précieux qu'on appelle l'or et le platine. Lui dis-je avec un sourire en coin.

Avec ça, j'étais sûr qu'il sera fou à l'idée que Leo devienne Valar pour qu'il puisse produire lui-même tout l'or et le platine dont il rêve qu'il effacerait direct la dette que je vais bientôt contracter. J'espère que quand elle me verra bien dans la merde à m'être endetté auprès d'End' - à cause d'elle en plus - et que je ne pourrai rien faire pour m'en acquitter justement parce que je lui aurais donné l'atout que j'avais dans la manche, elle sera reconnaissante du sacrifice que je suis en train de faire pour elle. Je suis définitivement quelqu'un de trop bon. C'est ça mon problème : je pense trop aux autres et pas assez à Moi.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est horrible, j'te jure ! C'est limite si j'en dors plus ! T.T

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum