Vous êtes pires qu'un troupeau de mules, ça vous fait au moins un point en commun [PV Endice]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous êtes pires qu'un troupeau de mules, ça vous fait au moins un point en commun [PV Endice]

Message par Azylis le Mer 28 Mar - 3:17

Nous avions beau être déjà fin Mars, il ne faisait toujours pas très chaud en pleine montagne, surtout au Canada. C'était sûrement pour cette raison que l'Ecole était bondée d'élèves, jusque dans la Bibliothèque (incroyable n'est-ce pas ?). N'appréciant pas être entourée de bruit pendant mes lectures, j'avais décidé de quitter les lieux, non sans avant avoir demandé à un petit groupe d'adolescents de baisser le ton pour ne pas gêner les autres. Ils avaient alors semblé se pétrifier sur place, à ma grande surprise, avant de sortir aussi vite que si Fenrir était à leur trousses. Sur le moment je n'avais pas tout compris, mais je finis par réaliser qu'il devait être extrêmement surprenant de voir "Azylis" se comporter aussi poliment lorsqu’on ignorait qu'elle était ubiquiste. Un petit sourire amusé s'était alors dessiné sur mes lèvres, et j'étais à mon tour sortie, d'excellente humeur.

Mes pas me menèrent au niveau des Istaris. J'hésitai à aller faire un petit "coucou" à Akira (c'était l'occasion de le faire par moi même), mais considérai qu'il devait encore se reposer depuis l'épisode du Hall, il y a quelques jours à peine. Oh, bien sûr, je n'étais pas assez naïve pour croire qu'il était resté bien sagement au lit, mais ce n'était pas une raison valable pour l'importuner... sans raison valable justement. J'aviserai une prochaine fois, ne serait-ce que pour avoir une image de lui autre que nu comme un ver. Même si ce n'était pas pour me déplaire, je savais que cette relation qu'il entretenait avec Azylis n'était pas la meilleur qui soit. Même l'intéressée en était consciente, mais elle aimait trop le taquiner, même si nous savions toute les deux que la situation dégénérait à chaque fois. Ce n'était certes pas désagréable et de loin, mais pas très sain non plus. Je passai donc devant sa porte sans m'arrêter.

Alors que je traversai la cour Intérieur, une silhouette familière attira mon regard. Je regardai le garçon aux cheveux châtain s’assoir sur un des banc avec un soupir à fendre l'âme, ce qui me fit esquisser un nouveau sourire amusé. Il avait beau être de dos, je savais que c'était Endice : Luxandise se serait sûrement précipité sur la jolie jeune fille qui était passée devant lui, ce qui n'était pas le cas ici. Mon sourire s'effaça doucement tandis que le souvenir de sa "dispute" avec Azylis, plusieurs mois plus tôt, me revenait en mémoire. Le peu de fois où celle-ci l'avait croisé, lui ou Luxandise d'ailleurs, elle ne lui avait adressé aucun regards et je supposai qu'il en était de même pour lui. Pire qu'un troupeau de mules, ça leur fait au moins un point en commun.
J'entourais mes bras autour de mon corps en frissonnant : ce n'était pas ma robe-pull rouge, mes hautes chaussettes et mes bottes qui allaient me protéger efficacement du froid, mais tant pis. Je m’éclipsai un instant avant de revenir en jonglant avec deux canettes de chocolat chaud pour éviter de me bruler les mains.

- Tiens, cadeau, murmurai-je en arrivant derrière Endice avant de poser une des canette sur le banc à coté de lui.

Lorsqu'il se retourna, je lui adressai un petit sourire, la tête légèrement penchée sur le coté.
Tout en les protégeant avec mes manches, je réchauffai mes mains grâce à la canette en attendant sa réaction. J'espérai juste qu'il ne m'en voulais pas, ou du moins qu'il me reconnaitrait à temps.


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous êtes pires qu'un troupeau de mules, ça vous fait au moins un point en commun [PV Endice]

Message par Leo le Mer 28 Mar - 16:01

-Ça y est, c'est arrivé. Dis-je avec un sourire émerveillé, les yeux brillants de larmes.

-On pense à ce jour-là, on en rêve et voilà que ça arrive d'un coup. Complétai-je avec la même tête juste à côté.

-Et malgré tout, on n'est jamais vraiment prêt sur le coup. Continuai-je en pleurant de plus belle.

-Mais ça reste tout de même un instant magique. Avouai-je en commençant à avoir la vue brouillée par les larmes.

-Ça doit être le plus beau jour de ma vie. Finis-je par dire en serrant End' dans mes bras.

-Le mien aussi. Affirmai-je en lui rendant l'étreinte de Lux'.

-Notre Leo marche tout seul. Dîmes-nous en regardant ce dernier faire ses premiers pas en direction de la cour intérieure des Istari.

Si on m'avait dit hier que ce serait Leo qui me réveillerait ce matin en me secouant et que ma première vision serait ce dernier en train de finir de se fringuer, j'y aurais jamais cru! Mais quand c'est vraiment arrivé, ça ma réveillé d'un coup, pas un bâillement, pas un étirement, rien! J'étais en alerte comme si le bled était en train de s'effondrer! Lux' aussi l'a aussitôt fixé avec des billes de dingue quand il a vu ça au réveil. Et quand il nous a annoncé qu'il allait faire un tour dans la cour de l'étage, heureusement qu'on était encore couché!

-Et n'oublie pas de faire attention où tu marches! Lui rappelai-je.

-Et surtout, ne parle pas à des inconnus! Lui dis-je à mon tour.

-Non mais c'est bon oui? J'ai pas dix ans! J'en ai vingt deux vous rappelle!
Gueulai-je en me retournant vers mes doubles qui me regardaient comme s'ils étaient mes vieux.

-Et il parle!

Chantâmes-nous en chœur avec émerveillement.

-Bande de cons va. Marmonnai-je en reprenant ma route.

M'aurait étonné qu'ils me foutent la paix. Remarque, même moi je comprenais pas trop ce qui m'arrivait aujourd'hui! Déjà, me suis réveillé le premier, le truc qu'est jamais arrivé déjà, et comme j'avais soif j'en ai même pas réveillé un pour qu'il me fasse boire comme d'hab' mais je me suis attrapé ma bouteille tout seul con O.O. Et alors quand j'ai senti que j'avais la force de me lever tout seul, c'est là que j'ai commencé à flipper et chui allé réveiller End' qu'était le plus proche de moi. J'aurais espéré qu'ils seraient assez choqués pour me laisser partir sans rien dire mais ils m'ont pas loupé les enflures --". Et puis "fais attention et parle pas aux inconnus", ça va oui? C'est la première fois depuis... longtemps (la flemme de chercher (non parce que faut pas pousser non plus hein : je peux bouger tout seul mais faut pas trop en demander non plus, ché déjà pas combien de temps ça va durer le bordel --")) et puis au cas où, j'ai Speedy dans mes mains <3. D'ailleurs, c'est la seule qui s'est pas foutue de ma gueule! Elle m'a même félicité!


*Mais c'est vrai que tu as fait de grands progrès^^. Si je peux, j'essaierai d'apporter de la salade pour toi ce soir^^.*

*Speedyyyyyyyyyyyyyyyyy <3! T'es trop gentille! Mais tu n'as plus besoin de faire tant d'efforts pour moi! Si tu veux, on ira la chercher ensemble la salade, d'accord?*

*D'accord^^.*

Je savais pas trop quoi faire sur le coup. En temps normal, Lux' et moi on serait déjà en train de faire le sale boulot pour le préparer et le faire bouffer (enfin, surtout Lux', aujourd'hui, c'était moi qui m'occupais de Speedy <3) etc. mais du coup, on n'avait plus rien à faire et ça me déboussolait un peu. Puis c'est là que je tiltai.

-T'es sûre que t'as rien qui cloche toi aussi? Dis-je à Lux' en le fixant bizarrement.


-Hein? Non je crois pas, pourquoi?

-T'as même pas accordé un regard à la fille qui vient de passer!

-Hein?? T... Putain ouais c'est vrai! M'exclamai-je en fixant ladite fille avec de grands yeux.

Pourtant je l'avais bien vue passer, elle était obligée de passer dans notre champ de vision pour continuer sa route et elle était loin d'être laide. Mais j'ai même pas bugué dessus! Je regardai End' sans comprendre. Je regardai l'intérieur de la piaule comme si j'allais y trouver un élément de réponse. Puis, je tiltai à mon tour.

-Et toi, t'as pas bugué sur son portable? M'étonnai-je.

La fille qu'était passée devant nous était en train de faire ché pas quoi avec son portable à la main et c'était pas le même qu'End' et en général, le simple fait qu'il n'ait pas la même chose lui suffit à en avoir envie au point de le fixer comme un steak. Mais là, rien.


-Putain, c'est vrai! M'étonnai-je.

On resta un moment sur place à réfléchir (on devait pas avoir l'air con devant la porte de notre piaule ouverte, encore en calbute, surtout qu'il fait pas chaud en plus). Puis on releva la tête en même temps (manquait plus que l'ampoule qui brille au-dessus).

-C'est parce qu'il est moins branleur! Nous exclamâmes-nous en chœur.

Il avait fait un progrès sur son pêché et du coup nous, qui sommes une partie de son pouvoir qui fait partie de lui, on n'était plus autant "possédé" par l'un des nôtres (parce que, quoi qu'on me dise, j'étais pas disposé à filer un rond à qui que ce soit là, du coup Lux' devait toujours être obsédé par la bouffe)!

-Faut absolument fêter ça!

-Et pas qu'un peu! On va se faire un putain de petit dej' à s'en faire péter le bide! M'exclamai-je en claquant dans la main de Lux' avec un sourire ravi.

-Et sans rien payer en prime! Répondis-je en claquant dans la main d'End' avec le même sourire.

On se dépêcha de retourner dans la chambre. On s'habilla rapidement (chacun en jean, un t-shirt et une veste par dessus, bleue pour End', rouge bordeaux pour moi) avant de sortir, nos ipod à la main. Une fois la porte de la chambre refermée, je regardai End' avant qu'on ne se mette en route.

-On va avoir l'air con mais on le fait quand même? Lui demandai-je sans cacher mon excitation tellement j'étais ravi.


-Allez! Ça vaut le coup et puis on n'est plus à ça près maintenant! Lui répondis-je avec un grand sourire.

-1-2-3! Comptai-je.

Puis nous enclenchâmes chacun la même musique sur nos ipod.

-Hamidashita kimochi tsunagara nakute Kimi no te o gyutto girikaesu yo Hitori demo boku wa arukidasu kara Tooku made zutto mitsumeteite ne! Chantâmes-nous en chœur à pleins poumons en jouant avec des instruments imaginaires.

On connaissait les paroles par cœur à force d'avoir écouté cet
opening mais on ne connaissait pas la traduction et on s'en foutait : le titre et l'air suffisaient largement. En continua comme ça sur tout le chemin jusqu'à la cafétéria.

___


Je revins deux bonnes heures plus tard, marchant je ne sais pas comment. On avait tellement bouffé pour fêter ça que je me sentais sur le point de gerber à tout moment (mais ça valait le coup). Lux' avait préféré faire un tour ailleurs, faut dire que cet étage, je crois qu'on doit mieux le connaître que n'importe qui à force d'y passer notre vie. J'allais retourner dans la chambre mais je m'arrêtai dans mon élan puis je décidai d'aller plutôt m'asseoir sur un banc dans le couloir (déjà c'est moins loin du coup moins de risques que tout ressorte par où c'est rentré et puis maintenant, je ne suis plus obligé de passer ma vie là-dedans). Je me laissai donc tomber sur le banc en lâchant un long soupire. Ché pas comment il fait pour bouffer autant et arriver à bouger normalement Lux'. En attendant que je digère, je restai tranquillement assis, mes écouteurs aux oreilles.

Quelques instants plus tard, quelqu'un s'arrêta près de moi. Je tournai la tête dans la direction de la personne en question. J'écarquillai les yeux de surprise avant de vite froncer les sourcils d'agacement et de colère en reconnaissant la grognasse en train de me tendre une cannette. J'allais me lever et me tirer sans demander mon reste en envoyant valdinguer sa cannette de mes deux avant de tilter que, justement, elle me tendait une cannette (gratuite!).

-Tu es... la double normale c'est ça? Finis-je par lui demander prudemment.

Le "normal" c'était parce qu'entre la grognasse d'originale, celle qui fait plus mec que fille et celle qui fait TROP fille justement, yavait que la sympa qu'on pouvait appeler "normale" dans le lot (par contre j'avais complètement zappé son nom et celui des autres doubles, j'espère qu'il me reviendra à temps où qu'elle le dira avant que je doive passer aux aveux, la honte quoi!). Je finis par prendre la cannette (qu'était chaude, ça me surprit un peu sur le coup) qu'elle me tendait.

-Merci. Lui répondis-je avec un petit hochement de tête, toujours sur mes gardes.
avatar
Leo




Messages : 90
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: La flemme de compter =o=
Pouvoirs: Celui qui me permet d'être partout sans avoir à bouger et Métal *3*
Animae: Speedy la tortue!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous êtes pires qu'un troupeau de mules, ça vous fait au moins un point en commun [PV Endice]

Message par Azylis le Jeu 29 Mar - 1:55

[Le pavé de fou ! O.O Ca va faire tout pitit mon post à coté T.T Quand tu te lâches, ça fait peuuuur T.T]

Ma prise sur ma canette se raffermit en voyant l'expression d'Endice se modifier radicalement en "me" reconnaissant. J'eus une grande difficulté à conserver mon sourire, qui s'effaça tout de même un peu. Il était visiblement toujours furieux, bien que les mois aient passés.

- Ylis, précisais-je doucement, ressentant tout de même une certaine déception qu'il ne se rappelle pas de mon prénom. Mais vu le peu de fois qu'on s'était croisés "vraiment", c'était un peu compréhensible.

Après qu'il ait pris sa boisson, un lourd silence s'installa entre nous, ce qui n'arrangeait pas mon affaire. Tournant machinalement ma canette dans mes mains, les yeux rivés sur elle, je cherchais un moyen de détendre un peu l’atmosphère, mais sans grand succès. S'il y avait bien un point commun entre Azylis, Alis et moi, c'était la difficulté d'aborder des sujets qui fâchent : Azylis et Alis n'avaient que peu de tact, et moi je ne savais comment formuler ma pensée (la tension n'aidant en rien). Seule Azy parvenait à cet exploit, sa naïveté presque enfantine l'empêchant de se poser ce genre de question existentielle. Azylis et les deux autres avaient beau vanter ma gentillesse et ma réflexion, je n'étais pas supérieur aux autres non plus.
Je sentais très bien qu'Endice nous en voulait toujours, il avait même l'air de se méfier de moi. J'étais venue en vue d'éclaircir un peu la situation, mais je sentais qu'il n'en aurait que peu envie, voir pas du tout. Pourtant, il le fallait bien : Azylis en était incapable d'elle même, butée comme elle était.

Je pris une grande inspiration, et relevai la tête vers Endice, un sourire amusé de nouveau sur les lèvres.

- Détends toi, j'ai les mains prises donc je ne peux pas te frapper aujourd'hui ! dis-je sur le ton de la plaisanterie... avant de réaliser que ce n'était pas forcément très amusant vu le contexte.

Je lâchai un soupir exaspéré par mon incompétence.

- Désolée, je n'ai pas un très bon humour.

La canette fis trois fois le tour d'elle même entre mes mains.

- Ça t'embête si... je m'assoie à coté de toi ?

S'il me répond non, je serais bien avancée...

- Pas longtemps, promis.


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous êtes pires qu'un troupeau de mules, ça vous fait au moins un point en commun [PV Endice]

Message par Leo le Jeu 29 Mar - 13:50

[J'ai eu un élan s'inspi' mais je pensais pas que ce serait si long XD. Mais bon, t'inquiète, c'était que le 1er post, là ça va être beaucoup moins long!]


Ah oui voilà : Ylis. Je savais que les doubles avaient une partie du nom de l'original mais je me rappelais plus les différentes versions et pour savoir quelle double avait quel nom c'était pire. T'avais des quadruplées et elles ont presque toutes le même nom! Pas casse-couille du tout pour les différencier --"! Mais je m'en voulais un peu de pas me rappeler celui de Ylis, c'était la seule du groupe qui m'énerve pas (à la rigueur, ya aussi la double... euh... merde pas moyen de me rappeler de ces noms, rien à faire! Enfin celle qui saute sur tout ce qui bouge, elle est pas méchante et chiante mais elle me fait peur, les deux autres par contre, je peux pas les sentir à toujours prendre les autres de haut). Je hochai légèrement de la tête pour la remercier de me l'avoir rappelé.

Une fois que j'eus pris la canette, il y eut un long silence (heureusement que j'avais gardé un écouteur à une oreille par contre, pas de bol c'était en plein thème des Dents de la Mer --"). Et pas besoin de demander pourquoi. J'aurais bien tenté de lancer la converse mais je sentais gros comme une maison le moment où elle viendrait me gonfler avec ce qui s'est passé la dernière fois (même si ça commence à dater) et j'avais pas envie d'en causer, encore moins avec quelqu'un qu'était pas concerné.

Je la fixai bizarrement en la voyant essayer de faire de l'humour (pas vraiment sûr que c'en soit sur le coup, pendant un moment, je commençai même à me demander si j'avais pas confondu deux doubles. Si ça se trouve, c'est pas la normale mais la gueularde qui aurait fini par moins gueuler et jurer à tout va! Oo). Je finis par fermer un instant les yeux en haussant les épaules avec un léger sourire.

-Je connais pire, t'inquiète. Lui répondis-je.

Je me décalai sur le côté pour lui laisser de la place quand elle me demanda si elle pouvait s'asseoir ici (m'étais affalé en plein milieu).

-C'est pas MON banc non plus. Lui répondis-je en ouvrant ma cannette avant de porter cette dernière à mes lèvres.

Si ça avait été le cas, là ça aurait un "non" direct qu'elle aurait eu, ça aurait été MON banc U.u Quoique, elle m'a donné une cannette gratos en arrivant. Ouais mais c'était un cadeau comme elle a dit et un cadeau ça s'offre sans arrière pensée normalement! Ouais mais en même temps, c'est la sympa et normale, elle me les a jamais cassées (même si j'ai comme l'impression que ça va pas tarder). Ouais mais ça aurait été quand même MON banc! Mon banc rien qu'à moi. Roh et puis merde! Pourquoi je me prends la tronche comme ça? C'est pas mon banc alors merde! Et puis au pire, la piaule est juste à côté.

-Bah tu fais comme tu veux. Ya pas de parcmètre non plus. Lui dis-je avec un petit rire (plus pour détendre l'atmosphère qu'autre chose en fait Uu).

Je bus une nouvelle gorgée de chocolat chaud. Autant ya quelques instants j'aurais juré que je pouvais plus rien avaler, autant là, j'étais content d'en avoir parce qu'il faisait pas spécialement chaud dans les couloirs (z'auraient pu investir dans des radiateur ces rapiats Uu). Je jetai un coup d’œil à la tenue qu'elle avait.

-T'as pas froid comme ça? Finis-je par lui demander.

C'est toujours mieux que rien comme sujet de converse.
avatar
Leo




Messages : 90
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: La flemme de compter =o=
Pouvoirs: Celui qui me permet d'être partout sans avoir à bouger et Métal *3*
Animae: Speedy la tortue!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous êtes pires qu'un troupeau de mules, ça vous fait au moins un point en commun [PV Endice]

Message par Azylis le Ven 30 Mar - 2:30

Je lui adressai un faible sourire lorsqu'il me rassura sur mon "humour" (enfin, si on peut appeler ça comme ça).

- Oui mais là, c'était tout de même d'une nullité abyssale vu le contexte, marmonnais-je, toujours un peu honteuse.

Lorsque j'eus son accord, je m'assis à ses cotés, ma canette reposant sur mes cuisses.
Je ris doucement à sa plaisanterie, imaginant un parcmètre à coté du banc et Endice appuyé dessus attendant que l'on vienne y mettre des pièces.

- peut être, mais tu n'avais pas forcément envie de discuter ou même de voir mon visage. Je n'avais pas envie de te forcer la main, répondis-je avec un sourire.

A sa question sur ma tenue, j'écartais les bras pour regarder moi même, avant de rire de nouveau.

- C'est vrai qu'elle ne se prête pas trop au temps. Mais à la base il n'était pas prévu que je reste dehors, c'est moi qui ai décidé de changer de plan en cours de route, je ne peux donc pas me plaindre, dis-je en tirant la langue avec un air un peu embêté, comme s'il m'avait prise la main dans le sac. De toute façon, je ne risque rien : tu as déjà vu une guérisseuse tomber malade ?

J'espère qu'il ne me répondra pas "oui".

- Et de toute façon, je ne suis pas en sucre, conclus-je avec un doux sourire. Mais c'est très gentil de ta part de t'inquiéter.

Je sirotai distraitement mon chocolat, mes jambes se balançant lentement d'avant en arrière.
Je ne devais pas laisser le silence s'installer trop longtemps, sinon la reprise de la parole sera encore plus difficile.

- Comment vont Leo et Lu... Luxandise ? demandais-je en butant sur le nom de son "frère". Et Speedy ? D'ailleurs, je suis étonnée de te voir ici tout seul... C'est ton jour de repos ?

C'était la conversation la plus bateau après "il fait beau tu ne trouves pas ?". Azylis aurait craquée en voyant ça.

- Désolée, la conversation n'est pas très intéressante. Je ne suis pas douée pour mener une discussion lorsque je suis nerveuse, même si je suis la plus la plus calme des quatre (à ce qui parait), dis-je avec un rire un peu gêné.


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous êtes pires qu'un troupeau de mules, ça vous fait au moins un point en commun [PV Endice]

Message par Leo le Ven 30 Mar - 11:47

Je me contentai de hausser les épaules. En même temps, la vanne était bel et bien à chier, j'allais pas essayer de la persuader d'entamer une carrière de comique avec ça (pas si ça me rapporte que dalle en tout cas U.u). Et puis, même si c'était pas la grognasse d'originale, voir sa tronche avouer enfin qu'elle dit des trucs de merde c'était super jouissif!

-Ben j'ai rien contre toi et chui pas occupé, ya pas de raisons que je t'envoie chier. Lui répondis-je avec un petit sourire rassurant.

Par contre, c'était sûr qu'elle avait une tronche qui me revenait pas mais ça, c'est pas sa faute la pauvre. Elle pouvait pas être sympa et belle en prime, c'aurait été trop beau. Mais bon, ça c'est qu'un détail, à partir du moment où la fille est riche, elle est magnifique pour moi. On peut douter de tout sauf de la nécessité de se trouver à côté de celui qui a le pognon (quel grand homme ce Leodagan dans Kaamelott quand même <3).

Je levai les yeux pour essayer de me rappeler si j'avais vu un Guérisseur malade une fois. Mais c'est vrai que j'en avais jamais vu (en même temps, un Guérisseur malade c'est comme les pépites d'or : faut vraiment en vouloir pour en trouver!).

-Pas faux. Finis-je par répondre.

Je me contentai d'un léger sourire mais évitai de lui dire que j'avais juste sorti ça pour lancer la converse, pas parce que j'étais inquiet (chui pas son père, vais pas m'inquiéter de ce qu'elle porte en quelle saison non plus U.u. Elle est assez grande pour le faire toute seule, enfin j'espère, faut dire que l'originale a pas inventé l'eau chaude non plus U.u (ça se sent que je peux vraiment plus la voir en peinture? Non parce que j'en ai d'autres en réserve encore des comme ça!)). Chui pas un goujat non plus.

Je la regardai du coin de l’œil un instant avant de boire une nouvelle gorgée de choco'. Je finis par lâcher un soupir (à la fois de soulagement à cause de l'effet du choco' et de lassitude).

-Pourquoi t'es nerveuse? Finis-je par lui demander.

Je sens que je vais regretter cette question mais de toute façon, on arrivera pas à changer d'ambiance tant qu'elle m'aura pas parlé de ce qu'elle veut vraiment parler et j'ai pas envie de passer mes premiers vrais instants de tranquillité à stresser sur un banc. En plus, si ça se trouve, elle veut me parler d'un truc complètement différent (même si j'ai un doute quand même --"). Mais plus tôt on en cause, plus tôt ce sera bouclé (le temps, c'est de l'argent!).
avatar
Leo




Messages : 90
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: La flemme de compter =o=
Pouvoirs: Celui qui me permet d'être partout sans avoir à bouger et Métal *3*
Animae: Speedy la tortue!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous êtes pires qu'un troupeau de mules, ça vous fait au moins un point en commun [PV Endice]

Message par Azylis le Lun 9 Avr - 2:22

Attendant patiemment qu'il me réponde, je fut désarçonnée par la soudaineté de sa question et cessai le balancement de mes jambes. Je me tournais vers lui avec un regard surpris, avant de le détourner, une expression un peu triste sur le visage. Je repris le balancement de mes jambes en cherchant mes mots. je ne m'étais pas attendue à ce qu'il engage lui même le sujet, et surtout de façon aussi directe. Contrairement à ce que semblait penser Azylis, Endice n'était pas stupide : j'étais persuadée qu'il savait l'origine de ma nervosité.
Je finis par lâcher un petit soupir pour me donner du courage, et me lançai.

- J'aimerais discuter de ce qui s'est passé la dernière fois, mais de préférence sans que tu m'envoies balader, précisais-je avec un léger sourire. J'ai compris à ton expression de tout à l'heure que tu n'avais toujours pas digéré le comportement d'Azylis, et je ne te le reproche pas. Elle est allée plus loin qu'elle ne l'aurait du.

Je passais nerveusement ma main dans mes cheveux, l'indexe de mon autre main glissant distraitement sur le pourtour de la canette.

- J'aimerais seulement essayer de te faire comprendre pourquoi elle a réagit comme ça. Je la sais incapable de le faire elle même. Ah ! Et ne vas pas croire qu'elle m’envoie, je suis ici de mon propre chef !

Il y a même de grandes chances pour qu'elle m'en veuille longtemps.
Je lui refis face, un timide sourire sur les lèvres.

- Tu... tu veux bien écouter ce que j'ai à dire ? je tâcherai de faire vite.


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous êtes pires qu'un troupeau de mules, ça vous fait au moins un point en commun [PV Endice]

Message par Leo le Ven 21 Déc - 17:41

Et ben finalement, c'était bien de ça dont elle voulait parler (dommage qu'on puisse pas causer par Télépathie avec Lux', j'aurais pu parier avec lui et me faire un peu d'argent de poche). Même si elle souriait un peu, j'arrivais pas à en faire de même (en même temps, on cause d'un truc qui m'emmerde et qui implique une grognasse qui m'emmerde, comment tu veux sourire sans être payé ? --").

"Plus loin qu'elle ne l'aurait dû" ? Ça se voit que c'est bien sa double ça : elle a carrément pété les plombs parce que je lui ai foutu la trouille de sa vie (bien fait pour sa gueule) alors qu'il n'y avait rien de méchant là-dedans et je crois qu'il y avait un truc avec son œil en moins. C'est limite si elle m'accusait pas de lui avoir arraché son œil de merde alors que le seul truc que j'ai fait c'est d'avoir fait "bouh" et avoir eu la trouille en même temps qu'elle. Et elle ose dire "plus loin qu'elle ne l'aurait dû" ? Elle a carrément abusé ouais ! Enfin bon, c'est sa double, elle peut pas être vraiment objective, faut bien qu'elle essaye de minimiser ses conneries. C'est pour ça que je ne fis pas de remarque mais je pense que la tête que je faisait en disait assez.

Mon expression passa du "t'es loin du compte" au "mouais, pourquoi pas ?" quand elle expliqua qu'elle voulait expliquer (expliqua - expliquer, ça fait beaucoup d'explications tout ça ! Ah ah!) ... (Oh putain, moi aussi j'ai l'original qui déteint sur moi T.T). Mouais, pas totalement convaincu que l'originale ne soit pour rien sur sa présence ici mais bon, c'est pas comme si ça m'intéressait ou que ça allait me faire gagner quelque chose. Je finis par lâcher un soupir en détournant mon regard d'elle (elle a franchement une tête qui me revient pas, même si elle est super gentille et tout T.T) pour le laisser planer dans le vide devant moi.

- Si ça peut t'aider à déstresser, et du moment que tu t'attends pas à ce que je change d'avis sur elle. Répondis-je avant de boire une nouvelle gorgée.
avatar
Leo




Messages : 90
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: La flemme de compter =o=
Pouvoirs: Celui qui me permet d'être partout sans avoir à bouger et Métal *3*
Animae: Speedy la tortue!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous êtes pires qu'un troupeau de mules, ça vous fait au moins un point en commun [PV Endice]

Message par Azylis le Mer 16 Jan - 23:29

Je lâchai un léger soupir de soulagement : la partie la plus dure de l'affaire était réglée. Il acceptait de m'entendre sans m'envoyer sur les roses, et ça, ça n'était vraiment pas gagné d'avance. J'eus néanmoins un goût amer dans la bouche, mais me rabrouai mentalement : je ne pouvais exiger de lui qu'il pardonne Azylis aussi facilement. Tout ce que je pouvais faire, c'était lui exposer la situation de notre point de vue, et croiser les doigts pour qu'il m'écoute. En fait, je ne voulais pas nécessairement qu'il la pardonne (c'est d'Endice dont nous parlons après tout, et leur entente n'avait jamais été parfaite), mais seulement qu'il la comprenne. Le temps fera ensuite son oeuvre comme bon lui semblera. Mes lèvres s'étirèrent en un sourire doux.

- Merci Endice.

Je reposai mon regard sur la canette que je faisais toujours tourner entre mes doigts, cherchant mes mots pour bien commencer.

- Sa réaction... a été provoquée par plusieurs émotions combinées. Je pense que tu as pu voir que tu lui as flanqué une sacrée peur cette nuit là. Qui aurait cru que tu saurais pour notre aversion de tout ce qui a un rapport avec l'occulte ? dis-je avec une grimace désabusée. Je ne sais pas si tu as choisis cette plaisanterie au hasard, mais je ne peux que te féliciter : c'était en plein dans le mille, on a pas dormit de la nuit. C'est là qu'est notre premier problème : tu as découvert un de nos pire point faible. Pour toi c'est eut être juste un détail, une découverte amusante, mais pour elle c'est une tout autre histoire.

Je lâchai un petit soupir en levant le regard vers le ciel.

- Tu sais, elle a toujours mit un point d'honneur à se construire une image de femme forte, que rien ni personne ne peut ébranler, attitude qui s'est exacerbée lorsqu'elle est devenue Valar, et ce jusqu'à aujourd'hui. Peut être que ce comportement te paraitra ridicule, mais elle est comme ça, et on ne la changera pas.

Je reportai mon regard sur Endice, essayant de capter le sien.

- Maintenant essaye de te mettre à sa place. Elle est au sommet de la hiérarchie, pour elle un Heren Istarion ne doit montrer aucune faiblesse, elle doit se montrer le plus digne possible de son rang malgré son âge pas très avancé, elle ne doit pas se laisser marcher sur les pieds, doit se montrer inébranlable... et toi, en l'espace de quelques secondes, tu parviens à faire voler en éclats cette image soigneusement façonnée depuis des années. Tu l'as vue dans l'état le plus pathétique que nous aurions pu imaginer. Tu l'as vue pleurer et sangloter comme une petite enfant terrorisée par le Croque Mitaine. Pire encore, en découvrant un de ses point faibles, tu avais à présent une prises non négligeable sur elle. Qu'adviendrait-il si tu décidais de révéler cette information à droite à gauche ?

Je haussai fatalement des épaules.

- Elle a paniqué.

Nous avions mis un temps fou avant de parvenir à la calmer complétement. Elle était dans une fureur noire, si violente qu'elle en tremblait encore lorsque nous étions parvenues à la contraindre à se coucher (ce qui n'avait pas été une mince à faire). Gérer ses émotions fortes n'avait jamais été son fort, mais là ce fut le summum. Surtout qu'il n'y avait pas eu uniquement de la colère à ce moment là. A ce souvenir, mon visage s'assombrit un peu.

- Mais ce n'est pas le seule raison qui l'a fait sortir de ses gonds.

Je tapotai mon cache oeil avec mon index, un sourire triste sur les lèvres.

- Il n'est jamais très agréable pour une femme d'être comparée à un robot monstrueux. Encore moins lorsqu'elle a conscience qu'il y a bel et bien quelque chose chez elle qui est répugnant. Je sais que tu ne l'as pas fait exprès, et Azylis aussi quoiqu'elle en dise, mais... honnêtement, tu nous a profondément blessées sur ce coup là. Nous savons bien qu'avoir un oeil manquant est tout sauf sexy, mais il y a une sérieuse différence entre "le savoir" et "se le prendre en pleine face".
Nous avons essayé de dissimuler cette... blessure en prétextant une nouvelle lubie de sa part, un attrait nouveau aux caches oeil...

Ce qui en soi n'avait rien de bien étonnant, quand on voit le contenu de ses placards...

- ... Mais là encore, tu as découvert la vérité.

Je serrai les poings à m'en faire blanchir les phalanges, le regard baissé sur mes genoux.

- Elle déteste cette situation, elle déteste cette orbite vide qu'elle doit dissimuler chaque jour. Après tout, quel homme saint d'esprit serait attiré par cette moitié de visage ? Qui serait capable de nous regarder de face sans grimacer de dégout ? Ton petit délire n'a fait qu'ajouter de l'huile sur un feu déjà bien attisé... elle a explosé.


Je relevais le visage vers mon interlocuteur, mon sourire habituel de nouveau sur mes lèvres.

- Je sais que la violence n'était pas une solution, et qu'elle n'aurait pas du aller jusqu'à de telles extrémités. De même, je ne te demande pas de lui pardonner et de faire comme s'il en s'était rien passé. Tout ce que je souhaite, c'est que tu reconsidères la situation avec les nouveaux éléments que je viens de te donner. Si même après ça ton opinion ne change pas, alors nous ne t'importunerons plus. Tu as ma parole.


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous êtes pires qu'un troupeau de mules, ça vous fait au moins un point en commun [PV Endice]

Message par Leo le Dim 20 Jan - 14:02

Ah ben ça oui, vu comment elle a hurlé et même chialé de trouille, je pense qu'elle a eu un peu peur mine de rien U.u. D'ailleurs, je sais même plus comment elle m'est venue cette idée, me rappelle juste qu'elle m'avait foutu le doute ché plus trop comment et j'ai décidé de faire le coup la nuit. Mais j'ai l'impression que ça fait plus d'un an que c'est arrivé ! J'aurais dû demander à quelqu'un si ça l'intéressait de me payer pour que j'essaye de lui flanquer la frousse, là je m'en serais rappelé de la date ! Au moins, maintenant, je comprends pourquoi je la vois jamais le jour d'Halloween U.u. Par contre, ça veut dire que même les doubles ont la trouille des fantômes ? Ben au moins, je sais que je pourrai toujours me "défendre" si la- merde c'est laquelle la violente déjà ? Atta, elle c'est Ylis, celle qui saute sur tout ce qui bouge c'est- euh- ah oui Azy et la violente c'est Alis voilà ! Donc, je disais : si la Alis m'emmerde, je pourrai toujours répliquer !

- Amusante, c'est pas vraiment le mot que j'emploierais pour le coup. Précisai-je d'un air blasé.

Si elle avait été normale et que j'aurais pu lui ressortir une blague ou une vanne par rapport à ça une fois de temps, ouais, ça aurait été marrant mais là, c'est carrément devenu un tabou.

- Euh ?

Putain, réponds rien ! Surtout réponds rien mon vieux End' ! Non parce que là, si je réponds que pour le coup de la femme forte etc. c'est pas encore ça, qu'elle passe plus pour une gamine capricieuse et pourrie gâtée que pour la femme forte, inaccessible et tout, elle risque de pas apprécier. J'avalai difficilement ma salive pour me retenir de l'ouvrir (mais putain que c'est dur là !). Bon par contre, je ne pus m'empêcher de tousser quand j'entendis "digne" (non mais sérieux, comment je peux rester sympa avec toutes ces perches qu'elle me tend ?).

Niiiiiiiiiiiiiiiiiii je vais craquer ! Je le jure devant dieu, je vais craquer T.T. Elle ne se rend VRAIMENT pas compte de la différence de ce qu'elle raconte et de la personne dont elle cause sans déconner ?? Ne pas se laisser marcher sur les pieds. Ya une sacrée différence entre ne pas se laisser marcher sur les pieds et venir emmerder le monde et pas être foutu d'assumer et quand même s'en sortir en s'imposant comme plus fort grâce aux pouvoirs de son rang sans déconner ! C'est pas censé être l'intello du groupe pourtant cette double ? Et là, je suis pas en conférence ou un truc dans le genre : chui le seul type en face d'elle et, du coup, si je décroche pour éviter de continuer à l'entendre me déballer des conneries comme ça, elle va direct le voir et croire qu'elle m'emmerde ! Putain mais pourquoi c'est tombé sur moi ? T.T

- Tss, ça va, chui pas con non plus : en voyant que ça l'avait mise dans tous ses états, j'allais pas le raconter à tout le monde non plus, chui pas un salaud. Répondis-je, de plus en plus agacé en secouant la tête, exaspéré.

- Si c'est ce qu'elle a pensé, c'est que c'est la réaction qu'elle aurait eu à ma place, pas la mienne. Chui pas un salaud comme elle. Précisai-je en commençant à déformer ma cannette en serrant de plus en plus fort dessus à l'idée qu'elle puisse m'avoir mis à son niveau de gamin.

Dire que la journée avait bien commencé quand le branleur avait réussi à marcher tout seul. Tu m'étonnes que l'Heren de l'Eau (j'ai jamais vraiment su son nom ni à quoi il ressemble) supporte pas les gens (seul truc que je sais sur lui en plus du fait qu'il zigouille ceux qu'il croise).

Bon, par contre, pour le suite, je pouvais rien dire : c'est sûr que j'ai pas géré en la prenant pour un Terminator (même si la Terminator du 3ème film était pas si moche quand même !). Mais c'est vrai que sur le coup, j'ai pas fait gaffe à ce que je racontais (surtout que moi aussi, j'étais en crise de trouille sur le coup).

- Désolé. C'était pas voulu, c'est sorti tout seul sous le coup de la trouille. M'excusai-je en détournant un peu le regard, un peu gêné.

J'allais répondre que ça existait les types que ça dérangeait pas, qu'il y en a même que ça pouvait attirer mais chui pas sûr qu'ils soient vraiment saint d'esprit, du coup, je la bouclai sur ce coup-là. Le premier exemple qui me venait, c'est le frère de Dexter dans la série- ben de Dexter (faut suivre aussi U.u) qui adorait les femmes avec des moignons mais c'est le tueur en série psychopathe de la première saison, c'est peut-être pas le bon exemple à lui donner U.u.

- Et elle peut pas se le refaire pousser son œil, elle qui est apparemment une si graaaaaande Heren Istarion inébranlable etc ? Finis-je par demander sans arriver à retenir l'ironie pour son rang (ah ben merde quoi, je me suis retenu tout à l'heure de l'ouvrir et après le speech qu'elle m'a fait sur ses qualités qu'elle n'a en fait pas, j'ai bien le droit de faire un petit commentaire dessus quand même, surtout qu'il me semble qu'un Valar, ça peut faire repousser des membres, alors un œil, ça doit être finger in the nose pour une Heren).

- Toute façon, t'inquiète pas, je risque pas de le raconter à quelqu'un : vais me dénicher un Valar Télépathe et je lui dirai de m'effacer ce souvenir, comme ça, yaura plus d'emmerdes. C'est pas comme si j'avais voulu découvrir tout ça de toute façon. Finis-je par lâcher en me levant, laissant ma cannette froissée et le reste de son contenu sur le banc.

- Donc dis-lui que son secret est tranquille. À plus. Dis-je en commençant à partir, les mains dans les poches.
avatar
Leo




Messages : 90
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: La flemme de compter =o=
Pouvoirs: Celui qui me permet d'être partout sans avoir à bouger et Métal *3*
Animae: Speedy la tortue!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous êtes pires qu'un troupeau de mules, ça vous fait au moins un point en commun [PV Endice]

Message par Azylis le Sam 9 Fév - 6:00

Je baissai légèrement le regard vers le sol, consciente de l'agacement croissant que ressentait Endice. Ce n'était peut être pas une bonne idée de venir lui parler finalement, j'ai plus l'impression d'aggraver les choses que les arranger. Cela me rendait un peu triste, mais je ne pouvais pas lui en vouloir. Même s'il est impossible de se mettre totalement à la place de quelqu'un, je pensais comprendre, du moins en partie, la colère qu'il ressentait vis à vis d'Azylis. Colère qui semblait s'être mue en une rancune tenace. Je resserrai ma prise sur ma cannette. Que pourrais-je bien dire pour apaiser sa colère ? Y avait-il seulement un moyen d'arranger la situation ? je commençais à en douter sérieusement...

- Si c'est ce qu'elle a pensé, c'est que c'est la réaction qu'elle aurait eu à ma place, pas la mienne. Chui pas un salaud comme elle.
- Nous ne ferions jamais une chose pareil ! M'exclamais-je vivement en me redressant du banc, confuse qu'il puisse penser une telle chose.

Nous avions énormément de défauts, mais jamais nous n'aurions un comportement aussi... aussi... aussi dégradant ! Je fixai Endice en silence, réalisant progressivement et avec consternation l'image que nous laissions transparaitre. Était-ce seulement lui, ou d'autres avaient-ils une vision aussi négative d'Azylis ? Elle n'avait pas pour habitude de faire attention à ce que les autres pensaient d'elle, ce n'était pas une nouveauté. Elle faisait ce qu'elle voulait, quand elle le voulait et seulement si elle le voulait. Elle ne s'intéressait pas à l'image qu'elle donnait. Pas assez peut être...
Je détournai de nouveau le regard, serrant ma canette contre ma poitrine, un faible sourire gêné sur les lèvres.

- Ex... Excuse-moi. Je n'aurais pas du élever la voix contre toi alors que tu acceptes de me parler.

Je laissai filer une poignée de secondes avant de finalement me décider à me rassoir sur le banc, en laissant cette fois-ci un espace plus conséquent entre Endice et moi.
Lorsque celui-ci s'excusa au sujet de de sa comparaison, je ne répondis rien, me contentant d'un timide sourire pour lui montrer que je les acceptais... sourire que j'eus bien du mal à maintenir en saisissant ses sarcasmes à la réplique suivante. Mon coeur se serra. C'est vrai, la situation était à la fois aussi simple, et en même temps plus compliquée. Mais il ne m'écouterait sûrement pas. Pire, je n'avais aucune envie d'en parler. Je n'estimai pas nécessaire de nous justifier à ce sujet là.

- En théorie, oui, nous le pouvons, murmurais-je en me forçant à garder mon sourire malgré mon air sombre, m'attendant à une réplique sarcastique, un sourire ironique ou un reniflement de satisfaction. Mais en théorie seulement.

Je ne souhaitais pas en dire plus, et si mon ton était resté doux et amical, j'y avait mis suffisamment de fermeté pour lui faire comprendre que le sujet était clos.
Chercher à donner une image "inébranlable" et de puissance ne signifiait pas forcément qu'on l'était sois même. C'était là que résidait l'intérêt et la nécessité de cette illusion.

Un léger rire m'échappa néanmoins en entendant sa solution miracle.

- Un télépathe qui sera donc, lui aussi, au courant. Moui, pourquoi pas ? dis-je, le regard brillant de malice. Blague à part, tu n'as pas besoin d'aller à telles extrémités. Si tu affirmes que tu ne diras rien, alors c'est que tu ne diras rien. Je veux croire en ta parole et prends donc le risque. Azylis comprendra.

Je le regardai s'éloigner, avant de me lever à mon tour en laissant moi aussi ma canette sur le banc. C'est avec une expression plus sereine que je recouvrai mon poing droit avec ma paume gauche avant de les lever à la hauteur de ma poitrine, et incliner doucement ma tête.

- Duō xiè Endice.


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous êtes pires qu'un troupeau de mules, ça vous fait au moins un point en commun [PV Endice]

Message par Leo le Dim 12 Mai - 2:56

J'eus un moment de sursaut en la voyant se lever et gueuler d'un coup comme ça. Dans le feu de l'action, je serrai encore plus ma cannette (heureusement que je l'avais assez vidée pour pas en foutre partout --"). Je levai quand même les yeux vers elle, plus surpris qu'énervé pour le coup. C'est pas censé être la plus calme du groupe celle-là pourtant ? Ou alors je confonds avec une autre Uu".

- Rah, putain mais arrête d'être si formelle comme ça ! T'as le droit de gueuler un coup comme tout le monde ! Vais pas te sauter à la gorge chaque fois que tu vas dire un truc qui me plaît pas !

M'enfin, c'est vrai que c'est le genre de l'autre cruche ça : elle peut faire chier le monde tant qu'elle veut mais faut surtout pas venir lui faire la moindre vanne sinon on prend cher. Mais c'est pas pour autant que je veux qu'on croit que je suis pareil ! Au contraire, plus on nous trouvera opposés, mieux ça ira ! J'en veux des choses, en fait je veux TOUT sauf lui ressembler, toute façon j'ai pas le "matos" pour être foutu comme elle Uu".

Je lui jetai un coup d’œil sans trop piger ce qu'elle voulait dire par là. Je finis par hausser les sourcils avant de détourner le regard pour mater le mur d'en face. Chui pas guérisseur toute façon et puis c'est pas mon problème, j'ai assez eu d'emmerdes à cause de cette saloperie d’œil j'ai eu ma dose (pourtant c'est rare quand je dis que j'ai assez eu d'un truc).

- Ah ouais, merde c'est vrai. Tiltai-je.

- Ok, c'est sympa, merci. Lui répondis-je avec un petit sourire.

Même si j'ai du mal à voir la Schtroumpfette (elle a les cheveux bleus et est plus petite que moi) me croire sur parole si facilement que Ylis. M'enfin, au moins, elle sait que si elle a un moyen pour que j'oublie tout ça d'une manière qui lui va (et qui me fasse pas perdre de fric), je serais ok. Je ne compris pas ce qu'elle me dit dans sa langue natale, pour moi c'est du chinois ça (ah ah !) mais bon, vu le ton, je pense que ça devait vouloir dire un truc genre "merci".

- Si jamais t'as d'autres trucs à boire, je crache pas sur des boissons gratos. Lui répondis-je en levant la main au-dessus de mon épaule sans me retourner mais avec quand même un sourire aux lèvres.
avatar
Leo




Messages : 90
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: La flemme de compter =o=
Pouvoirs: Celui qui me permet d'être partout sans avoir à bouger et Métal *3*
Animae: Speedy la tortue!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous êtes pires qu'un troupeau de mules, ça vous fait au moins un point en commun [PV Endice]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum