On fait la paix ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On fait la paix ?

Message par Reia le Mer 18 Jan - 18:33

Ca devait bien faire une semaine depuis l'épisode du mausolée. Une semaine qu'Ambre m'avait guéri et qu'on ne l'avait plus revu. Je supposais qu'elle était dans sa chambre, elle avait eu besoin de se reposer, puis, elle avait du se lancer dans les préparatifs de notre petite escapade. Après tout, elle était la mieux placée pour ça, lui faire confiance était peut être une erreur, après tout, lui laisser carte blanche était la meilleur façon de me laisser tendre un piège. Mais pour une fois, je faisais confiance à ma Télépathie.
Le comble quand même pour une Istarion d'avoir du mal à faire confiance à ses pouvoirs. Après tout,ils son censés être parmi les plus puissants de l’École.

Mais ça faisait aussi une semaine que je n'avais pas vu Asuka. Je devais bien avouze que je l'avais un peu évitée, elle avait peut être fait la même chose. Oui enfin ça, c'est à supposer qu'elle m'accorde encore un peu d'importance. Je me sentai un peu honteuse. Je lui avais fait du mal, je l'avais peut être même trahis. Bon, de mon point de vue, j'avais de bonnes raisons, peut être un peu facile, mais ce n'était pas une raison pour fuir mes responsabilités.

Ce matin, j'avais réussit à prendre mon courage à deux mains, m'étais dégonflée plusieurs fois devant la porte de sa chambre, m'étais rendu compte deux fois qu'elle n'y était pas, l'avais cherchée dans l’École, avec et sans Télépathie, l'avais localisé plusieurs fois mais m'étais encore dégonflée. J'avais passé la journée à faire le yoyo, hésitant comme une gamine qui n'ose pas aller vers le garçon qui l'attire. M'occupant aux dossiers à traiter et aux réunions pour me donner une bonne excuse. Je crois que je n'avais jamais été aussi attentive pendant les réunions du conseil.
Plusieurs fois dans la journée, je pensais qu'en plus d'Asuka, je devrais peut être aller voir Azylis, depuis le temps, je ne l'avais toujours pas remercié, ni ne m'étais excusé du comportement que j'avais pu avoir avec elle. Mais pas tout dans la même journée hein !! Déjà que mon égo risquait en prendre un coup avec Asuka, se serait l'achever que d'aller m'excuser auprès d'Azylis et puis elle, elle l'avait cherché et je ne l'appréciais pas autant qu'Asuka.

Mais la dernière réunion était arrivée et je n'avais plus eu d'excuses, je savais qu'Asuka était dans sa chambre, les dossiers étaient traités, je ne pouvais plus reculer.
Akito m'avait proposer de m'accompager plusieurs fois dans la journée, chaque fois, j'avais refusé, et je refusais encore cette fois ci. Je savais qu'Akito aimait beaucoup Asuka et que la réciproque était vraie, j'avais peur qu'elle ne pense que j'avais demandé à mon Animae de m'accompagner juste l'attendrir.

J'avais lentement descendue les volées de marches séparant l'étage des Heren Istarion de celui des Istari. Marchant à pas mesuré, je finis par m'arrêter devant la porte de la chambre d'Asuka. Soupirant, je levais la main plusieurs fois pour frapper, hésitant à chaque fois. Secouant la tête, je me rendis compte que j'étais vraiment ridicule alors que je croisais le regard de plusieurs Istari rentrant dans leur chambre, se demandant visiblement ce que je pouvais faire là.

Bon aller, suffit la comédie ! Respirant un grand coup, je frappais enfin à la porte et attendit une réponse plutôt anxieuse.



avatar
Reia




Messages : 772
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 20 années toutes rondes
Pouvoirs: Télépathe et Téléquinésiste Tonnerre
Animae: Akito, mon grand dragon chinois aux yeux aussi verts que les miens...normal pour une Animae.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Asuka le Jeu 26 Jan - 2:35

-Quatre-vingt dix-neuf! Et... Cent! Ouf! M'exclamai-je en me laissant tomber au sol après avoir fini ma dernière pompe.

Je réussis à me tourner pour me retrouver allongée sur le dos puis je restai ainsi, les yeux fermés et la respiration haletante. J'avais l'impression que je n'aurai jamais la force de pouvoir me relever pour aller jusqu'à mon lit, que j'allai finir par m'endormir d'épuisement par terre. Mais au moins, j'étais contente d'avoir fini ma troisième série de cent pompes de la soirée.


*J'ai... trop faim! Tu ne veux... pas aller... me chercher des... brochettes aux pommes?*

Même en pensées j'étais complètement épuisée.

*Non, vas-y toi-même.*

-Ty... ran vas! M'exclamai-je entre deux inspirations à Akusa, perché sur l'un des pieds de mon lit.

Ça faisait environ une semaine que l'épisode avec Reia, Edward et Ambre (heureusement qu'ils ont des noms faciles à retenir sinon je suis sûre que je m'en souviendrais déjà plus!) avait eu lieu. Une fois qu'on était tous revenu à l'école, je me sentais tellement délaissée (bon, je n'étais pas bête non plus : je savais que Reia ne tenait pas à moi comme à la prunelle de ses yeux! On ne se connaissait pas depuis des lustres et on n'avait pas passé énormément de temps ensemble en entraînement, en dehors des entraînements j'en parle même pas. Mais j'avais pensé qu'elle m'appréciait tout de même un peu plus que la plupart des autres personnes de l'école vu qu'elle avait accepté de m'entraîner elle-même, du coup, la voir délaisser tout le monde comme ça d'un coup, moi y compris, ça m'avait quand même mis une sacrée claque, sans compter que sur le coup, je n'étais pas dans l'état nécessaire pour encaisser ça) et, sur le coup, tellement seule au monde que j'étais partie pour rester toute seule dans ma chambre à déprimer un bon moment (j'avais même entamé un pot de glace à la pomme!).

Du coup, Akusa avait fini par entrer dans ma chambre et avait décrété qu'il allait me coacher en me faisant faire toutes sortes d'exercices physiques à défaut de pouvoir m'entraîner sur mes pouvoirs. Il disait que non seulement ça me maintiendrait en forme mais aussi que ça m'aiderait à ne pas déprimer. Même si je n'étais pas vraiment motivée sur le coup, j'avais été tellement surprise et heureuse de voir Akusa s'inquiéter pour moi et faire de son mieux pour m'aider que j'avais accepté. Ça faisait donc environ une semaine que je faisais des exercices sous l’œil perçant de mon Aigle Royal d'Animae comme si je me préparais à faire un marathon! Ben mine de rien, je pensais pas qu'il pouvait être si sévère! Il me réveillait à l'aube et ne me lâchait pas avant l'heure d'aller manger le soir. Il m'autorisait à faire quelques pauses (encore heureux, je suis pas une machine non plus!) mais tout juste le nécessaire pour souffler, pas plus et si j'avais le malheur de protester et continuer à me reposer, il m'attaquait à coups de becs! Je suis sûre qu'en fait, il se vengeait de toutes les fois où il se plaignait de mes pensées! Mais c'est pas de ma faute non plus si je pense! C'est pas possible de ne pas penser, enfin je crois, en tout cas si ça existe, j’aimerais bien avoir la recette pour voir l'effet que ça fait au moins une fois dans ma vie! Je me demande ce qu'ils entendraient alors les Télépathes qui voudraient lire dans ma tête. Si ça se trouve, ce n'est pas une légende le coup du chant des grillons à la place des pensées!

Et aujourd'hui, Akusa n'avait pas fait exception. Dès l'aube, il était venu me réveiller (je me demande comment il fait pour être aussi bien réglé sans réveil tout de même! Pire qu'une poule) et il m'avait fait faire un footing matinale et en débardeur en plus! Je sais que cette année, l'hiver est bien moins froid que les hivers habituels mais mine de rien, le matin, en débardeur, on le sent quand même le froid de janvier! Une fois la matinée bien entamée (et après que je sois devenue un glaçon sportif), il m'avait faite m'arrêter aux sources d'eaux chaudes. Sur le coup, j'étais tellement contente de sentir la chaleur des vapeurs sortant de l'eau que je ne m'étais pas doutée qu'il m'avait avant tout amenée ici pour me faire faire des exercices de natation et d'apnée (bon l'avantage, c'est que je pouvais savoir où j'en étais question temps grâce aux pensées d'Akusa mais c'était tout). Je ne l'avais même pas vu mettre mon maillot et ma serviette dans mon sac de sport la veille! Et enfin à midi, il m'a autorisée à faire une pose là-bas et de profiter de l'eau chaude pour me détendre en mangeant les quelques plats qu'il était allé chercher à la cafétéria pendant que je faisais mes longueurs. Mine de rien, se retrouver dans des eaux chaudes comme ça, ça fait un bien foooou! Si j'avais pu, j'y serais restée tout l'après-midi.

Mais mon coach n'avait pas prévu ça dans son programme et les exercices ont repris. J'ai donc dû passer une bonne partie de l'après-midi à devoir escalader la falaise de laquelle tombait la cascade du lac à mains nues. Selon Akusa, c'était le meilleur endroit où faire de l'escalade sans secours.


~Comme ça, si tu tombes, tu auras l'eau pour te rattraper.~

~Tu sais à combien elle est au moins cette eau?! Si je tombe dedans, je finis gelée!~

~Dans ce cas, ne tombe pas.~

Et le pire, c'est qu'un peu avant la fin de l'ascension, je suis bel et bien tombée! Mais heureusement, je me suis rattrapée avec la Télékinésie et j'ai pu arriver au sommet sans être mouillée par autre chose que la sueur de l'effort. Après une petite pause, j'étais repartie pour courir jusqu'à l'école (les derniers mètres avaient été pénibles à cause d'un point de côté que j'avais mais j'avais tellement froid que je crois que je les parcouru plus vite que jamais!). Akusa m'a ensuite conduit à la salle de sport où j'ai passé le reste de l'après midi à frapper un sac de sable qu'on utilise en général pour la boxe.

Ce ne fut qu'à l'heure de manger qu'Akusa m'a enfin donné quartier libre. J'en ai donc profité pour retourner dans ma chambre pour prendre une bonne douche brûlante (je l'avais bien méritée!) Une fois sortie de la salle de bain, je préférai d'abord me poser sur mon lit avant de descendre à la cafétéria. Après avoir zappé plusieurs chaîne sur mon écran de télé géant dont aucun contenu ne me plaisait, j'ai eu le malheur de penser que j'allais m'ennuyer le reste de la soirée. Akusa a aussitôt sauté sur l'occasion pour me dire de faire des séries de cent pompes. J'ai commencé par refuser et m’apprêtais à lui dire que j'allais trouver quelque chose à faire mais son pincement de bec sur mon doigt m'as empêchée d'aller jusqu'au bout.

Ce fut donc après ma troisième série, que je craquai et m'écroulai de fatigue par terre, de nouveau trempée (c'était bien la peine que je prenne une douche et change de vêtements!). J'aurais pensé qu'il irait au moins me chercher un petit quelque chose à manger (je n'avais rien mangé depuis midi et avec tous les exercices de l'après-midi, j'étais affamée!) mais même ça, il ne me l'accordait pas.


-Je ne pourrai jamais... aller... jusqu'en bas! Dis-je d'une voix que j'aurais voulu plaintive mais j'étais tellement épuisée qu'on ne sentait rien d'autre dans ma voix.

Et si j'y vais en pleine nuit, ça me fera perdre les quelques heures de sommeil auxquels j'aurai droit avant qu'Akusa ne vienne me réveiller à l'aube demain (et encore on n'est pas en été!). Je finis par laisser tomber toute idée de lutte et me résignai à passer la nuit par terre avant de m'endormir pour de bon.

Ce furent des coups frappés à la porte qui me réveillèrent d'un coup. Je ne m'étais même pas rendue compte que je m'étais endormie et de ce que je percevais d'Akusa et à la sensation de mon t-shirt et mes cheveux toujours trempés, je ne devais pas m'être endormie longtemps mais bizarrement, je me sentais parfaitement réveillée et malgré un léger étourdissement après m'être relevée, je n'eus pas de mal à me diriger vers la porte. Je ne savais pas qui c'était mais grâce à cette personne, j'avais assez de courage pour me rendre à la cafétéria ensuite (avec de la chance, c'est un Télépathe compatissant qui a senti ma détresse et m'apporte des brochettes aux pommes!).

J'ouvris la porte et... regrettai de ne pas être restée endormie en voyant qui c'était sans pour autant parvenir à masquer ma surprise.


-Oui? Me contentai-je de lui dire en essayant de ne pas me montrer trop froide dès le début.

Depuis la dernière fois, je n'avais plus entendu parler de Reia ni de quoi que ce soit ayant un lien avec ce qui s'était passé (en même temps, les exercices d'Akusa me coupaient un peu du monde et m'empêchaient d'avoir une vie sociale pendant mes temps de pause) mais même si j'en avais eu la possibilité, je n'aurais pas cherché à avoir de ses nouvelles, d'ailleurs j'aurais pensé que la réciproque était vraie, du coup j'étais plutôt surprise de la voir frapper à ma porte.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Reia le Jeu 26 Jan - 12:55

J'aurais mieux fait de m'abstenir tiens !! Bonjour l’accueil. Bon en même temps, je ne m'attendais pas vraiment à ce qu'elle me saute au cou.
Quoi que.
L'espoir fait vivre dit-on. Remarque, j'en suis la preuve.
J'étais passablement mal à l'aise et je détestais cette sensation. J'avais vraiment l'impression d'être une gamine alors que je devais avoir quoi ? deux fois son age ? Un truc comme ça ?
J'avais merdé, en quelque sorte, fallait bien que je l'assume. Finalement, les choses auraient été plus simples si elle c'était retrouvé à un moment ou un autre dans la même situation qu'Edward. Même si il m'en voulait, lui il avait juste rien le droit de dire. Ce qui n'était malheureusement pas le cas d'Asuka.
Pour m'en plus grand malheur !

Voilà à quoi j'en suis réduite ! Être déçue parce qu'une élève, que j'apprécie en plus, n'a pas vécu les même choses que moi, ce qui lui donne le droit de m'en vouloir.
Bon, je vais pas dire que ça ne m'agace pas. Le fait d'être obligée de me faire pardonner me tapait sur le système. Elle aurait pu elle aussi tenter de faire l'effort de me comprendre.
Au lieu de ça, elle préférait bouder, se montrer rancunière et me le faire bien sentir en plus !

Retenant un soupir, je ne tentais même pas de sourire, pour le coup, mon sourire aurait ressemblé à celui d'Akito, en un chouille moins pointu tout de même.
Finalement, je regrettais qu'il ne m'est pas accompagné, j'aurais eu une chance de voir Asuka sourire un peu, même si son sourire ne m'était pas destiné, j'aurais peut être été moins mal à l'aise.

*Tu veux que je vienne.*
*Non, faut que je me débrouille toute seule !*

Si je me met à attendre d'Akito qu'il soit derrière moi à chaque fois que je manque de courage, je vais finir en chiffe molle.

*Mais...*
*J'ai dit non !* affirmais-je essayant de me convaincre que j'étais sûre de moi, ce qui était loin d'être le cas, et ça devait être visible. Bon en même temps, je n'avais jamais réellement caché mes émotions réelle, à quelques exception prés, mais quand même !

Observant Asuka, main croisées dans le dos (il m'énerve l'autre la avec son tique à la noix qu'il refile à tout le monde !), j'essayais de ne pas torturer mes doigts. remarquant ses traits tiré, je faillis sauter sur l'occasion pour me débiner genre : "Non rien, je faisais que passer, salut..."
Bonjour la crédibilité !

"Bonsoir." commençais-je sur un ton que je voulais calme.

"Je te dérange pas ?" demandais-je en me maudissant.

Ou comment tendre le bâton pour me faire battre. Retenant un soupir, j'esquissais un faible sourire.

"Répond pas, j'en ai une vague idée."
me repris-je avant qu'elle n'ouvre la bouche.

"Je venais juste prendre des nouvelles, te remercier..."

Je déglutis légèrement, me rendant compte que mes paroles étaient un peu facile.

"... et m'excuser."
finis-je en me forçant à ne pas simplement souffler ses quelques mots.

Beaucoup trop facile même.



avatar
Reia




Messages : 772
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 20 années toutes rondes
Pouvoirs: Télépathe et Téléquinésiste Tonnerre
Animae: Akito, mon grand dragon chinois aux yeux aussi verts que les miens...normal pour une Animae.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Asuka le Mer 8 Fév - 12:15

Je haussai un sourcil en la voyant avoir l'air d'hésiter sur je ne sais pas quoi. Je ne savais pas vraiment ce qu'elle avait sur le coup et qu'elle prenne son temps pour répondre ne me posait pas de soucis par contre, j'étais pas sûre d'arriver à rester debout jusqu'à la fin si ça durait trop longtemps (même si je m'étais sentie en forme à mon réveil, je sentais la fatigue revenir à la charge d'un coup, surtout depuis que j'avais vu que c'était elle qui avait frappé à la porte). D'ailleurs, je commençais à me demander si j'allais pouvoir tenir longtemps debout (j'avais une de ces envies de manger des brochettes de viandes et pommes, allongée tranquillement dans mon lit que j'aurais tout fait pour qu'on m'en apporte là, tout de suite, maintenant). Mais heureusement, elle finit rapidement par prendre la parole. Par contre, je ne pris pas la peine de la saluer à mon tour, déjà j'en avais pas envie et puis, elle enchaînait déjà la suite (à mon avis, elle devait se douter que je n'étais pas vraiment d'humeur pour).

Mais en la voyant demander si elle ne dérangeait pas, je haussai les sourcils de surprise sur le coup avant de les froncer, m'apprêtant à lui répondre (quoi, j'en sais rien, ça allait sortir tout seul avant même que je ne pense à ce que j'allais dire pour le coup) mais elle m'en empêcha en répondant plus ou moins à ma place. Je ne répondis donc pas, préférant l'épargner sur ce coup, d'autant plus qu'elle m'épargnait de me fatiguer à m'énerver directement sur elle (parce que, même si je lui en voulais toujours, je n'ai jamais aimé être en conflit avec quelqu'un! Du coup, m'adresser méchamment à quelqu'un, ça me donnait l'impression de forcer deux fois plus que d'habitude pour parler).

Je ne retins pas un sourire en coin ironique quand elle dit être venue pour prendre de mes nouvelles, pas vraiment convaincue que ce soit vrai après ce qui s'était passé la dernière fois (et parce que j'étais très rancunière pour le coup) mais la suite me fit hausser les sourcils de surprise.


-Hein? Pourquoi remerci... aaaaaaaaaaah! ... er? Répondis-je sans parvenir à contenir un bâillement de fatigue que je masquai en posant ma main devant la bouche sur le coup.

Je passai ma main sur mon visage pour me frotter les yeux, essayant de dissiper un peu la fatigue (même si ça ne marcha pas vraiment). Je secouai ensuite la tête pour essayer de me réveiller mais à part faire tomber quelques mèches devant mes yeux, ça m'étourdit plus qu'autre chose.


-Désolée, je suis assez crevée. Tu peux entrer? Il faut que je m'asseye. Lui dis-je en pointant mon pouce derrière mon épaule, désignant l'intérieur de ma chambre.

Sur ces mots, je me retournai et retournai dans ma chambre en laissant la porte ouverte derrière moi. Je m'assis ensuite sur mon lit en croisai mes jambes en tailleur. Reia avait ma chaise de bureau, mon canapé et mon pouf pour s'asseoir si elle voulait. J'attendis qu'elle soit rentrée et installée avant de lui adresser un regard interrogateur, me demandant toujours pourquoi elle m'avait remerciée. Je n'avais rien fait et rien dit pour elle ces derniers jours pourtant. Après pour les excuses, j'avais entendu mais je préférais ne pas m'y pencher tout de suite. Je savais que c'était trop facile de simplement venir dire pardon en espérant qu'après on passerait à autre chose mais en même temps, je savais qu'il n'y avait pas trente-six manières de demander pardon et que le fait qu'elle l'ait dit me suffirait justement pour passer l'éponge, du moins arrêter de lui faire la tête, mais je lui en voulais trop pour lui accorder directement ce qu'elle attendait.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Reia le Mer 8 Fév - 14:18

Je haussais un sourcil en remarquant qu'elle avait l'air d'à peine tenir sur ses jambes. Ca ajouté au fait que j'avais la vague impression de l'em...bêter (restons poli) profondément. Comme moi, elle avait l'air de vouloir être partout ailleurs sauf ici, en face de moi.
Je retins un soupir de soulagement en comprenant qu'elle n'avait pas l'intention de m’interrompre, ni même me donner raison. Tant mieux d'ailleurs, je me sentais assez mal à l'aise comme ça !
Déjà qu'elle a pas l'air spécialement convaincu par ce que je viens de lui dire ! Bon d'accord, j'ai un peu trainé, mais je ne faisait jamais rien par hypocrisie...Enfin rarement. Pas avec les gens que j'appréciais. Remarque, elle était peut être pas au courant que je l'aimais beaucoup.

Je vais tuer Edward, je déteste quand il a raison, ça m'énerve, faut plus qu'il parle !
Retenant un soupir, je haussais un sourcil alors qu'elle semblait aussi surprise qu'exténuée. Qu'est ce qu'elle a bien pu faire pour être dans cet état.

"Heu ..."

Mais je n'eus pas le temps de répondre qu'elle m'invita, à sa façon, à rentrer dans sa chambre.
Vaguement, je me demandais si elle l'aurait fait en pleine forme, haussant les épaules, j'hésitais quelques secondes avant de rentrer à la suite d'Asuka pour refermer la porte de sa chambre et refermer la porte derrière moi avant de m'y adosser. Son regard me tira un soupir.

"Te remercier pour ton soutiens ...La dernière fois."

Je fermais légèrement les yeux, retenant un énième soupir.

"J'ai jamais été douée pour se genre de chose."
soupirais-je en baissant les yeux.



avatar
Reia




Messages : 772
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 20 années toutes rondes
Pouvoirs: Télépathe et Téléquinésiste Tonnerre
Animae: Akito, mon grand dragon chinois aux yeux aussi verts que les miens...normal pour une Animae.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Asuka le Sam 10 Mar - 23:16

Je fronçai les sourcils en entendant sa réponse pour son remerciement.

-Heu... Fis-je sans trop comprendre.

Je n'avais pas fait grand chose pour la soutenir pourtant. Au contraire, je m'étais énervée contre elle et j'avais fini par lui faire clairement la tête. J'essayai de me concentrer pour essayer de me rappeler un détail qui me ferait faire tilt mais j'étais trop fatiguée pour y arriver, j'avais l'impression que si je réfléchissais trop, ma tête allait exploser et que j'allais aussitôt m'endormir. Et je ne me voyais pas trop m'endormir devant Reia d'un coup sans prévenir, elle pourrait croire qu'elle m'ennuyait à ce point alors que c'était pas le cas ou pire : que je n'allait pas bien et elle risquerait de m'emmener à l'infirmerie etc. et finalement, elle finirait par avoir le rôle de de la pauvre personne qui s'est faite du soucis pour moi (même si ça n'aurait été pour rien pour le coup) et moi celui de la petite ingrate et je serais obligée d'arrêter de lui en vouloir et ça, j'en avais pas envie pour l'instant et encore moins de cette façon!

N'empêche que je ne sais toujours pas de quoi elle veut parler et que je ne me sens pas vraiment en état de réfléchir à quoi que ce soit pour m'en rappeler (je n'arriverait même pas à faire une multiplication en cet instant). Je passai ma main sur ma tempe pour essayer de la soulager. Ou alors, si ça se trouve, c'est elle qui m'embrouille les idées avec sa Télépathie! Quoi que non, si elle voulait faire ça, elle l'aurait fait plus tôt, non? Ou peut-être que c'est calculé pour que je pense comme ça pour justement que je ne crois pas que ce soit elle? Rah j'en sais rien, ça me donne un sacré mal de crâne en tout cas! Je finis par lâcher un soupir.


-Je sais pas trop de quoi tu parles mais pas de quoi si c'est le cas. Finis-je par répondre en continuant de me masser la tempe.

Je serrai les dents pour essayer de retenir un nouveau bâillement mais en vain et je portai ma main devant ma bouche tandis que je bâillais une nouvelle fois. J'en eus presque les larmes aux yeux. Je me mordis le coin des lèvres en voyant sa mine de chien battu puis lâchai un soupir.


-Allez, fais pas cette tête, on dirait que je vais te battre. Finis-je par lui dire en lui accordant un petit sourire.

C'est pour ça que j'ai toujours eu horreur des airs de chien battu, j'ai jamais su y résister! C'est d'ailleurs pour ça qu'au début, je me retrouvais souvent à faire du babysitting certains après-midi et certains soirs. Certains enfants m'aimaient bien et du coup, ils demandaient à leurs parents à ce que ce soit moi qui m'occupe d'eux quand ils avaient besoin d'une babysitteur et quand leurs mères venaient me le demander et que leur enfant me regardait avec des yeux suppliants, je ne pouvais pas résister! Et là, c'était pareil : je savais que j'allais finir par lui pardonner et je voulais que ce soit le plus tard possible, mais non seulement, elle était venue elle-même me voir pour s'excuser plutôt qu'envoyer quelqu'un d'autre le faire à sa place ou lors d'une rencontre par hasard dans un couloir (en général, c'est rarement sincère ce genre "d'excuses") et elle n'avait vraiment pas l'air à l'aise à cause de moi (même si elle l'avait cherché, je n'aime pas voir quelqu'un gêné à cause de moi) et du coup, je ne parvenais plus à garder ma rancune envers elle.


-Ça va mieux que la dernière fois au moins? Lui demandai-je.

Elle était dans un sale état, autant physiquement que mentalement et Ambre devait s'occuper de la partie physique qui risquait de la tuer. Si elle était là aujourd'hui, j'en concluais qu'Ambre devait avoir réussi son coup mais je ne savais pas si c'était entièrement ou pas (comme je ne savais pas trop ce que c'était ce machin qu'elle avait pris à son frère, je m'étais imaginée une tumeur pour simplifier les choses), ni si ça allait mieux par rapport à ce qu'elle avait appris sur son copain. Akusa vint se poser sur mon épaule et... caressa sa tête contre ma joue. Je tournai la tête dans sa direction en le fixant avec de grands yeux.


*Toi aussi tu ne vas pas bien?? C'est la première fois que tu me fais ça!*

*C'est parce que, même si tu penses trop, j'aime t'entendre penser comme ça.*

-T'es adoraaaable! M'exclamai-je en le prenant doucement dans mes mains pour ensuite le serrer contre ma poitrine en caressant le haut de sa tête avec ma joue.

*Mais lâche-moi, tu m'étouffes!* Pensa-t-il en se débattant en essayant de déployer ses ailes.

-Roh là là! Quel rabat-joie! Dis-je en le laissant s'échapper.

Il retourna se poser sur le pied de mon lit. Mais il a beau être rabat-joie, il est adorable quand même!
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Reia le Mar 20 Mar - 20:54

Elle avait l'air complétement exténué et pas vraiment en état d'écouter ce que j'avais à dire. Ce qui me mettais encore plus mal à l'aise.
J'étais bien placé pour savoir que la fatigue rendait irritable, j'avais peur de dire le mot qui la mettrais vraiment en colère et ainsi gâcher toutes mes chances de me faire pardonner. Ou au moins essayer.
Je mourais d'envie d'utiliser ma Télépathie pour savoir ce qu'elle pensait, ce que je pourrais dire pour qu'elle cesse de m'en vouloir et ce que je devais ne pas dire pour la mettre en colère.
Mais je lui devais au moins d'essayer de m'expliquer comme une personne tout ce qu'il y a de plus normale. Utiliser mes pouvoirs ne serait pas très réglo.
J'esquissais un sourire un peu jaune, parce qu'en plus, il faut que je rentre dans les détails ? C'est pas mon jour, non vraiment !

"Je me doute que ce n'étais pas vraiment flagrant. Mais disons que ton attitude m'a permis de ne pas faire trop de bêtise."

Non vraiment, j'ai horreur de se genre de chose ! Baissant les yeux, je soupirais légèrement. J'avais horreur de me sentir si idiote.

"Et de réaliser certaines choses." soufflais-je en fixant mes pieds.

Pire qu'une gamine de dix ans ! Je me fais honte !
Relevant légèrement les yeux, j'esquissais un pauvre sourire. A la limite, j'aurais préféré.
Je hochais la tête.

"Ambre c'est occupée de mon cas." répondis-je avec un petit rire nerveux.

"Pour le reste, c'est en cour." soupirais-je.

J'étais impatiente, pressée de partir, de Le retrouver. Mais je devais attendre qu'Ambre est finit ce que dieu seul sait, avait entreprit.
Mon sourire se fit plus doux lorsque je vit l'aigle d'Asuka se poser sur son épaule et écarquillais les yeux en l'entendant.

"Heu ... ?"

La, je ne comprenais pas trop. Il y a quelques minutes elle avait l'air de me détester. Les choses avaient eu l'air de s'améliorer un peu, preuve que j'étais sur la bonne voix concernant ma rédemption, mais à ce point là !
Puis, je compris, au manège de l'Animae qu'elle ne s'adressait pas à moi. dans un sens ça me rassurait. J'suis quand même censé être son maitre !

"Comment tu va toi ?" demandais-je pour changer de sujet et surtout, savoir ce que j'avais raté.

Tu parle d'un maitre toi !



avatar
Reia




Messages : 772
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 20 années toutes rondes
Pouvoirs: Télépathe et Téléquinésiste Tonnerre
Animae: Akito, mon grand dragon chinois aux yeux aussi verts que les miens...normal pour une Animae.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Asuka le Jeu 22 Mar - 1:41

Je haussai un sourcil en entendant sa réponse, me demandant un peu si elle répondait sérieusement ou si elle essayait de me faire passer un message (si c'est le cas, j'espère qu'elle se doute que je suis pas vraiment en état de réfléchir à ce genre de truc!). Parce que là, j'ai du mal à croire ce qu'elle me raconte vu l'effet que ça avait semblé avoir eu sur le coup (bon, en même temps, je lui avais passé un savon avant de sortir de sa chambre mais vu comment j'avais eu peur que le mausolée nous tombe dessus à cause de Reia, je n'avais pas eu vraiment l'impression que ce que j'avais dit ou fait avait fait mouche! Et pourtant, elle me dit que ça l'avait empêchée de faire trop de bêtises!).

-Et ben, qu'est-ce que ça aurait donné si ça n’avait pas été le cas?! Répondis-je en penchant légèrement la tête sur le côté.

Par contre, je ne compris pas trop de quoi elle parlait en disant "certaines choses", pas vraiment certaine que ça me concerne. Ça devait être le genre de truc pour lequel on répond "trop compliqué/chiant à expliquer" ou "je me comprends" quand on demande ce que c'est comme chose. D'ailleurs, mon froncement de sourcils interrogateur parlait pour moi (même si Reia-san regardait plus ses pieds que moi pour le coup donc, pas sûr qu'elle l'aie vu).


-Euh, ben, tant mieux alors. Finis-je par répondre, ne sachant pas trop quoi dire d'autre vu que j'avais pas vraiment d'idées sur ce que c'était et ne me sentant pas vraiment en état d'essayer de deviner ce que c'était.

*C'est pas plus mal.*

*Eh oh! Ça veut dire quoi ça?*

*Tu serais parties dans des idées pas croyables.*

*N'importe quoi! En plus, ils sont super cohérents mes raisonnements!*

*C'est ça le pire je crois.*

J'esquissai un sourire lorsqu'elle me répondit, contente qu'elle soit guérie. Je ne demandai pas de détails pour le reste. Ça ne me regardait pas donc, à moins qu'elle ne m'en parle directement elle-même ou qu'elle me demande quelque chose en rapport ou un truc du genre, je n'avais pas l'intention de m'en mêler. Elle n'avait pas voulu m'en parler avant, toujours pas quand elle était malade, je me doutais bien que ce n'était pas maintenant qu'elle est guérie qu'elle allait le faire et je n'avais pas envie de lui courir après. Après ce qui s'est passé la dernière fois, moins j'en entendais parler, mieux je me portais.

J'adressai un dernier regard rancunier à Akusa, même si j'avais toujours un sourire aux lèvres, avant de reporter mon attention sur Reia-san. Je lâchai un soupir de fatigue.


-Assez fatiguée, je crois que ça se voit d'ailleurs. Mon Aigle a décidé de me coacher et il me fait faire des exercices du matin au soir! Et c'est un vrai tyran! Mais ça fait quand même du bien! Lui répondis-je avec un sourire.

-Ah au fait! Pour ta Télépathie, j'aimerais que tu ne t'en serves pas pour voir ce qui s'est passé pendant le voyage que j'ai fait il y a quelques jours s'il te plaît! Il y a certains passages assez... gênants que je préfère garder pour moi. Lui dis-je en espérant qu'elle ne l'avait pas déjà fait.

Je sais pas si elle est au courant ou pas que je suis partie avec Akira-kun à Tokyo (mais si c'est pas le cas, elle ne devrait pas avoir de mal à trouver un rapport ou un truc du genre, c'est une des big boss après tout, ya pas de raisons! D'ailleurs, je me demande s'ils font tout à la main ou par ordinateur! Parce que, maintenant que j'y pense, je n'ai pas vu de salle informatique pour bosser, il y a des ordi' dans la salle de détente mais c'est plus pour ceux qui veulent se faire des MMORPG qu'autre chose et les deux fois où je suis allée dans la salle du conseil, je n'ai pas vu une seule lueur d'écran d'ordinateur (pourtant, vu comment c'est sombre, ça se verrait!) mais je n'avais pas envie que quelqu'un d'autre que lui soit au courant pour ma famille. Déjà, y penser était toujours douloureux, en parler serait pire, et même si je venais à avoir envie d'en parler, je pourrai toujours le faire avec Akira-kun. Et puis...


-Comme ça, on sera quittes. Terminai-je avec un sourire en coin.

Si ce n'était pas encore le cas, elle finira par savoir que j'étais avec Akira-kun, du coup, avec de la chance, elle s'imaginera que le soucis a un rapport avec lui et non pas avec autre chose. Surtout que si elle part dans cette direction, elle aura toute une série d'interprétations possibles! Il y en a tellement, certaines plus incroyables que d'autres, que j'ai même pas le courage de faire une liste d'exemples!
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Reia le Dim 1 Avr - 21:41

Son haussement de sourcil, un brin dubitatif manqua de me tirer un éclat de rire. Mais je pouvais comprendre son scepticisme. Après tout j'avais manqué de détruire le mausolée ce jour là. Qu'est ce que ça aurait été si les paroles d'Asuka ne m'avait pas troublées.
Retenant un rire, je me contentais de hausser les épaules, abordant un air amusé.

"Je ne suis pas certaine d'avoir envie de le savoir moi même."

Pour le coup, je n'aurais même pas pu lui en vouloir à Farfaya pour son escapade suicidaire à Las Vegas.
Continuer à la haïr, même si ce n'était pas forcément facile à vivre pour Edward, m'apaisait. Je parviendrais surement à oublier ma rancune si Ambre réussit son coup.
Esquissant un sourire, je me triturais les mains pour m'empêcher de lui ébouriffer les cheveux. Je n'étais pas certaine qu'elle le prenne bien. J'aurais peut être du approfondir, lui expliquer les choses clairement. Je n'étais pas doué pour exprimer mes sentiments en tant normale, alors dans l'état de gêne dans lequel j'étais, c'était carrément impossible.
Il y eu un silence durant plusieurs seconde, silence ou elle échangea plusieurs regard avec son aigle. Je les laissais converser sans un mot jusqu'à entendre la réponse d'Asuka.
Haussant un sourcil surpris et amusé, je lançais un coup d’œil à l'Animae de la jeune fille.

"Je suis sure qu'il s'entendrait super bien avec Akito." répondis-je en soufflant un éclat de rire.

"Du moment que ça t'entretiens, mais ne le laisse pas te tuer à la tache quand même." repris-je en observant attentivement Asuka.

Elle avait vraiment l'air fatiguée.
Surprise par ses paroles, je relevais les yeux sur son visage, accrochant son regard je fronçais les sourcils, un brin inquiète.
J'avais effectivement était mise au courant d'une sortie, approuvé par Hishigi, un voyage de routine, et comme j'avais confiance en Hishigi, même si ce n'était pas très prudent, je n'avait pas jugé nécessaire ni d'ébruiter le voyage (au risque qu'Azylis et Farfaya ne le vivent pas aussi bien) ni d'envoyer qui que se soit la récupérer, elle et Akira.

"Je n'en avait pas l'intention. J'use très peu de ma télépathie et certainement pas pour apprendre quelque chose. Mais ta demande n'est pas rassurante." répondis-je, vraiment inquiète.

Mais vu sa requête, inutile de lui demander ce qu'il c'était passé.

"Tant que ça n'a aucun rapport avec les Heren Istarion déserteurs, je ne te poserais aucune question. En revanche, si vous avez rencontré des Valar ennemis, il faudra que tu en parle à quelqu'un, qui te voudra si tu ne veux rien me dire, mais il faut que l'on sache."
expliquais-je un peu gêné quand même.

"Quittes ? Ca m'arrange, même si franchement, mon histoire n'a rien d'un secret, tout les Valar avec un peu d’ancienneté pourraient en parler."

J'esquissais un sourire amer.

"D'ailleurs, si il savaient ce qui se passent en ce moment, il se ficherait surement de moi."
soufflais-je en baissant les yeux, profondément dégouté.



avatar
Reia




Messages : 772
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 20 années toutes rondes
Pouvoirs: Télépathe et Téléquinésiste Tonnerre
Animae: Akito, mon grand dragon chinois aux yeux aussi verts que les miens...normal pour une Animae.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Asuka le Lun 2 Avr - 15:11

Je haussai un sourcil après sa remarque.

-Ah bon? Pourtant, il est gentil comme tout Akito! M'étonnai-je.

Mais je n'étais pas vraiment en état de débattre là-dessus ce soir. Mais au moins, Reia n'avait plus son air de chien battu, c'était déjà ça (non parce que j'aime vraiment pas qu'on prenne cet air devant moi comme si j'allais aussitôt sortir un fouet ou un truc du genre!). Par contre, en voyant la tête qu'elle fit aussitôt après ma demande, je ne fis aucun effort pour cacher mon agacement, je laissai même échapper un soupir en soutenant son regard. Je lui ai demandé ça d'un ton complètement dégagé, elle a des dizaines de scénarios possibles et de plusieurs genres : j'aurais pu perdre Akira en pleine ville, on aurait pu faire une bêtise qui nous aurait fait avoir les flics au train, j'aurais pu faire "quelque chose" avec Akira, on aurait pu se ridiculiser en public, on aurait pu faire des rencontres embarrassantes et j'en passe mais à la voir, c'est certain que le premier truc auquel elle pense c'est un scénario catastrophe et vraiment pas autre chose.

J'évitai de répondre à sa première remarque, me contentant de continuer à soutenir son regard, sans masquer mon agacement. Et bam, vas-y que je mets le doigt pile sur le bon point du premier coup! Je restai un moment silencieuse, me tâtant pour me décider si je lui racontais ce qui c'était passé ou si je le faisais à quelqu'un d'autre mais elle reprit la parole avant moi. Je haussai un sourcil. Je m'apprêtais à lui balancer une réplique cinglante, me sentant du coup comme mise à l'écart (mais aussi parce que j'étais agacée par sa réaction et que la fatigue ne m'aidait pas vraiment à être indulgente) mais je me retins au dernier moment. Je ne sais pas comment j'aurais réagi à sa place, après tout, j'ai pas encore connu le grand amour et l'ai encore moins perdu. Si ça se trouve, moi aussi j'en aurais parlé le moins possible aux autres. Je finis par lâcher un nouveau soupir de lassitude.


-Oui, on a croisé deux Istari et un, non deux Valar. Lui répondis-je en me souvenant au dernier moment que Père n'était pas le seul Valar qu'on avait vu mais qu'il y avait aussi cette fille étrange qui avait débarqué au dernier moment pour nous sauver et ensuite éventrer Akira (elle est vraiment pas nette cette fille mine de rien!).

Par contre, pas question de lui donner l'identité des trois premiers (je ne savais pas si Akira voudrait qu'on sache pour son frère, du coup, je préfère pas prendre de risques). De toute façon, ça m'étonnerait que ça change quoi que ce soit pour elle que je sache ou non qui c'était : ils ont essayé de nous tuer quand même!


-Et, je suis pas sûre de mon coup vu qu'on l'a pas vu. Mais je pense qu'il y avait aussi un big boss pas loin. Complétai-je en me souvenant de la présence qu'on avait senti dans les escaliers.

-On a senti une présence sans voir qui c'était et ça nous a pétrifié sur place. Ça m'a un peu fait la même impression que quand je t'ai trouvée dans la forêt il y a quelques temps, c'est pour ça que je pense que c'est un big boss. Expliquai-je pour justifier pourquoi je pensais que c'était un big boss.

-Mais on s'est enfui avant de vérifier. Terminai-je.

Par contre, sauf si elle me demande des précisions sur l'affrontement ou comment on a fait pour s'enfuir, pas question que je lui donne des détails qui pourraient lui faire savoir contre qui on s'est battu (sauf la mystérieuse fille vu que je la connaissais pas et qu'Akira non plus apparemment) et encore moins sur ce qui s'est passé juste avant.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Reia le Lun 2 Avr - 17:12

Visiblement, j'aurais mieux fait de retenir ma question. Mais c'était plus fort que moi. Pas une mission ne se déroulait sans que les sbires de Kuran ne montre le bout de leur nez. A croire que les élèves de Vahalla étaient marqués. L'espace de dix secondes, la folle envie de vérifier me traversa l'esprit.
Ce n'était pas possible. A moins que l'autre dégénéré nous laisse mettre la main sur les nouveaux élèves exprès, après les avoir marqué.
Oui, c'est tiré par les cheveux, mais il est largement assez taré pour ça...La preuve, ce qu'il a fait à Antwan. Même pas foutu de m'affronter tout seul.

Toujours est-il que plusieurs Valar étaient revenus blessés de leur mission, quand ils revenaient. La dernière disparition en date, Splitter était il est toujours porté disparut.
La dernière mission d'Edward aussi, puis celle d'avant. Il doit avoir un truc avec les sbires de Kuran enfaite. Alors forcément le fait qu'elle veuille me cacher quelque chose m'effrayait, j'étais bien trop parano pour arriver à penser à autre chose. D'un autre côté, c'était profondément stupide. Pourquoi aurait-elle voulu me cacher ça ?
Parce qu'elle ne c'était pas bien défendu ? Stupide aussi. Si ça avait été le cas, elle ne serait pas là. Puis, Asuka n'est pas le genre de fille à avoir honte facilement. Ce qui me laissait à penser qu'il c'était passé quelque chose de grave.

*Tu pense beaucoup trop, tu sais ça ?!"
*Ca me change les idées.*

"Excuse moi, je suis un peu parano en ce moment."

En ce moment. Qu'elle blague !!! Ça fait des années que je suis "parano en ce moment".
J'écarquillais les yeux en l'entendant me décrire l'armada qu'elle avait eu aux fesses. Je n'aurais jamais du tolérer cette sortie.
J'aurais du les envoyer chercher pas la peau des fesses et arracher les yeux d'Hishigi pour les avoir laissé sortir sans surveillance. J'aurais du faire beaucoup de chose. A commencer par me concentrer sur mon travail.
Qu'elle plaie !

"Vous avez eu beaucoup de chance." me contentais-je de répondre.

J'étais en colère. Contre le monde entier. Et surtout contre moi. Je pouvais même pas lui en vouloir d'être partie sans venir m'en parler, je n'avais pas été assez disponible pour ça.
En revanche, Hishigi va se souvenir du voyage !

"Vous avez eu raison de fuir."
repris-je en reportant mon attention sur la jeune fille.

"Et pour Akito, non, je t'assure qu'il n'est pas aussi gentil qu'il n'y parait."

Autant changer de sujet, elle n'avait pas l'air de vouloir s'étaler. J'étais curieuse de savoir pourquoi, mais je ne voulais pas insister.
Je savais qu'elle avait croisé des ennemis et qu'elle c'en était tiré, c'était le principale.



avatar
Reia




Messages : 772
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 20 années toutes rondes
Pouvoirs: Télépathe et Téléquinésiste Tonnerre
Animae: Akito, mon grand dragon chinois aux yeux aussi verts que les miens...normal pour une Animae.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Asuka le Lun 2 Avr - 19:33

Je ne dis rien mais je n'aimais pas vraiment la tête qu'elle commençait à faire. Je voyais venir de loin le moment où elle allait me sortir un truc du genre qu'il n'était plus question que je refasse une sortie comme ça en dehors de l'école et ça, c'était hors de question! Si j'avais besoin de me rendre quelque part n'importe où dans le monde, je ne comptais pas rester bloquée ici juste parce qu'on s'est fait attaqué une fois. En plus, si je n'étais pas allée voir ma mère, je suis sûre qu'on aurait pas eu d'ennuis. Et puis, il faudrait vraiment pas avoir de chances pour se faire attaquer par des Valar ou Istari ennemis à chaque fois qu'on sort quand même, sauf s'ils ont des espions qui les préviennent chaque fois que quelqu'un sort de l'école, là forcément ce serait normal d'en croiser à chaque fois. D'ailleurs, comment ils font pour être sûrs de ne pas avoir des types de chez l'ennemi dans l'école? Si ça se trouve il y a des gens que je connais ici qui en fait sont des agents doubles! Enfin bref, je sens que si je dois avoir besoin de ressortir d'ici, il vaudra mieux que je le fasse incognito si je veux être sûre de pouvoir sortir!

Je ne répondis pas à la première remarque. De toute façon, sur ce coup, elle avait raison : si la mystérieuse fille n'était pas entrée en scène à la dernière seconde, on se serait sûrement fait tuer (parce que, si je me rappelle bien, Akira n'était pas parti pour gagner de son côté non plus!). Mais il n'y a rien à faire, je n'aime vraiment la tête qu'elle fait là. Il y a une espèce de tension qui commence à monter et je n'aime vraiment pas ça.


-On n'est pas idiot non plus. Lui répondis-je d'un ton entendu quand elle confirma qu'on avait eu raison de fuir.

On n'avait pas besoin d'avoir un Valar derrière nous pour savoir qu'on ne faisait pas le poids. Si on avait réussi à tenir tête à Hishigi à deux, on savait bien qu'avec deux Istari plus forts que nous, une Valar qui était avec on ne savait pas trop qui et un big boss qui approchait, décamper au plus vite était la seule chose à faire!


-Oui, je me doute qu'il vaut mieux pas l'énerver mais chaque fois que je le vois, il est ador-aaaaaah-ble! Répondis-je sans parvenir à retenir un nouveau bâillement.

-Désolée. Dis-je en essuyant les larmes qui me montaient aux yeux à force de bâiller.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Reia le Jeu 5 Avr - 23:27

J'esquissais un sourire devant son affirmation et hochais la tête. Heureusement qu'elle ne l'était pas, elle avait un peu de plomb dans la tête, dieu merci. Pourtant, j'en connais quelques uns qui serait resté, excités par le challenge, curieux, ou même totalement paralysé par la peur. Elle ne faisait pas partie de ses idiots là. C'était certainement une des raisons qui me poussait à croire qu'elle n'aurait aucun mal à prendre ma place.
Même si, visiblement, ce n'était pas encore prêt d'arriver. Pas temps que je ne l'aurais pas présenté officiellement comme ma remplaçante et pour l'instant, je n'en avait plus l'envie.
Une vraie girouette.

"Je sais." soufflais-je simplement.

Soupirant légèrement, je considérais Asuka quelques secondes. J'aurais aimé l'assigner à résidence, quelques jours auparavant, je l'aurais fait. Nous nous serions certainement pris le bec et je l'aurais fait surveiller, mais je l'avais assez blessé pour l'année, autant être un peu plus fine.
pour une fois.

"J'aimerais quand même que tu te fasse accompagner par un Valar la prochaine fois que tu veux sortir. Je sais que c'est contraignant, mais je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que se soit."
repris-je en esquissant un faible sourire;

"Ca m'embêterais. Un peu."
finis-je en mimant le "peu" avec mon pouce et mon index,un sourire assez significatif accroché aux lèvres. Ca m'embêterais énormément. Plus que je ne l'imaginais à mon humble avis.

Riant un peu plus franchement, je finis par pousser un long soupir, presque plaintif, soutenant le regard de la jeune femme.

"Il l'est, avec les autres."
expliquais-je avec un sourire dans la voix.

"J'exagère à peine ! "
précisais-je toujours avec le sourire.

Soupirant de nouveau, je redevins sérieuse. Le moment n'étais peut être pas super bien choisit, mais tant que j'y était, autant tout déballé.
Peut être lui ferais-je peur, je ne savais même pas pourquoi je voulais le lui dire maintenant. Peut être que j'avais peur de ne pas parvenir à ramener Antwan. J'en mourais très certainement. Je ne supporterais jamais de le voir mourir une seconde fois et lui avait pour ordre de me tuer. Le ramener ne serait pas une mince affaire, sans compter Kuran. Mais pour lui, c'était différent.

"Je sais pas trop comment te dire ça, alors, autant être cash. Ca fait un moment que je songe à faire de toi ma remplaçante."
annonçais-je en fixant le vert de mes iris dans le marron des siennes.



avatar
Reia




Messages : 772
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 20 années toutes rondes
Pouvoirs: Télépathe et Téléquinésiste Tonnerre
Animae: Akito, mon grand dragon chinois aux yeux aussi verts que les miens...normal pour une Animae.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Asuka le Sam 14 Avr - 20:50

Je fronçai les sourcils en l'entendant prononcer pile le type de phrase que j'espérais surtout ne pas entendre de sa part. J'eus un léger sourire en coin devant sa pointe d'humour (en plus, ça me rappelait Angeal au début de Final Fantasy VII - Crisis Core!). Mais ce ne furent que mes lèvres qui sourirent, le haut ça avait gardé le même air (un peu comme le capitaine dans How I Meet Your Mother : il a un sourire super chaleureux mais il a un regard de meurtrier, sauf que là je n'avais pas non plus un regard meurtrier, j'étais agacée, voir énervée, mais pas à ce point là non plus!).

-Si c'est Hishigi, je veux bien, et encore ça dépend ce que j'aurais à faire. Répondis-je en croisant les bras sous ma poitrine tout en soutenant son regard.

J'allais sûrement pas me coltiner quelqu'un que je ne connais pas chaque fois que je vais avoir envie ou besoin de sortir d'ici non plus! A l'entendre, on dirait qu'ici c'est une sorte d'organisation secrète et que sortir d'ici, c'est comme si on était des agents qui partent en mission top secrète et super dangereuse alors que, sauf catastrophe particulière, si l'envie me prend d'aller quelque part, ce sera sûrement pas pour autre qu'une simple escapade de quelques jours. C'est comme si je prenais des vacances quoi! Ce serait pour passer du bon temps! Et avoir un mec ou fille qui me suit partout comme si j'étais une gamine de dix ans, non seulement c'est stressant (alors pour le coup de la détente, c'est fichu!) et en plus je n'aime pas ça!


-Je sais que je suis plus jeune que toi mais j'ai pas non plus dix ans. Je suis assez grande pour traverser une rue toute seule et pour savoir si j'ai besoin d'être accompagnée quand je vais quelque part. Continuai-je.

Je sais bien qu'on doit faire attention à pas montrer aux gens de l'extérieur qu'on a des pouvoirs mais les gens ne sont pas bêtes non plus (enfin la plupart je crois)! Une fois qu'on sait qu'on ne doit pas le montrer, on est capable de rester un minimum discret! Non mais franchement, c'est comme si au collège ou au lycée, les profs ne nous laissaient pas sortir sans être accompagnés par un prof ou un élève d'une classe supérieure quand on rentrait chez nous à la fin des cours! C'est complètement idiot! Qu'on les prévienne qu'on sorte, oui ça je comprends, mais qu'on ne puisse pas le faire tout seul, c'est complètement idiot! Ou alors, si ça se trouve, avoir tant de pouvoirs, ça leur monte à la tête ils prennent carrément ceux qui n'ont pas leur rang de big boss pour de grands imbéciles mentaux tellement ils se sentent largement supérieurs à eux (alors que c'est pas parce qu'ils ont tout pleins de pouvoirs qu'ils sont devenus plus malins que n'importe qui d'autre, j'ai même l'impression que c'est plutôt l'inverse tellement ils se prennent au sérieux dans leur rôle de grands protecteurs des innocents).

Ou alors, c'est vraiment une organisation secrète cette école et en fait ils nous forment à devenir des agents sans qu'on le sache! Dans un sens, ce serait super classe, on serait des James Bond des temps modernes! Pas besoin de gadgets pendant les missions (mêmes si les gadgets c'est la super classe! J'ai toujours voulu avoir la montre qui fait laser!)! Mais en même temps, j'aime pas l'idée que ça se fasse sans mon accord!


-HEIN? M'exclamai-je en la regardant avec de grands yeux.

Sa remplaçante? Sa remplaçante de quoi d'abord? De big boss? En même temps, je vois pas de quoi d'autre elle pourrait parler, si elle a un métier ou un truc du genre, elle m'en a jamais parlé, du coup elle l'aurait précisé si c'était autre chose. Mais si c'est vraiment ça, pourquoi elle me sort ça d'un coup? On dirait quelqu'un en train de prononcer ses dernières volontés.


-T'as quand même pas attrapé un autre truc qui va te condamner dans les prochains jours, si? Demandai-je, assez suspicieuse.

Si elle a un cancer ou un truc comme ça, je pense que les Guérisseurs d'ici peuvent la débarrasser de ça quand même. Même dans la médecine, on arrive à guérir les gens de certains cancers alors ici, ça doit être une formalité à faire. Ou alors elle est beaucoup, beaucoup, beaucoup plus vieille qu'elle n'en a l'air. Mais quand même, ça m'étonnerait, quoique physiquement, elle paraît pas plus vieille que moi, ça aide pas non plus.


-Enfin, quoi qu'il en soit, merci mais non merci. Ça m'intéresse pas de finir big boss. C'est tentant d'avoir des pouvoirs surpuissants et tout mais j'ai pas envie de passer mes journées à faire des trucs ennuyeux ou de voir tout le monde comme dans une classe d'enfants. Répondis-je en secouant la main en signe de refus.

Pour le coup, ça m'avait complètement réveillée de l'entendre me sortir ça! Mais entre Père qui voulait que je le succède à la tête de son entreprise et maintenant Reia qui voulait que je devienne une big boss, je suis vraiment entourée de gens qui ont de grandes ambitions pour moi! En plus, j'ai franchement pas la tête d'une leader, si?
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Reia le Sam 14 Avr - 21:52

Son air contrarié, contrastant avec son sourire presque aimable me fis hausser un sourcil. J'étais pratiquement certaine de ce qui allait suivre.
Un jour peut être, les élèves comprendront qu'on est pas là pour leur pourrir la vie mais pour assurer leur sécurité. Je savais bien que garder la fuite de Kuran et l'autre dingue secrète n'était pas une bonne idée, maintenant, seul les Valars les ayant connu sont conscient des dangers qu'ils encourent à chaque fois qu'ils quittent la protection de la Vallée.
Je soupirais légèrement, croisant les bras à mon tour je haussais les épaules.

"Comme tu voudra, tant que ça ne lui pose pas de problème."
répondis-je avec un sourire aimable, un peu forcé quand même.

Bah tiens qu'est ce que je disais ?! Poussant un long soupir, je fermais furtivement les yeux avant de les rouvrir pour les fixer dans ceux de la jeune fille, hésitant entre agacement, compréhension et sérieux.

"Ca n'a rien à voir avec toi. Tu as rencontré des Valar traitre au Valhalla, tu devrais donc être consciente des dangers qui t'attendent dehors. Je ne sais pas encore comment Kuran peut tomber de cette façon sur tout les élèves qui sortent, mais il le fait et je refuse qu'il fasse encore du mal à un habitant de la Vallée."
expliquais-je le plus calmement du monde.

"Encore moi à toi." soupirais-je sans détourner les yeux.

Son exclamation, en plus de me tirer un sourire me fit fermer un oeil, penchant la tête sur le côté, comme si elle venait de me percer un tympan, ce qui n'était pas loin d'être la vérité.
Je secouais doucement la tête, amusé par son ton. Elle semblait tout un coup beaucoup plus éveillé, moi qui pensait pouvoir profiter un peu de sa fatigue pour faire passer la pilule, je m'étais planté.

"Je vais très bien." affirmais-je.

Ca va peut être pas durer, mais si je lui disais que je m’apprêtais à sortir pour une mission très dangereuse, elle se mettrais encore en colère en me hurlant à la figure que l'on avait encore besoin de moi et que je n'étais qu'une égoïste.
Une fois, c'est largement suffisant. Et puis surtout, je ne voulais pas me l'entendre dire pour ne pas avoir à admettre que c'était la vérité. Ou l'art de se voiler la face.
Mais de toute façon, rien ne me ferait jamais changer d'avis.
Sa réponse me tira un bref éclat de rire. Je ne m'y serais pas un peu attendue j'aurais ris aux éclats.

"C'est bizarre, j'ai un impression de déjà vu."
notais-je en levant les yeux aux ciel comme si je cherchais à me rappeler quelque chose.

"Tu as une vision bien restrictive de la chose, ce n'est pas si ennuyeux que ça." confirmais-je en baissant les yeux sur la jeune femme.

"De toute façon, je n'est pas beaucoup plus le choix que toi. Ce n'est pas vraiment une chose dont je peux décider seule."


Je n'étais pas vraiment capable d'expliquer pourquoi, mais je savais que ce serait elle la suivante. Mieux valait qu'elle soit préparer que de se retrouver prise au dépourvu.



avatar
Reia




Messages : 772
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 20 années toutes rondes
Pouvoirs: Télépathe et Téléquinésiste Tonnerre
Animae: Akito, mon grand dragon chinois aux yeux aussi verts que les miens...normal pour une Animae.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Asuka le Mar 17 Avr - 2:20

Je sentais bien que l'idée ne la branchait pas plus que ça mais pas question que je me retrouve suivie à chaque déplacement que je ferai en dehors d'ici! Si je ne dis rien maintenant, c'est certain que j'y aurai droit et j'ai passé l'âge de fausser compagnie à une "nounou" (mais ça ne m'empêchera pas de le faire si je me fait quand même surveiller sans que je sois d'accord!). C'est pas comme si je ne savais pas me défendre toute seule non plus! Et à part Reia, il n'y avait que Hishigi que je connaissais assez pour bien vouloir qu'il m'accompagne si je devais absolument être surveillée en cas de sortie. En plus, je suis sûre qu'il dirait oui si je lui demandais de m'accompagner, sauf si, comme la dernière fois, il était trop occupé.

J'allais éviter de répondre sur ce qu'elle disait sur le coup des Valar ennemis, après tout, c'était pas vraiment un hasard si on était tombé sur ceux-là : si je n'étais pas allée voir ma mère qui était toujours surveillée par Père, on n'aurait pas eu de soucis et elle ne serait pas... Mais comme je ne voulais pas que Reia sache que deux des ennemis qu'on a croisé sont en fait de ma famille (sans compter Akira qui avait aussi son grand frère avec eux aussi), je n'avais pas l'intention de faire de remarques qui risquaient de lui en faire savoir trop. Par contre, je fronçai quand même les sourcils, le regard interrogateur, quand elle me sortit un nom que j'avais jamais entendu sur un ton qui laissait supposer que, justement, j'étais censée le connaître.


-Euh, c'est qui ça "Kuran"? Demandai-je.

Peut-être le chef du clan d'en face. Enfin, j'espère que c'est pas ça parce que s'il n'y en a qu'un seul qui commande, soit il est ultra-supra-méga intelligent soit il lui manque plus d'une case! Et ils ne sont pas censés être deux big boss en face (parce que je suppose que ça doit en être un ce Kuran)? Peut-être que le deuxième ne bosse pas avec lui en fait ou alors c'est un agent double qui bosse pour les cinq big boss d'ici! Enfin, qu'il y en ait qu'un ou deux en face, je comprends toujours pas pourquoi ils sont si inquiets ici : il y a quand même CINQ big boss pour tenir tête à UN ou DEUX big boss en face. Bon d'accord, ici certains big boss sont assez bizarres (entre le mentor d'Akira que personne ne voit jamais/qui tue tout ce qui bouge, celle aux cheveux bleus qui se prend pas pour une merde (j'ai toujours pas digéré le coup de la dernière fois et je suis pas prête de le digérer, je supporte pas ce type de personne), celle que j'ai jamais vu et qui est un farfadet (quoique, j'ai un doute là, je sais plus trop si c'est vraiment un farfadet ou si c'est un truc qu'on m'a dit sur elle qui m'a fait penser à un farfadet, ça date trop pour moi!), Ambre, je sais pas trop si elle a un truc qui va pas, je l'ai vue qu'une fois et enfin Reia qui a l'air d'être normale (sauf quand elle pète un câble et fait pleuvoir des éclairs en pleine nuit)) mais quand même, ils doivent être quand même mieux organisés qu'un seul type, non?


-Mais les types d'en face attaquent TOUS ceux qui sortent d'ici? A chaque fois sans exception? Demandai-je, quand même sceptique.

Parce que, c'est sûr que s'il arrive à connaître les déplacements de chaque type sortant d'ici, j'avoue qu'il doit avoir une sacrée organisation (ou alors ici aussi ils arrivent à connaître les déplacements de l'ennemi et là, ça compense). Mais en même temps, le coup de Tokyo, je suis quand même sûre que si je n'étais pas allée voir ma mère, il ne se serait rien passé du tout, d'autant plus que je vois mal Père sous les ordres de quelqu'un, même d'un big boss, surtout que tous les types qu'on a vu semblaient être sous les ordres de Père.

J'eus un moment de doute quand elle dit qu'il y avait un air de déjà vu. Sur le coup, je crus qu'elle parlait d'une fois où elle m'aurait déjà parlé de me voir big boss et j'essayai de me rappeler quand elle me l'aurait dit mais je m'en souviendrais quand même si c'était le cas.


-Toi aussi t'étais pas pour quand on te l'a proposé? Finis-je par conclure.

Enfin, qu'elle ait eu la même réaction que moi ou pas, c'est pas pour autant que j'allais dire oui pour devenir une big boss à mon tour! Surtout que j'ai passé en revue les autres big boss tout à l'heure et j'ai franchement pas envie de devenir comme ça ou d'être confondue avec eux! Je n'ai rien contre la plupart d'entre eux mais ils ont des rôles et des façons de penser et d'agir qui ne me vont pas du tout!


-Peut-être mais ça ne me tente pas du tout! Répondis-je en croisant les bras sous ma poitrine avec un petit sourire mais tout de même avec conviction.

-Hein? Comment ça?! M'exclamai-je, pas vraiment rassurée par ce qu'elle venait de dire.

Ça veut dire quoi? Que même si j'en ai pas envie je deviendrai une big boss?? J'espère pas nom d'une pomme! J'ai jamais voulu me retrouver en haut de la hiérarchie! Au premier coup d’œil, ça a l'air génial et tout mais je trouve que ça apporte plus de contraintes qu'autre chose! Il y a plus de responsabilités, donc plus de contraintes. On doit faire encore plus gaffe qu'aux autres à pas faire de bourdes. Comme dit Ben Parker dans Spiderman : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités (j'adore les comics!). Non, franchement je préfère largement être Valar que big boss! C'est beaucoup plus souple comme position! Du coup, elle commence à me faire peur Reia là! Et en plus, pourquoi elle me sort ça maintenant? Je suis même pas Valar! Et puis, c'est vraiment le genre de truc qu'on sort en général quand on sait qu'on n'en a plus pour longtemps!

En plus, elle dit que ça fait un moment qu'elle y pense. Ça veut dire quoi précisément "un moment"? Si ça se trouve elle y a pensé quand elle avait le... truc machin, l'espèce de cancer qu'elle avait et dont Ambre l'a guérie. Si c'est le cas, oui ça se peut se comprendre qu'elle ait pu penser à trouver un successeur (même si je suis franchement pas la bonne personne! En plus, je suis encore Istari! A moins que ce soit possible de passer directement d'Istari à big boss! Même si l'idée me tente pas, ce serait super classe comme promotion quand même! Je suis sûre que c'est jamais arrivé!) mais maintenant qu'elle est guérie, ça devrait être bon, elle ne devrait plus penser à ça!

Je finis par plisser les yeux pour la fixer avec insistance. Je décroisai mes bras et mes jambes avant de me lever du lit. Je m'avançai jusqu'à Reia avant de me poster devant elle. Les mains posées sur mes hanches, j'approchai mon visage du sien, continuant de la fixer d'un air soupçonneux, le sourcils froncés, les yeux plissés.


-J'espère que t'as pas l'intention de faire un truc du genre kamikaze au moins. Parce que je risque de plus être la seule des deux à me faire coller quand je sortirai. La prévins-je.

Même si pour l'instant je ne la sentais pas trop, la fatigue me donnait des cernes qui me donnaient presque l'air d'une droguée. En tout cas, je vais continuer à me faire coacher par Akusa pour continuer à m'améliorer et je deviendrai le garde du corps de Reia s'il le faut! Pas question qu'elle fasse n'importe quoi (d'autant plus que si elle fait n'importe quoi, je risque de me retrouver big boss! Ça fera d'une pierre deux coups!)!
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Reia le Jeu 19 Avr - 13:07

Je ne sais pas trop si c'est parce que je commence à la connaitre, mais quand je la regarde alors qu'un léger silence c'est installé entre nous, j'ai l'impression de voir des rouages tourner à toute vitesse dans sa tête. J'aurais bien aimé savoir à quel genre de réflexion farfelu elle s’adonnait, mais, j'avais promis de ne pas utiliser ma télépathie. Et puis, je ne pouvais pas utiliser se pouvoir à chaque fois que je voulais satisfaire ma curiosité, c'était beaucoup trop intrusif.
Ah oui c'est vrai, on a pas hurlé leur nom sur tout les toits. On aurait peut être du finalement, plutôt que de faire de cette trahison un secret et mettre en danger les nouveau élèves susceptible de partir en mission à l'extérieur. Aveec un peu de chance de nouveau Valars n'allaient pas tarder à faire leur apparition et je me rendais compte que garder le secret n'était pas la meilleur des solutions. Après tout, même les Valars fraichement découvert pouvaient être envoyé en mission de récupération. Le genre de mission où il y avait à peu prés 100% de chance de tomber sur les sbires de Kuran et sa complice.

"Il était l'Heren Istarion Air avant de décider de se faire la belle."


Croisant les bras sur la poitrine, je me fis violence pour ne pas serrer les poings et rester le plus neutre possible. Mais même son nom me donnait la nausée.
Relevant les yeux, je haussais les épaules.

"Pas à chaque mission, encore heureux ! Mais ça arrive assez régulièrement."
repris-je.

Pourquoi faut-il qu'elle discute hein ?! Pour une fois, juste une toute petite minuscule fois, ne pourrais-je pas tomber sur un élève coopératif capable de mettre son orgueil et ses envies de liberté de côté pour simplement imaginer que l'on sait un minimum ce que l'on fait et surtout pourquoi on le fait ! Bien sure qu'elle était capable de se défendre, évidement, Kuran ne la faisait pas suivre elle en particulier. Mais les ennemis étaient bien présent, dehors, guettant toutes nos sortie, à défaut de pouvoir reconquérir la Vallée. Là faut pas rêver, ils font pas le poids... Surtout depuis qu'Ambre est revenue. Elle restait Istaris, face à plusieurs Valar, elles seraient impuissante et on aurait plus qu'à aller chercher son cadavre parce que cette tête de mule aura préféré céder à ses envie d'émancipation plutôt que d'écouter ce qu'on a pu lui dire.
Retenant un soupir, je décidais qu'il faudrait que j'aille trouver Hishigi en espérant qu'il accepterait de laisser tomber ses activité pour accompagner Asuka quand elle aurait envie de le faire.
Esquissant un sourire, je penchais la tête sur le côté.

"C'est à peu près ça."
répondis-je, retenant un frisson au souvenir de l'ancien Heren Istarion Tonnerre. Complétement dingue, peut être devrais-je sérieusement songer à appliquer ses méthodes. Non c'est trop horrible comme truc !!

"C'est un peu compliqué à exprimer, je suis pas certaine de comprendre moi même." expliquais-je avec une légère grimace.

"Au pire, on s'y fait hein."


On a fait pire comme truc. D'accord, il y a des tonnes de dossiers à gérer, des Valars à coatcher, des élèves à éduquer, mais on est sept, enfin, on est censé l'être ! Ça diminue pas mal la dose de travail !
En la voyant se lever, je haussais un sourcil alors qu'elle se plantait devant moi, l'air terriblement suspicieuse. Je me contentais d'un sourire amusé et lui ébouriffer les cheveux.

"Se serait bête de mourir maintenant tu crois pas ?"


Après tout, Antwan était vivant, ne restait qu'à le ramener et pouvoir reprendre le cour de nos vie, comme si rien ne c'était passé.
D'accord, se serait peut être un peu long. Mais il était vivant, c'était tout ce qui comptait. Le reste, je m'en fichais éperdument. Tout ce dont j'étais certaine, c'est qu'il était hors de question que lui ou moi mourions maintenant.



avatar
Reia




Messages : 772
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 20 années toutes rondes
Pouvoirs: Télépathe et Téléquinésiste Tonnerre
Animae: Akito, mon grand dragon chinois aux yeux aussi verts que les miens...normal pour une Animae.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Asuka le Lun 30 Avr - 22:06

Dans le mille! C'était bien un des big boss! Bon en même temps c'était quasi-sûr que c'était ça mais avec mon coup de barre c'était pas dit que je devine toute seule du premier coup! D'ailleurs, maintenant que j'y pense j'aurais aussi pu deviner de quel élément il était : je sais plus qui me l'a dit ni quand même il me semble qu'on m'a dit que pour la Terre c'était une fille. Un mec big boss ne pouvait qu'être celui de l'Air du coup!

Je me mordis l'intérieur de la joue quand elle dit que, même si c'était pas TOUT LE TEMPS comme ça, ça arrivait très souvent que les gens d'ici se fassent attaquer pendant leurs sorties. Mais je suis quand même certaine que si on n'était pas allé voir ma mère, on n'aurait pas eu d'ennuis! Mais c'est vrai qu'être quasi-sûr de se faire attaquer chaque fois qu'on sort, c'est pas super encourageant pour sortir, encore moins pour sortir seul. Mais ça n'empêche que si je dois sortir pour un truc privé, j'ai aucune envie d'être suivie par une nounou!

Je haussai un sourcil quand elle avoua ne pas comprendre elle-même (si même elle, elle comprend pas comment ça marche, c'est sûr que je suis pas prête de comprendre! Pourtant c'est une big boss!). Je retins quand même une grimace à sa remarque. On s'y fait peut-être mais j'ai pas pour autant envie de m'y faire!


-Mouais, ça me tente pas pour autant. Répondis-je en croisant de nouveau les bras sous ma poitrine.

J'ai franchement pas envie de finir big boss! En plus, c'est un coup à me retrouver à devoir veiller sur les gens qui sont pas big boss et, me connaissant, j'arriverai pas à dire non! Chaque fois que quelqu'un avait besoin d'aide dans une bagarre, je fonçais dans le tas sans qu'on ait à me le demander, j'ai jamais su dire non à une voisine qui voulait que je fasse du baby-sitting un après-midi. Alors toute une école qu'il faudrait protéger, j'arriverai jamais à refuser alors que je préfèrerais largement sortir, me dépenser, explorer et j'en passe!

Je fronçai encore plus les sourcils lorsqu'elle m'ébouriffa les cheveux. Non seulement elle me donne l'impression d'être un parent qui veut rassurer sa petite fille et non seulement j'aime pas du tout l'idée qu'on me voit comme une fille de dix ans sans compter qu'en général, quand on fait ça à quelqu'un qui n'a justement pas dix ans c'est précisément pour ne pas avouer quelque chose en le prenant pour le dernier des imbéciles.


-Mouais. Ben si ya rien de tout ça, alors tu laisses tomber tes histoires de remplaçante (de toute façon ça m'intéresse pas) et maintenant du balai, je suis crevée! Allez oust! T'es venue t'excuser, t'es pardonnée et tout le monde va bien et va continuer d'aller bien! Donc, plus de soucis! Dis-je en la bousculant (gentiment hein, pas comme une folle furieuse en colère qui fiche quelqu'un à la porte) vers la sortie.

Une fois à la porte, j'ouvris cette dernière et jetai poussai Reia dans le couloir sans parvenir à contenir mon sourire amusé (mine de rien, je pense pas qu'il y ait grand monde ici qui ait eu l'occasion de mettre un big boss à la porte comme ça même parmi les fameux big boss!). Je m'attardai quand même un moment pour lui sourire plus paisiblement.


-Bonne soirée en tout cas. Lui dis-je avant de refermer la porte.

Porte que je rouvris presque tout de suite après.


-Ah et si j'apprends que tu as fait ou vas faire une bêtise, je te tue et t'enterre moi-même, même si t'es déjà morte! La prévins-je en laissant ma tête dépasser de la porte avant de refermer définitivement cette dernière.

Je m'empressai ensuite de regagner mon lit sur lequel je me laissai tomber à plat ventre. Quelques secondes plus tard, je m'étais de nouveau endormie.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On fait la paix ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum