Ma troisième raison [Privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ma troisième raison [Privé]

Message par Alice le Mer 10 Aoû - 4:17

S'il y a une saison que je déteste, c'est bien l'été avec ses canicules. Je suis trop habituée au climat de la Russie bien plus frais que celui d'ici. Je préfère largement l'hiver à l'été : je suis plus habituée à ce type de température qu'aux canicules et ça me fait croiser moins d'emmerdeurs qui croient que leurs vies m'intéressent ou que la mienne va les intéresser. Si elles sont si passionnantes leurs vies, ils n'ont qu'à s'y consacrer entièrement au lieu d'emmerder les autres et surtout gâcher ma tranquillité. Mais malheureusement, mon Thorn chéri est de l'avis opposé et déteste l'hiver et adore l'été.

Mais je commençais à ne plus en pouvoir de cette chaleur. J'avais beau avaler des litres de Vodka, fumer et me piquer à toutes les sauces, j'avais toujours aussi chaud dans cette foutue chambre. Il faudrait qu'ils pensent à intégrer la clim un de ces jours dans cette "école", ça c'est un truc que même moi j'approuverais et ne péterais pas (pas sobrement en tout cas). On avait donc fini par trouver un terrain d'entente avec mon Cobra d'amour.

Mon Kiseru à la bouche, mon sac à dos pendant à mon épaule, les mains dans les poches et mon Thorn chéri autour du cou, je traversais la cours en me dirigeant tranquillement vers le portail de cette "école", virant à coup de pied chaque imbécile ne voulant pas se pousser en me voyant passer.




avatar
Alice




Messages : 221
Age : 30

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Pouvoirs: Guérisseuse de Feu
Animae: Thorn, le cobra qu'il vaut mieux ne pas regarder dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma troisième raison [Privé]

Message par Kazuma le Mer 10 Aoû - 23:40

C'était une belle journée comme je n'en avais pas connu depuis quelques années. Ces derniers temps, le beau temps était au rendez-vous et véritable atmosphère d'été régnait sur Valhalla et ses environs. On assistait régulièrement à des hausses de températures mais toutes relativement proches des températures d'été du climat des environs. Mais aujourd'hui, on avait eu droit à une véritable canicule qui en devenait presque étouffante. J'avais troqué mes habituelles chemises pour un débardeur blanc en gardant tout de même un jean classique.

Je devais donner un cours à un groupe d'Ancale cet après-midi mais, me doutant que j'obtiendrais difficilement toute leur concentration avec cette chaleur et ce ciel n'incitant qu'à sortir pour faire un tour dehors, que ce soit en forêt pour la fraîcheur des ombres des arbres, l'exploration des grottes, également pour la fraîcheur que ces dernières apportaient ou plus généralement pour aller se baigner au bord du grand, je les avais libérés en les dispensant de cours pour aujourd'hui, mais en leur demandant tout de même de ne pas louper le prochain qu'ils avaient de prévu pour demain, d'autant plus que ledit cours était donné par Azylis. Je n'étais pas certain qu'elle apprécie que ses élèves lui posent un lapin à son propre cours à cause de mauvaises idées que j'aurais involontairement pu leur donner en les dispensant d'un cours.

Supportant difficilement cette chaleur, j'avais décidé de me rendre aux grottes. Certaines, relativement difficiles à trouver, abritaient des sources d'eau chaude et c'est là que je comptais me rendre afin de profiter de la chaleur de l'eau pour me détendre et de la fraîcheur des grottes pour échapper à cette canicule. Lorsque j'arrivai dans la cour, les mains dans les poches, je pris la direction du portait de l'école dans l'intention de le traverser. C'est à ce moment-là que j'aperçus une silhouette familière aux cheveux rose quelques mètres devant moi, un Cobra enroulé autour du coup, un sac à dos sur l'épaule et un inévitable filet de fumée s'échappant de sa bouche que je ne pouvais apercevoir.

-Alice?

L'interpellai-je en accélérant le pas pour la rattraper.

-Tu t'en vas?

Lui demandai-je à quelques pas d'elle, ne cachant pas ma surprise et une teinte d'inquiétude dans la voix. En effet, je n'avais vu la moindre note indiquant qu'Alice devait partir quelque part, ce qui n'était relativement pas surprenant de sa part mais tout de même relativement inquiétant étant donné la situation à l'extérieur de l'école depuis le retour d'Ambre.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma troisième raison [Privé]

Message par Alice le Jeu 11 Aoû - 0:43

Je fermai les yeux en poussant un grand soupir d'exaspération, laissant échapper un long filet de fumée au passage, lorsque l'entendis mon nom et en reconnaissant la voix de celui qui le criait. Il ne manquait plus que lui. Je ne m'arrêtai pas de marcher pour autant. Je levai les yeux au ciel en entendant sa question.

-Ah ton avis? Répondis-je sans me tourner vers lui.

Je tirai une bouffée de mon kiseru avant de souffler un nouveau filet de fumée devant moi. Je finis par m'arrêter de marcher lorsque je le sentis suffisamment proche de moi. Thorn quitta mon cou pour s'enrouler autour de la bretelle de mon sac qui tombait au sol. J'attrapai le bras d'Hishigi en me baissant légèrement sans me retourner. Je collai mon dos à son torse avant de le faire passer par dessus mon épaule. Ne le laissant pas se relever et ne lâchant pas sa main, je posai mon pied sur son dos.

-Et en quoi ça t'intéresse? Murmurai-je en me penchant vers lui, un sourire carnassier aux lèvres.

Je commençai à tirer son bras en arrière. Il avait intérêt à faire gaffe à ce qu'il allait répondre s'il ne voulait pas que je le lui casse.
avatar
Alice




Messages : 221
Age : 30

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Pouvoirs: Guérisseuse de Feu
Animae: Thorn, le cobra qu'il vaut mieux ne pas regarder dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma troisième raison [Privé]

Message par Kazuma le Jeu 11 Aoû - 2:48

Je ne répondis rien face à sa réplique, après tout, je savais bien que ma question était stupide étant donné que toutes les preuves indiquant qu'elle avait l'intention de partir étaient réunies. Mais je n'avais pas trouvé d'autres moyens d'aborder le sujet pour à la fois essayer d'en savoir davantage sans pour autant lui poser une question qui l'inciterait à s'en prendre à moi.

Je fus tout de même rassuré de la voir s'arrêter. Je m'apprêtais à la contourner pour pouvoir lui faire face mais elle m'en empêcha en m'attrapant le poignet et me faisant passer par dessus son épaule pour me faire atterrir lourdement au sol. Je n'eus pas le temps de me redresser, en effet, elle avait déjà posé son pied sur mon dos et elle tirait mon bras qu'elle n'avait pas lâché en arrière jusqu'à ce que je fus incapable de bouger sans risquer de me retourner l'épaule, ce que la soupçonnais fortement d'être capable de faire à la moindre de mes paroles ne lui plaisant pas.

Je tâchai toutefois de conserver mon calme sans non plus tâcher de prendre une expression trop assurée, ce qu'elle avait maintes fois pris pour une provocation de ma part avant de me montrer que je n'aurais pas dû soit disant la provoquer.

-C'est simplement que... tu as manifestement l'intention d'effectivement partir mais non seulement tu ne sembles avoir prévenu personne, mais si c'est le cas, je l'ignore et j'en suis désolé. De plus, tu dois être au courant que des personnes avec des intentions hostiles à l'école pourraient tenter de s'en prendre à toi.

Lui répondis-je.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma troisième raison [Privé]

Message par Alice le Jeu 11 Aoû - 3:46

J'écoutai tranquillement son explication sans pour autant le relâcher. Il a toujours été un beau parleur. Il ne faisait pas toujours des discours parfaits mais la majorité de ce qu'il disait était souvent bien formulé. Il est parfois parvenu à se rattraper à temps avant que je ne lui coupe l'envie l'envie de me parler. C'est d'ailleurs une chose que peu de personnes arrivent à faire ici. J'étais donc curieuse de voir comment il allait s'y prendre cette fois et surtout si ça allait marcher. Lorsqu'il termina son excuse, mon sourire carnassier s'élargit, révélant mes dents blanches coinçant mon kiseru entre elles.

-Pour ta gouverne, depuis que les trois capricieux sont partis d'ici, j'ai eu droit à une attaque d'un ou deux de leurs larbins à chacune de mes missions sans exception. Ça ne m'a jamais empêché de partir où et quand je voulais toute seule. Lui dis-je en le toisant sans me départager de mon sourire carnassier.

C'était d'ailleurs parce que la vampire m'avait avertie que sortir seul allait devenir impossible que j'ai décidé de partir sans prévenir. Ils auraient fini par me coller un larbin que j'aurais achevé avant même de partir. Je tirai d'un coup sec sur son bras, lui retournant l'épaule qui émit un craquement sourd. Je m'accroupis devant lui. J'attrapai sa gorge sans me départager de mon sourire carnassier.


-Alors je répète : en quoi ça t'intéresse? Murmurai-je en approchant mon visage du sien.

Je fis augmenter la température de ma main sur son cou pour qu'il comprenne ce qu'il risquait s'il recommençait à me répondre un truc inutile.
avatar
Alice




Messages : 221
Age : 30

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Pouvoirs: Guérisseuse de Feu
Animae: Thorn, le cobra qu'il vaut mieux ne pas regarder dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma troisième raison [Privé]

Message par Kazuma le Jeu 11 Aoû - 4:29

Lorsque je terminai ma phrase, un silence commença à s'installer et je ne savais absolument pas si c'était un signe encourageant ou au contraire un signe inquiétant pour moi et j'étais persuadé que voir l'expression du visage d'Alice ne m'éclairerait pas davantage. Lorsqu'elle me cita cette précision sur le déroulement de ses missions qui se sont effectivement souvent déroulées sans que personne ne l'y assiste, j'en fus relativement surpris. En effet, je n'avais jamais eu l'occasion de lire un rapport de mission d'Alice, cette dernière n'ayant jamais daigné vouloir en rédiger un seul. Elle se contentait de faire un compte rendu à Reia, probablement la seule Heren Istarion qu'elle supportait le mieux, en ne lui disant que les détails utiles concernant la mission qu'elle venait d'effectuer avant de partir.

Mais lorsqu'elle me conta cette anecdote, je sus au moins que le silence avait été un signe inquiétant. Et en effet, la seconde d'après, elle me retournait l'épaule. Un cri de douleur m'échappa tandis que je me pliais en deux sous l'effet de la douleur. Lorsqu'Alice libéra mon bras, je me tournai pour pouvoir poser mon autre main dessus, ce qui ne soulagea en rien la douleur. L'instant d'après, la main d'Alice s'emparait de ma gorge. Lorsque je sentis la température de sa main augmenter, je ne cherchai pas à bouger. La dernière fois qu'elle avait utilisé ce procédé de menace sur moi, je l'avais expulsée en arrière avec une masse d'air pour me libérer mais à l'instant où sa main avait quitté ma peau, une boule de feu s'y était posée.

J'avalai ma salive en restant le aussi neutre que possible en la voyant approcher son visage du mien avec cette expression. L'une des caractéristiques d'Alice était qu'elle était aussi dangereuse et mauvaise qu'elle en avait l'air, peut-être même davantage. Et je savais que la provoquer pour des sujets comme celui-ci revenait à jouer avec le feu, au sens propre comme au sens figuré, inutilement.

-Et... Et bien, j'avoue que je n'étais pas au courant de ces détails mais maintenant que je le suis, je me fais du soucis à ton sujet. Je ne remets pas en cause tes capacités à te défendre, tout le monde ici sait que tu es bien plus dangereuse que bon nombre d'hommes et le fait que tu sois revenue en vie de tes missions le prouve également. Mais tu n'es pas à l'abris de tomber un jour sur un Valar ayant de remarquables ressources ou une équipe remarquablement bien formée ou même sur l'un ou les deux Heren Istarion.

Lui expliquai-je en espérant ne pas dire une parole de trop, conscient qu'elle pourrait mal prendre ce que je lui disais.

-Et je me fais du soucis pour toi car, malgré tout, même si nous ne sommes pas aussi proches et ne le serons sans doute jamais autant que je le souhaiterais, tu es quelqu'un à qui je tiens et que je ne veux pas perdre. Tu as, certes, ce caractère et ce tempérament qui te fait craindre et/ou mépriser des autres mais tu ne cherches pas à le cacher et c'est ce qui te différencie remarquablement des autres et c'est également ce que j'apprécie le plus chez toi. Tu ne tiens pas compte du jugement des autres, tu restes simplement toi-même et non la personne que les autres voudraient que tu sois.

Lui dis-je avec un faible sourire mais avec une teinte de supplice dans le regard.

-Et je t'avoue que je suis également inquiet qu'avec un tel caractère, tu puisses être tentée de passer un jour ou l'autre dans le camp adverse.

Terminai-je avec une pointe de tristesse dans le regard.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma troisième raison [Privé]

Message par Alice le Jeu 11 Aoû - 23:31

Mes yeux se plissèrent davantage et mon sourire continua de s'étirer alors que j'étais prête à lui montrer que la personne dont il devait s'inquiéter en ce moment n'était pas forcément moi. Mais une fois encore, il parvint à se rattraper à temps. Je le laissai donc poursuivre en le fixant d'un air plus neutre que tout à l'heure, continuant de fumer mon kiseru tranquillement. Lorsqu'il termina, je retirai mon kiseru de la bouche. Je levai la tête en l'air et soufflai une série d'anneaux de fumée. Je finis par secouer la tête en rabaissant la tête avant de me mettre à rire.

-Et toi tu es trop gentil et persévérant. Et crois-moi, ce n'est pas un compliment. Lui dis-je en relâchant son cou.

Je posai ma main sur son épaule cassée. Je la tirai en avant, sans qu'il ne ressente la moindre douleur, pour remettre l'os à sa place initiale. Lorsque je retirai ma main, son épaule était intacte. Je remis mon kiseru à la bouche. Un nouveau sourire carnassier se dessina sur mes lèvres.


-Et j'en ai rien à faire des blaireaux sur qui je tombe. Si je dois finir par mourir, et bien je mourrai. Et puis, comme tu l'as si bien précisé, il n'y aura personne pour me regretter, raison de plus pour me foutre la paix et me laisser faire ce que je veux. Dis-je en me relevant.

Je me dirigeai vers mon sac à dos toujours posé au sol sur lequel mon Thorn chéri profitait du soleil. J'attrapai une bretelle du sac. J'attendis que mon Thorn d'amour remonte le long de mon bras jusqu'à reprendre sa place autour de mon cou pour hisser mon sac à mon épaule. Je me retournai vers le cultivé. Je tirai une bouffée de mon kiseru avant de souffler un nuage de fumée devant moi.


-Mais comme tu as l'air d'être l'exception qui confirme la règle, je suis prête à te faire une fleur et te laisser m'accompagner si tu tiens à ce point à ce que je ne parte pas seule. Finis-je par lui dire, un sourire carnassier aux lèvres.

-Soit tu acceptes et demain midi tu es prêt à partir soit je pars seule maintenant. Tu as dix secondes pour réfléchir avant que je ne parte. Lui dis-je avant de tirer une nouvelle bouffée de mon kiseru, les yeux fermés pour mieux en profiter.
avatar
Alice




Messages : 221
Age : 30

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Pouvoirs: Guérisseuse de Feu
Animae: Thorn, le cobra qu'il vaut mieux ne pas regarder dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma troisième raison [Privé]

Message par Kazuma le Ven 12 Aoû - 0:04

En voyant son expression changer au fur et à mesure que je parlais, je ne sus une nouvelle fois si c'était un signe encourageant ou inquiétant pour moi. Ce en fut que lorsqu'elle relâcha sa prise sur mon cou que je compris que cette fois, ça avait été un bon signe. Je ne répondis pas mais lui accordai un sourire doux lorsqu'elle précisa que les adjectifs qu'elle venait de me donner n'étaient pas des compliments. C'est vrai qu'avec des gens à trop forte personnalité comme Alice, c'est le genre de qualité qui devient alors de dangereux défauts.

Lorsqu'elle posa sa main sur mon épaule cassée et que je compris qu'elle comptait la remettre en place, je serrai les dents pour supporter au mieux la douleur mais à ma grande surprise, il n'y eut aucune douleur. Je ne mis pas longtemps à comprendre que je devais ça à Alice. Lorsqu'elle retira sa main de mon épaule, cette dernière était totalement soignée.

-Merci.

Lui dis-je avec un sourire reconnaissant avant de froncer les sourcils d'intrigue en la voyant sourire de nouveau. Je n'ai jamais réellement su interpréter ses sourires : que ce soit lorsqu'elle a l'intention de s'en prendre à quelqu'un ou que ce soit lorsqu'elle est amusée, elle aborde toujours le même sourire, bien que je me doute que le premier cas n'est pas si éloigné de l'autre pour elle, d'où ce manque de différence d'expression de sa part.

Cependant, mon sourire s'effaça lorsqu'elle affirma se moquer de se faire tuer ou non et malheureusement, je ne connaissais effectivement personne susceptible de regretter son hypothétique perte, ce qui me désola davantage. J'étais tenté de lui dire que même si les autres s'en fichaient, ce n'était pas mon cas mais je savais que ce n'est pas ce qui la ferait changer d'avis. D'ailleurs, même si toute l'école réunie l'adorerait, elle n'en serait pas différente pour autant. Mais malgré moi, une expression de tristesse s'afficha sur mon visage lorsqu'elle dit cela.

Lorsqu'elle se dirigea vers son sac, je me relevai à mon tour et regardai Thorn remonter le long du bras d'Alice. J'eus un faible sourire, au moins, elle semblait aimer et bien s'entendre avec lui. Elle n'était pas absolument seule. Je haussai les sourcils de surprise lorsqu'elle me proposa finalement de l'accompagner. Je fus davantage déstabilisé lorsqu'elle m'annonça que je n'avais que dix secondes pour lui donner ma réponse. Je me repris aussitôt avant de rapidement réfléchir à sa proposition.

-C'est d'accord.

Finis-je par lui répondre en hochant la tête avec un sourire reconnaissant. J'étais tout de même relativement flatté qu'elle m'autorise à l'accompagner, elle qui déteste presque autant qu'Anikeï la compagnie des autres, même si contrairement à ce dernier, elle arrive à supporter la présence de ceux qui se donnent la peine d'essayer de s'adapter à elle plutôt qu'attendre qu'elle s'adapte à eux.

-Merci beaucoup. Je sais que ce genre d'effort te coûte relativement beaucoup. Mais j'avoue que je serai ainsi davantage rassuré pour toi et pas nécessairement parce que je suis celui qui t'accompagne.

Lui dis-je avec un sourire.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma troisième raison [Privé]

Message par Alice le Ven 12 Aoû - 2:17

Je rouvris les yeux en entendant sa réponse. Je le regardai en gardant un instant de silence. Lorsque je fus certaine qu'il ne reviendrait pas sur sa décision, je retirai mon kiseru de la bouche. Je soufflai un filet de fumée devant moi. Je le fixai avec un sourire carnassier révélant mes dents.

-Dommage. Me contentai-je de dire en remettant mon kiseru à la bouche.

J'espérais que son temps de réaction et de réflexion serait trop long ou même qu'il dirait simplement non. Mais c'est vrai qu'il en avait autant dans le citron qu'il n'en avait l'air et réfléchir, c'était son rayon. Je finis par pousser un soupir, vaincue.


-A demain alors. On va à Moscou, alors prévois des trucs plus chauds, c'est pas la même température là-bas, pendant la nuit en tout cas. Le prévins-je.

Bon sang, dire que je vais devoir supporter son sourire angélique pendant tout le séjour, voyage d'aller et retour compris. S'il y a bien un truc qui m'énerve chez lui, c'est ce foutu sourire, j'en ai encore des visions d'horreur pendant certains shoot. Le pire c'est que ça ne leur va pas si mal ce foutu sourire à ces fourchettes dansantes. Et quand ce n'est pas ça, ce sont les horloges à balancier qui me menacent de mort en prenant sa voix.


-Et rassure-toi, j'ai quatre excellentes raisons de rester ici. Lui dis-je sans me départager de mon sourire carnassier.

Je fis demi-tour et pris la direction de l'entrée du bâtiment, déjà énervée de devoir continuer à supporter cette foutue chaleur.


-Et bien malgré moi, tu es la troisième. Dis-je sans me retourner, laissant une nuage de fumée s'échapper de ma bouche.
avatar
Alice




Messages : 221
Age : 30

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Pouvoirs: Guérisseuse de Feu
Animae: Thorn, le cobra qu'il vaut mieux ne pas regarder dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma troisième raison [Privé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum