Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Asuka le Mer 10 Aoû - 3:59

Je n'avais presque pas fermé l'oeil de la nuit! Chaque fois que je fermais les yeux, les immeubles et les foules de Tokyo me m'apparaissaient et je n'en devenais que plus impatiente encore! Mais en plus de mon impatience, j'avais aussi une certaine angoisse : j'avais peur que ça se passe mal pour diverses raisons : qu'on se fasse bel et bien attaquer par des membres de l'école ou organisation ou je ne sais quoi adverse à l'école, qu'un incident quelconque se produise pile là où on serait, que l'un de nous utilise ses pouvoirs en public sans le faire exprès et pleins d'autres situations dans ce genre. J'avais même peur qu'on ne puisse pas partir du tout, que quelqu'un débarquerait au dernier moment pour nous dire qu'en fait, ce n'était pas possible qu'on puisse partir pour x raison et je stressais vraiment en regardant la porte de ma chambre, craignant à tout moment d'entendre quelqu'un y frapper.

Pour me détendre, j'avais commencé à jouer à Guitar Hero une bonne heure ou deux avant d'avoir mal aux yeux à trop me concentrer sur l'écran et j'avais fini par me poser sur mon lit en jouant à la PSP jusqu'à ce que je ne tienne plus et finisse enfin par m'endormir. Je n'ai jamais aimé ce genre de nuit! Il y a une période où j'étais complètement décalée dans mes horaires et je me couchais quand la matinée commençait et je me réveillais en fin d'après-midi pour passer mon temps devant l'écran et en sortant le soir avec des potes. Ça avait été dur de reprendre un rythme normal et j'espérais que je n'allais pas recommencer à prendre ce style de vie! Hiro se mettait même à me traiter de no-life alors que c'était le plus accro de la bande (j'étais la deuxième!).

En tout cas, lorsque je m'étais réveillée, la matinée était déjà bien avancée et on était pas loin de midi. J'avais envoyé un sms à Akira pour voir s'il était sorti de l'infirmerie et s'il allait mieux avant de lui demander si on pouvait partir en milieu d'après-midi, comme ça, on arrivera à Denver en début de soirée et on pourra prendre le bateau de nuit pour pouvoir y dormir tranquillement et arriver à Tokyo à notre réveil. Dès que j'eus sa réponse me confirmant que ça lui allait (ça me faisait bizarre de le voir me répondre si vite à mes sms, lui qui s'arrangeait toujours pour ne pas "les voir", mais ça c'est parce que je lui fais peur je suis sûre!), je lui indiquai de se rendre au garage à quatorze heures.

Après m'être douchée et m'être habillée, je m'étais rendue à la cafétéria pour y manger toute une série de plats à base de pommes (<3). J'espérais qu'Akira aurait mangé quand on partirait parce que si j'avais bien compté, on en aurait au moins pour six heures de route, sans compter les poses qu'on devrait faire pour Akusa et son Griffon pour ne pas les tuer par l'effort du vol. Après m'être pris toute une réserve de pommes en tous genres et deux bouteilles de jus de pommes (ce que je peux adorer les pommes! C'est juste le meilleur fruit du monde! Pas étonnant qu'à la base, c'était le fruit défendu <3) avant de regagner ma chambre pour préparer mon sac à dos dans lequel je ne mis que mes réserves de pommes, les bouteilles, des chewing-gum à la pomme, les papiers qu'Hishigi m'avait aussi fait parvenir pour voyager tranquillement et deux-trois affaires de rechange (j'avais tout ce qui me fallait à Tokyo et au pire, j'ai ma carte de crédit qu'Hishigi m'avait faite parvenir et ma propre carte perso sur laquelle j'avais une jolie fortune mais que j'évitais autant que possible d'utiliser.

Une fois prête, je glissai un chewing-gum à la pomme dans ma bouche, pris mon i-pod et mon portable qui avaient chargé toute la nuit et mes clés de moto avant de prendre la direction du garage en mettant mes écouteurs aux oreilles. Une fois dehors, Akusa qui m'attendait depuis le rebord de la fenêtre de ma chambre descendit vers moi avant de se poser sur mon épaule. Je tournai la tête vers lui et lui accordai un sourire avant de caresser son plumage. Mine de rien, j'étais bien contente qu'il soit là. Même si on n'était pas ensemble en permanence, j'avais l'impression de ne plus pouvoir me passer de lui, que s'il venait à quitter ma vie, j'en mourrais et de ce qu'il me faisait comprendre, c'était réciproque. Il avait beau être rabat-joie, je l'adorais mon Akusa chéri!

Une fois au garage, j'entrai à l'intérieur et profitai qu'Akira ne soit pas encore là pour me rincer l'oeil en regardant tous les bijoux qui se trouvaient autour de moi. On devait vraiment ressentir des frissons de plaisir à entendre certains moteurs rugir à la moindre manoeuvre et à atteindre des vitesse folles (même si j'adorerais piloter un avion me permettant d'attendre Mach 1, la vitesse du son!). Je finis par trouver mon bébé, rangé à sa place. Je vérifiai si les pneus étaient suffisamment gonflés, si j'avais assez d'essence et inspectai quelques parties pour vérifier si elle était toujours en aussi bon état que quand je l'avais laissée pour la dernière fois et heureusement, c'était le cas (sinon, je me débrouillais pour retrouver le rigolo qui aurait trafiqué mon bébé et je lui refaisais le portrait à coup de poing, de pied et de clé à molette avant de la lui faire avaler!).

Une fois l'inspection finie, je fis sortir mon bébé d'amour dehors et m'assis sur la selle en attendant l'arrivée d'Akira.


avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Akira le Mer 10 Aoû - 15:56

Lorsque je m'étais réveillé ce matin, ça avait été par une violente odeur d'éther (ce qui m'avait fait regretter pour la première fois d'avoir un odorat qui se développait progressivement) et je m'étais redressé d'un bond pour me retrouvé assis sur un lit... de l'infirmerie. Dès que j'avais compris ça, je m'étais aussitôt levé et m'étais précipité vers la sortie. Sauf que quelqu'un m'avait vu faire et avait crié je ne sais quoi avant qu'un gorille en t-shirt et pantalon blancs ne m'attrape et me traîne jusqu'au lit tandis que j'essayais de lui échapper en me débattant dans tous les sens (et puis, qu'est-ce qu'un type comme lui fait ici? C'est pas dans les hôpitaux psychiatriques qu'on en trouve en général?). Voyant que quoi qu'ils disent, je ne pensais qu'à sortir d'ici, ils avaient fini par m'attacher au lit avec des sangles aux poignets et aux chevilles (ça aussi c'est pas censé se trouver dans les hôpitaux psychiatriques? Je suis sûr que c'est Hishigi qui leur a demandé ces précautions quand j'étais dans les vapes!) et l'infirmière avait utilisé son pouvoir pour que je finisse complètement amorphe (je déteste ce pouvoir!).

Après quelques questions sur mon état du genre "comment vous sentez-vous?" (je suis dans une infirmerie, attaché à un lit et complètement défoncé, à ton avis?), "avez-vous mal ou avez-vous une gène quelque part?"(j'ai des sangles qui m'empêchent de bouger et la tête qui tourne à cause de ton pouvoir, je prends ça pour une gène?), ils ont fini par me relâcher et me rendre mon état normal avant que je ne me dépêche de sortir de cet endroit lugubre (le pire qui pourrait m'arriver, ce serait de me retrouver dans une salle comme ça grouillant de serpents. Brrr quelle horreur!).

Une fois dehors, j'avais changé mon t-shirt par une chemise noire à manches longues ouverte. Ce n'était pas pour faire exhibitionnisme ou un truc dans le genre! C'était juste pour regarder l'état de la blessure que j'avais reçu au torse et celle au flanc qui allait jusqu'au dos que j'avais reçues hier. Mais il n'en restai aucune trace, rien du tout, comme si rien ne s'était passé. J'eus un sourire amusé, mine de rien il est assez incroyable ce pouvoir. Alors que je relevais enfin la tête, j'aperçus une fille qui passait dans le coin et qui me regarda avec un drôle de sourire en continuant sa route. Sentant mes joues s'empourprer, je tâchai autant que possible de garder un air neutre avant de reprendre ma route en recouvrant mon t-shirt (bon sang la honte! Si jamais Azylis en entend parler, je ne préfère même pas imaginer ce qu'elle me fera subir).

Après avoir engueulé (et m'être fait envoyer boulet) Tiago pour m'avoir aidé hier contre Hishigi alors que je lui avais interdit de le faire, j'avais reçu un message d'Asuka qui prenait de mes nouvelles. Après lui avoir répondu et pris de ses propres nouvelles sur son état (même si elle n'avait pas fini aussi mal en point qu'Hishigi ou moi, elle avait quand même eu quelques blessures), elle avait fini par me dire de la retrouver au garage à quatorze heures.

J'avais donc passé le reste de la matinée à nettoyer mes armes chéries qui en avaient bien besoin et qui l'avaient bien mérité après les services qu'elles m'avaient rendu hier tout en mettant mon i-pod et mon portable à charger (c'est un coup à avoir la batterie déchargée quand il ne faut pas). Puis j'avais sorti un sac à dos dans lequel j'avais rangé les documents qu'Hishigi m'avait fait parvenir ainsi que la carte bleue (je suis riche ça y est! Je vais pouvoir m'acheter des trucs qui me font vraiment envie!).

A midi, j'étais allé à la cafétéria et avais carrément rempli trois plateaux de nourriture (non seulement je n'avais pas mangé hier soir et il y a des risques qu'on ne mange pas de bonne heure ce soir) sous les regards perplexes des serveurs et des gens derrière moi (ce qui m'avait fait me sentir une nouvelle fois idiot). Mais au moins, j'ai bien mangé. Juste avant de partir, je fis des provisions en prenant cinq sandwich et trois bouteilles de Sake (ce n'est pas beaucoup mais à Tokyo, il faudra en vouloir pour qu'on en trouve pas quand même) avant de regagner ma chambre et ranger tout ça dans mon sac à dos.

Lorsqu'il fut deux heures, je mis mon sac à l'épaule et prévins Tiago que c'était l'heure et de me retrouver au garage de l'école avant de sortir dans le couloir. Dès que j'aperçus une fenêtre ouverte, je l'enjambai pour me laisser tomber dans le vide, savourant avec un grand sourire la sensation du vent que je prenais de plein fouet avant de me transformer en un grand Corbeau et prendre mon envol avec un plaisir non feint.

Lorsque j'arrivai au garage, Asuka était déjà là et attendait sur sa moto. A quelques mètres du sol, je redevins humain et me laissai tomber au sol. Une fois à terre, je m'approchai d'Asuka, les mains dans les poches avec un sifflement d'admiration et un sourire amusé.

"Jolie bécane." La félicitai-je.

"Par contre, je te préviens : je n'ai pas de moyen de transport à moi." Lui dis-je en me passant la main sur la nuque avec une mine désolée.

Mais maintenant que j'avais ma carte bleue, j'allais bientôt pouvoir remédier à ça (après tout, avec tous les petits bijoux qu'il y a dans ce garage, soit l'école grouille de milliardaires soit c'est elle qui leur a payé ce qu'ils auraient mis toute leur vie à payer).

Quelques instants plus tard, Tiago arrivait à son tour et se posa tranquillement au sol. Je lui adressa tout de même un sourire (je lui en voulais toujours pour le coup d'hier) avant de reporter mon attention sur Asuka et son Aigle Royal posé sur son épaule.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Asuka le Mer 10 Aoû - 23:14

Lorsque je vis un corbeau se diriger vers nous, j'eus un sourire en coin, me doutant de quel corbeau il s'agissait. Chaque fois que je l’aperçois, il est soit avec un sabre à la main soit transformé en corbeau! Si un jour, il finit par avoir des ailes dans le dos et son sabre à la main, il sera aux anges (sans mauvais jeu de mots). D'ailleurs, je me demande si les Morphes peuvent avoir des ailes dans le dos. Bon je suis déjà sûre que les Istar ne peuvent pas sinon ça fait un moment que j'aurais vu Akira avec une paire d'ailes dans le dos, mais peut-être que les Valar peuvent le faire, il faudra que je me renseigne là-dessus si j'y pense.

-Merci. Lui répondis-je avec un sourire fier en coin en regardant le guidon de mon bébé.

Je n'aime pas me venter mais c'est vrai que je la trouve superbe. Le jour où je me suis décidée à aller acheter une moto et que je l'ai vue, j'ai tout de suite flashé dessus et la demie heure d'après je roulais avec dans les rues de Tokyo!


-Pas de soucis : il y a de la place pour deux. Lui dis-je avec un clin d'oeil.

-Passe-moi ton sac, je vais le ranger sous la selle pour le voyage. Lui dis-je en tendant la main avant qu'il ne me passe son sac qui, vu le son qu'il émit, contenait des bouteilles (et vu l'arrière goût de Sake que j'avais senti les deux fois où je l'ai embrassé, j'étais prête à parier que c'était ce qu'elles contenaient).

Une fois la selle remise en place, le Griffon d'Akira se posa au sol. Je le regardai avec les yeux brillants, résistant à l'envie d'aller le serrer dans mes bras (mais il était trop beau! C'était trop tentant!) avant de tourner vers mon brun préféré.


-Bon et bien en route! Dis-je en m'installant au guidon de mon bébé avant de faire rugir le moteur.

Lorsqu'Akira fut assis derrière moi, je sortis mes lunettes de moto pour me protéger les yeux (j'ai essayer de conduire sans une fois, je n'ai pas mis longtemps à avoir les larmes aux yeux à cause du vent, c'était horrible, en plus, j'avais failli renverser mon bébé), mis mes écouteurs aux oreilles (avec le bruit du moteur et du vent, j'avais peu de chances de l'entendre me parler pendant le trajet).


-Hésite pas à t'accrocher à moi ou à l'arrière de la selle et fais-moi signe quand tu veux faire une pause ou me dire un truc en particulier. Lui dis-je avec un sourire avant d'enclencher le son de mon ipod.

Je soufflai une bulle de mon chewing-gum à la pomme. Lorsqu'elle explosa, mon bébé s'élança et nous fonçâmes à travers les plaines tandis qu'Akusa quittait mon épaule et le Griffon d'Akira (il faudra quand même que je pense à lui demander son nom) quittait le sol, chacun prenant son envol pour nous suivre. Les cheveux tirés en arrière, je regardai droit devant moi avec un large sourire en accélérant de plus en plus. Quelques minutes plus tard, le bâtiment de l'école disparaissait de mes rétroviseurs et je poussai un large soupir de soulagement étouffé par le bruit du vent du moteur de la moto. On était finalement parti.

Maintenant prochain arrêt : Denver!


avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Akira le Jeu 11 Aoû - 1:33

Je ne répondis rien mais lui adressai tout de même un sourire reconnaissant lorsqu'elle m'indiqua implicitement que je pouvais monter à l'arrière, m'évitant à lui poser directement la question qui m'aurait tout de même embarrassé (j'ai toujours peur de plus déranger qu'autre chose dans ces moments-là et je n'ose pas demander ce genre de service, préférant voir si la personne propose spontanément de me le rendre), et puis, elle aurait pu ne pas être partageuse et vouloir garder ce petit bijou pour elle toute seule (ce qui aurait été compréhensible).

Je lui tendis mon sac avec un sourire (en priant quand même pour le sort des bouteilles de Sake) et la regardai le ranger sous la selle avec un sourire. Je retins un petit rire lorsque je vis la manière dont Asuka regardait Tiago. On aurait dit qu'elle se retenait de lui sauter dessus (mais comme il n'est pas très câlin, je préférais éviter de lui donner de faux espoirs).

Lorsqu'Asuka annonça le moment du départ, je montai derrière elle et commençai à placer mes pied à l'endroit prévu à cet effet. Lorsque je vis Asuka enfiler ses lunettes, je la remerciai intérieurement de me montrer l'exemple et fis apparaître une paire autour de mes yeux. Lorsque je la vis mettre ses écouteurs aux oreilles, là par contre, je réalisai que j'avais mis le mien dans mon sac... qui était sous la selle... sur laquelle on était assis. Et merde, c'était trop beau pour que je calcule mon coup si bien.

"Pas de soucis, de toute façon, je pense que j'en profiterai pour me faire une séance de vol pendant le voyage. Donc si jamais tu ne me sens plus derrière toi (et si tu ne me vois pas me casser la figure par terre dans les rétros) ne t'en fais pas, je serai juste au-dessus." Lui répondis-je avec un sourire en posant mes mains sur sa taille.

Et nous finîmes par partir, laissant une traînée de poussière derrière notre passage. Je profitai de ne pas avoir le guidon en main pour fermer les yeux et savourer le souffle du vent balayant mes cheveux dans tous les sens. J'essayai de regarder le paysage autour de nous mais il défilait trop vite et je me résolus donc à regarder devant nous par dessus l'épaule d'Asuka (et en évitant de manger ses cheveux qui volaient dans tous les sens eux aussi).

Au bout d'un moment, je finis par me décider à me transformer en un grand Corbeau et pris mon envol. Je fus rapidement rejoint par Tiago qui avait l'air encore plus imposant (j'étais plus petit que lorsque je suis humain sous cette forme). Je le regardai avec un sourire intérieur (un Corbeau, ça ne sourit pas) avant de reporter mon attention devant moi.

*On fait la course?*


*Hein?*

*Une course pour voir qui vole le plus vite, ça te tente?*


*Oui pourquoi pas?*

Ça pouvait être amusant. Sauf qu'à peine le signal de départ fut donné que Tiago passa aussitôt devant moi et me devança de cinq bons mètres. J'essayai de le rattraper mais j'atteins rapidement ma vitesse maximale et elle était loin d'égaler la sienne qu'il ne semblait même pas encore chercher à atteindre. Il eut même le temps de faire un looping avant de revenir vers moi. Je le regardai avec de grands yeux.

*La vache! Tu es bien plus rapide et souple que tu en as l'air.*

*Tous les Griffons le sont.*

J'eus un flash de Tiago sur parcours de gymnastique (version XXXL). Il commença à faire une roulade puis fis un saut avec un demi-tour avant de se mettre à courir à toute allure puis s'élancer pour faire un saut de l'ange. Il fonça ensuite sur le... il me semble que ça s'appelle un cheval, fit un bond tout en souplesse pour atterrir dessus les quatre pattes groupées avant de faire un saut et atterrir au sol après un salto arrière. Il termina avec une révérence.

Je revins à la réalité avec un sourire intérieur rêveur.

*Et je serais ton coach attitré et tu serais le gymnaste le plus célèbre du monde!*


*Et dire qu'on vient tout juste de partir...*

Environ deux heures plus tard, je finis par redescendre vers Asuka et repris ma place derrière elle. Une heure plus tard, on s'arrêta dans un coin où il y avait une sorte d'étang pour que Tiago et l'Aigle d'Asuka aillent boire et se reposer un peu. J'en profitai pour sortir mon sac de sous la selle et récupérer mon ipod que je glissai rapidement dans ma poche avant de sortir un sandwich et une bouteille de Sake. Bah oui, on avait déjà dépassé l'heure du quatre heures et j'avais faim!

On se trouva un coin à l'ombre où nous pûmes nous assoir tranquillement. Puis je pensai à un truc.

"Au fait, Hishigi ne nous en a pas parlé mais dans le cas où on croiserait bien des ennemis et que dans le lot il y ait un Valar, je ne sais pas si tu le sais mais les Valar ont un atout en plus sur nous : ils peuvent fusionner avec leurs Animae (comme dans Dragon Ball mais pas avec la danse de la fusion ni avec les Potara) mais quand ils ont fusionné, apparemment ils prennent une nouvelle forme et ont des aptitudes "inédites" (mais ça, ça dépend du Valar et de l'Animae). Je ne sais pas si Reia t'en a déjà parlé, mais pour le cas où, je préférais te le dire au cas où on tomberait sur ce genre de cas, que tu sois au courant quoi." Lui dis-je avec un sourire avant de mordre dans mon sandwich.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Asuka le Jeu 11 Aoû - 18:01

Je me mis à rire quand il annonça qu'il finirait par se transformer pendant le voyage pour voler un moment. Je secouai doucement la tête d'amusement avant de le regarder, les mains posées sur les hanches.

-Dès que t'as une occasion de faire un truc de ce genre, tu sautes dessus à pieds joints. Constatai-je en penchant légèrement la tête sur le côté avec un sourire appréciateur.

C'est dommage qu'il n'ait pas vécu à Tokyo et qu'on ne se soit pas connu plus tôt. Je suis sûre que non seulement il ne m'aurait pas regardé bizarrement quand je parlais de mes cascades à vélo sur les toits des immeubles parmi certaines autres mais qu'en plus, il aurait bien aimé les faire! Déjà que les faire seule c'est génial mais avec quelqu'un d'autre comme lui, ça aurait été encore mieux! Mes potes ont fini par ne plus me regarder bizarrement mais ils ne sont pas non plus aussi enthousiastes que je le voudrais et je trouve ça dommage de ne pas faire partager ce genre d'expérience avec quelqu'un! Mais bon, ça ne nous empêchait pas de nous éclater quand on faisait des sorties dans les bars à sushis ou aux karaoké! J'ai toujours super mal chanté mais c'est aussi ce qui animait la soirée!

Pendant le trajet, écouter la musique avec le volume à fond dans les écouteurs tout en conduisant me donnait presque l'impression d'être dans une salle de jeux vidéo où on avait l'habitude d'aller certains soirs et il me tardait encore plus d'être de retour à Tokyo. Un moment donné, Akira quitta la selle pour prendre son envol, ce qui m'arracha un sourire amusé. Petit à petit, les paysages commençaient à changer au fur et à mesure qu'on avançait, même si on était encore loin de Denver.

Vers la fin d'après midi, je finis par m'arrêter près d'un point d'eau pour qu'Akusa le le Griffon d'Akira puissent se reposer et boire tranquillement. J'eus un sourire en coin en voyant Akira déjà sortir un sandwich mais ne dis rien, me contentant de sortir une bouteille de jus de pomme. Une fois à l'ombre, je regardai l'heure qu'il était. Cinq heures. On avait fait environ la moitié du parcours. Mine de rien, six heures voyage, c'est plus long que ça en a l'air!

Je haussai les sourcils de surprise quand Akira ma parla du coup de la fusion.

-C'est vrai? Non Reia m'en a jamais parlé. Lui répondis-je en fronçant les sourcils.

Je me demande pourquoi elle ne m'en a jamais parlé. C'est un secret absolu qu'on ne doit pas révéler aux moins gradés? Bah non sinon Akira ne serait pas au courant. Je me demande de quoi on aura l'air avec Akusa le jour où on arrivera à fusionner. Si ça se trouve, je me retrouverai avec plein de plumes et je pourrai même voler! Mais bon, je préfère éviter de me faire trop de films, je risquerais d'imaginer un truc phénoménal et je risquerais d'être déçue par ce qui arrivera vraiment. Puis je réalisai.


-Mais alors ça veut dire qu'Hishigi ne s'est pas battu a fond contre nous.

Et ben dis donc, avec le mal qu'il nous a donné en gardant sa forme normale, je n'imagine même pas le défaite qu'il nous aurait infligé s'il avait fusionné avec sa chouette! Déjà que là, on état tous les deux au sol et lui toujours debout, s'il avait fusionné, je suis sûre qu'il n'aurait même pas été blessé! Il est super gentil et très bon comédien Hishigi mais il est aussi super fort! Si tous les Valar sont aussi forts, c'est sûr que si on en croise un à Tokyo, on aura intérêt à vite filer si on veut rester en vie!

J'attendis qu'Akira finisse son sandwich avant qu'on ne se remette en route. Le reste du trajet fut assez semblable au début. Lorsque le soleil commença à se coucher, la ville de Denver nous apparut enfin. Un sourire apparut sur mon visage. On y est arrivé, et sans se perdre une seule fois en plus. Par contre, Akusa et le Griffon d'Akira durent s'éloigner de nous pour ne pas attirer l'attention, surtout le Griffon d'Akira. Même si un Aigle en pleine ville ça fait bizarre, un Griffon ce serait pire. Nous ne mîmes pas longtemps à trouver l'aéroport (j'adore le toit qui fait penser aux montagnes rocheuses! C'est super original et classe je trouve!).

Nous entrâmes à l'intérieur et comme Akira semblait avoir du mal avec l'anglais, je me chargeai de prendre les billets et d'enregistrer ma moto chérie. On avait trois heures d'attente à passer à l'aéroport. Pour nous, ça allait être long mais ce n'était pas plus mal pour Akusa et le Griffon d'Akira qui devraient voler jusqu'à Tokyo eux-même. Bon je suppose qu'ils feront des poses entre temps et qu'ils rattraperont l'avion après avoir récupéré mais ça allait être long pour eux quand même. Heureusement qu'ils ont cet espèce de radar qui leur permet de nous retrouver où qu'on soit! Remarque c'est pareil de l'autre côté : chaque fois que je pense à Akusa, même si sur le coup, je ne sais pas exactement où il est, je sais que je serais capable de le retrouver sans aide!

Trois heures plus tard, nous montions dans l'avion.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Akira le Jeu 11 Aoû - 22:11

Je ne répondis pas, me contentant d'un sourire amusé à sa réflexion. En même temps, c'est vrai que j'avais toujours rêvé de pouvoir faire des trucs fous comme sauter du haut d'un immeuble et cie. Mais ce dont j'avais toujours rêvé et qu je pouvais désormais faire, c'était voler. Depuis tout petit je rêvais de pouvoir voler un jour, j'avais même envisagé de devenir pilote mais quand j'ai vu les études que ça demandait, j'ai laissé tomber (les études, ce n’est pas mon fort).

Pendant que je mangeais mon sandwich (et en me retenant d'entamer les autres), je haussai un sourcil devant la réponse d'Asuka. Bizarre que Reia ne lui en ait pas parlé. Qu'Anikeï ne m'en ait pas parlé, je le comprenait (après tout, le dialogue, ce n'était pas vraiment son fort) mais pas Reia. Finalement, heureusement qu'Azylis m'en a parlé.

"..."

Je tapai un bug, la bouche grande ouverte devant mon sandwich dans lequel j'allais mordre lorsqu'Asuka souligna ce détail. Je ne sais pas combien de temps je restai dans cette position mais je sais que je mis un grand moment à reprendre mes esprits. Il ne s'est pas battu à fond. On en a chié pour lui tenir tête, on ne l'a eu qu'au tout dernier moment. On était complètement vidés alors qu'il tenait encore debout... et il ne s'était pas battu à fond. Et moi qui commençais à envisager de me battre un jour à armes égales contre lui. Et ben il y a encore du boulot.

J'étais tellement choqué que je passai le reste du voyage assis derrière Asuka à me dire qu'Hishigi ne s'était pas battu à fond contre nous (tellement que Tiago avait fini par en avoir marre "couper la connexion" entre nos esprits). Nous finîmes par arriver à Denver sans soucis et nous dûmes nous séparer de nos Animae que nous ne reverrions probablement pas avant d'arriver à Tokyo.

J'eus un sourire en coin lorsque nous arrivâmes à l'aéroport, repensant à la première fois où j'y étais venu. Je me surpris même à regarder autour de nous pour voir si le SDF que j'avais aidé et qui m'avait bien aidé en retour était là mais je ne le vis pas. Je ne sais pas pourquoi mais ne pas le voir me fit un pincement au cœur. J'espère qu'il est toujours vivant, après tout, la vie dans la rue n'est pas facile, surtout en hiver.

Une fois à l'intérieur de l'aéroport, j'eus un moment de déprime à ne rien comprendre de ce qui était écrit ou dit. Heureusement qu'Asuka était là et qu'elle avait l'air de bien se débrouiller en anglais. Du coup, ce fut elle qui se chargea de tout. Nous dûmes attendre trois bonnes heures avant de pouvoir monter dans l'avion. J'avais fini tous mes sandwich en attendant (mais j'avais encore faim même après avoir mangé) et chaque fois que je voyais quelqu'un avec quelque chose à manger, je résistais à l'envie de le lui arracher des mains et partir à toute allure (même s'il fallait que j'avale le truc en pleine course).

Une fois dans l'avion, je pris la place la plus proche du hublot. Comme c'était un vol de nuit, il y avait un certain monde dans l'avion mais il n'était pas plein pour autant (en plus, on avait droit à des place en première classe maintenant! Le pied). Une fois que l'avion eut décollé, il ne restait plus rien à faire à part se détendre et essayer de dormir avant l'arrivée à Tokyo demain matin. Je finis par tourner la tête vers Asuka et lui souris.

"Au fait, je voulais savoir : qu'est-ce que tu comptes faire à Tokyo? Enfin, tu n'es pas obligée de me raconter les détails mais globalement tu vas y faire quoi? Et aussi, pourquoi c'est à moi que tu as demandé de t'accompagner? Ça ne me dérange pas, au contraire, mais je me posais juste la question rien d'autre." Lui dis-je avec un sourire rassurant.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Asuka le Ven 12 Aoû - 14:52

Une fois dans l'avion, je laissai Akira prendre sa place près du hublot avant de m’asseoir à côté de lui. Une fois assise, je poussai un long soupir de soulagement, un sourire aux lèvres. Les six heures de route m'avaient fatiguée et j'étais bien contente de pouvoir enfin me détendre, surtout en première classe. Ce n'est pas que je n'avais jamais pris la première classe, mais je n'y allais que quand je voyageais seule et malheureusement pour moi, Père m'avait souvent interdit de quitter Tokyo, encore moins seule, du coup la plupart du temps quand je voyageais c'était quand on partait en weekend avec les potes et dans ces moments-là, je restais avec eux en deuxième classe.

Je tournai la tête vers Akira lorsque ce dernier s'adressa à moi. Je lui souris avant de répondre.


-J'avais surtout le mal du pays donc je compte surtout passer quelques jours à re-profiter des joies de la ville, si tu veux je te servirai de guide. Je compte aussi revoir mes amis que je n'ai pas revus depuis plus plus d'un an, ils me manquent pas mal. Je pense que tu devrais les apprécier, il y a juste Kakeru et Ryo qui risquent d'être désagréables mais ils le sont toujours avec les nouveaux mais t'inquiète, je les rappellerai à l'ordre si je les vois faire (et hésite pas à leur souffler dans les bronches s'ils te titillent, ils sont plus ou moins intimidants quand ils sont ensemble mais quand on commence à leur tenir tête, ils se calment très vite) mais quand on les connait bien, ils sont super sympas. Lui dis-je avec un clin d'oeil.

-Par contre, il faudra que je te garde à l'oeil si Lili est toujours dans le groupe. Elle était rentrée dans le groupe un peu avant que je n'arrive à Valhalla et on ne se détestait pas à mort mais on ne s'aimait pas vraiment. Et si elle n'a pas changé et te connaissant, il y a des chances qu'on vous perde vite de vue si on vous laisse seuls trop longtemps. Terminai-je avec un petit rire.

Lili était une fille plutôt sympa mais, comme moi, elle était riche sauf que je la trouvais trop pourrie gâtée. Elle ne cessait de se vanter des trucs hors de prix qu'elle s'offrait rien que pour se faire envier des autres et elle avait aussi cette manie à draguer tous les beaux garçons qu'elle croisait. Elle pouvait se permettre, c'est vrai qu'elle est plutôt belle comme fille et elle n'avait pas de copain quand j'étais encore à Tokyo, mais je n'aimais pas pour autant ses manières et elle, elle me faisait bien sentir qu'elle ne m'appréciait pas vraiment non plus. Mais à par ces deux points, je la trouvais super sympa comme fille (même si elle l'était surtout avec les autres), c'est d'ailleurs parce qu'elle était si sympa qu'on l'a acceptée dans le groupe et qu'on ne s'est jamais vraiment disputées. Mais si elle met le grappin sur Akira, je suis quasiment sûre qu'il va la suivre et je n'avais pas envie de courir dans tout Tokyo pour le retrouver (surtout que déjà qu'en temps normal il ne répond pas souvent à mes messages alors si en plus, il est entre les griffes de Lili, il pourrait ne plus avoir de portable que j'aurais davantage de chances de le retrouver). Mais après s'ils ont vraiment envie de se retrouver seuls, je ne les en empêcherais pas (je ne suis ni sa mère ni sa copine ni sa soeur ni sa nounou et il est majeur et vacciné, il fait ce qu'il veut avec qui il veut)!


-Mais j'ai aussi quelque chose d'autre à faire mais ça, si ça ne t'ennuie pas, je ne t'en parlerai qu'au dernier moment. Lui dis-je avec un sourire et un regard désolés.

-Et si c'est à toi que je l'ai demandé c'est parce que tu es la personne que j'ai le plus fréquenté à Valhalla, donc que je connais le mieux, sans compter qu'on a environ le même âge. Si je t'avais rencontré à Tokyo, je suis sûre que tu serais mon meilleur ami, mais qui sait, peut-être que je finirai par te considérer comme ça avec le temps. Lui dis-je avec un sourire en coin.

-Et puis, tu es le premier avec qui j'ai plus ou moins flirté depuis un moment. C'est pas négligeable! Lui dis-je avec un clin d'oeil et un sourire en coin.

La dernière fois que je suis sortie avec un garçon, j'avais dix-huit ans alors qu'aujourd'hui j'en ai vingt. Je finis par incliner mon siège en arrière, sortant le repose pied pour me retrouver allongée. Après un dernier regard amusé vers Akira, je fermai les yeux.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Akira le Ven 12 Aoû - 20:18

Je lui souris lorsqu'elle commença à m'expliquer ce qu'elle comptait faire à Tokyo.

"Oui je veux bien, merci." Lui répondis-je avec un sourire reconnaissant lorsqu'elle me proposa de me servir de guide.

Je n'étais allé à Tokyo qu'une seule fois mais ça avait été que pour une journée donc je n'avais pas vraiment eu l'occasion d'en profiter et j'avoue que l'idée d'y retourner me tentait pas mal, surtout avec une guide attitrée. Je haussai un sourcil lorsqu'elle dit que je devrais bien aimer ses amis avant de ressentir une certaine gène. Je n'ai jamais vraiment aimé m'incruster dans un groupe de gens où je ne connais personne, non seulement je ressens toujours une certaine gène à être "le dernier arrivé" mais en plus, quand on me dit des trucs comme "tu devrais bien les aimer", ça me stresse encore plus. J'ai toujours peur de justement ne pas m'entendre avec ces personnes et du coup, décevoir tout le monde ou être devenu une sorte d'anti-social, même si la plupart du temps, ça se passe effectivement très bien.

Je fronçai légèrement les sourcils lorsqu'elle me parla de ces fameux Kakeru et Ryo (dommage qu'il ne se soit pas appelé Ryu, ça aurait ouvert la discussion sur du Street Fighter). Super, je sens que ça va être gai avec ces deux-là. Heureusement que je veux juste devenir comme Anikeï et non pas que je sois déjà comme lui sinon, il y a des risques que je fasse un double meurtre, mais bon j'ai au moins la permission de les renvoyer chier sans risquer de m'en prendre plein la figure par les autres c'est déjà ça et puis, si ça se trouve il n'y aura pas de problème du tout.

Par contre, je haussai un sourcil lorsqu'elle me parla de cette Lili, contenant autant que possible ma hausse d'intérêt.

"Ah ouais? C'est à ce point?"
Demandai-je d'un ton aussi neutre que possible.

Si en plus, elle est pas mal et qu'elle a l'air de s'intéresser à moi, c'est sûr que le séjour à Tokyo va être génial! Par contre, je me demande comment je ferai pour justifier notre soudaine absence si jamais ça doit vraiment arriver (bah au pire, on improvisera, surtout si elle en vaut le coup).

*Ça t'arrive de penser à autre chose?*

*Ben quoi? Avant d'arriver à Valhalla je ne l'avais fait que trois fois. Et sur les trois, il n'y en avait qu'une avec qui ça s'est passé "normalement" (et encore, c'est très relatif vu qu'elle était casée avec quelqu'un d'autre). Toi t'es un Griffon, tu peux pas savoir l'effet que ça fait de pas avoir de copine ni de fille voulant de toi quand t'es humain.*

*Non, et vu le résultat que ça donne, ça ne me donne pas envie de savoir.*


*Peuh!*

Je regardai Asuka avec un sourire rassurant avant de hocher la tête lorsqu'elle dit qu'elle ne voulait pas parler maintenant de l'autre truc qu'elle voulait faire à Tokyo.

"Pas de soucis." Lui assurai-je.

Par contre, je haussai les sourcils de surprise lorsqu'elle répondit à ma dernière question, me sentant de plus en plus gêné. Je me doutais qu'elle devait m'apprécier un minimum vu que toutes les fois où on s'est croisé, on n'a jamais eu de soucis et qu'elle m'avait elle-même demandé de l'accompagner à Tokyo, mais je ne pensais pas que c'était à ce point.

"Euh... Et... Et bien c'est gentil... Merci."
Lui répondis-je en me passant la main sur la nuque, ne sachant plus où me mettre.

"J'avoue que si on se connaissait depuis plus longtemps et si on se fréquentait plus souvent, je te considèrerais probablement comme tel moi aussi. Mais qui sait, peut-être que ça finira par arriver." Lui répondis-je avec un sourire.

Je n'avais pas eu de réels potes dans ma vie pré-Valhalla, c'étaient surtout des connaissances mais on n'était pas assez proches pour qu'on puisse se qualifier d'amis alors pour ce qui est d'avoir un et une meilleur(e) ami(e) c'était foutu d'avance. Aujourd'hui, le seul garçon que je pouvais sans risques considérer comme mon ami, c'était Hishigi et comme il est mon seul vrai ami garçon, il est par conséquent également mon meilleur ami. Je ne connais pas toute sa vie avant notre rencontre mais j'en sais assez pour savoir qu'il est quelqu'un de vraiment bon et il n'a pas l'air d'être du genre à faire des secrets aux gens, si on lui pose certaines questions sur lui, je suis quasiment sûr qu'il y répondra sans conditions.

Et pour les filles, j'ai fait quelques rencontres de personnes que j'arrive à considérer comme des amies mais j'avoue que c'est avec Asuka que je me suis le mieux entendu, c'est la seule avec qui je n'ai pas eu la moindre embrouille et avec qui j'ai le plus de points communs. En plus, elle n'est pas du genre fille à problèmes, elle est naturellement pleine de vie et ne cherche pas à se prendre au sérieux et ça, c'est ce qu'on peut appeler une perle. Mais je n'ai pas encore passé assez de temps avec elle pour me risquer à la considérer comme ma meilleure amie, mais de ce que je connais d'elle, je l'adore. Mais ça ne m'étonnerait pas que je finisse par la considérer comme ma meilleure amie.

Par contre, je sentis mes joues s'empourprer à sa dernière précision et je détournai aussitôt le regard. Ça par contre, c'est un côté chez elle que je n'aime pas du tout!

"C'est pas drôle." Marmonnai-je en évitant de croiser son regard mais tout de même une teinte d'amusement dans la voix.

En la voyant allonger son siège, je l'imitai et allongeai le mien. J'aurais bien regardé à travers le hublot mais on était en pleine nuit et on n'y voyait rien du tout. Je retins un bâillement avant de reporter mon attention à l'ensemble de la cabine. La plupart des gens commençaient déjà à se préparer pour dormir et nous finîmes par en faire de même. Je mis tout de même un certain temps à m'endormir : j'avais beau fermer les yeux, j'entendais pas mal de conversations (dont je ne comprenais pas un traître mot) à cause de mon ouïe qui continuait de se développer et je sentais même des odeurs de nourriture (je dû même me résoudre à commander un sandwich à l'hôtesse qui, Dieu merci, parlait japonais). Ce ne fut que lorsque le calme complet fut installé après que certains membres se soient endormi que je parvins à en faire de même.

Le lendemain, nous fûmes globalement tous réveillés vers la fin de la matinée à cause des réveils des autres passagers. En début d'après-midi, l'avion se posait à l'aéroport de Tokyo. Une fois dans l'aéroport, je laissai Asuka aller récupérer sa moto en lui donnant rendez-vous à l'entrée de l'aéroport. Je traversai tranquillement l'aéroport (en ignorant les gens qui me regardaient bizarrement à cause de mes armes), un grand sourire aux lèvres.

"Enfin de retour au Japon." Dis-je pour moi-même en sortant de l'aéroport.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Asuka le Sam 13 Aoû - 20:19

-Sauf si elle a bien changé en un ans, oui. Répondis-je en hochant la tête d'un air vaincu.

Même si j'espérais qu'elle avait vraiment changé, j'étais presque sûre que ce n'était pas le cas. J'espère juste qu'elle n'est pas devenue insupportable. Si ça se trouve, ça été le cas et les autres ont fini par la virer du groupe! Mais je ne pense pas que ce soit le cas. Après tout, j'étais toujours en contact avec eux, surtout avec Zafina, et tout semblait allait bien pour tout le monde, et je n'ai pas eu de nouvelles de Lili et comme tout le monde savait qu'on n'était pas les meilleures amies du monde, si elle avait fini par quitter le groupe, les autres me l'auraient aussitôt dit mais comme ils ne me disaient rien sur elle, je suppose qu'elle était toujours là et qu'elle était toujours sympa avec tout le monde. Le plus dur quand je leur envoyais des sms ou que je leur parlais depuis mon ordi portable, c'était de ne pas leur dire où j'étais alors qu'ils me posaient souvent la question. En même temps, si je leur disais que j'avais fini par me retrouver dans une école magique comme Poudlard où je vivais la belle en apprenant à contrôler mes pouvoirs, je pense que soit ils penseraient que je suis en fait en asile soit que j'ai fait une overdose de séries et de jeux.

Je le regardai avec un sourire en le voyant de plus en plus gêné. Là, je ne me moquais pas du tout de lui, après tout, là je n'y pouvais rien si je ressentais ça pour lui et que l'entendre dire le gênait. Mais au moins, j'étais contente qu'il ne s'en foute pas, je n'en serais pas morte s'il n'en avait rien eu à faire mais ça fait toujours plaisir de voir que quand on fait ce genre de révélation à quelqu'un, ça le touche. Mon sourire s'élargit un peu lorsqu'il me retourna le "compliment".

-C'est gentil, merci. Lui répondis-je avec un sourire reconnaissant.

Oui, on verra comment ça finira par tourner. Et puis, même si on ne finit pas par devenir les meilleurs amis du monde, je suis sûre que je le considérerai comme un bon pote! Après tout, il est sympa et il a son côté fou que j'adore! J'éclatai de rire en le voyant rougir au quart de tour. Ça aussi c'est un truc que j'adore chez lui : on arrive trop facilement à le taquiner et le mettre mal à l'aise.


-T'inquiète pas, il n'y a pas mort d'homme non plus. Lui dis-je avec un sourire en coin avant de le laisser tranquille.

J'étais tellement fatiguée à cause de la route qu'on avait fait que je ne mis pas longtemps à m'endormir. Le lendemain, je fus dans les dernière personnes à se réveiller (on a eu de la chance : il n'y avait pas de gens trop bruyants dans l'avion!). Lorsque l'avion commença à descendre, je regardai à travers le hublot et un sourire se dessina sur mes lèvres lorsque j'aperçus enfin Tokyo.

Une fois à l'aéroport, nous nous séparâmes. Avant d'aller récupérer mon bébé, je m'arrêtai vite fait pour m'acheter une part de tarte aux pommes (<3). J'avais mangé toutes mes pommes à l'aéroport de Denver et ils n'avaient pas de pommes dans l'avion! Lorsque je retrouvai ma chère moto, je l'examinai pour vérifier si elle n'avait rien. Heureusement, elle était intacte. Je finis par rouler jusqu'à l'entrée de l'aéroport où m'attendait Akira. Une fois arrêtée devant lui, je le regardai avec un large sourire, presque gamin.


-Bienvenue à Tokyo! Je vous emmène? Rigolai-je.

Une fois qu'il fut installé, je me remis en route. Tout en roulant, je regardai avec un plaisir non dissimulé ces paysages urbains qui m'avaient tant manqué. Je regardais avec envie le sommet des immeubles devant lesquels nous passions, mourant d'envie de m'y retrouver et me jurant qu'avant la fin du séjour ce sera fait. Une demie-heure plus tard, je m'arrêtai devant un hôtel de Luxe. Je sortis les sacs de sous la selle avant de confier les clés à un voiturier puis nous nous rendîmes à la réception. Je nous commandai une chambre chacun. Je revins ensuite vers Akira et lui donnai sa clé avec un clin d'oeil.


-Et voilà, pour les chambres c'est réglé! On va manger un morceau? La restauration est super ici! Il y a pratiquement de tout! Lui proposai-je.


avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Akira le Mar 16 Aoû - 13:12

"Sans vous commander." Rigolai-je en la voyant jouer le rôle du taxi avant de mon monter à l'arrière de sa moto.

Pendant le trajet, j'en profitai pour regarder un peu autour de nous. Certains quartiers me faisaient plus ou moins penser à des quartiers d'Hiroshima où j'avais l'habitude d'aller. Mais je ne pouvais m'empêcher de lever la tête pour regarder le sommets de tous ces immeubles qui se dressaient autour de nous en me disant que la vue devait être belle là-haut, et survoler la ville devait être un vrai bonheur.

Asuka finit par s'arrêter devant un hôtel où nous finîmes par entrer. Sur le coup, je fronçai les sourcils, ne comprenant pas trop pourquoi on devait aller à l'hôtel.

"Tu ne vivais pas à Tokyo? Comment ça se fait qu'on doive dormir à l'hôtel? Tu ne veux pas retourner chez toi?"
Lui demandai-je, assez perplexe en prenant la clé qu'elle me tendait avec un hochement de tête en guise de remerciement.

Par contre, dès que j'entendis le mot "manger", mon ventre se mit à gargouiller et sans attendre, je lui attrapai la main pour l'entraîner avec moi, là où la restauration était indiquée.

"T'as raison : on va manger!"

Tout en me dirigeant vers le resto, je vérifiai que Tiago allait bien et s'était trouvé un endroit tranquille où il pourrait se reposer, manger et boire. C'était, certes, à une certaine distance de la ville, mais au moins, il ne serait pas dérangé ni vu.

Une fois au restaurant, je commandai deux plats du jour avec une petite quinzaine de brochettes en plus et deux bouteilles de Sake. Sur le coup, le serveur cru que cette commande était pour tous les deux et commençait à s'éloigner avant que je ne le rappelle pour lui indiquer "qu'il n'avait pas pris la commande d'Asuka". Sur le coup, il eut un moment de bug avant de me regarder bizarrement, voyant que je lui rendais son regard, ne comprenant pas trop pourquoi il me regardait comme ça, il finit par se reprendre et prit la commande d'Asuka avant de s'éloigner.

Le service fut rapidement servi et nous pûmes rapidement nous mettre à manger, ce que je fis sans me prier. Tout en mangeant, je ne cessais de jeter des coups d’œil aux plats qu'avaient pris Asuka, toujours autant amusé par sa passion des pommes. Ce n'était pas une critique hein, mais c'était marrant de voir une fille autant obsédée par quelque chose comme les pommes. C'était marrant et en même temps, ça avait un petit côté bizarre et étrangement, ce côté bizarre me plaisait bien.

Lorsque nous eûmes terminé, je poussai un long soupir de soulagement.

"Fiou! Ça fait du bien!"
M'exclamai-je avec un grand sourire satisfait en sortant du restaurant.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Asuka le Mer 17 Aoû - 1:36

-Ah ça, ça fait parti de la partie que je t'expliquerai qu'au dernier moment. Lui dis-je avec un clin d'oeil en posant ma main sur ma hanche, penchant légèrement la tête sur le côté.

-Tout ce que je peux te dire pour le moment, c'est que non : je ne veux pas retourner chez moi. Lui dis-je avec un sourire en coin.

Je faillis perdre l'équilibre lorsqu'il m'attrapa la main pour m'entraîner dans sa course, manquant de me faire trébucher au passage. Mais heureusement, je me ressaisis rapidement et repris vite mon équilibre avant de le suivre, de toute façon, il ne me laissait plus trop le choix là. Je lui jetai un coup d'oeil en coin avec un sourire amusé. Il est pire qu'un animal celui-là : dès qu'il entend parler nourriture, il fonce tête baissée dans le tas. Si ça se trouve, sa mère se servait de ça lorsqu'elle ne le retrouvait plus quand il était plus jeune : elle prenait une gamelle sur laquelle était inscrit le nom d'Akira et frappait dessus avec une fourchette en l'appelant et trois secondes plus tard, il était devant elle, les yeux brillants, la langue tirée en attendant qu'elle lui donne sa gamelle. Et si ça se trouve, il n'a jamais fait de grosse crise d'adolescence car à chaque début de crise de rébellion de sa part, sa mère devait le menacer de le priver de repas et hop, il redevenait tout docile et gentil. C'est peut-être pour ça que le jour où il s'est vraiment disputé avec ses parents, il en a quitté la maison : c'était toute sa crise d’adolescence qui est ressortie d'un coup et qui a explosé. En fait, Akira c'est un faux calme! Il a l'air tout gentil et patient (quoiqu'il a quand même son petit caractère mais globalement, il prend surtout un air blasé quand on le taquine et ne s'énerve pas vraiment) et le jour où il sort de ses gongs, c'est la bombe nucléaire qui explose!

J'éclatai de rire en voyant la tête du serveur quand Akira le rappela pour lui faire comprendre qu'il n'avait fait que prendre SA commande. Bien sûr, je ne pris que des plats basés sur les pommes (<3). Mais mine de rien, je me demande où il a la place de stocker tout ce qu'il avale comme ça! Le pire, c'est qu'il est mince! Bon en même temps, il passe sa vie à se dépenser entre ses entraînements et les fois où il vole quand il est transformé en Corbeau donc il doit en brûler des calories mais quand même, il mange pour trois et ça a l'air d'être une portion normale pour lui, je me demande ce que ça doit être quand il a fait un jeun, d'ailleurs, si ça se trouve il n'en a jamais fait ou alors la seule fois où il l'a fait, il a fini à l'hôpital après être tombé dans les pommes (<3). Ou alors, ça lui ferait peut-être avoir une crise de cannibalisme et il se jetterait sur le premier morceau de viande qui lui tomberait sous la main!

Une fois qu'on eut fini, nous sortîmes du restaurant. Alors qu'on commençait à traverser le couloir qui se dressait devant nous pour regagner l'ascenseur, je réfléchis à ce qu'on allait bien pouvoir faire. Puis je finis par me décider à lui faire faire visiter le quartier où j'avais grandi. Nous finîmes donc par sortir et une fois dehors, nous partîmes à pied (on n'était pas loin et il y avait trop de circulation pour qu'on puisse avancer tranquillement).

Par contre dès qu'on en trouva, on loua chacun un vélo.


-Ça, c'est le parc où j'ai passé une grosse partie de mon enfance! Lui dis-je lorsque nous nous retrouvâmes à pédaler sous les cerisiers du fameux parc.

J'adorais cet endroit. On venait souvent pique-niquer avec les potes quand on ne restait pas au collège entre midi et deux. C'est aussi là que se donnaient rendez-vous pas mal de personnes voulant régler leurs comptes. Je me suis moi aussi battue pas mal de fois ici pour aider des amis ou des voisins ou parfois même des gens que je n’avais jamais vu se faisant agresser. C'est d'ailleurs comme ça que je me suis fait un certain nombre d'amis : en donnant une correction aux gens qui leur cherchaient des noises (qu'est-ce que j'aurais aimé que l'expression soit plutôt "chercher des pommes"!). D'ailleurs, c'est aussi comme ça que j'ai pu faire un peu de baby-sitting avec certains voisins! Les parents étaient tellement contents que j'ai empêché leurs enfants de dix-douze as de se faire agresser et voler qu'ils m'avaient proposé de s'occuper d'eux quand ils devaient s'absenter. Je suis sûre que si je pouvais, je ferais une super vigile dans les entrées de discothèques!

Vers la fin d'après-midi, nous finîmes par décider de retourner à l'hôtel lorsque j'eus envie de faire un truc que je n'avais pas fait depuis un moment.


-Suis-moi et ne crains rien! Lui dis-je en me mettant à accélérer.

Je finis par contourner un immeuble et me levai de ma selle pour pouvoir pédaler plus vite afin de gravir les escaliers qui se dressaient devant moi. Lorsque je fus à l'étage je pédalai jusqu'à la porte d'entrée du bâtiment où j'attendis Akira. Lorsqu'il me rattrapa, je descendis de mon vélo et lui dit de faire de même. Puis, nous entrâmes dans le bâtiment, faisant rouler nos vélos à côté de nous. Certaines personnes nous regardèrent bizarrement mais je m'en moquais, ce n'était pas la première fois que je faisais ça.

Nous entrâmes dans l’ascenseur et nous montâmes au dernier étage. Une fois sortis de l'ascenseur, nous prîmes les escaliers pour accéder enfin au toit. On était tellement haut que même si on était en plein été, le vent soufflait plutôt fort et je fut contente de ne pas avoir les cheveux trop long même si dernièrement, j'avais commencé à les laisser pousser mais au moins, je ne me les prenais pas à la figure!

Je m'approchai de la passerelle et l'enjambai et avançai de quelques pas après avoir fais passer mon vélo par dessus également pour me retrouver tout au bord du toit, juste au dessus de plusieurs centaines de mètres du sol. Je regardai droit devant moi, retrouvant enfin la ville de Tokyo de mes souvenirs avec un large sourire. J'étais enfin revenu à mon endroit préféré de toute la ville.


-Voilà Tokyo. Dis-je à Akira lorsque je le sentis assez proche de moi pour pouvoir m'entendre, un sourire heureux aux lèvres.

-Maintenant, je vais te proposer un truc. Lui dis-je avec un sourire de défi en me tournant vers lui.

-Regarde en bas... Tu vois, il y a deux toits qui forment une sorte d'escalier en dessous et ensuite, à droite, il y en a trois autres, chacun plus bas que le précédent avant d'être assez bas pour atteindre la rue. Je vais redescendre par cette voie-là. Si après ma descente, tu arrives à te lancer à ton tour, je t'offre trois tickets qui te donnent accès à un restaurant de luxe, chacun te donnant le droit de commander tout ce que tu veux pendant ton repas et ils n'ont pas de date de péremption. Si tu ne le sens pas, tu n'auras qu'à redescendre par l'ascenseur. Lui dis-je avec un clin d'oeil.

-En tout cas, on se retrouve en bas! M'exclamai-je en faisant faire un saut à mon vélo, le faisant tomber dans le vide.

Aussitôt, le vent de gifla le visage et me siffla aux oreilles tandis que mes cheveux étaient tirés en l'air. Le premier toit fut rapidement atteint, je fis un dérapage sur le côté pour amortir ma chute avant de me relancer en avant pour sauter vers l'autre que j'atteins sans problèmes. Une fois sur ce dernier, je pivotai sur la droite puis reculai le plus possible avant de foncer vers le prochain toit qui était déjà plus éloigné. Le suivant ne fut pas difficile à atteindre par contre le dernier était le plus vicieux parce qu'il annonçait la fin mais il était quand même assez bas et assez petit. La première fois que j'avais essayé ça, j'avais faillis louper mon coup et en essayant de me rattraper comme j'avais pu, j'avais réussi à amortir ma chute pour ne pas me tuer sur le coup mais pas assez pour m'empêcher de me retrouver avec un bras dans le plâtre pendant un bon mois. Mais depuis, j'avais pris le coup!

Lorsque j'atterris dessus, je fis un nouveau dérapage serré pour virer sur le côté et atterrir sur le trottoir. Je poussai un petit soupire, un grand sourire satisfait aux lèvres avant de le ver la tête vers le toit de l'immeuble d'où j'avais sauté. Je parvins à distinguer vaguement Akira qui était pour moi une simple petite forme noire au sommet de cette tour. J'attendis de voir ce qu'il allait faire mais j'espérais qu'il allait tenter le coup! Déjà, j'étais sûre qu'il était du genre à aimer ce genre de défi (et de récompense) et c'était justement ce que j'aimais le plus chez lui : ce côté fou prêt à tout.

Tout en attendant de voir ce qu'il allait décider de faire, je "vis" les paysages de Tokyo qu'Akusa visitait depuis les airs tout en ressentant son certain intérêt pour ces nouvelles choses qu'il n'avait jamais vues en vrai, ce qui m'arracha un sourire.






avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Akira le Mer 17 Aoû - 17:32

"Ok, pas de soucis." Lui répondis-je avec un sourire rassurant.

De toute façon, les situations de famille, c'est quand même personnel, même si elle venait à changer d'avis et qu'elle ne voudrait plus rien me dire, je ne lui en voudrais pas, c'est normal après tout. Mais je me demandais quand même ce qui avait bien pu se passer entre elle et ses parents pour qu'elle ne veuille pas retourner les voir une fois de retour au Japon, après tout, ça faisait plus d'un an qu'elle n'était pas venue. Peut-être qu'elle avait, elle aussi, eu une grosse engueulade avec ses parents et que ça s'était conclu par le fait qu'elle parte de chez elle.

J'eus un flash d'Asuka entrant dans un tribunal, la tête basse, un carnet à la main. Elle avança tristement vers le juge et une fois devant lui, elle lui confia ledit carnet. Le juge l'ouvrit et l'examina avant de le reposer sur le bureau et fixer Asuka d'un regard mauvais. "Vous vous rendez compte que cette pièce à conviction est une preuve accablante contre vous?" Finit-il par dire. Asuka hocha tristement la tête sans oser le regarder. "Procureur, qu'en pensez-vous?" Demanda le juge à une femme assise derrière Asuka. "Elle est coupable sans aucun doute!" S'exclama-t-elle. "Mais maman..." Commença Asuka avant d'être interrompue par le son du marteau du juge. "Silence!" "Mais papa..." "Silence! Et ne m'appelle pas papa devant la cour mon cœur, je vais perdre ma crédibilité." "Mais..." "Silence j'ai dit! Vu que vous avez un très mauvais carnet de notes et que vous essayez de me corrompre, voilà ma sentence..." Et là, il devint Simba du Roi Lion "... l'exil!".

Je revins à la réalité une fois que nous fûmes dans le restaurant. J'eus un sourire amusé. Ça doit être sympa de vivre dans une famille de Morphes, on ne doit pas s'ennuyer tous les jours.

Après mangé, Asuka proposa d'aller me faire visiter le quartier et je la suivis donc. Nous fîmes par louer chacun un vélo pour nous déplacer plus facilement et je la suivis en découvrant au fur et à mesure de nouveaux décors. J'adorai particulièrement le parc par lequel nous passâmes, ne pouvant empêcher un sourire doux de se dessiner sur mes lèvres en voyant les cerisiers que l'on voyait tout autour de nous. C'était vraiment un endroit paisible, on s'y sentait vraiment bien.

Lorsque, sur le chemin du retour, elle me demanda soudainement de la suivre, je fronçai les sourcils d'interrogation mais la suivis tout de même. J'en haussai un en la voyant monter les marches d'un escalier à vélo, me demandant vraiment ce qu'elle comptait fabriquer mais accélérai à mon tour et les montai à sa suite. Lorsque nous rentrâmes dans le bâtiment, les vélos à la main, et que tout le monde se mit à nous regarder bizarrement, je me sentis de plus en plus con en me demandant ce qu'elle comptait faire. Heureusement, personne ne nous accompagna dans l'ascenseur.

Une fois sur le toit de l'immeuble, je fus surpris par la violence du vent qui soufflait autour de nous. Je suivis Asuka et haussai un sourcil en la voyant enjamber la passerelle de sécurité pour aller jusqu'à limite du bord du toit. Je la suivis tout de même et une fois à ses côté, j'écarquillai les yeux de surprise et d'admiration en découvrant Tokyo dans son intégralité. C'était... géant, dans tous les sens du terme.

"Wow." Réussis-je à dire avec un sourire admiratif.

Rien que pour cette vue, je ne regrettais pas d'avoir accompagné Asuka à Tokyo. C'était tout simplement génial. On était tellement haut qu'on avait l'impression de dominer la ville d'où on était. J'ai toujours adoré me retrouver à ce genre de hauteur. On se sentait vraiment proche du ciel. J'avais l'impression de ne plus être retenu par quoi que ce soit, qu'il me suffisait de sauter et prendre mon envol pour regoûter à cette sensation de liberté que j'éprouvais chaque fois que je volais mais l'idée de voler à cette altitude, au-dessus de cette immense ville peuplée de personnes incapables de voler ne faisait que renforcer mon impression de n'être rattaché à aucune chaîne contrairement à eux.

Je tournai la tête vers Asuka lorsqu'elle me dit avoir un truc à me proposer, me demandant ce qu'elle allait me dire. Si ça se trouve, si elle m'avait fait venir avec elle sur ce point élevé, c'était pour faire comme dans les films et réaliser le superbe baiser sur le point le plus élevé, bercés par les mélodies que chantait le vent autour de nous.

*Écoute-la au lieu de penser à n'importe quoi.*

Lorsqu'elle termina son discours, je la regardai bizarrement, comme si je m'attendais à tout instant à la voir me sortir un truc genre "poisson d'avril!" (même si on est en août). Je baissai la tête pour évaluer la hauteur où nous étions avant de reporter mon attention sur Asuka et la regarder encore plus bizarrement. Elle est sérieuse là (surtout pour les tickets!!!). Elle compte vraiment sau... J'écarquillai grand les yeux en la voyant sauter dans le vide.

"Mais elle est dingue! Elle l'a vraiment fait nom d'un Katana!" M'exclamai-je en la voyant tomber dans le vide.

...

Je restai en gros bug en la voyant atterrir sur la terre ferme, manifestement toujours en vie. Et c'est moi qu'elle traitait de fou l'autre jour? Mais alors elle, elle avait une belle longueur d'avance sur moi! Elle ne sait même pas voler et pourtant, elle n'a pas hésité à sauter et le pire, c'est qu'elle s'en est sortie vivante! Non mais elle pensait à quoi la première fois qu'elle a fait ça sans déconner?

C'était complètement fou comme idée... mais à la fois super classe! Il fallait trop que j'essaye à mon tour, en plus, si jamais je tombe dans le vide, je sais voler maintenant et surtout, si je réussis, j'aurais les tickets!!! Allez Akira, tu peux le faire et tu vas adorer ça! Je reculai mon vélo jusqu'à la barrière et me mis à pédaler le plus vite possible les petits mètres qui me séparaient du vide avant d'élancer mon vélo en avant. Le tout, c'est d'arriver à bien déraper comme Asuka l'a fait sinon, au moindre coup de frein, je risque de partir en avant et là, ce sera le grand saut.

Une fois dans les airs en direction du premier toit, j'eus une pensée bizarre : si je m'assomme par un mauvais coup avant de tomber, comment je fais pour me rattraper?

...

"Pourquoi je pense toujours à ça quand il faut pas???" Gueulai-je dans le précipice entre le toit que je venais de quitter et le premier toit à atteindre.

Heureusement pour moi, j'atteins ce dernier sans soucis et je m'empressai de vite faire un dérapage pour me réceptionner (manquant de peu de me casser la figure par terre et laisser échapper mon vélo qui aurait fait le grand saut à ma place). Dès que ce fut fait, je restai un moment sans bouger, bugant plus ou moins. Je finis par secouer la tête pour reprendre mes esprits avec un grand sourire de gamin. Bon sang mais c'est génial comme truc!

Je m'empressai de reculer mon vélo le plus possible pour prendre de l'élan et m'élançai de nouveau. J'atteignis le toit suivant sans trop de soucis ainsi que les deux autres. A chaque nouveau saut, j'avais presque la même sensation que lorsque je volais sous ma forme Corbeau et j'adorais ça! Même si à chaque fois, j'avais peur de mal me réceptionner ou que le vélo atterrisse mal et ne rende l'âme, j'en demandais encore à chaque fois. C'était vraiment super comme expérience!

Par contre, au dernier toit, je n'eus pas autant de chance : je parvins à atterrir dessus mais il était beaucoup plus court que je ne le pensais et je n'eus pas le temps d'essayer de déraper pour me stabiliser. A peine l'avais-je atteint que je passais déjà par-dessus bord, mon vélo passant progressivement à la verticale, tête vers le bas.

"Kuso!" Jurai-je en écarquillant les yeux de panique.

En désespoir de cause, je tendis la main sur le côté et attrapai la gouttière pour essayer de me rattraper. Si la gouttière menaça de céder, ça parvint au moins à redresser mon vélo. Je parvins à atterrir au sol, toujours sur mon vélo, mais assez brutalement. Tellement brutalement que j'eus l'impression que mes parties privées avaient explosé. Je restai donc sur mon vélo, sans bouger, la respiration coupée, tandis que je sentais les larmes me monter aux yeux tellement ça faisait mal et que je me retenais de ne pas hurler tandis que mon visage virait entre le rouge et le violet (heureusement que je tournais le dos à Asuka).


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Asuka le Jeu 18 Aoû - 4:08

Un sourire satisfait et rassuré se dessina sur mes lèvres quand je vis la silhouette que formait Akira sauter dans le vide. C'est pour ça que je l'adore! Maintenant, reste à savoir s'il va s'en sortir, au pire, je sais qu'il pourra se transformer en Corbeau si jamais il loupe son coup (j'avais réussi à convaincre un pote d'essayer une fois, il a fini aux urgences. Je m'en suis toujours voulue de l'avoir convaincu d'essayer et je m'en veux encore! Heureusement, il s'en est sorti et aujourd'hui, il est en bonne santé), c'est pour ça que je m'étais risquée à lui proposer ça et parce que j'étais sûre qu'il était du genre à aimer relever ce genre de défi!

Pour un premier essai, il s'en sortait super bien! Il mettait un certain temps avant de sauter d'un toit à un autre mais ça c'était normal mais à part ça, il se débrouillait super bien! Si ça se trouve, il a déjà fait des sortes de compétitions de VTT ou quelque chose dans le genre et c'était ses réflexes qui ressortaient. Par contre, quand il manqua de se louper au dernier toit, j'ouvris grand les yeux, prête à le projeter contre une vitre du bâtiment pour qu'il atterrisse à l'intérieur avec la Télékinésie pour éviter qu'il ne se blesse mais il parvint à se rattraper à temps et atterris devant moi sur son vélo.

Je le regardai avec un grand sourire ravi et m'apprêtais à le féliciter sauf que...


-Et sans se blesser... Il a de la ressource à revendre! S'exclama une voix qui m'était familière.

Je me retournai et aperçus quatre personnes. Quatre personnes que je n'avais pas revu depuis plus d'un ans. Hiro, un garçon à lunettes un peu plus petits que ceux qui l'accompagnaient. C'était le vrai Geek du groupe et ça se voyait au premier coup d'oeil! Mais il était super gentil et ça aussi ça se voyait sur son visage.
Kakeru et Ryo, deux jumeaux de grande taille aux tenues et coupes du même style que les rockeurs japonais au style "déjanté". L'un avait gardé ses cheveux noirs et avec trois piercing à l'oreille tandis que l'autre s'était teint les cheveux en blond et avait un piercing au labret. Ils avaient l'air plus au moins imposants à cause de leur taille et leur look et même s'ils étaient ceux qui acceptaient le plus difficilement les "incrustes" dans le groupe, ils étaient ceux qui mettaient le plus d'ambiance et faisaient le plus de bêtises.
Et enfin, la seule fille dans ce petit groupe, Zafina, ma meilleure amie. Elle n'était pas japonaise, elle venait d'Inde. C'était la plus calme du groupe, elle parait souvent réservée mais ça ne l'empêche de pas de rire et s'amuser avec nous quand elle en a l'occasion.



-Salut Asuka. Me saluèrent-ils tous en choeur.

J'étais si heureuse que je laissai tomber mon vélo au sol et courus dans leur direction. Zafina fut la première à m'atteindre et je la serrai fort dans mes bras tandis qu'elle me rendait mon étreinte.


-Je suis si contente de vous revoir! M'exclamai-je sans pour autant lâcher ma meilleure amie tandis que Hiro se joignait à nous en me serrant dans ses bras par derrière.

Kakeru et Ryo se contentèrent d'une caresse dans mes cheveux en attendant leur tour et finirent par s'approcher d'Akira, bizarrement toujours assis sur son vélo et qui bizarrement ne semblait pas avoir bougé depuis sa réception au sol, avec un sourire admiratif.


-Pas mal du tout pour une première fois! La seule fois où j'ai tenté le coup, j'ai passé trois mois à l'hosto et deux mois dans le plâtre! S'exclama Kakeru en croisant ses bras sur son torse avec un petit rire amusé.

-On a cru que t'allais y passer, heureusement qu'Asuka avait sa moto pour t'emmener là-bas. Répondit Ryo en posant ses mains sur ses hanches.

-C'était ta première fois ou t'avais déjà fait un truc du genre avant? Finit-il par demander à Akira.

-Et tu peux descendre de ton vélo tu s... et ben putain! T'arrives plus à respirer à être rouge comme ça? S'exclama Kakeru en apercevant enfin le visage d'Akira après s'être placé devant lui, faisant cesser notre accolade en attirant notre attention.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Akira le Jeu 18 Aoû - 15:50

J'entendais des voix qui ne me disaient rien du tout autour de moi mais j'étais incapable de bouger. Bon dieu que ça fait mal! Pourquoi je suis un garçon? C'est dans ces moments-là où on rêve tous d'être une fille. Si seulement il n'y avait personne autour de nous, j'aurais justement eu l'occasion de me changer en fille pour ne plus avoir si mal. Du coup, j'étais condamné à rester immobile sur mon vélo comme un con, à attendre que la douleur finisse par passer, les larmes aux yeux, la figure bien colorée et une belle tête de vainqueur. C'était d'ailleurs la première fois de ma vie que j'étais bien content de ne pas avoir une infirmière canon qui s'occupait de moi parce que c'était vraiment un coup à avoir bien plus mal.

*Merci pour la censure.*

*Désolé. J'ai mal Tiago! Je vais mourir!*

*Tant pis.*

*Quoi?? Sans cœur va!*

*Tu n'avais qu'à ne pas faire l'imbécile. Tu vois ce qui arrive quand je ne te surveille pas?*


*Mais tu n'es pas ma nounou ni mon grand frère merde!*

*Heureusement pour moi d'ailleurs.*


*Je te hais!*

*Moi aussi je t'aime.*

Je levai péniblement les yeux vers le type qui venait de se placer devant moi et qui me parlait depuis un petit moment sans que je n'ai pu me tourner vers lui et l'autre personne qui m'avait parlé. Je le regardai avec un regard suppliant et très très douloureux.

"Pas vrAIment. J'ai mAl atterrI." Lui répondis-je en virant "anormalement" dans les aiguës.

J'avais l'impression que je ne pourrais plus jamais marcher de ma vie tellement ça faisait mal.

*Et comment tu vas faire pour descendre de ton engin à roues?*

*...*


C'est ça qu'on appelle un grand moment de solitude non? Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ce genre de plan?? On dit que tu nous aimes tous Dieu, mais ce n'est pas vrai : moi tu ne m'aimes pas hein? Tu m'en veux à ce point?


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Asuka le Ven 19 Aoû - 20:24

-Hein? Comm... Ah... AH... Ooh... Finit par comprendre Kakeru.

Et là, tout le monde eut la même grimace de douleur. Il avait l'air de s'en être parfaitement sorti mais en fait, il devait encore plus souffrir que la fois où Kakeru avait fait sa propre chute, et pourtant, il avait bien souffert vu l'état dans lequel il s'était retrouvé. C'était d'ailleurs un exploit qu'il s'en soit tiré vivant vu la hauteur d'où il était tombé, n'importe qui d'autre en serait mort! Pauvre Akira, il devait vraiment regretter d'être un homme là!


-Attends, on va t'aider à aller t’asseoir. Descends de vélo et... ah oui merde... Ryo viens m'aider, on va le soulever. Hiro, quand il est en l'air, fais doucement glisser le vélo au sol pour qu'on puisse le transporter facilement. Fit Kakeru en posant ses mains sous une aisselle d'Akira, prêt à le soulever.

-Ok. Répondit Ryo en posant ses mains sous l'autre aisselle d'Akira.

-J'arrive! S'exclama Hiro en se pressant de s'avancer jusqu'à eux avant de saisir le guidon du vélo.

-Un, deux... trois! Compta Kakeru.

Et les jumeaux soulevèrent Akira au-dessus du sol comme s'il n'avait pesé que quelques kilos tandis que Hiro se hâtait de poser le vélo à plat par terre pour qu'ils n'aient pas à le soulever trop haut (ils sont grands mais ils ne sont pas géants non plus et ils devaient ménager le pauvre Akira pour qu'il ne souffre pas plus). Je les regardai faire, un sourire aux lèvres, contente de voir mes amis aider spontanément un de mes amis qu'ils n'avaient pourtant jamais vu. Les jumeaux finirent par poser doucement Akira sur un banc pas loin de là où on était tandis que Hiro ramenait son vélo pour le caler contre le mur. Tout le monde finit par se retrouver devant Akira, inquiet de son état.


-Ça va aller? Tu veux que j'appelle un médecin ou un hôpital? Demandai-je à Akira, les mains sur les hanches, tout de même inquiète pour lui et commençant à m'en vouloir parce que, s'il se retrouvait dans cet état, c'était parce que je l'avais plus ou moins poussé à faire le grand saut.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Akira le Ven 19 Aoû - 21:51

En les voyant souffrir avec moi, je ne sus trop si je leur était reconnaissant de leur compassion et de ne pas se payer ma tête ou si au contraire, je les détestais de me rappeler plus que jamais l'état dans lequel j'étais. Mais j'éprouvais une grande gratitude en les voyant s'organiser pour m'aider à me sortir de là en minimisant les dégâts. Je ne savais pas qui ils étaient mais je les aimais tous les trois (en toute amitié).

Lorsque mon corps décolla de la selle, mes yeux s'écarquillèrent tandis que je retenais tant bien que mal un cri de douleur qui aurait sans doute été tout sauf purement masculin. Je finis par lever la tête en l'air en retenant ma respiration, priant pour survivre à cette épreuve. Je serrai les dents lorsque les deux qui me soulevèrent commencèrent à me faire redescendre pour m'asseoir sur un banc en priant pour que l'atterrissage ne soit pas trop brutal. Je ressentis tout de même une douleur qui m'arracha une grimace mais c'était déjà plus supportable que sur la selle. Je poussai un long soupir une fois assis et, ne pouvant plus tenir même si j'allais sûrement avoir l'air idiot, je posai mes mains là où j'avais mal, espérant que ça atténuerait un peu la douleur.

Je regardai les trois garçons qui se tenaient devant moi et qui m'avaient aidé. Deux d'entre eux devaient être des jumeaux mais heureusement, la différence de couleur de cheveux aidait à les différencier et le troisième avait tous les traits du parfait Geek mais c'était limite écrit sur son front qu'il transpirait de gentillesse (j'avais presque l'impression de voir un mini Hishigi devant moi). Je hochai la tête en essayant de leur adresser un sourire reconnaissant mais je ce fut plus une grimace qu'autre chose qui sortit mais ça se voyait que j'essayais de leur sourire.

"Mer... ci." Parvins-je à leur dire en prenant sans cesse de longues et profondes inspirations pour essayer de me détendre et oublier la douleur qui, bien que toujours présente, était déjà un peu plus supportable.

Puis Asuka et une autre filles vinrent se joindre au petit groupe, me donnant plus que jamais l'impression d'être idiot et une bête de foire. J'écarquillai les yeux d'horreur face à la proposition d'Asuka.

"Non ça ira, mercIII."
Répondis-je d'une voix de plus en plus aigüe.

Pas question que j'aille voir un médecin, encore moins pour parler de ce genre de problème, la honte quoi. Ils sont censés ne pas faire de remarques mais ils ne doivent pas en penser moins. Ça doit être horrible pour un Télépathe d'aller se faire ausculter. J'eus un flash de moi allant me faire finalement examiner. Une infirmière canon finit par entrer dans la salle et commença à m'examiner. Soudain j'entendis sa voix résonner dans ma tête : *Bon et bien il est stérile. Déjà qu'il n'avait pas le profil du tombeur, s'il ne peut plus faire de gosse, il est foutu le pauvre." Je restai un moment parfaitement neutre avant de prendre une seringue avec une tête de mort dessinée dessus pour pouvoir enfin en finir mais soudain, Tiago entra à son tour dans la salle, en blouse de médecin (et sur deux pattes) avant de dire "Tu vois qu'il faut que je sois toujours à te surveiller!". Je finis par revenir à la réalité.

*Même dans mes fantasmes il faut que tu joues les nounous!*

*C'est le signe que tu commences à te faire une raison.*

*N'importe quoi! Et arrête de dire ça sur ce ton ravi!*

"Je... Je vais attendre que ça finisse par passer. Vous avez qu'à en profiter pour profiter de vos retrouvailles, je ne vous en voudrai pas... au contraire." Leur dis-je avec un sourire désolé et amusé.

"En tout cas, merci encore. Au fait, je m'appelle Akira, enchanté."


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Asuka le Sam 20 Aoû - 13:18

-Pas de quoi. Répondit Ryo avec un sourire rassurant.

-De rien. Répondit Kakeru avec un clin d'oeil.

-J'espère que ça va aller. Répondit Hiro, pas très rassuré pour l'état d'Akira.

Par contre, quand je vis l'air affolé d'Akira et sa voix monter dans les aiguës comme ça, je craquai et éclatai de rire, provoquant les gloussements des jumeaux et de Hiro tandis que Zafina esquissait un sourire amusé. C'était méchant, je sais, mais c'était plus fort que moi là! En plus, ce genre de situation, je trouvais que ça allait plutôt bien à Akira! Il n'a pas une tête à se faire bizuter mais il a vraiment l'air du genre à se retrouver dans des situations pas possibles de ce genre et les voir se produire, c'était vraiment trop drôle, sauf pour lui sûrement, mais avec ses tendances masochistes peut-être qu'il adore ça qui sait?

Par contre, tout le monde fronça les sourcils en le voyant partir dans ses pensées. Puis il sembla revenir parmi nous et nous préféra attendre que ça passe et d'en profiter pour nous retrouver. J'espère pour lui que ça finira par passer parce que s'il s'est bien blessé ici, il risque de déguster pendant encore longtemps avant de se décider à aller à l'hôpital. Si ça se trouve, il va finir comme Turc dans Scrubs et il va devoir se faire enlever un testicule. Enfin, il avait déjà l'air de moins souffrir depuis qu'il était sur le banc, avec de la chance, ça passera vite!


-Moi c'est Kakeru. Répondit ce dernier avec un sourire complice.

-Moi Ryo. Répondit-il en croisant les bras sur son torse avec un sourire.

-Moi je m'appelle Hiro, enchanté. Répondit ce dernier avec un sourire ravi.

-Zafina, enchantée. Répondit cette dernière avec un sourire.

-Normalement, on t'aurait un peu embêté comme tous les nouveaux mais comme Asuka a l'air de te connaître, que t'as tout de même bien réussi sa cascade et que t'as partagé un beau moment de solitude avec nous, on va te faire une fleur. Lui dit Ryo avec un petit rire.

Puis les jumeaux vinrent prendre leur part d'étreinte de retrouvailles avec moi avant que Hiro ne vienne m'en refaire une mais par devant cette fois. J'étais vraiment heureuse. J'avais retrouvé mes meilleurs amis qui avaient l'air tout aussi heureux de me revoir.


-T'aurais dû nous dire que tu revenais aujourd'hui! On serait tous venus t'accueillir! Tu nous as trop manqué! Protesta Hiro qui semblait vivre le plus beau jour de sa vie.

C'est vrai que Zafina m'avait dit que si tout le monde avait été inquiet et triste de mon départ soudain, Hiro avait été le plus malheureux. C'est qu'il aime vraiment ces amis et il es tellement Geek qu'il serait capable de se sacrifier comme un héros de manga rien que pour sauver un de ses amis, un peu comme Akira l'autre jour! Je suis sûre qu'ils vont super bien s'entendre tous les deux, de toute façon, même si certains le trouvent bizarre parce qu'il est Geek, tout le monde aime Hiro!


-Désolée Hiro. Je voulais faire un peu visiter le coin à Akira et puis, je voulais aussi vous faire la surprise! Lui dis-je avec un clin d'oeil.

-Au fait, Lili n'est pas là? Demandai-je, réalisant enfin qu'elle n'était pas là.

-Elle est à un cours de piano. Elle nous rejoindra ce soir quand on ira prendre un bol de ramen. Me répondit doucement Zafina avec un léger sourire.

Même si elle avait l'air assez neutre, je savais que Zafina n'aimait pas trop Lili non plus mais elle faisait ce qu'elle pouvait pour ne pas le montrer, après tout, elle n'avait jamais réellement eu de soucis avec elle et Zafina était toujours tellement calme et avait son caractère qui lui donnait plus ou moins l'air réservée qu'elle pouvait manifester une légère méprise envers elle sans pour autant que ça ne se voit!


-D'accord. Répondis-je en posant ma main sur ma tailler et penchant légèrement la tête sur le côté avec un sourire.

-Et bien sûr, vous nous accompagnez. Dit tranquillement Zafina avec un sourire amusé mais qui indiquait clairement qu'on n'avait pas le choix.

Nous passâmes rapidement la demie heure suivante à nous retrouver, nous rappeler de vieux souvenirs, des sorties qu'on avait faites ensemble, des folies que faisaient souvent les jumeaux, dès qu'il y avait une occasion de mettre de l'ambiance, quelque soit la façon, ils y fonçaient. Apparemment, Hiro avait réussi à les persuader de s'inscrire à un MMORPG, sauf Zafina qui n'était pas très branchée informatique. Hiro finit par s'intéresser à Akira, toujours assis sur son banc.


-Ça va mieux? Au fait, tu as une jolie collection d'armes! Avec ta coupe de cheveux, tu pourrais presque passer pour un personnage de manga réel. Lui dis-je avec une voix et un sourire envieux.

-D'ailleurs, ce symbole sur son katana, c'est bien celui de Sanada Yukimura non? Je suis nul en histoire mais j'ai tout de même retenu ce symbole en lisant Samurai Deeper Kyo. Expliqua-t-il avec un sourire.

-D'ailleurs c'est à ce endroit dont t'as pas le droit de parler où vous vous êtes rencontrés? Demanda Ryo par curiosité.

-Yep! Répondis-je en posant mes mains sur mes hanches avec un sourire.

Ça aussi c'était un truc que j'adorais chez eux : j'avais dit à Zafina, lorsqu'elle m'avait demandé où j'étais (normal après tout vu que j'avais disparu sans prévebir pour aller Valhalla), que j'étais dans un endroit sûr que je n'avais pas le droit de quitter avant un moment et dont je ne pouvais pas parler et elle avait fait passer le mot et tout le monde avait respecté ça et n'avait pas cherché à en savoir plus!
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Akira le Sam 20 Aoû - 18:14

J'essayai de mémoriser les noms que chacun me donna en se présentant. Je fus tout de même surpris de voir que les fameux Kakeru et Ryo étaient des jumeaux pour commencer mais qu'en plus, ils avaient été super sympas avec moi malgré la mise en garde d'Asuka. J'eus tout de même une grimace lorsque Ryo m'expliqua pourquoi j'avais eu droit à ce traitement de faveur.

"C'est gentil, merci." Répondis-je avec une certaine ironie et un air blasé (mais tout de même content d'apprendre qu'il n'y aurait pas la tension que je redoutait de trouver en les rencontrant).

Je gardai le silence pendant qu'ils se retrouvaient, prenant de longues inspirations tandis que je sentais avec soulagement la douleur s'atténuer progressivement. Pour m'aider à l'oublier plus vite, j'écoutai les conversations qui m'entouraient (en temps normal, je n'aime pas trop faire ça mais ils discutaient carrément devant moi, difficile de les ignorer, surtout avec mon ouïe qui se développait). C'est vrai que les jumeaux avaient l'air super sympas (en plus, j'adore leur look et leurs piercings!), Hiro avait l'air d'être le genre de personne qu'on qualifie souvent "d'adorable", il était super gentil, on aurait presque dit une version d'Hishigi en un peu plus timide. Par contre, je remarquai que Zafina ne parlait pas beaucoup. Ce qui était bizarre, c'est qu'elle n'avait pas l'air du genre très ouverte mais elle n'avait non plus rien d'inaccessible : on sentait qu'on pouvait l'aborder et lui parler facilement sans pour autant arriver à en savoir beaucoup sur elle. C'était à la fois frustrant et... attirant (sans compter qu'elle n'est pas mal du tout).

Je haussai les sourcils de surprise en voyant Hiro venir me parler mais finis rapidement par lui adresser un sourire reconnaissant. Il était vraiment gentil de me faire la conversation. Il devait être comme moi sur ce point : je n'ai jamais vraiment aimé qu'il y ait une personne mise à l'écart dans une conversation et je n'hésitais pas à la quitter pour parler avec ladite personne.

"Oui, ça commence à aller mieux, merci." Lui répondis-je avec un sourire.

"Merci pour le compliment." Répondis-je en me passant la main sur la nuque avec un sourire gêné lorsqu'il me compara à un personnage de manga.

Mes yeux s'illuminèrent lorsqu'il parla de mon parfait, magnifique, unique, attirant Katana. Ce katana dont je suis tombé amoureux dès le premier regard. Il est si exceptionnel, si beau, si...

*Ça va, on a compris.*

*Jaloux va.*

"Tu connais ce manga? C'est mon préféré!" Lui répondis-je avec un sourire ravi.

"Sinon oui, c'est bien son emblème." Lui répondis-je.

Je tournai rapidement les yeux vers Asuka et les autres en les entendant vaguement parler de Valhalla mais heureusement, ils n'avaient pas l'air de vouloir savoir où c'était exactement et je faisais confiance à Asuka pour ne pas faire de boulette (elle avait moins de chances que moi d'en faire d'ailleurs). Je finis donc par reporter mon attention sur Hiro.

"Sinon, tu dois avoir pas mal de mangas, de figurines et plein d'autres produits dérivés je suppose, non?"

-Oui, pas mal. Si on a l'occasion, je te ferai visiter ma chambre si tu veux. Si tu aimes les mangas et les jeux vidéos toi aussi, tu devrais aimer. Me répondit-il avec un sourire.

"Ah oui, je veux bien! Merci bien."
Lui répondis-je avec un sourire reconnaissant.

J'avais toujours rêvé de rentrer dans la chambre d'un Geek, on devait se sentir au paradis. D'ailleurs, la chambre d'Asuka à Valhalla EST une chambre de Geek! Elle me proposerait d'y emménager, je dirais oui de suite.

Ne sentant plus la douleur, je finis par me lever et fis quelques pas pour voir si tout fonctionnait bien.

"C'est bon, ça va mieux. Vaut mieux que j'évite les mouvements brusques mais je pense que demain, ce sera complètement passé."
Finis-je par annoncer en me passant la main sur la nuque avec un sourire gêné.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Asuka le Sam 20 Aoû - 20:11

Je regardai Akira et Hiro discuter avec un sourire amusé. J'étais sûre qu'ils s'entendraient bien : Akira était la personne aimant le plus les mangas et jeux vidéos parmis les gens que j'avais rencontré à Valhalla et Hiro pourrait parler de ça pendant des jours, toute sa vie même s'il pouvait et en plus, il avait le coeur sur la main. D'ailleurs, Hiro était la première personne avec qui je m'étais super bien entendu. J'étais contente de pouvoir discuter avec quelqu'un d'aussi gentil et lui était ravi de voir une fille qui adorait ce dont il était fou. Puis après, on a fait la connaissance des jumeaux et la groupe s'est agrandi.

Tout le monde se tourna vers Akira lorsque ce dernier se leva pour voir comment il allait. Il fit quelques pas avant d'annoncer qu'il allait plutôt bien et tout le monde eut un sourire de soulagement.


-Tant mieux pour toi alors! Et bravo pour le coup de la cascade sur les toits, tu t'en es encore mieux sorti que moi à ma première fois. Tiens, comme promis. Le félicitai-je en lui tendant les tickets que je lui avais promis.

-Maintenant on va fêter ça! Et je lui paye son bol de ramen! S'exclama Kakeru en attrapant Akira sous son bras avec un sourire fier.

-Et moi, je paye celui d'Asuka! S'exclama Hiro en levant le poing en l'air.

-Bon ben moi, je paye celui de Zafi'. Termina Ryo en adressant un clin d'oeil à cette dernière.

-Et après, on offre la tournée au bar. Chantonnèrent les jumeaux à l'unisson.

Et sur ces mots, Akira et moi prîmes nos vélo et suivirent le groupe. Lorsque nous passâmes là où on les avait loué, nous les rendîmes. Nous poursuivîmes notre route jusqu'au restaurant où on avait l'habitude d'aller avant. Nous nous installâmes à une table et nous passâmes notre commande. Quelques minutes plus tard, chacun avait son bol devant lui.


-Idatakimasu! Dîmes-nous tous en choeur avant d'attraper nos baguettes et commencer à manger.

Nous commençâmes à manger, chacun à son rythme, puis les jumeaux se jetèrent un coup d'oeil et sans prévenir ils se mirent à faire la course pour voir lequel finirait son bol le plus vite. Une minute plus tard, Kakerau leva son bol en signe de victoire.

-Yata! Premi... T'as fini avant nous? S'exclama-t-il en regardant le bol d'Akira qui semblait vidé depuis un moment.

Tous les regards se tournèrent vers lui puis j'éclatai de rire. C'est vrai qu'ils ne savaient rien d'Akira à part son nom, qu'il pouvait faire quelques cascades, qu'il aimait les trucs de Geek et qu'il avait des armes et qu'on s'était rencontré Valhalla (même s'ils ne savaient rien de là-bas, même pas le nom).

-Il mange comme cinq. Donc, si t'as prévu de lui payer des bols jusqu'à ce qu'il soit plein Kakeru, tu as invité la mauvaise personne pour ton porte-feuille. Lui dis-je avec un clin d'oeil avant de reprendre mon bol et poursuivre mon repas.

-Un concours de bol de riz, ça vous tente? Comme d'habitude, celui qui finit le plus de bols se fait offrir le repas par les autres et fait faire un gage à la victime de son choix.

-C'est pas juste, c'est toujours toi la championne à ce jeu! S'exclama Ryo en croisant les bras sur son torse.

-La dernière fois, Hiro n'avait fini que deux bols de moins que moi!

-Et la fois d'après, c'est Zafi' qui avait gagné.

-Et celle d'après, c'était moi! Rappela Ryo.

-Et la toute dernière fois, on a fait match nul avec Kakeru. Rappela Hiro.

-Allez, vas pour un concours! Proclama Kakeru en frappant dans les mains.

-Je peux participer? Chantonna une voix derrière Akira et moi.

Tous les yeux se tournèrent vers la fille se tenant derrière nous. C'était Lili qui avait fini par venir nous rejoindre. Elle non plus n'était pas japonaise, elle venait de Monaco et avait emménagé à Tokyo pour poursuivre ses études.




-Salut Asuka. Me dit-elle d'une voix neutre.

-Salut Lili. Lui répondis-je sur le même ton.

Une tension régnait autour de la table tandis que tout le monde nous regardait en silence sauf Zafina qui continuait de finir tranquillement son bol de ramen sans avoir accordé le moindre regard à Lili.


-C'est la première fois que je te vois toi. Finit-elle par dire d'une voix plus enjouée en croisant ses bras sur les épaules d'Akira en se collant à son dos avec un sourire innocent.

-Moi c'est Emilie mais tout le monde m'appelle Lili. Et toi? Tu t'appelles comment? Murmura-t-elle à l'oreille d'Akira.

Levant les yeux au ciel, je reportai mon attention sur mon propre bol avant de poursuivre mon repas. Elle n'avait finalement pas changée.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Akira le Dim 21 Aoû - 1:23

Je fis de mon mieux pour éviter de rougir en voyant tout le monde me regarder (moi qui déteste être au centre de toutes les attentions, je suis servi). Par contre, quand Asuka vint me féliciter, je lui adressai un sourire reconnaissant et lorsqu'elle me tendit les tickets, mes yeux se mirent à briller (j'avais fini par les oublier avec ce qui m'était arrivé).

"Merci bien."
Lui répondis-je avec un sourire en prenant lesdits tickets sans me faire prier.

J'aurais été sous la forme d'un Chien, j'aurais eu les oreilles qui se seraient redressées en entendant le mot ramen. Sur le coup, en entendant Kakeru m'offrir mon repas, je me sentis gêné mais il avait l'air d'avoir dit ça sur un ton sans appel et je sentais que si je protestais, ce serait pour rien et en plus, je commençais à avoir faim. Par contre, je ne savais pas trop comment interpréter le fait que seules les filles en plus de moi se faisaient offrir leur repas par les autres (c'est arrivé que pendant UNE mission de devoir jouer les travestis, ce n'est pas pour ça que je suis devenu gay pour autant!) mais j'oubliai bien vite cette pensée quand les jumeaux chantèrent qu'ils offraient leur tournée au bar ensuite. Sakeeee!

Une fois que nous fûmes servis, nous nous mîmes à manger. J'avais tellement faim que quelques minutes après avoir commencé à manger, mon bol était vide (c'est l'avantage quand on prend plus de plats que la moyenne : on finit par avoir l'habitude de manger plus vite que la moyenne pour ne pas ralentir ceux qui mangent avec nous).

Du coup, je me sentis gêné lorsque Kakeru s'étonna de voir mon bol vide avant le sien alors qu'il avait fait la course avec son frère pour le finir. Je me retins autant que possible de rougir lorsqu'Asuka précisa que je mangeais plus que la normale et lançai un regard désolé à Kakeru, me sentant quand même mal d'avoir gâché sa victoire alors que je n'étais même pas dans la compétition.

Je regardai le groupe avec un sourire amusé lorsque chacun énuméra les derniers gagnants à ce concours (qui me tentait bien évidemment vu qu'il s'agissait de manger le plus possible). Je hochai la tête avec un sourire lorsque Kakeru décréta qu'on ferait finalement ce concours puis une voix se fit entendre derrière nous. Je me retournai pour apercevoir une fille blonde.

Dès qu'elle apparut dans notre champ de vision, tout le monde se tut et une tension commença à s'installer entre elle et Asuka. Sur le coup, je ne savais pas trop où me mettre, n'aimant pas trop l'idée de me retrouver en première ligne dans ce genre de tension entre deux filles (la fameuse Lili je ne sais pas mais je n'avais aucune envie d'avoir Asuka furieuse contre moi : rien qu'en temps normal elle frappe aussi fort qu'un mec mais après le super coup de poing électrisé qu'elle avait flanqué à Hishigi l'autre jour, j'avais limite peur d'avoir à me battre avec elle au corps à corps (j'ai largement ma dose avec Anikeï)).

J'écarquillai les yeux d'horreur lorsqu'elle se posa sur moi et me murmura à l'oreille, me faisant avoir un frisson le long du dos. Non mais pourquoi c'est directement moi qu'on met en avant dans ces moments-là? Et pourquoi c'est à moi qu'elle murmure comme ça? Le peu que j'avais pu voir d'elle, j'en avais retenu qu'elle était vraiment pas mal elle aussi et je me dis qu'Asuka avait raison : il valait mieux pas que je reste longtemps seul avec elle sinon...

*Tu devrais vérifier si ce n'est pas une Guérisseuse refoulée.*

*Je t'emmerde!*

Je finis par avaler ma salive avant de répondre.

"Euh... Moi c'est Akira, enchanté." Finis-je par lui répondre en essayant de rester aussi décontracté que possible.

Heureusement pour moi, elle dû aller s'asseoir à l'autre bout de la table et la tension sembla se dissiper un peu. Quelques minutes plus tard, nos bols de riz étaient posés. Et la course commença.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Asuka le Dim 21 Aoû - 2:12

Je fus tout de même rassurée que Lili ne s’assoit pas près de nous (mais je pense que les autres l'avaient prévus avant son arrivée étant donné qu'ils savent qu'on ne s'entend pas vraiment). Dès que tout le monde eut son bol en main, chacun se lança. Pour le coup, plus personne ne parlait et on n'entendait que le bruit des baguettes heurtant la surface des bols de riz.

Lili fut la première à abandonner après neuf bols de vidés. Kakeru fut le second après sont treizième bol. Ryo et Hiro abandonnèrent en même temps après leur seizième bol. Il ne restait plus qu'Akira et moi. Je lui jetai des coups d'oeil de temps en temps pour voir s'il donnait des signes de faiblesse mais il avait l'air plus affamé à chaque bol qu'il finissait. Pour ma part, ça allait encore mais je sentais que je n'étais pas loin de ma limite. Le plus vicieux dans l'histoire c'est que plus on mangeait de riz, plus on avait soif et plus je buvais, plus je commençais à caler.

Je terminai mon vingtième bol et attrapai mon vingt et unième. Mais après ma deuxième bouchée, je sus que je n'arriverais pas à le finir.


-J'abandonne. Finis-je par dire en reposant mes baguettes sur le bol.

-Il est vraiment énorme ce gars! D'abord le coup du vélo sur les toits et maintenant, il bat notre championne au concours de bol de riz! T'as vraiment trouvé une perle Asuka! S'exclama Kakeru, qui semblait aussi surpris que ravis de voir un pareil spécimen, de toute façon, dès que quelque chose sortait de l'ordinaire, il adorait ça.

-Attends, ne t'arrête pas Aki', je veux voir combien tu peux en avaler! Le record d'Asuka est de vingt deux bols, je veux voir si t'es capable de faire mieux. Si t'y arrive, demain, je te fais parvenir la guitare de ton choix à votre hôtel et si tu ne sais pas en jouer, je te passerai tout pleins de cours pour t'aider. Promit Ryo.

J'eus un sourire amusé en voyant Akira se faire adopter par mes amis comme ça. J'étais sûre qu'il leur plairait et j'espérais que c'était réciproque même si je me doutais que le pauvre ne devait pas spécialement être à son aise (quoique là, il avait l'air d'être dans son élément). Connaissant l'appétit d'Akira, j'étais quasiment sûre qu'il battrait mon record mais j'avoue que moi aussi j'étais curieuse de voir jusqu'où il pouvait aller comme ça.


-Tu l'aimes bien hein. Murmura Zafina d'une voix amusée.

-Hein?

-Ce Akira, tu l'aimes bien hein. Chaque fois que tu le regardes, on dirait que tu t'attends à ce qu'il fasse quelque chose d'incroyable et tu ne le lâches plus des yeux. Répondit-elle avec un sourire amusé.

-C'est vrai? M'étonnai-je.

-Du peu que j'ai vu, oui.

Mince alors! Je ne pensais pas que j'avais ce genre d'expression quand je le regardais! Pourtant je n'avais pas l'impression de le regarder différemment de quelqu'un d'autre. Je finis par lui rendre son sourire avant de reporter mon attention sur Akira.

-Mais c'est vrai qu'il est assez étonnant. Chaque fois que je le vois, il réalise un nouveau truc qu'il n'avait jamais eu l'air d'être capable de faire avant. Répondis-je avec un sourire.

Il y a eu la fois où il s'était changé en Corbeau et avait risqué de se tordre le coup avec le coup de la ceinture pendant un cours auquel je n'avais pas participé, la fois où j'ai révélé mes pouvoirs d'Istari et qu'il n'avait pas hésité à vouloir me servir d'amortisseur pour au moins me faire survivre à ma chute, quand on a affronté Hishigi et qu'il n'avait pas hésité à encaisser un violent coup pour me défendre, la puissance de son coup de poing alors que contrairement à moi, il n'a pas eu l'aide de la Télékinésie, qu'il soit devenu l'élève du Big Boss alors que personne ne croise jamais et qu'il déteste et tue tout le monde, son appétit d'ogre, sa manie d'être plus amoureux d'une lame que d'une fille, le fait qu'il ait quasiment réussi à se sortir indemne de sa cascade sur les toits. Et encore, je ne parle que de ce que je sais et a vu, si ça se trouve il y a d'autres trucs comme ça que j'ignore sur lui.


-Je suis sûre qu'il pourrait même te rendre plus enjouée si tu le fréquentais autant que les autres. Lui dis-je avec un sourire en coin.

-Je n'en sais rien mais je te crois sur parole. Me répondit-elle avec un sourire en fixant Akira à son tour.

-En tout cas il a besoin d'encouragements. Dit Lili qui s'était rapprochée d'Akira et qui commençait maintenant à lui masser les épaules.

-Si tu me choisis pour le gage, je ne serais pas contre l'idée du traditionnel baiser. Lui murmura-t-elle à l'oreille alors qu'il continuait de manger.

Mon sourire devint plus amusé. Oui, il se faisait vraiment adopter par tout le monde.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Akira le Dim 21 Aoû - 3:03

Tout en mangeant, je regardais comment les autres s'en sortaient. Au début, tout le monde arrivait à suivre (normal en même temps). Puis Lili finit par poser son bol sur la table. Puis ce fut Kakeru, puis Ryo et Hiro en même temps. Il ne restait plus qu'Asuka et moi. Heureusement pour moi, j'avais encore pas mal de réserves. Au fur et à mesure que le temps passait, les bols s'empilaient les uns sur les autres et enfin, Asuka déclara forfait.

"Yata!"
M'exclamai-je en levant les poings en l'air.

J'avalai ma salive (et les quelques grains de riz que j'avais dans la bouche) face au compliment de Kakeru, me sentant une nouvelle fois gêné. Je n'avais pas vraiment l'habitude de me faire complimenter, du coup ça me faisait bizarre quand ça arrivait et je ne savais plus trop où me mettre. Je haussai un sourcil de surprise face à la proposition de Ryo et le dévisageai un instant pour voir s'il était sérieux ou non pour le coup de la guitare. J'avais commencé à prendre quelques cours en m'aidant d'internet et des guitares à disposition dans la salle de musique à Valhalla mais j'avais fini par laisser tomber, n'étant plus vraiment motivé.

Mais il avait l'air sérieux et l'idée de réapprendre à jouer de la guitare redevint vraiment tentante, surtout que là, ce serait avec ma propre guitare. Sur le coup, je ne sus quoi dire. Les amis d'Asuka étaient vraiment sympas. Entre Hiro qui débordait de gentillesse, les jumeaux qui étaient également super sympas et amusants et Zafina et Lili qui, bien que toutes les deux assez différentes du reste du groupe m'étaient plutôt sympathiques (même si Lili ne me mettait pas vraiment à l'aise).

"Ok ça marche. Trois bols bols pour battre le record, ça devrait aller!" Dis-je avant de reprendre mon bol et continuer à manger.

Manger le plus possible pour gagner une guitare et de quoi apprendre à en jouer, c'était juste magnifique comme opportunité! Les trois bols nécessaires pour battre le record d'Asuka furent rapidement vidés et je continuai à manger (en me sentant tout de même assez bête d'être regardé comme ça par tout le monde).

Même si elles n'avaient pas parlé fort, j'avais entendu ce que Zafina et Asuka avaient dit je me sentis rougir mais tâchai de garder le nez près du bol pour que ça se voit le moins possible. Je fronçai les sourcils de surprise en sentant Lili me masser les épaules mais tâchai de faire comme si de rien n'était et continuai de manger. Par contre, quand j'entendis ce qu'elle me chuchota à l'oreille, j'écarquillai grand les yeux et avalai de travers. Je posai vite le bol sur la table et me frappai le torse en toussant pour essayer de faire passer ça et récupérer mon souffle. J'attrapai un verre d'eau et le vidai d'un coup, ce qui m'aida enfin à respirer de nouveau.

Je jetai un rapide coup d’œil vers Lili... puis avalai ma salive.

*On parie quoi que tu vas lui demander de faire ça?*

*Mais comment tu veux que je fasse autrement quand une fille comme ça te fait clairement comprendre qu'elle est entièrement pour? Je ne suis pas un surhomme!*

*Pire qu'un Lionceau découvrant l'étendue de ses terres.*


Je finis par reprendre mon bol sans rien dire (et surtout évitant de regarder qui que ce soit). Après avoir terminé mon trente et unième bol, je posai ce dernier sur la table avant de poser mes baguettes dessus avec un long soupir.

"Fini."
Proclamai-je.

"Kakeru, si jamais tu changes d'avis pour la guitare, il n'y a pas de soucis! Je comprendrais très bien, d'ailleurs, ça me gênerait de l'accepter. Sinon, une noire m'ira très bien."
Lui dis-je en me passant la main sur la nuque.

Je finis par toussoter.

"Et pour le gage... Et bien... Lili embrasse-moi."
Dis-je à cette dernière avec un sourire amusé, m'attendant presque à m'être fait roulé et qu'elle me foute un royal vent devant tout le monde.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Asuka le Dim 21 Aoû - 19:15

Je secouai doucement la tête avec un sourire amusé en voyant la réaction d'Akira. J'étais sûre qu'il se ferait avoir par ce genre de tour et ça n'a pas loupé. Mais bon, je ne pouvais rien lui dire : déjà c'était pour m'accompagner qu'il était venu, il est assez grand pour savoir ce qu'il a à faire et puis, ce n'est pas parce que je ne m'entends pas bien avec elle qu'il doit faire pareil, sans compter qu'elle est effectivement jolie comme fille.

Tout le monde se mit à applaudir Akira lorsqu'il termina enfin son dernier bol. Trente et un bols quand même! Même les serveurs le regardaient avec une certaine surprise en voyant le nombre bol empilés devant lui. Il avait vraiment un trou à la place de l'estomac pour manger autant! Kakeru se mit à rire quand Akira lui dit qu'il n'était pas obligé pour la guitare.


-T'inquiète pas! Je suis musicien dans un groupe et des guitares, j'en ai quand je veux et puis une simple noire, ça se trouve vite. Lui assura Kakeru avec un clin d'oeil.

-Asuka, tu n'auras qu'à m'envoyer l'adresse de l'hôtel où vous êtes et après demain gros maximum, la guitare sera là-bas. Me dit-il avec un sourire.

-Pas de soucis, je le ferai une fois rentrée. Lui assurai-je avec un clin d'oeil.

-Et si t'as des soucis pour apprendre, je t'aiderai, je sais en jouer aussi. Dis-je à Akira avec un nouveau clin d'oeil.

Je retins un soupir en voyant Akira craquer pour le gage et le regardai avec un sourire en coin sans joie tandis que Lili s'approchait de lui avec un sourire en coin.


-Si c'est pour le gage...

Et sur ces mots, elle se colla à lui pour l'embrasser en enroulant ses bras autour de son cou et passer ses mains dans ses cheveux noirs. Je levai les yeux au ciel en secouant doucement la tête.

*Ne fais pas cette tête, toi aussi tu l'as déjà embrassé, deux fois en plus.*

*Ce n'est pas pareil, déjà c'est lui qui me l'avait plus ou moins demandé la dernière fois et puis et si j'avais accepté, ce n'était pas pour essayer de le draguer.*

*Tu es jalouse alors?*

*Bien sûr que non, c'est juste que je n'aime pas les manières de faire de Lili. J'avais eu la même réaction quand elle a eu tour à tour les jumeau et Hiro.*

A quelques secondes de la minute, elle finit par détacher ses lèvres de celles d'Akira avant de reculer d'un pas et le regarder avec un sourire en coin, presque innocent. Zafina regardait la scène avec un léger sourire amusé tandis que les garçons la regardaient en se retenant de se marrer.

-Finalement, il y aura un point sur lequel il ne nous aura pas battu. Rigola Ryo.

-Mais même si on avait pu résister, on n'aurait pas pu lui en vouloir vu que Lili est une belle fille. Le défendit Hiro.

-Bon allez, maintenant, tous au bar! S'exclama Kakeru en frappant dans ses mains avec un grand sourire.

-Euh... franchement, je ne me sens pas trop de sortir ce soir. Le voyage et la sortie de cet aprème m'ont pas mal fatiguée et j'ai mal au ventre à cause de tout ce riz. Intervins-je avec une mine désolée.


-Ah oui je vois. Je pense qu'Aki' doit être un peu HS aussi du coup. On remet ça à demain soir? Proposa Ryo.

-Nan. Demain, j'ai un truc à faire avec notre Aki'. Répondis-je en passant mon bras derrière le coup de ce dernier, l'autre main posée sur ma hanche.

-Alors après-demain. Proclama Hiro avec un sourire.

-Va pour après-demain alors! Ça te va Aki'? Dis-je en me tournant vers ce dernier.

C'est vrai qu'Aki' c'était sympa comme surnom! En plus, avec son look de "guerrier des temps modernes", je le vois bien dans un paysage d'automne (Aki = automne en japonais) tout comme je vois bien Hishigi dans un paysage d'hiver! Je pensais l'appeler Karasu à cause de ses transformations en Corbeau qu'il semblait adorer (en plus, il a les cheveux noirs comme le plumage d'un Corbeau) mais Aki' je préfère!

avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Akira le Lun 22 Aoû - 0:48

"D'accord. Merci beaucoup en tout cas." Lui répondis-je avec un sourire reconnaissant.

C'était la première fois que je le rencontrais et il m'offrait déjà une guitare. C'était, certes, pour un défi mais quand même, il offrait des récompenses généreuses alors qu'il me voyait pour la première fois. Asuka avait vraiment de supers amis, je l'enviais vraiment là. Ils avaient tous leur caractère personnel et pourtant ils étaient si gentils entre eux, si proches. J'en étais presque jaloux.

"Ah ouais? Ah ben oui, je veux bien, merci bien." Dis-je à Asuka avec un nouveau sourire reconnaissant.

Je restai un instant méfiant en voyant Lili s'approcher de moi, ne sachant toujours pas si j'allais me tourner en ridicule ou si elle allait vraiment m'embrasser. Du coup, je fus surpris lorsque ses lèvres se posèrent finalement sur les miennes, surtout en se collant à moi et m’enlaçant comme ça. J'eus un instant de surprise avant de lui rendre son baiser en posant mes mains sur ses hanches, l'attirant un peu plus contre moi.

Quelques instants plus tard, elle finit par détacher ses lèvres des miennes et par reculer. Je mis quelques instants à me remettre de mes émotions avant de la regarder avec un sourire que j'évitai autant que possible de rendre idiot. Dans un sens, je fus rassuré d'entendre que les autres garçons aussi avaient eu ce genre d'expérience avec elle.

Lorsqu'Asuka annonça ne pas être très chaude pour sortir, je hochai la tête pour affirmer que je ne l'étais pas non plus. Le voyage et l'après-midi m'avaient pas mal fatigué et je sentais que je ne mettrai pas longtemps à m'endormir une fois dans un lit. Par contre, j'eus un moment de surprise lorsqu'Asuka dit qu'on avait quelque chose à faire demain puis je tiltai et compris que c'était sûrement la partie dont elle voulait me parler qu'au dernier moment. Pour éviter d'avoir l'air trop idiot, je passai mon bras derrière son dos pour poser ma main sur sa taille pendant qu'elle gardait son bras derrière mon cou. J'eus un sourire amusé en entendant le surnom que tout le monde me donnait. Automne, j'avais eu droit à pas mal de vanne par rapport à ça (mais pas méchantes).

"Va pour après-demain alors."
Annonçai-je avec un sourire.

Puis nous nous quittâmes. Asuka et moi rentrâmes tranquillement à l'hôtel. On décida qu'on pouvait se permettre une grasse matinée et on se donna rendez-vous pour la fin de matinée, un peu avant d'aller manger. Puis nous rentrâmes dans nos chambres respectives. Une fois dans la mienne, j'allumai la lumière et regardai avec étonnement le confort qu'elle renfermait.

"C'est trop classe les hôtels de luxe."
Finis-je par dire avec émerveillement.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Asuka le Lun 22 Aoû - 2:35

Dès qu'on eut dit au revoir à tout le monde, nous retournâmes tranquillement à l'hôtel. Une fois arrivés, on décida de se retrouver demain en fin de matinée, après tout, je n'avais pas d'heures précises pour ce que je voulais faire. Nous finîmes donc par nous séparer pour rentrer dans nos chambres respectives. Je pris une douche rapide avant d'aller me coucher en me laissant tomber sur mon lit.

Je passai un moment à regarder le plafond en repensant à ma journée, à mes amis que je venais de retrouver et qui m'avaient tant manqué. Un sourire se dessina sur mes lèvres. Ça faisait vraiment du bien d'être revenue et si tout se passe bien, la journée de demain sera encore meilleure pour moi. Je mis un certain temps avant de m'endormir mais lorsque ce fut le cas, je dormi comme un bébé.

Le lendemain, je me réveillai vers dix heures et demie. J'en profitai pour me faire apporter à manger (un chocolat chaud avec des tartines et de la confiture de pomme, deux pommes et un jus de pomme <3). Une fois que j'eus finis, je m'habillai d'un t-shirt noir recouvert d'une veste gris foncé et d'un jean gris-marron et de mes mitaines. Je passai le temps en mangeant mes pommes en regardant la télé.

Lorsqu'il fut onze et demie, je me décidai à aller chercher mon brun préféré en espérant qu'il était toujours dans sa chambre (au pire j'ai son numéro mais ce sera plus pratique si je tombe directement sur lui). Je sortis dans le couloir et m'avançai vers sa porte. Je ne sais pas pourquoi mais j'étais presque sûre de le trouver encore au lit (ou de s'empiffrer). Je penchai l'oreille contre la porte pour essayer d'entendre quelque chose qui m'indiquerait s'il était réveillé ou non. Je finis par entendre du bruit et je me redressai en frappant à la porte avant de l'ouvrir (oui, ce n'est pas poli mais avec de la chance, je vais le trouver dans une situation compromettante et il va se remettre à rougir au quart de tour!).


-On se lève là-dedans, on...

Mais je m'arrêtai en pleine phrase pour ouvrir grand les yeux de surprise. Le pire c'est que j'avais eu raison sur les deux points : il était toujours au lit et il était bien en train de manger... sauf que c'était Lili, allongée sur lui avec les draps qui lui tombaient à la taille, qui était en train de lui faire manger une cerise en tenant un bol d'autres cerises dans l'autre main. Pour le coup ce fut moi qui me mis à rougir et je me dépêchai de faire demi-tour.

-Désolée, je... je ne savais pas! M'exclamai-je en refermant la porte derrière moi.

Je restai un moment dans le couloir à faire les cents pas. La honte! J'espérais le surprendre dans une situation embêtante mais pas à ce point-là! Oh bon sang, comment je vais faire pour lui parler en le regardant en face maintenant? Quelques minutes plus tard, Lili finit par sortir de la chambre avec un sourire moqueur aux lèvres.


-Je ne pensais pas que tu pouvais être gênée par ce genre de scène. Dommage que tu ne sois pas arrivée une heure plus tôt. Quoique finalement, ce n'est pas plus mal. Se moqua-t-elle.

Je fronçai les sourcils en serrant les poings en essayant de me contenir. Mais elle m'énervait trop et je craquai. Je lui donnai un coup de poing au visage, sauf qu'elle fut assez vive et dévia mon coup en poussant mon avant bras sur le côté avec le sien. Elle contre-attaqua en tentant de me donner le coup que je n'avais pas réussi à lui donner, mais je parvins à le dévier de la même façon. Elle enchaîna de suite par un coup de pied que je parai en bloquant son tibia en croisant mes poignets. Elle profita de cette position pour prendre appuie sur moi et faire un grand bond en arrière en me faisant reculer un peu sur le coup.


-A demain soir alors. Me dit-elle d'une voix doucereuse avant de se retourner et descendre les escaliers.

Je la regardai faire avant de balayer l'air de ma main, comme si je claquais une porte invisible. Le pied droit de Lili vint brutalement heurter son pied gauche qui était encore en l'air, lui faisant perdre l'équilibre. Je l'entendis pousser un cri de surprise vite suivi du bruit d'une chute dans les escaliers.

-A demain. Murmurai-je avec un sourire satisfait.

Je me tournai ensuite vers la porte de la chambre du brun avant de m'y rendre. Je l'ouvris sans prévenir et entrai. Lorsqu'Akira apparut dans mon champ de vision, je posai mes mains sur mes hanches avec un regard sévère (même si c'était juste pour l'ennuyer, après tout, il avait parfaitement le droit d'avoir fait ce que je supposais qu'ils avaient fait).


-Et par quel miracle s'est-elle retrouvée dans ta chambre? Lui demandai-je d'un ton accusateur.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tokyo un jour, Tokyo toujours!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum