Un combat pour une sortie [Privé]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Asuka le Mer 3 Aoû - 13:41

Je croisai les bras sous ma poitrine en le regardant d'un air soupçonneux.

-Mouais ben ça saute pas aux yeux. Répondis-je en gardant mon air sévère.

Je me demande ce que ça donnerait s'il était vraiment maso. Si ça se trouve il se jetterait sur toutes les attaques d'Hishigi pour être sûr de n'en louper aucune et de souffrir le plus possible. Je le regardai d'un oeil scrutateur quand il commença à se justifier. J'ai vraiment hâte d'entendre quel genre d'excuse il va me sortir cette fois. Si ça se trouve, il va encore me sortir une de ses bizarreries. Je haussai un sourcil lorsqu'il termina son explication, essayant de voir s'il se fichait de moi ou s'il était vraiment sérieux. Il avait l'air sérieux. Je finis par secouer la tête avec un sourire amusé aux lèvres.

-Donc tu es à la fois trop gentil et fou. Conclus-je avec un sourire moqueur.

D'un côté, j'avais bien envie de le taquiner là-dessus mais d'un autre je savais qu'il n'y était pour rien, qu'il était juste comme ça et en même temps, je trouvais sa mignon cette empathie qu'il semblait avoir. Je suis sûre que si ce pouvoir avait été dans la liste des pouvoirs à avoir ici, il l'aurait eu! Quoique la Télépathie doit finir par développer une sorte d'Empathie à force de la maîtriser. Si ça se trouve, tous les Télépathes finissent par devenir les êtres les plus gentils au monde! Hishigi aussi aurait été bien avec ce pouvoir!

-Mais c'est déjà moins grave qu'être maso. Lui dis-je avec un clin d'oeil.

Je fronçai légèrement les sourcils face à sa provocation, comme pour être bien sûre que j'avais bien entendu ce qu'il venait de dire.

-Si je t'ai engueulé, c'est justement parce que je ne voulais que tu fasses ça je te rappelle. Répliquai-je en posant une main sur ma hanche, laissant l'autre retomber le long de mon corps.

-Mais j'avoue que ton côté fou me plaît bien. Finis-je par lui dire avec un sourire en coin en passant ma main dans ses cheveux pour attirer son visage vers le mien pour poser mes lèvres sur les siennes.

*Alors toi, quand tu ne penses pas à n'importe quoi, tu fais n'importe quoi.*

*Ce que t'es rabats-joie! C'est juste un baiser.*

En plus, ses lèvres avaient un arrière goût de Sake, je n'ai jamais été très fan de cette boisson (je préfère la Manzana <3) mais c'était loin d'être désagréable. En plus, il embrassait plutôt bien. Quelques secondes plus tard, je finis par décoller mes lèvres des siennes.

-Ça y est? T'es content? Lui dis-je d'un ton moqueur pour essayer de cacher le fait que c'était loin de m'avoir déplu.

Ah oui voilà c'est ça : Anikeï! Je savais que ça ressemblait un peu à Akira comme nom en plus! Je le regardai sortir une de ses dagues et fut surprise de le voir me la passer. Je la pris, plus par simple réflexe qu'autre chose. Je restai un moment perplexe, prête à la lui rendre, mais en même temps, je ne l'avais pas vu se servir de ses dagues donc s'il m'en passait une, c'est qu'il pouvait s'en passer et c'est vrai que ça pourrait m'aider si on se retrouvait encore dans une situation où Akira n'aurait pas le temps d'attaquer Hishigi et que ce dernier s'attaquerait de nouveau à moi.


-Merci. Lui dis-je avec un sourire reconnaissant avant de glisser la dague à ma ceinture.

J'éclatai de rire quand il précisa qu'il ne préférait pas me prêter de revolver.

-Non mais il ne faut surtout pas m'en laisser un entre les mains, je suis sûre que j'arriverais à abattre le pilote d'un hélicoptère sans faire exprès! Lui répondis-je en penchant légèrement la tête sur le côté.

Par contre, je perdis un peu de l'assurance quand il m'expliqua ce qu'il voulait que je fasse.


-Soit t'as trop confiance en moi, soit t'as vraiment pas peur soit t'es encore plus fou que je ne le pensais. En tout cas, je vais faire de mon mieux. Lui dis-je avec un clin d'oeil.

Tandis qu'Akira se transformait en corbeau et s'envolait vers Hishigi, je rassemblait un tas de pierres avec mon pied. Maintenant c'est le moment de bien viser! J'ai déjà tout gâché tout à l'heure, il ne faut pas que je recommence!


*Quand ton objet est en l'air, imagine qu'il est en fait sur une longue mais fine plaque invisible qui va de l'objet à la cible et que tu te contentes de le pousser le long de cette plaque.*

*Ah oui pas bête! Ça pourrait marcher comme le coup du fil invisible! Je vais essayer! Merci!*

*Pas de quoi.*

Je fis léviter trois pierres au-dessus du sol. Je me concentrai pour essayer de me représenter une longue plaque invisible avant de faire avancer les pierres le long de cette "plaque". Elles gagnèrent vite en vitesse et à part une qui partait un peu trop sur le côté, elles filèrent droit sur Hishigi.

* Ça marche! T'es trop fort Akusa!*

*Si tu le dis.*

Je fis ensuite léviter trois nouvelles pierres et fis la même chose qu'avec les autres.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Kazuma le Mer 3 Aoû - 19:51

Je bâillai un grand coup. Vous pressez pas surtout hein! Et tu peux y aller que non ils se pressent pas, pourtant quand on a tant de perfection qui nous attend, je sais pas mais moi je me grouillerais de tracer pour me retrouver à côté (une fois, j'ai manqué de me manger la vitre d'un magasin en y fonçant comme un barge parce que j'avais justement vu la perfection dessus avant de me rendre compte que c'était juste mon sublime reflet, bah ouais moi aussi je me fais avoir par moi parfois) et eux même pas. Ça y est, ça a un peu bobo et ça suffit pour ne plus s'intéresser à MOI! Non mais je rêve, c'est carrément n'importe quoi! Faut être complètement con pour trouver un prétexte de ne plus s'intéresser à moi!

J'ouvris grand les billes (les yeux pour les couillons qu'ont pas compris, oui les yeux, mes magnifiques yeux, mes superbes yeux, mes yeux si beaux, si envoûtants, si parfaits, MES yeux quoi!) en les voyant carrément taper la causette. Non mais ça va, vous faites pas chier surtout! Vous croyez que j'ai que ça à foutre d'attendre deux drôles comme vous (ok j'ai qu'un ans de plus que le brun (tiens j'aime bien ça comme surnom du bizut : le brun, allez hop à partir de maintenant, il s'appelle le brun) mais chui tellement parfait que j'ai facile une vie de plus que lui)! J'ai un monde à gérer, des messages et des visions d'espoirs à apporter en me montrant, des fans et des femmes à combler moi! Alors on se grouille et... nom de Moi! Elle a pété un câble la applewoman?? Qu'est-ce qui lui prend de l'embrasser comme ça alors que je suis à côté?

N'importe quelle fille se serait précipitée sur moi et elle non, elle préfère le brun. Je savais qu'elle était pas nette mais pas à ce point, il lui manque carrément une case à la pauvre! Ah non ça y est j'y suis! En fait, je suis TROP parfait et elle est pas rassurée (déjà que le progrès ça fait toujours peur, tu m'étonnes que la perfection ça doit carrément laisser sans voix, comme la dernière fois où je me suis croisé dans un miroir, j'étais tellement choqué que j'ai dû rester une bonne demie heure à faire les yeux doux à mon reflets comme si je le voyais pour la première fois). C'est pour ça qu'elle ose pas tenter sa chance! T'inquiète pas ma grande, quand ce combat sera fini, je te montrerai que t'avais pas à avoir peur!

Je lâchai un soupir, et c'est reparti que c'est le brun qui se jette sur moi (chui pas homo mon gars, c'est dur à accepter, ça fait mal d'entendre ça de ma bouche parfaite, je sais, mais faut te faire une raison). Ah làlà, le succès me tuera (et là, ce sera le suicide général évidemment). Je parai son coup en sortant tranquillement mon sabre de son fourreau.


-Pas terrible après tout ce temps d'attente.

Lui dis-je d'un ton blasé.

*Derrière toi. Des projectiles.*

J'eus un sourire carnassier. Il voulait juste faire diversion le petit malin. C'est qu'il a de la suite dans les idées mine de rien! Mais s'il croit rivaliser avec moi comme ça, il se plante. Non mais attends, c'est de MOI qu'on parle quand même! Faut pas rêver : Dieu est unique et inimitable ni même égalable. Mon ombre se mêla à la sienne et le brun se précipita pour se placer devant moi pour servir de bouclier et se pris tous les projectiles qui fonçaient sur nous.

*Merci ma belle!*

Quand l'assaut cessa, je le forçai à se retourner pour regarder son état et fis une grimace de douleur. Ah ouais, elle l'avait pas loupé la Applewoman! Bah on s'en fout, mon corps n'a rien, je suis toujours aussi bien foutu c'est le principal.

-Brave petit va.

Fis-je en lui donnant deux petites tapes sur la joue avec un grand sourire avant de lui coller mon poing à la gueule pour le faire tomber en arrière. Mon ombre revint ensuite à sa place (même elle, elle a une forme parfaite, en même temps, c'est pas n'importe quelle ombre. C'est MON ombre! Ah ouais c'est pas une ombre de PD ça (c'est même une pure ombre d'hétéro), c'est l'ombre parfaite quoi).

Je bâillai une nouvelle fois.


-Et ben les jeunes, c'est pas encore ça.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Akira le Mer 3 Aoû - 23:09

Je ne répondis pas à Asuka, me contentant d'un simple "peuh!" à sa première remarque.

Je la regardai d'un air blasé. Je ne savais pas trop comment la prendre cette conclusion mais je préfère la prendre pour un compliment.

"On va dire ça comme ça." Finis-je par dire avec tout de même un petit rire.

Je ne répondis pas à sa réflexion, continuant de la regarder avec un sourire provocateur et amusé en attendant qu'elle refuse définitivement. Mais ce qu'elle dit ensuite ne fut pas exactement ce à quoi je m'attendais.

"Hein..."

Mais je n'eus pas le temps d'en dire plus, elle m'avait déjà attrapé les cheveux pour attirer mon visage vers le sien pour m'embrasser. Je ne cherchai pas à réfléchir et lui rendis son baiser, savourant cet arrière gout de pomme que je sentais et qui était plutôt agréable, en posant mes mains sur sa taille. Je ne pensais pas qu'elle cèderait mais j'avoue que je ne regrette pas qu'elle l'ait fait! Elle embrassait vachement bien.

Lorsqu'elle retira ses lèvres des miennes, je la regardai avec un petit sourire en évitant d'avoir un sourire trop couillon. J'étais quand même rassuré de voir qu'elle ne semblait pas avoir fait un truc qu'elle aurait pris pour une corvée (après, je ne sais pas si ça lui a plu à elle aussi mais au moins, elle n'a pas l'air d'avoir détesté, c'est déjà ça).

"Oui, très." Répondis-je d'un ton amusé, presque moqueur.

Je rigolai avec elle, content qu'elle ne se vexe pas. Je levai les yeux au ciel à cause de son trop gros manque de confiance en elle.

"Je suis sûr que tu finiras par t'améliorer, et sa passe par l'entraînement." Lui dis-je avec un sourire avant de partir à l'attaque.

Hishigi para facilement mon attaque mais je m'y attendais (en fait, j'aurais surtout été surpris si j'avais réussi à le toucher). J'espérais juste "l'immobiliser" le plus longtemps possible, le temps qu'Asuka arrive à lancer ses projectiles sur lui. Je ne répondis donc rien face à sa remarque qui m'étonna tout de même de sa part. En fait, même son regard m'étonnait, ce n'était plus celui du gentil Hishigi qu'on avait en face de nous au début du combat. Là, j’avais l'impression d'avoir affaire à un sale type et rien d'autre. A ma grande surprise, je vis qu'elle s'en sortit super bien dès le premier essai et je n'en fus que plus soulagé. J'étais prêt à profiter de la moindre réaction d'Hishigi pour l'attaquer n'importe où là où j'aurais une ouverture.

Sauf qu'il sembla comprendre quelque chose sans même avoir vu les projectiles lui foncer dessus et il me regarda avec un sourire qui n'avait rien à voir avec le sourire qu'avait habituellement Hishigi et sa "parade" ne fut pas du tout celle à laquelle je m'attendais. Mon corps se mit à bouger tout seul pour se placer devant Hishigi pour le protéger. L'impact des pierres me fit si mal que j'eus l'impression de m'être fait tiré dessus. Une de ces pierres me brisa l'épaule et une me laissa une violente marque au visage tandis que les autres m'avaient surtout fait mal au corps mais sans dégâts très violents.

Lorsqu'Hishigi me força à me retourner et fit une grimace pour se foutre de mon état, je fronçai les sourcils, le fusillant du regard. Mais lorsqu'il me tapota le visage, alors là c'en fut trop et je sentis une grosse bouffée de colère me parcourir le corps. Mais je n'eus pas l'occasion de faire ou dire quoi que ce soit, je me pris un coup de poing en plein visage qui me fit tomber au sol. Ce ne fut qu'à ce moment-là que je pus de nouveau bouger.

Je relevai mes yeux, désormais couleur ocre, vers Hishigi. Je vais le tuer. Je ne sais pas ce qui lui prend à se comporter de cette façon mais il ne l'emportera pas au paradis! Même si je dois me faire péter l'autre épaule, je le lui ferai payer, c'est c'est sûr.

Je dégainai l'un de mes revolvers à la cross violette et argent et le pointai sur Hishigi avant de tirer trois coups vers son estomac.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Asuka le Jeu 4 Aoû - 14:02

-J'espère aussi. Lui répondis-je avant qu'il ne reparte à l'attaque sous sa forme de corbeau.

J'étais à la fois super concentrée et super fière de moi sur ce coup-là : je visais beaucoup mieux que d'habitude! Akusa avait eu une super idée en me disant de faire comme ça! Maintenant, il ne me manquera plus qu'à m'entraîner à viser de cette façon jusqu'à ce que ça devienne un automatisme et que je vise normalement, voir même comme une pro! Si ça se trouve, je pourrais devenir la meilleure joueuse des lancer de balle pour gagner les objets touchés dans les fêtes foraines! Le coup des anneaux, c'est déjà plus dur mais avec la Télékinésie, peut-être que j'arriverais à avoir tous les objets que je veux, même les truqués!

En tout cas, les pierres filaient quasiment toutes vers Hishigi à super vitesse! J'écarquillai les yeux d'horreur en voyant Akira se précipiter sur les pierres et toutes se les prendre. Mais qu'est-ce qui lui prend? Il est complètement fou ou quoi? C'est pourtant lui qui m'avait dit de les lancer sur Hishigi alors pourquoi il se met à le protéger au dernier moment? Il est VRAIMENT maso ou quoi? Je restai sans bouger, trop choquée par ce qui venait de se passer et me sentant coupable de l'état dans lequel il venait de se retrouver. Vu la tête qu'il fait, il a dû se casser quelque chose!

Je fronçai les sourcils en voyant Hishigi forcer Akira à se retourner et voir ce dernier rester immobile alors qu'il avait Hishigi à quelques centimètres à peine de lui. Et pourquoi il ne réagit pas alors qu'il lui colle des petites tapes à la figure? A sa place, il se serait déjà pris mon poing dans la sienne. J'ouvris grand les yeux en voyant justement Hishigi donner un grand coup de poing qui projeta Akira en arrière. Il a lu dans mes pensées ou quoi? Puis je vis l'ombre d'Hishigi revenir vers ce dernier et je compris pourquoi Akira n'avait pas bougé!

En fusillant Hishigi du regard, je levai le bras en l'air l'éjectai en arrière pour qu'Akira soit hors de sa portée. Je me précipitai alors vers ce dernier qui semblait furieux (en même temps, après ce qu'Hishigi venait de lui faire subir ça ne m'étonnait pas, j'étais moi aussi furieuse pour Akira alors Akira devait presque vouloir l'abattre sur place). j'ouvris grand les yeux en le voyant sortir l'un de ses revolvers. Non mais comment ça se fait qu'ils font tout ce que je pense comme ça? Et surtout, si c'est bien ça, ça veut dire qu'Akira veut vraiment tuer Hishigi?


-Arrête! Criai-je alors que les coups de feu retentissaient déjà.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Kazuma le Jeu 4 Aoû - 14:51

Booooon! On est loin du regard admiratif que je mérite de recevoir mais au moins maintenant je suis sûr qu'il ne tentera plus sa chance sur moi et j'aurai plus à repousser ses avances. Ça me touche mais rien à faire : je me tournerai jamais vers les mecs. J'ai déjà assez à faire avec les femmes et moi, si je devais en plus m'occuper des mecs, il me faudrait limite un assistant pour tout gérer et comme personne n'est et ne sera jamais aussi parfait que moi, ça finirait par partir en live vu que mes fans finiraient par percuter qu'à côté de moi, ben comme fallait s'y attendre, il fait pas le poids, ils reviendraient tous ME voir et ceux qui se seraient détourné du droit chemin voudraient se faire pardonner de m'avoir trahi (normal en même temps, une perfection pareille, c'est criminel de lui être infidèle, faut pas déconner non plus) et j'aurais encore plus de désirs à combler qu'au début. Oh Moi... Je me suis doté d'un génie qui pèse parfois bien lourd... Je m'en veux pas.

-Wooooooooooooooooh!

Criai-je en me faisant projeter en arrière. Ça c'est la Applewoman. Grâce au vent, j'amortis ma chute et atterris souplement au sol, les avants-bras tendus sur les côtés (ça me donne un air plus sacré et ça représente parfaitement qui je suis : l'unique Dieu descendu sur Terre pour combler les espoirs des jeunes mortelles (les mecs on s'en tappe, JE suis là et ça, aucun mec ne pourra jamais le compenser, mais faut pas leur en vouloir, c'est pas leur faute si j'existe).

Je finis tout de même par le voir sortir son flingue. Que vois-je (oui ça donne à mes divines paroles un air plus... solennel, bref le strict minimum qu'on puisse attendre d'une bête de perfection tel que Moi)? Il ose vouloir me tirer dessus? Il a décidément rien compris à ce qu'il est censé faire quand il a la chance, non pas une chance : le privilège de m'avoir devant lui! Il doit s'agenouiller et se prosterner à mes pieds! Bon en attendant faut réagir vite.

Avant qu'il n'ait complètement sorti son flingue de son étui, je créai entre nous un espace dans lequel une violente pression était omniprésente (tout comme moi : je suis omniprésent dans la vie des gens. Il suffit qu'ils se mettent à rêver et je suis déjà là, après tout je suis un rêve pour eux, une perfection qu'ils désirent plus que tout mais qu'ils n'auront jamais (sauf les femmes)) et lorsqu'il tira, ses balles ne tracèrent pas cinq centimètres qu'elles étaient déjà au sol.


-Dommaaaaage.

Chantonnai-je en jetant tout de même un oeil à ma fan timide (en plus, elle a voulu l'arrêter pour qu'il ne me tire pas dessus, si ça c'est pas un lapsus révélateur, mais en même temps, fallait s'y attendre, après tout, je suis comme le chocolat : on sait que je suis à risques mais je n'en reste pas moins irrésistible). Et j'ai trouvé la solution pour que le brun arrête de me sauter dessus comme une fan hystérique.

Mon ombre revint vite se mêler à la sienne. Il rangea son flingue et sorti sa dague de son étui avant de me la passer.

-Merci bien. Wink

Lui dis-je avec un sourire satisfait. Je savais que son Objet Précieux était l'une de ces dagues mais je ne savais pas laquelle c'était mais maintenant qu'il ne lui en restait qu'une, plus besoin de deviner. Je me concentrai pour aspirer son pouvoir dans la dague (comme ça, sans pouvoir, il n'osera plus se jeter sur moi et c'est la fille qui prendra le relais).

Bon sang que je suis parfait! Je suis grand. Je suis beau. Je suis fort. Je suis hétéro. Je suis... Kazuma (Kazu pour les intimes)!
Age : 22 ans.
Taille : 1.80 m.
Poids : à découvrir dans l'intimité (sauf si ça se fait en public, je suis très ouvert).
Groupe Sanguin : O (donneur universel donc possibilité d'avoir une partie de ma parfaite personne en vous).
Profession : Dieu.
Options : Combleur en tous genres (les accessoires sont à votre charge par contre).
Hobbies : Contempler des miroirs, écouter mes éloges.
Lieux et horraires : N'importe où, n'importe quand.


avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Akira le Ven 5 Aoû - 0:36

Lorsque je vis Hishigi être projeté en arrière, je compris que c'était l’œuvre d'Asuka et je l'en remerciai intérieurement, heureux d'être à l’abri de cette fichue ombre. Lorsque je tirai et que je vis qu'aucune balle ne l'avait atteint j'écarquillai les yeux de surprise. Je ne m'attendais pas à le tuer, je ne lui avais pas tiré dessus pour ça, mais j'espérais pouvoir le blesser suffisamment pour qu'on ait une chance reprendre l'avantage mais au lieu de ça, il avait carrément stoppé les balles dans leur élan.

J'étais tellement surpris que je ne vis qu'au dernier moment son ombre qui revenait à la charge et n'eus pas le temps de l'éviter. Serrant les dents en me demandant ce qu'il allait encore me faire, j'attendis que mon corps se remette à bouger tout seul. J'écarquillai de nouveau les yeux lorsque je me vis sortir ma Dague de son étui pour la tendre bien gentiment à Hishigi. Bon sang, c'est vrai qu'il participe à toutes les réunions et qu'il a donc dû assister à ma cérémonie d'Admission et qu'il savait donc quel était mon Objet Précieux et il a profité qu'il ne me reste qu'une seule Dague pour être certain d'avoir la bonne.

Lorsque je le vis se concentrer et que je fus donc sûr qu'il tentait de me retirer mon pouvoir, mon expression passa de la surprise pour finir par afficher un sourire carnassier ravi.

"Mauvaiiiiiiiise pioche." Chantonnai-je de la même manière qu'il l'avait fait un peu plus tôt.

Même si j'avais oublié le fait qu'Hishigi avait assisté à la cérémonie, j'étais sûr qu'intelligent comme il est, il aurait fini par savoir quel est mon Objet Précieux et qu'il tenterait de mettre la main dessus et c'est pour ça que lorsque j'ai donné une arme à Asuka, je lui ai précisément donné la dernière arme qu'on s'attendait à ce que je lui donne : ma Dague-Objet Précieux. Mais c'était vraiment un cas exceptionnel : d'abord je faisais confiance à Asuka pour me la rendre ensuite et puis c'était parce que je savais qu'au bout du compte, même si ça ratait, Hishigi finirait par me la rendre et enfin c'était aussi parce qu'Anikeï n'était pas là parce qu'à me voir faire confiance comme ça aux autres, il m'aurait limite abattu sur place.

Profitant de l'effet de surprise obtenu, je portai un coup de Katana vers Hishigi que ce dernier para sans soucis mais en profitai surtout pour lâcher mon superbe Katana pour lui donner un bon coup de poing à l'estomac qui le projeta quelques mètres en arrière. Je regardai ma main avec un sourire satisfait avant de ramasser mon parfait Katana. Si Anikeï trouve ça aussi génial à faire que moi, ça ne m'étonne pas qu'il me frappe si souvent comme ça (même si je préfèrerais qu'il change de cible de temps en temps, voir tout le temps). En tout cas, j'étais content de voir que je commençais à prendre le coup de main (sans mauvais jeu de mots) avec ce nouveau coup.

Plus par réflexe qu'autre chose, je me transformai en Corbeau dans l'intention de profiter de la situation et enchaîner en l'attaquant par les airs mais je n'eus même pas l'occasion de m'envoler correctement que mon aile cassée me rappela à l'ordre et je redevins humain en tombant au sol, serrant les dents avec un gémissement de douleur. Fichue épaule.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Kazuma le Ven 5 Aoû - 20:12

J'eus un sourire ravi en voyant son air choqué et surpris à cause du coup des balles. Il le disait pas mais ça se voyait dans son regard qu'il me hurlait "T'es génial Kazu! T'es le meilleur! T'es le plus Grand! Tu es Dieu! Je t'aime! Fais-moi un enfant!". Ah là là, je sais, je sais tout ça mais content de voir que tu l'aies remarqué (et vas chier, je te ferai pas de gosse, déjà chui hétéro MOI, et même si je voulais, t'es pas équipé pour). C'est si beau de voir l'étendu de mon génie, de ma grandeur, de ma perfection à travers le regard de ces pauvres êtres inférieurs qui ne peuvent rien faire d'autre que m'admirer! C'est plus fort qu'eux, ils ne peuvent pas s'en empêcher mais il y a des moments où on est impuissants face à la nature. Quand on crève la dalle et qu'on a de la bouffe devant soi, on e résiste pas à l'envie de l'avaler, ben c'est pareil avec moi : quand on me voit, on se rappelle illico qu'on a sans arrêt envie de la perfection et donc on a aussitôt envie de moi, j'y peux rien, c'est comme ça, c'est naturel. Je suis parfait, je suis Dieu, je suis Moi et ça rend les femmes en manque et les mecs envieux (ou en manque aussi parfois mais c'est toujours non pour eux).

Je fronçai les sourcils en voyant que le transfert ne marchait pas et regardai a dague que j'avais dans la main. Elle marche sur batterie et ce couillon a zappé de la charger c'est ça? Ou alors ya des travaux sur la ligne et elle n'est plus praticable c'est ça? Pourquoi ça déconne comme ça? Je relevai les yeux vers le brun en l'entendant chantonner... comme je l'avais fait! Rah, je savais qu'il était pas si con qu'il en avait l'air! Il prend exemple sur Moi, sur Dieu, sur MOI oui, MOI! M-O-I! Il n'est peut-être pas si désespéré que ça finalement, je savais que dans le fond c'était un brave type, je l'ai toujours su, normal en même temps, je sais tout, je SUIS tout, je suis MOI!

Bon en attendant chui un peu couillonné là parce qu'il a peut-être une gueule de con (non mais sérieux, z'avez vu sa gueule? C'est... c'est un mec quoi! Et en plus il a que dalle en commun avec moi, comment tu veux sauver les meubles avec ça? Heureusement qu'il est japonais comme moi, il aura peut-être ses chances s'il passe par la chirurgie) mais il a été assez malin sur ce coup là et...


-Nom de Moi!

Soufflai-je en plein vol plané après m'être pris le punch du siècle (quand je disait qu'il est sur la bonne voie en me prenant pour modèle, c'était pas des conneries, toute façon j'ai toujours raison, tout ce que je dis et tout ce que je pense est parfait donc c'est normal que les résultats soient parfaits, là il était pas vraiment parfait parce que c'est lui qui a fait le coup et pas moi. Quand je dit que je suis nécessaire à la vie de chaque personne... Rah là là, que je suis grandiose, vive Moi!).

J'atterris et me retrouvai sur le cul (vraiment sur le cul hein! Ouais mon superbe cul ferme comme s'il avait été sculpté dans la roche, et pas une roche de PD hein, non : dans le diamant carrément! Ah ben c'est pas pour rien qu'on continue à me mater même quand chui de dos, quoique mon corps de rêve parfait doit aussi avoir son petit rôle à lui dans l'histoire, en même temps comment tu veux résister face à cette silhouette entièrement faite d'un enrobage de perfection fourré à la perfection?) Ben putain, c'est qu'il a de la poigne mon nouveau fan!

J'eus un grand sourire fier en le voyant essayer de s'envoler pour finalement se casser la gueule. Ah ah! Bien fait pour ta gueule! T'as mal hein! Tu souffres le martyre! T'as envie de pleurer ta mè... non ça, ça craint comme expression, ça fait trop "wesh wesh yo ziva", c'est moche, ça craint, ça pue, c'est laid bref tout sauf Moi. Bref t'as envie de crever hein! Ça t'apprendra à avoir frappé mon sublime corps! La jalousie c'est moche et c'est pas en faisant ça que tu seras plus beau! C'est le jugement Divin qui s'abat sur toi pour avoir osé t'en prendre à celui que tu dois adorer plus que ta propre vie! Et d'ailleurs c'est que le début espèce de tête de piaf brun!

Je me redressai en me massant le bide (putain, je sens que je vais avoir un putain de bleu demain moi, tant pis, faudra ranger les abdos pendant un moment même si ça va déclencher quelques suicides un peu partout dans le monde mais qu'est-ce que vous voulez? La perfection, c'est unique et on ne peut pas en profiter en permanence, sinon on finit par s'en lasser ou par essayer de l'imiter (et quand ils voient que c'est pas possible, ça déclenche d'autres suicides). Ya pas à dire : chui renversant comme Dieu!). Je revins ensuite vers mes fans (chui sûr que chui en train de leur réaliser un putain de fantasme! En même temps, tu m'étonnes, chaque fois que je m'approche du miroir, faut pas que je le fasse trop vite sinon je manque de vouloir rouler un palo à mon reflet alors qu'est-ce que ça doit être pour eux qui me voient arriver vers eu pour de vrai?). Je tendis la main sur le côté et Applewoman fut éjectée plus loin par une masse de vent (ah c'est chiant hein! T'avais qu'à arrêter de me le faire! Vive Moi!) puis j'attrapai le dos du t-shirt du brun.


-Je vais te montrer ce que c'est que voler.

Lui dis-je tandis que nous nous envolions (quand je pense au nombre de femmes qui rêveraient de vivre ce genre de moment et il faut que j'exauce ça avec un mec... quand je dit que c'est du boulot les fans et qu'heureusement que je m'intéresse pas aux mecs). Pendant un moment, j'eus peur que son t-shirt rende l'âme (c'est qu'il pèse son poids l'animal) mais heureusement, il tint bon (normal en même temps, il était en contact avec ma divine et parfaite main, ça a eu son influence, que je suis formidable, que je suis parfait, vive Moi!).

Je m'arrêtai lorsqu'on se retrouva au-dessus du milieu du lac je tendis ma main de libre au-dessus de l'eau et un grand tourbillon apparut au centre lac, créant une zone empêchant l'eau d'y pénétrer. Pendant un moment, j'eus la tête qui tourna sous l'effet de la fatigue qui commençait à gagner du terrain (et oui! Dieu peut être fatigué, si si, ça peut arriver, mais ça arrive pas souvent, faut pas déconner non plus, chui pas n'importe qui! En même temps, vous avez vu tous ce que vous me demandez de faire pour vous? Comment vous voulez que je trouve le temps de souffler? Ah c'est dur d'être la dépendance de chaque vie qu'on croise, mais c'est tellement bon, surtout quand c'est pour une femme!). Il va falloir que je mette un terme à ce combat rapidement, de toute façon, quand j'aurai fini ce coup-là, le brun devrait être HS (j'espère pour lui qu'on aura le temps de le sauver avant qu'il n'y passe sinon... il ne pourra qu'être fier que ce soit MOI qui l'ai achevé, chui sûr que si son fantôme pouvait revenir, il le ferait et me supplierait de recommencer rien que pour pouvoir revoir ma parfaite personne) et après ça, me suffira de finir la Applewoman et comme elle ne sait pas se servir d'une arme, ce sera vite bâclé.

Je nous fis descendre jusqu'à la fameuse zone protégée des eaux par mon magnifique tourbillon. La pression s'abattit de nouveau sur lui pour l'empêcher de se relever tandis que je m'envolais en baillant à cause de mon nouveau coup de fatigue (putain après ça, je vais me coucher et le premier qui vient me faire chier, il passe par la fenêtre). Une fois au-dessus des eaux, j'ouvris les bras comme si j'implorais ma divine personne en regardant le ciel.

-Que la flotte soit...

Puis je rejoignis mes parfaites mains en signe d'une parfaite prière (oui parfaite, tout comme Moi) et le tourbillon et la pression disparurent. Les eaux n'étant plus retenues s'écrasèrent de toutes parts sur le bruns, créant de violentes vagues et un violent courant au centre du lac.

-... et la flotte fut.

J'attendis un moment au cas où le brun aurait trouvé un moyen pour s'en sortir mais comme il n'avait l'air de ne pouvoir se changer en rien d'autre qu'en corbeau et en guépard et qu'il n'avait pas eu le temps de bouger, c'était normal que je ne le vois pas remonter à la surface (non seulement le courant était toujours trop fort, preuve de mon divin passage, et puis les eaux étaient trop troubles pour qu'on voit ce qui se passait sous l'eau). Booooon! Ben maintenant, il n'y a plus qu'à s'occuper de Applewoman en espérant pour le brun que je ferais ça rapidement avant qu'il se noie totalement (surtout qu'avec son bras de traviol, il n'allait pas pouvoir nager).

Mais qu'il se rassure : j'avais l'intention de faire ça vite fait bien fait... et puis soudain, j'ai changé d'avis! Merde quoi! C'est qu'il est collant comme gars, ça lui fera pas de mal d'attendre un peu! Je revins jusqu'à la terre ferme et une fois au sol, je pris le temps de souffler pour reprendre mon souffle (que c'est dure une vie à succès comme la mienne). Je secouai la tête pour me réveiller (si ça, ça ne donne pas des envies? Une bête de perfection pareille qui secoue la tête, yen a qui tueraient pour voir ça de loin, tu m'étonnes en même temps). Allez, on y va car, comme dirait la pub que j'ai inspiré et qui est naturellement devenue célèbre, "je le vaut bien"!


-A nous deux maintenant.

Dis-je à Applewoman avec un sourire en coin.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Asuka le Lun 8 Aoû - 16:43

J'étais tellement inquiète à l'idée qu'Akira veuille tuer Hishigi à cause de l'humiliation qu'il venait de lui faire subir (en même temps, il fallait reconnaître qu'il avait de bonnes raisons d'être énervé vu comment Hishigi s'y était pris) que je n'avais pas vu qu'Hishigi avait réagi au moment-même où Akira avait posé la main sur son revolver et je m'arrêtai en pleine course, les yeux ouverts comme des soucoupes en voyant les balles tomber au sol devant Hishigi.

-Alors ça c'est trop classe! Ça craint pour nous mais c'est trop classe! M'exclamai-je.

Non mais il est super fort en fait Hishigi! Même les balles ça ne lui fait rien! Enfin, je suppose s'il s'en prend une, il va quand même la sentir passer, ou pas s'il meurt sur le coup, mais il n'a même pas à en avoir peur si elles tombent par terre quand elles vont vers lui! Trop classe! Je suis sûre que je pourrais faire un truc dans le genre avec mon pouvoir si les balles n'allaient pas si vite (c'est vrai quoi, au moment-même où t'entends le coup de feu, la balle est déjà rentrée! C'est pas comme dans les films où les gens ils ont le temps de voir la balle se déplacer et de l'éviter ou de la trancher en deux ou d'autres trucs dans le genre! C'est sûrement pour ça que des gens finissent par croire qu'ils ont leurs chances quand ils sont pris pour cible : ils ont trop regardé de films ou d'animes ou de mangas et ils finissent par croire qu'ils peuvent faire comme les héros qui n'ont jamais existé en vrai et tentent quand même de les prendre de vitesse sauf qu'ils n'ont pas le temps de se rendre compte que c'était du grand n'importe quoi vu qu'ils ont déjà passé l'arme à gauche!). C'est vachement pratique son coup!

Je fronçai les sourcils en le voyant de nouveau manipuler le corps d'Akira pour que ce dernier lui donne son autre dague. Qu'est-ce qu'il veut en faire? Le poignarder avec? Ça m'étonnerait vu qu'il a toujours son sabre et qu'il a retiré son ombre de celle d'Akira. Je compris encore moins en le voyant en train de se concentrer pour je ne sais quelle raison. Puis ça fit tilt : c'était son objet précieux! C'est vrai que les Valar et les big boss peuvent nous retirer nos pouvoirs s'ils ont nos objets précieux, c'était justement Akira qui me l'avait dit! Mais, alors que je m'apprêtait à éjecter une nouvelle fois Hishigi en l'air (ce qui commençait à me fatiguer, pas dans le sens où j'en ai marre mais où utiliser plusieurs fois de suite mais même si ça avait été mon premier coup, quand j'ai utilisé l'électricité, je me suis pas mal vidée de mes forces tout à l'heure. Je ne sais pas pourquoi j'ai tant de mal avec ce pouvoir mais en attendant quand je m'en sers, ça me vide pas mal de mes forces, alors ça ajouté à toutes les autres fois où j'ai eu à me servir de la Télékinésie, je commençais à fatiguer un peu là), Akira eut un air satisfait et en l'entendant chantonner, j'eus un soupir de soulagement.

Ce n'était pas la bonne dague. Je baissai alors les yeux sur la dague qu'il m'avait confié. Alors ça veut dire qu'il m'a passé son objet précieux? J'avoue que c'était malin mais il devait vraiment avoir confiance pour risquer de me la passer (il n'avait pas eu tord vu que je n’avais aucune intention de la garder mais ça me touchait qu'il ait pris ce "risque" avec moi). J'écarquillai les yeux en le voyant projeter Hishigi plusieurs mètres en arrière avec un seul coup de poing.


-Wow. Réussis-je à dire.

Je ne sais pas comment il a fait mais même au corps à corps il est dangereux maintenant. J'aimerais pas être à la place d'Hishigi. Par contre, je plissai les yeux en me mordant le coin des lèvres en voyant Akira essayer de s'envoler mais vite retomber au sol avec une expression de douleur au visage. Je me penchai sur lui pour essayer de l'aider à se détendre.


-Ça va aller? Je suis désolée, c'est à cause de moi si tu es dans cet état. Lui dis-je doucement en regardant tristement son épaule qui semblait vraiment lui faire mal.

Puis soudain, je fut éjectée quelques mètres en arrière et atterris lourdement au sol, m'égratignant l'ensemble de la jambe et du bras gauches dans ma chute, mais rien de bien méchant, un peu comme une mauvaise chute à vélo. Lorsque je me redressai, je vis avec horreur Hishigi emportant Akira avec lui dans les airs pour aller jusqu'au centre du lac. Je ne pouvais rien faire pour l'aider : non seulement je ne pouvais pas voler (enfin si, je pouvais sûrement réussir à léviter avec la Télékinésie mais j'avis peur que ma manie de mal viser n'en fasse des siennes et que j'aggrave la situation plus qu'autre chose et je ne pouvais pas essayer d'attaquer Hishigi à distance pour les mêmes raisons).

J'ouvris grand les yeux ne le voyant créer un tourbillon qui sépara les eaux au milieu du lac. Si ça se trouve, Hishigi c'est un descendant de Moïse et en fait créer des passages dans les eaux c'est une tradition qui se transmet de génération en génération! Et encore, lui il n'a pas son bâton magique! Mais là, si même Dieu est avec lui, on ne pourra vraiment rien faire pour le contrer (je ne crois pas en Dieu mais comme apparemment c'est grâce à lui que Moïse a réussi à tracer son chemin dans la mer, je suppose que c'est pareil pour Hishigi!).

Un moment donné, je les perdis de vu lorsqu'Hishigi se posa avec Akira au centre de l'espace qu'il venait de créer. Lorsque je vis Hishigi remonter seul, je sentis mon coeur commencer à accélérer ses battements, me doutant de ce qui allait suivre en priant pour que ce ne soit pas ce qui allait arriver. Mais il laissa bel et bien les eaux s'abattre sur Akira avant que ce dernier ne puisse redonner le moindre signe de vie. Je regardai la scène les yeux écarquillés, la bouche entrouverte. S'il n'a pas pu remonter avec Hishigi, c'était probablement parce que ce dernier était de nouveau bloqué à cause du pouvoir d'Hishigi et avec son épaule cassée, il ne pourra jamais nager, même s'il se transforme et encore moins avec la violence du courant qui lui était tombé dessus et encore moins à la profondeur où Hishigi l'avait posé.

Il faut que j'aille l'aider! Il ne pourra pas s'en tirer tout seul! Il faudrait au moins que je l'aperçoive pour l'éjecter à la surface avec mon pouvoir avant qu'il ne se noie, parce que là c'était sûr : si on ne vient pas l'aider, il finira noyé. mais Hishigi revint vers moi. Il avait l'air fatigué lui aussi mais il avait également l'air décidé à en finir pour de bon. Je n'aimais pas du tout l'expression qu'il avait au visage : il ne ressemblait plus du tout à l'Hishigi que j'avais rencontré au cours des Istari et dans le couloir tout à l'heure. En plus, même si j'avais la dague d'Akira pour me défendre, je savais que je ne pourrais rien faire contre lui qui avait son sabre et dont il savait parfaitement bien servir, sans compter qu'il devait avoir compris que cette dague était l'objet précieux d'Akira et je n'avais donc pas intérêt à la perdre et j'étais quasiment certaine qu'il savait que mon collier au bout duquel se trouvait un rubis était mon propre objet précieux.


*Désarme-le et attaque-le. Prive-le de son point fort et attaque-le avec le tien.*

Je fronçai les sourcils. Comment il voulait que j'arrive à le désarmer alors qu'Akira qui est bien meilleur que moi avec les armes n'y est pas arrivé? Puis je tiltai. J'aurais dû y penser plus tôt, avec ça, Akira aurait eu plus d'occasions de l'avoir, même si je pense que ça ne lui aurait pas plu d'être à ce point avantagé par rapport à Hishigi. D'un nouveau mouvement du bras, j'éjectai le sabre d'Hishigi quelques mètre plus loin dans l'herbe avec la Télékinésie.

Je fonçai ensuite vers lui à toute vitesse. Au dernier moment, je tournai sur moi-même en me décalant un peu sur le côté. Juste avant de me réceptionner, je tendis la jambe en avant pour lui donner un bon coup de pied dans les côtes, ce qui me stabilisa totalement. N'attendant pas la suite, je tentai un grand coup de poing vers son visage en espérant que j'allais vite avoir une occasion d'aller aider Akira.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Kazuma le Lun 8 Aoû - 18:58

Rah bon sang que c'est beau ce genre de moment, ces moments où la personne en face finit par se rendre compte qu'elle peut rien contre moi! C'est comme quand une fille tente de me résister avant de se rendre compte qu'elle perdait son temps ou même qu’en fait, elle ne voulait pas résister du tout (faut être con en même temps pour imaginer deux secondes qu'on puisse ne pas succomber devant tant de perfection, si Dieu lui-même n'y résiste pas (Dieu, c'est moi) c'est pas une simple mortelle qui le pourra, faut pas déconner non plus).

Allez, je la bloque tranquillement et quand c'est officiellement fini, je lui fait atteindre le dixième ciel (ah ouais, j'en crame trois d'un coup, en même temps, fallait pas s'attendre à autre chose avec quelqu'un comme MOI! Je suis parfait, Je suis Dieu! Le septième ciel, les filles l'atteignent rien qu'en pensant à moi, quand je les regarde, elles sont déjà au huitième, quand je commence à les toucher, elles commencent à avoir le vertige au neuvième (c'est pas pour rien que je leur fait tourner la tête) et quand je passe à l'action là c'est direct le dixième! Et si la fille assure assez tadadam, c'est carrément au Nirvana qu'elle atterrit (là-bas ya des portraits et des répliques de Moi partout, ya même ma divine voix qu'on entend en permanence, bref JE suis partout, c'est le Nirvana quoi)) et après ça...

Merde mon sabre! Je regardai Applewoman avant de tilter. C'est qu'elle est entreprenante en fait! Elle en avait marre de devoir passer par les armes et en a directement après mon corps parfait (en même temps, quand t'as vu les abdos de rêve que j'ai, pas étonnant qu'on en redemande, profites-en parce qu'à cause de ton pote personne n'est prêt de les revoir avant un moment après ce combat) mais en même temps, la perfection ça se mérite! Attends, on parle pas de n'importe quoi là, on parle de MOI quand même, oui c'est ça exactement : de MOI! Même Moi j'ai parfois du mal à y croire tellement ça paraît trop beau.

Ah! Et regardez-la venir à toute vitesse sur moi, quand je vous dit qu'elle en crevait d'envie depuis le début sans vouloir reconnaître, mais je suis pas n'importe qui, je suis Dieu, l'être le plus parfait au monde et donc forcément ma vue parfaite et mon intuition parfaite m'avaient averti avant même qu'elle sache elle-même l'admiration et l'envie qu'elle avait de Moi. Et avec un t-shirt moulant pareil, la vue est encore plus belle quand elle court comme ça, vive Moi.

Je guettais le moindre de ses gestes, prêt à parer son attaque (ah ouais, c'est pas parce que j'ai plus d'arme que Je suis forcément accessible, Je me donne pas à n'importe qui) mais au dernier moment, elle fit une sorte de danse ou un truc comme ça (ou alors elle doit s'éclater à faire la toupie) mais en tout cas, je me pris son pied dans le bide (et pas le petit coup de pied de tafiole hein! Non un bon gros coup de pied digne d'un vrai mec), nom de Moi que j'en ai marre de leurs attaques au bide! De la part du brun je comprends encore : il est jaloux de ma musculature parfaite (de toute façon, tout est parfait chez moi, JE suis parfait) mais elle, je voyais pas. Ah si! Elle voulait vérifier si c'était pas de la merde! Ah ben là si elle est pas convaincue, c'est que c'est un mec (et encore, même un mec aurait bugué devant pareille merveille).

J'arrêtai à temps son coup de poing en le coinçant dans mon propre poing parfait (la chance qu'elle a quand même). Par contre, je fronçai les sourcils. Pareil : c'était pas un coup de poing de PD qu'elle avait donné, une vraie boxeuse la Applewoman! De mon autre main, je coinçai sa jambe encore tendue contre mon torse puis fauchai son pied encore au sol, me laissant tomber avec elle.

Je plaquai sa main que je tenais toujours au-dessus de sa tête tandis qu'une pression s'appuyait contre son autre bras, le rendant immobile. Je relâchai son pied en faisant glisser ma main le long de sa jambe (en plus, elle est en short, si c'est pas génial, remarque elle a de la veine aussi de son côté, chui sûr qu'elle est déjà au neuvième ciel à sentir mon corps parfait contre le sien et ma main parfaite remonter le long de sa jambe). Je la fis ensuite glisser sur son ventre et continuai à la faire remonter doucement jusque sous son t-shirt où je continuai à la faire remonter jusqu'à sa poitrine (Dieu/Moi qu'on se sent bien ici).

Lorsque je finis par sentir son collier, je l'attrapai et tirai d'un coup sec pour le lui arracher avant de retirer ma main de sous son t-shirt. Dès qu ce fut fait, j'attrapai la dague du brun qui était à sa ceinture avec de la regarder avec un sourire en coin, mes lèvres parfaites frôlant les siennes.

-C'est finiiii.

Chantonnai-je.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Asuka le Lun 8 Aoû - 23:37

En le voyant arrêter mon coup de poing, je fronçai les sourcils en pestant intérieurement de ne pas avoir réussir à l'avoir. J'essayai de retirer mon poing de sa main mais elle était trop fermement fermée. Ce fut lorsqu'il bloqua ma jambe que je compris que je m'étais mise dans une sale situation et l'instant d'après, je perdais l'équilibre et basculais au sol accompagné d'Hishigi. Bon sang mais il cachait vraiment bien son jeu en fait! Il est bien plus bagarreur qu'il n'en a l'air! En fait, il n'avait pas l'air bagarreur du tout mais vu comment il a frappé Akira et comment il a arrêté mon poing et de suite réagi, c'est sûr que ce n'est pas un simple coup de chance! C'est comme s'il avait d'un coup changé de personnalité. Si ça se trouve, il est comme Akira et lui aussi il est schizo et l'autre personnalité se réveille quand il se bat, comme dans les mangas, en fait, ce n'est pas que de l'imagination le coup de la seconde personnalité qui sort en plein combat, en fait les auteurs peuvent aussi s'inspirer de faits réels!

J'ouvris grand les yeux et sentis mes joues s'empourprer en sentant sa main glisser sur ma jambe. Non mais qu'est-ce qu'il fabrique là?? Attends un peu que je te.... comment ça se fait que je ne peux pas bouger le bras? J'ai l'impression que quelqu'un est assis dessus alors qu'il n'y a rien du tout! C'est ça qu'il a ressenti tout à l'heure Akira? Tu m'étonnes qu'il a fini par avoir l'air si frustré! Et encore lui, il ne se faisait pas peloter comme... Non mais je rêve?! Il a carrément passé la main sous mon t-shirt et il continue à la faire monter en plus!

J'essayai de dégager mon autre main mais il avait plus de force que moi et je ne parvins qu'à remuer ma main dans le vide. Je ne parvenais pas à me décider à bouger la tête à cause de son visage trop proche du mien, tellement que je sentais ses lèvres frôler les miennes. Ce n'était pas spécialement désagréable (il ne s'y prenait pas comme un violeur ni comme un pervers qui essaye désespérément de toucher discrètement les fesses d'une fille) mais même s'il est plutôt beau gosse, il n'était pas mon petit copain, on n'était certainement pas venu ici pour ce genre de plan et je ne savais pas comment ça avait évolué mais j'avais dans l'idée que si ce n'était pas encore le cas, il finirait forcément avec Itaku et personne d'autre et je ne suis pas du tout du genre à piquer les mecs des autres donc même si la sensation n'était pas forcément désagréable je n'aimais pas du tout qu'il passe sa main sur ma poitrine et... je me figeai sur place en le sentant attraper mon Collier pour le retirer et mon coeur commença à s'emballer.

Non, pas mon Collier! Je commençais à tellement paniquer que je ne le sentis même pas retirer sa main de sous mon t-shirt, ni même prendre la dague d'Akira. J'avais le corps qui tremblait à la simple idée qu'il m'avait pris mon Collier et lorsque je repris mes esprits, j'étais folle de rage.


-Rends-moi mon collier! M'exclamai-je en profitant de sa proximité pour attraper violemment sa lèvre inférieure avec les dents avant d'avancer ma tête pour heurter la sienne.

J'eus un moment d'étourdissement où tout devint blanc autour de moi avant que je ne reprenne mes esprits. Avant qu'il n'ait le temps de se concentrer pour me retirer mes pouvoirs, je plissai des yeux et il fut éjecté en arrière. Je m'empressai de me relever avant lui et courus dans sa direction. Imaginant qu'un fil reliait son corps à mon poing, je ramenai ce dernier en arrière tout en attirant brutalement Hishigi et les objets précieux qu'il avait pris vers moi dans différentes directions avec la Télékinésie. Dès qu'il fut à ma portée, je concentrai la Télékinésie dans mon poing que j'avais réussi à recouvrir d'un peu d'électricité (rien de bien violent mais assez pour le sonner rien qu'en le touchant) pour lui donner un violent coup de poing dans l'estomac qui le projeta plus loin en arrière que le coup d'Akira tout à l'heure.

Mais à peine l'avais-je percuté que mes jambes me lâchèrent et me firent tomber au sol d'épuisement, comme si j'avais couru des heures sans m'arrêter. Ma respiration était irrégulière et de plus en plus bruyante. J'avais l'impression que j'allais tomber dans les pommes (bon sang que j'adore cette expression <3) d'un instant à l'autre. Je parvins tout de même à ramasser la dague d'Akira et mon Collier qui étaient tombés au sol près de moi au moment où j'avais frappé Hishigi.

Si ce coup ne lui a pas fait perdre conscience, là ce sera définitivement fini. Je tournai la tête vers le lac sans voir le moindre signe d'Akira et mon coeur qui me donnait déjà l'impression de vouloir sortir de ma poitrine accéléra encore plus, me faisant de plus en plus mal.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Akira le Mar 9 Aoû - 0:22

Dès qu'Hishigi atterrit au sol, je me laissai tomber et atterris juste au-dessus de son corps, sauf que j'étais tombé de trop haut et je me retournai la cheville dans ma chute, ce qui m'arracha un cri de douleur en tombant totalement sur Hishigi. Tentant de supporter autant que possible la douleur et en remerciant intérieurement Anikeï de m'y avoir un minimum habitué (même si je doute qu'on puisse d'habituer à supporter ce genre de douleur un jour), je me redressai pour me retrouver assis sur son torse et avant qu'il n'aie le temps de bouger ou de me propulser en l'air avec son Air justement, je plantai la parfaite lame de mon superbe Katana dans sa main gauche avec mon bras de valide avant de vite sortir l'un de mes revolvers de son étui et coller le canon contre sa tempe en le fixant avec instance avec un sourire carnassier, mes yeux devenus oranges à moitié cachés par mes mèches trempées qui me tombaient sur le visage.

"Pan."
Finis-je par dire avec un sourire satisfait pour lui indiquer ce que j'aurais fait s'il avait été un véritable ennemi.

Cette fois c'était terminé. Lâchant un soupir en laissant ma tête retomber en avant, je rangeai mon revolver chéri dans son étui avant d'attraper la poignée de mon magnifique et parfait Katana pour en retirer la lame de la main d'Hishigi. Je finis par me laisser basculer sur le côté pour me retrouver allongé dans l'herbe sur le dos, la respiration haletante tandis que je repensais à ce qui m'était arrivé à partir du moment où les eaux du lac m'étaient retombées dessus.

J'avais l'impression de m'être à la fois pris un énorme plat ainsi qu'un coup de poing de la part d'un géant avant d'être emporté et secoué dans tous les sens par le courant. J'avais rapidement perdu mes repères et étais incapable de prédire quand ça allait se calmer ni même de savoir où était le dessus et le dessous. De plus, ces secousses n'avaient cessé de faire bouger mon épaule cassée et j'avais très rapidement perdu tout mon oxygène en des cris étouffés par les eaux.

Pendant un instant, j'avais envisagé de me transformer en un poisson le temps que je puisse respirer jusqu'à ce que le courant redevienne plus doux et que même si j'allais très certainement de nouveau perdre le contrôle de mon corps, je supposais que, comme les autres fois, je finirais tout de même par avoir un instant où mes esprits reviendraient et que j'en profiterais pour recouvrer mon apparence humaine. Mais si je faisais ça, mon splendide Katana que je n'avais pas eu le temps de rengainer rejoindrait le fond du lac et ça, il n'en était pas question. Même si je devais finir noyé, je n'abandonnerais jamais mon magnifique Katana ainsi.

~Imbécile, comment tu veux que je ne veille pas sur toi après ça?~

~Non Tiago! Ne viens pas m'aid...~

Mais il avait déjà plongé dans l'eau, la violence des vagues à la surface étant tellement violentes que son plongeon avait été inaudible. Alors que j'avais déjà avalé trois fois de suite la tasse et que mes poumons me brûlaient violemment et que mon corps continuait à être secoué dans tous les sens, j'avais sentis une grande masse sous mes mains. Devinant que c'était Tiago, je m'étais accroché comme j'avais pu à ses plumes avant qu'il ne nous refasse monter à la surface. Même si j'en voulais à Tiago, je lui en étais tout de même reconnaissant.

Après avoir toussé comme si j'avais la crève et pris des bouffées d'air comme si je faisais des crises d'asthme j'avais regardé au niveau de la terre ferme pour voir comment Asuka s'en sortait et malheureusement pour elle, ça n'avait pas l'air de bien allé vu qu'Hishigi tombait sur elle. Tiago a alors tenté de nous sortir de l'eau mais malheureusement, il avait eu beaucoup de mal à cause de ses ailes qui s’aplatissaient à l'eau dès qu'elles la touchaient. Pendant un instant, on avait cru qu'il n'y arriverait pas et qu'on devrait rejoindre la rive à la nage mais Tiago est finalement parvenu à nous hisser hors de l'eau et à prendre son envol.

Lorsque nous fûmes arrivés au-dessus de la terre ferme, Asuka frappait Hishigi en le repoussant avec une telle force que sans qu'on ne le sache, Tiago et moi l'avions regardée avec les mêmes grands yeux tellement ont était choqués et surpris. Et ben putain, je la pousserai jamais à bout et dès que je la verrai se mettre en colère, je me ferai tout petit.

En la voyant ensuite s'effondrer au sol, j’avais compris qu'elle était elle aussi à bout de force ("aussi" parce que je n'avais même plus la force de courir, encore moins de me servir de mes pouvoirs après avoir manqué d'y passer et avec tout ce temps privé d'oxygène et avoir été secoué comme ça) et j'en avais profité pour prendre le relais et avais sauté du dos de Tiago pendant que ce dernier me criait :

~Mais on est trop haut abrutis!~

Puis j'étais tombé sur Hishigi.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Kazuma le Mar 9 Aoû - 16:59

Sur le coup, j'ai vraiment cru qu'elle craquait et qu'elle allait m'embrasser (en même temps, toutes les conditions étaient réunies pour que ça arrive, on était allongé au sol l'un sur l'autre, j'étais là, bref tout ce qu'il faut pour qu'elle puisse avoir ce que n'importe quelle femme voudrait) mais à la place, elle me cria dessus en me mordant la lèvre jusqu'au sang. Non mais elle est timbrée cette fille ma parole divine! Elle s'est fait le film Kill Bill ce weekend ou quoi (heureusement que j'ai pas fait comme dans le film et qu'elle n'a pas pu me choper la langue)? Je sais que je fais envie et qu'on me goûterait mais c'est qu'une image quand on dit ça merde! Chui pas en chocolat (même si mes abdos pourraient prétendre le contraire, pas toujours facile d'être parfait au milieu d'imparfaits).

Puis ce fut le coup de boule (j'eus des visages de Moi qui se mirent à tourner autour de ma superbe tête) et avant que je dise quoi que ce soit, j'étais (encore) éjecté en arrière. Putain! Je sais que je suis dans mon élément quand chui dans les airs (tel le Dieu que je suis qui survole les pauvres mortels destinés à m'admirer et m'aimer, vive Moi) mais faut pas charrier non plus! Celle-la, si elle aime le contact, j’ai pas envie de voir ce que ça donne quand elle veut garder ses distances avec quelqu'un!

A peine fus-je relevé qu'elle fonçait de nouveau sur moi (faut savoir ce qu'elle veut sans dec! Un coup elle me repousse, la seconde d'après, elle se retient plus de me sauter dessus, je savais bien que j'étais irremplaçable, dès qu'on m'a vu, on ne peut plus se passer de moi). Prêt à lui coller un bon coup bien placé (c'est qu'elle m'a fait mal sans dec! En plus, je crois qu'elle m'a pété mon nez parfait) je m'avançai à mon tour vers elle mais au dernier moment, je quittai le sol pour foncer vers elle, comme attiré par un aimant (ce qui est complètement impossible : l'aimant personnes c'est MOI, c'est vers moi que les filles viennent naturellement, pas l'inverse) et je me pris un nouveau coup de poing dans le bide qui m'éjecta en arrière.


-Mais bordel j'en ai marre!!

Gueulai-je en plein vol. Non mais c'est quoi ce nouveau trip de frapper comme des bourrins et me faire voler dans tous les sens comme ça sans dec?! Je suis Dieu, pas un ballon de volley merde! Et en plus, j'ai perdu les objets que je lui avais pris dans la foulée (si ça c'est pas une journée de merde, c'est clair : dès que j'en ai fini, je vais pioncer! J'en ai ma claque de ces couillons qui savent pas reconnaître la chance qu'ils ont en ayant ma parfaite compagnie et le premier qui viendra me faire chier, je le crucifie sur place!).

A peine atterris-je au sol que le brun me tomba dessus. Oh putain, il commence doucement à me les casser celui-là à pas comprendre que chui pas homo! Et d'abord, d'où il sort comme ça? Il était pas censé être en train de boire l'eau du lac (faut s'hydrater, c'est important, heureusement que je suis là pour veiller à la survie de mes mortels protégés, que je suis parfait!)? Et puis... PUTAIN MAIS IL EST BARGE!!!!! Un hurlement de douleur m'échappa quand il me planta son sabre dans la main (et j'espère que je vais lui griller les tympans au passage à ce petit con de mes deux!). Ma main! Ma main parfaite! MA main! Il a empalé MA main! Non mais ils sortent d'où sans dec pour être aussi barges ces deux-là?

J'allais l'éjecter vers d'autres cieux mais il colla son flingue contre ma divine tête non seulement je sus que c'était fini mais en plus, j'aperçus ses yeux qui avaient changé de couleur et d'expression. Putain, on dirait le regard d'Alice en plus mauvais et plus... sadique ouais c'est ça. Et pourquoi il a les yeux oranges? Je sais qu'il faut bouffer des fruits et légumes mais il a l'air d'avoir chargé la dose en oranges et clémentines (il aurait dû charger sur les carottes au passage s'il aime tant l'orange, paraît que ça rend aimable et il aurait peut-être pas pris mon divin corps pour un quartier de viande à se partager (même si tout le monde rêverait d'avoir une partie de moi chez soi, non seulement si on m'a c'est en entier mais en plus, je me donne qu'aux femmes et pas aux MECS!).

Je le flinguai du regard en le voyant ranger son flingue. Sale piaf va, t'as eu du bol que c'était les règles du jeu sinon t'aurais déjà repris mon poing à la gueule (ouais chui mauvais perdant et alors? Dieu qui se fait avoir c'est pas normal et ça fout pas de bonne humeur! Si Dieu se fait avoir, tout va partir en live dans le monde, tu m'étonnes que la planète soit en danger. Mon Dieu/Moi! Mais alors ça veut dire que le 21 décembre 2012, si c'est la date de la fin du monde, ça voudra dire que c'est la date où je finirai incroyablement par mourir ce qui entraînera cette fameuse fin du monde! Bon sang, faut remédier à ça!).

Lorsque ma divine main fut libérée, je me relevai, la respiration haletante (c'est qu'il pèse son poids l'animal, et non c'est pas à cause de tous mes divins pouvoirs que j'ai utilisé, non non rien à voir, chui increvable d'habitude, ya plus d'une témoin qui le confirmera). Putain chui bon pour un stage à l'infirmerie (ya intérêt à ce que ce soit une Guérisseuse qui a compris que été = tenue légère qui s'occupe de moi sinon j'attends de me faire soigner avant de balancer mon Guérisseur par la fenêtre (toute façon, une fois qu'il se sera occupé de moi, il aura totalement réussi sa vie et il n'aura plus rien d'aussi extraordinaire à faire jusqu'à sa mort, ça va le déprimer et il finira par se suicider, je lui épargnerai au moins ça, que je suis bon, que je suis parfait, je m'aime, vive Moi).

Bon, maintenant que c'est fini, c'est le temps de dire à Applewoman qu'elle avait pas à être si timide avec moi et que si elle veut, je peux l'aider à devenir moins timide. Mais d'abord... elle s'appelle comment déjà? Ça commence par "As". As... Asquoi? Asexuée? Assouplie? Assurée? Assimilée? Ascenseur? Aspirateur? Assoiffée? Asuka! Voilà c'est ça! Je m'approchai d'elle (le brun on s'en tape, je sais qu'il pisse le sang et qu'il s'est déboîté quelques trucs mais il s'en remettra).


-Au fait Asuka, félicitations pour tes progrès sur tes lancés. J'ignore comment tu t'y es prise mais continue sur cette voie. Et félicitations par la combinaison de tes pouvoirs avec tes attaques au corps à corps, c'était bien pensé et relativement efficace.


La félicitai-je avec un sourire ravi.

-Par contre, si je peux te donner un conseil : évite de rester trop en retrait à la même place. Si l'ennemi est suffisamment organisé, il finira par trouver une stratégie qui fera de ton retrait une désavantage pour votre équipe, essaye de prendre davantage de risques plutôt qu'attendre que l'ennemi vient à toi, tu l'empêchera de bénéficier de l'effet de surprise. Mais ce n'est qu'un conseil, si tu es plus à l'aise de cette manière, continue ainsi.

Lui dis-je avec un sourire rassurant. Après avoir vérifié qu'elle n'avait pas de blessures trop sérieuses mais qu'elle était surtout épuisée, je revins vers Akira qui n'était malheureusement pas dans un meilleur état. Son épaule gauche était penchée vers l'arrière et son pied droit était pratiquement retourné. Sa blessure au torse ne saignait plus mais avait sans doute eu le temps de suffisamment saigner pour recouvrir une partie de son torse avant que l'eau du lac lui retire ce sang, l'état de son nez laissait supposer que ce dernier avait été cassé après mon coup de poing, sa blessure à la jambe n'avait été que superficielle et donc ne présentait aucun signe inquiétant mais sa blessure au flanc et qui se prolongeait jusqu'au dos continuait de saigner, ce qui n'était pas surprenant étant donné sa profondeur.

-Toi par contre Akira, tu as l'air de t'être relativement bien amélioré sur tes stratégies d'attaque et tes coups sont devenus plus forts, rapides, souples et précis, je te conseille également de continuer ainsi, c'est le genre de détail qui peut t'aider à compenser la différence de niveau qui existe entre un Istari et un Valar même si tu te doutes que ce ne sera pas suffisant pour autant. Et tu as réussi à te transformer en tes seules transformations animales réalisables aux bons moments.

Le félicitai-je à son tour avec un sourire ravi.

-Par contre, tu es trop facilement impressionnable et chaque moment de surprise t'empêche de te concentrer, ce qui créé une opportunité à ton adversaire de t'avoir. Essaye de constamment t'attendre à l’inattendu et tu devrais être capable de réagir lorsqu'un évènement surprenant se produit. Et enfin...

J'eus un léger rire amusé en me dégageant une mèche de cheveux avant de reboutonner ma chemise.

-... je ne sais pas si on peut considérer ça comme une remarquable qualité ou un énorme défaut mais tu prends énormément de risques. Tu aimes tellement te battre au sabre que tu sembles tenir à absolument être au coeur de l'action en permanence et si ça peut être un véritable désavantage pour l'ennemi et un réel avantage pour la sécurité de tes équipiers comme tout à l'heure, ça peut être l'inverse dans les deux cas : si tu prends trop de risques, tu peux recevoir un très mauvais coup en voulant avoir ton adversaire que ce dernier peut reprendre l'avantage à cause d'une trop mauvaise blessure qu'il t'aurait infligé et tes équipiers pourraient finir par trop compter sur ta protection et/ou le fait que tu sois constamment au front pour prendre de mauvaises habitudes qui deviendraient dangereuses si l'ennemi venait à te dominer, ce qui peut très certainement arriver si tu affrontes seul un Valar par exemple.

Lui expliquai-je avec un sourire rassurant pour lui indiquer que je ne cherchais pas à critiquer sa façon d'agir.

-Mais au moins, tu permettrais aisément à Asuka de s'enfuir en situation critique et tes stratégies de plus en plus efficaces te permettraient ensuite de te créer une situation te permettant de t'enfuir ensuite.

Lui dis-je en allant chercher mon sabre qui était toujours au sol avant de le rengainer.

-En tout cas, félicitations à tous les deux. Vous avez réussi. Vous avez ma permission d'aller à Tokyo. D'ici la fin de l'après-midi, vous trouverez dans vos chambres tous les documents vous donnant l'autorisation de vous rendre dans n'importe quel endroit du monde avec tout l'équipement que vous souhaitez ainsi qu'une carte bleue contenant les fonds de l'école, bien entendu évitez de faire trop de folies, les fonds ne sont pas illimités bien que relativement énormes.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Akira le Mar 9 Aoû - 17:33

Lorsqu'il se releva, je crus qu'il allait me donner un coup de pied dans l'estomac à la façon dont il me regardait et même si j'avais voulu, je me sentais incapable de de me défendre mais finalement il n'en fit rien (ça doit être les traitements d'Anikeï qui finissent par me rendre parano) et il se dirigea vers Asuka. Je commençai à fermer les yeux pour essayer de récupérer un peu lorsque j'entendis Hishigi parler à Asuka... "normalement". J'ouvris les yeux et tournai la tête dans leur direction en regardant Hishigi bizarrement. Il y a deux minutes, il nous regardait limite comme des merdes et là, il reparlait gentiment et en souriant comme avant.

Comment il fait pour passer d'un extrême à l'autre d'un coup comme ça? Il est schizo ou acteur ce n'est pas possible! J'eus un flash d'Hishigi jouant dans une pièce de théâtre, habillé dans un style moyenâgeux, genre un barde ou un truc dans le genre avec un guitare qu'on trouvait au Moyen-Age en compagnie d'Azylis déguisée en une sorte de marquise. Je finis par revenir à la réalité en fronçant les sourcils. Le pire c'est que ça lui allait bien ce genre de tenue (Azylis aussi, même si le style marquise donnait un effet bizarre).

Je levai les yeux vers lui lorsqu'il revint vers moi pour me dire ce qui allait et ce qui n'allait pas. Je me mordis le coin des lèvres lorsqu'il parla de mes étonnements. Anikeï m'avait déjà rappelé à l'ordre sur ce point lui aussi, s'il voyait que ça ne s'était pas arrangé, je ne préfère même imaginer ce qu'il pourrait me faire faire pour me débarrasser de cette manie.

*Ça ne te ferait pas de mal pourtant. Espèce de tête de mule à bec de bois.*


*Je suis sûr que j'aurais réussi à m'en sortir tout seul!*

*C'est ça et moi je suis un Dragon lumineux.*


J'eus un sourire gêné lorsqu'il parla de ma manière à prendre trop de risques. Je savais que c'était à la fois un avantage et un inconvénient mais c'était plus fort que moi et il n'était pas la première personne à me faire ce genre de remarque.

~C'est un de tes gros atouts et un de tes gros défauts. Mais c'est bien ce que j'aime le plus chez toi.~

J'eus un sourire de satisfaction et un long soupir de soulagement lorsqu'Hishigi annonça qu'on était officiellement autorisés à aller à Tokyo. Ça été dur mais on y est arrivé! Dire qu'il est encore debout alors que nous, on est étalés par terre. Les Valar sont beaucoup plus forts que je ne le pensais. Je n'étais pas prêt d'arrêter de vouloir affronter Hishigi. Avec le mal qu'on a eu à lui tenir tête alors qu'on était deux contre un, l'affronter à un contre un à niveau égal devait être un pur plaisir. Il faut vraiment que je continue à m'améliorer jusqu'à atteindre son niveau, voir même le dépasser si je peux.

"Merci."
Finis-je par lui répondre avec un sourire.

"Au fait, ça te prends souvent de jouer les salauds comme ça? Je n'aurais jamais cru que tu puisses te comporter de cette manière avec qui que ce soit."
Rigolai-je mais tout de même curieux de connaître sa réponse.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Kazuma le Mar 9 Aoû - 20:53

Je fus heureux de voir Akira ne pas mal prendre ce qu'il aurait pu prendre pour un reproche. Mais vu les expressions qu'il avait affiché lorsque je lui avais parlé de ses points négatifs, il n'avait pas manifesté de surprise, signe qu'il devait avoir conscience de ces lacunes, ce qui est un bon signe pour aider à les corriger. Savoir se remettre en cause est quelque chose de relativement difficile pour les gens et ceux qui parviennent à le faire sont les plus susceptibles de s'améliorer, quelque soit le domaine dans lequel ils parviennent à se remettre en cause, c'est d'ailleurs l'un des principes-même de la Philosophie : remettre en cause des idées que l'on considère comme acquises, tout ce qui est plus ou moins inscrit dans la conscience commune des gens.

Je lui adressai un sourire désolé lorsqu'il me questionna.

-Si tu as l'occasion d'effectuer des missions de différentes natures, tu apprendras rapidement à te glisser dans la peau d'une autre personne, surtout avec les possibilités d'apparence que ton pouvoir te permet d'avoir, et tu pourras aussi bien avoir à jouer un rôle qui te plaira, qui te laissera indifférent ou bien qui va totalement à l'encontre de ta propre personnalité ou que tu mépriseras totalement. Comme il y a peu de chance que vous éprouviez de la sympathie pour les potentiels adversaires que vous rencontrerez, j'ai préféré vous donner l'occasion d'affronter une personne que vous pourriez mépriser.

Leur expliquai avec un sourire tout en me massant le flanc en sentant que je devais probablement avoir quelque chose de cassé après la violence de leurs reçus au même endroit, ce dont j'étais ravi pour eux.

-En tout cas, je suis désolé pour la manière dont je t'ai traité lorsque tu étais immobilisé. Et je suis désolé pour les gestes déplacés que j'ai eu envers toi Asuka, mais si vous tombez sur un duo d'hommes, il y a de fortes chances qu'ils n'aient pas de copine auquel cas, ils seraient avec lesdites copines et s'ils arrivent à coincer une filles, les chances qu'ils essaient d'en profiter sont relativement grandes et je voulais t'y préparer et malgré moi, l'objet que je cherchais à te prendre se trouvait sous ton t-shirt et comme il n'y avait aucune chance que tu me le donnes par toi-même et je commençais à fatiguer à cause de l'utilisation de mes pouvoirs, je n'ai pas eu le choix, encore désolé.

Je regardai tour à tour Asuka et Akira, toujours allongés au sol.

-Asuka, est-ce que tu penses que si on prend notre temps, tu arriveras à marcher jusqu'à l'infirmerie pour qu'on aille se faire soigner? Akira n'est pas vraiment en état de marcher par lui-même, je vais donc devoir le porter jusqu'à l'infirmerie, et je comprendrais que tu n'aies plus vraiment envi que je t'approche après ce que je t'ai fait. Mais si tu ne penses pas pouvoir le faire, j'ai encore assez de forces pour te faire léviter jusqu'à l'école.

Lui dis-je avec un sourire rassurant.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Asuka le Mar 9 Aoû - 22:10

J'étais en train de luter pour ne pas m'endormir sous l'effet de la fatigue, la Télékinésie et l'électricité en même temps, c'était beaucoup trop pour moi, surtout avec l'électricité qui me vidait dès qu'un petit bzzz sortait! J'espérais vraiment qu'il avait été mis HS parce que là, c'était vraiment fini de mon côté. Si ça se trouve, il allait partir en laissant Akira se noyer et moi au sol et avec la chaleur qu'il faisait, c'était un coup à ce que je brûle sur place avant de mourir d'une insolation! Quoique, j'espère qu'Akusa irait vite chercher du secours avant que ça n'arrive quand même! Mais soudain, j'entendis Hishigi crier plus loin.

Je relevai la tête pour voir Hihsigi allongé par terre avec Akira sur lui. Je me frottai les yeux pour être sûre de ne pas avoir des hallucinations. Mais non c'était bien Akira qui se trouvait sur Hishigi. Puis j'aperçus son griffon qui était dans les airs juste au-dessus d'eux et je compris qu'il avait dû aller aider Akira quand il était sous l'eau. Il est trop classe et trop gentil comme griffon! Ça me donne envie de le serrer dans mes bras! En tout cas, j'espérais qu'Akira s'en sortait parce que je ne pouvais plus rien faire à par tomber dans les pommes (<3). Tiens d'ailleurs, une fois que je serais retournée dans ma chambre, je me ferai une orgie de pommes!

Akira finit par se laisser tomber sur le côté et Hishigi se releva avant de se diriger vers moi. Sur le coup, je me demandai ce qu'il allait dire ou faire mais je haussai les sourcils des surprise en le voyant me complimenter comme le Hishigi que j'avais croisé dans le couloir. Comment il fait pour changer d'humeur d'un coup comme ça? On dirait Gibbs dans NCIS : dans l'ascenseur, il est souriant et rigole et dès que les portes s'ouvrent, pof il reprend d'un coup son expression impassible qui fait peur à tout le monde. Si ça se trouve, Hishigi a déjà joué dans des films ou des dramas ou il a au moins postulé pour un rôle! Si c'est pas le cas, je suis sûre qu'il ferait carrière! En plus, vu qu'il est jeune et pas mal, il aurait plein de fans et en plus, on pourrait se vanter de le connaître!

Puis Akira posa la question que j'aurais fini par lui poser et je levai un sourcil de surprise et d'amusement en comprenant enfin pourquoi il était d'un coup passé du gentil et serviable Hishigi à l'arrogant salaud. Je lui adressai un sourire en coin avec un petit rire amusé en le voyant s'excuser pour la façon dont il s'était comporté avec moi, en même temps, c'est vrai que ça avait été choquant de subir ça, surtout de la part de quelqu'un comme Hishigi, lui qui a l'air limite saint ni touche mais au moins, il n'avait pas d'intentions perverses.


-C'est pas grave, je comprends. Lui dis-je avec un clin d'oeil.

-En tout cas, t'as super bien joué ton rôle. Le félicitai-je avec un sourire en coin.

Je jetai un coup d'oeil à Akira quand Hishigi proposa de le porter pour le ramener à l'école. Je me mordis les lèvres de douleur en voyant son pied retourné. Il était vraiment dans un sale état. Je suis sûre qu'il a des penchants masochistes mais qu'il essaye de les cacher! C'est pour ça que sous ses airs innocents, il change soudainement de personnalité comme tout à l'heure quand il m'a incité à l'embrasser! Si ça se trouve, si on fouille sa chambre, on finira par y trouver des accessoires bizarres et des tenues en cuir et tout ce qui va avec! Mais je devais reconnaître qu'il avait pris un gros risque pour m'éviter de recevoir un mauvais coup en le prenant à ma place.


-C'est bon vas-y ramène-le. Il me faut juste une grande branche pour me servir de canne pour éviter de m'effondrer en chemin mais il a plus besoin de toi que moi. Au fait, ça va toi? Ton nez, ton ventre et ta main ont pris de sales coups et tu as quand même reçu une décharge, tu n'auras pas de soucis en le portant? M'inquiétai-je.

*Akusa, tu pourrais essayer de me trouver une grande branche pour moi s'il te plaît?*

*J'en ai déjà trouvé une.*

Et en effet, je finis par l'apercevoir arrivant difficilement vers moi en soulevant une branche trop lourde pour lui avant de la laisser tomber devant moi avant de regagner son perchoir pour récupérer.

*Merci beaucoup.*

*Pas de quoi.*
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Akira le Mar 9 Aoû - 22:57

Ben punaise! Je savais qu'Hishigi était une sorte de surdoué qui sait tout sur tout mais je ne me doutait pas qu'il était si bon acteur. J'avais vraiment l'impression d'avoir une autre personne face à moi tout à l'heure. Par contre, je retins une grimace lorsqu'il mentionna qu'en mission, j'aurai à jouer différents rôle, surtout grâce à mon pouvoir. Je me retins de sortir un "Je sais..." en repensant à la mission avec Mana où j'avais dû jouer les travestis et les travestis prostitués (j'en fais des cauchemars la nuit maintenant!). Par contre, j'ouvris grand les yeux en sentant mes joues rougir en comprenant qu'Hishigi avait peloté Asuka et lui avait même passé la main sous le t-shirt. C'est ça qu'il était en train de faire quand ils étaient étalés par terre tout à l'heure? Tu m'étonnes qu'elle se soit défoulée comme ça sur lui à la fin et qu'il pisse le sang du nez (mais en même temps, ça devait en valoir la peine). Je me demande si je finirais par pouvoir faire pareil un jour.

J'eus un flash d'Asuka et moi poursuivis par des flics qui en avaient après moi pour avoir volé une bouteille de Sake. Nous finîmes par nous retrouver dans un cul de sac sans aucun moyen de s'en sortir, même pas par les air à cause du plafond. Alors qu'on croyait que tout était fini pour moi, Asuka se tourna vers moi avant de tirer le haut de son t-shirt en avant pour former un décolleté en disant "transforme-toi et cache-toi là!". Ne me faisant pas prier, je me transformai en écureuil avant de me cacher sous son t-shirt qui cachait le fameux Valhalla des légendes nordiques. J'entendis Asuka dire aux flics que j'avais réussi à m'échapper et ces derniers repartir. "Il vaut mieux que tu restes encore caché au cas où ils garderaient un œil sur moi s'ils me soupçonnaient de te couvir." Me chuchota-t-elle. "Pas de soucis." Répondis-je avec un sourire couillon intérieur qui s'affichait sur mes lèvres dans la réalité.

*Tu ne te reposes jamais toi.*

*Ben quoi? Comment tu veux que je n'y pense pas quand on me tend des perches comme ça?*

Et qu'est-ce que ce serait beau si ce genre de scène se produisait vraiment. Par contre, je perdis rapidement mon sourire couillon pour regarder Asuka et Hishigi d'un air blasé pendant qu'ils décidaient de comment on allait rentrer. Ils savent que je les entends au moins? Non parce qu'il n'est pas question que je me fasse porter jusqu'à l'infirmerie, Tiago m'a déjà tiré d'affaire alors que je le lui avais interdit, et puis je n'avais pas la moindre envie de mettre les pieds à l'infirmerie. Il suffira de remettre mon épaule et mon pied en place et attendre que les os se ressoude en gardant le tout dans des plâtres quelques temps et mes plaies finiront par se refermer, même si celle que je me suis pris en protégeant Asuka saignait toujours un peu.

"Ça va aller."
Leur dis-je en me redressant en m'appuyant sur ma main et mon pied de valides pour finir par me retrouver debout sur ledit pied en gardant l'autre en l'air.

"J'ai pas besoin d'aide, je vais b..."
Commençai-je avant de basculer sur le côté et tomber dans les vapes.

Finalement, la plaie saignait peut-être un peu plus que je ne le pensais.

Tiago qui s'était posé au sol poussa un grognement de lassitude entendu avant de s'approcher de moi et se coucher au sol pour indiquer à Hishigi de me poser sur son dos.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Kazuma le Mer 10 Aoû - 0:19

Je fus rassuré de voir qu'Asuka ne semblait pas me tenir rigueur de ce que je lui avais fait subir, ce qui aurait tout à fait été dans son droit. J'avais d'ailleurs éprouvé certains remords lorsque j'avais agi de la sorte, n'appréciant pas les personnes qui se permettent d'agir de la sorte sans ressentir une once de culpabilité, je n'aimais donc pas l'idée d'agir comme eux.

-Merci.

Répondis-je toutefois à Asuka avec un sourire reconnaissant après son compliment. Je regardai son Animae avec un sourire doux en le voyant lui apporter une branche dont elle pourrait se servir pour marcher jusqu'à l'infirmerie. J'adressai un sourire rassurant à Asuka en la voyant inquiète de mon état.

-Ne t'en fais pas. Je dois simplement avoir le nez et une ou deux côtes cassés et ma main ne me fait pas si mal que ça et à côté de l'état d'Akira, ce n'est pas bien méchant.

Lui répondis-je en pensant au fait que, malgré tout, j'ai déjà fini dans ce genre d'état après certaines missions ayant mal tourné ou en croisant simplement la route d'Alice à qui j'avais fait l'erreur d'accorder la parole. Je me retournai en entendant Akira protester et se relever péniblement... avant de retomber en arrière pour terminer sa course au sol, inconscient.

-...

"..."

Tout en me demandant s'il avait fait exprès de nous faire assister ce type de numéro, j'espérai pour lui qu'Azylis, dont je le savais désormais plus proche, n'avait pas, d'une quelconque manière, assisté à ce spectacle sinon le pauvre risquait de regretter d'avoir survécu à ses blessures. Adressant un sourire doux à son Animae qui s'était posé à ses côtés afin que je le hisse sur son dos, je repris la dague après l'avoir demandée à Asuka puis m'approchai d'Akira. Je ramassai son katana et y jetai un rapide coup d'oeil avant de hausser les sourcils de surprise. Cette lame, bien que relativement très bien entretenue, n'était pas récente, elle avait même quelques centaines d'années, à peu près quatre cents ans à vue d'oeil. En revoyant l'emblème dessiné sur le fourreau, j'eus un moment de doute avant de regarder le corps inconscient d'Akira avec interrogation. Avec l'âge approximatif de la lame du sabre et l'emblème dessiné sur le fourreau, je commençai à supposer fortement que cette lame était celle de Sanada Yukimura, un célèbre samouraï et je ne pouvais m'empêcher de me demander comment il avait bien pu faire pour entrer en possession d'une oeuvre de cette envergure. C'était loin d'être une lame ordinaire, c'était une lame d'une qualité qu'on ne retrouvait plus de nos jours, c'était une lame qui avait tout un passé, toute une histoire.

Je regardai Akira avec un sourire doux. D'abord, il devient l'élève d'Anikeï et maintenant j'ai pratiquement la confirmation qu'il possède l'arme d'une des personnes les plus célèbres de l'histoire du Japon. Il était vraiment un garçon plein de surprise pour moi. Je finis par rengainer le fameux katana dans son fourreau avant de faire de même avec sa dague puis je le soulevai pour le poser sur le dos du griffon que je regardai ensuite avec un sourire rassurant sans parvenir à masquer l'admiration que j'éprouvais pour cet animal qu'on considère régulièrement d'animal fantastique. Même après plus de deux ans passés ici, c'était la première fois que je voyais un griffon de si près.

-Tu peux l'emmener à l'infirmerie.

Lui dis-je avec un sourire avant qu'il ne prenne son envol. Je me retournai ensuite vers Asuka qui semblait bien épuisée mais pas sévèrement blessée.

-Ça va aller? Si jamais tu as besoin que je t'aide, n'hésite pas et tu n'as plus à craindre de gestes déplacés de ma part.

Lui assurai-je avec un léger rire en levant les mains à hauteur de visage.
avatar
Kazuma




Messages : 823
Age : 28

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Contrôleur d'Ombres
Animae: Alina, une chouette au plumage couleur neige

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Asuka le Mer 10 Aoû - 1:56

Je haussai un sourcil, le regard suspicieux. Rien que ça. Il a un trou dans la main qui est en sang, une ou plusieurs côtes cassées, le nez cassé et il continue à sourire naturellement comme si de rien n'était (heureusement qu'il a crié quand il s'est fait empaler la main tout à l'heure sinon j'aurais des doutes sur ses capacités d'expression). Si ça se trouve, en fait il ne fait pas exprès de sourire mais il a la mâchoire bloquée en un sourire et tout le monde croit qu'il est tout le temps joyeux alors que si ça se trouve, il sourit autant que doit sourire le fameux Anikeï et là, s'il était dans son état normal, il serait en train de gémir de douleur. Je finis tout de même par soupirer en secouant la tête. Ah les garçons et leur fichue fierté.

Je tournai la tête vers Akira lorsque ce dernier se releva en protestant et ne voulant pas d'aide (qu'est-ce que je disais? Non mais c'est quoi leur problème à reconnaître qu'ils sont mal en point? Ils croient que ça va les rendre plus virils ou quelque chose dans le genre? Ils ont plus l'air crétins et maso qu'autre chose et à par les sado-maso, je ne pense pas que ça attire beaucoup de filles. Mais enfin bon, si ça peut leur faire plaisir d'agir comme ça, autant les laisser faire). Je le regardai avec un air exaspéré, l'imaginant déjà rentrer à l'école à cloche pied... mais il bascula en arrière en tombant dans les pommes (<3).

-...

Alors lui, il bat tous les records. Même Hishigi, sa chouette et le griffon d'Akira ont l'air blasés. Mais là, je ne pouvais rien dire parce que, vu l'état de sa blessure au flanc et qui allait jusqu'au dos, j'étais presque sûre que c'était à cause de tout le sang qu'il avait perdu à cause de cette blessure qu'il avait prise à ma place qu'il avait fini par perdre connaissance (mais ça n'empêche que c'est un crétin très certainement masochiste).

Pendant qu'Hishigi se dirigeait vers lui pour l'aider à monter sur le dos de son griffon après que je lui ai rendu sa dague, je me relevai doucement en m'aidant de la branche qu'Akusa m'avait apporté. Une fois debout, j'aperçus Hishigi qui semblait buger sur le sabre d'Akira. Qu'est-ce qu'il a? Il est cassé? Je n'espère pas sinon c'est un coup à ce qu'Akira pète un fusible! Mais il finit par le rengainer et lui rendre sa dague avant de le hisser sur le dos du griffon qui prit ensuite son envol (j'espère qu'un jour, je pourrai le serrer dans mes bras, il est trop beau!!).

Je levai les yeux avant de secouer la tête avec un sourire en coin quand Hishigi me proposa de m'aider.


-Ça ira merci. Lui répondis-je d'un air à la fois exaspéré et amusé.

Puis on se mit enfin en route pour l'infirmerie.


-Au fait, merci pour les compliments de tout à l'heure et pour nous avoir permis de partir à Tokyo, c'est vraiment gentil. Lui dis-je avec un sourire reconnaissant.

Quelques minutes plus tard, on entrait dans les couloirs de l'école et nous finîmes par atteindre l'infirmerie où Akira été déjà en train de se faire soigner par une infirmière. Après que nous fûmes soignés notre tour, on appris qu'Akira devrait passer la nuit à l'infirmerie et que de toute manière, il ne se réveillerait pas avant demain matin. Puis Hishigi et moi sortîmes de l'infirmerie avant de nous séparer. J'étais vraiment reconnaissante envers Hishigi de s'être débrouillé pour me donner une chance d'aller à Tokyo et envers Akira d'avoir accepté de m'accompagner et m'avoir aidé à pouvoir le faire.
avatar
Asuka




Messages : 641
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Pouvoirs: Télékinésie et Tonnerre. Ouais, je peux animer des objets par la pensée et balancer de l'électricité! Classe non?
Animae: Akusa! Un super Aigle Royal!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un combat pour une sortie [Privé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum