Être un homme comme vous [Privé]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Être un homme comme vous [Privé]

Message par Azylis le Mer 25 Mai - 6:30

*Ça empeste le sang ! AZY !*

Mon visage perça brutalement la surface de l'eau tandis que l'appel mental de Fenrir résonnait toujours dans ma tête.
Du sang... ?
Mais se furent de puissants coups donnés contre ma porte qui servirent d'électrochoc afin de me sortir de ma torpeur. Je jaillis hors de la baignoire et sortis en trombe de la salle de bain, chopant au passage un peignoir et une serviette au pif.

*Ouvre ! Ça va défoncer la porte !*

Lorsque j'arrivais dans ma chambre, la porte était grande ouverte sur... Tiago, portant un Akira inconscient sur le dos, un bras dans le bec. En voyant son état, la serviette glissa de mes doigts sans avoir pu sécher un seul cheveux.

- Azy, va chercher de l'alcool et une bassine ! Ylis, des draps propres, des compresses, des bandes ! Alis aide moi à le descendre ! Fenrir, referme la porte derrière nous !

Nous nous précipitâmes, Alis et moi, sur Tiago afin de faire descendre le plus doucement possible Akira, afin de le poser délicatement sur le draps déjà prêt.

- Putain... il est passé sous une moissonneuse batteur ou qu...
- TA GUEULE ! va chercher son bras !


Pas besoin d'être devin pour comprendre ce qu'il avait traversé, et encore moins pour savoir grâce à qui... Ce sale enfoiré !

Je commençais par lui faire un garrot pour cesser l'hémorragie causée par son bras perdu, tandis qu'Ylis plongeait celui-ci dans la bassine d'alcool, dont le liquide se teinta bien vite de rouge. Je ne pris pas la peine de faire un inventaire des blessures, vérifiant juste qu'il n'y avait pas d'hémorragie interne.

- Ylis, occupe-toi de réparer ses os et articulations, Azy, enlève ces foutues aiguilles et soigne les dégâts les plus graves qu'elles ont causés, Alis, fournis-lui constamment de l'énergie... EXÉCUTION !

De mon côté, je soignai son nez pour lui permettre de mieux respirer, puis lui les tympans afin qu'il puisse, peut être, m'entendre lui parler.

- Akira tiens bon... surtout ne lâche pas... si tu m'entend, concentre-toi sur ma voix... que sur ma voix... écoute là, suis là ! Tiago t'attends ! Akira je t'en prie ne lâche pas ! Tiago, parle lui en pensée, essaye de le ramener parmi nous ! Va le chercher dans son inconscient, il ne doit pas renoncer ! Jamais !

Quelle quantité de sang avait-il perdu ? Depuis combien de temps ? Sa peau était trempée, si froide...

- Fenrir, réchauffe le ! Il est hypothermie, vite !

Ignorant le sang poisseux, Fenrir se colla contre le flanc droit d'Akira, posant son épaisse queue sur son thorax.
Toujours sans cesser de parler, je remis en place la mâchoire, ressoudant les os. Quand je portais enfin une attention particulière à ses yeux, j'eus un violent haut le coeur. Cet espèce de...

- ...Salopard...

J'eus une hésitation... certes très brève, mais bien réelle... avant de me pencher de nouveau sur ses yeux morts. Je positionnais mes mains au dessus de son visage, et entamais la résurrection de ses yeux. Des gouttes de sueur coulaient le long de mes tempes, se mêlant à l'eau de mon bain. Mes mains tremblaient à l'idée qu'on y parvienne pas... mais j'écartais bien vite cette pensée de mon esprit.

- J'ai finis !


A peine ces mots entendus, que je fis disparaitre Azy. La fatigue se faisait déjà ressentir, et une sourde nausée se manifesta, comme si j'avais couru un 100 m sans en avoir l'énergie suffisante.

*Azy, puise en moi !*
*Attends qu'Ylis ai fini !*


Et les globes oculaires que ne se reconstituaient pas suffisamment vite...

- Finit !


Lorsque Ylis disparut à son tour, je fut submergée par une vague accablante d'épuisement, au point que je me sentis vaciller et mes yeux se fermer. Ce fut un grognement de Fenrir qui me rappela à l'ordre.

*Fais le ! Maintenant !*

Il n'eut pas à me le répéter... et ma morphologie changea.
La puissante et nauséabonde odeur du sang me pris à la gorge. Je jugulais tant bien que mal cette nausée qui m'envahissait : il me fallait me concentrer ! Les yeux n'étaient pas les organes les plus simples à reconstituer de part les différents éléments qui les composaient, tous essentiels au bon fonctionnement de la vue.
De longues secondes plus tard, je ne dissimulais un soupir de soulagement lorsque le sang recommença à couler dans les vaisseaux oculaires.

Il me fallait à présent remettre son bras à sa place, les contusions n'étant pas suffisamment préoccupantes par rapport à ce qui nous intéressait.
Je plaçais le membre bien en face de l'épaule, et entamai la dernière phase de soins. Des secondes qui me semblèrent une éternité passèrent, tandis que le bras se reformait tant bien que mal.
Les dents serrées, une goutte de sueur coulant le long de mon nez, j'appréhendais la prochaine disparition d'Alis, qui serait sûrement le tribut le plus cher à payer. Je maudit ces os qui ne se ressoudaient pas aussi vite que je le voudrait, me vidant lentement mais sûrement de mon énergie, mais aussi de celle de Fenrir.

- Akira...

Sa respiration était encore faible et irrégulière, ses traits se déformants sous l'effet d'une douleur qu'il devait plus ou moins consciemment ressentir.

- Tiago... je n'aime pas faire ça... mais quand Alis disparaitra... pourrais-tu me laisser puiser dans ta réserve d'énergie... s'il te plait ...?

Je ne levais pas le visage vers l'animae, trop concentrée sur mon travail

*Il a dit oui*

- Merci...

Akira émis un gémissement douloureux quand les nerfs se reconnectèrent enfin, puis ses trait s'affaissèrent. Je pus défaire le garrot.

- Alis, accélère le renouvellement de son sang, ordonnais-je, juste avant de saisir ma tête entre mes mains, prise d'un soudain vertige.

Le malaise mis une bonne poignée de secondes pour s'estomper, je me tournais alors vers Tiago.

- C'est là que j'ai besoin de toi... soufflais-je en tendant la main vers lui.

A peine ma main entra en contact avec les plumes de son poitrail, qu'Alis disparut. Le choc qui s'en suivit me troubla la vue, tandis que je m'écroulai contre Fenrir, le souffle aussi précipité que si je venais de courir 10 km. J'avais l'impression qu'on avait enlevé un bouchon d'évacuation, et que ma réserve d'énergie se vidait d'un seul coup. Heureusement, l'énergie apportée par les deux Animae me permit de me reprendre assez rapidement, et je me remis tant bien que mal dans ma position initiale. J'emmitouflai Akira dans le draps avec des mains tremblantes, avant de me pencher au dessus de lui, l'angoisse se lisant sur mon visage.

- Akira ouvre les yeux... c'est fini, t'es blessures les plus graves sont soignées... réveille-toi maintenant ! Akira !


Une main posée sur son torse, l'autre à coté de sa tête, je lui fournissais de façon constante de la vitalité. Sa respiration s'était apaisée, son rythme cardiaque était redevenu régulier. Pourtant, rien n'était encore gagné... le reste ne dépendait plus que de lui.

- Akira, réveille-toi ! ordonnais-je, en lui tapotant la joue pour le stimuler.

Ne notant aucune réaction de sa part, je lui saisis une main pour la serrer dans la mienne.

- Akira ! Si tu m'entends, sers ma main ! Cligne des yeux, fait quelque chose ! Réponds à Tiago ! Akira !!!

Aller... Aller !!!


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être un homme comme vous [Privé]

Message par Akira le Mer 25 Mai - 12:15

J'étais bien. J'étais bien et en même temps j'avais peur. Tout autour de moi était noir et j'étais moi-même noir au point de ne pas pouvoir me différencier de ce qui m'entourait et cette sensation me faisait peur. Mais en même temps, je ne ressentais rien, juste l'impression de me confondre avec ces ténèbres qui m'entouraient et pour ça, je me sentais bien. Ici, il n'y avait ni sensation douloureuse, ni mauvais souvenir, rien pour se sentir mal à part cette peur permanente. J'aurais voulu rester comme ça à jamais.

Mais je finis par entendre des sons qui avaient l'air d'être à la fois très éloignés et à la fois très proches de moi. Sauf que je n'avais pas envie de les écouter. Je voulais rester tout seul tranquillement ici à jamais.

Par moments j’apercevais des sortes d'éclairs au loin et même s'ils étaient loin de me toucher, à chacune de leur apparition, une douleur me parcourait le corps avant de disparaître aussi soudainement qu'elle était apparue. J'entendais toujours ces sons à la fois proches et éloignés. Je voulais leur dire de s'arrêter, de me laisser tranquille, mais je n'y arrivais pas.

Je finis par sentir une autre présence près de moi. Elle me semblait familière mais je n'avais aucune envie d'avoir de la compagnie. Je voulais rester tout seul tranquillement ici. Je repoussai donc violemment cette présence d'ici pour pouvoir rester tout seul.

Mais les éclairs continuèrent d'apparaître et la présence revint à la charge.

*Laissez-moi tranquille.*


*Akira! Sors de là! Je ne sais pas où tu es mais reviens!*

*Laissez-moi tranquille. Je veux rester tout seul ici.*


*Akira!*

Je finis par reconnaître la présence sans pour autant mettre un nom dessus mais je m'en fichais. Je voulais juste qu'on me fiche la paix et qu'on me laisse ici, là où je me sentais bien.

*Ne reste pas là. Ce n'est pas bon pour toi.*

*Laissez-moi tranquille. Je suis bien ici.*

*Il n'y aura jamais de Sake ici.*

*...*

La voix d'Azylis me parvint enfin plus distinctement et j'ouvris faiblement les yeux, d'abord rouges sang avant de tout de suite redevenir noirs. Lorsque la sensation de trouble se dissipa et que je pus enfin distinguer à peu près correctement les images, je reconnus Azylis qui se tenait devant moi en peignoir et les cheveux mouillés. Un faible sourire se dessina sur mes lèvres.

"Manque plus que... Sake." Marmonnai-je avant de sombrer dans le sommeil cette fois.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être un homme comme vous [Privé]

Message par Azylis le Mer 25 Mai - 14:17

- Akira ! Je te jure que si tu n'ouvres pas les yeux MAINTENANT, je t'assène une gifle si forte que même ta mère n'aurais pas osé de la met...

Je m'interrompais lorsque ses paupières tremblèrent, avant de révéler un regard rouge sang. La couleur de la douleur. Mon visage s'éclaira sous l'effet du soulagement quand ses iris redevinrent noirs, et que ses lèvres esquissèrent un faible sourire.

"Manque plus que... Sake."

...

- ...

*...*


Au loin, une chouette hulula.
Même Tiago avait cessé de s'agiter. Lorsque je me tournais vers lui, il avait sensiblement la même expression que Fenrir et moi, mais version griffon. Blasée au possible.

Je finis par me redresser et essuyai mon front humide.

- Cet espèce de petit crétin doublé d'un idiot et d'un poivrot... masochiste suicidaire... bái chī* bèn dàn* chún cái* shǎ zi*... il n'y a même pas assez de synonymes pour te décrire, spèce d'inconscient...

Même si j'en donnais pas l'impression à travers mes paroles, j'étais profondément soulagée.
je fis fonctionner son bras pendant de longues minutes afin de le stimuler et faire circuler de nouveau son sang, puis, après une dernière osculation, je pus définitivement dire ...

- Il est tiré d'affaire.

Je dégageai ma frange mouillée de mon visage d'un geste agacé, avant de me tourner vers Tiago, dont je caressai les plumes, absorbant de moins en moins de son énergie.

- Maintenant, la partie la plus difficile, se sera de l'obliger à se reposer au moins 48h non stop, lâchais-je avec lassitude. Je te souhaite bonne chance, avec son caractère plus têtue qu'une paire de mules, c'est pas gagné. Oblige le à manger après son réveil, même s'il à pas faim. S'il refuse, dis lui que je serais ravie de demander à Hishigi de l'obliger à se servir de ses baguettes... Ah! Et qu'il boive. beaucoup. Et pas d'alcool, ça désaltère que dalle ! Il aura aussi mal à la mâchoire et son bras sera un peu raide au début, mais plus il les utilisera, plus la douleur diminuera... d'où la 2e utilité de manger. Pour son bras, il doit l'utiliser le plus souvent possible, en malaxant une boule de tissus par exemple. Je crois que je t'ai tout dit... Désolée, c'est un peu long, mais c'est important pour qu'il récupère au mieux toutes ses capacités.

Je réfléchis un instant pour vérifier que je n'ai rien oublié.

-Ah si ! Dis lui aussi qu'il me doit une bouteille de 1L de vodka, c'était ma dernière.


Avec l'aide de Fenrir, nous parvînmes à hisser Akira toujours enroulé dans son drap sur le dos de son animae, et à l'y caler.

- Je te fais confiance pour t'occuper du reste
, dis-je à Tiago, un faible sourire sur les lèvres, ma hanche appuyée contre les flancs de Fenrir. Et surtout ! Si tu lui fais un compte rendu, ne lui dis pas que je me suis inquiétée ! Se serait gênant...

Mon sourire s'accentua en le voyant hocher la tête.
C'est avec une démarche un peu titubante que j'allais lui ouvrir la porte, m'appuyant toujours sur Fenrir.

- Bon courage pour les 2 escaliers à descendre... murmurais-je, avant de déposer un baiser sur la courbe de son bec (ce qui provoqua un soupir agacé de fenrir)

Je regardai le griffon s'éloigner dans le couloir, sans quitter Akira du regard (se serait franchement con que je l'ai mal calé ==)

- Tiago !


Lorsqu'il fut tourné vers moi, je tapotais mon indexe sous mon "oeil" droit, une expression sérieuse sur le visage, un sourire dépourvu de joie sur les lèvres.

- Ca non plus, tu ne l'a pas vu...


* tout ces synonymes signifie une seule chose u_u "Crétin" "idiot" etc...


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être un homme comme vous [Privé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum