Quand la frustration devient une obsession [libre]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Itaku le Jeu 10 Fév - 12:13

Un sourire en coin, je levais mon bras droit pour lui montrer la légère estafilade que m'avait infligé son sabre.
Rien de bien grave, rien de plus qu'un trait sanguinolent. N'empêche, son sabre est super bien aiguisé, il m'as à peine frôler et pourtant ma laisser un joli souvenir.

"Ben si."

Alors que je contournais le plus rapidement possible, je devinais qu'Akira se concentrais pour me repère.
C'est pour ça que je devais aller vite. Une fois invisible, mon seul atout pour être sur de ne pas être repérée était la rapidité.
Hanae m'avait expliqué toutes les faiblesses de mon don face aux autre pouvoirs.
Les morphes par exemple développaient tous leur sens à force de transformations. Bon d'accord, Akira était Istari comme moi, mais il devait avoir déjà quelques transformations à son actif.

Akira fut tout de même très rapide et évita ma lame. Il a quand même de supers réflexes!!
Quand il fonça vers moi, je me remis en garde et attendit le dernier moment pour lui lancer une boule de feu, cherchant à reproduire le schéma qu'il avait fait avec moi.

Seulement, il se transforma en aigle et je ne sus pas comment réagir.
Je me contentais simplement de reculer et disparaitre je n'arrivais pas à savoir comment réagir, c'était frustrant!
Face à n'importe qu'elle attaque d'un être humain, j'aurais su comment réagir, même au dernier moment, mais face à un animal, j'étais pommée.


avatar
Itaku




Messages : 676
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Pouvoirs: Invisibilté, non, je n'en profite pas!
Animae: Je scrute chaque buissons dans l'espoir de le rencontrer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Akira le Lun 14 Fév - 18:26

Ah ouais! Oh la classe j'arrive à porter des coups que même moi je ne vois pas. Si ça se trouve c'est vraiment possible le coup des fringues qui se déchirent quelques secondes après l'attaque (dans un sens j'espère pas parce que si Anikeï me fait ce genre de coup, j'ai pas fini de gueuler).

Lors de ma descente, je crus vraiment que j'allais lui attraper la figure vu comment j'étais parti mais elle recula et devint invisible et je la loupai. Je remontai alors en pente et survolai le plafond en guettant un signe trahissant sa position, sauf que là encore ce n'était pas moi qui faisais ça mais mon corps qui agissait tout seul. Bon sang mais qu'est-ce qui ne va pas dans mes transformations? Surtout qu'en plus, quand je suis transformé, j'ai l'impression d'être capable de moins bien réfléchir que d'habitude (déjà que d'ordinaire c'est pas bien brillant).

Je finis cependant par suffisamment me concentrer pour redevenir humain et je tombai du plafond pour atterrir accroupi au sol. Je me redressai rapidement en secouant la tête pour reprendre mes idée mais aussi me remettre vite en garde.

Mais j'étais trop perturbé par mon soucis avec mes transformations pour vraiment bien me concentrer sur la position d'Itaku qui était toujours invisible.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Itaku le Lun 28 Fév - 19:18

Le nez en l'air, je suivais les mouvements d'Akira mais décidée de ne pas bouger.
J'étais persuadée que ses sens devenus sur développés sous cette forme lui permettrais de me repérer au moindre mouvement. Si je lui envoyais une boule de Feu, sa trajectoire lui aiderais aussi à me repérer si je le loupais.

Les mains serrés sur mon sabre, je cherchais une solution. J'avais peur qu'il me repère et je n'étais pas sur de savoir réagir, une fois de plus.
Puis finalement, Akira se retransforma et je profitais de son atterrissage pour me jetée sur lui toujours invisible.
J'aurais voulu utiliser mes poings plutôt que mon sabre, de peur qu'il ne me repère pas, mais visiblement, c'est ce qu'il voulait essayé de faire, donc, autant lui rendre service!

Je levais ma lame et frôlais la sienne pour l'ôter de mon chemin et viser sa tête, tournant mes poignets pour utiliser le plat de ma lame et pas le tranchant...au cas ou.


avatar
Itaku




Messages : 676
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Pouvoirs: Invisibilté, non, je n'en profite pas!
Animae: Je scrute chaque buissons dans l'espoir de le rencontrer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Akira le Lun 7 Mar - 15:55

Je commençais à avoir mal à la tête. J'étais trop préoccupé par mon soucis de mes transformations mais tout en sachant qu'Itaku était toujours dans le coin et que je devais faire gaffe à elle en me servant de mes quatre autres sens et tout en réfléchissant à l'endroit où elle pourrait être le plus tentée de m'attaquer dans cette situation. Donc forcément, tout ça à la fois, ça donne mal à la tête.

J'eus à peine le temps de remarquer que ma lame était un peu déviée... que je reçus un coup sur la tête (comme si j'avais pas assez mal comme ça!). Mais ce coup me réveilla complètement. J'avais reconnu avec quoi j'avais été frappé et je fus frustré de voir que si Itaku n'avait pas été sympa sur ce coup-là, j'aurais pris vraiment cher.

Je serrai les dents de frustration et secouai la tête. Ça ne va pas, ça ne va pas du tout là. Je suis vraiment mauvais là, il faut que je me réveille un peu. Je reculai (en priant pour m'éloigner d'Itaku et non pas lui foncer dedans vu que je ne savais pas où elle était) et inspirai un grand coup pour me détendre. Je tendis ma main en avant et me concentrai en fronçant les sourcils. Une sphère d'eau de la taille d'un ballon de foot finit par apparaître au-dessus d'elle.

Je la fis ensuite s'envoler pour la faire redescendre précipitamment et elle explosa au sol, arrosant les environs. Je me remis ensuite en garde. Comme ça, non seulement je l'entendrai arriver lorsqu'elle marchera sur l'eau présente au sol mais je pourrai aussi repérer sa position si j'ai le temps de repérer l'eau sur laquelle elle marchera et si elle était assez près quand j'ai fait exploser la sphère, peut-être que j'arriverai à repérer les gouttes d'eau qui la recouvrent et qui donneront donc l'impression qu'il y a de l'eau qui flotte dans les airs.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Itaku le Lun 14 Mar - 13:49

Je ne pus retenir un sourire satisfait quand ma lame toucha la tête d'Akira.
J'avais bien fait quand même de frapper avec le plat de la lame. Nous avions tout les deux un problème, finalement, cet entrainement était plus que bienvenue!!
Il faudrait que je demande à Hanae de me donner deux trois truc pour pouvoir combattre un morphe sous sa forme animale.

Quand Akira recula, j'en profitais pour me remettre en garde et tenter le même coup que quelques minutes avant, mais quand je m'élançais, il fit exploser une sphère d'eau au sol, le détrempant...et moi au passage.
Le sol était imbibé, impossible d'être discrète, il me repérerait au bruit de mes pas sur le sol mouillé et aux traces que je laisserais.
Je décidais alors de redevenir visible, pour ne pas gâcher inutilement mon énergie.

Je lançais un regard désapprobateur à Akira alors que je remettais un mèche de mes cheveux trempé en place.

"Bien joué..." ironisais-je.

Au moins, je suis rafraîchis maintenant.
Essayons autre chose. Je créais deux petites boule de Feu et les lançais sur Akira, droit sur son torse. Au dernier moment, l'une d'elle dévia sur la droite pour viser son flanc et je m'élançais vers lui, visant son poignet.


avatar
Itaku




Messages : 676
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Pouvoirs: Invisibilté, non, je n'en profite pas!
Animae: Je scrute chaque buissons dans l'espoir de le rencontrer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Akira le Lun 14 Mar - 21:37

Lorsque la sphère éclata au sol, Itaku devint limite aussitôt repérable. Sur le coup je fus surpris que ça ait si bien marché. Bon ok je m'attendais à ce que ça marche un minimum quand même (pour une fois que je réfléchissais à un truc intelligent, ça m'aurait fait chier que ça marche pas) mais... si vite et si bien, je n'y croyais pas! Putain je me sens trop fier là pour le coup!

Itaku finit par redevenir visible, faute de profiter des avantages de l'invisibilité. J'eus un sourire amusé et désolé devant son air désapprobateur.

"Merci!" Répondis-je sur un ton moqueur et amusé (sans être méchant pour autant).

Puis elle repartie à l'attaque en m'envoyant deux petites boules de feu. J'eus un sourire en coin. Ça va, ça va être facile à dévier ça. Tiens je vais même tenter un truc pour voir ce que ça donne. Je levai mon superbe Katana au-dessus de ma tête, prêt à faire un Doh mais... une boule dévia sa trajectoire et se dirigea vers mon flanc.

Et merde. C'était trop beau pour que ce soit si simple. J'abattis ma magnifique lame sur la boule qui était toujours devant moi et la tranchai en deux mais la deuxième me percuta le flanc et je ne retins pas un sifflement de douleur. Autant le choc ne m'avait quasiment rien fait autant le feu si (je vais me retrouver avec une brûlure ce soir, on va croire que je me suis endormi sur un four en attendant que ma pizza soit prête).

Mais Itaku était déjà là et visait déjà mon poignet. J'eus tout juste le temps de faire un pas en arrière et relever ma lame pour contrer la sienne à temps.

"Fiou."

Puis je détachai ma main droite de la magnifique poignée de cette superbe arme et envoyai une sphère d'eau vers la figure d'Itaku, prêt à viser mon tour son poignet à la moindre ouverture.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Itaku le Lun 14 Mar - 23:04

Je haussais un sourcil. Je rêve ou il se fiche de moi??!! Heureusement que j'ai pas un t-shirt blanc, sinon, je l'aurais traité de pervers U.u
J'esquissais un sourire amusé, je pense des truc bizarre quand même.
Visiblement, Akira ne s'attendait pas à ce qu'une de mes boules de feu dévie et il la reçut en plein flanc. Je grimaçais légèrement mais n'arrêtais pas mon coup.
Akira s'en chargea très bien.
Quand il bloqua ma lame, je tentais de l'enrouler autour de la mienne, reculant légèrement. Pas assez pour éviter la sphère qu'Akira m'envoya en pleine figure.
L'impact ne me fit pas mal, mais me surpris. Comme si j'étais pas assez mouillé comme ça...

Je reculais dégageant ma lame d'une torsion du poignet pour me remettre en garde, sachant que tant que je n'arriverais pas à reprendre ma garde, j'étais vulnérable.
De quel côté allait-il m'attaquait et dans ma posture, à moitié aveuglé par l'eau qui ruisseler sur mon visage, je n'étais pas sur d'être assez réactive.


avatar
Itaku




Messages : 676
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Pouvoirs: Invisibilté, non, je n'en profite pas!
Animae: Je scrute chaque buissons dans l'espoir de le rencontrer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Akira le Sam 19 Mar - 21:27

Ouf c'est encore passé le coup de la sphère (à ce train-là, elle va finir complètement trempée avant la fin de l'entraînement et regretter qu'elle ne porte pas de trucs blancs. Non, c'est pas le moment de penser à ça (en plus si ça se trouve c'est la copine d'Hishigi ou du moins, elle a l'air d'en pincer pour lui et ce serait pas cool pour lui d'avoir ce genre de pensées pour elle). Enfin en tout cas, ça a marché et c'est le moment de réagir.

Je commençai à lever ma lame pour attaquer mais ma brûlure au flanc me lança et me coupa dans mon élan, me faisant me mordre les lèvres sous l'effet de la douleur. Merde, j'ai dû être plus brûlé que je ne le pensais (et ça Anikeï ne m'a pas encore "entraîné" en me brûlant au feu (mais je suis sûr que même s'il est Eau, il trouverait le moyen de remédier à ça s'il voulait, d'où l'intérêt de ne pas lui donner de mauvaises idées).

Du coup, je perdit l'ouverture que j'avais réussi à avoir bêtement. Bon allez, si je continue comme ça je ne l'aurai jamais, il faut que je prenne des risques et tant pis si j'y laisse des plumes. En priant pour qu'elle ne se soit pas totalement remise du coup, j'abattis ma lame sur la sienne en faisant un pas latéral sur la droite.

Une fois que je fus suffisamment près d'elle, je changeai mes ongles en griffes de guépard et tentai de griffer son cou.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Itaku le Lun 21 Mar - 12:02

Je devais cligner des yeux pour y voir correctement. L'eau ruisselant sur mon visage ne m'y aider pas vraiment!
C'est dans ses moment la que j'aimerais être capable de faire comme Hanae, pouvoir enflammer mon corps en entier, histoire de pouvoir sécher toute cette foutu Eau.
Je grinçais des dents, reculant quand Akira leva sa lame, geste qui sembla le faire souffrir et me donna le temps de reprendre ma garde qu'il s'empressa d'aplatir.
Je préférais ne pas résister, laisser retomber ma lame, avançant de quelque pas pour contourner la sienne et me dégager. Sauf que je me jetais dans la gueule du loup.
Je m'écartais brusquement sur la droite, laissant tomber la pointe de mon sabre qui se planta dans le sol, j'y pris appui pour me laisser tomber et les griffes d'Akira passèrent tout prés de mon visage, coupant quelques mèches de cheveux au passage.
Je profitais de l'élan de ma chute pour tendre une jambe et tentais de faucher Akira au niveau des chevilles.

Vaut mieux que ça marche, parce que là, je suis partie pour m'écraser sur le sol, si il ne tombe pas avec moi, j'ai perdu, c'est sure!


avatar
Itaku




Messages : 676
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Pouvoirs: Invisibilté, non, je n'en profite pas!
Animae: Je scrute chaque buissons dans l'espoir de le rencontrer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Akira le Mar 22 Mar - 22:27

Je pestai intérieurement lorsque je la loupai (je me consolai en me disant que je l'ai loupée de peu). Lorsque je la vis tomber, j'eus un sourire en coin, me disant que c'était ma chance... sauf qu'elle me faucha les pieds et vu comment j'étais emporté par mon élan, ce fut à mon tour de partir en avant vers le sol. Mais grâce à mes réflexes, je posai ma main au sol, pris appuie dessus pour me servir de mon bras comme de pilier et fis basculer mon corps par dessus comme si je faisais de la Capoeira et atterris nickel sur mes pieds.

...

Non je déconne, j'ai juste eu le temps de me tourner sur le côté pour atterrir sur l'épaule et pas m'éclater la tronche par terre (le jour où j'arriverai à faire une figure comme ça, c'est que j'aurais minimum pris des cours de danse). Je tournai la tête vers Itaku qui était également tombée au sol puis éclatai de rire.

"On s'arrête là?" Dis-je en rigolant.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Itaku le Mer 23 Mar - 19:18

Je me réceptionnais sur les poignets, grinçant des dents en entendant mon sabre tinté en rencontrant le sol.
Mes poignets craquèrent légèrement alors que j'amortissais au mieux ma chute, ravis de constater que j'avais entraîné Akira avec moi.
Je soufflais, ravie de ne pas mettre écraser face contre terre, mais il n'avait pas manqué grand chose. De loin, on pourrait croire que je faisais des pompes, mais la je commence à sacrément fatiguer, alors les pompes...Pas tout de suite.

Je voulu me redresser très vite histoire de pouvoir me remettre en garde, ou même prendre le dessus sur Akira mais en l'entendant rire, je me laissais retomber au sol en soupirant de soulagement, je n'aurais pas tenu longtemps comme ça.

"On s'arrête là!"

Je me mis à rire moi aussi, contente de constater que si je n'avais pas gagner, je n'avais pas non plus perdu. J'étais assez contente de moi, je n'avais pas laissé Akira prendre le dessus. Je progressais, doucement, et j'avais encore pas mal de boulot avant de pouvoir reproduire se genre de combat avec Hishigi ou Kaoru, mais pour l'instant, j'étais contente de moi.

"T'a réussis à contourner l'Invisibilité et moi...Je sais pas comment réagir quand t'es sous forme animale. J'suis sure que c'est un truc qui marche avec les filles...Elles veulent pas faire de mal à un animal tout mignon et t'en profite!! Avouuuue."

Je secouais la tête, amusé par ma propre bêtise, n'empêche que j'avais un sacré soucis, il faudrait que j'en parle à Hanae.


avatar
Itaku




Messages : 676
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Pouvoirs: Invisibilté, non, je n'en profite pas!
Animae: Je scrute chaque buissons dans l'espoir de le rencontrer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Akira le Jeu 24 Mar - 17:43

Je souris lorsqu'elle approuva et je me laissai tomber sur le dos en lâchant un long soupir et en reprenant mon souffle ensuite. J'étais un peu frustré de ne pas avoir pris l'avantage mais en même temps j'avais pas perdu donc ça passait. Et puis, c'est plus marrant quand on nous donne du fil à retordre, c'est comme les jeux vidéos : ceux qui se finissent en deux jours, aussi sympa soient-ils, pour moi ils ne sont pas terribles (les jeux de combats, c'est à part bien sûr) et ne donnent plus envie d'y jouer.

"Oui enfin, faut pas que je me relâche un instant quand t'es invisible sinon c'est mort pour moi."
Rigolai-je.

Mais sinon c'est vrai que j'étais content, je commençais à mieux m'adapter avec quelqu'un d'invisible, enfin je pense, elle n'est pas non plus une Ninja assassine donc c'est difficile de comparer, mais dans l'ensemble je commençais à avoir quelques repères pour m'adapter et c'était ce que je voulais.

J'éclatai de rire.

"Même pas et... hey pas bête! Faudra que j'essaye sur d'autres personnes pour voir!"
M'exclamai-je.

Bon par contre, pas un truc genre loup parce que là, c'est un coup à bouffer la fille mais un animal comme un chat, même si je ne me contrôle pas, je sais que je ne risquerai pas de m'enfuir ni de les attaquer. Et là je tombe sur une grosse insensible, genre Alice et je me virer à grand coup de pied et je finis traumatisé à vie.

"En tout cas, si ça peut t'aider, essaye de te dire que ce n'est pas un vrai animal que t'as en face de toi, ça t'aidera peut-être à frapper. Et puis, au final c'est vrai en plus." Lui dis-je.

"Ou alors c'est juste une excuse pour pas reconnaître que t'arrive pas à bien attaquer." Dis-je d'un ton moqueur.

"En tout cas, c'était sympa comme entraînement, merci."
Lui dis-je avec un sourire.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Itaku le Jeu 24 Mar - 19:26

Ouais ben si lui à réussit à créer son problème, moi, je m'en suis créer un. Remarque, valait mieux que je m'en rende compte pendant un entrainement amicale plutôt que dans un vrai combat à mort genre...Chicago.
J'avalais légèrement de travers et me redressais. Punaise, la chance que j'avais eu!!! Si il y avait eu un morphe dans le lot, je serais morte et enterrée à côté de Stephen et Edward.

Je tournais la tête vers Akira et haussais un sourcil, blasé. Je disais ça pour blaguer hein! Remarque, j'suis sure que ça peut marcher avec certaine filles.
Mais je doute que cette technique est un quelconque effet sur les gens comme Anikeï par exemple U.u

"C'est pas vraiment mon coeur d’artichaut qui pose problème. Je verrais pas la transformation, ça me poserait certainement un problème, mais là, je sais que c'est toi."

Et il viens de m'être le doigt sur LE truc qui bloque.

"Ben moque toi...Tu réagis comment toi quand un aigle te saute à la figure? En plus, j'ai quand même l’appréhension de te blesser, je sais pas comment se traduirait un coup porté au ventre."

Je lui tirais la langue prenant un faux air supérieur.

"Je pourrais te faire mal!"

Je lui adressais un petit clin d'oeil devant ses remerciement.

"Pour une fois que je me fait pas laminer." rigolais-je.

" Maintenant, reste plus qu'à aller voir Hana et lui expliquer mon problème, histoire qu'elle me fasse souffrir un peu." ironisais-je.


avatar
Itaku




Messages : 676
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Pouvoirs: Invisibilté, non, je n'en profite pas!
Animae: Je scrute chaque buissons dans l'espoir de le rencontrer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Akira le Jeu 24 Mar - 22:38

Devant son air blasé, je regardai Itaku avec un air voulant dire "bah quoi?". On ne sait jamais, ça peut arriver que je vienne à affronter une fille qui me donnerait autant de mal qu'Hishigi, tiens une des trois Heren Istarion que je n'ai pas encore rencontré (et là tu vas voir que c'est que des mecs) et alors que je serais sur le point de perdre, pouf, un petit chat tout mignon et la fille jette les armes et quand elle veut faire un câlin, bam je la mets K.O d'un coup et je suis le grand gagnant et on me nomme direct Heren Istarion et je pourrai tenir tête à Anikeï, voir même le battre! Mouhahahaha mouhahaha mouhahahaaaaa je me fais peur tout seul!

Par contre à la fin de sa première réplique, je me sentis rougir. Il n'y a rien à faire, ce genre de réplique, ça me gène trop. Bien sûr je sais qu'Itaku n'a pas un mauvais fond, elle est même très gentille mais quand elle m'en apporte la preuve de cette façon, je me sens presque con d'être limite surpris de la voir inquiète à l'idée de me blesser.

Puis je levai les yeux en haut à gauche pour essayer d'imaginer ce que ça donnerait si un aigle me fonçait dessus (en plus, ça va vite quand ça descend en pic ces animaux).

"Ouais pas faux, c'est vrai que c'est déstabilisant."

Je finis par me redresser pour me retrouver assis. J'adressai un sourire plus tendre à Itaku.

"En tout cas, c'est gentil de t'inquiéter pour moi. Mais j'aimerais que t'évites de penser à ce genre de trucs pendant un entraînement. Bon, je ne te dis pas non plus de me tuer si t'en as l'occasion mais si t'as l'occasion de m'avoir et que ça doit me blesser, hésite pas." Lui dis-je avec un sourire rassurant.

Et maintenant on se justifie vite avant de passer pour le maso de service.

"C'est justement quand les risques sont plus grands qu'on se donne le plus à fond et qu'on est le plus performant et quand on prend des coups, c'est une raison de plus pour encore plus s'améliorer : on ne veut pas en prendre d'autres (sauf pour les masos, mais là c'est des cas à part)."


J'écarquillai les yeux en réalisant que mon discours... m'avait fait comprendre à quel point les exercices d'Anikeï étaient... parfaits. Il me faisait faire des exercices difficiles avec le risque que je prenne très cher en cas d'échec, voir même que je meurs. Mais si les risques étaient si grands, c'était pour que je sois le plus performant possible, avec de tels risques, je ne pouvais que donner le meilleur de moi-même et ainsi mieux progresser et plus rapidement. Il est peut être sans pitié, cruel, inhumain, terrifiant et tout ce qu'on voudra, mais c'est quand même un excellent Sensei de combat.

Je finis par sourire, content d'avoir compris ça.

"Et si ça peut te rassurer, pour le coup au ventre, Anikeï m'a déjà planté mon ancien Katana dans le ventre une fois et à côté de tout ce qu'il me casse..."
Dis-je en baissant les yeux vers mes mains.

"..., ce qu'il me coupe..."
Dis-je en jetant un coup d'œil à mes épaules.

"... et m'arrache..."
Dis-je en me passant automatiquement la langue sur long de mes dents, comme pour vérifier qu'elles étaient toutes là.

"... tu peux m'attaquer sans soucis, je ne suis plus à ça près et puis au pire, si on est pas loin, on essaiera d'aller à l'infirmerie et au pire, je suppose que t'as le numéro d'Hishigi, tu pourras toujours l'appeler pour qu'il m'y mène avec son Vent." Lui dis-je avec un sourire.

"Mais j'ai vraiment besoin de m'entraîner contre un Invisible de Feu avec les risques d'un vrai combat."
Lui dis-je, plus sérieux.

Je rigolai à sa remarque.

"A ce point?"

Remarque je dis ça mais je n'ai jamais réussi à toucher Hishigi les fois où je l'ai affronté au Katana et Itaku avait l'air de mon niveau donc forcément, avec Hishigi pour entraîneur, elle a dû galérer.

Je rigolai.

"Fais gaffe qu'elle t'envoie pas chasser l'ours à mains nues."


Il suffit qu'elle ait vu un film d'indiens et qu'Itaku lui explique son soucis pour qu'elle mélange les deux.

"Je t'aurais bien proposé un truc genre, je me change en animal et tu t'efforces de me frapper derrière la tête mais je n'arrive pas à me contrôler quand je suis sous une forme autre que Corbeau et Guépard et j'ai pas assez de neurones en réserve." Dis-je avec un petit rire.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Itaku le Jeu 24 Mar - 23:03

Je clignais des yeux en l'entendant s'expliquer, la bouche entrouverte, trop surprise pour l’interrompre, je le dévisageais avec des yeux ronds.
Puis quand il fit une pause, je ne pus m'en empêcher et éclatais de rire, a tel point que je du me tenir le ventre et quand enfin je réussit à me calmer, ce fut pour grincer des dents. Au moins, il sait comment s'y prendre pour calmer les fou rires des autres.

]i]"T'es trop! Je rigolais, c'était de l'ironie. Je suis pas prétentieuse à se point"[/i] rigolais-je.

C'est vrai quoi, bon d'accord, j'aurais pu le blesser, voir le tuer quand j'étais invisible, mais si je n'avais pas mes pouvoir, combattre contre lui aurait été un peu plus difficile encore.

"Ce serait pas sympa pour toi de retenir mes coups."

Je lui tirais légèrement la langue avec un grand sourire.

"Je me justifiais lamentablement."

Et en plus, je dis ça avec un grand sourire. Mais comme c'est vrai, ce n'était qu'une blague, une boutade pour l'embêter. Bon d'accord, j'avais pas l'intention de le tuer en combattant contre lui, mais si les entraînements avec Hishigi et Kaoru m'avait appris une chose c'est qu'on ne peut donner le meilleur de nous même que si notre adversaire donne tous ce qu'il à.
C'est pour ça que les vrais combats, bien que beaucoup plus dangereux, apprennent bien plus. C'est toujours dure de se donner à fond face à quelqu'un que l'on connait, mais quand on a un minimum d'expérience, on se donne toujours à fond, pour aider au mieux notre adversaire et nous même.

"J'ai bien compris avec Hishigi et Kaoru que le meilleurs moyen d'apprendre, c'est que l'adversaire se donne à fond. "

Je lui souris amusé de constater que nous avions la même vision des choses sur certain point.

"Et laisse tomber, t'es maso, complétement taré, la preuve t'a Anikeï comme maitre et ça t'embête pas plus que ça!! Remarque, lui, il doit pas se retenir, tu dois avoir de quoi te donner à fond...Histoire de survivre."

C'est quoi se fond d'ironie dans ma voix sa se fait pas!!!
Je haussais un sourcil, remarquant soudain un truc bizarre.

"T'as du prendre une carte de fidélité à l'infirmerie non?"

Je voyais mal Alice le soigner pour le plaisir!
Je hochais la tête a sa question.

"Enfin par rapport à ce que te fais subir Anikeï, c'est sure, elle est tendre, mais impitoyable. Et ce serait un truc qu'elle pourrait faire!!" rigolais-je.

"Si tu veux, on peut remettre ça, genre demain, parce que là j'suis comme toi, complétement HS."

Je soupirais légèrement avant de dévisager Akira, les sourcils fronçés.

"Comment ça? Tu tenais très bien tes transformations, c'est plutôt bien non?"


avatar
Itaku




Messages : 676
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Pouvoirs: Invisibilté, non, je n'en profite pas!
Animae: Je scrute chaque buissons dans l'espoir de le rencontrer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Akira le Sam 26 Mar - 15:51

Je haussai un sourcil en la voyant éclater de rire, puis pris un air blasé.

"C'était bien la peine de me laisser partir dans mon truc..."


Comment passer pour un con en dix leçons?

"Mais bon, c'est pas impossible non plus, tout à l'heure, si tu m'avais pas frappé avec le plat de ta lame, ben je pisserais le sang par terre maintenant."

Et puis merde, c'est pas parce que je rêve de devenir un pro du combat au Katana que c'est déjà le cas (je me demande même si ça le sera un jour). Des sales coups, j'ai pas fini d'en prendre.

"Tsss." Me contentai-je de dire devant son air moqueur en détournant le regard, l'air boudeur.

"Mouais, enfin ça dépend l'adversaire aussi. Sans vouloir être méchant, il y a des gens avec un meilleur niveau que d'autres et je pense pas qu'un type qui tient un sabre pour la première fois, même s'il se donne à fond, puisse faire grand chose contre un huitième Dan de Kendo." Dis-je en me passant la main sur la nuque avec une mine gênée.

J'aime pas dire ce genre de truc, ça en dévalorise certains et en valorise d'autres et j'ai jamais supporté cette manie de considérer que certaines personnes valent mieux que d'autres ou toutes ces idées de hiérarchies. Mais pour les combats, ça a beau ne pas me plaire, chacun à un niveau différent.

Je finis par laisser ma main retomber le long de mon corps avec un air blasé. Et allez, ça recommence le coup du maso. Putain mais j'ai fait quoi pour mériter ça?

"Ouais pour moi ça finit souvent en "je dois fuir pour survivre"... même s'il me laisse pas vraiment l'occasion de commencer à m'enfuir."
Approuvai-je d'un air las.

"Et c'est pas que ça me dérange pas mais que j'ai jamais supporté les gens qui passent leur vie à se plaindre ou ceux qui font dans le mélodramatique ou qui pensent avoir le pire destin de la Terre (et ceux que je supporte encore moins c'est ceux qui, devant les soucis des autres font genre "oh mince, t'as pas de chance etc" et qui disent ou pensent ensuite des trucs genre "mais si tu connaissais mes soucis, mon passé etc...") et je veux donc pas devenir comme eux." Dis-je en croisant les bras contre mon torse d'un air boudeur.

Je rigolai.

"Même pas, même s'ils doivent commencer à se rappeler de moi maintenant. Quand je finis pas dans les vapes, je peux appeler Azylis, l'Heren Istarion de Bois, et elle me soigne gratis."

J'éclatai de rire en imaginant la tête que ferait Itaku si ça devait lui arriver.

"Ce serait marrant à voir quand même!"
Rigolai-je.

"Ouais, pourquoi pas? Moi ça me va."
Répondis-je avec un sourire reconnaissant.

Je me passai de nouveau la main sur la nuque avec un air gêné.

"Ben avant je galérais à me transformer mais maintenant je me transforme facilement en ce que je veux mais c'est une fois transformé que ça ne va pas. Par exemple, quand je me suis transformé et que je t'ai foncé dessus, c'est pas moi qui avais décidé de te foncer dessus. Mon corps bougeait tout seul."
Expliquai-je.

"Et ça, ça me le fait pour toutes mes transformations animales sauf pour en corbeau et en guépard où là je peux bouger comme je veux. Et non seulement je comprends pas pourquoi ça me fait ça et je sais encore moins comment arranger ça."

Et la dernière fois que j'ai eu un soucis dans le genre, je me suis retrouvé à me faire péter tous les membres du corps, me faire arracher les dents une à une et fini dans l'eau bouillante.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Itaku le Lun 28 Mar - 22:01

Je fus incapable de gommer ce grand sourire. C'est vrai que ce n'était pas sympa pour, surtout que j'étais tout à fait d'accord avec lui.
Ce que je trouvais drôle, c'était son ton passionné alors qu'il avait mal compris ce que je voulais dire.

"Franchement, j'ai pas eu le coeur à t'arrêter, même si tu prêche un convaincu. rigolais-je.

Je secouais la tête, reprenant un faux air supérieur.

"Non, tu serais mort." affirmais-je en lui tirant la langue.

"Mais en même temps j'étais invisible et tu savais pas comment réagir, maintenant tu sais. Et je perd mon avantage."

Je haussais un sourcil et posais mes main à plat sur le sol derrière moi pour m'étirer.

"J'aurais pas du te dire oui."

Je lui tirais à nouveau la langue avant de reprendre mon grand sourire.
Je haussais un sourcil.

"Ben dans ce cas c'est le gars qui tiens un sabre pour la première fois qui apprend :p"

Faut bien qu'il y est des gens doué qui accepte d'apprendre à d'autre, sinon, les savoirs ne se transmettrais plus.
Ce serait bête, et moi, je continuerais de baver devant le savoir frère d'Hishigi et Kaoru. Remarque, je le fais quand même, mais j'essaie au moins d'atteindre leur niveau, même si il y a du boulot.

Akira avait l'air plus blasé qu'agacé de passer pour le mazo de service. On devait lui demander à chaque fois qu'il disait qu'Anikeï était son maître.

"En même temps, t'aurais des vraie raison de te plaindre toi! Contrairement à certain qui font une montagne d'un petit rien, ça c'est sure!
D'ailleurs, comment ça se fait qu'Anikeï est accepté d'être ton maître, je croyais qu'il tuer tout ceux qui croisait sa route."


Je fermais un oeil et dévisageais Akira, cherchant ce qu'il pouvait avoir de spéciale, quelque chose qui aurait pu pousser Anikeï à l'épargner.
Si ça se trouve, il est comme les héro de manga et il a un grand destin qu'il l'attend!!! Franchement, je le plein!!! Il leur arrivent tout le temps des trucs fou et pas forcément agréables aux héros de manga.
Je retins un soupir en lançant un regard désolé à Akira, il a vraiment pas de chance!

"Ils ne devraient plus tarder à t'en faire une."

J’écarquillais les yeux quand il me dit qui le soigner.
Je lui adressais un léger clin d'oeil.

"T'as des relations dis donc!!!! Une Istarion carrément!!! Je croyais qu'Azylis ne faisait jamais rien gratuitement, comme Alice, t'en bave pas trop?"

Décidément, il a pas de chance!
Je haussais un sourcil, soudain blasé...Tu va voir qu'il va se mettre à compenser en imaginant les autres vivre un calvaire pensant leur apprentissage.

"Ça dépend pour qui --'"

Je lui souris quand il accepta que l'on s’entraîne ensemble. Je pourrais essayer de régler mon problème toute seule avant qu'Hana ne prenne les choses en mains et si je me débrouille toute seule, s'échapper à plusieurs séance de torture.

"On fait comme ça alors^^."

Je fronçais les sourcil quand il m'expliqua en quoi il ne maitrisait pas ses transformations.

"C'est bizarre et inquiétant. T'arrive à reprendre forme humaine facilement?" demaindais-je sourcils froncée un peu inquiète.

Se serait bête qu'il reste coincé sous sa forme de loup.




avatar
Itaku




Messages : 676
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Pouvoirs: Invisibilté, non, je n'en profite pas!
Animae: Je scrute chaque buissons dans l'espoir de le rencontrer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Akira le Mar 29 Mar - 22:39

Je la regardai d'un air blasé.

"Mouais." Fis-je en fourrant mes mains dans les poches.

Je finis par me relever. Je jetai un dernier regard amoureux à la lame de mon superbe et parfait Katana en l'examinant pour voir si elle n'avait rien de cassé avant de la faire rentrer dans son fourreau. Je souris en savourant le champ que la lame chanta en rentrant dans son fourreau.

"Maintenant je sais... c'est vite dit quoi. Je commence à savoir réagir mais sur un terrain avec des obstacles, je ne pense pas que je m'en sortirai si bien."
Dis-je avec une petite grimace.

Je fis mine d'ignorer son air moqueur lorsqu'elle le reprit (comme ça, j'aurais l'air intelligent et paf!). Je finis par me passer la main sur la nuque face à sa réponse. On commençait quand même à s'éloigner du sujet là.

"Ouais mais si justement l'habitué y va à fond aussi, celui qui débute encaissera les coups sans avoir le temps de comprendre grand chose." Répondis-je.

"Bah de toute façon, c'est pas le cas là donc on s'en fiche et je suis pas prêt d'avoir d'élève au Katana, j'ai pas vraiment le niveau pour."
Dis-je avec un petit rire en laissant retomber ma main le long de mon corps.

Je finis par avoir un petit sourire gêné à sa réplique suivante en repassant ma main sur ma nuque (c'était bien la peine que je la laisse retomber).

"Ouais mais bon, dans un sens c'est moi qui l'ai cherché donc j'ai pas à me plaindre et puis, il y en a qui subissent pire que ça dans le monde."


Puis je fis la tête qui voulait dire "alors là...".

"J'en sais rien du tout. Il était sur le point de me tuer et au dernier moment je lui ai demandé de me prendre pour élève... et il s'est arrêté. Après il m'a fait passer une sorte d'exercice et il a accepté. Pourtant le pire c'est que j'y suis pas arrivé à cet exercice : je devais le toucher mais il bouge trop vite. Je ne le vois pas bouger que j'ai déjà pris un coup. Donc là franchement je ne sais pas pourquoi il a accepté."


Si ça se trouve je suis une sorte d'élu d'une prophétie qui a une grande destinée qui l'attend et Anikeï m'a repéré avant que je ne "m'éveille" et a décidé de m'aider à prendre mon avenir en main et quand il déclarera qu'il n'est plus mon maître, ce sera que je serai prêt à sauver le monde! C'est qu'il a du flair mine de rien!

...

Ce que ce serait beau si c'était ça (mais bizarrement je sens qu'on est loin du vrai là).

Je finis par rigoler à la réplique d'Itaku.

"Il faudra que je demande si on a droit à des avantages ou des trucs comme ça si on fréquente l'infirmerie souvent."
Rigolai-je.

Mais bon, en même temps, je ne vois pas ce que je pourrais gagner de plus que des soins. J'eus un flash de moi en train de quitter l'infirmerie et de l'infirmière me donnant une poche pour ma fidélité. Et dans la poche il y a : du dentifrice aux plantes (traduction : tu pues du bec), du savon (traduction : t'es crade), une trousse toilette (traduction : à Valhalla aussi on peut se laver), un thermomètre (traduction : euh... là je sèche), un bain de bouche (traduction : mais putain je ne pue pas du bec! J'ai toujours un chewing-gum à la menthe blanche dans la bouche!).

Je finis par revenir à la réalité. Si c'est ça les avantages qu'on a à aller à l'infirmerie, je m'en passerai. Si encore c'était pouvoir passer un moment avec une belle infirmière, là ça donnerait tout de suite plus envie mais là c'est un coup à ressortir hyper complexé.

J'eus un sourire gêné en me sentant légèrement rougir en voyant son expression étonnée devant mon "privilège" avec Azylis (c'est vrai que finalement, j'ai pas mal d'avantages par rapport aux autres, bon pour Anikeï, c'est assez relatif parce que se faire tabasser comme il me tabasse j'appelle pas ça de la chance) puis ça empira lorsqu'elle nomma Alice (il n'y a rien à faire, chaque fois qu'on me prononce son nom, je repense à la dernière fois que je l'ai vue).

J'éclatai de rire devant sa tête.

"Si ça se trouve elle sera sympa et tu devras y aller au tir à l'arc sur le dos de son Animae... Ébène me semble mais je suis pas sûr là." Dis-je en rigolant.

Je me contentai de sourire devant l'accord qu'on venait de faire (franchement, je ne pouvais pas espérer mieux : m'entraîner avec une Invisible de Feu, pile la classe qu'il me fallait, sans compter qu'en plus, ça me permettra de m'améliorer au Katana et puis je l'aime bien Itaku mine de rien, c'est que du bonus!).

"Euh ça dépend les fois mais globalement je mets un certains temps avant d'y arriver." Dis-je en me passant la main sur la nuque.

Je changeai mon bras en une petite aile de corbeau.

"Pourtant j'arrive à transformer certaines parties de mon corps sans soucis."
Dis-je en redonnant à mon bras sa forme initiale.

"Mais bon, j'ai quand même de la chance, l'une des transformations qui ne me pose pas de soucis me permet de voler et pour moi ça compense largement."
Dis-je avec un sourire en regardant le ciel à travers la fenêtre, me tardant déjà d'aller le parcourir de nouveau.

C'est d'ailleurs les moments où je suis transformé en Corbeau que je me sens vraiment le mieux.

"Peut-être qu'Anikeï saura où ça coince et m'aidera à arranger ça. En tout cas, j'espère que t'arriveras aussi à régler ton problème, au moins avec les Morphes, je ne vois pas pourquoi tu t'en prendrais à des animaux qui n'ont rien demandé."
Dis-je avec un petit rire.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Itaku le Mar 5 Avr - 18:13

Je souris de plus belle devant son air blasé.

"Ça aurait été dommage d'arrêter une tirade si passionnée." me moquais-je en lui tirant la langue.

Je le regardais se lever et posais mes mais au sol, derrière moi pour m'étirer légèrement. Demain, j'aurais des courbatures, j'aurais intérêt à aller courir et m'étirer un peu avant qu'Hanae ne me tombe dessus.
Je haussais un sourcil avec un sourire.

"Ben la prochaine fois, on tentera de sortir. Et on finira par la forêt, si on arrive à se tenir tête comme tout à l'heure dans un endroit pareil, se sera bon signe." rigolais-je.

On aura le niveau pour se défendre face à quelqu'un de notre niveau, pour les autres, on en reparlera plus vite.

"Puis au moins, toi, t'as commencé à résoudre ton problème, moi, m'en suis créée un."

Mais valait mieux que se soit dans un entrainement amicale plutôt que dans un combat à mort.
Je frisonais légèrement en pensant que j'avais eu certaine chance ce jour là dans la ruelle à Chicago. Je relevais les yeux sur Akira, affichant soudain un air blasé, il dit ça pour moi hein?

"Ben, c'est comme ça que j'ai appris. Kao me tapait dessus et Hishigi m'expliquais ce qu'il n'allait pas. Bon j'avoue que je préférais quand même les entraînements avec Hishigi, j'en prenais moi la figure, mais quand même." rigolais-je.

Je hochais la tête, d'accord avec Akira.

"Ouais, ben pareil!"

Je dévisageais Akira, la mâchoire limite décrochée. Il se fiche de moi là hein??? Qui dans ce monde subit se genre de torture? Se faire arracher plusieurs membre pour être ensuite soigné et les récupérer et se les faire de nouveau arracher?? Bon OK, y a qu'au Valhalla que se genre de chose est possible, parce que récupérer des membre arraché pour les remettre à leur place, c'est plutôt rare et pas souvent super efficace.
Je haussais un sourcil, y à que dans l'enfer Grecque qu'on subit se genre de chose.

"Personnellement, je ne voit qu'une seule personne qui est subit la même chose et encore, c'est un mythe." répondis-je blasé par son fatalisme.

Je frissonnais légèrement quand il évoqua la vitesse d'Anikeï, Hishigi avait raison, j'avais quand même eu de la chance lors de ma Révélation.

"Soit t'es vraiment très chanceux, si tenté que l'on puisse appeler ça de la chance, soit t'es maudit parce que t'es voué à une grande destiné et qu'Anikeï la vu le premier."

Dur!!
J'esquissais un sourire amusé par mes propres délires.

"Tu me signera un autographe, on sait jamais." rigolais-je, histoire de détendre un peu l'atmosphère.

Je me mis à réfléchir aux avantages que pourrait avoir Akira à être un "client" fidèle. Franchement, les infirmières sont brutes, pas sympathique, l'endroit sens mauvais l'éther alors qu'est ce qu'il pourrait y gagner? J'eus alors un flash d'Akira allongé dans un lit et une jolie infirmière le genre blonde à forte poitrine qui lui amener un plateau de nourriture gastronomique.
Je haussais un sourcil en soupirant, ouais, ça j'suis sure qu'il aimerait, sinon, c'est pas un mec.

"T'aurais peut être droit à un sourire gentil, c'est déjà un gros avantage." grognais-je.

J'esquissais un sourire en le voyant légèrement rougir (pour une fois que c'est pas moi). En même temps, il aurait du s'y attendre, c'est toujours impressionnant de croiser quelqu'un qui est dans les petits papiers de la direction.
Ca peut servir...
Hey, c'est moi qui pense ça?!! Faut que j'arrête de fréquenter Hanae, elle commence à dangereusement déteindre sur moi, c'est mauvais pour ma santé!

"Tu parle, lui, il serait assez gentil pour m'aider, mais elle pas assez généreuse pour partager son Ebène." soupirais-je.

Je me voyais déjà obligée de chasser l'ours avec un malheureux couteau qui coupe même pas.
Elle veut me tuer, c'est sure T.T
Je secouais la tête, ramenée à la réalité par les paroles d'Akira, je fronçais les sourcils en le regardant transformer sont bras en ailes, c'est bizarre quand même.

"C'est déjà ça." souris-je quand il me dit être content de pouvoir volé sans problème.

"J'espère qu'Anikeï t'aidera à régler ton problème, ce serait bête que tu reste coincé sous une forme animale quelconque."

Si ça se trouve, se sera sous une forme d'ours et c'est moi qui serait obligé de le chasser parce qu'il sera devenu trop dangereux.

*Mais tu pense vraiment des truc bizarre.*

Je haussais les épaules, manquant de faire chuter Reikonhi qui venait de sortir de ma poche pour reprendre sa place dans mon cou. Je grimaçais légèrement quand elle s'accrocha, mais je commençais à m'y faire.

*Pas ma faute, il me donne des idées bizarre.*





avatar
Itaku




Messages : 676
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Pouvoirs: Invisibilté, non, je n'en profite pas!
Animae: Je scrute chaque buissons dans l'espoir de le rencontrer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Akira le Sam 9 Avr - 15:20

"Tss." Me contentai-je de dire (de toute façon je n'avais rien trouvé de plus intelligent à répondre).

J'écoutai sa proposition puis finis par avoir un sourire presque ravi.

"Ouais pourquoi pas? En plus ça pourrait être marrant." Répondis-je avec un sourire.

En plus comme ça, on pourra limite passer en mode Ninja et avancer discrètement et tout. J'eus un flash de moi m'approchant doucement d'Itaku par derrière et alors que j'allais être à une bonne distance pour attaquer clac la légendaire branche au sol qui craque sous mon pied et je me fais repérer. Par contre, il vaudra mieux que j'évite de me transformer en animaux autres que Corbeau et Guépard, c'est un coup à m'enfuir dans la forêt et ne jamais en revenir. Ou alors au contraire, il faudrait que j'essaye : si je me transforme en un animal genre Loup, je serai "dans mon élément" en pleine forêt et peut-être que justement ça m'aidera à me contrôler! Il faudra que j'essaye.

Je fis une grimace lorsqu'elle dit s'être créé un problème.

"Ben tu peux te dire que déjà t'affrontes pas des Morphes tous les jours donc si c'est ton plus gros soucis en combat, tout le monde ne pourra pas en profiter et puis j'ose espérer qu'un Morphe qui prétend savoir se battre ne compte pas que sur ses transformations animales."


J'aurais bien dit qu'ils avaient aussi les transformations humaines mais à part Nashoba, j'en ai vu AUCUN se transformer en autre chose qu'en animal (du coup, ça m'a dégoûté de ne pas être arrivé à commencer par les transformations humaines : au moins ça aurait changé des autres qui font tous la même chose).

J'eus un flash d'Anikeï lors de sa première transformation. Déjà détail super réaliste : il était exactement comme maintenant alors qu'il devait être plus jeune (mais j'ai du mal à l'imaginer plus jeune, je ne sais pas pourquoi). Puis d'un coup, il se transforma en monstre bizarre : celui que devient Dracula dans Van Helsing. Je revins à la réalité en faisant une petite grimace (j'espère qu'il ne prendra jamais cette apparence devant moi mine de rien).

"Enfin, j'espère que tu arriveras à régler ce problème, ce serait con que tu partes en mission et que tu tombes sur un Morphe qui veuille ta peau."

*Tu as gaffé, dépêche-toi de rattraper le coup.*

*Oh merde! Merci!*

"Enfin... Enfin si on admet qu'il puisse exister des Morphes à l'extérieur de l'école qui puissent vouloir notre peau bien sûr. Ça pourrait aussi être un Morphe de l'école qui t'aime pas du tout et qui t'aurais suivi pour te tuer pour faire passer ça pour un accident du travail." Dis-je avec un petit rire en me passant la main sur la nuque.

Non mais quel con je fais parfois. Je ne sais même pas si je suis censé savoir qu'il y a des gens avec les mêmes pouvoirs que nous en dehors de l'école et qui semblent nous être hostiles (en tout cas, la personne que j'ai vu à Osaka, je suis formel : je ne l'ai jamais vue à Valhalla). D'ailleurs, il faudrait que je demande à Anikeï si c'est normal que je me sois attaquer (oui bon ok, c'est moi qui l'ai attaqué en premier) par quelqu'un d'extérieur à l'école et qui avait tout de même des pouvoirs (je l'aurais bien demandé à quelqu'un d'autre mais je serais forcé de finir par expliquer que je suis parti en mission tout seul alors que j'étais encore Ancale et c'est un coup à avoir des ennuis) sauf que je suis quasiment sûr qu'il ne me répondra qu'en me tabassant. Je parie qu'il le savait et qu'il m'a tout de même envoyé là-bas.

Je haussai un sourcil lorsqu'elle m'expliqua comment elle avait été entraînée.

"Ah ouais quand même." Dis-je avec un petit sourire en coin amusé.

"Au fait, t'as déjà réussi à toucher Hishigi en combat au Katana ou pas?"

Et là elle répond tranquillement "ouais, bon pas autant que lui me touche mais je me débrouille" et je passe la soirée à ruminer dans ma chambre en me saoulant au Sake. Ok ça fait un moment que je ne l'ai plus affronté mais je n'ai jamais réussi à le toucher. Remarque, si elle me répond que oui, ça devrait vouloir dire que je me suis pas amélioré et que je devrais arriver à le toucher maintenant aussi.

J'eus un petit sourire quand elle dit qu'elle aussi elle n'était pas prête d'avoir un élève.

Je haussai un sourcil, surpris mais assez intéressé par sa dernière réplique.

"Ah bon? Qui?" Demandai-je.

Bon ben là, c'est foutu pour espérer passer pour le gars un minimum cultivé par contre.

"Mais sinon je parlais pas spécialement dans le genre subir la même chose! Par exemple, il y a des gens qu'on torture plus psychiquement que physiquement à un tel point qu'ils en deviennent fous quand ils ne finissent pas par se suicider. Perso, je trouve que j'ai de la chance à côté : ok, sur le coup je donnerais tout pour ne plus souffrir comme ça mais au bout d'un moment, la douleur devient plus supportable et je finis par me faire soigner et je ne sens plus rien alors que ces pauvres gens... ça ne se soigne pas facilement et les dégâts durent beaucoup plus longtemps."
Dis-je avec une petite grimace compatissante.

Je fis une nouvelle grimace à sa connerie.

"Mouais... me pose encore la question."

J'éclatai de rire à sa blague suivante.

"Ah enfin une admiratrice! C'est pas trop tôt!" Dis-je en continuant de rire.

Ouais parce que si j'ai vraiment un destin hors du commun, toutes les supers filles qui me courent après etc. t'en a pas une à l'horizon pour le moment (c'était trop beau pour que ça fasse comme dans les films et mangas).

Je levai un sourcil amusé à sa remarque.

"Pas faux. Ça sent le vécu ça, non?"


C'est vrai que les infirmières étaient pas spécialement chaleureuses ici (raison de plus de pas vouloir aller me faire soigner) et en plus Itaku est une fille plutôt mignonne alors forcément elles doivent encore moins l'apprécier et ont encore moins envie de lui sourire. J'eus un flash d'Itaku étendue sur un lit de l'infirmerie et Elle (la fille borgne dans Kill Bill) arrivant exactement comme la première fois qu'on la voit dans le film : en tenue d'infirmière avec un plateau sur lequel est posé une seringue avec un sérum mortel.

Je revins à la réalité.

"Fais gaffe à ce que les infirmières soient pas fans de Kill Bill, ça peut sauver la vie." Dis-je d'un ton soupçonneux.

J'éclatai de rire à sa réponse.

"Dur la vie." Plaisantai-je.

Pourquoi est-ce que j'arrête pas de la voir sur une île genre jungle amazonienne? Il n'y a pas d'ours là-bas pourtant il me semble, si? Ou alors c'est parce qu'il y aurait un trésor caché et qu'Hanae le voudrait mais aurait la flemme d'aller le chercher du coup, elle enverrai Itaku le chercher à sa place et la pauvre n'aurait pas d'autre choix que d'obéir et de chercher à survivre, entourée sans le savoir de types cannibales qui crient "Polekeleke!" (comme Jack Sparrow dans Pirates des Caraïbes 2).

"C'est toujours mieux que l'opération survie dans la jungle avec les cannibales." Dis-je d'un ton que je voulais décontracté (mais un peu nerveux quand même).

"J'espère aussi. Avec le bol que j'ai, je me retrouverais coincé sous la forme d'un dromadaire ou un truc comme ça."
Dis-je d'un ton blasé.

Je haussai les sourcils en la voyant hausser les épaules alors que... la Salamandre (rien à faire, j'arriverai jamais à me rappeler son nom) grimpait sur son épaule. Mais j'oubliai vite ce détail et regardant la Salamandre avec un sourire.

"Ça se passe comment en gros les entraînements avec Hanae?" Finis-je par lui demander.

"Enfin, si c'est trop personnel ou secret défense, je comprendrai." Lui dis-je avec un sourire rassurant en me passant la main sur la nuque.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Itaku le Jeu 14 Avr - 22:54

Sa réponse me tira un immense sourire triomphant et je lui tirais la langue, fière de mon coup.
Puis, je hochais la tête, mon sourire devenu ravi.

"On fait comme ça alors!" affirmais-je.

Ce serait un excellent entrainement, mais je ne dirais rien à Hanae, pas avant d'être sure que le dis entrainement est vraiment porté ses fruits.
Si je me loupais et que j'arrivais vraiment pas à régler mon problème, non seulement, je risquerais la décevoir, mais en plus, je lui ferais honte.
Et de toute façon, je peux pas passer ma vie à compter uniquement sur l'entrainement d'Hanae. Au risque d'être incapable de trouver mon propre style, même si je savais pertinemment que de toute façon, ma façon d'utiliser mes pouvoirs serait similaire à la sienne, je voulais trouver un truc à moi.
C'est seulement de cette manière que je pourrais la battre, comme pour Hishigi, comment battre quelqu'un en utilisant ses propres coup?

"Ouais, mais avec la chance que j'ai les vrai combat important, je tomberais sur un Morphe."

Pour l'instant, j'avais eu de la chance, mais si il y avait eu un Morphe...Aller ma vieille, pense à autre chose, tu radote la!
Je relevais la tête brusquement en entendant les paroles d'Akira et ouvrit des yeux comme des soucoupe avant d'éclater de rire.
Un rire aussi nerveux qu'amusé.
Après tout, il connaissait Hanae, et même si je ne voyais pas du tout Anikeï lui faire des révélation, rien ne prouvait qu'il garder le secret.
D'ailleurs, selon Hana, il n'y avait pas de secret, seulement des mensonges par omission.

" Hana ne sait pas tenir sa langue et je crois que ça l'amuse beaucoup."

Je secouais la tête en pouffant de plus belle alors qu'Akira essayait de se rattraper.

"Laisse tomber va, moi aussi je suis au courant pour les Heren Istarion déserteur et leur projet. Hanae m'a absolument tout raconté. Et pour être franche, lors de ma dernière mission, nous sommes tombé sur plusieurs d'entre eux..."

Je fronçais les sourcil, détournant le regard.

"J'ai eu de la chance, il n'y avait pas de Morphe, mais je t'assure qu'il voulait notre peau." soufflais-je en frissonnant légèrement.

Je secouais la tête, revenant à la réalité et pouffais de rire en hochant la tête.

"Ouais, j'ai eu une enfance difficile." rigolais-je.

Je relevais la tête et haussais un sourcil, regardant Akira comme si il était demeuré.

"Tu m'as bien regarder? Si j'arrivais à toucher Hishigi, je t'aurais battu avec une seule main."

J'eus une grimace.

"C'est ce qu'il a tendance à faire, même si il s'astreint à utiliser les deux, pour me faire plaisir." soupirais-je aussi blasé qu'agacé.

"Pourquoi, t'as réussit toi?"

Si il me répond oui, je le crame en traitre!!! PArce que si c'est le cas, soit il c'est payé ma tête en se mettant à ma hauteur...Trop de galanterie tue la galanterie.
Ou alors, chose beaucoup plus improbable, j'ai progressé.

*Tu te sous estime trop!*
*Si je le fais pas, je ne le battrais jamais!*

Je haussais les épaules, incapable de me souvenir des mes cours.

"Je me souviens plus de son nom, mais c'est un gars dans un mythe grec. Condamné à être attaché à un poteau et se faire manger le fois par des vautour, à chaque foie son foie repoussait. Un des nombreux supplice sympa de l'enfer grec." grimaçais-je.

"Je suis certaine que t'aurais ta place au milieu des mythe!"

En faite c'est sa son potentiel!!! Il va devenir un mythe, celui qui a endurer les pires souffrance pour apprendre à maîtriser un pouvoir!
Je hochais la tête, comprenant ce qu'il voulait dire, même si il était trop gentil. Ca devait pas être rose tous les jours avec Anikeï comme maître, en plus, les gens amputé, une fois la douleur passé, il pouvait vivre normalement, lui, il revivait à chaque fois la douleur de l'amputation.

"Fait gaffe, tu risque ne plus rentrer dans tes chaussure." répondis-je en lui tirant la langue.

Je hochais de nouveau la tête avec une grimace. Qu'est ce que je pouvais détester cet endroit. DD'un autre côté, au moins, j'étais toujours motivée pour sortir vite et j'appliquais presque à la lettre les conseils des infirmières! En faite, ça fait partie de leur technique de soins!!
C'est pas bête, si l'infirmerie était trop confortable, on voudrait jamais en partir et on ne guérirait pas aussi vite.

"Un peu, mais si je peux l'éviter, je vais pas à l'infirmerie!"

Je haussais un sourcil ne comprenant pas vraiment de quoi il voulait parler.

"Pourquoi tu dis ça?" demandais-je aussi surprise que curieuse.

Je lui lançais un regard de chien battu poussant un immense soupir.

"Fais moi plaisir, ne croise jamais Hanae, tu lui mettrais des idée bizarre dans la tête, déjà qu'à mon avis il lui faudrait pas grand chose.
Avec la chance que j'ai, elle appliquerais toutes des idée à la lettre."


Et là, je lui en voudrais vraiment, mais au moins, j'aurais quelqu'un sur qui me venger, parce que me venger après Hanae, déjà c"était physiquement impossible, mais en plus, je pouvais pas, puisque c'est moi qui avait insisté pour qu'elle accepte de me prendre pour élève.
J'éclatais soudain de rire quand il me fit partager ses craintes.

" C'est vrai que se serait pas cool et beaucoup moins classe que rester coincer sous la forme d'un loup. Bon moins dangereux et on aurait moins de raison de te tuer, mais franchement moins classe!"

Mon sourire disparu légèrement quand il me demanda comment se passer les entraînements.
Pas que se soit secret, ni même personnel, mais j'avais promis à Hanae de ne jamais parler de la Caverne et de toute façon, je n'en avait pas envie, je ne voulais pas que l'endroit soit rempli de curieux alors que c'était notre jardin secret.

"Bof, un peu comme avec Hishigi, j'ai le droit à un échauffement qui consiste en une méditation, pour tenir mon pouvoir au bout des doigts et après, soit elle me tape dessus, soit elle me donne des exercice pour que je comprenne comme utiliser au mieux mon pouvoir et m'adapter à n'importe quelle situation. C'est crevant, mais c'est rare que je sorte sans avoir appris quelque chose."

Bon, je vais pas lui demander comment ça se passe avec Anikeï, j'avais une vague idée.




avatar
Itaku




Messages : 676
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Pouvoirs: Invisibilté, non, je n'en profite pas!
Animae: Je scrute chaque buissons dans l'espoir de le rencontrer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Akira le Jeu 21 Avr - 1:27

Sur ce coup-là, j'ai vraiment trouvé une perle : une Invisible de Feu qui se bat au Katana, on est à peu près au même niveau, elle est sympa et même mignonne, franchement je suis bien content de ne pas avoir de copine sur ce coup-là : avec toutes les "chances" que j'ai par rapport aux autres, si j'avais été avec quelqu'un c'est sûr qu'elle m'aurait fait cocu.

Je haussai un sourcil à sa réaction.

"Comment ça? Tu te bats souvent ici? Ou t'es déjà partie souvent en mission et t'as rencontré des types pas sympa avec des pouvoirs?"
Demandai-je.

Non parce que franchement ici, dès qu'on fait mine de vouloir faire autre chose que les petits élèves modèles de dix ans, on se fait directement rappeler à l'ordre. Entre l'une qui refuse qu'on se balade en dehors de nos chambres la nuit, l'autre qui refuse que les autres aient de quoi entretenir et utiliser leurs armes à feu, l'autre qui refuse qu'on puisse penser différemment d'elle, on se croirait en plein nazisme.

*Tu n'exagères pas un peu là?*

*Si un peu. N'empêche qu'il y a quand même pas mal de point communs dans les façons de gérer les gens.*

Je haussai un sourcil en la voyant éclater de rire. Tu vas voir que j'ai tiré une drôle de tronche en parlant à Tiago sans m'en rendre compte.

"Hein?"

C'est quoi le rapport avec Han... Bon sang ça y est je me rappelle! C'était peu de temps après mon arrivée à Valhalla, c'est sûrement pour ça que j'avais fini par oublier. Mais Hanae m'avait bien dit qu'il y avait trois autres Heren Istarion et qu'ils étaient partis d'ici parce qu'ils ne pensaient pas de la même façon que ces quatre-là : ils voulaient en faire un élevage et les quatre non (ils devraient repasser dans le coin un de ces jours, vu comment sont la plupart des hauts gradés, ils finiraient par s'entendre mieux cette fois). Bon sang mais comment j'ai fait pour oublier ça? Ça doit être parce que j'étais encore trop nouveau et que j'avais encore plein de trucs à découvrir et qu'Hanae m'avait dit que si je devais en parler, elle n'y était pour rien!

Je haussai les sourcils de surprise lorsqu'elle me parla de sa mission. Alors elle était déjà partie en mission. Bah en même temps, elle n'est pas devenue Istari aujourd'hui, elle a sûrement eu le temps de faire une, voir deux missions vu comment elle a formulé ça.

"Plusieurs d'entre eux... les Heren Istarion ou des Ancale, Istari et Valar?"

Ça doit être la deuxième option parce que si elle est tombée sur trois Heren Istarion d'un coup qui voulaient sa peau ça veut dire que j'arrive à parler aux fantômes.

"En tout cas, heureusement que tu t'en es sortie. T'étais avec qui cette fois-là? Enfin... si c'est pas trop indiscret sinon je comprends." Lui dis-je avec un petit sourire, ne sachant pas trop comment réagir : vu comment elle détourne le regard, il s'est passé un truc foireux pendant sa mission.

"A t'entendre ça fait un bail que tu fais des missions, limite que t'y allais aussi quand t'étais Ancale." Rigolai-je pour tenter de changer l'ambiance.

"En fait, c'est un peu la même chose pour moi. Je suis tombé sur une personne qui est Invisible de Feu pendant ma première mission. Elle a fini par s'enfuir mais si elle avait voulu, elle m'aurait tué vu qu'elle était un rang au-dessus du mien. Et c'est justement pour pouvoir la battre que je cherche à m'entraîner avec un ou une Invisible de Feu." Lui expliquai-je en me passant la main sur la nuque.

"Et maintenant que je me rappelle du détail des trois Heren Istarion, je comprends mieux pourquoi il y a des gens avec les mêmes pouvoirs que nous à l'extérieur de l'école qui veulent notre peau."

Je rigolai avec elle devant son ironie.

"Ouf!" M'exclamai-je en lâchant un soupir de soulagement.

"Non justement, j'ai juste failli le frôler mais rien de mieux."
Répondis-je avec une grimace.

"Et apparemment, il y a un type aussi fort que lui au Katana, enfin il m'a dit qu'ils avaient jamais pu être départagés. Il s'appelle... Edward si je me rappelle bien."

Puis ça fit tilt lorsqu'elle me parla du Titan de la mythologie.

"Ah oui! Attends... il s'appelle... Prométhée voilà!"


Je me rappelle que la première fois qu'on m'avait raconté le passage où il se fait dévorer le foie par les vautours ça m'avait trop choqué. J'éclatai de rire à sa connerie.

"C'est ça. Ouais je me rappelle! En fait c'est lui qui a formé les hommes avec de l'argile et c'est Athéna qui leur aurait donné la vie. En fait, je sais pas comment mais je vais donner vie à une nouvelle forme de vie qui dominera la Terre entière mouhahahaha!" M'exclamai-je en plein délire.

...

"Erm... Pardon."

Je rigolai.

"Bah t'inquiète, c'est une taille au-dessus, j'ai de la marge!"

J'eus un sourire compatissant à sa remarque suivante. Je ne pouvais pas lui faire de reproches là-dessus vu que moi aussi j'évitais autant que possible d'aller à l'infirmerie, voir même de me faire soigner sauf quand c'est vraiment grave. Mais je ne sais pas pourquoi mais l'idée qu'elle ne fasse pas vraiment attention à sa santé, ça me faisait un petit pincement au cœur. Je me sentais presque coupable (genre c'est de ma faute si elle est comme ça).

"Euh... Comme ça. Je me suis revu le début du film où Elle s'incruste dans l'hôpital en infirmière pour tuer Beatrix." Répondis-je avec un petit rire.

Pendant un instant, j'envisageai vraiment d'en parler à Hanae, rien que pour voir si elle serait vraiment capable de faire faire ce genre de truc à Itaku. Mais j'oubliai l'idée au cas où elle le ferait VRAIMENT. J'eus un flash où Hanae m'emmenait le corps d'Itaku morte et où elle me gueulait dessus en disant que c'était ma faute et que pour la peine ça allait être à mon tour de faire un stage de survie dans une île abandonnée pleine de cannibales (vas sympathiser avec eux quand ils ont simplement envie de te bouffer et à tous les coups, ils causent comme dans Pirates des Caraïbes 2 : genre "polekeleke!").

Je revins à la réalité lorsqu'elle éclata de rire puis ris avec elle.

"J'avoue. Par contre, je pense que j'essaierai quand même de la revoir, elle devait me montrer un truc quand j'aurais pris du grade pour contrer le pouvoir des Télépathes et j'avoue que je ne crache pas sur ce genre de conseil." Dis-je d'un ton amusé.

Dans le doute, je crois que dorénavant, à part quand je me transformerai en Guépard, je ne me transformerai qu'en animal volant. Au moins, si je reste bloqué sous cette forme, je pourrai faire ce que je peux faire depuis maintenant un ans et que j'avais toujours rêvé de faire : voler.

Je me mordis l'intérieur de la joue en voyant son sourire disparaître. Et mince, à tous les coups c'était une question à ne pas poser ça. Mais elle répondit tout de même et j'enregistrai les informations qu'elle me donna tout en lui adressant un sourire reconnaissant pour avoir tout de même répondu alors que ça avait l'air de la déranger. Hé, pas bête le coup de la méditation. Peut-être que je devrais m'y mettre auss...

*Ce n'est pas la peine : Anikeï t'a dit que tu n'as pas de soucis pour sentir ton pouvoir. Au contraire : tu le sens plus que tu ne te sens toi-même.*

*Ouais pas faux.*

"D'accord, je vois le genre."
Dis-je avec un sourire.

Je finis par croiser mes doigts entre eux et les étirai, les faisant craquer au passage.

"Bon ben je pense que je vais y aller. Je commence à avoir faim. On se revoit au prochain entraînement? Comme on dort au même étage maintenant, ce sera pas dur de laisser un mot dans la chambre de l'autre pour voir quel jour ça se fera."


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Itaku le Jeu 2 Juin - 15:17

Je relevais la tête, en haussant les épaules, un peu surprise que lui même semble si surpris. D'accord tous les élèves s'entendait plutôt bien ici, il y avait une bonne ambiance générale, bien que je ne doute pas qu'il u est plusieurs petit désaccords, mais c'était pas non plus le monde des bisounours, il devait bien y avoir une ou deux grosse bagarres de temps en temps.

"Ici non, mais en mission oui, j'ai rencontré des types pas sympas avec des pouvoirs comme dit dis." répondis-je amusé par la tournure de sa phrase.

Je fronçais les sourcil, cessant soudain de rire alors qu'il avait l'air de ne pas comprendre de quoi je parlais en évoquant Hanae. Oups, si ça se trouve, j'ai fait une grosse bourde et c'est pas Hana qui lui en a parlé. Je grinçais des dents, heureusement que le fait qu'Hana ne fasse pas de secret ne soit justement un secret pour personne.

"C'est pas elle qui t'en a parlé?" demandais-je tout de même surprise.

Après tout, il l'avait rencontré et avait l'air de la connaitre, alors, ça m'aurais franchement étonné qu"elle ne lui dise rien, mais dans le doute.

"Valar et Istari." précisais-je rapidement. Pas franchement envie de m'étendre sur le sujet.

"Stephen et Edward, deux Valar Terre, télépathe et télékinésiste. Stephen n'est pas revenus" expliquais-je platement, les yeux dans le vague.

Je relevais les yeux un sourcil en l'air. C'est de l'ironie hein? J'étouffais un rire amer.

"J'étais Ancale, j'ai rencontré Reikonhi pendant la mission...Il avez personne d'autre pour remplacer Hanae." repris-je.

Dis comme ça, ça fait quand même bizarre, genre, je suis plus forte qu'elle, ou elle est incompétente, un truc dans le genre.
J'esquissais un sourire, un peu surprise parce qu'il venait de dire.

"Sympa comme mission." ironisais-je.

Visiblement, il avait l'intention de revoir cette fille, cette Invisible, peut être qu'il la connaissait, mais ça me semblait un peu tiré par les cheveux.
Il semblait plus du genre à aimer relever des défis et ne pas aimer les perdre.

"Ben t'a trouvé." rigolais-je.

"Mais j'ai pas l'intention de te facilité la tache." précisais-je avec un sourire carnassier.

Je hochais la tête, poussant un léger soupir soulagé, au moins, ça prouve qu'il a pas été "galant" en me laissant "gagner", puisqu'on a plus fait match nul qu'autre chose...Pour une fois que je me fait pas ratatiner, j'suis contente d'être assuré que c'est pas par galanterie.

"Oui, Edward est au moins aussi fort que lui, mais c'est de famille, il triche un peu."rigolais-je.

"Si t'es calé en histoire, et que Hijikata te dit quelque chose, Edward est de sa famille, l'art du sabre c'est une tradition." expliquais-je;

"Par contre je t'ai rien dit...Si il sait que j'ai craché le morceau aussi facilement, il me tue." précisais-je.

J'connais une célébrité, je peux bien crané un peu!
Je haussais un sourcil quand il parla de Prométhée avant de comprendre qu'il parlait du mythe.

"Oui, c'est ça!!" m'exclamais-je, soulagée qu'il est trouvé, parce que ça aurait finis par me frustrée de pas trouver!

Je haussais un sourcil quand il éclata de rire et le regardais comme si il sortais de l'asile avant de jeter un coup d'oeil à ses chaussure, pour l'instant, il a l'air de rentré dedans, mais c'est pas sur que ça dure.
Je ris à mon tour, je dévisageant un sourcil en l'air.

"De la marge hein? Je commence à en douter là tu vois." me moquais-je.

Me calmant un peu, je grimaçais quand il évoqua Kill Bill.

"Je me sens rassuré d'un coup, c'est tout à fait comme ça que je vois les infirmière...En moins sexy et beaucoup plus méchante encore."

Oui, j'aime vraiment pas les nana en blanc qui sentent l'éther à 3 km...J'aime pas l'odeur de l'éther, ça fait tourner la tête.
Je haussais un sourcil et grimaçais.

"Ah oui, ça...Je te préviens d'avance, c'est pas agréable comme truc. Et oui, je t'épargnerais bien une séance de torture, mais non seulement tu doit avoir l'habitude, mais en plus, je serais incapable de te l'expliquer comme elle Bon courage en tout cas." rigolais-je un peu nerveusement.

"Tu promet que tu lui mettra pas d'idée bizarre dans la tête...Au risque de devoir trouvé un autre Invisible pour t’entraîner." grimaçais-je.

"Et puis, je t'en voudrais." affirmais-je avec un sourire amusé.

Je hochais la tête, soupirant légèrement.

"D'accord. Bon appétit." rigolais-je.

"Ca me va. A une prochaine fois alors."


avatar
Itaku




Messages : 676
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Pouvoirs: Invisibilté, non, je n'en profite pas!
Animae: Je scrute chaque buissons dans l'espoir de le rencontrer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Akira le Dim 5 Juin - 19:24

Wow, elle devait être récente sa mission alors vu qu'elle n'était pas Istari depuis longtemps et je pris un air blasé en la voyant répéter ce que j'avais dit en se fichant limite de moi (je sais que dit comme ça, ça faisait idiot mais elle voulait que je dise ça comment aussi?). Bon en tout cas, j'ai eu ma réponse au moins.

"Euh, si si c'était elle mais en fait ça remontait quasiment à mon arrivée ici et je ne me rappelle pas avoir eu l'occasion d'avoir abordé ce sujet une autre fois avec quelqu'un et comme je n'avais pas eu affaire à ces personnes, j'avais fini par oublié." Expliquai-je en me passant la main sur la nuque avec un petit rire amusé.

Je fis une grimace lorsqu'elle me dit qu'elle était tombée sur des Valar et des Istari. Ah ben à côté, j'avais presque eu du bol de n'avoir croisé qu'une seule personne. Stephen ça ne me disait rien mais Edward, ça me fit tilt lorsqu'elle cita son nom et son rang. Je me mordis le coin des lèvres lorsqu'elle dit que le fameux Stephen n'était pas revenu et vu son expression, ils ne s'étaient pas simplement séparés pour essayer de mieux s'en sortir.

"Désolé." Dis-je doucement en baissant la tête.

Je haussai un sourcil lorsqu'elle me dit qu'elle était encore Ancale (finalement elle n'était peut-être pas si récente que ça sa mission).

"Ah ouais? Pourtant je pensais qu'on n'avait pas le droit de sortir tant qu'on était Ancale."

Autre règle débile de cette école : dans la vraie vie, on aurait parfaitement eu le droit d'aller dans un pays étranger mais pas ici. Ils nous disent qu'on est chez nous, qu'on sera heureux ici et tout le tremblement mais en fait, on est plus en prison (une très grande prison) qu'autre chose. Enfin au moins, ils avaient été un minimum intelligents sur ce coup-là et avaient accepté qu'elle sorte même si elle était Ancale (ils ont pas dû en revenir lorsqu'elle rentrée en vie).

Mais au moins, si ce Stephen était mort (oui bon, j'ai l'air insensible mais je n'ai jamais vu ce gars de ma vie, je ne vais quand même pas fondre en larmes non plus), cette mission lui avait au moins permis de rencontrer son Animae, c'était déjà ça.

Je rigolai.

"Oui je trouve aussi."

Même si sur le coup, me faire ridiculiser comme ça par cette personne ne m'avait pas plu du tout. Je lui rendis son sourire carnassier.

"J'espère bien et je t'en ferai pas non plus (de toute façon, ce ne sera pas la peine)." Rigolai-je.

Je fronçai les sourcils lorsqu'elle dit que c'était de famille chez Edward, ne comprenant pas trop. J'eus un flash d'un bébé avec la tête d'Edward (space le résultat) en train de parler (encore plus space) dans les bras d'une femme qui essayait de lui donner un biberon en forme de sabre, le tout dans un temple japonais dans la montagne rempli de statues et d'armures de Samouraïs et ça donnait un truc genre. "Allez mon chéri, boit et après on reprend l'entraînement." "Mais comment tu veux que j'aille m'entraîner? Je ne sais même pas encore marcher et en plus ton fichu biberon manque de me tuer à chaque fois!"

Je revins à la réalité avec un sourire idiot au visage. Si seulement j'avais été élevé par une famille comme ça, la vie serait tellement différente pour moi aujourd'hui. Par contre, je sortis de mon rêve éveillé lorsque j'entendis le nom de Hijikata et je regardai Itaku avec de grands yeux.

"Sérieux?"

Bon sang! Si seulement j'avais su ça la fois où je l'ai vu dans cette salle d'entraînement! S'il a du sang d'Hijikata dans les veines (même si ça, ça ne veut pas forcément tout dire) et que le Katana c'est une tradition dans la famille, il doit vraiment être fort! Bon sang, il faut que je l'affronte et qu'un jour (très lointain) j'arrive à le battre! Comme ça, je battrai à la fois Hishigi et un descendant d'Hijikata!

J'étais tellement emballé à l'idée de l'affronter que j'entendis à peine Itaku me parler ensuite et ça mit un certain temps avant que mon cerveau ne capte ce qu'elle avait dit.

"Hein? Ah euh oui. Oui oui je ne dirai rien." Lui dis-je avec un sourire rassurant.

Mais il faut que je l'affronte, même si je sais qu'avec mon niveau actuel, je me prendrai sûrement une belle raclée (de toute façon, s'il est aussi fort qu'Hishigi, ça ne peut pas finir autrement) mais il FAUT que je l'affronte un jour!

Je souris, amusé et regardai tout de même mes chaussures (au cas où).

"Meuh si ça va, au pire, je mettrai des rangers, il y a plus de place dedans."

Je haussai un sourcil, la regardant d'un air presque blasé.

"T'exagères pas un peu là? Des infirmières plus méchantes ça doit être rare quand même. Après tout, une infirmière est censée aider les blessés et non pas aggraver leur ét..."

J'eus un flash avec Alice et son sourire carnassier avançant vers moi.

"C'est vrai qu'ici, elles n'ont pas la même formation que chez les autres humains." Dis-je d'un ton blasé et un peu inquiet.

Je haussai un sourcil, amusé devant sa réaction.

"Ah, apparemment elle t'a déjà montré le truc à ce que je vois."
Rigolai-je.

Je faillis lui répondre un truc qui aurait pu lui mettre le doute mais c'était juste avant qu'elle ne sorte que sinon je devrais trouver un autre Invisible de Feu pour m'entraîner et je me tus, ne cachant pourtant pas ma mine déçue. Mais je hochai la tête avec un sourire.

"Ok, je ne dirai rien... intentionnellement en tout cas. Des fois, il suffit d'un tout petit truc qui a rien à voir pour que ça leur fasse faire tilt."
Dis-je avec un petit rire.

"Merci. A une prochaine fois." Lui dis-je avec un sourire.

Puis je me dirigeai vers la fenêtre que j'ouvris. Je montai sur le rebord puis me laissai tomber dans le vide, un grand sourire de gamin aux lèvres en sentant le vent en pleine figure et tirant mes cheveux en arrière. Je finis par me transformer en un Grand Corbeau à quelques mètres du sol puis pris mon envol avec un grand croassement avant de prendre la direction de la cafétéria.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Itaku le Mar 13 Sep - 22:03

Bon Hanae n'avait pas su tenir sa langue, mais comme visiblement Akira n'avait pas l'air d'avoir une mémoire affolante, elle ne risquait pas grand chose. Remarque, ça ne ferait pas grande différence. Je suis sure que tout le monde sait qu'Hanae raconte tout ce qui ne doit pas se savoir à tout le monde.

"Au moins, tu ne risque pas la vendre comme ça." rigolais-je.

Je souris doucement en haussant les épaules. De toute façon, maintenant, on y pouvait plus rien.
Je relevais les yeux, fixant Akira pour chasser Cette image de mon esprit, celle de Stephen tombant lentement au sol, une balle dans le corps.
Je secouais légèrement la tête avec un nouveau haussement d'épaule.

"Ils avaient besoin d'une Invisible et pouvait pas envoyer Hanae, j'étais la seule dispo sur le moment, Edward m'a imposé." expliquais-je rapidement, frissonnant encore au souvenir de la colère de Farfaya.

J'esquissais un sourire, ravi de la distraction qu'il m'offrait.

"Ca ne serait pas drôle." affirmais-je en lui rendant son sourire.

Son air plus qu'intéressant me tira un bref éclat de rire. Il ne fallait pas être devin pour comprendre seulement à son regard qu'il mourait d'envie d'affronter Edward.
Moi aussi je rêvais d'un jour pouvoir le battre, mais il fallait d'abord que je progresse et pas qu'un peu! Et que j'arrive d'abord à battre Hishigi, alors, je serais certaine de pouvoir battre Edward, puisque leur niveau était équivalent.
On pourrait s’entraîner tout les deux, avec Akira, mais pour le moment, il faudrait qu'on s'y mette à deux pour en battre un seul!

Je haussais un sourcil, croisant les bras sur la poitrine et dévisageais Akira avec un pseudo air sévère.
C'est fou ce que je me sens rassurée.

"Je me sens tout de suite mieux là." soupirais-je, persuadé qu'il oublierait, comme il avait oublié ce qu'Hanae lui avait dit.

Baissant les yeux sur ses chaussures, j'esquissais un sourire et relevais sur lui un regard peu convaincu avant de sourire, amusée.
Mon sourire disparu un peu, remplacé par un pseudo air effrayé et un brin boudeur. Pourquoi suis-je donc la seule à trouver ses nana en blanc effrayante??!

"Ben, non, moi je trouve. En plus, avec leur parfum à l'éther, elles me donnent l'impression de venir de la morgue, je suis sure que ça les fait marrer, qu'elles le font exprès pour nous faire peur!" affirmais-je sure de moi.

C'est peut être aussi une technique pour se débarrasser plus vite de leur patients. Leur faire peur pour les obliger à bien prendre leur traitement et guérir plus vite.
Et puis doit bien y avoir quelques exceptions: Des infirmières qui s'amusent à tuer leur patients! C'est dse Anges noires je crois. Ou alors ds disciples d'Alice!

Je relevais les yeux sur Akira, l'air entendu.

"Ah tu vois." rigolais-je.

On avait du penser tous les deux à la même personne.
Je grinçais des dents, j'espère qu'il oubliera pas ou que rien lui fera tête. Hanae n'a absolument pas besoin de lui pour avoir des idées étranges!
Remarque, quand on sait qui est son maître, je n'ai pas trop à me plaindre quand même.
Je hochais la tête en le regardant partir...Par la fenêtre, je dus retenir un soupir blasé quand je le vis plonger dans le vide.

" A plus tard." soufflais-je avec un sourire.

Va falloir que je m'y fasse!
Ramassant mon sabre, je quittais la salle d'entrainement pour tenter de trouver Hishigi.


avatar
Itaku




Messages : 676
Age : 26

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Pouvoirs: Invisibilté, non, je n'en profite pas!
Animae: Je scrute chaque buissons dans l'espoir de le rencontrer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la frustration devient une obsession [libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum