Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Akira le Sam 6 Nov - 19:06

Cette nuit, je n'étais pas dans ma chambre. Je ne sais pas pourquoi mais je n'avais aucune envie de dormir ni de rester enfermé dans ma chambre. J'avais besoin de sortir sans pour autant avoir besoin de m'entraîner ou faire de l'exercice mais j'avais envie d'être dehors et surtout de voler. Plus les jours passaient, plus cette envie de voler et d'être sous ma forme corbeau devenaient une drogue pour moi. J'avais l'impression d'être moi sans vraiment être moi lorsque j'étais transformé et cette sensation était à la fois étrange mais également attirante.

J'ai donc ouvert ma fenêtre et étais sorti sous ma forme corbeau. Il faisait plutôt frai ce soir mais mon plumage m'aidait largement à supporter cette température. Le ciel était dégagé bien que quelques nuages, noirs à cette heure, fussent visibles dans le ciel. Je traversai donc les plaines avec une bonne visibilité. Je vis certains animaux nocturnes qui ne firent pratiquement pas attention à moi lorsque je passai à côté d'eux.

Je finis par entendre le son d'une chute d'eau. Je pris un peu d'altitude pour pouvoir avoir une vue plus élargie sur les environs et constatai que je n'étais pas loin du grand lac et que le son que j'entendais était celui de sa chute d'eau. Je reperdis un peu d'altitude et me dirigeai vers ladite chute d'eau. Je me posai au sommet de la falaise du haut de laquelle la cascade tombait pour s'écraser avec violence sur la surface de l'eau puis redevins humain.

Je regardai en dessous de moi et contemplai la surface de l'eau sur laquelle se reflétait la lune qui donnait à l'eau une teinte cristalline et pure. Je m'assis sur le rebord de la falaise, laissant une jambe pendre dans le vide tendis que l'autre était repliée, le genou pointé vers le ciel. Je posai mon avant-bras sur ce dernier et mon autre main au sol avant de lever la tête et contempler les étoiles.

Un sourire se dessina sur mon visage. Vues d'ici, sans aucune autre lumière qu'elles-même et celle de la lune, leur éclat était aussi magnifique que celui d'une lame d'un katana. Le son de l'eau, si fort qu'on n'entendait rien d'autre qu'elle, avait quelque chose d'apaisant, de reposant.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Anikeï le Dim 7 Nov - 1:37

Prendre une telle pose dans un endroit comme celui-là. Il faisait preuve d'une inconscience démesurément affligeante ou bien d'une assurance qu'aucun humain ne sera digne d'avoir un jour. Je ne comprendrai jamais qu'une créature qui se prétende capable de prévoir les risques auxquels il s'expose et donc capable de les éviter en les évitant s'y expose malgré tout sans aucune initiative pour s'y confronter.
Mes pieds se posèrent sur la terre qui se recouvrit immédiatement de glace à trois pas du dos de cette maudite créature. Mes yeux, ce soir bleus électrique, se déformèrent par la rage de voir tant de médiocrité en une seule personne. Ce que je peux haïr cette maudite race humaine si faible et qui se prétend malgré tout comme la plus évoluée, la supérieure de toute cette planète.
Mon pied frappa son dos entre ses omoplates et le fit partir en avant tandis que je retirais son Katana de son Fourreau. La chose devant moi quitta le sol et commença à tomber de la falaise. Il avait commencé à tomber d'une centaine de centimètres lorsque la lame du Katana transperça sa main pour se planter dans la roche.
Je me redressai et le regardai pendre dans le vide, soutenu par sa main empalée, en contenant la rage qui commençait à m'envahir à sa simple vue.

-Remonte. Ordonnai-je tandis que sa Dague cachée dans ma manche avait déjà récupéré son pouvoir.


avatar
Anikeï




Messages : 161
Age : 37

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Pouvoirs: Morphe et Contrôleur d'Ombres Eau
Animae: En quoi ça te regarde?

Voir le profil de l'utilisateur http://valhalla.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Akira le Dim 7 Nov - 19:15

J'étais en train d'essayer de repérer les étoiles qui me permettraient de repérer une Constellation lorsque je sentis un froid apparaître derrière moi. Je n'eus pas le temps de me retourner que je me pris un coup de pied dans le dos qui me fait tomber de la falaise en me bloquant quelques instants la respiration.

Réalisant concrètement que j'allais tomber dans le vide, je commençai à écarquiller les yeux de surprise mais dans le même temps, la lame de mon katana traversa ma main pour se planter dans la roche et m'y accrocher. Lorsque je sentis la douleur dans ma main et que cette douleur s'accentuait à cause de mon poids que ma main devait supporter, un hurlement de douleur m'échappa. Mais ce hurlement fut couvert par le son de la cascade qui tombait à côté de moi avec une puissance qui aurait écrasé n'importe quel homme.

Je relevai la tête et écarquillai les yeux en voyant Anikeï sur le bord de la falaise qui me fixait, toujours avec le même regard et son aura glacée. Je l'entendis à peine me dire de remonter et quelque chose me dit que j'ai eu de la chance de l'entendre du premier coup. Je serrai les dents pour supporter la douleur de ma main empalée et posai l'autre sur la poignée de mon katana.

J'allais retirer mon katana de la roche, prêt à me transformer aussitôt en corbeau lorsque je sentis... rien. Je ne sentais plus mon pouvoir. Je relevai de nouveau les yeux vers Anikeï sans comprendre. C'est lui qui a fait ça? Je regardai ma ceinture et constatai que ma Dague n'y était plus. J'ai bien sentis et entendu mon katana sortir de son fourreau lorsqu'il m'a projeté dans le vide mais je n'ai rien sentis ou entendu pour ma Dague.

Comment il a fait pour avoir le temps de me prendre les deux armes en si peu de temps? C'est possible de bouger si vite? Je veux bien qu'il soit un Heren Istarion mais les Heren Istarion ont juste leurs pouvoirs poussés au maximum, ils n'ont pas de capacités physiques sur-développées pourtant! Alors comment il fait pour agir si vite sans que je ne puisse le voir ou le sentir agir?

Enfin ce n'est pas le moment de me poser ce genre de question, surtout que je ne pense pas obtenir de réponses. Il faut que je remonte avant qu'il ne perde patience et décide de vraiment me laisser tomber au sol. Avec ma main de libre, je dégainai ma deuxième dague et la plantai dans la roche au niveau de mes hanches.

Je pliai les jambes et posai mes pieds comme je pus en équilibre sur ma dague en laissant un nouveau cri de douleur m'échapper en sentant la douleur dans ma main me lancer de plus en plus fortement à cause des mouvement de mon corps qui la faisaient frotter contre le métal de la lame. Une fois à peu près en équilibre, je posai de nouveau ma main de libre sur la poignée de mon katana et tirai d'un coup sec sur ce dernier en poussant un nouveau cri étouffé par le son de l'eau.

Je laissai ma main blessée retomber le long de mon corps avant de vite replanter mon katana dans la roche avant de perdre l'équilibre. En prenant soin de ne pas me couper avec la partie tranchante de la lame, je me hissait sur cette dernière pour me retrouver assis dessus. Je me penchai pour vite reprendre ma dague et la ranger dans son étui.

Maintenant que j'étais assez haut, je posai ma main de valide sur le rebord de la falaise, aux pieds d'Anikeï, ainsi que mon autre avant bras en prenant soin de ne pas m'appuyer sur ma main blessée.

Mais au moment où j'allais me hisser pour remonter, mon katana ne supporta pas davantage mon poids et la lame se brisa. Je m'accrochai précipitamment au sol pour ne pas glisser tandis que la poignée de mon katana avec une partie de la lame tombait pour s'écraser au sol. Je serrai les dents et me hissai pour regagner la terre ferme.

Ma respiration était haletante et mon cœur battait à toute allure à cause de l'effort mais aussi à cause de mon katana. Il s'est brisé. La lame de mon katana s'est brisée. Mon corps se mit à trembler d'horreur.

J'allais attendre qu'Anikeï me dise quoi faire mais...


~Ne reste jamais près de quelqu'un lorsque tu es handicapé par rapport à lui.~

Je me souvins de ce qu'il m'avait dit et je me relevai aussitôt pour le contourner et m'éloigner du rebord de la falaise en gardant une certaine distance avec lui en me tenant ma main blessée avec l'autre.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Anikeï le Ven 19 Nov - 1:10

En voyant l'expression de son regard, il était évident qu'il commençait à se concentrer pour se transformer. De la glace recouvrit le sol à mes pieds tandis que mes poings se serraient et que mes yeux commençaient à s'écarquiller sous l'effet de la rage. Je ne supporte pas ces maudits humains qui ne prennent pas le temps de réfléchir avant d'agir alors qu'ils se prétendent capables de faire le contraire. Et cette expression d'incompréhension qui ne faisait que le rendre plus minable et crétin qu'il ne l'était déjà, je déteste la voir. Les questions qu'il se posait, car l'expression qu'il affichait montrait clairement que son incompréhension, infondée tant l'évidence de ce qui lui arrivait s'imposait d'elle-même, avait nécessairement apporté une série de questions aussi prévisibles qu'inutiles et à réponses évidentes.
Je regardai sa pitoyable performance, si on pouvait considérer ça comme une performance en vue de la médiocrité de ses mouvements, pour remonter en ressentant l'envie de plus en plus présente et de plus en plus irrésistible de lui couper ces mains dont il était incapable de se servir sans avoir recours à un quelconque objet. Je ne supporte pas cette manie qu'ont les hommes à être incapable d'évoluer sans avoir recours à un quelconque objet. Ils se prétendent être l'espèce la plus intelligente et la plus évoluée de cette planète mais ils sont incapables de faire preuve de réflexion à moins d'être confrontés à une situation le nécessitant, et même dans ces cas-là le résultat, lorsqu'il ne l'est pas, frôle la médiocrité, et se sont imposés, et non pas démontrés, comme l'espèce la plus évoluée uniquement en ayant recours à des outils afin de soi-disant dominer les autres espèces. Ils sont incapables de se passer du moindre objet. Inconsciemment, car reconnaître consciemment ne pas être si forts et évolués qu'ils le prétendent remettrait en cause leurs croyances qu'ils considèrent comme des vérités absolues et leur serait trop douloureux, ce qu'ils seront à jamais incapables de supporter, ils savent que s'ils essayaient de s'imposer à d'autres espèces vivantes sur un pied d'égalité, sans avoir recours à leurs outils, ils n'atteindraient pas leurs pitoyables objectifs. Comme toutes ces pitoyables créatures, il était incapable de se servir de son corps pour remonter sans se servir de ses armes.
Lorsque la lame du Katana se brisa, mes crocs dépassèrent de ma bouche sous l'effet de la haine.

-Imbécile. Murmurai-je tandis que mes phalanges craquaient dans mes poings serrés.

Lorsqu'il fut enfin remonté, il resta quelques instants devant moi sans bouger, instants pendant lesquels je me décidai à définitivement dépecer cette chose et balancer les morceaux obtenus rejoindre la poignée et une partie de la lame du Katana désormais brisé mais il réagit à temps et s'éloigna du rebord de la falaise en s'éloignant de moi. Il venait à peine de se stabiliser que sa Dague se planta dans ses mains collées l'une à l'autre, les embrochant par la même occasion.

-Reste constamment sur tes gardes même lorsque tu penses être en sécurité, ne relâche jamais ta vigilance. Sifflai-je à quelques centimètres de lui lorsque la douleur agissait enfin dans ses mains en même temps que son pouvoir réintégrait son corps.

Je plantai mes yeux bleus électriques dans les siens avec l'envie de les lui arracher un à un.

-Tu as trente secondes pour te transformer en un animal volant, un homme, un animal plus grand qu'un de ces pitoyables hommes, une femme et un animal plus petit que la paume de ta main dans cet ordre.


avatar
Anikeï




Messages : 161
Age : 37

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Pouvoirs: Morphe et Contrôleur d'Ombres Eau
Animae: En quoi ça te regarde?

Voir le profil de l'utilisateur http://valhalla.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Akira le Dim 21 Nov - 0:59

Alors que je pensais m'être suffisamment éloigné pour être un minimum en sécurité, ma Dague se planta dans mes mains, les embrochant. J'écarquillai les yeux de douleur et ouvris la bouche. Je me contins pour ne produire aucun son, mais je ne tins que quelques secondes. Un cri de douleur m'échappa tandis que je tombais à genoux au sol sous l'effet de la douleur et que je sentais mon pouvoir revenir en moi.

J'avais à peine commencé à crier qu'Anikeï était déjà devant moi. Malgré la douleur qui me faisait serrer les dents, je relevai la tête vers lui. Mais comment il fait pour se déplacer comme ça sans que je n'arrive à le voir? J'avais fait des recherches à la bibliothèque (chose quand même rare chez moi) pour voir si les Heren Istarion avaient des facultés surhumaines qui leur permettaient de bouger si vite qu'on ne pouvait pas les voir mais il avait bien été spécifié que seuls leurs pouvoirs étaient augmentés considérablement, leurs corps étaient toujours les mêmes que n'importe quel humain. Alors comment il faisait pour arriver à bouger sans que je n'arrive à le voir? Il ne serait pas humain (ça expliquerait au moins pourquoi il déteste à ce point ces derniers)? Mais je pense quand même qu'il est humain, on nous l'aurait dit s'il ne l'était pas.

En attendant, il s'était bel et bien retrouvé devant moi sans que je ne le voir s'avancer. Une fois encore, la température chuta davantage lorsqu'il fut près de moi, comme si le froid émanait de lui. J'avais entendu ses paroles au moment où la douleur avait commencé à se faire sentir et je ressentis une nouvelle fois une forme de culpabilité, me sentant vraiment idiot, d'autant plus qu'il ne devait pas avoir une meilleure opinion de moi.

Lorsque je vis ses yeux, mon corps fut parcouru de tremblements, non seulement à cause du froid qui semblait se dégager de son corps mais aussi à cause de ce que j'y voyais. Il avait vraiment les yeux d'un meurtrier et une nouvelle fois, je ne pus m'empêcher de me rendre compte qu'il me faisait peur. J'avais l'impression qu'il allait devenir encore plus fou de rage qu'il ne semblait déjà l'être et me tuer dans l'instant qui suivrait et je savais que j'étais totalement incapable de faire quoi que ce soit pour y changer quelque chose, et non seulement ça me frustrait mais ça me terrifiait d'être à ce point démuni, impuissant face à quelqu'un.

Je le regardai avec surprise lorsque je l'entendit me donner ses ordres. Il veut que je fasse autant de transformations en si peu de temps? Et il m'arrivera quoi si je n'y arrive p... non, je n'ai pas envie de savoir et encore moins de le subir. Il faut vite faire ce qu'il m'a dit.

Un animal volant. Facile pour moi. En moins d'une seconde, je me retrouvai sous la forme d'un corbeau. Ma Dague devint si lourde pour mes plumes qu'elle finit par tomber au sol sous l'effet de son poids, me libérant les ailes. Je ne pus retenir un gémissement de douleur mais me concentrai vite pour me transformer de nouveau.

Un homme. La partie la plus dure pour moi, même si maintenant j'y arrive. Je me concentrai et au bout d'environ cinq secondes, je pris l'apparence de Nashoba, je venais de repenser que c'était lui qui m'avait sauvé la vie la dernière fois que j'avais croisé Anikeï du coup j'ai pris son apparence pendant que j'avais un garçon à l'esprit.

Un animal plus grand qu'un homme. Ça risque d'être dur là, je n'en ai jamais fait et là, je n'ai pas d'idée. Je levai les yeux au ciel pour réfléchir, ce qui me prit cinq autres bonnes secondes puis me transformai en un cheval noir, je venais de me repasser en tête les Animae que j'avais rencontré et le plus grand animal normal que j'avais croisé en premier était l'Animae d'Hannae (Ébène je crois mais je n'en suis plus sûr).

Une femme. Là, je trouvais aussitôt. Je crus que ça allait me prendre plusieurs secondes comme ma transformation en Nashoba mais cette fois, à ma grande surprise, je me transformai instantanément. Je me retrouvai avec l'apparence d'une fille aux cheveux noirs courts, le nez fin, les lèvres pulpeuses, de taille normale pour une fille. Mais je n'avais pas réussi à empêcher mes yeux de changer de couleur, du coup je devins cette fille avec un œil rouge et un œil jaune.

Mais je perdis les quelques secondes d'avance que j'avais pris à cause de ma surprise de justement y être arrivé si vite et à cause de la frustration de savoir mes yeux de ces couleurs.

Un animal plus petit que la paume de la main. Je pensai aussitôt à une souris et en quelques secondes, je pris l'apparence d'une souris blanche.



avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Anikeï le Jeu 25 Nov - 20:09

Ce que je peux détester voir ces maudites créatures avoir les réactions qu'on s'attend précisément à voir de leur part, surtout lorsque ces réactions sont dénuées de toute utilité. Non seulement son étonnement était prévisible mais il n'essaya même pas de le dissimuler. Je voyais aussi clairement les questions qu'il se posait à travers ses minables yeux terrifiés que s'il les avait prononcées à voix haute et obtenir les réponses à ces questions ne changerait rien au fait qu'il se trouvait dans cette situation, que je pourrai toujours obtenir le même effet et qu'il était incapable d'en faire de même.
Il mit moins de trois secondes à réagir et à entamer ses transformations, ce qui fut une perte de temps considérable. Dans un combat à mort, trois secondes est un temps plus que suffisant pour permettre à un combattant ayant un minimum de réelle expérience, car beaucoup se plaisent à se dire expérimentées dans certains domaines uniquement parce qu'ils s'y exercent depuis des années mais ne seront jamais capables d'avoir un semblant de maîtrise dans ce domaine, de tuer l'autre.
Il perdit davantage de temps en réfléchissant à sa troisième transformation, preuve qu'il est doué d'une imagination grotesque. Cependant, il rattrapa son retard à la transformation suivante en la réalisant instantanément, ce qui, finalement, ne fut pas surprenant. Mais voir qu'il en fut étonné et que ce pitoyable étonnement lui fit de nouveau perdre du temps me fit perdre patience et la température chuta de nouveau et l'eau du courant qui coulait près de nous ne dû qu'à sa force de ne pas se transformer en glace.

-Quatre secondes de trop.

Mon pied percuta son estomac et le projeta en arrière. Il n'eut pas le temps de retoucher le sol que mon poing le frappa au dos et le projeta en avant. Il atterrit à plat ventre au sol. Il n'eut pas le temps de relever la tête que mon pied droit s'abattit sur sa main gauche.

-Attend-toi sans cesse à rencontrer des imprévus. Le monde fonctionne tel qu'il doit fonctionner et non comme ta maudite espèce le veut.

Ces maudits humains incapables de s'adapter à ce qui échappe à leur soi-disant contrôle ne méritent que de disparaître de ce monde. Mon pied frappa son corps qui s'éleva de quelques centimètres au-dessus du sol avant d'atterrir dans cette eau glacée, à quelques mètres du sommet de la cascade dont le courant dépassait largement les capacités physique de ces maudits humains.


avatar
Anikeï




Messages : 161
Age : 37

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Pouvoirs: Morphe et Contrôleur d'Ombres Eau
Animae: En quoi ça te regarde?

Voir le profil de l'utilisateur http://valhalla.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Akira le Ven 26 Nov - 17:22

Lorsque je l'entendis dire que j'avais mis quatre secondes de trop pour faire toutes mes transformations, je sus aussitôt qu'il allait me le faire payer. Et en effet, à peine eus-je cette pensée à l'esprit que je me pris son pied dans l'estomac. Il avait tellement de force que mon corps fut projeté en arrière sous le choc en même temps que ma respiration se bloquait. J'avais beau savoir sans comprendre comment qu'il avait plus de force qu'un humain normal, mon corps ne s'y était pas fait et ne s'y ferait probablement jamais et je ne cesserai probablement jamais d'en être étonné.

Je n'eus pas le temps d'atterrir au sol que je reçus un coup de poing qui me donna l'impression de m'être pris une armoire et atterris brutalement au sol, à plat ventre. Mais comment il fait bon dieu? Il était devant moi et en même pas une seconde, il était déjà derrière moi sans même que je vois quoi que ce soit dans ses mouvements.

Je n'eus pas le temps de relever la tête que son pied écrasait déjà l'une de mes mains blessées. Un nouveau cri de douleur atténué par la puissante musique aquatique de la cascade m'échappa. Tout ça parce que je n'ai pas enchaîné assez vite les transformations. Mais en trente secondes, j'avais tout juste assez le temps de FAIRE les transformations mais pas de les faire ET réfléchir lesquelles choisir. Il sert à quoi cet exercice? Je ne vais pas m'amuser à faire des enchaînements de transformation dans la vie de tous les jours ni en combat. Il aurait plutôt dû me demander (ordonner ce serait plus approprié) de faire UNE transformation le plus vite possible et me dire comment faire pour la réussir plus vite encore, voir instantanément.

J'entendis sa nouvelle "consigne" sans comprendre tout de suite puis compris qu'il parlait du moment où j'avais été surpris de réussir instantanément en cette fille.

Puis je reçus un quatrième coup (quatre secondes de trop, quatre coups. Heureusement pour moi que je n'ai pas fait dix secondes de trop, il m'aurait tué, même si ce n'est pas dit qu'il ne me tue pas avant la fin de la nuit) et mon corps s'éleva de nouveau du sol sous l'effet de sa force pendant que ma respiration était de nouveau coupée et que j'avais l'impression que mes yeux allaient sortir de leurs orbites sous l'effet de la douleur (je crois qu'il m'a cassé quelque chose, j'ai l'impression d'avoir sentis quelque chose craquer sous le choc mais je n'ai rien entendu à cause du son de l'eau).

Je pensais atterrir de nouveau brutalement au sol... mais ce fut dans l'eau que j'atterris. J'eus à peine le temps de le réaliser que je me faisais déjà emporté par le courant violent de l'eau vers le sommet de la cascade qui allait s'écraser violemment une bonne centaine de mètres plus bas. Si je ne sors pas de là, je vais me faire tuer par la force de l'eau une fois en bas. Je pestai intérieurement en constatant que je n'avais pas eu le temps de récupérer ma Dague (si jamais je m'en sors, Anikeï va me le faire payer cher).

Je changeai mes ongles en griffes (heureusement pour moi, qu'il m'a tout de même rendu mon pouvoir avant) et tentai de m'accrocher au sol en les y plantant mais mes mains blessées me firent trop mal et le courant était beaucoup trop fort pour que je tienne plus de quelques secondes. Je lâchai prise et mon corps fut de nouveau violemment traîné par le courant de l'eau et soudain, je me sentis être aspiré à toute vitesse dans le vide avec la pression de l'eau qui m'y enfonçait. J'étais en train de descendre le long de la cascade.

Il faut que je me dégage vite de là! D'un mouvement sec, je tendis les jambes en arrière et posai mes pieds sur le mur en face duquel l'eau tombait pour m'éjecter hors de l'eau. Dès que je fus à l'air libre, j'inspirai une longue bouffée d'air glacé et me transformai en corbeau. Seulement je n'avais pas pensé à mes mains blessées. Du coup mes ailes me firent atrocement mal et je fus incapable de les battre pour voler et je tombai de nouveau dans le vide en constatant avec horreur que la surface de l'eau n'était vraiment pas loin en dessous et que j'étais beaucoup trop près de la cascade pour échapper à sa puissance qui allait m'écraser comme une crêpe sous l'eau.

Je fermai les yeux en me mordant la lèvre inférieure. Je ne pensais pas que j'allais mourir de cette façon. J'aurais préféré mourir pendant un combat par une arme blanche ou bien me faire Hara-Kiri.

Puis à environ deux mètres de la surface de l'eau, soit moins d'une seconde avant que je n'y pénètre, je rouvris grand les yeux et mon corps se transforma instantanément en un aspe puis tombai dans l'eau. Le courant de l'eau fut si violent que je fut retourné dans tous les sens (j'aurais été sous ma forme humaine, je crois que j'aurais fait ressortir mon repas par où il était entré). Je fermai les yeux pour éviter de trop avoir le tournis.

Quelques instant plus tard qui me parurent être des heures, la pression de l'eau fut moins violente et je cessai d'être secoué dans tous les sens. Je rouvris les yeux et constatai que le courant m'avait éloigné de la cascade. J'eus un sourire intérieur. Finalement je venais de comprendre en quoi l'exercice qu'Anikeï m'avait fait faire était beaucoup mieux que celui auquel j'aurais pensé (par contre, il aurait pu me laisser digérer le coup de l'entraînement avant de me faire directement passer à la pratique, c'était ou j'y arrivais du premier coup ou je mourrais).

Je voulus me diriger vers le bord de l'eau mais... mon corps ne s'y dirigea pas. A la place il alla... un peu n'importe où. C'est quoi ce délire encore? Je veux aller vers le rebord de l'eau pas nager dans l'eau bon dieu! Mais rien à faire, mon corps ne m'obéissait plus. Mon cœur commença à s'emballer. Qu'est-ce qui se passe encore?

Je finis par redevenir humain et me retrouvai assis dans l'eau qui m'arrivait au niveau du torse. Je tentai de lever la main... et poussai un soupir de soulagement en constatant que mon corps m'obéissait de nouveau. En évitant de prendre appui sur mes mains blessées, je me relevai et sortis enfin de l'eau en secouant la tête à cause de mes mèches de cheveux trempées qui me tombaient sur les yeux.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Anikeï le Sam 27 Nov - 6:01

Son premier réflexe fut d'essayer de trouver un point d'appui pour ne plus être emporté par le courant de l'eau. Pitoyable, lamentable, abominable. Même dans une situation comme celle-là, il continue de croire que son misérable corps d'humain arrivera à résister à un Corps comme celui de l'Eau. La prétention des humains n'aura jamais de limite. Mes canines s'allongèrent sous l'effet de la rage qui déformait mes yeux.
Bien entendu, son corps ne résista pas à la force de celui de l'eau et il finit par se retrouver au milieu de la cascade. Il avait un moyen très simple pour pouvoir stopper sa chute sans risquer de se blesser. Pourtant il choisit une méthode plus complexe, plus éprouvante, plus inutile et qu'il réalisa avec une telle médiocrité que même la vision de son corps se faisant écraser par ce Corps auquel il avait pensé pouvoir résister ne serait-ce qu'un instant ne suffirait pas à calmer la haine que j'éprouvais de plus en plus violemment à la simple vision de sa misérable apparence humaine. Non seulement il se transforma en un animal qui se déplace principalement à l'aide de ses ailes, équivalent des mains et des bras de cette maudite espèce, alors que ses mains étaient blessées et ne pouvaient donc pas lui permettre de voler. Pathétique.
Il sembla faire preuve de bon sens et se laissa tomber le long de la cascade qui ferait ce qu'on aurait dû faire dès sa conception : le tuer. Mais sa bêtise sembla le rattraper à une vitesse inégalée et il réalisa à la dernière seconde une transformation qui lui permit de ne pas rendre service à ce monde. Il mit une vingtaine de secondes à se stabiliser dans l'eau après avoir été éloigné du lieu où la cascade s'écrasait sur le lit de l'eau. Lorsqu'il sembla remettre de l'ordre dans le peu d'idée qu'il avait, j'étais sur bord de l'eau en attendant qu'il réagisse enfin. Il se mit finalement à nager quelques instants avant de retrouver cette maudite apparence humaine. Il examina les mouvements de son corps sans même prendre la peine de faire attention à ce qui l'entourait. Mes poings se serrèrent si fortement que si son cou s'était trouvé dans l'un d'eux, il se serait brisé.
En le voyant s'avancer vers moi en secouant la tête pour dégager l'eau qui recouvrait cette dernière, mes nerfs ne tinrent plus. Dès qu'il fut à ma portée, ma main empoigna ses cheveux et lança sa tête au sol, l'y faisant tomber à plat ventre par la même occasion. Mon pied s'abattit sur son crâne et ne s'en releva pas.

-Reste constamment sur tes gardes même lorsque tu penses être en sécurité, ne relâche jamais ta vigilance.
Ne délaisse jamais ton Objet Précieux. C'est ce que je t'ai dit de faire. Crachai-je d'une voix glacée.

J'abaissai sa Dague que j'avais à la main et lui coupai l'oreille droite.

-Si tu ne t'en sers pas, c'est que tu n'en as pas besoin.

Je plantai sa Dague dans le sol, y embrochant son oreille coupée. Je relevai mon pied, relâchant la pression exercée sur sa tête en résistant démesurément à l'envie de la lui couper.
Je ramassai une feuille tombée d'un arbre à proximité de là où nous nous trouvions.

-N'envisage jamais de résister physiquement à un Élément. Pour lui, ton misérable corps n'est pas différent de celui de cette feuille, bien que la différence d'utilité entre vous soit démesurée et que ton corps ait toutes les raisons de finir par succomber sous celui de l'Élément. Sifflai-je avec dégoût.

-Cette feuille est constitutive de la Beauté de ce monde que vous vous obstinez à enlaidir.


avatar
Anikeï




Messages : 161
Age : 37

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Pouvoirs: Morphe et Contrôleur d'Ombres Eau
Animae: En quoi ça te regarde?

Voir le profil de l'utilisateur http://valhalla.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Akira le Sam 27 Nov - 17:56

J'étais encore trop secoué par ce qui venait de m'arriver pour directement remarquer qu'Anikeï était déjà en bas et m'attendait sur la rive (en temps normal, je pense que le froid qu'il dégageait m'aurait alerté mais l'eau dans laquelle il m'avait jeté était tellement glacée que je mourrais déjà de froid pour repérer la différence). Lorsque j'en pris conscience, il avait déjà empoigné mes cheveux.

Je fermai les yeux en serrant les dents, m'attendant à recevoir un nouveau coup de sa part. Il me jeta au sol où le choc me coupa de nouveau le souffle. J'allais relever la tête lorsqu'il posa son pied dessus. Mon cœur commença à s'emballer lorsqu'il me rappela les règles qu'il m'avait dicté. Je n'avais pas récupéré ma Dague et je n'avais pas fait attention à ce qui m'entourait quand je suis redevenu humain (pourtant je savais qu'Anikeï n'était pas loin!). La dernière fois que je n'ai suivi un de ses conseils, j'ai failli mourir noyé et étranglé. Là, je n'en avais pas suivi deux, qu'il va...

Mes yeux s'écarquillèrent d'horreur et de douleur lorsque la lame trancha mon oreille et un hurlement de douleur m'échappa et cette fois fut audible dans les environs malgré le son de l'eau au moment où Anikeï retirait son pied de ma tête. Je plaquai mes mains sur mon oreille désormais inexistante mais elles étaient également blessées et le contact de mes paumes contre ma tête me fit hurler de douleur de plus belle. Je restai au sol en position fœtale à me tordre de douleur sans parvenir à retenir mes gémissements de douleur.

Mon oreille. Il m'a coupé l'oreille. D'abord la lame de mon katana qui se brise, ensuite mes mains et maintenant mon oreille. Je regardai désespérément cette dernière plantée au sol par ma Dague, les lèvres et le corps tremblants de douleur et de froid.

Peu à peu, mes gémissements de douleur s'atténuèrent sans pour autant disparaître mais mon corps continua de trembler de douleur et commença à être parcouru de spasmes incontrôlés.

J'écoutai ce que me dit Anikeï sans oser me relever, de peur de louper une parole, ce qui risquait de me coûter cher et de peur d'amplifier la douleur à mon oreille coupée et à mes mains. Je me doute bien que face à un Élément je ne peux rien faire mais je ne vais quand même pas tout encaisser sans même réagir. J'écarquillai les yeux lorsqu'il me compara à cette feuille. Il... Il est carrément en train de me dire qu'une feuille a plus d'importance qu'un humain? Mais il est dingue! Ce n'est même pas vivant une feuille, ça fait partie d'un être vivant!

Mais... dans un sens... il n'a pas tord. Pas de dire qu'une feuille vaut mieux qu'un humain mais dans ses propos. Les arbres et les feuilles peuplaient la planètes bien avant l'arrivée des hommes, la planète avait sa Beauté comme il dit naturellement, elle était telle qu'elle devrait être naturellement, spontanément mais les hommes se sont mis à la transformer. Et même pas pour la planète elle-même mais pour leur propre confort.

Je ne pus retenir une expression de surprise et d'illumination de se dessiner sur mon visage lorsque j'en arrivai à cette conclusion. Ce serait pour ça qu'il déteste tant les hommes? D'accord, c'est critiquable mais pas au point de haïr les hommes, après tout ils n'ont pas non plus fait exploser la planète (par encore, parce qu'avec les bombes comme celle qui a explosé à Hiroshima à la fin de la seconde guerre mondiale en plus des progrès qu'ils ont eu le temps de faire depuis, ils auraient tous les moyens pour le faire). J'espère quand même que c'est pour une autre raison qu'il déteste à ce point les humains parce que sinon, il est encore plus fou que je ne le croyais.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Anikeï le Sam 27 Nov - 21:08

En l'entendant hurler aussi fort, je faillis craquer et lui couper la langue. Je le regardai se tordre de douleur avec un tel dégoût et une telle rage que mon corps manqua de réagir de lui-même et faire cesser ce pathétique spectacle en le tuant. Comme si le fait de hurler allait faire disparaître la douleur. Il ne faisait que s'épuiser inutilement à hurler ainsi.
Les expressions qui défilèrent sur son visage furent toutes aussi prévisibles que minable : d'abord l'incompréhension, puis l'étonnement, l'indignation, puis ce qui n'était pas certain de se produire : la réflexion, la compréhension, la surprise et naturellement le désaccord. De la part d'un humain, ce ne fut pas une surprise. Cette maudite espèce contradictoire en elle-même ne cesse de faire ce qu'elle dit être immoral mais se débrouille toujours pour faire appel à leur raison pour justifier ces actes immoraux. Reconnaître leur ingratitude et leur médiocrité est contre leur nature.
Mon pied frappa de nouveau son estomac pour élever son corps au-dessus du sol. J'empoignai sa gorge de ma main droite. Je posai mes yeux électrique sur les siens en me retenant de les lui percer.

-Maintenant tu vas récupérer ta Dague et ne plus t'en séparer jusqu'à ce que je t'en donne l'ordre. Compris? Sifflai-je tandis que de la glace commençait à recouvrir son cou.


avatar
Anikeï




Messages : 161
Age : 37

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Pouvoirs: Morphe et Contrôleur d'Ombres Eau
Animae: En quoi ça te regarde?

Voir le profil de l'utilisateur http://valhalla.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Akira le Sam 27 Nov - 21:25

Un gémissement de douleur m'échappa lorsqu'il me frappa de nouveau à l'estomac. Si seulement je pouvais trouver le moyen d'avoir plus de résistance pour ne plus autant souffrir lorsqu'il me frappe avec sa force surhumaine. Si ça continue comme ça, dans le meilleur des cas, je finirai par m'évanouir après avoir reçu un coup trop violent ou bien il va me tuer s'il craque pour de bon (parce que le pire c'est qu'il a une force de colosse mais ne semble pas se forcer plus que ça lorsqu'il me frappe, il a l'air de frapper... normalement, alors s'il décide de frapper violemment, je n'ose même pas imaginer l'effet que ça me fera).

Mon corps s'éleva de nouveau du sol et il m'attrapa par la gorge. Il avait tellement de force dans la main que j'avais du mal à respirer, sans compter que ma respiration se faisait de plus en plus irrégulière à cause des coups qu'ils m'avait déjà porté et qui me faisaient toujours mal, de mes blessures qui me faisaient toujours autant souffrir, du froid qu'il dégageait et de la glace que je sentais apparaître sur mon cou qui me faisaient trembler de plus en plus violemment et de la peur qui me faisait de plus en plus perdre mon sang froid.

Ce que je peux le détester. Je ne suis pas un jouet sur lequel il a le droit de se défouler. Ok je savais que je risquais d'en baver avec lui mais pas d'être traité aussi injustement. En plus il ne m'a même pas laissé le temps de récupérer ma Dague lorsqu'on était en haut de la falaise et il ose me dire de ne plus m'en séparer? Il est dégueulasse. Je crois que j'ai rare autant détesté quelqu'un que ce type-là. Mais c'est la première fois que quelqu'un me fait aussi peur.

Je soutins tant bien que mal son regard électrique en sentant l'un de mes yeux devenir couleur glace et l'autre devenir blanc tandis que je serrais les dents sous l'effet de la colère et pour essayer de contenir cette douleur que je ressentais aux mains, à l'estomac et à mon oreille coupée.

"V... Vous m'avez dit de... jamais m'en séparer."


Je me mis à tousser de douleur.

"Donc... même si c'est un ordre... je... la garderai." Lui répondis-je.

Mon cœur battait de plus en plus vite sous l'effet de la peur. Je savais que je ne devais pas le contredire mais il fallait qu'il se rende compte qu'il était contradictoire dans ses propos. Même s'il me tue, au moins, je lui aurais balancé un truc qu'il ne pourra pas contredire et j'aurais eu tout de même raison.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Anikeï le Sam 27 Nov - 21:45

Ses yeux changèrent de couleur. L'un devint couleur glace, l'autre blanc, révélant les émotions qu'il éprouvait face à moi. Des émotions en rien différentes de n'importe quel autre humain, preuve qu'il n'était ni plus, ni moins rien d'autre qu'une de ces pitoyables créatures qui n'auraient jamais dû exister. Leur existence correspond à la disparition d'un nombre incalculable d'autres.
Lorsqu'il me répondit, quelques secondes s'écoulèrent. Temps durant lequel je restai sans bouger à fixer son regard si humain, si grotesque tandis que la puanteur que son odeur humaine dégageait me donnait envie de vomir.

-Bonne réponse. Finis-je par répondre.

Il venait enfin d'avoir une réaction réfléchie et logique depuis le début de la soirée et probablement même depuis sa venue au monde. Je tendis le bras sur le côté et lâchai son cou. Il s'écrasa environ trois mètres plus loin au sol. Je m'approchai de sa Dague plantée dans son oreille. Je la retirai du sol en y laissant l'oreille. Je me retournai vers ce pathétique humain et lui lançai sa Dague. Elle atterrit dans l'étui qui lui était destiné à sa ceinture.

-Relève toi. Ordonnai-je en m'approchant de lui, mes yeux de plus en plus défigurés par la haine qu'il ne cessait de m'inspirer.


avatar
Anikeï




Messages : 161
Age : 37

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Pouvoirs: Morphe et Contrôleur d'Ombres Eau
Animae: En quoi ça te regarde?

Voir le profil de l'utilisateur http://valhalla.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Akira le Sam 27 Nov - 23:06

Les secondes s'écoulèrent sans qu'il ne fasse le moindre mouvement. J'avais l'impression d'être tombé dans une fosse à lions et que ces derniers venaient de me repérer et se demandaient déjà de quelle manière ils allaient répartir les morceaux pour que chacun en profite. C'était plus qu'angoissant et pas moyen de parvenir à déchiffrer l'expression de ses yeux. On aurait dit une machine n'affichant que de la haine dans les yeux, yeux que j'avais de plus en plus de mal à regarder en face.

Puis il répondit. Sa réponse me fit écarquiller les yeux de surprise, j'en oubliai même la douleur pendant un moment tellement j'étais surpris. Il ne m'a pas rabaissé, pas frappé mais m'a dit que j'avais donné une bonne réponse. Je n'eus pas le temps de réfléchir à autre chose, il me lança un peu plus loin au sol. Le choc fut plus brutal que je ne m'y attendais car la douleur que j'avais momentanément oublié revint d'un coup et je contins de justesse un nouveau cri de douleur par un gémissement de douleur en serrant les dents.

C'est là que je réalisai. "Bonne réponse." En fait, ce n'était pas par accident qu'il avait dit "jusqu'à ce que je t'en donne l'ordre.". Il l'avait fait exprès pour voir ma réaction et si je m'étais contenté de dire "d'accord" il m'aurait sans doute encore passé à tabac. Je serrai les dents de frustration. Moi qui pensais l'avoir coincé, c'est lui qui m'avait manipulé en fait. Mon œil blanc devint également couleur glace.

Lorsque je relevai la tête il venait de ramasser ma Dague et lorsqu'il la lança vers moi, j'écarquillai les yeux d'horreur... mais elle finit sa course dans son étui. Je restai un moment sans bouger, les yeux écarquillés, la bouche entrouverte. Avec le noir qu'il fait et la position dans laquelle je suis, il a réussi à faire ça sans même prendre le temps de viser.

Son ordre me fit sortir de mes pensées. En posant ma main à l'endroit où se trouvait l'oreille qui me manquait désormais, je me relevai en évitant de poser l'autre au sol. Même si je ne le regardais pas en face, je ne pus m'empêcher de lui lancer un regard mauvais.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Anikeï le Dim 28 Nov - 2:32

Mes canines s'allongèrent tellement sous l'effet de la colère qu'elles dépassèrent de mes lèvres. Cette minable expression de surprise sur le visage, je en peux pas la supporter. Chaque fois qu'un humain voit une performance réalisée et qu'il n'a jamais faite, il ne peut s'empêcher d'être abasourdi, bien qu'il sache qu'une telle performance soit envisageable et réalisable. Mais envisager que le monde ne tourne pas qu'autour d'eux et puisse continuer à fonctionner sans eux est un concept auquel il ne peuvent paisiblement penser.
Une fois qu'il fut relevé et que je vis le regard qu'il osa m'adresser, je cessai de résister. Je fis un pas en avant et attrapai son cou avec ma main droite et soulevai son corps au-dessus du sol en lui bloquant la respiration. Mes dents s'aiguisèrent et s'allongèrent.

-Ne crois pas que le fait d'avoir fait preuve de logique une fois fait de toi quelqu'un de suffisamment important pour me tenir tête. Dis-je, les dents serrées pour tenter de me contenir et ne pas directement lui briser le cou.

-Tu pourras le faire le jour où tu en auras les moyens. Autrement dit jamais. En attendant...

J'attrapai son poignet avec ma main de libre et le retournai avec un craquement inaudible grâce au son de l'eau qui s'écrasait quelques mètres plus loin. Je relâchai ma prise sur sa main pour attraper ses doigts et les brisai à leur tour. Je lançai cette horrible créature sur le côté. Son dos percuta un arbre avant de tomber au sol.
Lorsqu'il commença à bouger, j'étais devant lui, le fixant d'un regard perçant et glacé. Il avait intérêt à comprendre qu'il était arrivé à bout de ma patience. La prochaine fois sera la dernière.

-... tu restes à la seule place qu'un membre de ton espèce peut occuper : celle d'un parasite inutile.


avatar
Anikeï




Messages : 161
Age : 37

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Pouvoirs: Morphe et Contrôleur d'Ombres Eau
Animae: En quoi ça te regarde?

Voir le profil de l'utilisateur http://valhalla.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Akira le Dim 28 Nov - 5:16

J'entrouvris la bouche lorsqu'il m'attrapa le cou et me souleva du sol mais aucun son n'en sortit. Ma respiration était bloquée et j'avais l'impression que s'il renforçait un petit peu sa prise sur ma gorge, il me la broierait. Je tentai par réflexe d'inspirer de l'air mais rien à faire, sa prise sur ma gorge était trop forte. Mais comment c'est possible d'avoir autant de force dans les mains et les bras?

En entendant ça réplique, mes yeux s'écarquillèrent et redevinrent noirs tandis que le stress recommençait à me gagner progressivement. Il était furieux et semblait faire des efforts démesurés pour justement ne pas me tuer. J'étais allé trop loin là. Je savais que je n'aurais pas dû le regarder comme ça mais ça avait été plus fort que moi.

Lorsqu'il attrapa mon poignet le brisa, je levai la tête en l'air en fermant les yeux pour crier de douleur mais aucun son ne sortit de ma bouche tellement sa prise sur ma gorge était forte. Lorsqu'il brisa mes doigts, cette fois la douleur fut telle que malgré mon souffle coupé, un faible cri de douleur m'échappa avant qu'il me lance un peu plus loin.

Mon dos percuta un arbre et j'atterris au sol. J'inspirai un grand coup pour de nouveau respirer puis toussai de douleur. J'avais tellement froid que mes lèvres tremblantes étaient devenues violettes foncées. Mon corps fut parcouru de violents spasmes incontrôlés. J'avais tellement mal que mon corps était devenu faible. J'avais l'impression qu'un courant d'air me ferait l'effet d'un blizzard, qu'une tape sur l'épaule serait aussi violente que si une brique était tombée dessus, que bouger serait aussi difficile qu'avec des poids.

Si ça continue comme ça, je vais finir comme la dernière fois : évanoui et en train de mourir à la différence que cette fois, Nashoba risquait de ne pas se trouver dans les environs et que personnes ne devait entendre quoi que ce soit avec le son de la cascade à proximité.

Lorsque je commençai à bouger, son froid se fit de nouveau sentir, signe qu'il était déjà juste à côté. Mon corps fut tellement sensible à ce froid, qui lui semblait être un froid non plus froid mais glacial, que je me mis à trembler si violemment que mes muscles commencèrent à me faire mal. Je n'osai pas relever les yeux vers lui en entendant sa réplique. Il considère vraiment les humains comme une espère méprisable qui n'aurait jamais dû exister et qui devrait disparaître. Pourtant, si on met de côté sa force et sa vitesse surhumaines, il était un humain comme moi.

Ne voulant pas risquer de le provoquer de nouveau ni de me prendre un nouveau coup dans l'estomac, je me relevai en gardant les yeux baissés et en profitai pour regarder si ma Dague était toujours dans son étui et heureusement pour moi, c'était le cas.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Anikeï le Dim 28 Nov - 18:47

Il se releva mais cette fois, sans poser ce minable regard sur moi. Mais voir son corps trembler de cette manière m'irrita tellement que mon poing frappa son ventre et colla son dos contre l'arbre. Ma main attrapa son visage, ma paume sous son menton et mes doigts se refermant sur ses joues, pour le forcer à me regarder en face tandis que je le fixais sans broncher avec l'envie de le frapper inlassablement. Tout humain porte un nombre incalculable de raisons incitant à le punir mais celui-ci semblait chercher à atteindre un record, ce qui m'énervait encore plus.

-Au lieu de trembler comme ça, utilise ton pouvoir pour te réchauffer imbécile.

Mon poing percuta sa mâchoire et le projeta sur le côté avant qu'il ne tombe au sol, rapidement suivi des deux dents qu'il venait de perdre. Comme s'il devait se sentir obligé de garder cette ridicule apparence humaine devant moi. Ce corps dont ils sont si fier et qu'ils estiment comme développé ne sera jamais en mesure de s'adapter naturellement à tous les environnements mais même sur le point de mourir à cause de cette bêtise, ils refuseront tout de même de le reconnaître. Et cet humain ne fait pas exception à la règle, bien qu'il soit capable de se transformer en quelque chose pouvant résister au froid.
Il avait fait preuve de logique une fois mais il semblait incapable de renouveler cet exploit si peu de temps après. Sept dague de glace apparurent devant lui et autant de sphères de la taille de balles de tennis apparurent à une dizaine de mètres devant lui.

-Ne dépasse pas deux échecs.

Il avait intérêt à avoir compris le but de l'exercice.




avatar
Anikeï




Messages : 161
Age : 37

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Pouvoirs: Morphe et Contrôleur d'Ombres Eau
Animae: En quoi ça te regarde?

Voir le profil de l'utilisateur http://valhalla.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Akira le Dim 28 Nov - 20:50

Ma respiration s'accéléra lorsqu'il m'attrapa le visage pour me forcer à regarder le sien. Ses yeux électriques me firent le même effet que s'ils avaient émit de véritables éclairs : ils me pétrifièrent sur place. Mon corps tremblait de plus en plus, non seulement à cause de son faible état et du froid mais aussi par la peur. Même ses gants noirs me donnèrent l'impression d'avoir des glaçons contre le visage.

Lorsqu'il me frappa au vente, il le fit si fort que du sang sortit de ma bouche. Pitié, quelqu'un, n'importe qui, n'importe quoi, qu'on vienne m'aider. Il va me tuer sans pitié et sans remord et sans que je sois capable de faire quoi que ce soit pour me défendre.

J'écarquillai les yeux de surprise lorsqu'il me dit que je devrais me transformer pour ne plus avoir froid. J'étais surpris non pas parce que c'était quelque chose de très réfléchi mais au contraire parce que c'était tellement évident que je ne comprenais pas pourquoi je n'y avais pas pensé. Il ne m'a jamais interdit de me transformer en quelque chose et j'étais désormais capable de me transformer en un animal pouvant résister au froid.

Son coup de poing me projeta plus loin au sol et me fit perdre deux dents. Un gémissement de douleur m'échappa lorsque je fus stabilisé au sol tandis que du sang s'échappait de nouveau de ma bouche, j'avais même la lèvre fendue.

Pitié. Quelqu'un.

J'allais me transformer lorsque sept dagues de glace apparurent devant moi ainsi que sept sphères d'eau un peu plus loin. Je tournai la tête vers Anikeï avec une expression interrogatrice sur le visage. Puis il me dit que je ne devais pas faire plus de deux échecs. Mon cœur commença à battre à toute allure quand je compris enfin. Il fallait que je lance ces dagues sur les sphères? Mais il est fou! Non seulement le lancé n'est pas ma spécialité mais en plus il m'a brisé la main droite et je ne suis pas gaucher. C'est impossible que j'y arrive!

J'allais répliquer mais m'abstins au moment où j'ouvris la bouche. Il avait l'air tellement furieux et me dévisageait avec tant de rage et de haine que je savais qu'au premier mot de protestation de ma part serait le mot de trop et il me tuerait sur le champs.

Je n'avais pas le choix et devais essayer même si c'était perdu d'avance. Je ramassai une dague, à défaut de pouvoir tenir les autre dans mon autre mains puis me relevai. J'avais les jambes qui tremblaient tellement que j'avais l'impression qu'elles n'allaient plus supporter mon poids.

Je fixai les sphères devant moi puis avalai ma salive. Je pris une longue inspiration pour essayer de calmer les battements de mon cœur qui menaçait de sortir de ma poitrine tellement il cognait fort dessus puis lançai la dague.

La panique commença à me gagner lorsque je vis que j'avais raté ma cible. Je n'y arriverai pas. Il va me tuer.

Pitié. Quelqu'un.

Je lançai l'une après l'autre les six autres dagues. J'avais droit à deux échecs et j'avais eus deux réussites (et encore la deuxième faillit être maquée). Mon corps tremblait si violemment qu'il refusait désormais de m'obéir. Je tournai lentement la tête vers Anikeï en redoutant ce que je verrai lorsqu'il entrera dans mon champs de vision.

J'ai échoué et c'était ma dernière chance.

Pitié. Quelqu'un. Aidez-moi.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Anikeï le Lun 29 Nov - 17:11

J'entendais son coeur battre de plus en plus vite. Ce type de battements de coeur était caractéristique de la panique que ces minables humains éprouvent lorsqu'ils réalisent qu'ils ne sont pas aussi parfaits qu'ils se plaisent à le prétendre. Sa première réaction fut de vouloir protester mais il s'abstint au dernier moment, réflexe qui lui sauva momentanément la vie.
Sa performance, si performance il y avait, fut des plus lamentables. Il aurait eu les yeux bandés que le résultat, s'il n'avait pas été le même aurait été dangereusement similaire. Lorsqu'il tourna la tête vers l'endroit où je me trouvais il y a quelques secondes, j'étais déjà derrière derrière lui.
Mes griffes se plantèrent dans son épaule droite puis le soulevèrent du sol. Je le lançai en avant pour qu'il atterrisse au bord de l'eau. Il n'eut pas le temps de bouger que mon pied s'abattait sur sa tête pour la coincer au sol. J'attrapai son poignet cassé et le plongeai dans l'eau. La seconde d'après, le lac ainsi que la cascade étaient recouverts d'une glace que seul un brasier pourrait faire fondre. Sa main se retrouva donc bloquée dans l'eau gelée du lac.
Je me redressai et libérai sa tête. Lorsqu'il commença à bouger cette dernière, je laissai tomber devant lui la poignée du Katana qu'il avait osé briser à laquelle tenait encore une partie de la lame de ce dernier.
Une sphère d'eau non remplie recouvrit cette misérable tête humaine puis commença à se remplir d'eau.

-La sphère disparaîtra lorsque tu ne seras plus en contact avec la glace. Lui dis-je au moment où la Dague que je tenais de nouveau dans ma main venait une nouvelle fois de recueillir son pouvoir.

-Sinon tu mourras noyé dans cette sphère.


avatar
Anikeï




Messages : 161
Age : 37

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Pouvoirs: Morphe et Contrôleur d'Ombres Eau
Animae: En quoi ça te regarde?

Voir le profil de l'utilisateur http://valhalla.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Akira le Lun 29 Nov - 17:39

Lorsque je regardai dans sa direction, je réalisai avec horreur qu'il n'était plus là. Je venais à peine de le constater que je sentis ses griffes se planter dans mon épaules. Je serrai les dents tandis qu'un gémissement de douleur m'échappait. Je ne pourrai plus du tout me servir de mon bras gauche maintenant. Ça y est, c'en est fini pour moi. Il me souleva de nouveau hors du sol puis me lança jusqu'au bord de l'eau où j'atterris lourdement.

Je n'eus pas le temps de relever la tête que son pied l'écrasa. Il va beaucoup trop vite, je sais que je n'arrête de penser ça mais je n'arrive pas à comprendre qu'un humain puisse se déplacer si vite. On ne voit ça qu'à la télé normalement, pas en vrai. Il attrapa mon poignet cassé, ce qui m'arracha un nouveau gémissement de douleur, et plongea ma main dans l'eau du lac qui se recouvrit aussitôt après de glace.

Lorsqu'il libéra ma tête et que je relevai cette dernière, je constatai que même la cascade avait gelé. J'avais beau le savoir mais voir qu'un Heren Istarion est capable de congeler un cascade si puissante, c'est franchement impressionnant. Lorsque je m'étais retrouvé dedans, j'avais eu l'impression que rien ne pourrait jamais rien arrêter cette cascade et lui, il l'a stoppée en la changeant en glace.

Je n'eus pas le temps de faire d'autres découvertes que j'entendis le son d'une lame tombant au sol. Je reportai mon attention devant moi et constatai que la poignée de mon katana à laquelle était rattachée une partie de sa lame était posée devant moi. Au même moment, une sphère vide recouvrit ma tête mais je constatai avec horreur qu'elle commença aussitôt à se remplir d'eau. Qu'est-ce qu'il fait là?

J'écarquillai les yeux lorsque j'entendis la consigne. Lorsque je ne serai plus en contact avec... mais il est fou! Rien qu'à la sentir autour de mon poignet (et sachant que c'est lui qui l'a créée) je suis certain qu'elle est pratiquement incassable cette glace! Mais pas le temps de réfléchir. J'attrapai aussitôt la poignée de mon katana et commençai à frapper la glace autour de mon poignet pour essayer de la fragiliser assez pour pouvoir ensuite la briser à coups de pied.

Mais elle ne fut même pas rayée. La panique m'envahit de plus en plus lorsque je sentis l'eau de la sphère qui me recouvrait la tête atteindre mon menton. Attends j'ai une idée! Il m'a dit de me transformer quand je voulais. Je me concentrai pour changer ma tête en celle d'un requin... mais rien ne se passa. C'est là que je sentis que mon pouvoir m'avait de nouveau quitté et que ma Dague n'était plus à ma ceinture.

"Putaiiiin!" M'exclamai-je au fur et à mesure que la panique me gagnait.

Je frappai la glace de plus en plus frénétiquement sans jamais réussir à lui faire la moindre petite rayure. Je lâchai la poignée de mon katana et sortis l'un de mes revolvers de ma ceinture et tirai sur la glace... et manquai de me faire tuer lorsque la balle ricocha sur cette dernière avant de filer vers le ciel. Je rangeai mon revolver vu que même lui ne pouvait m'aider.

Puis la panique eut raison de moi. Je me tournai vers Anikeï, les yeux blancs à cause de la panique en levant la tête car l'eau était déjà au niveau de ma bouche.

"Arrêtez! C'est pas drôle!" Criai-je.

"Je vous en prie! Je ne peux pas me sortir de là! La glace est trop solide!"

J'attrapai de nouveau la poignée de mon katana et et frappai de nouveau la glace en obtenant le même résultat que tout à l'heure. Je ne savais plus quoi faire, plus quoi penser. Je savais juste que je devais m'en sortir très vite et que je n'avais aucun moyen d'y parvenir.

"Je vous en prie! Arrêtez!" Criai-je de nouveau en me retournant vers Anikeï.

Puis, l'eau recouvrit entièrement ma bouche, m'empêchant de crier davantage. Seuls mes yeux blancs écarquillés et mon corps tremblant montraient la peur dont j'étais victime.

Pitié! Quelqu'un, n'importe qui! Aidez-moi!


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Anikeï le Lun 29 Nov - 20:25

Imbécile. Comme si une simple lame pouvait briser cette glace. Même un Valar de type Feu devrait créer un puissant feu pour pouvoir faire fondre cette glace, alors ce n'était certaine pas lui qui parviendrait à l'entamer. Le voir s'entêter à essayer de la briser ne faisait que m'énerver davantage. S'il échoue, son corps finira privé de ses organes vitaux pour que je sois certain qu'il ne se réveille jamais. Je devais donc attendre de voir s'il échouait, ce qui arriverait au moment où il perdrait connaissance.
Mes muscles se contractèrent lorsqu'il essaya de briser la glace avec cette chose qu'un nombre impressionnant d'humains se vantent de savoir maîtriser alors qu'ils n'en seront jamais capables et regrettai que la balle ricochante ne le touche pas, ce qui pourrait éventuellement lui faire comprendre qu'il ne contrôlait pas ce que les membres de son espèce appellent une arme.
Puis vint le moment où il me supplia d'arrêter. Je faillis céder à l'envie de lui attraper la tête et la frapper contre cette glace qu'il essayait minablement de briser jusqu'à ce qu'il en meurt. Dire que certains humains prennent plaisir à en voir d'autres céder à la panique comme ça. Une personne paniquant comme ça ne méritait qu'on ne lui porte intérêt que pour le faire cesser de produire un tel spectacle, c'est-à-dire en le tuant.
Je restai donc à ma place sans bouger en résistant à cette envie de le tuer qui commençait à se faire incontrôlable. Il valait mieux pour lui qu'il comprenne comment réussir.


avatar
Anikeï




Messages : 161
Age : 37

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Pouvoirs: Morphe et Contrôleur d'Ombres Eau
Animae: En quoi ça te regarde?

Voir le profil de l'utilisateur http://valhalla.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Akira le Lun 29 Nov - 20:50

Il ne bougeait pas. En fait, il avait l'air de se retenir de bouger justement et je sentais que s'il bougeait, non seulement comme d'habitude, je ne le verrais pas faire mais qu'en plus je ne verrais plus rien du tout ensuite. Et l'eau continuait de remplir la sphère sans que je n'arrive à faire quoi que ce soit pour me sortir de là.

Je me retournai vers la glace et recommençai à la frapper de plus en plus rapidement et de plus en plus fort. Brise-toi! Mais brise-toi!!! BRISE-TOI BON DIEU!! Mais rien n'y faisait, j'aurais pu essayer de blesser de l'eau, j'aurais eu autant de chances. Mon cœur battait de plus en plus vite. Mais comment il veut que je fasse putain! C'est impossible!

Je paniquais tellement que je ne remarquai pas tout de suite que l'eau était finalement arrivée au niveau de mon nez. Non! Non pas maintenant! Je n'ai même pas trouvé ne serait-ce qu'une idée pour pouvoir m'en sortir. Ce n'est pas le moment de manquer d'air! Je penchai la tête en arrière et pris une grande bouffée d'air avant que l'eau ne m'empêche d'en prendre davantage. A cet instant, je me mis à regarder tout autour de moi comme si quelque chose ou quelqu'un allait apparaître et pouvoir m'aider.

Mais il n'y avait rien de tel. J'étais au même point qu'au début. Je regardai la poignée de mon katana avec des yeux paniqués, interrogateurs et furieux. Pourquoi est-ce qu'il me l'a donnée pour cet "exercice"? Sa glace est incassable. Je ne pouvais même pas l'entamer avec cette lame brisée. Je ne pouvais rien faire avec. Je ne pouvais rien couper qui me permette de m'en sorti... Ce fut l'eau qui m'empêcha d'écarquiller les yeux d'horreur lorsque je compris.

Il ne veut pas que je coupe la glace. Il veut que je me coupe la main. Mais c'est de la folie! D'où il sort pour avoir des idées pareilles? Il ne va VRAIMENT pas me faire me couper la main quand même! A quoi ça me servirait de faire ça? C'était pour son simple plaisir de me voir me mutiler? Pourtant je savais que c'était un sadique mais pas un sadique psychopathe. Ce n'est pas possible, il doit y avoir une autre solut... mais il ne m'a jamais dit de "sortir ma main de la glace" mais de "ne plus être en contact avec la glace". Je ne pouvais donc vraiment pas retirer ma main de cette glace incassable?

Je fus tiré de mes réflexions lorsque j'eus épuisé mon stock d'air et que je commençai à boire la tasse. Ce n'est pas vrai! J'ai juste quelques secondes pour réagir sinon je meurs noyé. Je fermai les yeux et serrai les dents puis abaissai la lame brisée sur mon poignet.

L'eau ne couvrit qu'en partie le hurlement de douleur que je poussai lorsque ma main fut tranchée tandis que je me laissais tomber au sol en me tordant de douleur.


avatar
Akira




Messages : 2744
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Pouvoirs: Morphe d'Eau
Animae: Tiago, un Griffon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Anikeï le Lun 29 Nov - 21:28

Il recommença à s'acharner aussi vainement et aussi lamentablement sur la glace alors que c'était toujours aussi inutile et complètement stupide. Lorsqu'un homme constate à quel point il ne contrôle pas aussi bien ce qui l'entoure qu'il se plaît à le croire, il finit par agir tel les animaux dont il se croit supérieur et plus évolué. L'eau finit par recouvrir entièrement la sphère et il paniqua davantage. Je portai mon regard ailleurs pour ne pas craquer et ne pas le tuer.
Lorsque ses mouvements inutiles cessèrent, je tournai mes yeux électriques vers lui pour constater qu'il venait enfin de comprendre la manière par laquelle il pouvait poursuivre son inutile vie. Il resta quelques secondes à hésiter, ce qui risqua de lui être fatal et bénéfique pour moi mais il finit par se couper la main.
Dès que son poignet fut séparé de sa main, la sphère d'eau disparut de sa tête et une couche de glace recouvrit son moignon tandis qu'il hurlait et se tordait de douleur au sol. La glace qui recouvrait le lac et la cascade disparut. J'appuyai mon pied sur son dos pour le maintenir en place. J'attendis que ses gémissements se fassent moins audibles avant de m'accroupir et approcher mon visage de son unique oreille.

-Demain, lorsque la nuit seras tombée tu partiras pour...

....

-Tu as une semaine. Passé ce délais, tu mourras. Sifflai-je en me redressant et retirant mon pied de son dos.

-Lorsque la sphère se remplissait. Si tu avais baissé la tête vers le sol, tes voies respiratoires auraient été exposée à l'air plus de temps. Dis-je en serrant les poings et les dents de rage devant tant d'incapacité à réfléchir.

Mon pied percuta son estomac, faisant s'élever son corps au-dessus du sol. Une fois qu'il fut à ma hauteur, le tranchant de ma main frappa sa nuque, l'assommant sur le coup avant qu'il ne retombe au sol.
Je regardai ce corps si faible, si minable, si humain avec une lueur de rage avant que mon corps ne devienne des particules d'eau qui s'éloignèrent loin de cette horreur humaine.


avatar
Anikeï




Messages : 161
Age : 37

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Pouvoirs: Morphe et Contrôleur d'Ombres Eau
Animae: En quoi ça te regarde?

Voir le profil de l'utilisateur http://valhalla.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Azylis le Mar 30 Nov - 0:46

*Plus vite, s'il te plait...*

Fenrir filait entre les arbres aussi vite que s'il possédait des ailes, rendant flou le paysage autour de nous. Quelques instants auparavant, Fenrir avait flairé l'odeur d'Anikeï, apportée par le vent. J'avais alors préféré détourner largement la zone, mais un petit pincement d'inquiétude m'avait fait changer d'avis lorsque mon animae sentit aussi l'odeur d'Akira, mêlée à celle du sang. Combien de fois va-t-il devoir le charcuter pour qu'il se lasse ? Combien de membre Akira va-t-il devoir perdre avant de pouvoir se libérer de ce démon?

*Anikei s'éloigne*

*C'est pas plus mal: ça évitera une situation gênante*


Nous finîmes par entendre le chant de la cascade, puis apercevoir le miroitement de l'eau sous la lumière des étoiles.

*Fen'... ça empeste le sang, non?*
*Et encore... ton flair est très amoindrit en pleine nature*


Nous débouchâmes enfin devant la chute d'eau, et je sentis mon coeur chuter au fin fond de les talons en voyant le corps inanimé d'Akira près de l'eau. Je sautais du dos de Fenrir lorsqu'il s'arrêta à coté de lui, et m'accroupis à coté du bras d'Akira. La vue de son moignon fit accélérer mon coeur, tandis que mon visage se défigurait sous les traits de la colère. Peut-on décemment appeler ça un entrainement? Non... c'est même à des kilomètres d'en être un. C'était juste un massacre.

- Trouve-moi sa main et son oreille s'il te plait, murmurais-je d'une voix étouffée par la rage.

Si je ne l'avais pas trouvé, il serait sans doute mort. Va savoir qui aurait été le premier entre le charognard et l'hypothermie. Je vais devoir songer à un autre moyen pour qu'il puisse me joindre que le portable... Je retirais la veste que j'avais sur mes épaules, et la posait sur son torse pour l'aider à faire remonter ta température corporelle. Je m'attaquais ensuite à sa guérison: d'abord les entailles de son épaules, tellement profonde qu'on aurait cru qu'un puma l'avait attaqué; puis son ventre qui présentait plusieurs lésion, sûrement dues à de violents coups répétés; et enfin les ecchymoses les plus mal placée.

Lorsque fenrir revint, il posa avec dégout la main et l'oreille à coté de ma cuisse.

- Couche toi contre lui, et réchauffe le: j'aime pas sa température et ses tremblements.

A peine avais-je touché la main, que ma colère se mua en rage, mon regard s'assombrissant encore davantage. Et c'était quoi l'intérêt de lui briser les doigts ? C'était sensé lui enseigner QUOI?! A part faire passer sa haine des humains sur Akira, à quoi servaient ces "entrainements" qui n'en avaient que le nom ?!

*Azy...*

*Je suis calme, ne t'inquiète pas... du moins j'essaye*

Un halo bleu pâle entoura la main, et la peau ondulait légèrement lorsque un os se remettait en place. Au bout de trente longues secondes environ, la main était comme neuve, si on omettait que le poignet se terminait de façon assez dégueu.
N'ayant bien sûr rien pour désinfecter, je cautérisais la plaie avec ma lame de couteau chauffée à blanc avec mon... briquet (heureusement, c'était un petit couteau de lancé), et me préparait à l'étape la plus difficile. Posant son moignon (lui aussi cautérisé après que la glace eu disparu) sur sur la manche de ma veste, je posais sa main en face, et commençai la réunion des deux membres. comme d'habitude, d'abord les os, puis les tendons, puis les muscles... et ce fut là que Fenrir vint à mon aide. Tandis que mon corps changeait de morphologie, ses fibres musculaires se reconstituaient, sa chair puis sa peau. J'enchainais immédiatement avec son oreille, qui fut plus rapide, mais visant aussi pas mal notre réserve d'énergie. J'eus un soupire de soulagement en le voyant reprendre des couleurs, mais aussi de déception car il ne reprenait pas conscience.

Après un dernier examen, je confirmais qu'il était apte à être déplacé, et je repris péniblement ma forme normale, la fatigue gommant la colère que je ressentais toujours. Je nous hissais tout les deux sur le dos de Fenrir, ignorant les vertiges qui me faisaient dangereusement tanguer, ainsi que la nausée qui s'insinuait peu à peu.
Fenrir nous ramena à l'école au petit galop, lui aussi étant fatigué par les soins, mais aussi pour éviter une double chute à cause de ma faiblesse actuelle: je fournissais constamment de l'énergie à Akira pour qu'il ne me claque pas entre les pattes.

Après avoir prit au passage le trousseau géant contenant toutes les clefs du niveau Ancale (c'est vous dire le nombre de clef pour l'école entière...), nous arrivâmes à la porte d'Akira, et après plusieurs essais infructueux (soit la clef correspondait pas, soit la serrure avait tendance à esquiver la clef...) nous pûmes entrer pour déposer doucement Akira sur son matelas. Je m'occupais alors des finitions, puisant dans les dernières gouttes de ma réserve et vidant pas mal celle de fenrir pour lui reconstitué les deux dents qu'on avait pas réussit à retrouvé (si elle étaient tombée à la flottes on risquait pas de les retrouver, et puis c'était tout sauf hygiénique de toute façon). La respiration d'Akira était à présent lente et régulière, ses joues toutes roses à cause du changement de température et son expression plus paisible, ses lèvres à présent intactes n'esquissant plus aucune preuve de douleur.

Je rabattais les couvertures sur lui, puis me tournais vers Fenrir pour lui indiquer que c'était bon... et un voile de tristesse masqua mon visage.

Lorsque je refermais doucement la porte, Akira dormait paisible d'un sommeil lourd et réparateur, la poignée de son katana brisé posée à coté de lui.


avatar
Azylis




Messages : 1254
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: Va savoir... j'ai la jeunesse éternelle !
Pouvoirs: Je guéris et me multiplie !
Animae: Tu vois le beau loups gris là bas, qui pourrait te bouffer en une bouchée ? Ben c'est lui ! :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumière d'étoile et musique aquatique [Privé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum