J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Farfaya le Ven 23 Juil - 23:55

Et voilà, il fallait bien que ça arrive...Après tous ces jours de beau temps et de chaleur écrasante, un orage avait fini par se déchainer, zébrant la noirceur de la nuit d'éclairs fulgurants, dissipant quelques instants le martèlement de la pluie sous ses grondements affamés. Au matin, l'orage avait cessé, nous laissant un monde gris et terne, ponctué par le chuchotis de la pluie incessante. Je n'aime pas la pluie...mais l'avantage, c'est que je ne suis pas la seule. Je n'aime pas me servir de mes pouvoirs alors que je n'en ai pas besoin, quant à me battre contre quelqu'un, que ce soit avec ou sans mes pouvoirs, c'est carrément hors de question...Mais à rester oisive, je risque de m'affaiblir, pire, de perdre le contrôle que j'ai si durement gagné sur mes pouvoirs. Il faut donc bien que je m'entraine de temps en temps...La forêt reste l'endroit idéal, et la pluie est ma meilleure alliée...aucun élève ne traine dehors par un temps pareil, il sont tous en salle de détente, bibliothèque ou cafétéria.

C'est pourquoi je me retrouve à traverser la cour des Domës pour me rendre en forêt par ce temps de chiotte, un Denaro surexité ouvrant la marche, bondissant à quelques mètres devant moi, se retournant toutes les dix secondes pour me répéter de me grouiller, et flanquée de mes trois chipies. Et oui, l'ubiquité, pour les entrainements, c'est le must...comment mieux progresser qu'en se battant contre soi-même ? Sauf que...

- C'est trop super qu'on sorte toutes les quatres !! ^o^ C'est tellement rare, et puis, tu nous appelles si peu !! Encore moins toutes ensembles !! >< Vilaine ! Vilaine !! Vilaine Faya !! On commence par quoi ?? ^^ Moi, j'adore quand on court toutes ensembles !! ^^ Pas toi ? Oh oui dit, on commence par courir ?? Allez Faya, on court !! ^o^
- MAIS TU VAS LA FERMER OUI ?????!!!!!!! Tient toi tranquille DEUX SECONDES MERDE !!!!! Oh, la Violette, tu pourrais pas faire preuve d'un MINIMUM D'AUTORITE envers cette chieuse ??!!
- INEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEESSSSSS !!!! Mara est méchante avec môaaaaaaaaaaaa !! TTTT.TTTT
- Là, là, calme toi, tu sais bien qu'elle est comme ça, tu devrais avoir l'habitude maintenant ^^"
- Comme QUOI ??!!! è_é
- "Tu as l'intention de les laisser te bouffer encore longtemps comme ça ? Parce que, de loin, on dirait juste que tu gères pas du tout tes doubles en fait...c'est pas un comble pour une Istarion ?..."
- Mara, la ferme, Ode, par pitié, calme toi et lache Ines et Ines...avance bon sang !!

La moutarde me monte là, je regrette déjà mon bien-aimé silence =_= ...
Mais en même temps, j'ai besoin d'elles. Et puis...


Mon fier Denaro en tête, sa robe immaculée luisante dans le clair-obscur qu'offrent les nuage semblant toucher terre.
Puis Mara, avançant à grandes foulées juste derrière lui, ses courts cheveux corbeaux plaqués sur la nuque, les bras croisés, ses prunelles couleur sang étincelantes.
Moi quelques mètres derrière, ma chevelure violette ramenée à un simple carré plongeant, dont les longues mèches me ruissellent dans le cou, mes yeux d'argent réfléchissant les lourds nuages chargés de pluie.
Ode, pendue à mon bras, ses courtes frisettes rousses formant un halo de feu autour de son fin visage, ses yeux verts pétillants de malice.
Et Ines, ses douces boucles blondes elles aussi ramenées à une coupe plus pratique, ses grands yeux roses chargés de douceur posés sur l'inépuisable Ode...

Toutes les quatres, vêtues de mon éternelle combinaison de cuir noir, tel notre uniforme de guerre, seules sous la pluie diluvienne s'abattant dans la cour des Domës, précédées de mon Denaro...Je devais bien reconnaitre que nous avions fière allure, pensais-je en souriant.


avatar
Farfaya




Messages : 968
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 22 en apparence, la réalité m'appartient.
Pouvoirs: Ubiquiste et morphe de métal.
Animae: Denaro, un spécimen particulièrement imposant de tigre blanc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Edward le Dim 25 Juil - 23:07

Enfin...
Après ses journées de chaleur écrassante un peu de fraicheur. Mieux même, de la pluie.
Depuis le début de l'été, je l'attendais avec impatience, cette pluie tiède tirant de la vapeur à la terre brulée par les rayons sécrasants du Soleil de ses longues journées d'agonie, rivalisant entre elles pour nous carboniser sur place.
Je devais être le seul énergumène sur cette planéte...Oui, euh, non, enfaite, on va réduire un peu, donc, je disais, je devais être le seul énergumène dans cette Ecole à aimer la pluie.
Faut quand même avouer qu'un ciel couvert est mille fois plus intéressant qu'un ciel bleu, uniforme, sans le moindre attrait.
Alors qu'un ciel couvert... C'est changeant, électrisant et puis surtout... Un ciel gris en sachant où regarder, à la même couleur que les yeux de Farfaya.
Ca doit être pour ça que je préfére les cieux orageux, au beaux cieux bleu et vides de ses journées bien trop chaudes pour mettre un pied devant l'autre.
Assis sur un banc dans la cour, je sais même pas laquelle, la première qui c'était présenté,j'admirais le ciel nuageux d'aujourd'hui, m'amusant à deviner les formes que prenait les nuages se bouculant pour nous arroser.
Je savourais le contacte de cette pluie tiède tant espéré.
Je devais être la depuis quoi? Une, deux heure? Mes cheveux attachés collaient à mon visage et mon cou et mon kimono était tellement trempé qu'il n'absorbait plus rien. En gros, je risquais attraper une bonne créve à rester là, béa devant un ciel qui aurait déprimé n'importe quel imbécile passant pas là.
Mais au point au j'en était, un peu plus ou un peu moins.
Des éclats de voix brisèrent le calme ambiant, seulement troublé par le clapotis des goutes d'eau déragenant la surface calme des flaques d'eau que la terre n'avait pu absorbé.
Je baissais la tête et aperçus un petit groupe à à peine quelques métres de moi.
Je ne pus retenir un sourire en reconnaissant les démarches féline, souple et fluide de Farfaya et ses doubles toutes différentes et
semblable à la fois.
Pourtant, j'avais toujours trouvé qu'elles n'étaient que de pales copies de Farfaya, des doubles moins éclatantes, moins vivantes, moins belle aussi. Elles ne dégageaient pas la même douceur melée de rage. La même sauvagerie si mal contenu par moment.
Peut être parce qu'elle ne refletait qu'un partie de la personnalité de l'Originale.
La seule que je pourrait jamais aimé parce qu'elle était entière.

"Tu profite du beau pour organiser un sortie de classe?"

Petite pique spécialement dédié à Mara, la Raleuse, que j'ignorait d'ailleur royalement pour concentré toute mon attention sur Farfaya.
Et bien évidement, je ne pus m'empêcher de penser à la dernière fois.
Je ne savais pas trop si j'étais content ou déçu de la recroisé ici. En revanche, je savais que si je m'approchais de trop, je ne résisterais pas à l'Appel envoutant de ses lèvres.



Dernière édition par Edward le Dim 25 Juil - 23:45, édité 1 fois


avatar
Edward




Messages : 768
Age : 33

Feuille de personnage
Âge: 21 ans et vous en saurez pas plus...
Pouvoirs: Télékinésiste de Terre. Tout se que je veux et qui est dans tes mains, je me l'approprie.
Animae: Kumbaya,gros chat qui se dissimule à vous yeux pour mieux vous surprendre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Farfaya le Dim 25 Juil - 23:43

Levant les yeux au ciel, je renonçais à essayer de dégager mon bras de la poigne de fer (sans jeu de mot bidon) d'Ode, et me contentais de me retourner pour saisir Ines par le poignet et la forcer à avancer. Cette dernière, des mèches blondes collées sur le visage, observais les cieux tourmentés avec attention, plongée dans ses pensées, toute à sa contemplation, tellement bien qu'elle en oubliait de mettre un pied devant l'autre.

- Yoh, les trois catastrophes ambulantes, ça vous brancherait D'ACCELERER UN PEU ??!! râla Mara, plantée à côté de Denaro, nous attendant quelques mètres plus loin, les bras croisés.
- "J'voudrais surtout pas devenir chiant, mais pour une fois, je suis d'accord avec elle..."
- "Catastrophes ambulantes" ?? Tu peux causer tient !! relevais-je, outrée, traînant Ines derrière moi, Ode pendue à mon bras.
- On est pas des "catastrophes", ou en tout cas, pas plus que toi !! rétorqua Ode en lui tirant la langue.
- On s'en FOU !! BOUGEZ-VOUS !!
- Mais t'as qu'à avancer toi, ça nous épargnera d'avoir à subir tes remarques plus inutiles et stupides les unes que les autres, et on avancerait peut-être plus vite !!

Pas le moins du monde refroidie, elle haussa les épaules et se détourna, précédée de Denaro.

- Après tout tu as raison, je ne vois pas pourquoi je m'encombre de boulets comme vous trois...
- Ce serait pas plutôt à MOI de dire ça ??? Tu...

Je m'interrompis soudain, m'arrêtant net en entendant sa voix, en croisant son regard. Ines, toujours la tête en l'air, ne remarqua même pas que je m'étais arrêtée, et me rentra dedant de plein fouet, mais je n'y prêtais aucune attention, pas plus qu'à Mara, qui c'était retournée pour me poignarder de son regard dédaigneux. Il était là, avachis sur un des banc de pierre blanche parsemant les allées, trempé, ses cheveux noirs et luisants ruisselants dans son cou et sur son visage. Ses yeux gris en amande semblaient réfléchir les caprices du ciel, et un sourire étira mon visage, car c'était la seule expression que je pouvais naturellement adopter en sa présence. Cette seconde d'éternité, celle où mes trois doubles s'immobilisèrent en même temps que moi, celle ou Denaro se retourna pour nous fixer, celle ou je croisais son regard, celle ou même la pluie sembla cesser de tomber à seau, je la savourais comme la plus douce des drogues, comme si à cet instant, il n'existait plus sur cette terre que nous deux...

- Eeeeedwaaaaard !!! cria Ode en lâchant mon bras pour lui adresser de grands signes de la main, brisant en même temps la magie de l'instant, on va s'entrainer en forêt, tu viens avec nouuuuuus ?? ^^ <3
- Ne hurle pas comme ça Ode, il n'est pas à l'autre bout d'un terrain de foot, soupirais-je en profitant du fait qu'elle m'ait (enfin) lâchée pour rejoindre Edward.

Arrivant à son niveau, je retrouvais le sourire, et tendis une main pour rajuster son kimono entrouvert, dévoilant une partie de la fine musculature de son torse.

- Tu ne devrais pas rester dehors avec un temps pareil, c'est un coup à chopper la crève...murmurais-je en souriant.


avatar
Farfaya




Messages : 968
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 22 en apparence, la réalité m'appartient.
Pouvoirs: Ubiquiste et morphe de métal.
Animae: Denaro, un spécimen particulièrement imposant de tigre blanc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Edward le Lun 26 Juil - 0:02

Et voilà...Quand je dis Raleuse c'est pas un euphémisme.
Et là, maintenant tout suite, ben je suis content de pas être un personnage de manga, au risque de me voir affublé d'une grosse goute juste derrière la tête.
Ode...Je l'avais PRESQUE oublier.
Vous voulez que je vous dise, si c'est vraiment une des facette de Farfaya, j'espère que le fait d'être séparé des autre l'exagére, non parce que si Farfaya est VRAIMENT comme ça...
Et enccore là, elle m'as pas sauté dessus. Quand Ode hurla littéralement mon prénom, je penchais la tête sur le côté, comme si on venait de me frapper, mais souris.
Au fond, je l'aimais bien, parce qu'elle n'était comme ça qu'avec moi, se qui me permettais de rêver.
Oui, bon, d'accord, avec se qu'il c'est passé la dernière fois (je tien à rappeler que c'est Farfaya qui à fermer sa chambre à clé, pas moi), je vois pas trop pourquoi j'ai encore besoin de la moindre petite preuve...
Mais comme j'ai pris l'habitude.

"Je sais pas, je viens de devenir sourd..."

Je lançais un bref sourire taquin à Ode avant de reporter mon attention sur Farfaya, maintenant tout près de moi.
Vous croyez qu'avvec se temps y à un Domë à traumatiser qui traine dehors?
Non? Bon tant pis, je résisterait à la tentation alors...Enfin, je crois. Je me redressais et esquissais un sourire en la voyant remettre mon kimono en place (une première, surtout que c'est pas à cause d'elle qui n'est plus en place...).
Je vais peut être arrêter de penser, je fais finir par lui sauter dessus.

" Enfaite, t'es ma mère...Je ccomprend mieux pourquoi tu disais être trop vieille... Tu les fait pas."

Je ne pus retenir un sourire moqueur et me levait. Debout devant elle, je la dominais et j'avoue que j'en profitais.

"La créve hein..."

Ta gueule, tu risque écourté ta vie.

"Je prendrais un bonne douche chaude et du sirop en rentrant...Rassuré?"

Moi? Moqueur? Insolent? Jamais...
Te penche pas en avant, te penche pas en avant, te penche pas en avant...trop tard.
Je frolais ses lèvres, faisant un effort surhumain pour me contenter de ccette furtive carresse.

"Tu confirme l'invitation d'Ode?"


avatar
Edward




Messages : 768
Age : 33

Feuille de personnage
Âge: 21 ans et vous en saurez pas plus...
Pouvoirs: Télékinésiste de Terre. Tout se que je veux et qui est dans tes mains, je me l'approprie.
Animae: Kumbaya,gros chat qui se dissimule à vous yeux pour mieux vous surprendre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Farfaya le Lun 26 Juil - 0:54

J'achevais de rajuster son kimono, un doux sourire sur les lèvres, pensant à ce qui avait faillit se produire la dernière fois. A ce qui aurait pu ce produire si nous n'avions pas été...interrompus. Et puis quoi ? Que serait-il advenu ensuite ? Qu'aurions nous fait ?...Nous aurions enfin été "tranquilles". Les choses auraient été claires, plus besoin de le nier, plus besoin de le cacher...et maintenant ? Maintenant, nous étions, aux yeux de tous, de "très bons amis", selon ses propres termes...Et pour de vrai ? Pour de vrai, les choses avaient très peu changé...je ne le voyais pas plus, le croisais rarement dans les couloirs...Et là, alors que nous étions seuls tous les deux, je ne savais toujours pas quelle attitude adopter. Devais-je recommencer à fuir son contact à tout prix ? Ou au contraire, profiter de notre solitude pour me jeter dans ses bras ?...Parce que j'avais beau avoir enfin admis que...que je...l'aimais, fondamentalement, ça ne réduisait en rien le fossé qui nous séparait...Esquissant un sourire à sa réplique, je mis quelques secondes à saisir la portée de sa seconde remarque...

- Hey !! m'exclamais-je en me redressant vivement, raide comme un piquet, pour mieux croiser les bras. Très bien, je ne m'occupe plus de toi, si c'est pour recevoir ce genre de remarque stupides, rétorquais-je sèchement, détournant le menton.

Juste à l'instant où je songeais à tout ce qui nous séparait...en commençant par l'âge !! T.T
Je ne bougeais pas d'un pouce lorsqu'il se leva, me contentant de lui lancer un regard noir.

- Encore heureux...mais...ça ne change rien, tu sais, repris-je plus doucement, détournant à nouveau le regard. Ce n'est pas...parce que je n'en ai pas "l'air", que je n'ai pas...l'âge que j'ai...Je suis bien plus agée, c'est un fait, et que mon apparence me trahisse ou non n'y change rien, soupirais-je, gênée par le tour que prenait la conversation.

A ce train là, il est assez culotté pour finir par carrément me demander mon âge T.T
Du sirop, hein ? J't'en collerais moi, "du sirop"...Pourquoi il est le seul avec qui j'ai VRAIMENT PAS l'impression d'être une Istarion ??? Peut-être parce qu'il sait que je serais bien la dernière personne à coller une punition, et à lui plus que les autres, pour un motif aussi stupide que "insolence"...

- Si seulement c'était si simple, soupirais-je...avant de calculer que ses lèvres étaient à quelque millimètre seulement des miennes.

Il peut pas s'en empêcher, hein ? Remarque, j'peux causer tient...Dans un intense effort de concentration, j'arrivais à rester à peu près lucide alors que ses lèvres effleuraient les miennes. Ce jeu l'amusera toujours autant...et moi, je suis maudite T.T
Mais je redescendi rapidement sur terre pour lui lancer un bref regard horrifié. Ode...je vais la tuer !! L'emmener avec nous là-bas, rien que ça...Je me rememorais rapidement mes précédents entrainements. La course dans les bois jusqu'à quitter les limites de l'Ecole. Jusqu'à être assez loin pour être absolument sûre de ne blesser personne par accident. Puis mes doubles qui disparaissent tendit que Denaro part chasser. Puis l'attente. Le silence. Et soudain...l'attaque. Simultanée ou par équipe. Mara, Ode, Ines. La violence du combat, les ravages que nous causions autour de nous, la puissance destructrice de nos pouvoirs. Jusqu'à ce que je les ai éliminées, toutes les trois. Pour mieux les faire réapparaitre, et recommencer. Puis j'imaginais Edward au milieu, et ne pu retenir un frisson. Tout Valar qu'il soit, les environt du combat resteront dangeureux...Mais, en même temps...

- Très bien, soupirais-je, vaincue. Tu vas venir avec nous...parce que je pense que te rendre compte de certaines choses ne te fera pas de mal, bien au contraire, repris-je avec un sourire carnacier, enfonçant mon index sur son torse.
- Youpiiiii !! Edward vient avec nous !! ^o^
- PARDON ??!!!!!...
- T'as très bien compris, allez, avance, c'est pas toi qui était pressée tout à l'heure ?
- ...s'il se fait tuer, c'est pas ma faute.
- Il ne se fera pas tuer, et au pire, c'est pas ton problème, rétorquais-je en reprenant ma route, attrapant de nouveau Ines par le poignet, puis Edward par le bras de mon autre main.

Non, il ne se fera pas tuer, parce que j'y veillerais personnellement. J'ai bien conscience du risque que je lui fais prendre...mais je pense qu'il à besoin de se rendre compte de cette différence entre nous. L'âge, le rang, le pouvoir, le passé...trop peu et trop de facteur à mon goût. Serait-il encore capable de m'aimer...s'il savait ce que je suis ? Ce que j'ai été ? Ce dont je suis capable ? J'ai bien trop peur de la réponse pour oser en parler...alors je vais lui montrer. Aujourd'hui, nous allons franchir un nouveau cap...La question est : m'aimera t-il toujours autant après ?...


avatar
Farfaya




Messages : 968
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 22 en apparence, la réalité m'appartient.
Pouvoirs: Ubiquiste et morphe de métal.
Animae: Denaro, un spécimen particulièrement imposant de tigre blanc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Edward le Dim 1 Aoû - 21:47

Je haussais un sourcil, me redressant, je croisais les mains dans le dos et lui lançais un regard taquin.
L'espace de dix secondes, j'imaginais lui demander son age mais me retins, même pour moi, c'était mal poli.
Je secouais la tête et me pencchais de nouveau vers ses lèvres.

"J'croyais que les Valar était immortels, qu'est ce que ton age peut avoir la dedans?"

Je me redressais un nouvelle fois secouant la tête.
Il faut être idiot pour réengager la conversation.
N'avais-je pas dit moi même que nous resterions bon amis? Justement parce que, même Valar, j'étais tout sauf immortel.
La jeunesse quasi éternel offerte à tout Istari montant en garde m'avait été refusé dés l'instant au j'avais posé les pieds dans la Vallée.
Alors que j'allais me détourné, cherchant un autre sujet de conversation, plus gaie et qui me permettrait de VRAIMENT la taquiner, elle confirma effectivement l'invitation d'Ode.
Je ne pu retenir un hocquet de surprise et la dévisageais comme si elle venait de me dire qu'elle était enceinte (accessoirement, j'aurais pu mal le prendre...)

"C'est toi qui à du chopper la crève..."

Mais je ne pus rien ajouter d'autre, elle me tira en avant sans même me laisser le temps d'accepter ou non son "invitation" (pas sure qu'on puisse appeler ça comme ça...)

"Tu sais, tu prend la grosse tête Madame l'Istarions...Je tiens très bien tête à ma grande soeur...Surtout un sabre dans les mains..."

Qui a dit que mes propos résonnaient comme un défis???
Je lui offrit un sourire carnasier. Vu la tronche qu'elle tirait j'aurais du avoir peur, la prendre au sérieux (déjà fait). Mais j'étais confiant.
Elle ne ferait pas de mal à une mouche, surtout si j'étais la mouche ( et ouais c'est de l'orgeuil, mais c'est mon kimono qu'elle remet en place...quand elle tente pas de me l'aracher).


avatar
Edward




Messages : 768
Age : 33

Feuille de personnage
Âge: 21 ans et vous en saurez pas plus...
Pouvoirs: Télékinésiste de Terre. Tout se que je veux et qui est dans tes mains, je me l'approprie.
Animae: Kumbaya,gros chat qui se dissimule à vous yeux pour mieux vous surprendre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Farfaya le Dim 1 Aoû - 22:25

Je tiquais lorsqu'il insista, mais n'ajoutais rien. Il était inutile de remuer le couteau dans la plaie, encore moins de risquer déclencher une nouvelle dispute pour un sujet si bénin...sachant que non, tous les Valars n'étaient pas immortel. Pour être plus précise, j'irai jusqu'à avouer que j'étais...amoureuse du seul Valar de toute l'Ecole et probablement de toute l'histoire succeptible de mourir incessament sous peu pour un motif aussi stupide que la maladie. J'en hurlerais de frustration. D'impuissance. Mes réflexions étaient peut-être mal placées mais pour Reia, au moins, Antwan était mort en mission, et ils avaient eux quelques belles années pour s'aimer tant qu'ils le voulaient...Moi, j'avais laissé ce temps me filer sous le nez, et ce n'était que maintenant que je réagissais enfin...

La tête qu'il tira lorsque je lui annonçais qu'il viendrait avec nous vallait tout l'or du monde, mais je tentais tant bien que mal de rester impassible, bien qu'un sourire amusé étira le coin de mes lèvres. Ouais, faut croire que je suis malade. Ou folle, mais ça c'est pas un scoop...

- Je n'en doute pas une seconde, répondis-je en regardant droit devant, amusée, surveillant Mara, qui marchait devant avec Denaro. Je t'accorde sans même avoir besoin d'une quelconque forme de preuve que tu es surement bien meilleur que moi au sabre, quant au combat à mains nues, comme je ne pense pas qu'il existe pire que moi sur cette terre, je t'annonce vainqueur aussi, en revanche...

Une gaine métallique enferma soudain ses pieds, le clouant au sol. Je lâchais le poignet d'Ines, qui passa derrière Edward en un éclair, passant ses mains dans son dos et les maintenant fermement en arrière, tendit qu'Ode, qui sautillait jusque là à nos côtés, lui envoya un léger coup derrière les jambes, et il bascula à genoux, entrainé en avant par Ines. Le tout n'avait pas duré une seconde, et je me retournais pour poser une fine lame sur sa gorge, me penchant en avant jusqu'à frôler ses lèvres.

- ...si j'utilise mes pouvoirs, je ne fais qu'une bouchée de toi, murmurais-je, malicieuse, avant de me redresser, non sans avoir déposer un léger baiser sur ses lèvres tendit qu'Ines et Ode le relâchaient.


avatar
Farfaya




Messages : 968
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 22 en apparence, la réalité m'appartient.
Pouvoirs: Ubiquiste et morphe de métal.
Animae: Denaro, un spécimen particulièrement imposant de tigre blanc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Edward le Dim 1 Aoû - 22:53

Comment dire?
J'ai rien vu venir? Ouais, c'est ça. L'espace de dix secondes, je cru qu'elle allait me sortir le grand jeu dde la femme faible qui sait pas se battre, avant de me retrouver clouer au sol par une gaine métalique.
Je n'eu même pas le temps d'utiliser la terre pour m'en dégager qu'Ines immobilisait mes bras, m'empechant d'acceder à ma sabre et qu'Ode me faisait chter en avant.
Tombant à genoux je grimaçais.
Nous aurions été dans un vrai combat, j'aurais tenter de riposter, envoyant balader Inez grace à la télépathie et utilisant la terre pour me défaire de la gaine métalique qui m'imobilisais.
Mais je savais aussi qu'à peine libéré, je n'aurais pas eu le temps de dégainer mon sabre que j'aurais été une nouvelle fois prisonier.
Alors Farfaya posa une fine lame sous ma gorge, plutôt que tenter de lui tenir tête, je partis d'un grand éclat de rire.

"Se serait très ironique, tu trouve pas Farfaya?"

Que se soit toi qui me tue.
Ironique et bien plus plaisant.

Quand elle me libéra, je me redressais secouant la tête et profitais de sa proximité pour continuer se qu'elle avait commencé et effleuré ses lèvres.

"Si tu voulais me voir à genoux devant toi, il fallait me demander des fleurs..." soufflais dans son cou.

Je ne pus m'empêcher de faire glisser une des mèches les plus longues de son carré entre mes doigts puis me fis violence pour m'eloigner de ses lèvres, son parfum, son être qui m'attirait comme un aimant.

"On prend racine, ou on continue?"


avatar
Edward




Messages : 768
Age : 33

Feuille de personnage
Âge: 21 ans et vous en saurez pas plus...
Pouvoirs: Télékinésiste de Terre. Tout se que je veux et qui est dans tes mains, je me l'approprie.
Animae: Kumbaya,gros chat qui se dissimule à vous yeux pour mieux vous surprendre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Farfaya le Lun 2 Aoû - 15:56

Je reculais légèrement pour le laisser se relever, amusée, mais je fronçais les sourcils à sa remarque. Ouais, ironique...c'est le mot. Je plongeais mon regard dans le sien, mais ne pu le soutenir bien longtemps à cause de la pluie qui ruisselait sur mon visage...et accessoirement, à cause du sien, de visage. Ses yeux gris prenaient des reflets indigos, semblant à la fois plus sombres et plus transparents, et l'eau de pluie ruisselait sur son visage et dans son cou, plaquant ses longues mèches noires sur sa peau.

- Je n'ai pas besoin de fleurs...répondis-je en rosissant malgré moi.

Je frissonnais en sentant son souffle dans mon cou, ses lèvres effleurant une nouvelle fois les miennes...Rah, ça suffit !! Je vais pas tout lui passer sous prétexte qu'il est canon !! >< Mais avant que je n'ai le temps de lui exprimer ma façon de penser, Ode pris les devants.

- Ooooooh !! >< Faut pas faire des sous-entendus comme ça à Faya, c'est méchant, tu vas la faire pleurer !! s'exclama t-elle en se jetant sur lui dans son dos, enroulant ses bras autour de son cou. Parce qu'elle ne le dit pas, mais elle sera trèèèèèèèès triste quand tu seras mort, parce qu'elle t'aime beaucoup !! Et tu sais quoi ? On pourrait même dire qu'elle t'aime tout court !! Alors comment voudrais-tu qu'elle...
- ODE LA FERME !!!

...ou comment faire pour rendre l'ambiance carrément insoutenable. Si je pouvais VRAIMENT la tuer, je l'aurais fait depuis longtemps. Elle avait beau être celle en laquelle j'avais le plus confiance, un jour, il faudrait quand même que je songe sérieusement à lui couper la langue, parce que lui apprendre à se taire, je crois que je vais définitivement laisser tomber. Mara et Denaro, qui s'étaient retournés lorsque nous nous étions arrêtés, fusillaient littéralement Ode du regard. Ines, qui avait soudainement abandonné son état létargique, avait saisit Ode par le bras pour la tirer violement en arrière, l'obligeant à lâcher Edward, et nous avions toutes trois criés en même temps pour la faire taire. Les joues brulantes malgré la fraicheur de la pluie, je n'osais même plus le regarder, cherchant désespérement une diversion...que Mara nous offrit au bout des quelques secondes les plus longues de toutes ma vie.

- Bon, il avait raison l'autre, on commence à prendre racine, râla Mara, avant de se détourner pour reprendre sa route.
- Tu ne sais vraiment pas te tenir, murmura Ines en rejoignant Mara, trainant une Ode honteuse mais plus ou moins perdue.

Ne sachant vraiment pas quoi ajouter, gênée comme pas possible qu'Ode déballe ainsi sans aucune gêne mes sentiment, je me détournais, cachant mon visage derrière le rideau de mes cheveux, et leur emboitait le pas, espérant qu'il n'ajouterait rien, sous peine de me voir exploser.


avatar
Farfaya




Messages : 968
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 22 en apparence, la réalité m'appartient.
Pouvoirs: Ubiquiste et morphe de métal.
Animae: Denaro, un spécimen particulièrement imposant de tigre blanc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Edward le Lun 2 Aoû - 19:04

Je pris un air déçu quand elle m'annonça qu'elle ne voulais pas de fleur, avant de grimaçais, à moitié étrangler par l'étreinte d'Ode.
Ai-je déjà préciser que Farfaya caline ça me dérange pas, bien au contraire...Mais pas au point d'y laisser prématurement ma vie hein?
Puis alors, mourir étrangler, c'est vraiment débile U.u

J'écarquillais les yeux, tant parce que j'étais à deux doigts d'étouffer, mais aussi parce que je ne m'attendait pas à se genre de révélation.
Je le savais, puisque j'avais empêcher Farfaya de prononcer ses mots.
Quand Ines forca Ode à me lacher, je toussais avant de dévisager Farfaya avec un sourire. J'avais du mal à acccrocher son regard, mais ça ne m'étonnais pas.

"Je sais..." soufflais-je simplement.

C'était pour ça que je lui avait interdit de le dire.
L'espace de dix secondes, je n'en voulait d'être là, devant elle.
Mais Mara me tira hors de mes pensées et je me contentais de hochais la tête.

"Puisque tu tien temps à me faire peur." ajoutais-je avec un petit clin d'oeil.


avatar
Edward




Messages : 768
Age : 33

Feuille de personnage
Âge: 21 ans et vous en saurez pas plus...
Pouvoirs: Télékinésiste de Terre. Tout se que je veux et qui est dans tes mains, je me l'approprie.
Animae: Kumbaya,gros chat qui se dissimule à vous yeux pour mieux vous surprendre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Farfaya le Lun 2 Aoû - 19:30

Bien cachée derrière mon rideau de cheveux, j'usais de mon pouvoir pour retrouver des joues d'une teinte normale, les bras croisés, la tête basse. J'ai rêvé où il avait l'air...déçu lorsque je lui ai dit que je n'avais pas besoin de fleurs ? Où il jouait la comédie ?...Il coupa court mes reflexion lorsqu'il m'emboita le pas, se contentant de me dire qu'il savait. Mais le savoir et l'entendre, ça n'a rien à voir...J'échappais un soupir de soulagement lorsque je compris qu'il n'insisterait pas, et j'espérais que le bruit de la pluie empêcherait qu'il m'ait entendu. Cette pluie commençait d'ailleurs à se calmer, remplaçant les seaux d'eau froide par de fines gouttelettes. Je repris la parole alors que nous finissions de traverser la plaine pour arriver à la lisière de la forêt.

- Bon, je t'explique vite fait nos petites habitudes : à partir du moment où on sera en forêt, c'est Denaro qui va ouvrir la marche. Il va nous conduire loin d'ici, et nous lâchera à l'endroit habituel pour aller chasser.
- Nous, on va courir derrière-lui, sachant que le but du jeu est de ne pas utiliser le morphing pour arriver à le suivre ^^.
- Elles vont en avoir pour un moment, alors nous, on va tranquillement à l'endroit prévu, et elles nous rejoindrons plus tard, ça te va ? demandais-je en osant enfin recroiser son regard, un léger sourire sur les lèvres.


Dernière édition par Farfaya le Mar 17 Aoû - 18:44, édité 1 fois


avatar
Farfaya




Messages : 968
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 22 en apparence, la réalité m'appartient.
Pouvoirs: Ubiquiste et morphe de métal.
Animae: Denaro, un spécimen particulièrement imposant de tigre blanc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Edward le Mar 3 Aoû - 10:12

Tant que c'est pas Ode que tu me colle dans les pattes, ça me va U.U
C'est possible ça? Suivre un tigre en chasse sous forme humaine? Faut croire. Et là, je commence à vraiment la prendre très très au sérieux.
Après tout, c'est peut être pas pour rien qu'elle se planque pour s'entrainer.
Se pourrait-il qu'elle soit plus effrayante qu'une Reia un rien sérieuse en combat? Parce que malgré tout se que je peux dire, face à Reai et ses pouvoirs, je fait pas le poids dix secondes.

C'est frustrant, très frustrant de savoir u'il existe bien plus puissant que soit et que malgré tout les effort fournis, malgré tout les sacrifices consentit, ils nous baleyerons toujours de la même façon.
D'un simple revers de la main.

Je me contentais de hochais la tête.

"C'est pas non plus comme si j'avais le choix."

Je me demandais vaguement ou était Kumbaya et la réponse m'apparus.
Des qu'elle su où je me rendais, elle se précipita vers nous, non sans raler. C'est qu'elle à la rancune tenace quand même.

"Je resterais sage si tu me promet qu'après j'ai droit à un duel au sabre...Rien qu'avec toi." précisais-je avec un sourire de défis.


avatar
Edward




Messages : 768
Age : 33

Feuille de personnage
Âge: 21 ans et vous en saurez pas plus...
Pouvoirs: Télékinésiste de Terre. Tout se que je veux et qui est dans tes mains, je me l'approprie.
Animae: Kumbaya,gros chat qui se dissimule à vous yeux pour mieux vous surprendre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Farfaya le Mar 3 Aoû - 18:22

J'attendis sa réponse avec une pointe d'apréhension, espérant quelque part qu'il finirait par décliner mon invitation. J'avais eu tors de lui proposer de venir, c'était tendre le bâton pour me faire battre, sachant qu'avec Mara dans les parages, je n'aurais jamais la conscience tranquille...remarque, on allait bien voir ce que je vallais sous la pression.

- Si, justement, je te laisse le choix, repris-je en le regardant franchement cette fois. Tu es libre de venir...ou non, à toi de voir, mais à partir du moment où Ines te déposera dans la clairière tu ne pourra plus faire marche arrière. Décide toi maintenant...

Je louchais sur Denaro, qui ne se tenait plus et agitais furieusement la queue de droite à gauche, préssé de se mettre en chasse, avant de lancer un regard d'avertissement à Mara, qui détourna ses prunelles couleur sang. Elle avait interêt à faire gaffe, parce que déjà que je n'avais pas prévu d'être tendre avec elle, si elle tente ne serait-ce que de l'effleurer...Mais un sourire amusé étira mes lèvres en entendant Edward.

- Si tu veux, répondis-je en souriant, mais je te le dis tout de suite, ça va sacrément pourrir le mythe de l'Istarion, repris-je en riant en songeant qu'avec un simple sabre en main, je ne serais pas bien menaçante.


avatar
Farfaya




Messages : 968
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 22 en apparence, la réalité m'appartient.
Pouvoirs: Ubiquiste et morphe de métal.
Animae: Denaro, un spécimen particulièrement imposant de tigre blanc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Edward le Mar 3 Aoû - 21:32

Je clignais plusieur fois des yeux pour bien signifier à Farfaya que je la suivais, quoi qu'elle puisse dire.
Après tout, pour une fois que j'avais l'occasion, mieux la chance d'assister à un de ses entrainements.

"J'te suis." soupirais-je.

J'éclatais de rire et lui jetais un coup d'oeil suspicieux.

"J'suis certain que t'exagère. Juste pour m'attendrir."

Je la suivis en silence, me demandant si je pourrait au moins me proteger seul.
Faut pas abusé, j'suis Valar quand même et en plus, j'ai même pas la migraine. Je levais les yeux au ciel, regrettant la pluie battante qui avait laissé placce à un crachin, désagréable pour le coup.


avatar
Edward




Messages : 768
Age : 33

Feuille de personnage
Âge: 21 ans et vous en saurez pas plus...
Pouvoirs: Télékinésiste de Terre. Tout se que je veux et qui est dans tes mains, je me l'approprie.
Animae: Kumbaya,gros chat qui se dissimule à vous yeux pour mieux vous surprendre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Farfaya le Mar 3 Aoû - 21:52

Bon, il vient, et là pour le coup, je crois que même si je le voulais, je n'arriverais pas à le faire changer d'avis. On verra bien ce que ça donne...Je lui jetais un regard surpris lorsqu'il éclata de rire, avant de m'autoriser un nouveau rire.

- Non, non, désolée...J'ai déjà vu de quoi tu étais capable, et par conséquent, je sais déjà que je ne fais pas le poids, mais ne t'en fais pas, je vais essayer de me défendre assez longtemps pour rendre la partie...disons...amusante, lançais-je avant de lui tirer la langue. Bon, les filles...

Je me tournais vers mes trois doubles, les mains sur les hanches. Inutile de répéter mon boniment, elles le connaissaient par coeur, je n'avais même pas besoin de leur souhaiter bonne course. Je savais déjà que ça allait être le cas.

- Prenez votre temps, on va faire un détour pour rendre le trajet plus simple, donc si on n'est pas là quand vous arrivez, c'est normal, lançais-je à mes doubles. A tout à l'heure, ajoutais je en croisant le regard de chacune, un léger sourire sur les lèvres.

Denaro, à bout de patience, poussa un léger rugissement, avant de se détourner pour bondir par-dessus un fourré, annonçant le début de la course. Dans un même mouvement, Mara Ode et Ines se détournèrent pour s'engouffrer dans la forêt à sa suite, laissant Edward et moi derrière elles. Je me tournais vers lui, un sourire sur les lèvres.

- Bon, allons-y alors, lançais-je, amusée.


avatar
Farfaya




Messages : 968
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 22 en apparence, la réalité m'appartient.
Pouvoirs: Ubiquiste et morphe de métal.
Animae: Denaro, un spécimen particulièrement imposant de tigre blanc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Edward le Mer 4 Aoû - 23:29

Je haussais un sourcil. Quand m'avait-elle vu "à l'oeuvre"? En plus, c'est bizarre dit comme ça. J'ai l'impression de parler avec un voyeuse, alors qu'elle était tout le temps au première loge.
Heu, Ed? Si tu fermais ta gueule...Arrête de penser à ça.

Donc, reprenons...
Quand m'a-t-elle vu manier un sabre? Je ne le sortais qu'à chaque fois que je perdais un oeil, alors que je le portais tout le temps à la ceinture.
Bizarre?
Ouais, certainement, et alors? Impressionner les adversaire, vous connaissez? OK, je pourrais aussi me trimballer avec une étiquette coller au front disant :"attention descendant d'un fou furieux dingue de sabre...et de seppuku..."
Sympas comme idée, pour faire fuir les gens.

Donc reprenon...
Quand m'a-t-elle vu manier un sabre? PEut être lorsque j'avais défier un Valar pour monter en grade.
Atta, et c'est ça qui lui a fait peur??? Et ben , lui en fallait pas beaucoup, parce que franchement, le niveau était nul, de mon côté en tout cas.

Et si je redescendais sur terre? Ouais bonne idée. Euh...Il manque pas des gens là?
J'ai du louper un épisode. Je haussais les épaules, dévisageant Farfaya à côté de moi.

"C'est bien toi..." soufflais-je, comme si j'avais besoin de m'assurer que dans l'épisode que j'avais visiblement loupé, je n'avais pas aussi loupé son départ.

Va peut être falloir que j'arrête de penser, en plus, j'suis sure que c'est mauvais pour moi U.u

"J'aurais quand pu essayer de vous suivre...Fallait pas tout changer pour moi, j'suis pas en sucre non plus."

Je lui fis un leger clin d'oeil. Ca n'avait rien d'un reprocche, juste d'une petite boutade, entre "très bon amis"...

"Au faite, y a un truc qui me turlupine depuis un moment, et comme visiblement, on a le temps...Mara, elle est naturellement raleuse, ou elle prend des cour?"


avatar
Edward




Messages : 768
Age : 33

Feuille de personnage
Âge: 21 ans et vous en saurez pas plus...
Pouvoirs: Télékinésiste de Terre. Tout se que je veux et qui est dans tes mains, je me l'approprie.
Animae: Kumbaya,gros chat qui se dissimule à vous yeux pour mieux vous surprendre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Farfaya le Jeu 5 Aoû - 0:04

Je lui lançais un regard surpris, ne comprenant pas sa remarque...Bien sûr que c'est m...Avant d'éclater tout simplement de rire. Surtout que d'un point de vue strictement théorique, tous mes doubles sont "bien moi"...Quelque chose me dit qu'il était dans les nuages, et que je viens tout juste de le faire redescendre sur terre. Jetant un bref coup d'oeil dans les plaines pour m'assurer qu'elles étaient bien désertes, je m'approchais d'Edward, les mains dans le dos, le regard malicieux, un sourire taquin accroché au visage.

- Mmhh...je ne sais pas...Qu'est-ce que tu en dis ? interrogeais-je, avant de froler ses lèvres, plaquant mon corps contre le sien l'espace d'une seconde...avant de m'éloigner pour retrouver une distance "raisonnable", un sourire amusé sur les lèvres.

Je me détournais pour m'engouffrer dans la forêt, me baissant pour éviter une branche basse, avant de me retourner pour voir s'il suivait, les mains toujours dans le dos.

- On n'a pas "tout changé" non plus va, t'en fais pas...elle vont juste devoir se passer de moi pour une fois, ça ne leur fera pas de mal, bien au contraire...répondis-je le temps qu'il me rejoigne.

J'esquissais un sourire à sa remarque. Peut-être pas en sucre...mais je n'avais pas envie de courir. Pas alors qu'il était là, prêt à passer un peu de temps avec moi. J'avançais en silence, pas gênée le moins du monde par l'irrégularité du sol. A un rythme aussi lent, éviter branches basses et brindilles "croches-pattes", c'était du gâteau...Mais lorsqu'Edward posa sa question, elle me surpris tellement qu'en me tournant vers lui, j'en oubliais de regarder où je mettais les pieds...et eux juste le temps de me rattraper à une branche basse pour ne pas tomber. C'était moins une...vive les réflexes U_u

- Euh...commençais-je sans trop savoir quoi lui répondre.

En plus là, j'peux pas m'empêcher de me sentir coupable...enfin, juste un tout petit peu hein, faut pas abuser non plus.

- Disons qu'elle avait des dispositions...mais que c'est pas vraiment naturel, soupirais-je en recommençant à marcher. En fait, c'est même un peu...beaucoup de ma faute. Je la...déteste. Ca n'a pas pour but de la rendre de bonne humeur...répondis-je sans le regarder, me concentrant sur mes pieds.


avatar
Farfaya




Messages : 968
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 22 en apparence, la réalité m'appartient.
Pouvoirs: Ubiquiste et morphe de métal.
Animae: Denaro, un spécimen particulièrement imposant de tigre blanc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Edward le Lun 9 Aoû - 21:56

Je haussais un sourcil devant son étonnement. Quoi, faut bien que je m'assure que pendant que je planais, elle ne m'avait pasjoué un sale tour, histoire de se venger du peu d'attentio que je lui avait accorder l'espace de dix secondes.
Quand ses lèvres, frolèrent les miennes, je frisonnais et fermais les yeux pour me forcer à ne pas bouger. Ses lèvres contre les miennes, son corps plaquait au mien de cette façon, me rendait fou, complétement fou, encore plus fou d'elle.
Alors là plus aucun doute.
Je me penchais légérement en avant pour prolonger cette furtive caresse.

"Aucun doute..."

Je me penchais un peu plus en avant, frolant son oreilles du bout des lèvres, je ne pus m'empecher dde passer une main dans ses cheveux.

"C'est bien toi."

Ses lèvres, j'avais beau n'y avoir gouté que trop peu a mon gout, je reconnaitreait leur caresse, leur gout, leur douceur n'importe om n'improte quand même dans le néant de mes nuits, même dans celui qui m'attendait.
Je soupirais, serré un poing et me redressais retenant un grimace, malgré l'effort que me demandait se geste.
Quand elle se détourna, je lui emboitais le pas avec un sourire.

" Elles peuvent se passer de toi? J'aimerais dire qu'elles ont de la chance, mais enfaite, je les pleind."

Moi, j'y arrivais pas, et je vvoulais pas y arriver.
Concentré sur mes pas, je maudissais cette forêt et toutes ses racines qui m'obligeais à me concentré sur mon parcours plutôt que sur Farfaya.
Pas que l'exercice soit difficile, mais il suffirait d'un rien pour me faire chuter.
Ben tien, qu'est ce que je disais...Quand Farfaya trébucha, je ne pus retenir un élan, mais elle n'eus pas besoin de moi pour se rattraper.
C'était ma question qui lui avait fait cette effet??
J'ouvris de grand yeux, surpris pas sa réponse.

"Tu...Tu la déteste??"

Comment peut-on détester la partie de soi que l'on crée? Et surtout, si elle la déteste, pourquoi elle la garde comme ça, pourquoi est ce qu'elle ne la change pas?
C'est possible? Enfaite, je sais même pas comment fonctionne l'ubiquité.

"Po...Je peux te demander pourquoi?"

Je devais y aller avec un minimum de taque, sachant qu'en se qui concernait son passé, ou en se qui la concernait elle tout court, elle n'avait jamais été très bavarde.



avatar
Edward




Messages : 768
Age : 33

Feuille de personnage
Âge: 21 ans et vous en saurez pas plus...
Pouvoirs: Télékinésiste de Terre. Tout se que je veux et qui est dans tes mains, je me l'approprie.
Animae: Kumbaya,gros chat qui se dissimule à vous yeux pour mieux vous surprendre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Farfaya le Dim 15 Aoû - 19:01

Je me concentrais sur mes pieds, essayant (sans grand succès, je l'avoue), de ne pas repenser aux frissons que m'avaient déclenchée sa main dans mes cheveux quelques instant plus tôt, sans parler de la douceur de ses lèvres, son souffle à mon oreille...Et merde, STOP !! J'ai dis que je n'y penserais plus T.T Sinon, je vais rougir pour rien, et il va se douter de quelque chose >< Et il enchaine en plus...Il est obligé de dire des trucs aussi...aussi...aussi...mignons juste quand je pense de travers ?? T.T Concentre toi sur tes pieds ma grande, c'est beauuuuuuucoup moins dangeureux U_u

Je continuais à marcher sans le regarder, nottant l'étonnement dans sa voix. Oh oui, je la déteste, mieux, je la hais, à un point que personne ne peut imaginer, elle, le monstre qui a participé à la destruction de ma vie en une seule nuit, elle qui a tué mon propre frère dans un élan de colère...Si je pouvais réellement la tuer de mes mains, ce serait déjà fait depuis longtemps. Mais je suis condamnée à la supporter jusqu'à la fin de ma propre vie...Qui a dit que ma vie n'était qu'une vaste plaisanterie déjà ?...

Je remarquais en souriant qu'il se reprit, et plutôt que de me demander pourquoi je détestais l'une de mes propres doubles de but en blanc, il reformula différement sa question, et rien que pour ça, j'estimais qu'il méritait une réponse moins évasive que celle que j'avais prévu de lui donner au départ. Après tout, je réalisais une nouvelle fois à quel point j'avais trop bien disposé les barrières entre nous, interdisant sans même avoir à le préciser toutes questions d'ordre personnel, et malgré le fait que nous nous connaissions depuis plusieurs années déjà, tout ce que je savais sur lui il y a encore peut de temps, et c'est même toujours valable, c'était qu'il était japonais...et amoureux de moi. Si ça, c'est pas pathétique...

- Je la considère comme l'une des principales responsables de la destruction totale de ma première vie, dis-je d'une voix neutre en haussant les épaules. Après tout, tu sais déjà que j'ai tué mon propre frère...En fait, c'est elle qui s'en est chargée, lorsque j'ai révélé mes pouvoirs pour la première fois, sous le coup de la colère. Et je ne lui ai jamais pardonné, c'est aussi simple que ça, conclus-je froidement.

La pluie s'était remise à tomber à seau, mais nous étions plus ou moins à l'abri sous l'épais couvert des arbres. Nous progressions rapidement, mais il nous faudrait au minimum encore deux bonnes heures de marche pour être assez loin de l'Ecole.

- Satisfait, inspecteur ? interrogeais-je une demi seconde plus tard en me retournant, un grand sourire aux lèvres.

Non, le sujet n'était pas mort et enterré, bien au contraire. Ma douleur était encore bien présente, et une simple brise suffirait à attiser les braises de ma haine, mais il était hors de question que quiconque le sache. Je ne permettrais jamais à personne de se rendre compte de la profondeur de mes blessures. Et s'il n'y avait que celle-ci...Et plus important encore, je voulais profiter à fond de cette promenade avec Edward.

- A ton tour, interrogeais-je, malicieuse. Je peux savoir pourquoi tu as quitté le Japon ? interrogeais-je prudement, recouvrant un semblant de sérieux.

Si je fais une gaffe, je ne me le pardonnerais pas...


avatar
Farfaya




Messages : 968
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 22 en apparence, la réalité m'appartient.
Pouvoirs: Ubiquiste et morphe de métal.
Animae: Denaro, un spécimen particulièrement imposant de tigre blanc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Edward le Dim 15 Aoû - 22:10

Je soupirais quand elle se détourna, déçu de ne plus pouvoir voir son visage.
Mais je lui emboitais le pas, attendant sa réponse, les yeux fixés sur son dos.
Je remarquais que je n'avais pas vraiment besoin de trop faire attention où je mettais les pieds et cette constation me tira un sourire.
Vaguement, je me demandais si je passais toujours pour un grand crétin, chieur au possible, incapable de se défendre.
J'espérais que oui, parce que j'aimais toujours autant voir la tête de mes adversaires quand ils se rendaient compte de leur chances, réduit à néant, de me battre à partir du moment où ils m'obligeaient à dégainer mon sabre.

Je me demandais également si Farfaya avait eu cette impression, la première fois ou Reia nous avait présenté.
La toute première fois où j'avais était ébloui par son regard couleur argent.

Sa voix me fit revenir à la réalité et j'écoutais attentivement ses explications, je maudissais la forêt, sa faible luminosité et le dos qu'elle me tournait.
Le ton des plus neutre de sa voix me tira un grimace. Oui, je connaissais un peu plus son histoire, mais je ne voyais pas de différence entre l'histoire qu'elle me racontait et celle qu'on pouvait lire dans les manuels.
Elles étaient toutes les deux dénuées de sentiments.

J'auraiss du me réjouir qu'elle me réponde, j'aurais du être ravis de remarquer qu'un énième barrière s'éfonndrait, nous permettant un petit rapprochement de plus.
Mais au lieu de ça, sa réponse me frustra. Parce que je ne savais pas se qu'elle pensait aujourd'hui de son histoire.
Je ne savais pas si elle avait tourné la page ou si elle en souffrait encore.
Et malgré l'abattement de plusieurs barrières, j'avais la sensation que jamais je ne saurais vraiment se qu'elle ressentait.

Qu'importait de connaitre l'histoire, si je ne pouvais avoir connaissance du présent.
Qu'importait de savoir qu'elle avait perdu une vie en révélant ses pouvoirs, si je ne pouvais savoir si elle regrettais vraiment cette vie.
Qu'importait de tout savoir de son histoire si je ne la connaissais pas vraiment elle.

"On va dire que oui, pour te faire plaisir..."

Sa question me tira une grimace et je haussais les épaules, puisque j'avais moi même instauré se jeu de question réponse, autant m'y preter honnetement.

"Je sais pas, j'y suis pas né. Mon père à embarqué toute ma famille alors que ma mère était enceinte, pour aller vivre à New York.
Il sait exilé et nous a amené pour un problème politique. Tout se que je sais, c'est qu'il avait fait un bêtise et qu'il à du fuir.
Faut croire que c'est le destin de notre famille."


C'était à mon tour, et pourtant, je n'osais pas poser l'une des centaine de questions qui me turlupinaient.
De peur d'aller trop loin.
De peur de la froisser, pire, de la blesser.
De peur de toucher une autre cordes sensible.
De peur d'être déçu.

Pourtant...

"Comment tu as atterit dans la Vallée?"

Ce que je peux être crétin parfois...


avatar
Edward




Messages : 768
Age : 33

Feuille de personnage
Âge: 21 ans et vous en saurez pas plus...
Pouvoirs: Télékinésiste de Terre. Tout se que je veux et qui est dans tes mains, je me l'approprie.
Animae: Kumbaya,gros chat qui se dissimule à vous yeux pour mieux vous surprendre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Farfaya le Dim 15 Aoû - 22:49

Je continuais à avancer alors que le sentier disparaissait progressivement, de moins en moins fréquenté à mesure que nous nous enfoncions dans les profondeurs des sous bois, mais ne ralentissant pas pour autant le rythme de notre progression. Je sentais son regard dans mon dos, suivant le moindre de mes mouvements alors que de mon côté, je tendais l'oreille au possible pour essayer de percevoir les infirmes variations de son rythme cardiaque qui me renseigneraient sur son état d'esprit. Que pensait-il de moi après ce que je lui avais déjà révélé ? Et ce que je venais d'ajouter ? Et ce que j'ajouterais sûrement encore, vu que nous étions partis pour enchainer les questions/réponses ?...

Ne l'entendant pas répondre, je m'arrêtais pour me retourner et croiser son regard, tout à l'heure nimbé d'indigo, maintenant irisé de vert, en écho au lourd feuillage émeraude environnant, avant de me détourner à nouveau et d'attendre qu'il arrive à mon niveau. J'essayais d'interprêter l'expression de son visage, étrangement crispé, comme...frustré. Oui, quelque part, c'était sûrement compréhensible...J'avais été honête, mais j'avais gardé le plus gros, et donc le plus important, de l'histoire pour moi, et en manifestant un total désintéret pour la chose. Je répondais, mais je ne m'impliquais pas...Le problème était que j'en étais incapable. Parce que si je le faisais, j'allais craquer...

Je me retournais à nouveau, lui offrant un faible sourire d'excuse, avant de le regarder dans les yeux tendit qu'il répondait à ma question, la tête penchée sur le côté. Carrément ? C'est plutôt radical, comme solution...Remarque, je crois que je ferais mieux de la fermer là, parce que niveau radicalité...

J'allais lui demander pourquoi la fuite était le destin de sa famille, mais il enchaina immédiatement sur une autre question, bien plus délicate que la précédente, et je me mordis la lèvre, avant de recommencer à avancer, doucement pour qu'il reste à côté de moi. Je préparais soigneusement ma réponse, ce qui me prit en tout et pour tout une dizaine de secondes, avant de redresser la tête pour regarder devant moi.

- Entre le moment où j'ai révélé mon pouvoir et celui où j'ai rejoins le Val, il s'est écoulé près de cinq ans. Mon maître, l'ancien Heren Istarion de Métal, a ressenti la Résonnance si fort le soir où j'ai tué mon frère, qu'il a été ensuite incapable de me retrouver, sachant qu'en plus je ne suis pas restée sagement en Italie. Tu sais, c'est comme après une explosion...si t'es trop près, t'es sourd pour un moment. C'est un phénomène comparable. La nuit où il m'a enfin retrouvée, j'étais en pleine cavalle dans les bas-quartiers de New-York...et sur le point de me faire tuer. J'avais tellement peur...disons que la soirée avait été plutôt riche en émotions...que mon Objet Précieux a réagit. Très faiblement, mais assez pour qu'il le perçoive, et lorsqu'il s'est présenté devant moi en me disant qu'il pouvais m'emener loin de là où j'étais pour commencer une nouvelle vie, je l'ai pris pour un ange tombé du ciel, confessais-je en souriant. Voilà comment j'ai atterris ici, conclus-je en le regardant en souriant. Et toi alors ? Comment as-tu révélé tes pouvoirs ?...


avatar
Farfaya




Messages : 968
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 22 en apparence, la réalité m'appartient.
Pouvoirs: Ubiquiste et morphe de métal.
Animae: Denaro, un spécimen particulièrement imposant de tigre blanc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Edward le Dim 15 Aoû - 23:53

Lorsqu'elle se retourna pour le faire face, je cherchais desespérement dans ses yeux une quelconque trace d'un quelconque sentiments.
Je me fichais royalement de se qu'elle avait pu faire, dire, penser.
Je voulais être sure, qu'aujourd'hui, elle n'y pensait plus. Est ce que cette histoire avait un rapport avec la distance qu'elle avait mis entre nous.
Avait elle u rapport avec la description desastreuse qu'elle faisait d'elle même?

Au fond de moi, j'en était persuadé, mais rien en elle ne m'indiquait que j'avais raison.
Si ce n'est ce petit sourire d'excuse qu'elle m'offrait. Avait-elle compris se que je voulais vraiment?
S'excusait-elle de ne pas vouloir me le donner, ou d'en être incapable.

C'était ces question que je voulais lui poser, mais j'en était incapable.
J'avais trop peur de rouvrir certaine plaies...Ou pire d'enfoncer un couteau dans celles encore ouverte.

Lui rendant un sourire rassurant, je serais encore un peu plus les poing, caché dans les fausse poche de mon kimono.

Farfaya, quand cessera tu de me faire croire que tu ne me fuis plus?
Je soupirais, écoutant sa réponse avec un peu mon d'interet, il faut l'avouer. Marchant à côté d'elle, je fus tout de même étonné par ses propos.

"Je pensais pas que c'était possible..T'es vraiment un cas." soufflais je amusé.

"Et un Heren Isation, rien que ça."

Je souris, eludant volontairement la partie sombre de cette nouvelle histoire.Je ne voulait pas qu'elle recommence à en parler comme si il c'était agis de quelqu'un d'autre.

"Moi? Question de survie...J'étais trop bon au poker, certaine personne n'ont pas apprécier que je fasse main basse sur leur porte feuille..."

Je ne retins pas un sourire en repensant à se soir là, coincé dans ma ruelle, sauvé par mes pouvoirs.
La tête de ses types...

"Comment c'est? L'Italie?"

La question m'avait échappé, et je regrettais de l'avoir posé dés qu'elle eu franchis mes lèvres.


avatar
Edward




Messages : 768
Age : 33

Feuille de personnage
Âge: 21 ans et vous en saurez pas plus...
Pouvoirs: Télékinésiste de Terre. Tout se que je veux et qui est dans tes mains, je me l'approprie.
Animae: Kumbaya,gros chat qui se dissimule à vous yeux pour mieux vous surprendre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Farfaya le Lun 16 Aoû - 0:27

Je lui rendis son sourire, me forçant un peu, mais au final, lui offrir ce sourire me fit du bien. J'étais encore capable de tenir. Encore capable d'avoir l'air forte. Encore capable d'essayer d'être quelqu'un d'autre, juste le temps qu'il faudrait. La suite importait si peu tant que personne d'autre que Reia ne pouvait se douter...Mais les signes extérieurs commençaient à apparaitre. Je m'affaiblissais, lentement, mais sûrement. Encore heureux, j'en avais plus ou moins conscience...Je n'aurais jamais dû accepter cette promenade. Et en même temps, je mourrais d'envie de vider mon sac, là maintenant, et de conclure sur un "t'es sûr que tu veux encore de moi ?"...Mais j'ai bien trop peur de la réponse...

- T'as pas idée à quel point, répondis-je en lui lançant un regard amusé.

Pure réthorique...ou pas. Je souris lorsqu'il évoqua mon maître, mais n'ajoutais rien, me contentant d'écouter sa réponse à ma nouvelle question...et m'autorisais un léger rire.

- Je vois, tu étais donc un "légendaire plumeur" ? interrogeais-je en riant, utilisant volontairement le surnom qu'on avait trouvé, moi et mes amis de l'époque, pour désigner les grands joueurs que nous croisions régulièrement...Je ne jouerais pas contre toi alors, le poker n'a jamais été mon fort, soupirais-je, toujours amusée.

J'encaissais sa nouvelle question sans rien dire, prenant une légère avance avant de l'attendre, me tournant vers lui avec un léger sourire.

- "Comment c'était", tu veux dire. J'ai fuis le pays quand j'avais seize ans, et je n'y ai jamais remis les pieds depuis, mais ça a du pas mal changer...Bon, il y a des choses comme le soleil ou la chaleur qui ont pas du beaucoup bouger bien sûr, mais sinon...Je vivais en campagne. L'hiver était normal, frais mais sans plus, par contre l'été...une vrai fournaise. Il y avait un lac en bas de la colline, et il arrivait qu'il soit presque totalement asséché par le soleil. La pelouse était complètement brulée, et les champs autours subissaient le même sort. Sortir entre 14h et 17h était totalement inenvisageable, même pour se baigner. Mon frère, qui était un poil casse-cou, a réussit à sortir une fois, en passant par une fenêtre. Quand j'ai vu qu'il ne revenait pas, j'ai donné l'alerte, et j'avais bien fait, il avait carrément fait un malaise. Tout ce qu'on a gagné ce jour là, c'est de nouvelles serrures aux portes...et une surveillance encore plus insupportable que d'habitude, grimaçais-je. Enfin en gros, c'est chaud et sec, pas de quoi en faire un plat...la seule chose qui m'a peut-être un peu manquée, c'est le chant des cigales...Mais j'ai appris à faire sans, ajoutais-je en haussant les épaules. Et...qui t'as appris à manier un sabre ? interrogeais-je pour enchainer.


avatar
Farfaya




Messages : 968
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 22 en apparence, la réalité m'appartient.
Pouvoirs: Ubiquiste et morphe de métal.
Animae: Denaro, un spécimen particulièrement imposant de tigre blanc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Edward le Lun 16 Aoû - 0:50

Je secouais la tête, amusé par sa réponse.
Et tu réagis comment si je te ds que c'est se que j'aime le plus chez toi? Je retins un soupir, je saurais jamais, pusque j'ai perdu le droit de te dire se genre de chose depuis que je me plait à t'imposer ma maladie, mes crise et mon agonie que ce rapproche de plus en plus.

"Légendaire, je sais pas, mais plumeurs, certainement, le meilleur même."

Je ne pus retenir un accent de fierté, c'est pas pour rien si tout les mafia du quoi voulait m'avoir de leur côté;
Pas que je sois un excellent combattant, à l'époque ma maitrise du sabre était correcte, mas plutôt basique.
Mais je pouvais rapporter beaucoup d'argent à qui aurait su m'amadouer. Malheureusement pour eux, j'avais toujours été bien trop égoïste et cupide pour les laisser faire...

Au finale,bien peu de chose avait changer.
Je ne jouais peut être plus...En même temps plus personne ne veux jouer avec moi.
Je maniais peut être mieux mon sabre.
Mais j'étais touours aussi égoiste...

Je fronçais les sourcil en la voyant prendre de l'avance pour à nouveau m'attendre.
Est ce que ma question l'avais mise mal à l'aise? Bien sure, qu'elle idiot, les souvenirs heureux sont toujours les plus dfficile à évoquer, tous simplement parce qu'l ne sont plus que des souvenirs.

Pourtant, elle évoqua son pays natal avec un sourire qui me rassura. Finalement, elle ne parlait pas du passé d'un autre, juste du sien.
L'abscen d'émotion dans ses réponses précédente répondis finalement à ma question.
Elle en souffrait toujours. Sinon, il y aurait eu cette pointe de nostalgie et de culpabilité accepté présente dans la voix de tous ceux évoquant un passé définitivement révolu pour eux.

Je souris, constant que depuis toujours, avec Farfaya, j'avais trouvé les réponse à mes questions, soit en la poussant à bout, soit en lsant entre les lignes.

Il n'y a pas à dire, Farfaya, tu es vraiment un cas.
Et tant que tu le sera, je continuerais à t'aimer.

Sa question m'interloqua, la réponse me sembla tellement évidente que je mis un certain temps à répondre.

"Mon père...Evidement. Pourquoi?"

J'était tellement surpris par ce tte question si anodine que j'oubliais que c'était à mon tour.


avatar
Edward




Messages : 768
Age : 33

Feuille de personnage
Âge: 21 ans et vous en saurez pas plus...
Pouvoirs: Télékinésiste de Terre. Tout se que je veux et qui est dans tes mains, je me l'approprie.
Animae: Kumbaya,gros chat qui se dissimule à vous yeux pour mieux vous surprendre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Farfaya le Lun 16 Aoû - 15:17

Je lui lançais un coup d'oeil amusé, et retins un gloussement. Et vantar avec ça. J'aurais tout vu. Mais en même temps...j'adorais le voir avec ce petit air fier et narquois. Ca ne faisait qu'exacerber son charme, enfin, à mes yeux en tout cas. Comme s'il avait besoin de ça...comme s'il ne m'attirait pas assez comme ça. Nous avions définitivement perdu le sentier, mais je savais où j'allais, et heureusement, la forêt n'était pas trop encombrée. L'épais tapis de feuilles mortes à nos pieds étouffait le bruit de nos pas, et seul quelques cris d'oiseaux et des bruits de fuite dans les buissons rompaient le silence qui pesait autour de nous, ainsi que le doux clapotis des gouttes de pluie qui s'abattaient sur la forêt.

Il me rejoint, un léger sourire sur le visage, et je me demandais pourquoi il souriait. Machinalement, je lui rendis son sourire, avant de recommencer à marcher, calquant mon rythme sur le sien pour rester près de lui, nos épaules se touchant presque. Mais je commençais à m'inquiéter - il n'avait toujours pas répondu à ma question, et j'avais peur d'avoir fait une gaffe, mais je n'osais pourtant croiser son regard pour avoir confirmation. J'échappais un léger soupir lorsqu'il me répondit enfin, soulagée, avant de lui lancer un regard amusé.

- C'est si évident que ça ? interrogeais-je, amusée. Moi, les seules personnes qui m'aient jamais appris quoi que ce soit ne faisaient pas partie de ma famille...Enfin si, c'est mon frère qui m'a appris le premier à crocheter une serrure, c'est vrai, mais en ce qui conserne mes parents...pour tout te dire, je ne me rappelle même plus du visage de ma propre mère, alors...dis-je en haussant les épaules.


avatar
Farfaya




Messages : 968
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 22 en apparence, la réalité m'appartient.
Pouvoirs: Ubiquiste et morphe de métal.
Animae: Denaro, un spécimen particulièrement imposant de tigre blanc.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime pô la pluie...mais elle me sert bien [privé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum